Partagez
 

 That's because we share the same blood, Jude&Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: That's because we share the same blood, Jude&Alice   That's because we share the same blood, Jude&Alice EmptySam 25 Mai 2013 - 20:16

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

That's because we share the same blood, Jude&Alice Empty


that's because we share the same blood
jude and alice


Allongée de tout mon long sur mon lit, comme une vraie loque, je farfouillais à l'intérieur de mon téléphone portable, affichant successivement des sourires et des moues en lisant quelques messages que j'avais reçus cette semaine. Puis tout à coup, ce fut sur des messages de mon frère que je tombai. Ils ne me donnèrent pas l'occasion de sourire, loin de là. Je le sentais ailleurs ces temps-ci, surtout prit par cette histoire avec Brionny. Le moins que l'on puisse dire, c'est que depuis qu'il avait appris qu'il allait être papa, sa vie n'était pas toute rose. Les hormones de femme enceinte de Brio y étaient peut-être pour quelque chose ? Non, quand même pas au point de quitter l'appartement du futur père de ses enfants... Mine de rien, j'avais beau faire comprendre à mon frère que sa vie c'était sa vie et qu'il devait se débrouiller comme un grand, je ne pouvais m'empêcher de m'inquiéter parfois. Malgré notre fierté respective, on ne peut se passer l'un de l'autre. Une semaine sans le voir, c'est presque pas normal, j'vous jure ! Et là, ça faisait presque sept jours que je n'avais pas eu de véritables nouvelles de lui, alors, oui, je me posais des questions. Allait-il bien ? Et c'est alors que je pris la décision de bouger, de ne pas rester inerte comme ça, en me demandant s'il allait bien. Après tout, j'étais sa soeur, je pouvais bien aller le voir quand ça me chantait et au pire, il me ficherait dehors sans prendre de pincette comme on le fait parfois. Je n'étais pas à ça près ! J'enfilai mes bottes, une veste par-dessus ma robe et je descendis chercher ma voiture. En route pour l'Eastside. Une quinzaine de minutes plus tard, j'étais devant sa porte et je toquai comme une folle à sa porte. « Jude ! Ouvre-moi ou je défonce la porte ! » Il était obligé de m'ouvrir. Dans le pire des cas, il était en compagnie de quelqu'un et je passerais pour une andouille, mais peu importe. Finalement, la porte s'ouvrit...




Avec une insupportable vanité, elle s'était imaginé pouvoir sonder le cœur de tout le monde. Les évènements avaient montré qu'elle s'était complètement trompée. Austen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: That's because we share the same blood, Jude&Alice   That's because we share the same blood, Jude&Alice EmptySam 25 Mai 2013 - 20:57

E. Knox Hemingway
E. Knox Hemingway
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2013
Prénom : marine.
Célébrité : kit sexy harington.
Crédit avatar : rose red.
Messages : 2665
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma main.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en drague.
Job/Métier : patron d'un bar.
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : non.

That's because we share the same blood, Jude&Alice Empty


that's because we share the same blood
jude and alice


Je ne dormais plus, je songeais à chaque instant que nous avions partagé depuis que nous nous étions retrouvés, c'était tellement intense et tout s'était envolé en fumée à cause de mes faiblesses. Autant dire qu'en ce début de week end je n'avais aucune envie de sortir de ma tanière, j'avais entamé une guerre contre moi même, je m'autopunissais pour ce que je n'avais pas fait, comme si mes restrictions allaient faire revenir ma dulcinée. En rêve ! Je ne mangeais plus que quelques miettes et Brionny n'était toujours pas revenue. J'enchainais les bouteilles d'alcool noyant mon chagrin immédiatement dès qu'il repointait le bout de son nez. Et là il commençait à arriver... Je venais tout juste de me réveiller, j'étais à jeun et il était déjà 14H, j'avais détruit mon rythme, je m'endormais à des heures pas possible en me torturant devant des photos de nos deux bouilles. Et puis il y avait tellement de choses à gérer, comme le fait de ne pas savoir si elle prenait soin d'elle et des jumeaux. Je me levais péniblement, titubant légèrement avant d'attraper la poignée de la salle de bain. M'emparant de la vasque de mes deux mains, je fixais mon reflet abominable, j'avais une petite barbe, des yeux éclatés, les cheveux en bataille. Une épave. Combien de temps allais-je me morfondre avant de reprendre du poil de la bête ? Une éternité... Sans elle la vie ne méritait plus d'être vécue. Face à ce spectacle terrible que la glace m'offrait, je jetais rapidement un petit coup d'eau sur mon visage avant d'enfiler un jean. Personne n'était là, personne ne se soucier de moi, je restais alors torse nu, traînant des pieds à travers la maison vide. Je fonçais droit dans le casier où je rangeais mes précieuses bouteilles, et alors qu'une bouteille de rhum me faisait de l'oeil, quelqu'un s'acharna sur ma porte me faisant limite lâché le récipient de verre. Je m'étais retourné rapidement, un tel mouvement ne m'était pas arrivé depuis des lustres. Puis une voix bien familière réveilla mes tympans, Alice. Qu'est-ce qu'elle foutait là celle-là, elle pouvait se faire oublier durant des jours et débarquer à l'improviste comme ça. Cette agressivité cachait tout de même un amour énorme. J'avais mis du temps avant de réagir, réfléchissant à si je devais vraiment ouvrir pour qu'elle me voit dans cet état ou non. Et puis merde, c'était ma soeur elle m'aimerait toujours quoique je devienne ou presque. Je déambulais maladroitement entre le mobilier avant d'ouvrir brusquement la porte. " Alice tu vas réveiller le quartier ! Quoique... Il doit être déjà réveillé, je suis un peu décalé " j'avais passé ma tête à l'extérieur, regardant rapidement à droite et à gauche avant de regagner mon refuge obscur. " Qu'est-ce que tu fous là, tu te rappelles enfin que tu as un frère ? " nous n'avions pas l'habitude de nous faire de belles déclarations d'amour, notre relation était plutôt faite de sous-entendus, de piques qui malgré tout prouver à quel point nous tenions l'un à l'autre. " Rentres " finissais-je par déclarer avant de le lui laisser le champ libre et de refermer illico presto la porte derrière ses talons.



and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: That's because we share the same blood, Jude&Alice   That's because we share the same blood, Jude&Alice EmptySam 25 Mai 2013 - 22:57

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

That's because we share the same blood, Jude&Alice Empty


that's because we share the same blood
jude and alice


« Alice tu vas réveiller le quartier ! Quoique... Il doit être déjà réveillé, je suis un peu décalé » Dit-il après m'avoir ouvert la porte. Qu'en avais-je à faire des voisins, de toute façon ? Je le scrutai de mes deux yeux bleus, de haut en bas, avant d'afficher un air de dégout. Mon dieu, si tu existes, redonne à mon frère l'envie de prendre soin de lui, songeai-je alors. Il enchainait déjà, ne me laissant pas le temps d'en placer une. Moi, avoir oublié que j'avais un frère ? Oh la la ! Cela faisait à peine quelques secondes et déjà il me tapait sur le système avec son ironie à deux balles. Je levai les yeux au ciel. « Arrête tout de suite ou je repars et je te renie pour toujours. Et je te signale que ta sœur a des examens en ce moment, plains-la un peu, espèce de frère indigne ! » Bon, il n'avait pas l'air d'aller bien quand même. Je devais me retenir de l'envoyer bouler trop fort, le pauvre. « Je suis là, maintenant, alors arrête. » Je finis par rentrer après qu'il m'en ait donné la sainte autorisation. « Bon sang, ça pue l'homme mort ici... Dis-moi pas que tu as commis un crime passionnel, tout de même ? » Je me retournai et le fixai. « Ah, non, c'est juste toi qui as oublié de te doucher ces derniers jours et qui boit comme un trou. » Je lui adressai un large sourire figé qui s'effaça rapidement, sous le choc de le voir ainsi. Il était mon frère, et il était détruit. Peu importe ce qui s'était passé entre lui et Brionny, je ne pouvais pas le laisser comme ça. Après avoir ouvert la fenêtre principale de la pièce, je m'approchai de lui et sans la moindre hésitation, le pris dans mes bras. « Jude, j'aime pas te voir comme ça. Ça te dessert plus qu'autre chose. Tu devrais plutôt rester à la hauteur pour elle et les bébés, crois-moi ! » Mon regard se posa sur les bouteilles vides qui jonchaient le sol. « Tu devrais avoir honte de te saouler comme ça. C'est moche. » Et parce que ça me démangeait, j'allai ramasser les bouteilles et les mis, les unes après les autres dans un sac plastique. Lui aussi prenait soin de moi quand il le fallait. Je me souvenais très bien des jours suivant la mort de Joshua, ce garçon que j'avais rencontré en Angleterre et dont j'étais tombée folle amoureuse. Bien sûr, cela n'avait rien de comparable avec l'histoire de Jude et Brionny mais quoi qu'il en soit, il avait été là pour moi et j'avais pu compter sur lui malgré la distance. Il était inquiet et c'était tout ce qui comptait pour moi. Je devais être là pour lui aussi, en ces temps durs. Une fois que j'eus brièvement nettoyé la pièce, je revins vers lui et l'attirai vers le canapé où nous nous assîmes l'un à côté de l'autre. « Dis-moi tout. » Dis-je simplement en le regardant, non sans une pointe de tristesse.




Avec une insupportable vanité, elle s'était imaginé pouvoir sonder le cœur de tout le monde. Les évènements avaient montré qu'elle s'était complètement trompée. Austen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: That's because we share the same blood, Jude&Alice   That's because we share the same blood, Jude&Alice EmptyDim 26 Mai 2013 - 18:16

E. Knox Hemingway
E. Knox Hemingway
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2013
Prénom : marine.
Célébrité : kit sexy harington.
Crédit avatar : rose red.
Messages : 2665
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma main.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en drague.
Job/Métier : patron d'un bar.
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : non.

That's because we share the same blood, Jude&Alice Empty


that's because we share the same blood
jude and alice


Qu'est-ce qu'elle m'avait manqué, ses blagues douteuses, son attitude mesquine. Alice était exceptionnelle, spéciale certes mais une fois qu'on la connaissait c'était un véritable petit bijou. N'étant pas spécialement d'humeur je l'observais du coin de l'oeil et je ne répliquais même pas à ses plaisanteries. Alice avait été vaguement au courant de la violente dispute qui avait éclaté entre Brionny et moi même et je ne lui donner justement pas beaucoup de temps avant qu'elle en vienne aux faits. La brunette dynamique avait ouvert la fenêtre, m'aveuglant au passage. Je n'avais pas profité de la lumière du jour depuis une éternité, je n'étais pourtant pas un vampire, pas encore. Et si c'était le cas j'irais chercher ma blonde à la nuit tombée, je la viderais quasiment de son sang et je lui ferais boire le mien pour qu'elle soit éternelle et qu'elle puisse par la même occasion me suivre dans cette malédiction. C'était encore une fois mon pur égoisme qui parlait, de surcroît à cet instant-ci Brionny me haïrait à vie si elle devait passer toute sa vie en ma compagnie, elle me détestait. C'était affreux de pouvoir m'avouer ça, elle ne voulait plus de moi, je la dégoûtais. L'énergie que déployer Alice pour débarrasser toutes mes cochonneries me faisait vaciller, j'avais la tête qui tournait et heureusement pour moi qu'elle avait fini par se stabiliser. La demoiselle m'avait entraîné jusqu'au canapé, je le sentais mal, j'avais honte de me livrer, alors à ma soeur... " Elle est partie, elle est partie à cause de quelques photos sans grande importance, tu me connais je pourrais jamais tromper qui que ce soit, elle se fait des films " je parlais rapidement, je ne maitrisais plus mon débit car la colère refaisait surface. " Je vois pas ce que je peux faire, je sais même pas où elle est, j'en ai ma claque " avouais-je tout en baissant cette fois-ci le volume. J'avais gardé la tête inclinée, n'osant pas m'aventurer dans le regard turquoise de ma tendre soeur. Ses yeux étaient semblables à ceux de mon défunt père, Alice lui ressemblait beaucoup plus, moi j'avais tout simplement hérité de ma mère. Nous étions en apparence opposé et pourtant le sang nous lier. Je pouvais compter sur elle à n'importe quel moment même si ça n'avait pas été le cas lorsqu'elle était partie en Europe, je lui en avais toujours un peu voulu de m'avoir abandonné mais aujourd'hui c'était réglé, elle avait même bien fait. La mort de notre père nous avait secoué, Alice était bien plus jeune que moi, et c'était justement bien plus grave, ne pas avoir de modèle pour se construire n'avait rien arrangé. Malgré la ressemblance frappante qui unissait Alice et mon père et qui parfois me tordait le coeur, je devais lui faire face. Ma soeur devait bien avoir quelques conseils à m'offrir, c'était une femme, j'ignorais leurs mécanismes moi ! " Qu'est-ce que tu ferais à ma place, qu'est-ce qu'elle souhaite ? De la distance, du temps ? Mais je n'ai rien fait je... " pour moi le temps et la distance ne ferait rien car au fond ce clochait c'était qu'elle puisse croire en mon infidélité.



and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: That's because we share the same blood, Jude&Alice   That's because we share the same blood, Jude&Alice EmptyLun 27 Mai 2013 - 22:35

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

That's because we share the same blood, Jude&Alice Empty


that's because we share the same blood
jude and alice


Je pouvais parfois être une vraie pile électrique. Jude le savait bien et pourtant, lorsque je fis, vite fait, le nettoyage du salon, il me sembla qu'il eut le tournis. La faute à quoi, l'alcool bien sûr. Je ne pouvais pas être tenue comme responsable de cet état ! Cependant, tout ce que je faisais, je le faisais non pas par obligation - après tout je n'étais obligée à rien - mais parce qu'il avait besoin de moi. Quand nous fûmes tous deux assis sur le canapé, je lui proposai de se confesser à sa petite soeur qui, il le savait, pouvait aussi s'avérer être de bons conseils, parfois. J'écoutai mon frère parler de soit disant photographies qui auraient embêté Brionny. Cela attira ma curiosité. « Quel genre de photos ? » Demandai-je, avant de soupirer gentiment. « Je sais que tu n'es pas comme ça, et puis la tromper à un moment pareil, ça serait le truc le plus stupide à faire, or t'es pas un crétin. Enfin j'crois pas. » Je lui souris avec malice avant de l'écouter me faire part de ses craintes. Même si je n'étais pas à sa place, je pouvais aisément comprendre. Brio était tout pour lui. Et rien qu'à le voir là, ça se voyait qu'il était littéralement perdu sans elle. Je posai doucement ma main sur son épaule, pour lui montrer, en tout cas, que je le comprenais. Je ne pouvais pas faire grand chose de plus et malgré que je sois sa soeur, ce n'était pas moi qui pouvait lui redonner baume au coeur, malheureusement. Brionny restait la seule solution. Lorsqu'il me demanda conseil, je le fixai un instant, avant de rabaisser mon regard, déçue de ne pas avoir tant d'expérience que ça. Cependant, et il avait raison, j'étais une fille alors peut-être qu'en me mettant à la place de Brionny, en essayant en tout cas... « Si j'étais une femme enceinte, sujette à mes hormones de femme enceinte et donc hypersensible, si mon mec qui serait même mon mari m'avait fait ce que tu lui as fait, je crois que j'aurais simplement envie qu'on me redonne confiance en moi. » Répondis-je en le regardant à nouveau, avec sérieux. J'avais tellement envie qu'ils se remettent ensemble, personne ne le voulait plus que moi, hormis les deux concernés. « Avec ces photos, Brio s'est sentie trahie alors tu n'as qu'une chose à faire, lui montrer que c'est elle que tu aimes, c'est pas compliqué les femmes en fait. Et par pitié, arrête de t'auto-détruire comme ça, ça ne sert strictement à rien, au contraire. Ça ne sera jamais suffisant pour la faire revenir. Ce qu'il faut, c'est de la patience et surtout, qu'il n'y ait qu'elle dans ta tête. J'insiste là-dessus. » C'était sa femme, il lui avait dit oui pour la vie, non ? J'approchai mon visage vers le sien pour relever son regard perdu. « Pour le pire et le meilleur, hein ? Elle aussi elle a dit oui, alors ne sois pas si perdu, Jude. »




Avec une insupportable vanité, elle s'était imaginé pouvoir sonder le cœur de tout le monde. Les évènements avaient montré qu'elle s'était complètement trompée. Austen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: That's because we share the same blood, Jude&Alice   That's because we share the same blood, Jude&Alice EmptyMar 28 Mai 2013 - 16:04

E. Knox Hemingway
E. Knox Hemingway
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 05/03/2013
Prénom : marine.
Célébrité : kit sexy harington.
Crédit avatar : rose red.
Messages : 2665
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma main.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en drague.
Job/Métier : patron d'un bar.
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : non.

That's because we share the same blood, Jude&Alice Empty


that's because we share the same blood
jude and alice


Parfois j'avais l'impression d'avoir raté tout une partie de l'évolution de ma soeur. J'avais toujours cette image de petite fille, des rubans dans ses cheveux longs, son profond chagrin lorsque je lui avais pris que notre père s'était envolé au ciel. Alice me surprenait de jour en jour par sa maturité, et ce n'était pas forcément grâce à moi qu'elle avait pris tant d'assurance, au contraire je l'avais laissé pour partir au bout des États Unis, et aujourd'hui elle était revenue à mes côtés. Nous ne pourrions jamais rompre ce qui nous unissait, nous étions inséparables malgré nos disputes parfois violentes. Nous culpabilisions toujours, nous revenions sans nous excuser, c'était naturel, ça n'avait pas changé. Quand je lui dérobais ses poupées, elles s'acharnaient sur mes voitures de collection, j'avais eu envie de la tuer à maintes reprises mais l'amour gagnait toujours. Je l'écoutais attentivement, j'en oubliais même mes soucis tellement que j'étais fier d'elle. " Je vais essayer de remonter la pente, c'est elle que je veux c'est tout, les photos c'était juste moi et une étudiante que j'ai connu quand... quand tu sais elle est partie, j'avoue qu'avec cette fille il aurait pu se passer un truc à l'époque mais aujourd'hui c'est clair, je l'apprécie c'est tout, elle est géniale " j'omettais peut être de préciser que cette étudiante avait pu toucher mon paquet, mais ça même moi j'étais passé au dessus, ça ne m'avait rien provoqué à part un profond mal à l'aise et l'envie de retrouver ma bien aimée.

J'attrapais le nez de la petite brune tout en ricanant " Dis donc je savais pas que ma soeur était aussi réfléchie, ce n'est pas possible j'y crois pas " nous n'avions jamais été très tactile, depuis le temps une certaine distance s'était immiscée entre nous, mais pour une fois j'éprouvais le besoin de serrer ce bout de femme contre moi. Elle m'était désormais indispensable. J'avais longé le canapé jusqu'à heurter sa cuisse puis j'avais enroulé mon bras autour de sa nuque. " Ça me manque la famille tu sais, avant on fêter Noel tous ensemble maintenant on est tous dispersés, c'est triste " il manquait plus que la nostalgie ! Mais ça faisait du bien par moment, surtout avec sa soeur, j'avais eu les plus beaux souvenirs de ma vie en sa compagnie, nous avions fait les crétins ensemble, elle avait toujours était un peu folle et j'appréciais sa personnalité même si parfois ça provoquait quelques étincelles entre nous. Alice recherchait la liberté, elle voulait transmettre ce qu'elle avait au fond du coeur, dans ses tripes. J'avais soupiré avant de repartir sur le sujet facheux " N'embêtes pas trop Brionny en cours, je te connais " j'éclatais de rire en observant ses mimiques si particulières que je connaissais par coeur. Alice me redonnait envie de bouger, je me levais alors pour allumer la stéréo. Lorsque notre mère s'absenter nous mettions à l'époque la musique à fond et nous nous prenions pour des stars à hurler, à danser. Alice avait toujours eu le rythme dans le peau tandis que moi c'était une autre histoire, elle se foutait toujours de ma gueule. Mais si ça pouvait lui redonner le sourire alors c'était la chose qui comptait le plus à mes yeux après la mort de notre père. J'avais tendu ma main à la belle brune pour qu'elle m'accompagne " Comme au bon vieux temps " la musique remplissait les lieux, je commençais à enchainer quelques pas, Alice me suivait de près, le sourire aux lèvres. Les Collins seront toujours soudés.



and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: That's because we share the same blood, Jude&Alice   That's because we share the same blood, Jude&Alice EmptyJeu 30 Mai 2013 - 14:53

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

That's because we share the same blood, Jude&Alice Empty


that's because we share the same blood
jude and alice


Silencieusement, je l'écoutai parler de cette soit-disant étudiante qu'il affectionnait particulièrement. Était-ce moi ou alors jouait-il un peu avec le feu ? Bon, jusqu'à preuve du contraire, je n'imaginais pas mon frère tromper Brionny, cela me semblait impossible connaissant le caractère de Jude. A moins qu'il ne rabaisse totalement la garde, et j'avoue que cela me serait difficile à supporter bien que ce ne soit pas mes affaires. Il attendait que je dise quelque chose et c'est ce que je finis par faire, après avoir montré un petit air suspicieux et méfiant. « Hmhm. Géniale, géniale... Un mot pour dire qu'elle est à ton goût, quoi. T'es un sacré coquin en fait. » Dis-je en fronçant un peu les sourcils. J'aimais bien l'embêter, mais quand même, il avait intérêt à surveiller ses arrières avec cette histoire. Jude afficha quant à lui un air un peu plus confiant que tout à l'heure. Il semblait être plus à l'aise, mieux dans sa peau, depuis que j'étais là et ça me faisait plaisir. Comme quoi les liens du sang sont toujours puissants, quoi qu'on en dise. « Je suis irréfléchie. » Murmurai-je avec un air enfantin. « C'est juste que je suis obligée de faire un effort, avec toi dans cet état... » Je souris avec malice, ce sourire que tout le monde connaissait bien de moi. Ce n'est pas pour rien que l'on m'appelait souvent "Alice la malice". Jude s'approcha de moi et me montra qu'il pouvait être tactile. Comme quoi, tout était possible, ce jour-là ! Il fit référence à la famille et malgré ma capacité à être toujours très souriante et optimiste, ce mot me foutait parfois le bourdon. J'avais douze ans quand notre père est décédé, ce souvenir restera toujours graver dans ma mémoire, au point de venir me hanter certaines nuits alors même que je n'étais plus une enfant. Quant à notre mère, elle était à l'autre bout du pays. Jude avait certainement raison, nous étions tous dispersés. « Je suis contente que tu sois ici avec moi. Tu es comme une espèce d'autorité parentale par procuration, même si en ce moment, c'est plutôt moi ta mère. Sale gosse. » Je ris avec lui, avant de rabaisser mon regard vers mes mains. Je regardais très peu le passé, j'étais plutôt tournée vers l'avenir, ou simplement le présent. Peut-être était-ce car je n'avais pas de quoi idéaliser mon enfance. Malgré qu'elle fut relativement heureuse, mes douze ans laissèrent une empreinte d'amertume et de rancoeur pour toutes les années qui suivirent. Il me demanda de ne pas trop embêter Brionny, comme s'il savait à quoi s'attendre. Comment voulait-il donc que je réagisse, alors que sa femme venait de le lâcher à cause d'une simple photo ? Je n'avais pas tous les éléments pour défendre quiconque, certes, mais Jude était mon frère et je voulais qu'il soit heureux. Elle ne pouvait pas le laisser seul plus longtemps. Alors je mentis quelque peu à mon frère. « T'en fais pas, va. » Murmurai-je en osant le regarder pendant une brève seconde. Oh, ce rire qu'il eut... Il me connaissait trop bien, malheureusement ! Je pouffai de rire avec lui alors, me rendant compte que j'étais une très mauvaise menteuse. Soudain, je le vis se lever et aller mettre la musique en route. Il avait le sourire aux lèvres et rien que cette vision me réchauffa le coeur. Je pris sa main sans hésiter pour me lever et je me mis à danser, sans aucune gêne, devant ses yeux. J'avais beau me prédestiner à être danseuse professionnelle, c'est d'une manière tout à fait anarchique que je me mis à bouger. Je ne me fis pas prier non plus pour grimper sur le sofa de mon frère qui n'était plus à ça près de toute façon, et j'attrapai un coussin afin de le balancer sur la tronche de Jude. C'était trop drôle, j'éclatai de rire spontanément. « Espèce de cake, c'est dommage qu'il n'y ait qu'un seul coussin ici ! » Lançai-je en rigolant, le mettant au défi de trouver un objet qu'il allait pouvoir me lancer à la figure. Tant que ce n'était pas une bouteille d'alcool... Haha.



Avec une insupportable vanité, elle s'était imaginé pouvoir sonder le cœur de tout le monde. Les évènements avaient montré qu'elle s'était complètement trompée. Austen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: That's because we share the same blood, Jude&Alice   That's because we share the same blood, Jude&Alice Empty

Contenu sponsorisé

That's because we share the same blood, Jude&Alice Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
That's because we share the same blood, Jude&Alice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [[??]] True Legend [DVDRiP]uptobox
» Juanito "Tinta" Alvarez ☞ A chico's gotta have his share [TERMINÉE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: