Partagez
 

 Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyJeu 28 Fév 2013 - 22:22

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty



Edena Savannah Rosendale
featuring Emilie de Ravin
NOM(S) : Rosendale PRÉNOM(S) : Edena Savannah AGE : 23 ans (13/02). LIEU DE NAISSANCE : Montréal NATIONALITÉ : Américaine ORIGINE(S) : Canadiennes et américaines ÉTUDES : Bachelor Criminologie en majeur & mineur Biochimie ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle DES SOUCIS DE SANTÉ ? : Trouble bipolaire SITUATION SOCIALE : Célibataire SITUATION FINANCIÈRE : En train de flancher SITUATION FAMILIALE : Une soeur de 2 ans sa cadette, un frère aîné. Ses parents ont choisi le chemin du divorce mais sont en très bonne santé. Serena et Sweeney Rosendale se trouvent être ses cousins du côté de son père. PLUS GRAND REVE : Flinguer son autre soi-même PLUS GRAND CAUCHEMAR : Perdre pied et oublier peu à peu ses souvenirs VOTRE PROVERBE DE VIE : La chance ne s'improvise pas alors provoque-la !

You know my name...
come on down to front and sit right here and don't be shy
Vous vous retrouvez en face de l'adjointe du Doyen pour l'entretien décisif qui vous donnera accès ou non à une place dans cette prestigieuse université qu'est l'UCLA... pesez vos mots et répondez-lui avec le plus de sincérité possible, car elle a un don pour deviner lorsqu'on lui ment pour l'impressionner ! Alors Monsieur/Mademoiselle, il semblerait que vous vous intéressez de près à UCLA, puis-ce que vous vous trouvez ici aujourd'hui. Commençons par de simples questions, voulez-vous ? Premièrement, j'aimerais en savoir plus sur votre parcours scolaire ainsi que sur vos connaissances linguistiques... résumez-moi donc les cursus que vous avez choisi et pour quelle raison.

Les adultes, ces adultes-ci en particulier ont toujours eu le don de m'agacer. Je froissais doucement les plis de mon jean fraîchement repassé et j'affichais mon plus prompt sourire.« Même si je me définis comme une personne pluridisciplinaire, j’ai toujours été attirée par la chimie durant mes années d’adolescente. » Belle entrée en matière, ou comment se vautrer la tête la première. Je reprenais mon souffle, les entretiens représentaient et représentent toujours une angoisse existentielle pour ma pauvre vie. « Mais je n’aimais pas les réactions, j’ai toujours préféré le côté pratique de la vie c’est pourquoi je me suis tournée vers cette voie. J’aimais la musique aussi mais je chante comme une casserole. J’ai un souci pour orthographier les mots correctement mais je pense que mon esprit plutôt…analytique correspond bien aux études que j’entreprends. » En rajouter ? Pour quels besoins ? Elle connaît certainement déjà mon dossier par cœur.

Quelle carrière professionnelle envisagez-vous ?

« Je ne mentirai pas, à quoi bon ? J'aimerai, dans la mesure du possible finir à la tête de ma propre équipe d'experts et, pourquoi pas former à mon tour de jeunes recrues. » Ca sonnait bien, vif et tranchant, même si j'y croyais moyennement. « Certains portes me sont fermées et, soyons lucides, il me faut un travail. J'aime la chimie, j'aime découvrir la vérité et ne pas perdre mon temps, ça me paraît adéquat avec le métier vers lequel je me tourne. »

Faisiez vous partie d'un club lorsque vous étiez au lycée ?

Le lycée ne m'a apporté que des ennuis...Je faisais partie d'un club, celui très privé des malades, des dépressifs, fous. Ceux-là même qui sont tels des pestiférés, relégués au rang de chaussettes impropres à être mises et qui ne passent même pas par la case panière à linge mais finissent à la poubelle. Je pense que songer à parler de ce club reste cependant une perte de temps alors, j'optais plutôt pour : « J'ai participé quelques mois au club d'arts visuels. Nous accompagnions de jeunes enfants dans les épreuves difficiles de la vie grâce à l'art. Cela leur a apporté beaucoup, ce soutien. » Celui dont je manque. Et ce n'est pas mentir, mais d'autres clubs ? Non, aucun.

Je vois... et sinon, avez-vous voyagé dans d'autres pays, par le passé ? Parlez-vous d'autres langues que l'anglais ?

« Oui, je maîtrise à merveille l'espagnol. » Que j'ai appris auprès des petits latinos du quartier où nous avons déménagé à Santa Monica. « J'ai du mal avec la réelle prononciation de certains mots mais je sais me faire comprendre. Mes mots sont un peu familiers cependant. Je pense que cela doit être corrigeable. Je connais quelques noms de plats français, la gastronomie c'est important en France je crois ? Sinon, c'est à peu près tout. »

Elle vous jauge du regard, pose à nouveau ses yeux sur votre dossier, puis continue. Hm... je suppose que vous êtes assez mature pour me parler de vous sans trop vanter vos atouts. Face à votre regard perplexe, elle soupire. Parlez-moi de vous, à présent. Votre caractère, ce que vous aimez... les activités sportives que vous pratiquez, vos hobbies.

Les armes à feu, dernièrement les scalpels bien que j'y touche pas et peut-être l'harmonica ? Elle n'était pas de taille à entendre cela. « J'aime beaucoup la musique. Je ne pratique pas mais elle m'aide à me relaxer. Je suis une adepte des plantes et de leurs bienfaits, je suis anti-médicaments. Ensuite, je crois que côté sport, à part le hockey que je suis tous les ans, le superball et basket, je ne suis pas une grande athlète. J'aime nager et le ski, c'est à peu près tout. Je pense pouvoir m'adapter à toutes les situations, après, je ne vois pas trop quoi ajouter de plus. »

Vous avez la légère impression qu'elle n'a pas écouté la moitié de ce que vous venez de lui raconter et pourtant son visage se redresse vers vous avec un sourire poli qui ne dit rien sur ce qu'elle pourrait penser de vous en réalité. Le stress monte d'un cran... Comme vous le savez, notre université possède une excellente réputation que nous souhaitons entretenir, je tiens donc à vous rappeler que nous nous montrons intransigeants envers ceux qui ne respectent pas les règles de l'institution ou n'obtiennent pas des résultats suffisants ... sa façon de vous fixer vous fait tout de suite comprendre qu'elle attend vos propres arguments en faveur de votre "potentiel d'étudiant" et de votre respect du règlement (que vous n'avez pas encore lu, en fait) Vous feriez donc mieux de raconter n'importe quoi sur votre prestigieux parcours académique.

Une idée de réponse ? La fuite peut-être ? Non plutôt ce qui suit : « J'ai dû quitter le cursus scolaire à cause de ma santé. Je pense que mes notes n'ont pas pris un sacré choc, même en ne suivant plus les cours. Je sais rebondir, comme en témoigne mon bulletin. Quant aux règlements, ils sont faits pour nous avertir. Les sanctions sont, je crois, strictes et ne me donnent pas envie de transgresser les règles en comparaison de ce qui m'attend, je saurai me tenir, soyez sans crainte. »

Hm ... très bien, très bien. Une dernière chose, à présent. Elle prend un air encore plus sérieux que tout à l'heure alors que vous ne pensiez même pas que cela était humainement possible. Vous ne pouvez être sans savoir qu'une fusillade a eu lieu ici-même, il y a maintenant sept ans ... je tenais donc à connaître votre ressenti vis-à-vis de cela.

« Je n'ai pas peur des armes. Je pratique moi-même le tir, sorte d'auto-thérapie. N'allez pas croire que ça ne me fait rien. C'est grave, très. Les responsables doivent être punis. J'imagine la détresse que l'on peut ressentir dans ce genre de moment. Je peux, je pense, me mettre même à la place de ces innocents...J'espère juste que les étudiants ne prennent pas ces actes comme un acte de bravoure défiant l'autorité mais comme un crimee envers chacun de nous, anciens ou futurs étudiants. »

Et finalement, l'entretien se termine. Ouf ! Vous recommencez à respirer normalement et vous vous levez après avoir été remercié par l'adjointe que vous espérez ne plus revoir avant un bon moment. Elle vous serre la main fermement (et c'est à ce moment-là que vous vous rendez compte que votre paume est moite, et la sienne, glaciale), puis vous raccompagne à la porte avant de refermer cette dernière (à clef ... hein ?! ) une fois que vous l'avez passée. Woah ... eh bien, ce fut un échange fort en émotions, mais vous vous félicitez d'y avoir survécu. Le plus dur est, après tout, bel et bien terminé !

Not my story.
this is my life and I'm still trying to figure out how that could be.

« Les petites filles ainsi que les petits garçons naissent dans les choux, c’est bien connu. »

« Ben alors, je suis née où moi Maman ? Y’a pas de chou dans notre jardin. On n’a même pas de jardin, vous m’avez cueilli dans le jardin de quelqu’un d’autre peut-être ? » Demandait une petite voix fluette au fort accent canadien. L’élégante demoiselle, porteuse de cette voix, les coudes sur la table, la tête entre ses deux mains, attendait impatiemment la réponse qui tardait à arriver. Le tableau familial peut paraître charmant si seulement…Il n’y avait eu ces problèmes. Les cris qui retentissent dans la cuisine du petit appartement qu’ils partagent à cinq, le père, la mère et leurs trois enfants. Le bruit de vaisselle que l’on casse volontairement, les reproches incessants. Il n’y avait que Stretch, le petit panda en mousse d’Edena qui parvenait à calmer ses angoisses. Que ses parents s’entretuent la journée certes, mais qu’ils viennent hanter ses cauchemars…Non. Enfin, voilà ce qu’ils pensaient. Hélas, on découvrit que la cause en était tout autre. Les drôles de réaction de la gamine, ses délires avec ses amis imaginaires, ses rires nerveux ainsi que ses peines incommensurables et, inconsolables.

Elle se souvient encore les grands couloirs blancs, les blouses blanches…cet endroit. Des dames et messieurs très aimables, la cernant toujours d’un œil bienveillant quoique, beaucoup trop inquiet. Le froid à l’extérieur et la chaleur étouffante à l’intérieur. Les barreaux jonchant les grilles et ses rendez-vous qui se multipliaient, ces examens qui n’en finissaient pas. Ils cherchèrent et trouvèrent, bien sans mal, l’origine de ces maux rongeant leur enfant. Les crises empiraient, passant du mal au pis et stagnant parfois un peu trop longtemps vers le bas. Alors, en plus des médicaments, il y eut ses séjours répétés à l’hôpital, à ne voir personne et se sentir…seule. Puis ses parents se séparèrent. Montréal était trop désuète aux yeux de son père qui, investi de leur garde, parti, en la compagnie de ses enfants, vivre à Philadelphie. Il souhaitait vivre de sa passion : la peinture. Hélas, la ville comptait déjà bon nombre d’artistes talentueux et il ne réussit qu’à confectionner des pizzas dans le snack du coin. Néanmoins, ces dernières restaient excellentes. Sa mère, un peu trop guindée et fraîche célibataire pour perdre son temps à travailler se remaria. Un jeune avocat, au sourire Colgate Blancheur et à l’appétit de cheval. Encore âgée d’une dizaine d’années, Edena ne comprenait pas cette référence bien que plus tard, elle l’associa à toute une partie de la vie de sa mère qui devait rester privée. Heureusement, lorsqu’elle se rendait hors des frontières américaines, elle pouvait compter sur le soutien de Serena et Sweeney, ses cousins. Evidemment, ils n’étaient pas dans la confidence puisque les parents de la demoiselle avaient interdit qu’elle parle de son problème. De plus, quelques évènements ont chamboulé cette bonne entente…. aujourd’hui, les incompréhensions font que seuls les souvenirs restent merveilleux.

Il faut cependant quitter les frêles bras de l’enfance pour grandir, un peu trop vite peut-être au goût de certains. L’adolescence se déroula plutôt normalement au sens de la jeune fille, seules quelques crises venant ponctuer, de ci et de là, l’animosité de ses camarades. Néanmoins, elle sut s’entourer d’un petit groupe et avancer doucement vers la majorité. Sans problèmes majeurs, elle avança peu à peu dans ses études, trouvant sa voie et réussissant à obtenir son diplôme. De là, il fallait intégrer une université…loin de son père assurément, l’oxygène en permanence happé par son frère et sa sœur commençait à sérieusement l’embêter. Les mêmes meubles, la même pizzeria où son père se rendait tous les jours, il lui fallait respirer. De ce fait et, malgré la réticence face à son trouble, son père lui accorda ce privilège.

L’UCLA fut un exutoire, une bouffée d’air frais qui se faisait absente dans son ancien monde. Elle pouvait enfin aller et venir à sa guise. De plus, elle n’était pas seule sur le campus puisque le côté canadien des Rosendale y échoua aussi. Leurs péripéties et notamment, cette péripétie allait rythmer la vie de Serena. Alors que les tensions avec sa cousine sont souvent au cœur de leurs conversations, l’une la suppliant d’arrêter de se droguer alors que l’autre ne peut avouer prendre un traitement pour sa santé, il fallait trouver une solution. C’est ce fameux soir, alors âgée de 21 ans qu’elles finirent par la trouver. La bande de copains d’Edena avait décidé de se rendre à Las Vegas, pour s’amuser, Serena intégra le groupe. Ils burent, un peu trop sans doute. Edena pas tellement. Elle évitait de mélanger alcool et médicaments mais, afin de paraître le plus « normal » possible, elle avait arrêté son traitement depuis déjà quelques jours. Dès lors, elle se trouvait dans une phase euphorique notable. S’amuser et profiter n’était alors plus un souci tant et si bien qu’elle se retrouva mariée en moins de deux à cet étudiant qui partageait avec elle la soirée. Il était un copain d’un copain, enfin, vous voyez l’histoire. L’un trop ivre pour les arrêter et l’autre trop emplie de joie pour stopper leurs agissements, ils déchantèrent le lendemain. Edena vécut encore quelques semaines sur un petit nuage tandis que le revers de la médaille arrivait peu à peu, elle sentit monter un tel remord, une envie de tout plaquer qu’elle préféra s’isoler. Ce fut son père qui, le premier, décela l’arrêt de son traitement. Il remédia à cela et s’occupa de régler le divorce et autres papiers, avec ses maigres économies. Pour couronner le tout, Serena et Edena ne se parlent plus. Enfin, c’est Edena qui a rompu contact. Serena a tenté de lui subtiliser son mari alors que tout ceci est un concours de circonstances et, même s’il fut factice, il était quand même sien ce temps. On ne touche pas à ce qui appartient à sa cousine, c’est une règle familiale et ancestrale, bien connue de tous.

Aujourd’hui, Edena va bien. Elle va toujours bien, sauf arrêt prolongé de son traitement. Se drogue-t-elle ? Certainement pas. Est-elle une personne facilement approchable ? Ca reste à voir. Elle bosse à côté pour pouvoir se payer ses études et fait ce que chaque étudiant fait, vivre sa vie universitaire.


Behind the character.
better drink my own piss
PRÉNOM : Cat PSEUDO : Indiana ÂGE : 21 ans PRÉSENCE : 3.5;4/7 NIVEAU RP : Rouillé OÙ AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? Serena qui me bassine avec depuis un moment love COMMENT LE TROUVEZ-VOUS ? Fort attrayant ANCIEN MEMBRE DE FRAT ? SI OUI, QUI (nom + avatar) ? Pas eu ce plaisir CONFRÉRIE SOUHAITÉE : Pour l'instant aucune POSTE VACANT OU PERSONNAGE INVENTÉ ? (si PV, mettre le lien menant au poste vacant ; idem avec les scénarios) : Personne inventé VOTRE PLUS GRANDE PEUR VIS-À-VIS DE FRATERNITIES : Qu'il cartonne ? C'est un peu grand, j'ai du mal avec la foule >< UN DERNIER MOT ♥️ ? Banane !

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyJeu 28 Fév 2013 - 22:26

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

bienvenueee à toi. **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyJeu 28 Fév 2013 - 22:33

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

EMILIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIE **

Welcome !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyJeu 28 Fév 2013 - 22:35

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

BIENVENUE MA WIFE love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyJeu 28 Fév 2013 - 22:38

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Emilie fall
Bienvenue love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyJeu 28 Fév 2013 - 22:39

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Bienvenue et bon courage pour ta fiche. ** love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyJeu 28 Fév 2013 - 22:43

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

De Ravin, nice choice ! Welcome here ! love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyJeu 28 Fév 2013 - 23:05

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Merci pour tous vos gentils messages lovu
Je tente de finir au plus vite smile
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyJeu 28 Fév 2013 - 23:14

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Welcome dude & good luck pour ta fichounette I love you ** bave
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyJeu 28 Fév 2013 - 23:18

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Bienvenue **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyJeu 28 Fév 2013 - 23:19

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

bienvenue sur le forum I love you
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyJeu 28 Fév 2013 - 23:33

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

EMILIE excellent choix de vava réserve moi un lien.
Bienvenueeee.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyVen 1 Mar 2013 - 0:59

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Bienvenue sur Frat' Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyVen 1 Mar 2013 - 5:44

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Bienvenue parmi nous love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyVen 1 Mar 2013 - 8:56

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Bienvenue sur Frat' excited
Emilie, est un très très bon choix ** smirk
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyVen 1 Mar 2013 - 10:16

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Bienvenuuue love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyVen 1 Mar 2013 - 10:51

Athéna J. Shawn
Athéna J. Shawn
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Jade
Célébrité : Doutzen Kroes
Crédit avatar : (c) toxic heart
Messages : 2245
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Journaliste au LA Times
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Emilie excited rah j'approuve ton choix d'avatar kneel
Bienvenue et bon courage pour ta fiche love


men made madness
Found myself just the other day in the backyard of a friends place, thinkin' about you, thinkin' of the crowd you're in. What you up too where you been ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyVen 1 Mar 2013 - 11:18

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Emilie **
Bienvenue sur le forum, bon courage pour ta fiche **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyVen 1 Mar 2013 - 16:50

Valery S. Belemi
Valery S. Belemi
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 23
Date d'inscription : 15/11/2012
Prénom : Loïc
Célébrité : Holden Lower
Crédit avatar : yonna
Messages : 6008
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Ma main droite.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : première année en langues Étrangères (option français)
Job/Métier : aucun job à l'horizon.
Adresse de résidence : quelque part sur le campus (pour le moment, le temps qu'il prenne ses marques et se trouve un appartement en ville)
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

EMILIE sex
Bienvenue sur le forum. kiss
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyVen 1 Mar 2013 - 19:12

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Michi, z'êtes chous I love you
Jaelyn ~ avec le plus grand plaisir excited
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyVen 1 Mar 2013 - 19:34

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Welcoooome ** love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptyVen 1 Mar 2013 - 20:23

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

bienvenuuuue love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptySam 2 Mar 2013 - 0:47

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Bienvenue jolie blonde/brune kneel
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptySam 2 Mar 2013 - 12:59

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

bienvenue parmi nous **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  EmptySam 2 Mar 2013 - 13:05

avatar
Invité
Invité

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Merci à vous tous hug1
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland    Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Contenu sponsorisé

Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Edena S. Rosendale ► Like the Mad Hatter in Neverland
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les dessins (et autres) de Clary.
» Discussion [ Pv Alice Hatter] [X]
» Felix ~ Welcome to Neverland ! You’re not getting home...
» Return of Neverland
» NeverLand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les dossiers archivés-
Sauter vers: