Partagez
 

 CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave.   CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. EmptyVen 8 Fév 2013 - 17:53

avatar
Invité
Invité

CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. Empty



Cassandra Wilkes
featuring Britt Robertson
NOM(S) : Wilkes PRÉNOM(S) : Cassandra Lou AGE : 18 ans (07/09). LIEU DE NAISSANCE : Liverpool, Angleterre. NATIONALITÉ : Anglaise ORIGINE(S) : Anglaise ÉTUDES : Musique ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle DES SOUCIS DE SANTÉ ? : Seulement dyslexique, ça compte ? SITUATION SOCIALE : Célibataire. SITUATION FINANCIÈRE : Aisée. SITUATION FAMILIALE : Fille unique, frère aîné décédé il y a sept ans, parents restés en Angleterre. PLUS GRAND REVE : Celui de faire connaître ma musique. PLUS GRAND CAUCHEMAR : Devoir lire un roman, ou en écrire un. VOTRE PROVERBE DE VIE : L'or véritable ne craint pas le feu.

You know my name...
come on down to front and sit right here and don't be shy
Vous vous retrouvez en face de l'adjointe du Doyen pour l'entretien décisif qui vous donnera accès ou non à une place dans cette prestigieuse université qu'est l'UCLA... pesez vos mots et répondez-lui avec le plus de sincérité possible, car elle a un don pour deviner lorsqu'on lui ment pour l'impressionner ! Alors Mademoiselle, il semblerait que vous vous intéressez de près à UCLA, puis-ce que vous vous trouvez ici aujourd'hui. Commençons par de simples questions, voulez-vous ? Premièrement, j'aimerais en savoir plus sur votre parcours scolaire ainsi que sur vos connaissances linguistiques... résumez-moi donc les cursus que vous avez choisi et pour quelle raison.

Hm. A vraie dire ... Mon parcours scolaire n'est pas bien glorieux. Voyez vous, j'ai un léger handicap, sachant que je suis dyslexique, et ce depuis mon plus jeune âge. Elle se mord la lèvre inférieure, gênée. Quand j'essayais de lire, d'écrire, les mots se mélangeaient, et ça avait le don de m'agacer, alors bien souvent, je baissais les bras. Mes résultats n'étaient pas vraiment fameux, si bien qu'à 16 ans, j'ai arrêté l'école, pour me consacrer uniquement à mon véritable talent selon la plupart des gens autour de moi : La musique. Sinon, au niveau des compétences linguistiques, je maitrise uniquement l'anglais, et un peu le français, ma famille m'emmenant souvent en France quand j'étais petite. Cassie fronce les sourcils, et se reprend. Si j'ai choisi de venir étudier ici la musique, c'est parce que c'est ma passion, et que je veux l'entretenir dans la meilleure école. J'ai commencé à apprendre à jouer de la musique alors que je n'avais que cinq ans. J'ai appris le piano, le violon, la guitare. A sept ans, j'ai commencé des cours de chant. J'ai appris à jouer de la batterie en autodidaxie à 12 ans, ainsi que de la harpe en suivant des cours sur le net, il y a deux ans.

Quelle carrière professionnelle envisagez-vous ?

... Je voudrais devenir une musicienne, faire connaître ma musique du monde extérieur. Ça a toujours été ma seule et unique ambition depuis mon plus jeune âge.

Faisiez vous partie d'un club lorsque vous étiez au lycée ?

Oui, j'étais dans le club de musique naturellement, l'école de musique ou j'allais en dehors des cours ne me suffisait pas vraiment, alors j'ai décidé de jouer aussi au lycée. Là bas, mon prof m'appelait Mozart ! Elle laisse échapper un rire léger, avant de s'arrêter, gênée.

Je vois... et sinon, avez-vous voyagé dans d'autres pays, par le passé ? Parlez-vous d'autres langues que l'anglais ?

J'ai une famille relativement aisée, alors oui, j'ai déjà pas mal voyagé. J'ai entre autres visité l'Espagne, l'Italie, la Grèce, l'Amérique bien sur, l'Angleterre, mon pays natal, l'Australie, quelques iles en Amerique latine, et surtout la France. Je parle uniquement français en dehors de l'anglais.

Elle vous jauge du regard, pose à nouveau ses yeux sur votre dossier, puis continue. Hm... je suppose que vous êtes assez mature pour me parler de vous sans trop vanter vos atouts. Face à votre regard perplexe, elle soupire. Parlez-moi de vous, à présent. Votre caractère, ce que vous aimez... les activités sportives que vous pratiquez, vos hobbies.

Je n'aime pas trop me juger moi-même, alors je vais dire plutôt ce que j'ai entendu de moi.. On dit de moi que je me fond un peu trop dans la masse, et que je suis trop timide. J'essaie d'être un peu plus dynamique mais j'ai du mal, c'est dans ma nature ... Ensuite, on m'a aussi dit que j'étais du genre acharnée comme fille, persévérante. Quand j'étais petite, je travaillais des heures sur une chanson jusqu'à ce qu'elle soit absolument parfaite, et aujourd'hui... Ben aujourd'hui ça n'a pas changé. Après je suis aussi une grande maladroite, toujours dans la lune, et ce n'est pas rare qu'un rien me distraie pour me détourner d'une conversation. Et hm... Sinon... J'aime la musique, découvrir de nouvelles cultures, et au niveau sportif, je cours un peu le matin … Je danse aussi, parfois. Mais je suis plus axée sur la musique, niveau activités, puisque je prend des cours de chant, de piano.. De la musique, quoi.

Vous avez la légère impression qu'elle n'a pas écouté la moitié de ce que vous venez de lui raconter et pourtant son visage se redresse vers vous avec un sourire poli qui ne dit rien sur ce qu'elle pourrait penser de vous en réalité. Le stress monte d'un cran... Comme vous le savez, notre université possède une excellente réputation que nous souhaitons entretenir, je tiens donc à vous rappeler que nous nous montrons intransigeants envers ceux qui ne respectent pas les règles de l'institution ou n'obtiennent pas des résultats suffisants ... sa façon de vous fixer vous fait tout de suite comprendre qu'elle attend vos propres arguments en faveur de votre "potentiel d'étudiant" et de votre respect du règlement (que vous n'avez pas encore lu, en fait) Vous feriez donc mieux de raconter n'importe quoi sur votre prestigieux parcours académique.

Je vais être honnête avec vous, en histoire, littérature ou je ne sais quoi d'autre ou il faut lire, je ne suis pas vraiment brillante. Mais si j'ai reçu une bourse d'études pour venir ici étudier la musique, ce n'est pas pour rien. Elle inspire profondément, se voulant fière sans vouloir se vanter. J'écris mes propres symphonies, je compose de la musique depuis que je suis en âge de comprendre les gammes musicales. J'ai d'ailleurs, comme vous avez du le voir dans mon dossier, reçu de nombreux prix grâce à ce « talent », et à Londres, on m'a déjà proposé des places dans de grandes écoles anglaises. Seulement, c'est l'UCLA que j'ai choisi, parce que son programme d'études musicales me plait.

Hm ... très bien, très bien. Une dernière chose, à présent. Elle prend un air encore plus sérieux que tout à l'heure alors que vous ne pensiez même pas que cela était humainement possible. Vous ne pouvez être sans savoir qu'une fusillade a eu lieu ici-même, il y a maintenant sept ans ... je tenais donc à connaître votre ressenti vis-à-vis de cela.

Oh … Son visage se ferme. Mon frère aîné était à l'UCLA lors de la fusillade. Et il était l'une des victimes, malheureusement, alors qu'il n'avait que 20 ans. Mes parents ont d'ailleurs été très réticents à l'idée de me laisser venir dans cette même université, mais sept années se sont écoulées … Et je ne veux pas m'imposer des barrières parce que mon frère est parti à cause d'un accident ici..

Et finalement, l'entretien se termine. Ouf ! Vous recommencez à respirer normalement et vous vous levez après avoir été remercié par l'adjointe que vous espérez ne plus revoir avant un bon moment. Elle vous serre la main fermement (et c'est à ce moment-là que vous vous rendez compte que votre paume est moite, et la sienne, glaciale), puis vous raccompagne à la porte avant de refermer cette dernière (à clef ... hein ?! ) une fois que vous l'avez passée. Woah ... eh bien, ce fut un échange fort en émotions, mais vous vous félicitez d'y avoir survécu. Le plus dur est, après tout, bel et bien terminé !

Not my story.
this is my life and I'm still trying to figure out how that could be.


Je ne peux pas prétendre au cliché de la gamine la plus populaire de la fac, non, désolé de vous décevoir. Ni de celui de la gamine au QI tellement énorme qu'elle va à la fac juste histoire de tester ses connaissances, non plus. Mais je peux au moins me vanter d'être un tant soit peu différente. J'ai mes défauts, mais aussi mes qualités.
Vous aurez sans doute remarqué à mon petit accent « British », comme on dit, que je ne suis pas originaire de la Californie. En effet, je suis née au Nord-Ouest de l'Angleterre, dans une ville plutôt connue dont le nom vous dira peut-être quelque chose : Liverpool. Oui, vous savez, la ville qui a vu naître les Beatles, et d'autres stars de la musique du genre, mais bien moins connues que ce groupe. Eh bien voilà, moi, je suis née là bas, il y a dix huit ans. Mon père travaille dans une compagnie aérienne, tandis que ma mère, elle, est professeur des écoles. Avant moi, ils ont eu mon frère, Lucas, qui avait neuf ans de plus que moi. A l'origine, j'étais un « accident », dirons nous, mais mes parents se plaisent à dire que j'étais plutôt leur petit miracle : Moi, Cassandra Lou Wilkes, j'ai vu le jour dans l'hôpital de Liverpool, il y a dix huit ans, le sept septembre très exactement. J'ai grandi dans une famille simple, plutôt aisée mais sans grande prétention, et surtout, une famille qui m'aimait, malgré le fait que je n'étais pas une petite fille parfaite. Car comme je l'ai dit plus tôt, j'ai mes bons points, mais aussi mes mauvais. Commençons par les bons, vous voulez bien ? Ce dont je suis la plus fière dans ma vie : Ma passion pour la musique. Et pourtant, en dehors de l'amour inconditionnel de mon père pour les Beatles, personne dans ma famille n'est très musicien ou chanteur. Alors, quand à seulement cinq ans j'ai demandé à ma mère de m'inscrire dans à des cours de piano, ç'a été la surprise générale, car je me suis révélée très douée. En soif de connaissance, j'apprenais en grandissant, des morceaux à une vitesse fulgurante. A sept ans, j'enchaînais sur mes premiers cours de guitare et de chant. Définitivement, j'étais faite pour la musique, mes proches m'appelaient la virtuose, baby Mozart, et autres sobriquets plus farfelus encore.

En revanche, s'il y à autre chose pour quoi je n'étais absolument pas faite, c'est les études. Voyez vous, lorsque j'ai fait mon entrée en école primaire, j'ai découvert que j'étais dyslexique. Ce mot de voulais pas dire grand chose pour moi à l'époque : Tout ce que je savais, c'est que lorsqu'on me demandait d'écrire ou de lire, je faisais du grand n'importe quoi, les lettres dansaient un tango sur ma feuille, et bien souvent, gênée de cette « différence », me sentant impuissante, alors petite fille, je me mettais à pleurer. Mes parents m'ont alors emmené voir des médecins pour apaiser cette dyslexie, mais rien n'y faisait, je détestais les études, autant que les bouquins. Je quittais les cours pour me ruer dans mon école de musique, me réfugier derrière le piano blanc de la grande salle. Je me désintéressais totalement de l'histoire de la Reine, de la conquête de l'Amérique, des guerres ou encore des grands vers de Shakespeare... Mais mes parents voulaient tout de même que je m'accroche, et je m'accrochais, surtout pour mon grand frère. Lucas, c'était l'étoile de mes parents. Etudiant brillant, il se destinait à une carrière de grand médecin. Je n'avais que neuf ans lorsqu'il est parti à l'université, mais je me souviens qu'il m'a dit qu'une fois qu'il serait diplômé, ils guérirait toutes les maladies de la Terre. Et j'avais confiance en lui, j'étais fière de lui... Hélas il ne tint jamais sa parole, puisqu'on l'en empêcha. Deux ans plus tard, une fusillade fut déclarée à l'UCLA, l'université de Lucas. Il y perdit la vie. Mes parents étaient dévastés, et tout le monde voulait prendre soin de la petite Cassie, onze ans à peine, qui venait de perdre son modèle. Moi, je me suis réfugiée dans la musique. Cette année là, en cours, je ne faisais plus attention à rien, si bien que je redoublais. Je suis devenue moins pétillante, je m'enfermais dans ma chambre, au milieu de mes partitions et de mes instruments... C'est aussi à ce moment là, malheureusement, que s'est véritablement développée par créativité, et si mon prof de musique n'avait pas remarqué mes morceaux, sans doute serais-je encore enfermée dans ma petite chambre a griffonner au crayon sur mes partitions.

Mon prof croyait en moi, il m'a alors inscrite à des concours de musique, assurant à mes parents que ça allait me remonter le moral, me redonner le goût de la vie. J'avais treize ans quand j'ai gagné la médaille d'or de mon premier concours de piano. Quatorze ans et je gagnais une seconde médaille, en chant. Puis j'ai été récompensée encore et encore pour mes compositions personnelles. A seize ans, j'ai décidé d'abandonner les cours, pour me consacrer entièrement à ma musique. Mes parents étaient un peu réticents, mais ne voulaient pas me contrarier. J'étais un peu leur poupée de cristal, et j'en profitais pour faire ce que je voulais, c'est à dire, tout sauf étudier, lire, écrire. Attention ce n'est pas pour autant que je suis débile, les documentaires télévisés, c'est utile, et voyager aussi, ça sert. C'est l'an dernier, à mes dix sept ans, que j'ai eu ma plus grande surprise : On m'offrait une bourse d'études, et beaucoup d'universités m'ouvraient leurs portes pour que j'aille étudier chez eux le domaine musical. Mais seulement l'une d'entre elles m'a attirée : UCLA. L'université de mon frère. Celle ou il avait perdu la vie, mais aussi celle ou il était, et ou il m'avait raconté ses folles aventures d'étudiant. Alors, après avoir longuement débattu avec mes parents, ils ont fini par rendre les armes, et j'ai fait mes valises, en direction de l'inconnu, de l'Amérique. Je me suis fais quelques amis. Pas beaucoup, parce que je préfère rester discrète, je n'ai pas envie de finir comme ces nanas sur qui on se retourne dans la rue parce que si la rue était pavée de kékettes elles marcheraient sur les fesses. Non, je n'ai pas encore non plus trouvé le grand amour, en fait, je ne le cherche pas vraiment, je reste cette petite blonde de dix huit ans, cachée derrière son piano. Mais attention à ne pas me provoquer, si je suis timide, je suis aussi susceptible.

Behind the character.
better drink my own piss
PRÉNOM : Mélanie PSEUDO : Dreamy ÂGE : 19 ans PRÉSENCE : Globalement 7 jours sur 7, mais surtout le week end pour rp. NIVEAU RP : De 200 à 2000 mots en fonction de l'inspiration. OÙ AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? Guys, c'est Frat, j'en ai entendu parler partout autour du globe. COMMENT LE TROUVEZ-VOUS ? Eh oh, laissez moi le temps de découvrir D: ANCIEN MEMBRE DE FRAT ? SI OUI, QUI (nom + avatar) ? Nop ! CONFRÉRIE SOUHAITÉE : Simple étudiante. POSTE VACANT OU PERSONNAGE INVENTÉ ? (si PV, mettre le lien menant au poste vacant ; idem avec les scénarios) : Pv que vous trouverez ici VOTRE PLUS GRANDE PEUR VIS-À-VIS DE FRATERNITIES : J'ai peur de rien moi, duh 8D UN DERNIER MOT ♥ ? Pourquoi, après j'pourrais plus parler ? Ö Bon ok j'arrête. FERDINAND EPOUSE MOI. (Ah merde, c'est déjà fait.)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave.   CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. EmptyVen 8 Fév 2013 - 18:17

avatar
Invité
Invité

CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. Empty

MA POUUUUUUUUUUUUULE ** Bienvenue héhé !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave.   CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. EmptyVen 8 Fév 2013 - 18:19

avatar
Invité
Invité

CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. Empty

MON CANETOOOOOOOOOOOOOOOON panic
Merci, bouge pas j'arrive fais pas ton fier a être le seul validé 8D
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave.   CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. EmptyVen 8 Fév 2013 - 18:41

Morgan Hadresham
Morgan Hadresham
Épicurien(ne) jour et nuit
Épicurien(ne) jour et nuit
Date d'inscription : 15/11/2012
Prénom : Morgane.
Célébrité : Tyler Hoechlin.
Crédit avatar : NOVASPARKS.
Messages : 413
Nationalité / origines : NÉ FRANÇAIS NATURALISÉ AMERICAIN.
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Job/Métier : TATOUEUR.
Dispo pour le rp : Non
Voir le profil de l'utilisateur

CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. Empty

Trop mignonne **
Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave.   CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. EmptyVen 8 Fév 2013 - 18:43

avatar
Invité
Invité

CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. Empty

Merci beaucoup love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave.   CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. EmptyVen 8 Fév 2013 - 18:44

Lisa T. M. Renfield
Lisa T. M. Renfield
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Ferdi.
Célébrité : Amanda Seyfried.
Crédit avatar : FA
Messages : 6890
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Neuvième année d'études, dernière année de Doctorat dans le domaine de l'Oncologie. Possède un Bachelor de Médecine, un Master d'Oncologie et un Master de Radiologie.
Job/Métier : Travaille à temps-partiel à l'hôpital de Los Angeles en tant que médecin généraliste.
Adresse de résidence : Northeast (colocation en appartement proche de l'hôpital).
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Yannick B. Hobbs, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.
Voir le profil de l'utilisateur

CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. Empty

fiche validée !
tu as fighté et tu as réussi ! *0*
Toi, je t'aime. love C'est parfait, évidemment, je te valide, et je suis ravi de te voir ici parmi nous ! excited Je pense que tu as bien cerné l'essence du personnage, je la voyais, effectivement, très passionnée par la musique et tu as parfaitement retranscrit ça. Le caractère est parfait, et tu as très bien réussi à t'approprier le perso, congrats ! excited Tu intégreras donc les Students. excited

→ prendre ses repères ←

félicitations, petit padawan ! ** te voilà maintenant validé, et prêt à intégrer la communauté de fraternities, seven years later ! fini, la solitude, bonjour, le flood, le rp, les amis, les liens, la chatbox ! (enfin, vous l'aviez déjà, avant, celle-là Arrow) fini les longues fiches à remplir et à rédiger, bonjour les fiches de liens et les coins détente ! dorénavant, vous êtes l'un des nôtres. n'oubliez donc pas, en conséquence, de bien recenser votre avatar, de bien (re)lire les règles pour vous assurer que vous les avez toutes en tête, et surtout, de vous amuser sur le forum !

vous trouverez ici un petit message dont le seul but est de vous guider à travers le forum donc n'hésitez pas à vous en servir pendant l'intégralité de votre séjour !

encore une fois, félicitations, et bienvenue, un ou une réceptionniste viendra sous peu vous prendre sous son aile. en attendant, n'hésitez pas à commencer à vous familiariser avec vos pairs et à débuter le jeu sur frat !

l'équipe administrative à son grand complet.


la parole est à
lisa


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave.   CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. EmptyVen 8 Fév 2013 - 18:45

Valery S. Belemi
Valery S. Belemi
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 23
Date d'inscription : 15/11/2012
Prénom : Loïc
Célébrité : Holden Lower
Crédit avatar : yonna
Messages : 6008
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Ma main droite.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : première année en langues Étrangères (option français)
Job/Métier : aucun job à l'horizon.
Adresse de résidence : quelque part sur le campus (pour le moment, le temps qu'il prenne ses marques et se trouve un appartement en ville)
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. Empty

TOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII sex
Bienvenue sur le forum et, si tu ne prévois pas un lien avec moi je huuuurle. devil
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave.   CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. EmptyVen 8 Fév 2013 - 18:48

avatar
Invité
Invité

CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. Empty

Merki mon homme .. What a Face sex
LOIIIIC panic Merciiii et of course que je te garde un lien au chaud (a)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave.   CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. EmptyVen 8 Fév 2013 - 21:26

avatar
Invité
Invité

CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. Empty

HAN je t'ai pas dis bienvenue *O*

Bienvenueee <3
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave.   CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. EmptyVen 8 Fév 2013 - 21:32

avatar
Invité
Invité

CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. Empty

Haha, merciiii calin1 excited **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave.   CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. Empty

Contenu sponsorisé

CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CASSIE ✰ I try to run, but I don't wanna ever leave.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cassie's phone
» Les cries aveugles et les larmes sourdes d'une enfant [Cassie]
» j'le disais pour te faire réagir seulement. toi t'y pensais { feat Cassie
» Groupe 4 (Ki, Vicky, Raphaël, Cassie)
» TWO WORLDS COLLIDE ◭ (cassie&donald)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les dossiers archivés-
Sauter vers: