Partagez
 

 métamorphose en bord de ciel (landry)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 0:10

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty



Landry Lockhart
featuring Johnny Depp
NOM(S) : Lockhart. PRÉNOM(S) : Landry AGE : trente-huit ans (07/02). LIEU DE NAISSANCE : Pine Bluff, Arkansas NATIONALITÉ : américaine ORIGINE(S) : américaine également. MÉTIER : professeur de psychosociologie. ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuel, même si ses seuls relations avec des hommes étaient durant sa période d’accroc aux amphétamines. DES SOUCIS DE SANTÉ? : ancien accroc aux amphétamine. SITUATION SOCIALE : veuf SITUATION FINANCIÈRE : moyenne SITUATION FAMILIALE : mère décédée, père en bonne santé bien que gros fumeur, à ce jour, des demi-frères et demi-soeurs qu'il ne connaît pas, progéniture nouvelle de son paternel. ici. PLUS GRAND REVE : Pouvoir faire revenir les gens d'entre les morts, notamment sa femme. Et sa mère, également. PLUS GRAND CAUCHEMAR : Replonger. Quand on se relève une fois avec difficulté, il ne faut pas espérer s'en sortir une seconde fois. VOTRE PROVERBE DE VIE : Only hate the road when you’re missing home

You know my name...
come on down to front and sit right here and don't be shy
Il est deux heures du matin. Après une soirée bien arrosée, vous rentrez chez vous en prenant le bus. Pour une raison qui échappe à votre esprit embrumé par l'alcool ( si ce n'est une envie de parler très pressante ) vous vous dirigez alors vers le chauffeur et le saluez comme un vieil ami. Ce dernier tourne brièvement la tête vers vous, sourire aux lèvres. Ah, il semble sympa, celui-ci ! Eh bien, on dirait qu'on a bien fait la fête ce soir ! Est-ce que c'était pour une occasion spéciale ? Chic, il a envie de discuter, lui aussi ! Ça fait longtemps que vous n'aviez pas raconté votre vie à quelqu'un.

A mon âge, on a plus besoin de se trouver de fausse occasions pour faire la fête, juste l'envie soudaine de sortir, de prendre l'air et d'échapper aux journées redondantes qu'on peut vivre par ici. Pour ne pas s'ennuyer. Parce qu'en fait, vous devez vous ennuyer un peu, vous, à conduire des bus tard dans la nuit, non ? Un vague soupire résigné devant son manque de bienséance s'échappe des lèvres de Landry. Je voulais dire … j'arriverais pas à supporter tous ces ivrognes qui passe dans le bus, la nuit. Et dans son esprit malmené, il se dit que finalement, il supporterait pas les gens comme lui.

Il vous lance un coup d’œil, pas certain de discerner un petit accent dans votre voix où alors juste une mauvaise élocution en raison de votre état. C'est moi où tu viens pas d'ici ? C'est le moment d'étaler vos expériences dans les pays étrangers.

C'est toi. Je suis né à Pine Bluff, dans l'Arkansas, on fait difficilement plus américain. J'ai même pas voyagé, en fait … je connais que les Etats-Unis. Ce sont finalement les rêves qu'ils n'a jamais réalisés qui lui sautent à la gueule. C'est peut-être pas plus mal. Même si j'aurais aimé faire le tour du monde, ce serait génial, n'est-ce pas ?

Eh ben, c'est pas moi qui aurais l'occasion de faire ça... après un moment de silence durant lequel seule une musique imaginaire résonne dans votre tête, le chauffeur vous ramène à la réalité d'une voix enjouée. Et sinon, tu fais quoi dans la vie ? T'es marié(e) ?

Tu poses beaucoup de questions mon gars … et ce ne sont pas les bonnes, qui plus est. L'air renfrogné bariole le visage de Landry, désormais sur la défensive. Je suis pas mariée, le mariage, ça n'apporte que des problème, sache-le. Même quand ça se termine, ça te poursuit encore. Une vrai tare ce bout de papier à la con, je te le dis ! Se rendant compte de son excitation grandissante, Landry marque une pause Je suis professeur de Psychosociologie à UCLA. Tu devrais passer à un cours, un jour, tu en apprendrais beaucoup sur toi je pense.

Ah oui? Qu'est-ce qui t'a fait sortir en plein milieu de semaine tout(e) seule, alors ?

Son soupire n'est absolument plus discret, devenant presque insultant à l'égard du chauffeur qui pourtant n'en souffle mot. On a besoin de quelqu'un pour sortir ? Tout seul où non, j'ai presque quarante ans, je ne pense pas qu'être seul soit important. Je te l'ai dis, j'ai juste eut envie de prendre l'air, sortir de mon appartement, des quatre murs un peu étouffant. Un nouveau soupir, plus discret. Pour oublier la vie, tu vois, juste … penser à autre chose pendant quelques heures éphémères.

Il sourit en coin mais vous êtes totalement incapable de décrypter la signification de ce geste. Est-ce qu’il se moque de vous ? Naaan, pas possible, c’est un mec cool, Manu (s’il s’appelle bien Manu) ! Amigo ! Fais attention, t’es en train de tomber. Va t’asseoir et raconte moi plutôt un truc que je sais pas encore sur toi avant qu’on arrive à ta station. C'est quoi ta plus grande honte ?

Landry garde un long silence, comme si l'inconnu venait transpercer son cœur sans même s'en être aperçu. Des hontes ? Quelles hontes ? Les images afflux, presque comme un raz-de-marrée. Sa plus grande honte, elle vit là, constamment, avec lui. Je n'ai aucune honte. Le plus grand mensonge. Aucune que tu puisses comprendre en tout cas.

Vous regardez les bâtiments qui défilent par la fenêtre et commencez à sentir vos membres s’engourdir petit à petit. Tout à coup, vos pensées s’embrouillent et vous soupirez en repensant à un épisode sombre de votre vie. Décrivez la scène qui se déroule dans votre tête.

Le monde tourne, il renvoi Landry dans son passé, son visage salit par le reflet du miroir poussiéreux de la salle de bain. Ses yeux injectés de sang, ses mains tremblantes. Le manque se fait ressentir. Ses doigts s'affairent dans la petite trousse de pharmacie, cherchant le remède miracle à ses douleurs. Trop tard. L'ombre se dessine derrière lui, il contemple son reflet, sans se retourner. Sa présence électrique, mais presque rassurante. Son air enfantin d'autrefois, mêlé à la déception de la femme bafouée. Malgré lui, les larmes noie son visage. Il n'est plus rien. Rien qu'une loque qui se shoute au amphétamine pour cesser de voir le fantôme qui l'obsède. Finalement, il les trouve, les divins. Sa bouche les gobe presque comme si sa vie reposait sur eux. Quelques minutes plus tard, elle ne devient qu'un lointain mirage, puis disparaît. Le laissant se perdre dans sa douleur.

Deux minutes plus tard, vous vous êtes assoupi. Ce n’est qu’une demi-heure plus tard que le chauffeur vient vous réveiller pour vous annoncer qu’il est arrivé au terminus et qu’il vous faut descendre… t’as pas l’air en forme, toi. Si tu veux, je peux te garder chez moi jusqu’à demain ou te ramener en voiture si tu ne vis pas trop loin ?

J'ai pas besoin de ton aide, j'ai des jambes, elles fonctionnent bien. Puis je connais le chemin. Toi t'as un bus à conduire, un itinéraire à suivre. Je m'en sortirais, t'inquiète pas va.

Not my story.
this is my life and I'm still trying to figure out how that could be.
Elle danse, se dandine de façon comique dans sa bulle d'existence étriquée. Rien n'est lascif dans ses mouvements, tout mène à la dérision. Sans doute n'en a-t-elle pas conscience, qu'importe. Les murmures autour d'elle, elle n'en a cure, ce petit ange aux traits enfantin. Et comme bien d'autres, Landry l'observe. Elle a des ais de poupée de porcelaine, d'innocente qui vient de naître. Elle mêle la fraîcheur de la femme dans la fleur de la vingtaine et la naïveté de la gamine qu'on croiserait dans la rue. « Excusez-moi, comment vous appelez-vous? » Elle arrête ses mouvements alambiqués pour dévisagé l'inconnu qui vient interrompre sa danse. Son regard interloqué lui prête des airs encore plus doux que ceux qu'elle avait déjà. « Candide. » Landry ne peut réprimé le rire qui passe outrageusement la barrière de ses lèvres, sans pourtant sembler offenser la belle. « Sans vouloir vous offenser, Candide, je crois que bien des gens se moquent de vous et de votre danse, là, tout de suite. » Elle le dévisage, comme si elle n'avait pas comprit ces mots, puis finalement, un sourire s'étire sur ses lèvres vermeilles. Elle recule de quelque pas et, comme un pied de nez fièrement lancé, reprend une danse qui est, si ce n'est plus, au moins tout autant étrange que la première, jetant des regards amusés à Landry, qui ne décroche plus son regard de l'énergumène. Derrière lui, de nouveaux murmures amusés. C'est à ce moment-là. Ce moment précis où Landry observe son visage de petite fille, suintant d'innocence, son regard pétillant de malice, son sourire doux, son corps de femme et sa doucereuse insouciante qu'il l'a su. Cette femme. Cette candide optimiste, qu'importe qui elle désire être un jour, qu'importe qui elle est maintenant, elle ne sera pas qu'une femme de passage, qu'une inconnue dans un bar. C'est presque une évidence.

* * *


« On devrait se marier. » Une phrase balancée lors d'une soirée ennuyeuse. Quelques mots murmuré dans la douceur d'une nuit d'été. L'esquisse d'une idée qui germe lentement dans l'esprit de Landry, une envie soudaine, comme une femme enceinte pourrait ardemment désiré des fraises l'espace d'un cours instant. « Est-ce que tu m'aimes? » Sa question est un coup de poing. Elle se pose comme un cheveux sur la soupe. Une question typiquement féminine, sans aucun doute. L'aime-t-il ? Est-il amoureux de cette femme avec qui il partage déjà presque chaque seconde de son existence ? A qui il se dévoue chaque jour un peu plus ? La part macho de lui murmure de lui dire que oui, il l'aime, quelque soit la véritable réponse, de lui offrir celle qu'elle désire. Mais l'autre part, l'homme honnête, murmure de dire la vérité, aussi blessante puisse-t-elle être. Aussi incertaine puisse-t-elle être. « Je n'en sais rien. » Ah Candide, douce Candide avec ses airs de poupée, son sourire contrit, sa main droite qui passe sur son épaule gauche lorsqu'elle est ennuyée, son regard empreint d'une déception à peine perceptible derrière l’étincelante de l'émeraude. « On se mariera, Landry. Sans doute ai-je assez d'amour pour deux. » Ils aimeraient y croire, c'est l'espérance qui berce la nuit qu'ils passent. Et celles des prochaines années également. Parce que c'était beau d'y croire, de se permettre de rêver au bonheur. Et l'optimiste Candide qui l'embourbe dans son utopie, elle s'enferme elle-même dans l'ultime piège de son existence. Elle s'enchaîne au bras de sa plus grande douleur.

* * *


Landry, sans vergogne se joue d'elle. La douce Candide n'est qu'un lointain souvenir, une ombre liée à lui qui l'attend chaque soir au creux du lit. Ne pipant mot quand il rentre, chaque fois plus tard, chaque fois plus inattentif à sa femme. Chaque fois plus distant. Elle n'est que cette femme, qui désormais porte son nom. Huit années de passions vite essoufflées sitôt qu'il était écrit qu'ils devaient s'aimer. Ah l'amour. Oui, il l'aimait, elle était sans doute la seule femme pour qui il avait ressenti de telles émotions. Ce n'était finalement que la routine ennuyeuse qui avait eut raison de la fidélité de Landry. L'oiseau libre indifférent aux souffrances d'une femme perdant de son innocence.

Puis, tout s'était écroulé. Il avait fermement crut pouvoir vivre comme bon lui semblait sans jamais avoir à se soucier des conséquences de son insouciance. Puis il était rentré, un jour. Un simple mercredi, à l'image de bien d'autres, un énième soirée trop arrosé et une femme qui n'était pas Candide dans les draps d'un hôtel insignifiant. Ce même ciel étoilé lorsqu'il rentre, le même air frais, les même gens idiots. Tout était similaire aux autres jours et rien, non rien ne prédestinait que les choses seraient différentes. Pourtant, poussant la porte grinçante de cette maison trop familière, il sentait déjà l'atmosphère oppressante d'un mauvais changement. L'odeur âpre de la désillusion qui s'insinue dans ses narines, embaume son cerveau. « Candide? » Sa voix grave n'est qu'un vague murmure, un appel implorant son signe de vie. Mais rien que l'insultant silence. Ses pas avancent sur le parquet, grinçant, lourd, inquiets. « Candide? » Une nouvelle fois, plus fort, plus assuré. Sans réponse. Son palpitant s'agite dans sa poitrine, ses poumons retiennent avec difficulté l'air qu'il tente d'inspiré, ses mains devenus moites cherche un point d'encrage. Avec une lenteur désespérée, il pousse la porte de leur chambre, s'engouffre dans la salle de bain adjacente. Son souffle se coupe, son cœur semble s’arrête, à l'image des tic tac de l'horloge. Tout semble cesser autour de lui et ne demeure que l'image sanglante qui s'impose devant lui. Le corps sans vie d'une innocente aux veines entaillés. Le choix conscient d'une femme qui met un terme au cheminement de son existence. Et sur le sol, un papier, à moitié mouillé, trois mots insignifiants. Je te pardonne.. Comme pour alourdir sa douleur, elle lui offre le pardon que lui ne s'accordera jamais. Le fantôme, déjà, se frotte à lui, le poursuit, l'accable.
* * *


Il s'est perdu. Sur le chemin d'une rédemption qu'il n'a pas trouvé, il s'est finalement embourbé dans infâme culpabilité qui le meurtri chaque jour davantage. Il souffre, voir chaque jour Candide qui murmure à son oreille qu'elle lui pardonne est devenu une torture qu'il ne supporte plus. Pour son réconfort, Landry aurait accepté n'importe quoi. Alors, quand cet inconnu, un soir, lui a promis la paix intérieur, lui a assuré que la douleur cesserait, quand il a assuré que tout irait bien, il a accepté. Il s'est laissé avoir par les petits cachets, il s'est laissé bercé par les illusions de bonheur éphémère jusqu'à en devenir accroc. Il a fini par ne vivre qu'à travers ça, la dose quotidienne d'amphétamine qui fait disparaître les fantômes d'un passé sur lequel il crache amèrement. Landry ne vit plus. Il survit, sur le fil d'une existence vacillante qu'il tente de remettre d'aplomb, croyant stupidement que quelques cachets rendront les choses plus belle. Et quand Candide revient, il en prend de nouveau. Un réconfort éphémère. Puis l'overdose. L'impression de voir sa vie s'échapper lentement. Les soubresauts douloureux de son corps qu'il ne contrôle pas. Les yeux exorbités. Le palpitant qui cogne si fort à la poitrine qu'il serait plus confortable de l'arracher. Les membres tremblants. La bave qui s'échappe vicieusement de sa bouche. Des convulsions qui lui arrachent les quelques pans de vie qu'il détient encore.

* * *


Trente six ans. Il avait passé une vie chaotique depuis ses vingt-trois ans. Huit ans d'un mariage où il avait tout foiré. Quatre ans d'addiction, de course à la vie, la mort à ses trousses. Une année de rédemption, longue, lente, douloureuse. Inachevée. La voix de Candide si présente qu'il a frôlé la folie. Puis la reconstruction d'une existence. Il rebâtit sur les cendres de son passé, sur les souvenirs douloureux, sur les envies malsaines d'amphétamine. Il a reprit son existence comme il l'a pu, UCLA, la seule université qui a accepté d'embaucher un chômeur depuis cinq ans et ancien accroc aux amphétamines. Sa dernière chance de reprendre là où il avait tout laissé tombé, cinq ans auparavant.


Behind the character.
better drink my own piss
PRÉNOM : Asselya. PSEUDO : .hopeless glow ÂGE : dix-huit. Bientôt dix-neuf. PRÉSENCE : autant que faire se peux. NIVEAU RP : je dirais dans la moyenne ? En vrai, je n'en sais rien. OÙ AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? Bazzart. COMMENT LE TROUVEZ-VOUS ? Si je suis là, ce n'est pas parce que je ne le trouve pas bien ! ANCIEN MEMBRE DE FRAT ? SI OUI, QUI ?: non. GROUPE SOUHAITÉ : Personnel. POSTE VACANT OU PERSONNAGE INVENTÉ ?: personnage inventé VOTRE PLUS GRANDE PEUR VIS-À-VIS DE FRATERNITIES : Pour l'instant, aucune, honnêtement. Sauf peut-être l'intégration mais ça, c'est juste à cause du grand nombre de membres qui paraît assez énorme. Je ne me fais pas trop de soucis. UN DERNIER MOT ♥ ? et bien ... non. Haha.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 0:14

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

Johnny Depp I love you Bienvenueee à toi. **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 0:15

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

Merci beaucoup ! love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 0:16

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

J'crois que j'vais aller plus régulièrement aux cours de psycho.. métamorphose en bord de ciel (landry) 248604097 Quel choix de fou. métamorphose en bord de ciel (landry) 4111013633 BIENVENUE. métamorphose en bord de ciel (landry) 981630123
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 0:19

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

Mais tu es la bienvenue, évidemment. siffle Merci ! love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 0:21

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

you're so hot.
bienvenueeee en plus dans la baignoire, tu vends du rêve.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 0:27

Valery S. Belemi
Valery S. Belemi
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 23
Date d'inscription : 15/11/2012
Prénom : Loïc
Célébrité : Holden Lower
Crédit avatar : yonna
Messages : 6008
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Ma main droite.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : première année en langues Étrangères (option français)
Job/Métier : aucun job à l'horizon.
Adresse de résidence : quelque part sur le campus (pour le moment, le temps qu'il prenne ses marques et se trouve un appartement en ville)
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

BIENVENUUUUUUUE lovee
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 0:49

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

Depp **

Bisous !

EDIT : Oulala... pardon mon cerveau est fatigué ahahah. Bienvenue, j'voulais dire Arrow
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 0:51

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOH BON CHOIX *O*

bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 4:27

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

PTDR ZAYN le fail !

BIENVENUE ** + Depp *bave*
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 10:02

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

Merci à vous tous ! love Vous avez des avatars canon ! **
(Zayn, tu m'as tuée avec ton fail là. mdr)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 10:23

Morgan Hadresham
Morgan Hadresham
Épicurien(ne) jour et nuit
Épicurien(ne) jour et nuit
Date d'inscription : 15/11/2012
Prénom : Morgane.
Célébrité : Tyler Hoechlin.
Crédit avatar : NOVASPARKS.
Messages : 413
Nationalité / origines : NÉ FRANÇAIS NATURALISÉ AMERICAIN.
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Job/Métier : TATOUEUR.
Dispo pour le rp : Non
Voir le profil de l'utilisateur

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

OMG, bi, j'en suis ton de ma chaise Arrow
Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 11:41

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

OMD. Réserve moi un lien. I love you
Welcome. love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 13:30

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

DEPP bave
Bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche pompom
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 13:46

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

Oh gosh Depp ** *meurt*
Bienvenue sur Frat ! calin1
Bon courage pour ta fiche love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 14:49

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

Bienvenue sur Frat calin1
Bon courage pour ta fichounette **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptySam 9 Fév 2013 - 17:53

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

Merci à tous I love you
(Hope, avec plaisir pour le lien ! ♥️)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptyDim 10 Fév 2013 - 0:18

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

Bienvenue parmi nous lovee
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptyDim 10 Fév 2013 - 11:07

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

Merci. I love you
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptyDim 10 Fév 2013 - 16:30

Morgan Hadresham
Morgan Hadresham
Épicurien(ne) jour et nuit
Épicurien(ne) jour et nuit
Date d'inscription : 15/11/2012
Prénom : Morgane.
Célébrité : Tyler Hoechlin.
Crédit avatar : NOVASPARKS.
Messages : 413
Nationalité / origines : NÉ FRANÇAIS NATURALISÉ AMERICAIN.
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Job/Métier : TATOUEUR.
Dispo pour le rp : Non
Voir le profil de l'utilisateur

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

Fiche Validée !
tu as fighté et tu as réussi ! *0*

Okay, ce gif résume tout l'ami bouh J'adore ton histoire, mais surtout ta façon d'écrire. Pour moi tout est okay, et j'espère que Landry va se plaire à UCLA. Bienvenue ! lovee

→ prendre ses repères ←

Félicitations, petit Padawan ! ** Te voilà maintenant validé, et prêt à intégrer la communauté de Fraternities, Seven Years Later ! Fini, la solitude, bonjour, le flood, le rp, les amis, les liens, la chatbox ! (Enfin, vous l'aviez déjà, avant, celle-là Arrow) Fini les longues fiches à remplir et à rédiger, bonjour les fiches de liens et les coins détente ! Dorénavant, vous êtes l'un des nôtres. N'oubliez donc pas, en conséquence, de bien recenser votre avatar, de bien (re)lire les règles pour vous assurer que vous les avez toutes en tête, et surtout, de vous amuser sur le forum !

Vous trouverez ici un petit message dont le seul but est de vous guider à travers le forum donc n'hésitez pas à vous en servir pendant l'intégralité de votre séjour !

Encore une fois, félicitations, et bienvenue, un ou une réceptionniste viendra sous peu vous prendre sous son aile. En attendant, n'hésitez pas à commencer à vous familiariser avec vos pairs et à débuter le jeu sur Frat !

L'équipe administrative à son grand complet.


La parole est à
Jaden
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptyDim 10 Fév 2013 - 16:46

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

OH ! merci pour les compliments. fall Et pour la validation, évidemment ! love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptyDim 10 Fév 2013 - 20:04

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

Avec un peu de retard bienvenue parmi nouuus^^ Bon choix de vava qu'est Depp
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) EmptyDim 10 Fév 2013 - 20:31

avatar
Invité
Invité

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

Merci mademoiselle ! love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: métamorphose en bord de ciel (landry)   métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

Contenu sponsorisé

métamorphose en bord de ciel (landry) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
métamorphose en bord de ciel (landry)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un certain bord de mer...
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...
» Ciel Phantomhive
» [JOUR 5] - "Le ciel est rouge, beaucoup de sang a coulé cette nuit."
» « Je ne veux pas du ciel comme Royaume. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les dossiers archivés-
Sauter vers: