Partagez
 

 You're pretty lame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: You're pretty lame   You're pretty lame EmptyLun 4 Mar 2013 - 23:01

avatar
Invité
Invité

You're pretty lame Empty

Un devoir de plusieurs pages marqué d'un énorme A au rouge gras dans les mains, Danielle Ryu alias la plus grande prétendante au titre de "Salope d'UCLA 2013" se dirigeait d'un pas déterminé, talons clinquants, vers la salle des profs. Son problème ? Sa note. Où était le "+" ? Un simple A pour cette œuvre d'art était inadmissible. Aussi prétentieuse sur son apparence que sur son travail dont pourtant elle ne se vantait que très rarement, Dani savait pourtant très bien évaluer ce qui sortait de son cerveau et là il était évident qu'elle était sous-notée. Frappant énergiquement à la porte, un professeur ouvra. Il ne fallu pas plus de cinq secondes à son prof' de droit pénal pour apparaitre. Ne manquant pas d'arguments tant oraux que physiques la belle échoua par un refus catégorique. Les dents serrées elle tourna les talons, énervée de se taper cette pitoyable note dans SA matière. Le poing fermé énergiquement, elle déambulait afin d'aller retrouver ses affaires laissées à la bibliothèque quand tout à coup... Maxwell Davis croisa son chemin. L'erreur qu'il commit ? La regarder. « QUOI ?! » Énervée, elle était énervée ! Premièrement on venait de la contredire, deuxièmement son travail n'était pas reconnu à sa juste valeur et troisièmement son charme n'avait pas opéré. C'était déjà assez pour qu'elle soit sur les nerfs, pas la peine qu'elle se paye la tête du Delta en plus surtout au vu de leur relation pas très amicale.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're pretty lame   You're pretty lame EmptyMar 5 Mar 2013 - 0:18

avatar
Invité
Invité

You're pretty lame Empty


danielle & max




Une journée comme une autre au paradis… Du moins c’était avec cette conviction qu’il s’était levé ce matin et il avait décidé de reprendre sa vie en main. Okay il était infidèle, okay il faisait un mal de chien à Jenna qu’il aimait plus que tout… mais il n’avait que ce qu’il méritait et si elle décidait de rompre, il n’aurait qu’à l’accepter la tête haute comme un Delta qui se respecte ! Après tout, il était beau gosse et il avait la vie devant lui. Et c’était de lui que dépendait l’avenir de sa relation avec Jenna. Il eut un soupire en regardant son reflet dans le miroir alors qu’il étalait son gel à raser sur sa barbe de trois jours et il se rasa avant de passer à la douche et de s’habiller pour aller en cours. Il redoutait souvent de tomber sur des anciens coups d’un soir qui lui rappelaient à quel point il était infidèle envers Jenna mais aujourd’hui peu importe… Il avait la tête haute en descendant de sa moto et il se rendit compte que toute la vie n’était qu’une question d’état d’esprit après tout… Pour la première fois depuis très longtemps, il était serein et de très bonne humeur. Pourtant malgré tout Jenna lui manquait cruellement. Il partit donc en cours et il passa trois heures à suivre le cours bien chiant de son professeur de droit international public. Il finit par quitter le cours d’un pas tranquille, allant boire un petit café avec quelques Deltas avant de partir pour voir un professeur de mémoire mais voilà… Le souci c’est que dans le couloir il croisa une jeune femme qu’il aurait préféré éviter et surtout ne jamais rencontrer : Danielle ! Une petite minimoys qui étudiait aussi le droit et qui était aussi nymphomane qu’il était queutard ! Grand mal lui avait pris de coucher avec elle… Alors oui, c’était un coup de rêve mais elle était aussi vicieuse qu’il était gentil… trop gentil ! Il avait pris son pied et elle aussi avait pris son pied, il le savait mais depuis c’était une guerre ouverte entre eux et c’était d’une violence juste incroyable ! Elle le menaçait de tout balancer à Jenna et ça lui faisait terriblement peur au fond car il ne voulait pas perdre sa petite amie ! Mais d’un autre côté, il ne supportait plus cette situation et il avait envie de dire un gros merde à la jeune femme. Et quand il la croisa dans le couloir, il sut tout de suite que ça allait péter tellement elle semblait énervée… un truc de ouf ! Il se fit d’ailleurs agressé à cause d’un simple regard et il la poussa violemment contre le mur en la regardant avec un air glacial.

C’est quoi ton putain de problème à toi ? Hein ?

Il la regarda avec colère et lui foutre sa main dans la gueule était une démangeaison terrible dans sa main droite mais il n’était pas du genre à cogner les demoiselles !

made by lolize


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're pretty lame   You're pretty lame EmptyMar 5 Mar 2013 - 1:02

avatar
Invité
Invité

You're pretty lame Empty

Autant dire que Maxwell s'était trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Il allait devoir subir la foudre Dani à son insu. Lorsqu'elle était vexée elle était capable de tout telle une folle hystérique. Envoyant bouler le Delta sans même qu'il ne demande rien à personne, elle releva la tête sûre d'elle et continua sa parade furieuse lorsque, alors qu'elle passait à son niveau, il la plaqua contre le mur et malheureusement pour elle ça ne couvrait en rien une ambition sexuelle. N'ayant pas le temps de protester de part la surprise du geste, Dani se contenta d'un cri typique de la fille qui se fait surprendre, ses feuilles de devoir s'aparpillant dans le couloir, afin de devoir confronter le regard froid de Max. Oulà. Elle l'avait vraiment poussé à bout. Les sourcils froncés, autant dire que dans l'immédiat elle n'était pas très rassurée; après tout ce n'est pas comme si elle était coincée entre un mur et un mec enragé -et pas dans le bon sens du terme. « Fou moi la paix ! - C’est quoi ton putain de problème à toi ? Hein ? » Évidemment sa haine se sentait dans ses paroles et surtout à leur intonation. Se redressant, son regard gagnant en assurance, Dani était bel et bien décidée à reprendre le dessus malgré son actuel statut de victime. Elle aussi elle savait gronder et elle allait lui montrer, merde ! « Et toi tu veux que je te dise ton "putain de problème" ? Si je cris t'es carrément foutu, alors bouge de mon passage ! » Elle venait très clairement d'esquiver la question. En réalité elle n'avait aucun problème, cette situation l'amusait tout simplement. Faire tourner un homme en bourrique lui procurait énormément de plaisir surtout lorsqu'il prenait aussi bien la mouche que Max. D'un côté elle trouvait ça mignon l'affection qu'il portait à sa Gamma adorée et elle le comprenait, elle aussi elle aurait du mal à être fidèle si un jour elle était en couple, mais voilà elle aimait emmerder les gens et c'en était ainsi. Il lui était déjà arrivé de culpabiliser par rapport à ça... comprenez, elle avait de moins en moins de chances de revoir ce mâle parfait dans ses draps. Vraiment too bad. Accrochant le col de son "agresseur", elle se rapprocha de son visage. « Tu perds les pédales Maxwell, fais attention. » Comme une prévention, le ton qu'avait engagé Danielle était purement sérieux bien qu'un certain sarcasme s'y distinguait, en plus de son sourire en coin qui commençait à se dessiner sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're pretty lame   You're pretty lame EmptyMar 5 Mar 2013 - 14:24

avatar
Invité
Invité

You're pretty lame Empty


danielle & max




Son regard envers Danielle était d’une violence juste incroyable alors qu’il fronçait les sourcils, ses lèvres venant frémir telles celles d’un loup ou d’un tigre alors qu’il aurait aimé la tuer simplement à l’aide de son regard… Il fut surprit par la violence de ses pensées à son encontre mais d’un autre côté, elle le méritait amplement… Elle le malmenait depuis qu’ils avaient couchés ensemble et il ne comprenait pas toujours pourquoi… Bon okay, c’était sans doute un juste retour des choses vis-à-vis de Jenna et il devrait peut-être dire merci à Danielle d’être comme ça avec lui car il s’en mordait tellement les doigts d’avoir couché avec elle qu’il avait peut-être trouvé la solution miracle à son coté infidèle ? Ce serait cool mais il n’irait pas jusqu’à lui dire merci, cela ferait trop plaisir à la jeune femme et il n’avait aucune envie de lui faire plaisir… Même si elle restait un petit être terriblement canon qui ne le laissait clairement pas indifférent malgré tout ce qu’elle pouvait lui faire… Il chassa ces sombres pensées devant le regard apeuré de la jeune femme qui s’afficha durant un quart de seconde mais qui laissa aussitôt la place à un visage vide de toute expression, froid comme la glace ! Fronçant les sourcils alors qu’elle le menaçait clairement de crier au viol et de colère et de rage, il la renvoya contre le mur en s’approchant d’elle, sa main d’habitude si délicate venant empoigner son visage au niveau de la mâchoire de la jeune femme, la serrant doucement. Il eut un sourire particulièrement sadique alors qu’il était totalement hors de ses gonds. Il comptait passer une bonne journée et elle ne le ferait clairement pas chier aujourd’hui ! Elle n’avait que de la gueule et pas le moindre courage pour associer ses paroles à des actes concrets. Il n’avait encore jamais cogné une demoiselle et il espérait sincèrement qu’il n’aurait jamais à le faire mais quoi ? Il allait continuer de se faire promener comme une sous-merde par Danielle ? Surement pas, même si cela devait lui coûter son couple ! Il se battrait pour récupérer Jenna et voilà… Sauf qu’il savait très bien que si jamais elle venait à le quitter, elle ne lui laisserait plus jamais la moindre chance… Enfin bref, un problème à la fois et il allait d’abord s’occuper de celle qui empoisonnait son espace vital. La toisant du regard, il fronça les sourcils.

Vas-y crie, ce serait un plaisir de te donner encore plus de raisons de crier ! Tu sais si bien le faire !

Il trouvait ça dommage qu’ils en viennent à tant de haine car le courant passait plutôt bien au lit entre eux et il eut un soupire à cette simplement pensée… Elle avait de sacrés attribut et il aurait bien du mal à lui résister si jamais elle tentait quelque chose… Mais elle ne le ferait jamais, bien trop sûre d’elle et fière ! Quand elle l’attrapa par le col, son visage devint encore plus noir et plus mauvais… Il eut un petit rire amusé avant d’afficher un sourire ironique en coin.

Attention à quoi hein ? A toi ? Tu crois vraiment que tu m’intimides ? T’as pas idée de ce que moi je peux te faire !

Il la poussa dans le couloir d’un geste vif.

Aller trace ta route et va trouver quelqu’un d’autre à emmerder !

made by lolize


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're pretty lame   You're pretty lame EmptyMar 5 Mar 2013 - 19:27

avatar
Invité
Invité

You're pretty lame Empty

Danielle n’était pas peureuse, c’était une poufiasse qui n’avait pas peur d’ouvrir sa bouche dans tous les sens du terme, mais là Maxwell la faisait grave flipper bien qu’elle essayait de ne pas trop laisser transparaitre ses émotions. Il ressemblait à un prédateur prêt à la bouffer. Ses mains venant serrer les poignets du Delta qui venait de prendre son visage en otage, elle tentait tant bien que mal de dégager ses sales pates de ses joues qui la faisaient actuellement ressembler à un pauvre hamster (bien sûr elle s’identifiait actuellement à Bijoux, la plus belle des hamsters. Pas question d’être Hamtaro le gros roux). Le sourire sadique de Max se refléta en yeux ronds chez Danielle. Qu’est-ce que ça annonçait ça, hein ?! Elle ne pouvait même plus appeler l’aide du Saint Seigneur ou du pion tellement la main de Maxwell lui suffisait à lui faire fermer son clapet. C’était bien simple, le seul moment où elle se taisait était lorsqu’elle s’en trouvait contrainte. Dans cette situation précise, donc. « Vas-y crie, ce serait un plaisir de te donner encore plus de raisons de crier ! Tu sais si bien le faire ! » Ses sourcils se froncèrent. Il se foutait ouvertement de sa gueule et elle ne pouvait rien y faire ! Malgré le fait qu’elle craignait tant d’agressivité de la part de Max –c’était bien connu que ça pouvait être très dangereux lorsque les gens calmes pétaient des câbles- et qu’il n’exécute ses paroles à savoir « Tu vas me le payer très cher », Dani reprit les choses en main. Nan mais c’est vrai quoi, elle n’était pas The Dani des Dani ?! C’est à cet instant même qu’elle se décida à l’attraper par le col afin de la tirer vers ell ; ce qui le surprit sans doute puisque ses mains libérèrent son visage. « Attention à quoi hein ? A toi ? Tu crois vraiment que tu m’intimides ? T’as pas idée de ce que moi je peux te faire ! » Attention à tout. A rien. Elle avait seulement balancé ça pour le déstabiliser et pour reprendre un peu le dessus, rien d’autre. « Ah ouais et qu’est-ce que tu vas faire ? Me couper les cheveux ?! » Disons plutôt qu’elle aurait mieux fait de se taire vu comment elle se fit dégager. Si elle avait tendu les bras elle aurait presque pu faire un remix de « vers l’infini et l’au-delààà » « Allez trace ta route et va trouver quelqu’un d’autre à emmerder ! » Alors là ! Le thermomètre de la colère explosait ! Il fallait qu’elle parte sinon elle allait hurler et la direction qui n’était pas loin serait interpellée. Problème : elle ne pouvait pas lui obéir. Elle ne pouvait pas partir comme il venait de lui exiger salement. Les pieds dans ses feuilles de devoir, elle les ramassa pleine de rage. Il manquerait plus qu’elle le piétine et qu’il soit fichu tiens ! « Non mais tu t’es pris pour qui ?! Ca y est on se rebelle ? On se sent pousser des ailes ?! » Engageant de se rapprocher de lui, elle savait parfaitement que c’était à ses risques et périls. « C’était consentant à ce que je sache, non ? Ne remets pas la faute sur moi ! Si t’assumes pas ce n’est pas de ma faute blaireau. Mon pauvre tu pèèèètes un câble ! Ca va pas bien là-dedans n'est-ce pas ?! » Agressive, elle venait lui tapoter la tempe avec son index. Bon très sincèrement le pâté de Danielle ça pouvait être bon en bouche.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're pretty lame   You're pretty lame EmptyMar 5 Mar 2013 - 23:15

avatar
Invité
Invité

You're pretty lame Empty


danielle & max




Rah mais quel malheur qu’une si jolie jeune femme ait un caractère aussi merdique et soit à ce point incompatible avec lui… Ils auraient pu prendre tellement de bon temps ensemble… D’ailleurs, la seule fois où ils s’étaient offert l’un à l’autre, cela s’était super bien passé… Du moins c’était comme ça que lui avait pris leur rapport car il fallait bien le reconnaître, la jeune femme était terriblement douée au lit et elle avait des formes très généreuses… Sa poitrine était peut être retouchée mais cela ne se sentait pas du tout, c’était vraiment du travail d’artiste… Il aurait juste aimé la voir un peu plus au naturel mais on ne pouvait pas dire que c’était devenu une erreur de laboratoire même si là, il ne se gênait pas pour le lui balancer dans la figure quand elle le cherchait trop… Par sms, il lui avait dit que ses seins étaient en plastique mais ça ne l’avait pas du tout gêné quand il les avait dans la main ou qu’elle lui mettait sa tête dedans alors bon… ce n’était pas vraiment très crédible… Enfin bref, le jeune homme observait la belle Danielle avec son regard de braise qui lui lançait des petits éclaires qui voulaient lui infliger les pires souffrances de l’humanité mais ils en étaient bien incapables… Ils seraient au Moyen-Age, il l’aurait balancé à l’inquisition comme sorcière rien que pour la voir cramer sur un bucher ! Oh merde, il la détestait vraiment à ce point-là ? Il se faisait peur lui-même dans ce genre de moments, lui qui était tellement mignon en temps normal… Elle avait le chic pour gâcher une journée qui s’annonçait juste super ! Pour une fois qu’il partait positif… Quand elle lui demanda ce qu’il allait lui faire, s’il comptait lui couper les cheveux il eut un petit rire amusé et sarcastique avant de la regarder tout continuant de lui lancer des éclairs, son beau visage d’ange étant celui d’un démon très sexy ! Il haussa les épaules et il eut une moue*

Tu veux crier au viol je pensais faire en sorte que ce ne soit pas qu’une menace si tu vois ou je veux en venir !

Il la menaçait clairement de la violer ? Dans les couloirs de l’université alors qu’il y avait du monde dans les bureaux ? Max n’était pas un violeur, bien au contraire ! Mais il était à bout de nerfs… à cause uniquement de la jeune femme. Quand elle le prit par le col et il eut une moue en baissant les yeux en soupirant pour tenter de se calmer les nerfs. Mais ses paroles l’énervaient au plus haut point et il eut un petit soupire triste. Oui il était consentant et ce n’était pas ça le problème, ce qui le mettait vraiment hors de lui c’était que la jeune femme en jouait et lui manquait ouvertement de respect… Sans compter qu’elle le menaçait et ce n’était pas vraiment cool. Quand elle lui tapota la tempe avec des doigts pourtant si délicats quand ils encerclaient une certaine partie de l’anatomie masculine, le sang froid de Max sembla se téléporter sur la lune et il lui retourna une gifle assez violente, lui envoyant dans la joue des semaines de frustration, de silence, d’humiliation et de honte et il y mit de la force, faisant voler de nouveau les feuilles qu’elle avait eu tant de mal à ramasser… Il se moquait bien des conséquences, il se sentait juste trop bien ! Il eut un petit sourire béat sur les lèvres alors qu’il lui reprenait la mâchoire en la plaquant de nouveau contre le mur. Il eut une moue alors que son regard s’illuminait d’une lueur particulièrement sadique.

Alooooooooors çaaaaaa fais maaaaaaaal ?

Il insistait sur chaque voyelle comme elle savait si bien le faire, faisant une grimace air de dire qu’il était dégoûté. Il eut une petite moue et il haussa les épaules.

Alooooooors pourquoi tu criiiiiiiiie paaaaaaaas ? Allez fait moi ce putain de plaisir !

Malgré toute sa colère, la proximité de leur deux corps ne le laissait pas insensible... bien au contraire...

made by lolize


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're pretty lame   You're pretty lame EmptyMer 6 Mar 2013 - 0:41

avatar
Invité
Invité

You're pretty lame Empty

Danielle aimait faire chier son monde, c’était un fait avéré, mais là elle atteignait son meilleur score. Jamais quelqu’un ne l’avait haïe de la sorte ; jamais. Elle ce qu’elle voulait c’était simplement le faire chanter, s’amuser un peu de son scoop dont elle était protagoniste afin d’avoir tout ce qu’elle voulait et ça s’avérait relativement utile. Utile pour obtenir des services sympas et utile pour le faire chier ; du deux en un en quelque sorte. Seulement là elle semblait être allée trop loin. Non, prenons le problème dans l’autre sens. Maxwell Davis pétait un câble. L’accumulation de tous les petits chantages de Dani y était certainement pour quelque chose, elle en était elle-même consciente seulement pour elle, elle n’avait rien à se reprochait. Il était clair qu’il se défoulait sur elle pour sa vie de merde, un point c’est tout. « Tu veux crier au viol je pensais faire en sorte que ce ne soit pas qu’une menace si tu vois ou je veux en venir ! » Elle leva les yeux au ciel, accompagnant cela d’un soupire. Il était ridicule. Danielle Ryu était LA fille inviolable. Pourquoi ? Parce qu’elle était TOUJOURS opé ! Toujours ! En bonne nympho qui se respecte elle ne quittait jamais sa boîte de Manix. Quoi que là très sincèrement elle avait tout sauf envie de sexe. « Pathétique. » Son devoir entre les mains, elle aurait très bien pu repartir comme elle était venue : de mauvais poil. Mais non, il fallait elle aussi qu’elle s’en prenne à son interlocuteur ; ça leur faisait au moins un point commun.

S’agitant devant lui, elle tenait absolument à avoir le dernier mot. A tort puisqu’elle se reçu une puissante gifle en plein visage. Les claques surprises sont les plus douloureuses, surtout que celle-ci l’était déjà à la base. Le silence. C’est ce qu’il régnait dans ce couloir tandis que les dernières feuilles de papier retombaient sur le carrelage froid d’UCLA. La main sur sa joue, Danielle était stupéfaite. Primo elle avait super mal, deuxio … what the hell ?! Il venait de la… gifler ? Ok ce mec ce n’était pas que du vent, il savait aussi mettre à exécution. Comme une poupée malmenée, elle fut de nouveau plaquée contre ce foutu mur ; prisonnière du Delta. « Alooooooooors çaaaaaa fais maaaaaaaal ? » Elle était bel et bien flippée cependant, restant fidèle à elle-même, elle garda un regard plein d’assurance ; le défiant du regard. « Alooooooors pourquoi tu criiiiiiiiies paaaaaaaas ? Allez fait moi ce putain de plaisir ! » Facile à dire toi, elle était un peu dans l’impossibilité de dire quoi que ce soit ! Dans tous les cas elle ne l’aurait pas fait. Déjà parce qu’il se foutait de sa gueule et aussi parce que c’est ce qu’il attendait. Sans rien dire –évidemment- elle le regardait, hésitant entre lui foutre une claque ou un genou dans les couilles au risque de se faire tabasser ensuite. Seulement voilà. Elle n’était pas conne et savait parfaitement tourner les choses à son avantage. Ses doigts glissèrent jusqu’à la ceinture du Delta, les yeux toujours plongés dans les siens, elle commença à tenter de défaire cette laisse pour hanches. Au moins c’était sûr qu’avec ça il la lâcherait pour de bon. L’anatomie était la pire des faiblesses, c’était bien connu –du moins pour Dani-. Voilà comment on inversait les rôles ; il était carrément obligé de s’éloigner s’il ne voulait pas se retrouver cul nul dans le couloir. Continuant son petit jeu en se mettant à chantonner, son regard parti vers la droite, comme une petite fille innocente. Pas tant que ça en réalité.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're pretty lame   You're pretty lame EmptyMer 6 Mar 2013 - 14:13

avatar
Invité
Invité

You're pretty lame Empty


danielle & max




Max serra les poings en tremblant de rage tant elle venait de l’énerver mais il sentit aussi un profond sentiment de culpabilité monter en lui en voyant la marque de sa main sur la joue de la jeune femme. Il savait que la gifle était une attaque bien trop directe pour toucher la jeune femme qui était le genre de demoiselle à tenter à tout prix de vous faire croire qu’elle était inatteignable. Il se doutait qu’elle ne devait pas être très à l’aise dans la situation présente, mais il savait aussi qu’elle ne tarderait pas à essayer de tourner la situation à son avantage. Et Max en savait quelque chose, elle était très douée dans ce domaine ! Affronter Danielle de front était un sérieux risque qu’il venait de prendre. Elle était bien trop brillante et intelligente pour se laisser faire ainsi sauf qu’elle était coincée entre lui et le mur. Le sentiment de puissance qu’il pouvait ressentir à ce moment précis n’était qu’une illusion… C’était bien connu, les femmes étaient seules gérantes du pouvoir sur les hommes et non l’inverse. Il eut un soupire alors que dans la situation actuelle, la culpabilité et le désir très profond de Max envers cette belle prétendante aux Alphas rendaient sa colère quelque peu faible… Il ne supportait pas l’idée qu’il venait de la gifler, cela ne lui ressemblait tellement pas… Après tout, ils avaient pas mal de point communs, ils étaient tous les deux nymphomane pour elle et nymphowomane pour lui… Enfin, pas sûr que ce soit comme ça que ça s’appelle mais qu’importe alors qu’il baissait doucement les yeux. Pour le coup, il était sûr de ne jamais retomber sous la couette de la jeune femme et c’était un beau gâchis selon lui. Elles étaient très rares les filles aussi ouvertes que la belle étudiante en droit… Une moue déforma ses belles lèvres qui lui avaient tant fait plaisir quelques jours plus tôt et il eut un soupire alors qu’il sentait le visage de la jeune femme changer. Plantant son regard dans celui de Danielle, il sentit ses mains venir sur sa ceinture et une lueur de surprise illumina son regard alors qu’il la fixait droit dans les yeux. L’emprise de la ceinture sur ses hanches se dissipa et le jeune homme comprit ce à quoi elle jouait et il eut une petite moue amusé alors qu’il se collait doucement tout contre la jeune femme, leurs lèvres venant se frôler et restant à seulement quelques malheureux centimètres les unes des autres… La tentation de goûter de nouveau à ces lèvres pulpeuses et talentueuses étaient tentant mais il se fit vraiment violence pour se retenir. Il ne voulait pas lui faire se plaisir et encore moins lui donner l’occasion de lui coller un vent. Sa voix baissa d’un ton, ne devenant plus qu’un simple murmure.

Fais attention, je pourrais croire que tu as envie de moi…

Il eut un petit sourire amusé. Il devait bien avouer que se faire Danielle ici et maintenant serait très excitant… Surtout qu’ils pourraient se faire surprendre à n’importe quel moment… Mais elle ne semblait plus réceptive à lui, son attitude le lui prouvait vraiment bien ! Il finit par se dégager de la jeune femme en laissant ses mains refaire sa ceinture et il la fixa droit dans les yeux. Une lueur de méchanceté les illumina quelques instants avant qu’un sourire ne s’affiche sur ses lèvres. Il observa les feuilles de son devoir au sol et il eut une moue.

C’était un plaisir de te revoir Dani…

Il lui fit son sourire le plus charmant alors qu’il commençait à s’éloigner, marchant sans le vouloir sur quelques-unes des feuilles de la jeune femme. Finalement, il se stoppa pour revenir vers elle et il eut un soupire.

Désolé pour la gifle, mais ça m'a fait un bien fou...

made by lolize


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're pretty lame   You're pretty lame EmptyMer 6 Mar 2013 - 16:37

avatar
Invité
Invité

You're pretty lame Empty

A défaut de pouvoir s'en sortir grâce à sa force physique, Danielle comptait bien faire jouer sa ruse pour échapper aux griffes de ce malade mental. Qui plus est elle était persuadée qu'en le frappant elle s'en reprendrait une à son tour. Misant sur le point faible du Delta, elle commença à tenter de lui ôter sa ceinture afin de mieux le piéger. Le plan ? L'exciter, lui mettre un coup de pied dans les couilles au moment voulu, crier pour attirer une personne de l'administration et partir en le narguant; assez vite tout de même afin qu'elle ait disparu avant qu'il ne se mette à lui courir après. C'était béton, non ? Dommage pour elle le grand brun se montra plus malin qu'elle ne l'aurait imaginé. "Fais attention, je pourrais croire que tu as envie de moi…" Dani avait envie de tout le monde, sauf des animaux. Et des filles. De tous les hommes, en somme. A cet instant même elle pensait que son plan allait marcher, leur proximité ne laissait aucun doute bien que l'endroit ne soit pas propice à ce genre d'activité. Elle y cru. Vraiment. Jusqu'à ce qu'il ne se dégage pour remettre son ceinturon en place. Inspirant longuement, elle était déçue que son plan échoue aussi fatalement. "C’était un plaisir de te revoir Dani…" Il s'éloigna. La bouche ouverte en un "O" exprimant son "what the hell ?!!" attitude, elle bouillonnait intérieurement. Le sourire qu'il venait de lui offrir l'énervait au plus au point. Que dis-je, ça l'indignait ! Et là... DRAME ! Il venait de mettre les pieds sur ses feuilles. Il se foutait du monde là !!! Il allait trop loin ! Il venait de gagner le round mais la guerre était très loin d'être finie. Danielle ne perdait jamais, surtout lorsqu'elle déclenchait elle-même les hostilités. " Hé !!!" L'interpellant au moment même où il se retourna pour revenir vers elle, elle le laissa parler bien que son regard destructeur annonçait clairement la suite. "Désolé pour la gifle, mais ça m'a fait un bien fou..." Ah ouais ? Ni une ni deux, ce fut la main froide de la bridée qui vint fouetter la joue du Delta à son tour. On ne pouvait pas lui reprocher de ne pas avoir fait passer ses émotions au travers de cette gifle royale. Elle le haïssait. Elle le haïssait de l'avoir frappée et d'avoir fait lamentablement échoué son plan. Elle le haïssait d'avoir prit le dessus sur elle, tout simplement. " Celle-là aussi elle te fait un bien fou connard ?! " Un regard noir plus tard, elle marcha très énergiquement en direction de son devoir qu'elle ramassa encore une fois. " T'es vraiment qu'un con. Tu respectes rien; ni la femme, ni le travail. Viens pas me dire que tu fais ça pour ta petite Gamma après ça parce que ta candidature chez les mecs biens est définitivement morte ! " Se relevant comme elle le fit précédemment, avant de se faire une nouvelle fois plaquer contre le mur, elle l'affronta une nouvelle mais en restant à distance cette fois-ce. Si elle n'avait pas été aussi courageuse et grande gueule elle se serait déjà probablement effondrée en larmes. " Si tu penses que ce que tu viens de faire va arranger les choses tu te trompes royalement ! " Oui, elle tenait à lui préciser. Elle tenait là encore plus de matière pour le faire chanter. Un Delta frappant une fille ce n'était pas très jolie jolie, non ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're pretty lame   You're pretty lame EmptyMer 6 Mar 2013 - 17:39

avatar
Invité
Invité

You're pretty lame Empty


danielle & max




Les Deltas… Sa nouvelle famille ! Ils l’avaient toujours soutenu et il pensait bien rendre à chacun de ses membres cette affection réciproque. Priam, Alex… Ils avaient toujours été là pour lui quand il en avait eu besoin et ils faisaient tant de choses ensemble… Les Deltas étaient des beaux gosses, forts, fiers, qui pratiquaient toujours énormément de sport et qui excellaient dans l’organisation de soirées et surtout dans la drague. Il eut un soupire en se rendant compte que son image chez les Deltas devait être bien médiocre. Il sortait avec une Gamma alors que les Alphas étaient la règle d’or chez les Deltas… De plus, il passait pas mal de temps à réviser mais pas par intérêt pour les cours, simplement pour ne pas trop plomber ses études et vite en finir avec l’université… Et surtout, il y avait Danielle qui mettait beaucoup de tâche dans son image de Delta. Elle le menait par le bout du nez, elle jouait avec lui et il se laissait marcher sur les pieds sans rien dire. Surtout qu’il venait de réagir et malheureusement de la gifler ! Un homme qui se respecte ne frappe pas une femme même si elle est aussi garce que Danielle et même si elle le mérite autant que Danielle… Il eut un soupire en fermant les yeux alors qu’il venait les déposer sur la jeune femme qui semblait sur le choc… Un sourire illumina son visage. Il venait de rabattre le caquet de la belle asiatique ! Cela devait être une belle première pour elle et il se sentit terriblement fière. Il remarquait bien qu’elle gardait ses distances et que tôt ou tard elle allait reprendre le dessus et il avait intérêt à être prêt car ce serait l’ouragan Dani qui allait lui tomber dessus… M’enfin qu’elle vienne il l’attendait de pied ferme et elle se ferait rembarrer en beauté ! Après tout, pourquoi serait-il correcte avec une fille qui ne l’était pas avec lui ? Il eut un soupire en baissant doucement les yeux alors qu’elle se baissait pour ramasser une nouvelle fois son devoir et il eut un sourire amusé devant cette belle scène. Il savourait oui… Ce n’était pas un crime après tout ! Quand elle se releva, il constata qu’elle était tout de même très gracieuse même en état de faiblesse et il admira le courage dont elle faisait preuve, ce n’était pas commun ! Une fois qu’elle fut relevée, il la regarda avec un sourire narquois toujours pendu à ses lèvres, savourant toujours autant la situation. Elle gardait ses distances la petite et jamais elle n’aurait dû l’agresser, lui qui comptait simplement l’ignorer quand il l’avait vue… Il finit par lui tourner le dos pour s’en aller et quand la jeune femme l’interpella, il se tourna doucement vers elle, la fixant alors qu’en réponse à son sarcasme, la belle asiatique lui envoya à son tour sa main dans la figure. Sa tête tourna sur le côté assez violemment et une vive douleur le traversa alors que son oreille se mettait juste à siffler… Quelque peu surpris par ce retour de bâton, il observa la jeune femme dans une moue, sa joue le brûlant. La langue de vipère de Danielle se remit en marche et il fronça les sourcils alors qu’elle le menaçait encore plus ouvertement !

J’ai beaucoup de respect pour les femmes en revanche je n’ai pas la moindre once de respect pour toi sale petite vipère ! Tu crois que tu me fais peur avec tes menaces ? Et ne mêle pas Jenna à tout ça c’est un conseil que je te donne et oui tu peux prendre ça pour une menace !

Avec une démarche élégante et gracieuse, il s’avança doucement vers elle comme un félin prêt à bondir à tout moment sur sa proie et il eut un petit sourire amusé.

Tu sais à qui tu t’adresses ? Je ne suis pas un mec bien Dani et je n’ai aucun problème avec ça. Je suis pas un de ces péteux de Phi, tu vas pas arriver à me mener par le bout du nez aussi facilement !

A sa dernière phrase, il sera le poing avant… d’éclater d’un rire sarcastique et narquois, avec un soupçon de moquerie dedans.

Tu sais quoi… vas-y ! Balance à Jenna que je t’ai sautée ! Balance à mes frères que je t’ai giflée… Je vais me faire larguer et peut-être virer des Deltas c’est possible… Mais après ça… qu’est-ce qui vas te protéger de moi et m’empêcher de faire de ta vie un enfer !

Posant son index juste entre ses deux seins, il la poussa doucement.

J’ai beaucoup à perdre mais quand j’aurais tout perdu… les rôles vont s’inverser… Tu t’enlise avec moi chérie !

Il prit ses lèvres avec passion avant de la regarder doucement en souriant toujours.

Bonne journéééééée !

Il se recula d’elle en la regardant froidement mais toujours avec son sourire… et la joue qui le brûle.

made by lolize


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're pretty lame   You're pretty lame Empty

Contenu sponsorisé

You're pretty lame Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
You're pretty lame
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Pretty little liars.
» Pretty Little Liars
» SELON YON ANSYEN MILITÈ LAME PRAL EDE LAPOLIS POU KRAZE BOUNDA OPOZAN 24 JANVYE
» Pou MOUN ki ap pale de LAME DOMINIKEN an.
» Konsekans ekonomik rekonstriksyon lame dAyiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers: