Partagez
 

 « voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: « voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem.   « voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem. EmptySam 2 Mar 2013 - 16:57

avatar
Invité
Invité

« voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem. Empty



i knew that we’d become one right away
at first sight I left the energy of sun rays.
i saw the life inside your eyes
Ce matin, Absolem avait ouvert les paupières en sursaut. La raison ? Pour le moins surprenante, était l’heure. Oui, l’heure. Son réveil affichait cinq heures et demi tapantes. Heure à laquelle l'étudiante ne se réveille, pour ainsi dire jamais. Seulement aujourd’hui, elle était contrainte de renoncer à de douces heures, niché dans les bras de Morphée pour retrouver sa meilleure amie, dans le parc de l'université. Avec Brynn, elles se retrouvaient sur beaucoup de points, et s’entendaient à merveille ; elles faisaient autant de conneries que des gosses de cinq ans. Tout semblait dérisoire lorsqu’elles étaient ensemble, comme ces matins, où elles se retrouvaient sur le terrain, pour se défouler un peu -Absolem étant une grande adepte de footing et autres sports-. La seule chose qui contrait l’enthousiasme de l’anglaise, c’était vraiment, vraiment l’heure. La preuve en est ; elle s’était levée en retard, malgré l’ardente sonnerie de son réveil. Les yeux mi-clos, sa crinière d'un blond cendré ébouriffée, Absolem se leva en trombe. Elle fit virevolter les draps de son lit, ôta la nuisette qu'elle portait en guise de pyjama, et courut dans la salle de bain pour y prendre une douche .. glaciale. Ce n’était visiblement pas son jour. Frigorifiée, elle se dépêcha de se préparer et de dévaler les escaliers, avant d'arriver non sans peine sur le lieu de son rendez-vous. Au final, même si le départ avait été abrupt, Absolem ne se sentait que mieux après les deux heures passées avec son amie. C'était une façon de prendre une sacrée dose d'oxygène avant de se retrouver dans un de ces cours d'anatomie qu'elle n'aimait pas particulièrement. En principe, la jeune fille se trouvait plutôt dans le fond de la classe, avec ceux qui désirent être au calme. C'était une place en or, puisque faire du zèle était presque l'hymne de ceux qui squattaient tranquillement ces bancs et a contrario, suivre le cours demeurait possible, encore faut-il que la motivation y soit. Et si quelqu'un comprenait très bien Absolem sur ce point, et sur tous les autres, c'était évidemment celui qu'elle considère comme son frère: Zayn. Un petit fou en herbe, au même titre qu'elle, et qui était un peu comme son double, son jumeau. Elle avait peu de temps pour elle mais quand elle en avait elle le passait toujours avec lui. Liés comme les deux doigts de la main, leur amitié avait survécu à tous les obstacles qu'ils avaient pu rencontrer au cours de leur vie respective. C'était donc tout naturellement qu'elle se retrouvait là, au beau milieu d'un cinéma. Elle souriait, heureuse de pouvoir revenir aux sources le temps d'une soirée, pouvant relâcher un peu la pression des cours qui pesait sous ses épaules, surtout ces derniers jours. Elle venait de se tournée, le regard vers les affiches postées aux murs. Elle ne savait absolument pas quoi aller voir d'autant plus qu'elle était plus sciences-fictions et que là... il n'y avait pas ce genre de films. Heureusement que c'était pour être avec Zayn ou elle serait déjà partie. Elle poussait un soupire alors que celui-ci arrivait derrière elle et se retournait furtivement par peur « Merci noble chevalier de venir me secourir pour trouver un film à la hauteur de mes exigences. » Plaisanta-t-elle avant d'attraper un gorgée du précieux coca qu'elle tenait entre les mains. Ceci dit elle n'en buvait plus autant qu'auparavant. Déjà parce qu'elle avait beaucoup de travail et ensuite parce que cela la rendez hyperactive alors qu'elle est naturellement très calme. « Non mais arrêtes de te foutre de moi ou je te ridiculise devant tout le monde et tu sais mieux que personne que j'en suis capable. » Souriait-elle, la voix arrogante.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem.   « voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem. EmptyLun 4 Mar 2013 - 0:59

avatar
Invité
Invité

« voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem. Empty

Zayn & Absolem

Le malentendu qui avait eu lieu avec Jaycee m'avait perturbé pendant plusieurs jours, jusqu'à ce qu'elle se décide à m'appeler pour m'expliquer le pourquoi du comment elle m'avait repoussé. Finalement, j'allais la revoir mercredi et j'en étais ravi. Mais avant ma soirée avec Jaycee, j'avais celle avec Absolem. Après l'effort, le réconfort, comme on dit... Je venais de reprendre mon stage à l'hôpital et autant le dire, j'étais complètement crevé, j'avais les batteries à plat et si ça n'avait pas été Absolem, j'aurais probablement annulé ma sortie pour pouvoir ronfler à 21h comme un vieux. J'avais pourtant pris le temps de me prélasser dans un bain histoire de me revigorer un minimum, je n'avais pas particulièrement envie d'être un zombie pour aller voir la jeune femme, mon double, ma petite bouffée d'oxygène. J'avais besoin de prendre l'air, penser à autre chose qu'à mes études qui me grillaient les neurones un à un et dans d'atroces souffrances. Médecine, pas étonnant que beaucoup abandonnent ou se jettent d'un pont, c'était de la torture et j'étais masochiste de m'acharner, il n'y avait pas d'autre explication. Enfin, j'étais malade et il fallait bien des tarés pour étudier en pathologie et trouver un remède, je faisais partie de ces fous-là. Ce fut après un coup d'oeil à l'heure que je m'aperçus qu'à ce rythme-là, j'allais arriver à la bourre et dieu seul savait qu'il ne valait mieux pas se pointer en retard à un rendez-vous avec une Absolem énervée par une journée de cours - en fait quitte à la faire poireauter, mieux valait ne pas venir du tout et disparaître le temps que l'orage soit passé. Je sortis du bain et m'habillai en vitesse, ne me séchant qu'à moitié les cheveux, tant pis, je crèverais de froid. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, j'avais souhaité une bonne soirée à Zahya et j'avais bondi dans ma voiture. Des vertiges me prirent quelques instants, mais après avoir ouvert la fenêtre, ça me passa et je n'y prêtai pas plus attention que ça. Quelques temps après, j'arrivais au cinéma et ne tardai pas à y trouver la jeune femme plantée devant les affiches, de toute évidence peu convaincue par les films proposés. J'accepte volontiers ce titre, dieu seul sait combien cela sera une tâche compliquée, gente dame. J'esquissai un sourire amusé. Le théâtre n'était pas nécessairement ma tasse de thé à vrai dire et j'improvisais quelque peu quant au vieux langage que je trouvais on ne peut plus ringard. Aux menaces de la jeune femme, je haussai les sourcils, provocateurs. Oh, tu m'as tendu la perche, tu devais bien te douter que j'allais la saisir ! Je la repoussai doucement d'une main avant d'enfourner les mains dans mes poches, souriant. Tu sais bien que je serais capable de t'offrir un vraie scène de ménage devant tout le monde, aussi. Sans la prévenir, je lui piquai sa canette de coca et en bus une gorgée avant de la lui rendre, m'écartant un peu d'elle, sait-on jamais que l'envie de m'arroser lui prendrait ! C'est gentil de penser aux gens qui meurent de soif, merci ! Alors, on va voir quoi ? Lui ? Je lui pointai du doigt un film d'action. A vrai dire il n'y avait aucun film qui me branchait vraiment, cela dit, j'étais plus là pour passer du temps avec Absolem que pour un film alors je me fichais plutôt bien duquel on prendrait, pourvu qu'il ne soit pas trop nul, en fait. Autant choisir le moins pire et ça m'irait très bien !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem.   « voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem. EmptyLun 4 Mar 2013 - 19:17

avatar
Invité
Invité

« voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem. Empty

Absolem se sent à l'aise en sa présence. A l’université, on la connait comme la petite garce de service qui forme un duo indomptable avec Brynn mais très peu savent voir ce qui ce cache vraiment sous cette carapace. Zayn est l'un des seuls à connaitre réellement la jeune femme et par conséquent, le seul à tout savoir sur sa personne en plus de Brynn, sa meilleure amie. Elle peut être elle-même avec lui, lui parler en toute sincérité et de se fait, il connait son passé. Absolem à subit les moqueries des autres au lycée et lors de sa première année à l'UCCLA. Pourtant, il n'est pas au courant de tout. En effet celle-ci souffrait de boulimie mais aujourd'hui guérie, c'est au tour de l'anorexie. D'ailleurs, c'est bien souvent le sujet de dispute avec Dmitri car elle est persuadée de s'en sortir seule contrairement à ce que pense ce dernier, et ça l’énerve franchement. « C'est gentil de penser aux gens qui meurent de soif, merci ! Alors, on va voir quoi ? Lui ? » Absolem suit des yeux sa cannette un peu surprise. Cela ne la gène pas de boire après Zayn, bien au contraire mais c'était SA cannette « Te gène surtout pas, c'est bon au moins ? Goulafre. » Abso sourit avant de diriger ses yeux bruns transparents vers l'affiche en question. Un film d’action, pourquoi pas ? Même si elle est plus science-fiction. « Mouais, pourquoi pas ? De toute façon, on s'en fou un peu du film. Ils vont encore se retourner pour nous demander de nous taire, alors... » Abso l'attrape par la taille avant d'entrer dans la sale. Qu'est-ce qu'elle se sentait bien avec lui, c'est fou ! Le seul qui ai totalement sa confiance et elle ne regrette pas de lui avoir donner. Ils choisissent une bonne place, tout en haut de la sale en fait puis elle se tourne vivement vers lui « Dis moi tout. Comment tu vas ptit loup ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem.   « voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem. EmptyDim 31 Mar 2013 - 1:06

avatar
Invité
Invité

« voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem. Empty

Zayn & Absolem

Après avoir bu dans la canette, Absolem me demanda ironiquement si c'était bon en me traitant de goulafre. Je terminai ma gorgée puis lui rendis son coca en arborant un air pensif, puis haussai les épaules. Bof, mélangé à ta bave c'est un goût un peu bizarre. Ca, c'était pour m'avoir traité de goulafre ! Et dieu seul savait combien cette insulte était moche en plus, elle aurait pu choisir un truc plus mélodieux, non... goulafre. Je lui désignai un film et elle accepta, son commentaire me faisant sourire plus que ce n'était déjà le cas. On va finir par se faire foutre à la porte vu le nombre de plaintes qu'ils doivent recevoir sur nous à force. On commence à se faire un nom ici mine de rien. Faut dire que pour une raison qui m'échappait, on allait toujours au cinéma ensemble quand il n'y avait rien à voir. A croire que c'était dans nos passions d'aller se taper la discut' en regardant un navet sur grand écran ! Je passai un bras autour de mes épaules en entrant dans la salle avec elle puis la lâchai pour m'asseoir en lui jetant un coup d'oeil à sa question, l'air soudainement mystérieux. Bien, bien... j'ai un rencard mercredi. Et fait que cette fois-ci, tout se passe bien. Je pinçai les lèvres, songeant que j'aurais dû prévoir à boire moi aussi, quel idiot. Et toi ? La famille, les amours ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem.   « voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem. Empty

Contenu sponsorisé

« voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
« voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zaylem.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui
» Femme d'hier et d'aujourd'hui...
» Bijoux d'hier, bijoux d'aujourd'hui...
» louis chedid voilà pourquoi
» ❝aujourd'hui j'ai décidé d'être sociable ... ah tiens, salut connard !❞ ► BLYTHE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers: