Partagez | 
 

 Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Le contexte   Mer 8 Aoû 2012 - 23:01

avatar
Bad Teacher
Pour pimenter le jeu
Pour pimenter le jeu
Age : 92
Date d'inscription : 02/07/2012
Prénom : Dieu.
Célébrité : Personne.
Crédit avatar : #FRAT7YL.
Messages : 1025
Nationalité / origines : Aucune et tout à la fois.
Adresse de résidence : Derrière chez toi.
Dispo pour le rp : Non
Voir le profil de l'utilisateur


LE CONTEXTE


   
L'HISTOIRE COMMENCE ICI


   
JE M’APPELLE ... ADAM J. LEWIS
   C’est rue de la soif ou au cœur du quartier latin que vous me trouverez, Hush ou Elodie pour les plus intimes, la parisienne perchée sur la tour Eiffel, les yeux grands ouverts sur le monde. Avide de beaux paysages et de belles rencontres. Des rencontres que je fais partout et aussi par ici. Alors venez : je suis pressée de vous connaître.


   


   
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER


   
Ne vous êtes-vous jamais arrêté quelques instants pour vous rappeler du passé? Vous est-il déjà arrivé de repenser aux moments les plus forts de votre vie? N'êtes-vous jamais retombé sur de vieux clichés de votre jeunesse? Si la réponse est non, vous ne direz pas la même chose en récupérant votre courrier aujourd'hui. Au milieu de ce tas de factures et de publicités, une enveloppe fine et d'un blanc crémeux vous interpelle. Votre nom y est inscrit en lettres capitales, accompagné d'un sceau que vous ne connaissez que trop bien : UCLA. Instantanément, vous faites un bon de sept ans en arrière et une vague de souvenirs vous submerge. Pour la plupart, ce sont des bons. Vos premiers pas à l'université, les amis, les fraternités et sonorités, les soirées. Mais parmi eux, des moins bons également. Les peines de cœur, les disputes, les déprimes et les déceptions. Les pertes. Intrigué par ce courriel, vous allez l'ouvrir à toute hâte, oubliant impôts et promotions en bois. Le grain de la feuille vous caresse les doigts et vos yeux ne lâchent pas les mots imprimés en noir. C'est épuré et formel, mais annonciateur d'une grande nouvelle.

« Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Vous êtes cordialement convié(e) à la soirée de retrouvailles des anciens élèves de la promotion 2010/2011 de l'Université Californienne de Los Angeles, qui se tiendra aux alentours du mois d'août. Merci de nous faire parvenir votre vœu de participation pour que nous puissions vous communiquer les dates de l'évènement, lesquelles seront bientôt définies par le comité de l'université. Pour des informations complémentaires, nous vous invitons... »


Vous ne lisiez pas la suite de la lettre faites de blabla inutile. Vous ne pouviez pas non plus effacer le fait que vous étiez excité à l'idée d'une rencontre d'anciens élèves. Vous repensez à vos amis et vos camarades que vous avez perdus de vue après les graduations. Cela vous met du baume au cœur. Vous ressentez le besoin de vous asseoir après ce pic d'émotions. Que faire? Y aller ou non? Serait-ce une bonne idée de renouer avec le passé alors que vous viviez très bien votre quotidien jusqu'à maintenant? Vous vous posez des questions, mais surtout une seule : avez-vous envie de remettre les pieds à UCLA?

Changement de décor et d'ambiance.

Vous vous tenez au milieu de ce qui était votre chambre d'adolescent et vous regardez avec nostalgie le papier-peint fatigué par des années d'affichages de posters. Vous admirez vos meubles, chacun vous rappelant un souvenir personnel : votre lit qui a abrité vos rêves et vos peines, votre bureau sur lequel vous vous êtes penché pour travailler sur un devoir important, votre armoire que vous avez retournée plus de cent fois pour retrouver votre t-shirt favori... Tout dans cette pièce est emprunt de souvenirs. Vous la quittez, pour de bon cette fois. Parce que oui, vous ne partez pas pour aller dormir chez une amie, ou pour les vacances. Non, cette fois vous prenez votre envol.

Un énième soupir et vous vous décidez à sortir de là. Vous saisissez votre sac de voyage et descendez l'escalier du cocon familial. Pas un regard pour le salon où encore pleins d'autres souvenirs se bousculent, vous sortez. Dehors se tiennent votre mère et votre père. Maman a les yeux humides et un sourire tordu par l'émotion. Le paternel lui, tente de cacher ce qu'il ressent vraiment. Des embrassades, des sermons et des encouragements fusent et vous montez dans le taxi, direction aéroport. Dans le rétroviseur, vous voyez votre mère en larmes dans les bras de son époux. Vous vous dîtes qu'il fallait bien que ce jour arrive, mais qu'on n'est jamais réellement prêt à le voir arriver.

Arrivé à bon port, vous réglez la commission au chauffeur et attrapez vos divers bagages, direction votre porte d'embarquement. Dans votre main, vous avez votre billet de vol, perdu dans un tas de feuilles que vous ne quittez plus, de peur de les perdre. Parmi les papiers, un courrier fatigué à force d'avoir été chiffonnée par toutes les mains de votre famille. Votre lettre d'acceptation à l'université de UCLA, en Californie.


   
CE CONTENU EST LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DE
   FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER. TOUTE REPRODUCTION
   NON AUTORISÉE, PARTIELLE OU TOTALE, EST PROSCRITE.

   TEXTE © LITTLEHARLEEN
Revenir en haut Aller en bas
 
Le contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les Incontournables :: Office du tourisme-
Sauter vers: