Partagez
 

 sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyLun 25 Fév 2013 - 14:35

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty



Sutton White
featuring Troian Bellisario
NOM(S) : White PRÉNOM(S) : Sutton apple-may AGE : 21 ans (14/04). LIEU DE NAISSANCE : Boston, MA NATIONALITÉ : américaine ORIGINE(S) : américaines ÉTUDES : Bachelor Médecine ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle (mais en proie aux doutes..) DES SOUCIS DE SANTÉ ? : non SITUATION SOCIALE : célibataire SITUATION FINANCIÈRE : famille très aisée SITUATION FAMILIALE : un frère, élève à UCLA : Booth PLUS GRAND REVE : devenir un grand médecin comme l'était son père, devenir sa fierté, et réaliser un projet humanitaire PLUS GRAND CAUCHEMAR : tourner le dos à son père comme l'a fait son frère VOTRE PROVERBE DE VIE : «Plutôt que d’attendre un coup de chance, crée ta propre chance»

You know my name...
come on down to front and sit right here and don't be shy
Vous vous retrouvez en face de l'adjointe du Doyen pour l'entretien décisif qui vous donnera accès ou non à une place dans cette prestigieuse université qu'est l'UCLA... pesez vos mots et répondez-lui avec le plus de sincérité possible, car elle a un don pour deviner lorsqu'on lui ment pour l'impressionner ! Alors Monsieur/Mademoiselle, il semblerait que vous vous intéressez de près à UCLA, puis-ce que vous vous trouvez ici aujourd'hui. Commençons par de simples questions, voulez-vous ? Premièrement, j'aimerais en savoir plus sur votre parcours scolaire ainsi que sur vos connaissances linguistiques... résumez-moi donc les cursus que vous avez choisi et pour quelle raison.

huum,. oui bien sur. Je suis née et j'ai grandis à Boston, au près des miens. J'ai suivie une scolarité comme chaque enfant membre de la communauté très sélect à laquelle mes parents appartenaient. Pour eux c'était une famille, dans laquelle vous pouviez rencontrer des grands chirurgiens internationaux, des avocats à la réputation déjà faite, des entrepreneurs, tout cela autour d'une partie de golf de la résidence où nous passions nos week-ends. Voilà, ça c'était pour introduire mon enfance et mon adolescence. Reprenons le chemin de l'école.. j'ai donc été bien entendu scolarisé dans une école très sélect de Boston, avec les enfants de cette "grande famille". Grandir parmi eux, vous formate à un certain style de vie, un certain comportement vous savez. Bien que je n'ai jamais voulu devenir la petite gosse de riche hautaine, pardonnez-moi l'expression, le stéréotype pure dans le milieu dans lequel j'ai grandi, je pense y être parvenu à un moment donné de ma vie. On a beau vouloir se démarquer, lorsque l'on vous promet à d'aussi grandes études que votre père, que vous fréquentez l'un des lycée les plus prisé et les plus onéreux du pays, cela pousse à la réflexion. J'ai donc étudié dans ce lycée, plusieurs langues, tel que le Français, l'Espagnol et quelques notions de Chinois. Mes professeurs avaient été recruté aux quatre coins du monde, avec un bagage professionnel à en scotché mes parents. Je me souviens de ma professeur de Français que j’affectionnais particulièrement, c'était une personne fascinante qui m'a fait aimer la langue et la culture française. Je pense que c'est d'elle que tout est partie, cette histoire, cette année loin de tout. Vous savez ... *Sutton marque une pause* .. quand je voulais parlais de cette attitude que l'on intègre au fil des années, que l'on devient celle que l'on a pas forcément voulu être un jour, un bien je le suis devenue. Contrairement à mon frère, que rien n’impressionnait, et que l'autorité paternel n'avait su géré, j'ai suivi sagement les dires de mon père. Je fréquentais le club de tennis plusieurs fois par semaine avec les enfants de ses amis, je le suivais sagement lors des séminaires, etc. J'étais alors la lycéenne que vous retrouvez dans les séries TV, celle qui arrive en décapotable au lycée avec ses quatre amies, que personne n’impressionnera, qui pense que le monde ne veut que d'elle. Mais tout ça, ce n'est que des illusions d'adolescente face au monde qui lui ai inconnu. J'ai eu besoin lors de ma dernière année de lycée de partir. De voir ce monde, de me découvrir autrement. D'être la vrai Sutton. Je suis donc partie vivre un an en France, pas à Paris, mais en province. Un petite ville sympa du sud, où il fait bon vivre, loin du tumulte citadin. Si j'ai pu partir, si j'ai eu cette seconde chance c'est grâce à ma professeur de Français. Je crois que non seulement je suis revenue grandis, métamorphosée de cette année dans un petit lycée, mais aussi bilingue forcément, mais surtout je suis revenue en tant que femme. Cette année m'aura également appris, ce pourquoi j'ai étudié durement durant toutes ses années, car dieu seul sait combien je suis perfectionniste, je savais enfin qui j'allais devenir. Bien que depuis enfant la médecine m'attirait, me passionnait, je n'étais pas réellement sure de mes envies. Je craignais que l'on pense que parce que papa avait excellé dans le domaine je voulais à mon tour le devenir, mais c'est sa passion qu'il a su me transmettre au delà de l'amour qu'il a pu me donner. *soupir* Je sais, vous devez vous dire, quelle bavarde, tout ça pour me dire qu'elle veut faire un bachelor médecine! Mais je pense qu'il était important que vous sachiez mon chemin jusqu’à aujourd'hui, devant vous.

Quelle carrière professionnelle envisagez-vous ?

La réponse que je vais vous donner ici, va être beaucoup plus simple. Tout simplement car mon avenir est tout tracé. Il est tout tracé car je sais ce que je veux, parce que je sais aussi qu'en devenant à mon tour médecin c'est le nom White qui reste dans la profession et mon père qui en est le plus fier. Je ne sais pas encore exactement quelle sera ma spécialisation, je me vois bien au près des enfants, dans un pays démuni à les soigner, pour rendre leur quotidien un peu plus simple. Je veux voir des papillons dans les yeux de ses enfants. Ceci est un rêve, un rêve bien enfoui, loin de celui que ce fait mon père de sa fille chirurgienne à tenter les opérations les plus impossibles pour voir son nom s'inscrire chez les plus grands. Mais c'est mon rêve. Voyez, quand je vous disais que cette année en France avait changé la lycéenne narcissique que je croyais être du temps de Boston, je vous l'avais bien dis, j'ai grandi.

Faisiez vous partie d'un club lorsque vous étiez au lycée ?

Oui bien entendu! Les White ne chôment pas. Ils se doivent de participer à tout, d'exceller dans les domaines où il fait bon d'être remarqué. J'étais donc membre du bureau des élèves, j'ai même été élue la dernière année avant que je ne parte en france en tant que présidente des élèves. J'ai également été membre du club de tennis, un sport que j'affectionne particulièrement pour y être tombé dedans depuis mon plus jeune âge avec mon père. Je faisais par ailleurs de la compétition avec le lycée, nous sommes même parvenu une année aux championnats.

Je vois... et sinon, avez-vous voyagé dans d'autres pays, par le passé ? Parlez-vous d'autres langues que l'anglais ?

Vous savez, une dicton français disait : "les voyages forment la jeunesse". J'ai conscience de la chance que j'ai eu avec mes parents. Ils nous ont fait voyagé mon frère et moi aux quatre coins du monde. J'adore voyager, je voudrais avoir visité chaque mètre carré que la terre ait compté avant de partir, si je le pouvais. J'ai posé un pied sur chaque continent mais je crois que le plus beau des voyages à été réalisé l'été de mes 14 ans, en Europe. Nous avions parcouru l'europe, de l'Angleterre, à l'Italie, en passant par Paris et la Corse, puis en descendant sur l'espagne. L'amérique est belle, mais l'europe l'est tout autant et je me risquerai même à dire qu'elle l'est plus même! Comme vous le remarquez je parle Français *dit-elle avec un accent américain dans la langue de molière*, bien que cette langue m'est été étrangère au départ et difficile à connaitre, elle est aujourd'hui si familière. La france est belle, elle m'a accueillit à bras ouvert sans me juger. J'y retournerai c'est sur. Je n'ai fais quelques bref passages en Asie, c'est une région du monde qui m'intrigue encore. Elle est si contrasté, si singulière. Ce sont mes prochains voyages, après médecine que je compte passer là bas.

Elle vous jauge du regard, pose à nouveau ses yeux sur votre dossier, puis continue. Hm... je suppose que vous êtes assez mature pour me parler de vous sans trop vanter vos atouts. Face à votre regard perplexe, elle soupire. Parlez-moi de vous, à présent. Votre caractère, ce que vous aimez... les activités sportives que vous pratiquez, vos hobbies.

Je l'avoue, j'ai tellement parlé jusqu'à présent. Je pense que vous avez pu cerner la personne que je suis. La personne que je suis devenue plutôt. Je n'était pas la Sutton que je suis aujourd'hui avant ce voyage en Europe comme je vous l'ai décris au fil de mes questions. Mais que je le veuille ou non, mes "obligations familiales" tel que mon père aime le rappeler, me ramènent souvent à la réalité. C'est à dire que bien que j'ai gagné en indépendance mon père restera toujours une personne que je me dois de respecter, tel un mentor je ne peu le décevoir. Mon frère, Booth, pense que c'est uniquement pour faire plaisir à notre père que je suis son chemin professionnel. Alors que si je le fais, c'est parce que j'aime réellement ça, que je suis passionnée à l'idée de sauver une vie. Je reconnais ce côté chez moi, de vouloir être la fierté familiale que n'a pas su être mon frère, je pense avoir une personnalité à double facettes. La rigueur disciplinaire hérité de mon père, est restée en moi. J'aime que les choses soient bien faites, que mes cours soient parfait, j'ai ce côté perfectionniste, ce côté "indispensable à tout bon chirurgien" selon mon père. Je désire toujours en savoir plus sur la vie comme sur la médecine. Côté hobbies, je suis sportive, et un jogging de bon matin me semble le meilleur moyen de garder une vie équilibrée entre cours, sortis, copains et révisions. Oui je sais aussi profiter de la vie, derrière ce côté fille sérieuse que je peu donner.

Vous avez la légère impression qu'elle n'a pas écouté la moitié de ce que vous venez de lui raconter et pourtant son visage se redresse vers vous avec un sourire poli qui ne dit rien sur ce qu'elle pourrait penser de vous en réalité. Le stress monte d'un cran... Comme vous le savez, notre université possède une excellente réputation que nous souhaitons entretenir, je tiens donc à vous rappeler que nous nous montrons intransigeants envers ceux qui ne respectent pas les règles de l'institution ou n'obtiennent pas des résultats suffisants ... sa façon de vous fixer vous fait tout de suite comprendre qu'elle attend vos propres arguments en faveur de votre "potentiel d'étudiant" et de votre respect du règlement (que vous n'avez pas encore lu, en fait) Vous feriez donc mieux de raconter n'importe quoi sur votre prestigieux parcours académique.

Vous savez, enfin permettez moi de vous le rappelez, les différents établissement scolaires que j'ai fréquenté ont été d'excellent lieux d'apprentissages du respect des règles, et du respect d'autrui.Je pense que l'environnement dans lequel on évolue, dans lequel on est scolarisé, est primordial. Alors n'ayez crainte, je serais respectueuse du règlement et vous n'entendrez pas parler de moi. Je serais juste Sutton, simple étudiante en médecine, parmi tant d'autres milliers d'élèves.

Hm ... très bien, très bien. Une dernière chose, à présent. Elle prend un air encore plus sérieux que tout à l'heure alors que vous ne pensiez même pas que cela était humainement possible. Vous ne pouvez être sans savoir qu'une fusillade a eu lieu ici-même, il y a maintenant sept ans ... je tenais donc à connaître votre ressenti vis-à-vis de cela.

Ecoutez, comme vous devez vous en douter, ce sont mes parents qui vont payer mes frais de scolarités à UCLA si jamais je viens à être accepter. Alors, autant vous dire que s'ils souhaitent me voir étudier ici, loin de Boston et des prestigieuses universités de la côte est des Etats-unis, c'est bien qu'il y a des bonnes raisons. Je pense qu'il faut vivre après un tel évènement. Il faut avoir foi en un futur proche meilleur. Je crois savoir qu'aujourd'hui UCLA reçoit autant voir plus de candidatures qu'avant, cela signifie bien que ce tragique événement, ainsi soit-il, n'a su entacher l'image qu'avait réussi à se forger l'université depuis sa création. Au delà de cet acte regrettable commis par des étudiants ce jour-ci, je trouve qu'il y a un espoir. Il y a un espoir de renaissance de toutes ses personnes touchées de près ou de loin par cette fusillade à travers la réouverture de l'établissement. Certes ce jour tragique, des personnes ont été tué, blessé, ont vu leurs rêves les plus fous partir en fumé.. mais je tiens à rappeler que UCLA n'est pas la seule institution a avoir connu cela, c'est sans rappeler Columbine des années plus tôt. Cette histoire fait partie intégrante de celle de UCLA bien sur, mais aussi de celle des Etats-Unis il en est certains. Je veux être de ceux qui vont écrire la suite de l'histoire de l'université, après la fusillade, je crois toujours en UCLA et à l'honneur que l'on a d'y étudier.

Et finalement, l'entretien se termine. Ouf ! Vous recommencez à respirer normalement et vous vous levez après avoir été remercié par l'adjointe que vous espérez ne plus revoir avant un bon moment. Elle vous serre la main fermement (et c'est à ce moment-là que vous vous rendez compte que votre paume est moite, et la sienne, glaciale), puis vous raccompagne à la porte avant de refermer cette dernière (à clef ... hein ?! ) une fois que vous l'avez passée. Woah ... eh bien, ce fut un échange fort en émotions, mais vous vous félicitez d'y avoir survécu. Le plus dur est, après tout, bel et bien terminé !

Not my story.
this is my life and I'm still trying to figure out how that could be.

"Chère Maë,

Je sais que je ne suis pas une bonne amie, que cela fais plusieurs mois que je dois t'écrire cet e-mail. A mon départ de la France, je m'étais promis de t'écrire souvent et de ne pas t'oublier. J'ai tenu une des mes promesses, je ne t'oublie pas et t'aime toujours autant, par contre je ne suis pas régulière dans mes e-mails. Je m'en excuse. Mais c'est tellement difficile de résumer ce à quoi ressemble ma vie de jeune adulte, par de simples mots, via cet écran. Puis c'est dur, car à chaque fois que je t'écris c'est un flot de souvenirs qui reviennent à la surface. Tu connais mon côté nostalgique, un peu fleur bleue, il n'a pas changé après ses 3 ans. Quand je pense à toi, je pense à tous les autres, à Pierre et sa joie de vivre, à Alison et ses histoires de cœurs toutes plus folles les unes que les autres, à JB et sa guitare greffé à lui H24, à tous les autres, au lycée, à nos voyages en Europe, à nos soirées de feu de camps sur la petite plage l'été durant.. à mon ancienne vie. Tu sais ici, rien n'a changé depuis mon dernier e-mail. Je ne parle toujours pas à Booth, enfin du moins c'est lui qui ne me parle pas. Parfois il me manque, ce frère que j'ai chéri durant mon enfance manque à ma vie. J'aimerai qu'il revienne, que l'on reprenne nos petites habitudes de gosses, que papa s'excuse, que Booth accepte. Il y a tellement de choses que j'aimerai mais qu'il est si difficile à concevoir. Booth vit à UCLA avec son enfant, je connais très peu de choses sur sa nouvelle vie, via quelques amis qui étudient sur le campus. Papa est très souvent parti, il voyage beaucoup pour assister aux conférences, aux galas de charité, aux émissions télévisées, où il est convié pour parler de son "exploit en chirurgie", tous les journaux en parle sans cesse. Et puis, maman, et bien elle suit, comme elle l'a toujours fais, tu l'as connais je t'en ai tellement parlé. La vie familiale quasi-parfaite que je menais étant plus jeune, n'a donc plus rien à voir avec la réalité actuelle comme tu peux t'en rendre compte. Nous ne sommes plus qu'une famille de façade, unis par de simples liens sanguins. Parfois j'ai mal de penser à ça. Les principales conversations que j'entretiens avec mon père sont au sujet de mes études de médecine, ou pour parler de tennis. Ce sont nos points communs, les sujets qui nous unissent, et qui nous ont toujours rapproché je le sais. C'est ce qui m'a toujours permis cette proximité avec mon père, même lorsqu'il est loin. Ah oui! Voilà quelque chose qui a changé dans ma vie, Maë! Je suis partie pour la californie, pour aller étudier à UCLA! J'ai choisis un cursus médecine, comme tu dois t'en douter bien sur. C'etait l'occasion de m'échapper un peu du domicile familial qui était déserté ses derniers temps, de retrouver toutes traces de vie de mon frère et de son fils, puis d'étudier ce qui me plaît dans une des universités les plus prestigieuses au monde. La médecine m'anime, c'est quelque chose d' inexplicable tant c'est fort. J'ai soif de connaissances dans ce domaine, je le sais, je le sens. Quand j'ai annoncé mon arrivé à Booth, il s'est d'ailleurs chargé de me dire que "comme toujours je ne fais ça que pour faire plaisir à mon papa adorée, et devenir l'enfant chérie", mais au fond je sens que cette fois c'est différent. Je le fais pour moi, et non plus en fonction de ce que va penser mon père, ou quiconque d'autres. J'agis parce que je le veux, et ça aurait été de même si j'avais voulu devenir archéologue ou éleveur de chiens de traineaux. Je suis sure que tu me comprendras. Comment ce passe tes études de commerce, toi? Je rêve du jour où ils t'envrront étudier un semestre ou plus ici, aux US, près de moi. Et les autres, comment vont-ils? Transmet leur un baiser. Vous manquez beaucoup à votre petite 'caine comme vous vous amusiez à m’appeler. J'espère aussi que Mika va bien.. c'est si particulier depuis que je suis partie. Il ne m'a envoyé qu'un seul courrier, un courrier que je n'espérais plus après plus de sept mois après vous avoir quitté, il ne contenait que la photo de nous deux, lui et moi, sur une plage Corse, sourire au lèvres, "un de nos merveilleux moments capturé sur du papier glacé" y était simplement écris au dos. Tu crois que ça se finit nécessairement comme ça, toi, un premier amour? Je ne lui en veux pas. Il est normal de continuer à vivre à des milliers de kilomètres de distances. J'en ai moi aussi fait de même. J'ai rencontré quelqu'un d'autre depuis que je suis à UCLA.. mais je ne crois pas que ce genre de relation plairait à mes parents, ni même à personne me connaissant. J'ai moi de même du mal à me reconnaitre avec cette personne. Tu l'auras compris je suis paumé, j'ai besoin de temps, avant de t'en parler plus en détails. Mais elle m'attire tant. Tu auras donc plus d'informations dans mon prochain e-mail, qui je l'espère te parviendra plus rapidement que celui-ci. Je vais devoir te laisser, la bibliothèque va fermer, et ce n'est pas le genre à faire des heures sup' ici, même à UCLA.

Je t'embrasse petite frenchie,
Miss u"

Behind the character.
better drink my own piss
PRÉNOM : FFFFFF PSEUDO : Lae ÂGE : 18 ans PRÉSENCE : dès que possible mais plus rare en semaine NIVEAU RP : de base OÙ AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? bazzart COMMENT LE TROUVEZ-VOUS ? supermégaacceuillant ANCIEN MEMBRE DE FRAT ? SI OUI, QUI (nom + avatar) ? nop CONFRÉRIE SOUHAITÉE : je n'y ai pas réfléchi encore POSTE VACANT OU PERSONNAGE INVENTÉ ? (si PV, mettre le lien menant au poste vacant ; idem avec les scénarios) : inventé de toutes pièces VOTRE PLUS GRANDE PEUR VIS-À-VIS DE FRATERNITIES : de trop me plaire et d'en oublier mes révisions de bac blanc :pale: UN DERNIER MOT ♥️ ? jovousem
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyLun 25 Fév 2013 - 16:00

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

Bienvenuuuue pervers
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyLun 25 Fév 2013 - 16:01

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

bienvenue sur frat love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyLun 25 Fév 2013 - 16:02

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

Troian bouh
Bienvenue parmi nous love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyLun 25 Fév 2013 - 16:02

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

    Troian ! excited
    Bienvenue à toi ! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyLun 25 Fév 2013 - 16:54

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

Bienvenue sur le forum **
Bon courage pour ta fiche panda
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyLun 25 Fév 2013 - 17:28

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

bienvenuee à toi. **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyLun 25 Fév 2013 - 17:32

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

troian I love you bienvenue **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyLun 25 Fév 2013 - 17:56

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

bienvenue love (rocio te souhaite la bienvenue aussi hein hug1 ) hug
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyLun 25 Fév 2013 - 18:09

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

Haaaaaan encore Merci love

Welcome !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyLun 25 Fév 2013 - 18:40

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

bienvenueeee.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyLun 25 Fév 2013 - 18:48

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

Suspect White = frangine de Booth?
Han bah bienvenue I love you nous faudra des liens x2 alors Laughing (avec Lexie et Sara)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyLun 25 Fév 2013 - 20:01

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

merci à tous pour ce chaleureux accueil sur Frat love love
et oui Lexie, je suis la frangine de Booth ! aucuns problème pour le lien il m'a parlé de toi kiss
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyLun 25 Fév 2013 - 22:19

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

Biiiiiiienvenue ici I love you
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyLun 25 Fév 2013 - 22:44

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

Bienvenue et bon courage pour ta fiche. ** love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyMar 26 Fév 2013 - 0:52

Valery S. Belemi
Valery S. Belemi
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 23
Date d'inscription : 15/11/2012
Prénom : Loïc
Célébrité : Holden Lower
Crédit avatar : yonna
Messages : 6008
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Ma main droite.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : première année en langues Étrangères (option français)
Job/Métier : aucun job à l'horizon.
Adresse de résidence : quelque part sur le campus (pour le moment, le temps qu'il prenne ses marques et se trouve un appartement en ville)
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE kiss
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyMar 26 Fév 2013 - 7:50

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

Toituasdugoût.com kneel

Bienvenue parmi nous cutie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyMar 26 Fév 2013 - 11:26

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

Bienvenue **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyMar 26 Fév 2013 - 13:49

Lisa T. M. Renfield
Lisa T. M. Renfield
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Ferdi.
Célébrité : Amanda Seyfried.
Crédit avatar : FA
Messages : 6890
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Neuvième année d'études, dernière année de Doctorat dans le domaine de l'Oncologie. Possède un Bachelor de Médecine, un Master d'Oncologie et un Master de Radiologie.
Job/Métier : Travaille à temps-partiel à l'hôpital de Los Angeles en tant que médecin généraliste.
Adresse de résidence : Northeast (colocation en appartement proche de l'hôpital).
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Yannick B. Hobbs, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.
Voir le profil de l'utilisateur

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

Bienvenue parmi nous, et bon courage pour ta fiche ! ** TROIAN excited


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyMar 26 Fév 2013 - 19:30

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

bienvenue love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyMar 26 Fév 2013 - 21:27

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

TB ** j'te love ! lovu
Et puis, bienvenue & bon courage pour finir ta fiche ah oui?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyMer 27 Fév 2013 - 2:06

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

bienvenue ici pervers
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyMer 27 Fév 2013 - 12:30

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

Lexie dit: super alors on s'en reparle quand tu seras validée et puis tu m'en gardes un au chaud avec ma Sara aussi parce que Troian et Shay **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyMer 27 Fév 2013 - 14:42

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

Bienvenue parmi nous **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) EmptyMer 27 Fév 2013 - 15:07

avatar
Invité
Invité

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

Bienvenue sur Frat' excited
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)   sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

Contenu sponsorisé

sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)
» Quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur.
» .QUEEN A → Parce que quand je m'ennuis ça donne ça...
» c'est quand on tombe souvent que l'on apprend! [ PV Ambre Esyll et Laure]
» et quand on montera, y aura toujours quelque chose qui manquera • nate.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les dossiers archivés-
Sauter vers: