Partagez | 
 

 + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 19:34

Invité
Invité




jordane lacroix
featuring rachel bilson.
NOM(S) :lacroix, patronyme de son illustre père PRÉNOM(S) : jordane, nom qu'elle utilise peu. Elle se fait appeler par son deuxième prénom, presley. AGE : vingt-sept ans (née le vingt-cinq décembre). LIEU DE NAISSANCE :lyon. NATIONALITÉ : (rappelez-vous que l'Amérique n'encourage pas la double nationalité même si elle est autorisée, privilégiez donc la nationalité américaine ou un visa) elle est française par son père, et américaine par sa mère. Elle n'a vécu que trois ans en France, elle se considère plus comme une américaine. Mais elle a gardé sa double-nationalité. ORIGINE(S) : françaises, américaines et italiennes. MÉTIER : médecin. ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle. DES SOUCIS DE SANTÉ? : pas le moindre. SITUATION SOCIALE : célibataire, mère de deux enfants. SITUATION FINANCIÈRE : assez aisée. SITUATION FAMILIALE : (frères, soeurs, parents morts/en bonne santé/malade)parents en bonne santé, et plus amoureux que jamais malgré un divorce, un frère plus âgé. PLUS GRAND REVE : avoir une vie personnelle plus stable. PLUS GRAND CAUCHEMAR : que son ex l'empêche de voir ses enfants. VOTRE PROVERBE DE VIE : qui vivra d'espoir, mourra de désir.

You know my name...
come on down to front and sit right here and don't be shy
Il est deux heures du matin. Après une soirée bien arrosée, vous rentrez chez vous en prenant le bus. Pour une raison qui échappe à votre esprit embrumé par l'alcool ( si ce n'est une envie de parler très pressante ) vous vous dirigez alors vers le chauffeur et le saluez comme un vieil ami. Ce dernier tourne brièvement la tête vers vous, sourire aux lèvres. Ah, il semble sympa, celui-ci ! Eh bien, on dirait qu'on a bien fait la fête ce soir ! Est-ce que c'était pour une occasion spéciale ? Chic, il a envie de discuter, lui aussi ! Ça fait longtemps que vous n'aviez pas raconté votre vie à quelqu'un.

Mmmmh, vous êtes bien curieux, vous ! Remarque, ça doit être la marque de fabrique de tout les conducteurs de bus, un peu comme les concierges. J'adorais ma concierge à New-York, elle avait un petit accent espagnol vraiment charmant ... Enfin bref. Tout ça c'est du passé malheureusement. Ma vie est un vrai désastre. Il y a deux ans, j'habitais la plus magique des villes, j'étais la meilleure de ma promo, j'avais un fiancé formidable qui me voyait comme l'amour de sa vie. J'avais même deux enfants. Difficile à croire hein, quand on voit ce corps de rêve ? Et aujourd'hui, plus rien. Nada. Néant. Zéro. Mon fiancé m'a plaqué parce que je m'enfermais dans mes études, et que notre couple mourrait à petit feu. On s'est mis d'accord pour qu'il obtienne la garde des enfants, histoire de ne pas les faire déménager et de les chambouler. Me revoici donc à la case départ. Et le pompom, je viens d'apprendre que Liam, ce cher Liam, qui clamait haut et fort que j'étais la seule avec qui il voulait finir ses jours avec moi, va se marier. Ca mérite bien un autre shoot de téquila.

Il vous lance un coup d’œil, pas certain de discerner un petit accent dans votre voix où alors juste une mauvaise élocution en raison de votre état. C'est moi où tu viens pas d'ici ? C'est le moment d'étaler vos expériences dans les pays étrangers.

Oh, ça ? Ouais. Mon père est français. Il a mit un point d'honneur à m'apprendre sa langue natale. Mais je sais parler également l'espagnol et l'italien, puisque j'ai une véritable passion pour le voyage.

Eh ben, c'est pas moi qui aurais l'occasion de faire ça... après un moment de silence durant lequel seule une musique imaginaire résonne dans votre tête, le chauffeur vous ramène à la réalité d'une voix enjouée. Et sinon, tu fais quoi dans la vie ? T'es marié(e) ?

Je suis médecin. J'ai été diplômé l'an dernier. Major de ma promo, si c'est pas la classe ! J'ai décidé d'être généraliste, pour être plus proche des gens. Ca me fait de la compagnie puisque quand je rentre chez moi, je suis seule. Manquerait plus qu'on m'offre un chat.

Ah oui? Qu'est-ce qui t'a fait sortir en plein milieu de semaine tout(e) seule, alors ?

Ma meilleure amie. Cette fille est une vraie perle. En douze ans d'amitié, des hauts et des bas, mais surtout une amitié sans faille. Si elle n'était pas là, je ne sais pas ce que je serais devenue... Elle m'a sortie "allez Pres', il faut que tu sortes, montre-leur à quel point tu es fabuleuse". Et me voilà, complètement saoule.

Il sourit en coin mais vous êtes totalement incapable de décrypter la signification de ce geste. Est-ce qu’il se moque de vous ? Naaan, pas possible, c’est un mec cool, Manu (s’il s’appelle bien Manu) ! Amigo ! Fais attention, t’es en train de tomber. Va t’asseoir et raconte moi plutôt un truc que je sais pas encore sur toi avant qu’on arrive à ta station. C'est quoi ta plus grande honte ?

Outch... Ma plus grande honte ? Tu ne travaillerais pas à la CIA toi par hasard ? Bon. Plus sérieusement, je n'ai pas vraiment de honte. Ou peut-être le fait d'avoir délaissé Liam, un homme tellement formidable et attentionné, et d'avoir précipité la fin de notre couple. Si j'avais accordé un peu plus d'importance à nous, je serais sûrement mariée, habitant une grande maison avec les enfants courant partout sur la pelouse.

Vous regardez les bâtiments qui défilent par la fenêtre et commencez à sentir vos membres s’engourdir petit à petit. Tout à coup, vos pensées s’embrouillent et vous soupirez en repensant à un épisode sombre de votre vie. Décrivez la scène qui se déroule dans votre tête.

L'hôpital. Lieu stérile. Elle avait le regard fixé sur une affiche, Liam lui tenait la main. Dans son regard, elle voyait qu'il avait peur. Il essayait tout de même de la rassurer, mais il n'y arrivait pas. Elle avait comme un mauvais pressentiment. Ce malaise n'était pas anodin, et perdre du sang encore moins. Pas un mot n'arrivait à sortir ni de sa bouche, ni de celle de son petit ami. C'est ce moment que choisit le médecin pour rentrer. Il avait le visage fermé. Il leur expliqua par la suite qu'il y avait des complications vis-à-vis de sa grossesse, et qu'il fallait qu'elle reste alitée. Si elle ne suivait pas les conseils du docteur, il y aurait des risques, pour elle et pour le bébé. C'est à ce moment précis qu'elle se rendit compte que sa vie était peut-être en péril, et qu'elle vivait peut-être ses derniers mois. Certes, cela pouvait paraitre grotesque, mais toute les possibilités devaient être envisagées. Elle ne voulait pas, non. C'était beaucoup trop tôt. A partir de ce jour, elle comprit que la vie devait être vécu pleinement, car chaque jour pourrait être le dernier.

Deux minutes plus tard, vous vous êtes assoupi. Ce n’est qu’une demi-heure plus tard que le chauffeur vient vous réveiller pour vous annoncer qu’il est arrivé au terminus et qu’il vous faut descendre… t’as pas l’air en forme, toi. Si tu veux, je peux te garder chez moi jusqu’à demain ou te ramener en voiture si tu ne vis pas trop loin ?

Ma mère m'a toujours appris à se méfier des inconnus. Donc laissez-moi ici, j'habite en face. Ouuh, j'ai envie de vomir...

Not my story.
this is my life and I'm still trying to figure out how that could be.

" i wanna scream, i wanna shout. "
New-York. Ville lumineuse, pleines d'espoir et de promesses. Liam et elle avaient longuement hésité quand au choix de la ville où ils allaient déposer bagages. Partir de Californie était comme vital pour leur famille, surtout après toute les épreuves qu'ils avaient traversés. Les retrouvailles entre Liam et Presley, après des années passés loin l'un de l'autre, puis la fusillade, la Skins Party, l'accident de Presley, puis l'annonce de sa grossesse surprise. Ce départ était comme un renouveau, une bouffée d'oxygène. Lorsqu'ils évoquèrent la ville de New-York, cela leur parut comme une évidence. La Grosse Pomme était tellement grande et belle. Ils pourraient aller faire du patin à glace l'hiver, se promener à Central Park, aller à Broadway. Et cela faisait maintenant deux ans qu'il avait envahis la ville. Et en deux ans, les choses avaient bien changé. Tout d'abord, la naissance de Noah, après une grossesse à haut risque. Liam, toujours autant amoureux, et estimant qu'il avait passé trop de temps loin des deux femmes de sa vie, demanda sa main, ce qu'elle accepta immédiatement. Entre temps, elle avait abandonné ses études de criminologie pour des études de médecine, où elle se sentait bien plus à elle. Tellement qu'elle excellait en la matière, et qu'elle était la meilleure de sa promotion. Ces études prenaient tellement de place qu'elle en délaissait tout le reste. Elle était enfermé dans une bulle, qui était à deux doigts d'éclater.
La vue était magnifique. Les lumières de New-York reflétaient dans la chambre. Presley était assise à son bureau, le visage fermé. Des bouquins à foison, elle avait le nez dans l'un d'entre eux, dérivant parfois les yeux en les fermant afin de se remémorer ce qu'elle venait de lire. Appuyé sur l'encadrement de la porte, Liam l'observait, d'un regard attendrissant. Il admirait sa fiancée. Elle arrivait à s'occuper de ses enfants et à mener de front ses études. A son humble et peu impartiale avis, elle était l'une des femmes les plus courageuse qu'il connaissait. Il s'avança à pas de loup jusqu'à elle, puis posa ses mains de part et autre de ses épaules. Presley releva la tête, et lâcha un sourire. « J'ai réussi à endormir Noah en lui chantant une berceuse, et Léonie dort comme une masse, son cours de danse a dû être éprouvant. Nous pouvons considérer que nous sommes tranquille pour un petit moment. » lâcha-t-il, d'un ton serein, un vague sourire sur les lèvres. La brune repoussa légèrement ses livres, avant de lever la tête vers lui. « T'es vraiment un père formidable. » déclara-t-elle. Liam s'approcha de l'oreille de la jeune femme. « Et je peux être un fiancé épatant également. » murmura-t-il, avant de descendre vers son cou et d'y déposer plusieurs baisers. Elle ferma les yeux un instant, avant de reprendre ses esprits. « Liam, arrêtes ... Je suis en retard dans mon programme, il faut que je travaille. » lui lança-t-elle. Cependant, le jeune ne s'arrêta pas, ce qui mettait de plus en plus mal à l'aise Presley. « Je t'ai dis d'arrêter ! » s'exclama-t-elle, en se relevant de sa chaise. Liam s'éloigna d'elle, passant sa main dans ses cheveux. « Très bien. » se contenta-t-il de dire, piqué au vif du refus de sa fiancée. La jeune femme s'approcha de la fenêtre, et Liam, quand à lui, se posa sur le lit. Il soupira. « Alors ça va être comme ça maintenant ? Tes études vont passer avant tout le reste ? » lui demanda-t-il, énervé que le même schéma se dessine chaque soir. Elle se retourna vers lui, soupirant. Il ne la comprenait pas. « Je me dois d'être la meilleure. » lui expliqua-t-elle. « Pendant toute mon adolescence, j'ai dû supporter le fait d'être prise pour une cheerleader avec un pois chiche dans le crâne et qui est tellement irresponsable qu'elle est tombé enceinte à dix-sept d'un stupide joueur de football imbu de sa personne ! Mais toi, tu n'étais pas là pour constater. » finit-elle par dire. Liam releva les yeux vers elle. Visiblement, son discours l'avait affecté. « Je commence à me dire que finalement ma première impression sur toi était la bonne. Une fille superficielle et arrogante. » lui avoua-t-il. « Ah oui ? Après six ans et deux enfants, c'est tout ce que tu as à me dire ? Que je suis superficielle et arrogante ? » répéta-t-elle, blessée par ces paroles. Elle en avait même les larmes aux yeux. « Tu ne t'en rends peut-être pas compte, mais ta petite personne et ton ambition dévorante passe avant ta famille. Alors oui, j'appelle ça de l'arrogance. » rétorqua-t-il. Un silence de plomb s'installa par la suite, silence qu'elle décida de briser la jeune femme. « Alors ce n'était pas une bonne idée de se fiancer. » constata-t-elle, passant ses doigts sur sa bague de fiançailles. Elle enleva cette dernière, puis la déposa sur le lit, sous les yeux de Liam. « On est arrivé à un point de non-retour. Je m'en vais. » lança-t-elle sèchement. Puis elle quitta la chambre, et par la même occasion, sa vie.


" friendship never end. "
Presley était assise sur les marches de la maison, le regard dans le vague. Jamais elle n'aurait imaginé revenir à Los Angeles un jour. Du moins, pas définitivement. Mais elle avait préféré retourner aux sources, le fait d'habiter dans la même ville que son désormais son ex-fiancé. La rupture avait été difficile. Bien sûr, ils avaient réessayer une énième fois, ne pouvant pas rester sur cette dispute, ainsi que pour le bien des enfants. Mais les faits se trouvaient devant leur yeux : c'était la fin de leur couple. Après six années d'amour passionné et tumultueux couronnées par la naissance de deux magnifique bambins, Liam et Presley faisait parti maintenant du passé. Lorsqu'elle réemménagea à L.A., elle eut beaucoup de mal à s'acclimater à sa nouvelle vie. Les nouvelles allaient vite, et les personnes qui les connaissaient ensemble semblaient désolées pour elle, ce qui l'énervait au plus haut point. Jordane n'aimait pas se sentir vulnérable. Alors sentir les regards de pitié sur elle lui était insupportable. Comme si elle était considérée comme la victime de l'histoire, alors qu'elle et son entêtement ont provoqué la perte du couple. Alors, c'était ça son quotidien aujourd'hui, après deux ans loin de sa famille. Se torturer l'esprit en se demandant si c'était vraiment sa faute, ou alors celle de Liam qui n'a pas été tendre avec elle. « Presley sortant de la maison. Wow. Je crois que je vais le marquer sur mon calendrier. » lança une voix au loin. La brune secoua légèrement sa tête, histoire de reprendre ses esprits, puis ses lèvres s'étirèrent en un sourire. Taylor était là, dans l'allée. Depuis son retour, elle venait la voir tout les jours, chez elle ou à UCLA. C'était une véritable bouffée d'oxygène de l'avoir retrouver. « Il fallait bien que je reprenne des couleurs, je commençais à avoir l'allure d'un vampire. » ironisa-t-elle. Taylor s'avança alors jusqu'à elle et se posa sur la marche, juste à côté d'elle. « Les vampires n'ont pas d'âme. Ca explique parfois ton côté garce. » répliqua-t-elle. Puis leur regard se croisèrent, et elles explosèrent de rire. Taylor était vraiment la meilleure amie que l'on puisse rêver d'avoir. Elle était belle, brillante, volontaire, indépendance et parfois vulnérable. Elle avait toujours pu compter sur son amitié sans faille, qu'elle soit à New-York ou ici. Puis son regard se posa sur l'enveloppe qu'elle avait dans la main. Elle voyait bien que les yeux de Taylor se perdaient sur celle-ci. Puis la jeune femme releva ses prunelles sur Presley. « Il faut que je te parles de quelque chose Presley. Je te dois la vérité, tu es ma meilleure amie. » lui avoua-t-elle. A sa voix, on pouvait sentir une certaine gravité dans ce qu'elle avait à lui dire. « Tiens. » finit-elle par dire, en lui tendant la-dite enveloppe. Elle l'attrapa, puis l'ouvrit et commença à lire son contenue. Liam Trent James & Sophia Prudence Davenport. Mariage. Voilà les seuls mots qui retinrent son attention. Elle avait l'impression de recevoir un coup de poignard en plein coeur. Il avait tourné la page. Il l'avait oublié. Elle savait qu'un jour ou l'autre, il allait passer à autre chose, mais c'était si soudain. « Et bien il n'a pas perdu de temps. » constata-t-elle, un sourire amer sur le visage. Elle se devait de faire bonne figure malgré tout. « Je ne vais pas y aller. T'es la meilleure amie que j'ai jamais eu, je ne peux pas te faire ça ... » - « Tu dois y aller. Liam est aussi ton ami, il compte sur toi. T'en fais pas pour moi, je vais surmonter tout ça. » répondit-elle, en se voulant rassurante. Taylor ne devait pas s’amputer de son amitié qu'elle entretient avec Liam pour ses beaux yeux. Presley posa sa tête sur l'épaule de son amie, et ferma les yeux. « Qu'est-ce qu'on va faire Taylor ? » lui demanda-t-elle, fort est de constater que leur vie n'était pas toute rose en ce moment. L’intéressée tourna la tête vers elle. « On va faire ce qu'on a toujours fait : on va affronter ça toute les deux, main dans la main. » lui répondit-elle. Taylor était vraiment parfaite. Elle lui lança un sourire. Oh oui, elles surmonteraient ça à deux. Car si elle n'était pas là, elle ne serait sûrement pas là non plus.


" damn, this guy is hot. "
Sa tête tourne, elle a des étoiles plein les yeux. Elle avait trop abusée de la vodka. Et ce n'était pas la première fois que cela arrivait. Elle était bien décidé à prendre sa vie en main. Et cela commençait par lâcher un peu ses révisions pour faire un peu plus la fête, comme avant. Elle avait donc décidé d'appeler Taylor et de lui donner rendez-vous dans un club branché de la ville. Proposition qu'elle accepta. Et plus la soirée avançait, plus les verres défilaient. Elle avait besoin de décompresser et de fêter son future diplôme, qu'elle aurait dans quelques mois. La fin de la soirée avait sonnée, et Presley était dans un piteux état. Taylor, qui était restée sobre, la raccompagna jusque chez elle. Une fois devant, elle l'aida à entrer puis disparut aussi tôt. Prendre l'ascenseur allait être un véritable parcours du combattant. Elle n'y arriva que quelques minutes après s'être postée devant. Une fois dedans, elle s'installa au fond de celui-ci, et se tint à la rambarde, pour éviter de tomber. Alors que les portes allaient se refermer, un jeune homme arriva à temps, et entra. Elle l'observa longuement. Enfin, comme elle le pouvait. Il était de taille moyenne, blond, la mâchoire carré. Il était plutôt mignon. Lui aussi la fixait, et voyait bien qu'elle n'était pas dans son état normal. Remarque, il ne fallait pas être sorti d'Harvard pour le voir. Il lui lança un sourire charmeur. « Comment se fait-ce qu'une fille aussi mignonne que vous se mette dans des états pareils ? » lui demanda-t-elle, s'accoudant contre un des murs présents. Elle releva les yeux vers lui, et grimaça. « Et bien je viens de fêter mon future diplôme de médecine. » lança-t-elle, à la fois fière, mais aussi méfiante. L'homme la dévisagea de haut en bas, et se mordit la lèvre. « Intéressant ... Et vous faites des consultations à domicile ? » lui demanda-t-il, un sourire se dessinant sur son visage. Bon sang, encore un abruti qui croit que toute les filles peuvent se retrouver dans son lit à l'esquisse d'un sourire. Elle lâcha un rire ironique. « Lâche l'affaire Casanova, tu perds ton temps. » rétorqua-t-elle. C'est à ce moment-là qu'elle arriva à destination. Elle sortit tant bien que mal de l’ascenseur et se dirigea vers son appartement, sous le regard taquin du jeune homme. « Au fait, moi c'est Aaron ! » finit-il par dire, accompagné d'un léger rire. Puis son regard se posa au sol, où se trouvait un carnet. Il le saisit, puis l'ouvrit. Presley Lacroix. C'était donc son nom. Aaron était certes un brin arrogant, mais il n'était pas un voleur, alors il la suivit, dans l'optique de le lui rendre. Presley se posta devant la porte, qu'elle ouvrit avec ses clefs. Elle était suivit de près par Aaron. « Presley ? C'est pas commun comme nom. Un rapport avec Elvis ? » lui demanda-t-il, s'engouffrant dans l'appartement. « La ferme. » lui répondit-elle, titubant jusqu'au salon. Il réprima un rire avant de s'avancer à son tour. « Tu sais, chez les gens civilisés, on frappe avant d'entrer. » lui expliqua-t-elle, posant ses mains sur ses hanches. Il lui tendit son carnet. « T'as fais tomber ça. » lui dit-il, alors qu'elle attrapait le carnet. « C'est très chevaleresque tout ça. » lança-t-elle. Elle se tourna afin de le ranger, mais n'étant pas stable, elle glissa à manqua de tomber à terre. Mais Aaron, plutôt habile, la rattrapa in-extremis. Elle le fixa, une façon de le remercier. Il sourit légèrement, façon de dire de rien. Puis, ne savant pas pourquoi, sans doute une pulsion, et l'alcool, elle s'empara de ses lèvres et passa ses mains autour de son cou. Il ne la repoussa pas, bien au contraire. Il la posa sur le sofa et continua à l'embrasser tout en passant sa main sur sa cuisse. Ils passèrent la nuit ensemble. Le lendemain matin, alors qu'ils auraient très bien pu être gênés tout les deux, ou qu'Aaron aurait pu s'enfuir. Il était encore là, et ils couchèrent ensemble, une nouvelle fois. Comme quoi, une rencontre hasardeuse peuvent bien faire les choses.


" sparks fly. "
Presley était face à la fenêtre, un bouquin à la main. Elle avait enfin un moment à elle. Depuis qu'elle avait eu son diplôme et qu'elle avait ouvert son cabinet, elle n'avait plus une minute à elle. Entre consultations et certaines gardes à l'hôpital, son temps libre était limité. Cela faisait donc du bien d'être au calme. Enfin, cela n'allait pas durer très longtemps. Aaron déboula l'instant d'après, , puis enleva son polo. « [color=yellowgreen]J'ai une heure devant moi, et en une heure, on peut faire beaucoup de choses...[color] » lança-t-il, en la ramenant vers lui et en capturant ses lèvres. Elle le repoussa légèrement. « Doucement, Casanova... Il faut qu'on parle. » déclara-t-elle, se reculant et plantant ses prunelles dans les siennes. Il fronça les sourcils, puis posa ses mains sur les hanches. « La dernière fille qui m'as dit ça m'a annoncé qu'elle était enceinte, juste pour que je reste avec elle. Alors ça ne me dit rien qui vaille. » lui lança-t-il. Elle alla s'asseoir sur le canapé, et le jeune homme remit son polo, avant de la rejoindre. « Ecoute ... Ca fait bientôt un an qu'on est ... sex-friends, ou peut importe comment on peut appeler ça. C'est super hein, mais je voudrais... qu'on rende la chose exclusive » avoua-t-elle, butant sur ses mots. Elle savait qu'Aaron n'était pas le genre à s'engager dans une relation, aimant bien trop les femmes pour cela. Mais elle avait vingt-sept ans, et les plans sexe n'étaient pas vraiment son fort. De plus, depuis quelques temps, elle sentait que ses sentiments à son égard avaient en quelques sortes changés. Elle se surprenait à avoir hâte qu'il arrive chez elle et qu'il la prenne dans ses bras. Cela la troublait. Cela ne lui était pas arrivé depuis Liam. Et elle avait peur de retomber dans ce cercle-vicieux, et de tomber de haut, une nouvelle fois. « Exclusive ? » répéta-t-il, surpris qu'elle lui propose une chose pareille. « Je m'attendais pas à ça. » continua-t-il, passant sa main derrière sa tête. Son téléphone sonna au même moment. Il s'excusa, puis alla se réfugier dans la cuisine. D'une nature plutôt curieuse, elle se leva, et s'avança à pas de loup jusqu'à la pièce. Elle s'appuya sur la porte et l'écouta. « Hey soeurette ! Ca fait longtemps. Hinhin. Mmmmh. Ahah, t'es bien une Spencer toi ! Je te rejoins ce soir chez toi, nourriture chinoise, ça te va ? D'accord. Eh Taylor ! Je t'adore. » lança-t-il, avant de raccrocher. « Tu es le frère de Taylor ?! » s'exclama la jeune femme, entrant dans la cuisine. Il se retourna vers elle, et fronça de nouveau les sourcils. « Tu sais que c'est impolie d'écouter les conversations des autres. » lui fit-il remarquer. Elle croisa ses bras devant sa poitrine. « Tu savais que c'était ma meilleure amie, hein ? » lui demanda-t-elle. Il mit du temps à répondre, ce qui ne jouait pas vraiment en sa faveur. « Non ... Oui, je l'ai su il y a quelques jours, quand je suis tombé sur une photo de toi avec ma soeur. » lui avoua-t-il, ayant peur de sa réaction. Et il y avait de quoi. Elle était dans tout ses états. Elle couchait avec le frère de sa meilleure amie. Qu'elle considérait comme sa soeur. Oh bon sang, c'était comme un inceste. « Et tu comptais me le dire quand ? » lui demanda-t-elle, sur les nerfs. « A quoi ça servirait ? On prend seulement du bon temps tout les deux ! » s'exclama-t-il. « Justement, parlons-en ! J'en ais assez d'être réduite à être une simple conquête de plus ! J'pensais que tu comprendrais, mais apparemment non. Je commençais vraiment à m'attacher à toi, mais puisque ce n'est pas réciproque, autant tout arrêter. » finit-elle par dire. C'était comme un coup de massue. Il s'attendait à ce qu'elle le prenne mal, mais pas qu'elle stoppe leur liaison. Il s'avança vers elle pour tenter de la raisonner, mais celle-ci recula. « Tu ferais mieux de t'en aller. » lui dit-elle, avant de quitter la pièce, le laissant seul, pour digérer la nouvelle. Une fois de plus, elle avait été déçue par la gente masculine. Apparemment, le destin ne jouait plus en sa faveur.



Behind the character.
better drink my own piss
PRÉNOM :maëlys. PSEUDO : defying gravity. ÂGE : dix-neuf ans. PRÉSENCE : cinq sur sept. NIVEAU RP : cela peut varier entre quarante et soixante-soixante-dix lignes. OÙ AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? j'ai vu d'la lumière, j'suis rentrée (a). COMMENT LE TROUVEZ-VOUS ? beautiful. ANCIEN MEMBRE DE FRAT ? SI OUI, QUI (nom + avatar) ? presley lacroix, première du nom, with lea michele. GROUPE SOUHAITÉ : ici. POSTE VACANT OU PERSONNAGE INVENTÉ ? (si PV, mettre le lien menant au poste vacant ; idem avec les scénarios) : sortie tout droit de mon imagination. VOTRE PLUS GRANDE PEUR VIS-À-VIS DE FRATERNITIES : qu'il ne sombre à nouveau *w*. UN DERNIER MOT ♥ ? I'M BACK HONEY !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 19:44

avatar
Valery S. Belemi
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 22
Date d'inscription : 15/11/2012
Prénom : Loïc
Célébrité : Holden Lower
Crédit avatar : yonna
Messages : 6008
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Ma main droite.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : première année en langues Étrangères (option français)
Job/Métier : aucun job à l'horizon.
Adresse de résidence : quelque part sur le campus (pour le moment, le temps qu'il prenne ses marques et se trouve un appartement en ville)
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Bienvenue sur le forum. calin1
Je pense que tu as un problème de code sur ta fiche, vérifies que tu n'as pas supprimé une balise par erreur. **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 19:49

Invité
Invité


merci. **
oui, j'ai vu ça, je pense que c'est réglé. (:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 19:56

Invité
Invité


Bienvenueee à toi. **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 20:02

Invité
Invité


merci beaucoup. (:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 20:09

avatar
Lisa T. M. Renfield
À votre service
À votre service
Age : 22
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Ferdi.
Célébrité : Amanda Seyfried.
Crédit avatar : FA
Messages : 6890
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Neuvième année d'études, dernière année de Doctorat dans le domaine de l'Oncologie. Possède un Bachelor de Médecine, un Master d'Oncologie et un Master de Radiologie.
Job/Métier : Travaille à temps-partiel à l'hôpital de Los Angeles en tant que médecin généraliste.
Adresse de résidence : Northeast (colocation en appartement proche de l'hôpital).
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Yannick B. Hobbs, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.
Voir le profil de l'utilisateur


PRESSE NICHONS PRESSE LES NICHONS **

Je t'aime, femme 1ère (a) BOn courage pour ta fiche **


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 20:12

Invité
Invité


Bienvenue sur Frat'7YL ! ** Bon courage pour ta fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 20:13

Invité
Invité


PRESLOUUUUUIILLEE ** ReBienvenue à la maison **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 20:27

Invité
Invité


ces surnoms si attendrissant m'avaient manqué :').
merci mes amours. I love you
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 20:40

avatar
Holly
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 23
Date d'inscription : 26/12/2012
Prénom : Christel
Célébrité : HollandRoden
Crédit avatar : bombshell (ava) - Love.Disaster (signature)
Messages : 699
Nationalité / origines : Canadienne
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : gymnastique & architecture
Adresse de résidence : campus
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


PRESLOUUU ** excited Bienvenuuue I love you


CALL ME KARMA. AND KARMA IS A BITCH
Tu dis que tu aimes les fleurs et tu leur coupes la queue, tu dis que tu aimes les chiens et tu leur mets une laisse, tu dis que tu aimes les oiseaux et tu les mets en cage, tu dis que tu m'aimes alors moi j'ai peur.  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 20:54

Invité
Invité


merci. **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 21:42

Invité
Invité


PREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEESSEEEEEEEEEEEEE LEEEEEEEEEEEEEES ♥♥♥

ca me fait bizarre de te voir avec Rachel et pas Lea *-*

bienvenue à la maison !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 21:52

Invité
Invité


BIENVENUE happy
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 22:13

Invité
Invité


et toi en Shiloh mon Ronron ! Mais t'es seksy comme ça. excited
merci beaucoup. **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 22:21

Invité
Invité


Bilson **
Bienvenue sur Fraat et bon courage pour ta fiche ! excited move
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 22:25

Invité
Invité


jolie Britt. **
merci. (:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 23:07

Invité
Invité


Welcome. love
Presley. excited
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 23:18

Invité
Invité


bienvenue parmi nous **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 23:22

avatar
Morgan Hadresham
Épicurien(ne) jour et nuit
Épicurien(ne) jour et nuit
Date d'inscription : 15/11/2012
Prénom : Morgane.
Célébrité : Tyler Hoechlin.
Crédit avatar : NOVASPARKS.
Messages : 413
Nationalité / origines : NÉ FRANÇAIS NATURALISÉ AMERICAIN.
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Job/Métier : TATOUEUR.
Dispo pour le rp : Non
Voir le profil de l'utilisateur


PRESLEY ELLE EST DOCTORESSE OMG I love you
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Ven 8 Fév 2013 - 23:34

Invité
Invité


merci à vous. **
ouais, t'as vu, j'vais pouvoir jouer au docteur, j'aurais déjà tout les instruments. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Sam 9 Fév 2013 - 0:36

Invité
Invité


RACHEL.
bienvenueeeeeeee.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Sam 9 Fév 2013 - 2:21

Invité
Invité


merci. (:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Sam 9 Fév 2013 - 2:49

Invité
Invité


Bienvenue petit nièce Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Sam 9 Fév 2013 - 9:54

Invité
Invité


merci mon petit tonton. I love you
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   Sam 9 Fév 2013 - 14:48

avatar
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


BILSON love trop bon choix Presse-les


Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
+ i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)
» Nothing satisfies me but your soul ✭ Master Gracey
» LEH - I am the master of my fate, I am the captain of my soul
» I'm the master of my fate, the captain of my soul ~ Eileen Grace Hamilton
» ADELAIDE △ I am the master of my fate : I am the captain of my soul.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les dossiers archivés-
Sauter vers: