Partagez
 

 rafer ━ unstoppable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 21:00

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty



rafer elliott shaw
featuring florian neuville
nom(s) : shaw. prénom(s) : rafer, elliott. age : 23 ans (25/11). lieu de naissance : los angeles. nationalité : américaine. origine(s) : irlandaises et algériennes. études : 1ère année de master en cinématographie, il s'trimballe constamment avec une caméra entre les doigts. Il vend accessoirement des ballons dans l'parc pour s'faire du blé. orientation sexuelle : pédé comme un phoque. des soucis de santé ? : allergique à la plupart des fruits d'mer; sujet à des terreurs nocturnes. On dit souvent qu'il est barge, mais faut pas s'fier aux racontars. situation sociale : coureur de slibards. situation financière : pauvre comme job. Pas l'inventeur d'Apple, le mec de la Bible. situation familiale : une ribambelle de frères et soeurs, ses parents ne connaissent pas les préservatifs. plus grand rêve : gagner une nuit dans un parc d'attraction, ouvert rien qu'pour lui. plus grand cauchemar : se faire courser par un clown. votre proverbe de vie : pas vu, pas pris.

you know my name...
come on down to front and sit right here and don't be shy
vous vous retrouvez en face de l'adjointe du doyen pour l'entretien décisif qui vous donnera accès ou non à une place dans cette prestigieuse université qu'est l'ucla... pesez vos mots et répondez-lui avec le plus de sincérité possible, car elle a un don pour deviner lorsqu'on lui ment pour l'impressionner ! alors monsieur/mademoiselle, il semblerait que vous vous intéressez de près à ucla, puis-ce que vous vous trouvez ici aujourd'hui. commençons par de simples questions, voulez-vous ? premièrement, j'aimerais en savoir plus sur votre parcours scolaire ainsi que sur vos connaissances linguistiques... résumez-moi donc les cursus que vous avez choisi et pour quelle raison.

J'étudie la cinématographie. C'est pas toujours c'que j'ai voulu faire, à la base je rêvais d'être magicien dans un cirque. Mais en fait j'ai bien trop peur des clowns, ça aurait été suicidaire de ma part. Ou curatif, qui sait. Bref, j'ai eu un déclic un jour, en matant Danny the dog. C'est pas vraiment un truc qui s'explique, c'est quelque chose qu'on sent, qui vient de l'intérieur et qui s'impose à nous.

quelle carrière professionnelle envisagez-vous ?

Réalisateur bien sûr, et scénariste si possible. J'imagine mal mettre en scène l'histoire de quelqu'un d'autre, mais pourquoi pas, si elle en vaut vraiment le coup.

faisiez vous partie d'un club lorsque vous étiez au lycée ?

Vous voulez dire genre les cheerlearders ou les rats de laboratoire ? J'ai évité les premières, j'me suis dit que ça faisait trop 'cliché', quand aux seconds ils m'ont viré après une petite expérience qui a foiré. Pourtant personne n'est mort ... J'ai aussi tenté le club de lecture, mais il paraît que je dissipais trop les membres. Sinon j'fais toujours partie intégrante du club des agents dormants d'Al Qaïda pour pas mal de gens, parce qu'un gosse au sang algérien qui s'balade avec sa tribu dans une banlieue pourrie, c'est forcément qu'il a du ressentiment. Pourtant j'suis un mec qui s'rend heureux, et ça m'fait plutôt éprouver d'la pitié pour ces cons à l'esprit étriqués adeptes des amalgames trop faciles. D'ailleurs j'suis sûr qu'elle en est elle aussi, parce qu'elle me toise avec ce même mépris dans le regard.

je vois... et sinon, avez-vous voyagé dans d'autres pays, par le passé ? parlez-vous d'autres langues que l'anglais ?

Je maîtrise parfaitement l'arabe, parce que ma mère ne parle que comme ça avec ses mômes. Pour sauvegarder la tradition familiale, d'une famille qu'on n'a jamais connue ... Moi j'préfère l'accent à couper au couteau de mon père irlandais quand il parle l'anglais.J'adore ça, j'trouve que ça lui donne un p'tit côté de salopard alcoolique au sang chaud. C'est sûrement pour ça que j'essaie de l'copier depuis que j'suis gamin, mais bizarrement sur moi ça n'a pas le même effet. Un accent, c'est l'truc qui me file la trique à coup sûr. Enfin j'veux dire ... ça a son charme. Merde j'vais me faire recaler illico, c'est clair. Vu sa tronche, elle n'a pas trop apprécié mon vocabulaire. D'autant plus que je viens malencontreusement de suggérer que je trouve mon père bandant, si on reprend l'ordre des mots ça peut porter à confusion. J'suis peut-être vraiment cinglé après tout.

elle vous jauge du regard, pose à nouveau ses yeux sur votre dossier, puis continue. hm... je suppose que vous êtes assez mature pour me parler de vous sans trop vanter vos atouts. face à votre regard perplexe, elle soupire. parlez-moi de vous, à présent. votre caractère, ce que vous aimez... les activités sportives que vous pratiquez, vos hobbies.

Ah ça c'est clair que ce n'est sûrement pas pour les sports collectifs qu'une Université va s'intéresser à moi. Si vous m'aviez vu avec une batte de Baseball, aussi dangereux qu'Herbert Mullin -vous savez, le tueur en série-. J'étais plutôt bon au Hand Ball, mais le ballon finissait indubitablement au mauvais endroit, souvent dans la tête de mes adversaires. Pourtant j'adore bosser en équipe, ne vous méprenez pas, tant qu'il n'y a pas de compétition. J'peux pas résister à l'appel de la victoire, et j'me montre un tantinet trop hargneux dans c'domaine. Un vrai roquet, tous les coups sont permis et les règles du jeu passent toutes à la trappe. Je serais capable de tuer les autres types pour brandir la coupe, faut pas me défier, jamais. Le silence s'impose un instant dans la pièce, comme si je venais de réaliser que je suis en train de me faire passer pour le nouveau Jack l'Eventreur de l'Université. Enfin, on peut aussi voir ça du bon côté. J'suis un mec qui sait ce qu'il veut et qui se donne les moyens de l'obtenir. Ah ah, ouais t'as vu comme je t'en mets plein la vue là. Puis faut pas croire que je suis comme ça dans la vie de tous les jours, moi je suis plutôt le genre de mec détendu et sociable qui va aller vers les élèves isolés pour leur tendre la main et un joint. J'aime bien rencontrer de nouvelles personnes, ça me donne de l'inspiration pour mes 'films'. Tout l'monde a une histoire à raconter, et moi j'adore leur sortir les vers du nez. Apprendre à connaître un inconnu, de façon amusante et originale. Interroger des gens que j'connais pas, c'est super intéressant. Et puis il paraît que même si je suis un p'tit con qui s'fout toujours dans la merde et qui peut s'montrer aussi agaçant qu'une sangsue, je suis attachant. Enfin en même temps, faut dire que la merde elle me cherche pas mal aussi, pas vraiment d'ma faute ... C'est l'moment où j'dois m'arrêter de parler parce que je ruine toutes mes chances d'un bilan positif, je crois. Mais ce n'est pas comme si elle ne connaissait pas déjà tous les détails de mes incidents mineurs. Quelques atteintes à l'ordre public, ça arrive à tout l'monde. Je fais pas mal de natation et de surf, et même s'il vaut mieux me laisser la vague ça s'passe plutôt bien. Ça m'détend. J'vends des ballons aussi après les cours, j'suis un bosseur comme vous pouvez l'voir. Ça m'arrive aussi de promener les chiens des voisins, mais ça c'est plutôt ... un job au noir ... une passion. Je lui souris de toute mes dents, mais j'ai l'impression qu'il y a tatoué "j'me fous de ta gueule" en plein milieu de mon front parce que je sens son regard sournois me transpercer. Faut vraiment qu'elle se détende. Je parle trop, pour dire les choses telles qu'elles me viennent, vous l'avez sans doute remarqué. Mais j'fais des efforts pour ça, un travail sur moi-même.

vous avez la légère impression qu'elle n'a pas écouté la moitié de ce que vous venez de lui raconter et pourtant son visage se redresse vers vous avec un sourire poli qui ne dit rien sur ce qu'elle pourrait penser de vous en réalité. le stress monte d'un cran... comme vous le savez, notre université possède une excellente réputation que nous souhaitons entretenir, je tiens donc à vous rappeler que nous nous montrons intransigeants envers ceux qui ne respectent pas les règles de l'institution ou n'obtiennent pas des résultats suffisants ... sa façon de vous fixer vous fait tout de suite comprendre qu'elle attend vos propres arguments en faveur de votre "potentiel d'étudiant" et de votre respect du règlement (que vous n'avez pas encore lu, en fait) vous feriez donc mieux de raconter n'importe quoi sur votre prestigieux parcours académique.

Vous avez sans doute un aperçu des difficultés scolaires qui m'ont suivi, un peu comme un boulet que j'traîne depuis trop longtemps. C'est simplement parce que je n'étudiais pas assez. Je devais travailler beaucoup plus pour aider mes parents à payer les soins de la cadette de la famille. Elle a eu une leucémie y'a deux ans, mais elle s'en est remise la p'tit, une vraie battante comme son frère. J'suis sûr que je viens de marquer des points. Ok, c'est dégueulasse de se servir comme ça d'une soeur malade, mais ça va elle s'en est remise. Et puis faut bien que ça ait des avantages des fois, d'avoir tous ces chieurs dans les pattes. Et puis si vous regardez bien mes notes, ça s'est nettement amélioré depuis. J'aime vraiment c'que j'étudie, j'ai ça en moi.

hm ... très bien, très bien. une dernière chose, à présent. elle prend un air encore plus sérieux que tout à l'heure alors que vous ne pensiez même pas que cela était humainement possible. vous ne pouvez être sans savoir qu'une fusillade a eu lieu ici-même, il y a maintenant sept ans ... je tenais donc à connaître votre ressenti vis-à-vis de cela.

Ah ouais ? Y'a eu une fusillade ? Non j'déconne, évidemment que j'étais au courant .... C'est quoi la question déjà ? Ah oui, non mais qu'est-ce qu'elle veut que je réponde. C'est mal ? C'est sûr que ça fait un peu flipper, mais je serais peut-être celui qui empêchera la prochaine, en tendant la main à ceux qui sont isolés, vous vous souvenez ... ? Avec un peu d'chance ils me raconteront leur histoire, et ça constituera un substitut au massacre planifié. Et puis moi, ça m'fera un putain d'film !

et finalement, l'entretien se termine. ouf ! vous recommencez à respirer normalement et vous vous levez après avoir été remercié par l'adjointe que vous espérez ne plus revoir avant un bon moment. elle vous serre la main fermement (et c'est à ce moment-là que vous vous rendez compte que votre paume est moite, et la sienne, glaciale), puis vous raccompagne à la porte avant de refermer cette dernière (à clef ... hein ?! ) une fois que vous l'avez passée. woah ... eh bien, ce fut un échange fort en émotions, mais vous vous félicitez d'y avoir survécu. le plus dur est, après tout, bel et bien terminé !

not my story.
this is my life and i'm still trying to figure out how that could be.


situations à choix :

- assis(e) à une table de la cafétéria, vous profitez de la merveilleuse nourriture qui y est servie quand soudain, une nouvelle (un nouveau) étudiant(e) fait tomber son plateau sur le sol, épargnant ses voisins mais pas son chemisier. êtes vous plutôt du genre à déclencher le fou rire général ou à être le sauveur (sauveuse) inespéré qui va aider le monsieur (mademoiselle) en détresse ?

Je plante ma fourchette dans les épinards que je trifouille sans grande conviction, soupirant devant ce plat qui me fait moyennement envie. Pourtant j’ai fait exprès de prendre le truc vert, pour me donner bonne conscience et changer des habituelles frites plus grasses qu’au McDo. Non pas que j’ai du surpoids à éliminer, mais la malbouffe ça te pourrit aussi l’intérieur sans que tu t’en rendes compte à c’qu’il paraît. Alors je fais des efforts, qui se termineront probablement demain vu l’échec du jour. J’attrape ma caméra pour la coller contre mon œil, filmant le couvert planté dans le tas de légumes en me demandant si c’est normal, déviant vers les différentes tables pour couvrir le comportement des étudiants d’UCLA pendant le repas. C’est assez intéressant à y bien regarder, de voir comment les gens se regroupent. Mais ce qui est encore plus intéressant, c’est quand une nouvelle recrue glisse sur le carrelage fraichement nettoyé de la cafeteria pour se donner en spectacle devant mon objectif. La pauvre blonde se retrouve sur le cul, sa belle chemise tartinée d’île flottante, et le regard approchant celui d’un lapin qu’on pointe avec un fusil. Pourtant elle ne se laisse pas démonter quand un sportif déclenche le fou rire général, levant son majeur dans sa direction en le gratifiant d’une insulte bien placée. Une meuf qui envoie chier les étudiants populaires dès son premier jour, ça m’plaît bien. Aussi j’attrape une serviette avant de m’approcher d’elle, ma caméra toujours en main, lui tendant le morceau de tissu en m’accroupissant. « T’en as encore un peu, là. » Je lui désigne l’arête de son nez, esquissant un large sourire. « T’as filmé toute la scène ? » Elle m’interroge l’air blasé, et je recule légèrement au cas où lui viendrait l’envie de bondir sur ma caméra pour détruire le film de sa chute. « Ouaip. Mais t’inquiètes, t’es tombée avec grâce. » Je me relève en attrapant son plateau de mes doigts libres, zoomant sur son visage. Elle est plutôt belle, ça lui vaudra probablement les moqueries des alpha mais les mecs ne lui en tiendront sûrement pas rigueur. « Connard. » Et les meufs avec du caractère, ils aiment ça, ça leur donne l’impression de devoir imposer leur domination masculine. « Tu veux bien témoigner pour moi ? » Je fais comme si je n’avais pas entendu son insulte, me dirigeant vers ma table pour y déposer ses affaires, l’obligeant à me suivre. « Oh j’y suis, t’es le barge bizarre de l’Université qui s’fait bizuter pendant la pause ? » Mes lèvres s’étirent et j’éteins ma caméra, la scrutant de mes yeux gris. « J’dirais plutôt l’artiste incompris qu’on tolère parce qu’il vend de la beuh de qualité et qu’il n’est pas assez docile. » « Je vois. » Elle croise les bras, semblant hésiter une seconde. « Et quand bien même je serais dans la tranche des -10/0, avec ton entrée tu n’risques pas grand-chose en traînant avec moi. » J’arrache un morceau de pain avec mes dents, poursuivant mon repas pour lui signifier que le choix lui appartient. Finalement elle lâche un sourire et s'assoit face à son plateau, me tendant la main par-dessus la table. « Lou. »

- digne d'une comédie romantique, vous vous retrouvez sous une pluie torrentielle, devant vous un homme, une femme, se protège tant bien que mal avec ses cahiers alors que vous, vous êtes bien au sec sous votre parapluie. vous comporterez-vous en parfait(e) gentleman (grande dame) ou préférez-vous vous la jouer "égoïste aveugle" ?

Un seul regard et mes pupilles sont captivées, incapables de se détacher de la silhouette qui s’abrite maladroitement avec ses cahiers. Non mais sérieusement, matez-moi ce mec. Un Dieu vivant, Apollon réincarné, une statue grecque en chair et en os. Tellement perturbant que je reste là comme un con, avec mon parapluie qui glisse sur le côté et la bouche bêtement entrouverte. On m’reproche souvent de tomber amoureux toutes les cinq minutes, mais honnêtement comment résister quand c’foutu Seigneur nous sème des embûches pareilles ? C’est de la provocation pure et simple, entièrement de sa faute. Moi je n’y suis pour rien, pauvre pêcheur placé là, malencontreusement au mauvais endroit au mauvais moment. Je hausse imperceptiblement les épaules en tirant une taffe sur mon joint, me rapprochant du jeune homme en détresse qui semble attendre un bus que je sais arrêté pour le reste de la journée. Mais pourquoi gâcher un si bon moment en lui avouant que rester là ne lui apportera rien de plus qu’une douche gratuite ? Je tends généreusement mon abri en esquissant le début d’un sourire, mais j’me rends compte que j’aurais mieux fait de me barrer en courant avec mon parapluie sous l’bras. Parce que le dos que je mate depuis tout à l’heure appartient au delta thêta qui a taggé « c’est combien la pipe ? » sur mon casier le mois dernier. Ça m’fout la gerbe d’avoir perdu tout c’temps à fantasmer sur lui, mais en même temps il faut bien reconnaître que s’il se retrouvait dans mon pieu j’irais pas dormir dans la baignoire … Et puis il est tout seul cette fois, pas d’autre bipède mono-neuronal pour rire à ses sarcasmes, aussi j’imagine qu’il ne sera pas aussi content que d’habitude de m’croiser. Parce que tout l’monde sait dans cette putain de fac que je n’suis pas du genre à garder la langue dans ma poche en m’écrasant. J’aime aller au-devant des emmerdes, et draguer l’adversaire c’est encore ma meilleure attaque. « Faudrait pas que t’attrapes la crève pour ton prochain entraînement. J’voudrais pas rater tes belles performances. » Je m’fous carrément de sa gueule, parce que ça fait deux semaines que tout l’monde sait que quelque chose ne va pas chez lui. Il foire complètement ses exercices de gym’, et a failli se péter le poignet sur ses barres parallèles. C’est ça quand on abuse des stéroïdes, y’a un moment où ça lâche. Il lève les yeux au ciel, abaissant ses cahiers trempés. « Pas la peine de trouver une excuse pour m’allumer Shaw. » Et il me balance ça avec ce petit air supérieur que j’ai bien envie de lui faire bouffer, comme s’il était évident que la tapette de service tombe en pamoison devant le beau sportif hétéro. « C’est toi qui m’provoque, à te trimballer en salopette moulante toute la journée. Et puis, c’est aussi toi qui demande les tarifs … » Je hausse les sourcils pour appuyer mes arguments, crispant mes lèvres autour du bédo que l’autre lorgne avec envie. « J’peux t’faire un prix d’ami. » Il prend de grands airs en fronçant le nez. « J’en veux pas de ta pipe bordel. » « Je parle de la beuh ducon. Mais le package est aussi envisageable. » J’esquisse un sourire, parce que je savais parfaitement ce qu’il allait s’imaginer. Je lui souffle la fumée en plein visage pour le tenter, et je le vois sourire à son tour en détournant la tête. « T’es vraiment con. » Je sais, on m’le dit souvent. « Tu crois que j’arrive à faire c’que je fais en fumant d’l’herbe ? » « Ben en c’moment tu fais plus grand-chose justement. » PAM, dans ta gueule. Je n’cherche pas à être désagréable, simplement j’entrevois la possibilité de transformer un emmerdeur en client, et ça c’est plutôt pas mal. En plus ça m’fait un moyen de pression sur ce cher delta s’il décide de continuer à faire une fixette sur mon orientation sexuelle, du gagnant-gagnant rien que pour moi. Je le vois scruter la rue pendant quelques instants et j’me dis que c’est dans la poche. Bingo, parce qu’il attrape mon joint pour inspirer la substance nocive, et à son regard on jurerait qu’il vient de tirer le meilleur coup du siècle. Ça doit faire un bail qu’il n’a pas touché à ça, si ce n’est pas la première fois. Il hoche la tête en refermant la main sur la petite pochette rempli de marie jeanne que je lui tends, la faisant rapidement disparaître dans son blouson. « Cadeau de bienvenue pour les nouveaux clients. » « Merci. » « Au fait, le bus ne passe plus. » Et je m’éloigne en le laissant sous la pluie, un sourire triomphant accroché au coin des lèvres. Bon, ça n'c'est pas vraiment déroulé comme dans une comédie romantique mais on n'peut pas toujours avoir le beurre, l'argent du beurre et le crémier ...

- ce soir risque d'être la soirée la plus mémorable de ucla. l'alcool coule à flots, les gens y sont carrément canons, et vous ? vous y êtes ! pas de police à l'horizon, toutes les conditions sont réunies pour une fête parfaite. êtes vous plutôt le briseur(euse) d'ambiance ou carrément la personne incontournable de la soirée ?

J’aime ces soirées. Vous m’verrez toujours à ce genre d’évènement, de brèves secondes seulement, me glissant discrètement entre les groupes pour essayer de revendre ma came. Je me fais toujours un pognon pas possible quand toute l’Université se réunit pour fêter un énième exam, et y’a rien qui me fait plus plaisir que de m’retrouver avec une liasse de billets verts entre les doigts. Cette fois, j’ai même récolté un flingue en plastique, le genre qu’on remplit d’alcool pour asperger le décolleté des sulfureuses alpha bêta. En gros un truc totalement inutile pour moi, quoique je m’y prêterais bien juste pour les emmerder. Je m’amuse rarement pendant ces beuveries, bien que mon sang d’irlandais bouillonne toujours à la vue du whisky qui trône sur les tables, parce que les affaires c’est plus important que m’torcher la gueule. J’aurais bien le temps de m’rattraper de toute façon, et j’préfère les bars de la ville à ces orgies estudiantines. Tout l’monde sait toujours c’que t’as fait comme conneries, ça s’répand dans l’Université aussi rapidement que de la poudre à canon. Comme cette pauvre fille qu’on n’a jamais revue après avoir été surprise en train d’baiser son cousin, ou celle qui a dû porter une perruque pendant des mois parce qu’un crétin avait foutu l’feu à ses cheveux –et ne me regardez pas comme ça, pour une fois je n’y suis pour rien-. Quant à moi, j’ai loupé un super coup pour avoir oublié de fermer la porte de la salle de bains à clé. Ça aurait pu être sans incidence si ce con s’était assumé. A la place, il a eu une réputation ruinée à vie et j’crois d’ailleurs qu’il est encore sous anti-dépresseurs. Je déteste ces connards qui t’emballent dans un coin sombre et qui te balancent à la gueule qu’ils sont hétéros le lendemain matin. C’est ça ouais, et Megan Fox a des lèvres 100% naturelles ducon. Pourtant j’suis attiré par eux comme un putain d’aimant, à croire que j’aime m’emmerder la vie. D’ailleurs en parlant d’ça, j’en vois un juste là, mais que je tolère parce qu’il m’achète de la beuh. Je le salue d’un signe de la tête, lui présentant la marchandise. Il a l'air un peu bourré, et visiblement enclin à la conversation parce qu'après les formalités habituelles, il fait semblant de s'intéresser à ma vie. « Mais tes parents t’ont jamais chopé avec ça ? » « Heureusement qu’non. Ma mère est algérienne, musulmane pratiquante. J’crois qu’elle me couperait les couilles si elle savait. » Je laisse échapper un petit rire. Elle me couperait aussi probablement les couilles si elle savait que j’préfère Ken à Barbie. Les gens sont toujours surpris quand je partage mes origines, parce que le côté irlandais de mon père a atténué les traits physiques qui pourraient trahir cette appartenance. « Ah mais … t’es arabe alors ? » Il me dit ça d’un air méprisant, avec ce regard limite effrayé que je déteste lire chez les autres et que j’ai pourtant trop vu. Ouais, incroyable hein ? Ce qui veut dire qu’il s’est envoyé en l’air avec un bougnoul, un voleur, un terroriste. Merde alors, j’espère qu’il va s’en remettre. Quel con, non mais sérieusement ce type est un abruti complet. Et comme à chaque fois que je devrais fermer ma gueule, je ne peux m’empêcher de hurler parmi la foule, brandissant mon nouveau pistolet à alcool au-dessus de ma tête. « Et ouais, J’VAIS TOUS VOUS EXPLOSER LA CERVELLE AVEC MON GUN ! » Et c’est là que je m’rends compte que ça n’se passe pas du tout comme dans les films de Tom Cruise. Parce que là où tous les gens sous acide continuent de danser alors qu’il se trimballe un flingue à la main dans Collatéral, moi j’ai l’droit à une foule de gens bourrés qui sont persuadés qu’ils vont crever et qui se massent vers la sortie en hurlant et en piétinant leur voisin pour assurer leur survie. La nature humaine dans toute sa splendeur, et je m’retrouve un peu comme un con. En même temps, j’aurais peut-être pas dû faire ça dans un lieu où de pauvres étudiants se sont fait massacrer sept ans plus tôt, et où un mec qui tient un flingue –aussi faux soit-il- en proférant des menaces ravive de sales souvenirs. Pour sûr, ça m’vaudra un énième passage chez les flics. Pourtant j'voulais pas plomber l'ambiance, même que j'viens de perdre un sacré paquet de blé.

behind the character.
better drink my own piss
prénom : joce. pseudo : n'apas. âge : 24. présence : régulière. niveau rp : euh, normal quoi. où avez-vous trouvé le forum ? bazzart. comment le trouvez-vous ? nickel excited . ancien membre de frat ? si oui, qui (nom + avatar) ? non, je savais même pas qu'il avait existé une précédente version de ce fow'. Ce que j'trouve bizarre d'ailleurs, m'enfin. confrérie souhaitée : phi epsilon. poste vacant ou personnage inventé ? (si pv, mettre le lien menant au poste vacant ; idem avec les scénarios) : inventé. votre plus grande peur vis-à-vis de fraternities : l'intégration j'imagine, ADOPTEZ MOI bouh un dernier mot ♥️ ? mot (a)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 21:04

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

Bienvenue m'sieur j'suis trop sex tu peux pas test *-* ♥
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 21:09

Lisa T. M. Renfield
Lisa T. M. Renfield
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Ferdi.
Célébrité : Amanda Seyfried.
Crédit avatar : FA
Messages : 6890
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Neuvième année d'études, dernière année de Doctorat dans le domaine de l'Oncologie. Possède un Bachelor de Médecine, un Master d'Oncologie et un Master de Radiologie.
Job/Métier : Travaille à temps-partiel à l'hôpital de Los Angeles en tant que médecin généraliste.
Adresse de résidence : Northeast (colocation en appartement proche de l'hôpital).
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Yannick B. Hobbs, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.
Voir le profil de l'utilisateur

rafer ━ unstoppable Empty

J' le connaissais pas, lui, mais dam, il est canon Ö Bonne chance pour ta fiche ! love


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 21:13

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

mdr Merci beaucoup à tous les deux excited
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 21:14

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

Bienvenueee à toi sur le forum. **
Je connais pas ton perso en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 21:22

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

Bienvenue love
Moi aussi jle connais pas mais il a une bonne bouille What a Face
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 21:29

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

Je ne le connais pas non plus mais il est sex. rafer ━ unstoppable 4148890816 BIENVENUUE. rafer ━ unstoppable 4111013633 Je sens que je vais aimer ton personnage. rafer ━ unstoppable 2357957843
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 21:47

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

BIENVENUE happy
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 22:02

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

Bienvenuue **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 22:08

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

Bienvenue sur Fraat et bon courage pour ta fiche ! excited move
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 22:33

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

Bienvenue sur le forum **
Bon courage pour ta fiche & n'hésite pas si tu as des questions ♥️
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 22:37

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

Je connais pas ce mannequin mais bordelou bave
Bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche pompom
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 23:01

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

Welcome. love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 23:12

Morgan Hadresham
Morgan Hadresham
Épicurien(ne) jour et nuit
Épicurien(ne) jour et nuit
Date d'inscription : 15/11/2012
Prénom : Morgane.
Célébrité : Tyler Hoechlin.
Crédit avatar : NOVASPARKS.
Messages : 413
Nationalité / origines : NÉ FRANÇAIS NATURALISÉ AMERICAIN.
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Job/Métier : TATOUEUR.
Dispo pour le rp : Non
Voir le profil de l'utilisateur

rafer ━ unstoppable Empty

ENCORE UN HOMO !
Putain j'suis gâtée !
Bienvenue kneel
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 23:14

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

bienvenue parmi nous **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptyVen 8 Fév 2013 - 23:26

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

Jaden > ah oui, y'en a tant qu'ça ? mdr on fait exprès pour toi en fait ... smirk Arrow

Merci beaucoup pour tous vos messages de bienvenue love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptySam 9 Fév 2013 - 0:33

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

bienvenueeee.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptySam 9 Fév 2013 - 0:38

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

Merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptySam 9 Fév 2013 - 14:47

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

rafer ━ unstoppable Empty

Bienvenue **


Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptySam 9 Fév 2013 - 14:52

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

Merci beaucoup love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptySam 9 Fév 2013 - 15:35

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

L'ami, je tenais à te dire que ta fiche de présentation, je la mets dans mon sujet privé des médailles d'epicness tellement ton perso est terrible ! \o
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptySam 9 Fév 2013 - 15:42

Lisa T. M. Renfield
Lisa T. M. Renfield
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Ferdi.
Célébrité : Amanda Seyfried.
Crédit avatar : FA
Messages : 6890
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Neuvième année d'études, dernière année de Doctorat dans le domaine de l'Oncologie. Possède un Bachelor de Médecine, un Master d'Oncologie et un Master de Radiologie.
Job/Métier : Travaille à temps-partiel à l'hôpital de Los Angeles en tant que médecin généraliste.
Adresse de résidence : Northeast (colocation en appartement proche de l'hôpital).
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Yannick B. Hobbs, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.
Voir le profil de l'utilisateur

rafer ━ unstoppable Empty

Fiche Validée !
tu as fighté et tu as réussi ! *0*
Fiche validée, l'ami ! T'as un personnage super intéressant et génial et t'écris super bien (Même si t'es apostrophes, j'ai du mal avec parfois 'o' Arrow) et j'ai bien ri en lisant ta fiche (le passage avec barbie et ken, le Gun, etc. xD) Tu déchires tout et ne t'inquiète pas pour l'intégration, tu vas nous adorer ici et on fera tout pour que tu te sentes à ta place (Même si la chatbox sera toujours le meilleur endroit ou commencer love) Je te valide donc et merci de m'avoir donné une fiche agréable à lire ! Smile Et j'aime bien comment tu as réutilisé des choses mentionnées plus haut dans l'interview vers la fin, très ingénieux de ta part ! love

→ prendre ses repères ←

Félicitations, petit Padawan ! ** Te voilà maintenant validé, et prêt à intégrer la communauté de Fraternities, Seven Years Later ! Fini, la solitude, bonjour, le flood, le rp, les amis, les liens, la chatbox ! (Enfin, vous l'aviez déjà, avant, celle-là Arrow) Fini les longues fiches à remplir et à rédiger, bonjour les fiches de liens et les coins détente ! Dorénavant, vous êtes l'un des nôtres. N'oubliez donc pas, en conséquence, de bien recenser votre avatar, de bien (re)lire les règles pour vous assurer que vous les avez toutes en tête, et surtout, de vous amuser sur le forum !

Vous trouverez ici un petit message dont le seul but est de vous guider à travers le forum donc n'hésitez pas à vous en servir pendant l'intégralité de votre séjour !

Encore une fois, félicitations, et bienvenue, un ou une réceptionniste viendra sous peu vous prendre sous son aile. En attendant, n'hésitez pas à commencer à vous familiariser avec vos pairs et à débuter le jeu sur Frat !

L'équipe administrative à son grand complet.


La parole est à
Lisa


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptySam 9 Fév 2013 - 16:18

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

Aaron > oh ben putain, merci beaucoup ça m'fait grave plaisir Very Happy Et la médaille, j'ai le droit de l'avoir du coup comme récompense ? (a) Arrow

Lisa > merci merci merci excited Si j'ai réussi à t'faire rire mon but est atteint ! Ouais pour les apostrophes je t'avouerais que moi-même j'ai du mal, ahah. J'ai voulu tester le truc, mais je pense que je vais le faire que pour les dialogues, ou au pire les "j'suis". Bref, merci encore pour tous ces compliments et la validation, ça me fait ma journée love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptySam 9 Fév 2013 - 16:32

Lisa T. M. Renfield
Lisa T. M. Renfield
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Ferdi.
Célébrité : Amanda Seyfried.
Crédit avatar : FA
Messages : 6890
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Neuvième année d'études, dernière année de Doctorat dans le domaine de l'Oncologie. Possède un Bachelor de Médecine, un Master d'Oncologie et un Master de Radiologie.
Job/Métier : Travaille à temps-partiel à l'hôpital de Los Angeles en tant que médecin généraliste.
Adresse de résidence : Northeast (colocation en appartement proche de l'hôpital).
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Yannick B. Hobbs, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.
Voir le profil de l'utilisateur

rafer ━ unstoppable Empty

Bah oui, t'as réussi, c'est trop cool excited Oui pour les dialogues c'est mieux, je pense, personnellement je suis fana de l'orthographe, aussi, d'où mon "le récit avec des apostrophes aieeee ;_;" mais ce n'est pas contre toi, hein ! xD T'écris super bien, c'est un style comme les autres, c'est juste un style différent de celui que j'emploie et que j'ai l'habitude de voir. ^^ Après, écris à ton aise. Wink Et bonne journée du coup What a Face


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable EmptySam 9 Fév 2013 - 16:35

avatar
Invité
Invité

rafer ━ unstoppable Empty

je te l'enverrai par la poste XD
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rafer ━ unstoppable   rafer ━ unstoppable Empty

Contenu sponsorisé

rafer ━ unstoppable Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
rafer ━ unstoppable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» UNSTOPPABLE #47

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les dossiers archivés-
Sauter vers: