Partagez
 

 △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptySam 13 Juil 2013 - 18:58

avatar
Invité
Invité

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty



Edgar J. Renfield
eddie redmayne
NOM(S) : Renfield PRÉNOM(S) :  Edgar Jacob. AGE : 21 ans  (13/04). LIEU DE NAISSANCE : Los Angeles, Californie. NATIONALITÉ : Américain. ORIGINE(S) : Américaines. ÉTUDES : 3ème année en Bachelor Informatique en majeur et en Génie électrique et électronique en mineur. ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel à 70%, les 30% restant sont pour son amour propre (a) DES SOUCIS DE SANTÉ ? : Edgar est allergique aux pollens, aux acariens et aux fruits à coques. Sa peau est sensible au soleil. Il lui ait souvent arrivé de se casser un bras, une jambe, une côte ou une cheville, durant son enfance et son adolescence, et ça lui arrive encore (a) Mais son corps n'a pas trop de séquelles. A part ça, tout vas bien. SITUATION SOCIALE : Célibataire. SITUATION FINANCIÈRE : Riche. SITUATION FAMILIALE : Son père est mort, sa mère est dépressive, sa grande sœur joue les divas sur le campus, et sa demi-sœur est quelque part sur Terre. PLUS GRAND RÊVE : C'est un secret bien gardé.. PLUS GRAND CAUCHEMAR : Vieillir et devenir moche, ridé et impuissant && perdre sa sœur, Lisa. VOTRE PROVERBE DE VIE : "J’affronterai Gandhi."

Don't you know me ?
come on and front me if you dare
Alors Monsieur, il semblerait que vous vous intéressez de près à UCLA, puis-ce que vous vous trouvez ici aujourd'hui. Commençons par de simples questions, voulez-vous ? Premièrement, j'aimerais en savoir plus sur votre parcours scolaire ... résumez-moi donc les cursus que vous avez choisi et pour quelle raison.

Depuis que j'ai l'âge d'aller à l'école mes parents m'ont mis dans des écoles privés, à Los Angeles. Pour quelle raison ? Parce qu'ils sont riches. Sans doute avaient-ils peur que ma belle peau soit salie dans des écoles publiques. Mais je n'ai jamais aimé qu'on décide pour moi, j'ai donc été assez vite viré de mon lycée privé. Non pas à cause de mes résultats, non, mais à cause de mon comportement. Apparemment le directeur n'aimait pas mon idée de fonder un Fight Club dans les sous sols du lycée. A l'âge de 16 ans donc, j'ai découvert un autre univers, celui du centre de détention juvénile. C'était plus sympa que le lycée privé, sincèrement, mais beaucoup moins propre, pour sûr. Tout ça bien sur, je ne devrais pas vous le dire, mais je n'ai rien à cacher. Pour mes études ici, je choisi l'Informatique, bien évidemment, puisque c'est ma passion. J'aimerais aussi prendre Génie de l'électrique et de l'électronique en mineur, histoire d'être sûr de ne pas m'ennuyer en cours.

Quelle carrière professionnelle envisagez-vous ?

Maître du monde. Ou ingénieur informatique dans une grande boîte gouvernementale. Style FBI, CIA ou NSA. Sinon pour la NASA, juste histoire de.

Faisiez vous partie d'un club lorsque vous étiez au lycée ?

Bien sur. Le Fight Club, que j'ai moi-même fondé. Ahah. Sinon je faisais partie du club de soccer, en tant qu'attaquant. J'étais plutôt bon à ce jeu, d'ailleurs.

Je vois... et sinon, avez-vous voyagé dans d'autres pays, par le passé ? Parlez-vous d'autres langues que l'anglais ?

Canada, Mexique et Brésil sont les trois pays où j'ai déjà voyagé. Je parle espagnol et un peu de français.

Elle vous jauge du regard, pose à nouveau ses yeux sur votre dossier, puis continue. Hm... je suppose que vous êtes assez mature pour me parler de vous sans trop vanter vos atouts. Face à votre regard perplexe, elle soupire. Parlez-moi de vous, à présent. Votre caractère, ce que vous aimez... les activités sportives que vous pratiquez, vos hobbies.

Ne pas parler de moi sans vanter mes atouts ? Cela risque d'être difficile, regardez-moi. Je suis beau, je suis riche, et je suis intelligent. J'ai tout pour moi ! Edgar eut un petit rire, puis fit un clin d'oeil à l'adjointe avant de se redresser sur sa chaise, et de reprendre, plus sérieusement. Caractériellement je suis sans doute ce qu'on peut appeler un garçon difficile. Je n'suis ni mature, ni courtois, ni doux, ni patient, ni gentil. Je fais ce qu'il me plait quand il me plait. Je suis sûr de moi, car je ne peux me permettre d'être faible. J'ai une grande force d'esprit et je sais ce que je veux. Je regarde droit devant moi et je marche la tête haute, qu'importe les obstacles, je les franchis et je ne m'arrête pas. Je suis plein d'ambitions, intelligent, malin et je sais manipuler les gens. Mais comment vouez-vous que je sois autrement avec l'enfance que j'ai eu ? Je pense qu'on est un peu tous comme ça, nous autres, fils et filles à papa américains.
Je dois encore parler de mon merveilleux caractère ? Eh bien je n'ai pas envie.
Concernant mes activités sportives, je fais du tennis depuis que j'ai 5 ans. Je pratique le golf depuis mes 11 ans. Mes hobbies sont les jeux vidéos, pirater les serveurs informatiques de grosses entreprises, les films de sciences fictions, le poker, frapper des gens, les soirées, les filles, et le sexe.  


Vous avez la légère impression qu'elle n'a pas écouté la moitié de ce que vous venez de lui raconter et pourtant son visage se redresse vers vous avec un sourire poli qui ne dit rien sur ce qu'elle pourrait penser de vous en réalité. Le stress monte d'un cran... Comme vous le savez, notre université possède une excellente réputation que nous souhaitons entretenir, je tiens donc à vous rappeler que nous nous montrons intransigeants envers ceux qui ne respectent pas les règles de l'institution ou n'obtiennent pas des résultats suffisants ... sa façon de vous fixer vous fait tout de suite comprendre qu'elle attend vos propres arguments en faveur de votre "potentiel d'étudiant" et de votre respect du règlement (que vous n'avez pas encore lu, en fait) Vous feriez donc mieux de raconter n'importe quoi sur votre prestigieux parcours académique.

Comme je vous l'ai déjà dis, j'ai été dans un centre de détention juvénile, pendant un an. Mon parcours scolaire n'est donc pas exemplaire, et mon comportement non plus. Les règles, je les respecte quand je veux. Cependant, j'ai un QI au dessus de la moyenne et un don pour l'informatique. Si vous ne me preniez pas, ce serait votre perte, pas la mienne. Je peux très bien trouver une autre bonne université. Il y en a pleins dans le pays.

Hm ... très bien, très bien. Une dernière chose, à présent. Elle prend un air encore plus sérieux que tout à l'heure alors que vous ne pensiez même pas que cela était humainement possible. Vous ne pouvez être sans savoir qu'une fusillade a eu lieu ici-même, par le passé ... je tenais donc à connaître votre ressenti vis-à-vis de cela.

Je suis au courant oui. Que voulez-vous donc que je vous dise ? Les autres vous font croire que ça les touche profondément ? Qu'ils sont touchés, tristes, gênés ? Ce ne sont que des menteurs. Ils sont tous contents de ne pas avoir été là ce jour-là, tout comme moi. J'aime l'action et l'adrénaline, mais me faire tirer dessus, non merci. Je tiens trop à ma vie.
Vous savez, la mort fait partie de la vie, l'imprévu aussi. Si l'on a pas conscience de ça, on a conscience de rien.


Et finalement, l'entretien se termine. Ouf ! Vous recommencez à respirer normalement et vous vous levez après avoir été remercié par l'adjointe que vous espérez ne plus revoir avant un bon moment. Elle vous serre la main fermement (et c'est à ce moment-là que vous vous rendez compte que votre paume est moite, et la sienne, glaciale), puis vous raccompagne à la porte avant de refermer cette dernière (à clef ... hein ?! ) une fois que vous l'avez passée. Woah ... eh bien, ce fut un échange fort en émotions, mais vous vous félicitez d'y avoir survécu. Le plus dur est, après tout, bel et bien terminé !

This is my story
so deal with it

Lundi 17 avril 2008. 9h15. État de Californie. Tribunal de Los Angeles.

JUGE - « Affaire numéro 236C. Procès d'Edgar Jacob Renfield, mineur âgé de 16 ans. Accusé de violence envers différents élèves de son lycée. Accusé d'avoir créer un lieu de violence et de délinquance dans les sous-sols de son lycée. Accusé d'avoir blessé gravement un élève au visage. Accusé d'avoir amené et vendu des substances illicites au sein de son lycée. Accusé d'avoir forcé certains élèves à prendre ces substances. Et enfin, accusé d'avoir piraté le réseau de son lycée afin d'obtenir des informations confidentielles à propos des autres élèves et de ses professeurs, pour pouvoir les faire chanter. »

Debout, Edgar écoutait la juge déblatérer tout ses exploits. Âgé à peine de 16 ans, il était déjà là, dans cette salle de tribunal. Il était presque fier de lui. Même s'il fallait avouer qu'il était triste de devoir quitter son petit Fight Club. Tant pis, il en créerait un autre ailleurs. Et puis, il y était pour rien si le système informatique de son lycée était pourri. Ça avait été un jeu d'enfant d’infiltrer le réseau. Par contre ils ont oublié de l'accusé d'avoir changer certaines informations, d'avoir récupérer les sujets des examens en avance et de les avoir vendu aux élèves. Il fallait qu'il leur dise.

JUGE - « L'accusé a-t-il quelque chose à ajouter ? »
EDGAR - « J'ai.. »
AVOCAT - « Non, il n'a rien à ajouter, pour le moment. »

Son avocat, Mr Hobson, venait de lui couper la parole ou il rêvait ? Saleté d'avocat. Sa mère l'avait forcé à en avoir un. « C'est l'un des meilleurs, tu verras il te sortira de là. » Merci maman. Mais il ne voulait pas d'avocat. Il ne voulait pas d'aide. Il voulait juste qu'on le laisse tranquille.
La juge les fit s'asseoir et appela une élève à la barre. Miss Elisa Carlson. Non mais sérieusement, cette pouffiasse allait témoigner ?
Elisa Carlson, blonde aux yeux vert, était la plus grosse pétasse du lycée. Elle était aussi la première fois d'Edgar alors qu'ils n'avaient que 14 ans et sa première relation longue. Mais ça, c'était un détail, n'est-ce pas ?
Elisa, une fois bien installée sur son siège, prit enfin la parole.

ELISA - « Edgar est un garçon intelligent et très malin, il n'y a aucun doute là-dessus, mais il ne se sert pas de ses qualités à bon escient. Au contraire. Il s'en sert contre les autres, afin de les manipuler. »
JUGE - « Miss Carlson, racontez-nous les faits voulez-vous. »
ELISA - « Bien.. Tout a commencé il y a plusieurs mois déjà. On entendait des rumeurs à propos d'un club ultra privé dans le lycée. Comme vous le savez peut-être, dans notre beau lycée privé, les règles sont strictes, aucun club n'est autorisé en dehors des clubs créé ou approuvé par l'administration. Pourtant, on entendait parler de ce club.. Et puis un soir, comme je suis restée plus tard pour pouvoir aider un professeur à préparer un atelier théâtre pour le lendemain, j'ai croisé deux élèves dans le couloir. Ils n'avaient rien à faire là, donc je les ai suivis, en cherchant à savoir où ils allaient.. Et ils sont allés jusqu'au sous-sol du lycée. J'y ai entendu alors la voix d'Edgar parler fort. Je me souviens très bien de ces mots. « Bienvenue au Fight Club ! » Je n'ai pas cherché à en entendre plus et je suis partie, je ne voulais pas être mêlée à des histoires folles.. Edgar est loin d'être quelqu'un de doux, il sait se montrer violent très facilement, alors je n'ai aucun doute qu'il ait pus s'amuser à créer un stupide club pour se battre. Ne vous fiez pas à son air innocent et à sa silhouette fine et frêle.. »
JUGE - « Bien Miss Carlson, merci. Mr Hobson, vous avez des questions à lui poser je suppose ? »
AVOCAT - « Oui, j'en ai plusieurs. »
L'avocat d'Edgar se leva, jetant un regard confiant au jeune homme avant de s'avancer vers la jeune élève.
AVOCAT - « Miss Carlson, est-il vrai que vous êtes sortis avec Edgar Renfield ? »
ELISA - « Oui, mais.. »
AVOCAT - « Est-il vrai aussi que votre relation a duré un an ? »
ELISA - « Oui, mais.. »
AVOCAT - « Est-il vrai aussi que votre relation s'est mal terminé et que vous le descendez publiquement depuis, n'hésitant pas à colporter des rumeurs sur lui ? »
ELISA - « Je.. On est sortis ensemble, c'est vrai. Cela a duré un an, c'est vrai, mais cela n'affecte pas mon jugement. Les faits sont les faits ! »
AVOCAT - « Vous définissez Edgar comme un jeune homme violent, loin d'être doux, selon vos mots. Mais a-t-il déjà été violent durant votre relation ? Vous a-t-il déjà frappé ? »

Le silence se fit dans la salle. Un silence pesant. Lourd.
Edgar, qui n'écoutait que d'une oreille jusque là, se redressa de sa chaise et posa son regard sur Elisa, toute ouïe. Allait-elle oser... ? Leur regard se croisèrent et Elisa hésita un moment. Edgar allait exploser si elle osait. Mais elle n'oserait pas, n'est-ce pas ? En souvenir de leur relation, elle n'oserait pas.. Elle ne pouvait pas.

JUGE - « Miss Carlson, veuillez répondre à la question de Mr Hobson je vous prie. »
ELISA - « …Il m'a déjà frappé oui. »
EDGAR - « QUOI ?! Mais j'y crois pas ! Espèce de sa.. »
JUGE - « Monsieur Renfield, calmez-vous je vous prie ! »

Un policier vint retenir Edgar qui s'était levé, furieux. Elle avait osé. La pétasse. Elle avait osé. Cela n'était arrivé qu'une fois. Une seule et unique fois. Une seule putain de fois.

C'était un soir d'été. L'été de leur 15 ans. Ils étaient partis ensemble faire du camping au festival d'été. Ils revenaient d'un concert, tout deux bien éméchés, marchant dans l'herbe vers leur tente au camping, et Elisa râlait, encore. Elle prétextait qu'il avait trop regardé l'une des filles présentes non loin d'eux, alors qu'Edgar n'avait pas lâché Elisa de la soirée. De la journée même. Quelle idée complètement con aussi de partir avec elle à ce festival. Il aurait du y aller avec ses potes, ça aurait été beaucoup plus tranquille.

« Tu me lâches oui ? Je l'ai à peine regardé c'te nana. »
« Tu l'as maté durant toute la soirée oui ! Ne me mens pas ! »
« Lâche-moi. »
« Non mais tu pourrais au moins l'avouer Ed ! »
« Lâche-moi je t'ai dis. »

Il s'était éloigné d'elle, mais elle le retint et lui donna une gifle. Il la laissa faire, blasé, puis se tourna de nouveau, prêt à continuer sa route. Mais elle le retint de nouveau, le forçant à lui faire face. Edgar lui jeta un regard noir, prenant la parole froidement.

« Je t'ai dis de me lâcher Eli. »
« Sinon quoi ?! Hein ?! »

Elle le poussa violemment. Piqué à vif, il en fit de même. Elle le gifla encore une fois, et c'est là que le coup partit. Tel un réflexe, il la frappa au visage. Immédiatement après il se rendit compte de son geste et se sentit mal. Il voulut aller vers elle, mais elle se mit à lui crier dessus, hystérique.

« NE M'APPROCHE PAS !! »

Il se recula, silencieux et fautif. Elle éclata en sanglots et il la prit dans ses bras, ne pouvant la laisser ainsi sans rien faire.

« Pardonne-moi, je ne voulais pas.. »

A partir de ce soir-là, leur relation n'était plus pareil, et elle y mit fin deux semaines plus tard. A partir du moment où elle romput, elle fit vivre un enfer à Edgar, racontant des rumeurs fausses sur lui dans tout le lycée, comme quoi il n'était pas fidèle, comme quoi ce n'était pas un mec bien, comme quoi il était impuissant au lit.. Mais Edgar n'avait jamais trompé Elisa. Elle lui plaisait bien trop pour ça. Et il n'avait jamais été impuissant, loin de là.
Il n'avait eu que ce geste, fou, incontrôlé, involontaire, qui était parti. Un geste de trop.


Et voilà qu'elle osait ressortir ça ici, ce jour, à son jugement. Elle ne parlait pas de toute l'année qu'ils avaient passés ensemble à faire les 400 coups. Elle ne disait pas qu'il l'avait supporter quelle que soit son humeur. Elle ne révélait pas le fait qu'il ne l'ait pas jugé quand elle lui avait avoué avoir eu sa première fois à ses 11 ans. Elle ne disait rien à propos de toutes ces fois où il avait été présent pour elle. Non. Tout ça, elle semblait l'avoir oublié. Et pourtant, il s'était excusé un nombre de fois incalculable pour son geste. Mais rien n'y faisait.
Pétasse.

JUGE - « Miss Carlson, vous êtes sous serment, vous vous souvenez. Vous dites qu'Edgar vous a frappé, est-ce bien vrai ? »

Leur regard se croisèrent de nouveau, et Edgar baissa les yeux, dégoûté par elle.

ELISA - « Oui, c'est vrai. Cela n'est arrivé qu'une fois, mais c'est arrivé. Et c'est pour cette raison que j'ai rompu avec lui. Edgar Renfield est violent, je maintiens ma position. »

AVOCAT - « ...Merci Miss Carlson, ce sera tout. »

L'avocat d'Edgar semblait ne pas s'être attendu à un tel témoignage. Sans doute parce qu'Edgar n'avait pas parlé de ce détail lors de leurs entretiens avant le procès. En revenant s'asseoir près de son client, il lui lança un regard noir, qu'Edgar ignora totalement. Son passé ne regardait que lui. Et non un stupide avocat et une juge aux joues rondes. Tant pis s'il prenait cinq ans de détention, il voulait juste qu'on lui foute la paix.
Elisa se leva, jeta un regard à Edgar, puis rejoignit sa place au fond de l'assemblée. Il n'y avait pas grand monde dans la pièce. En dehors de la juge, de plusieurs policiers, d'Edgar et son avocat, il y avait sa mère, ainsi que plusieurs professeurs et élèves avec leur famille, présents simplement pour voir Edgar aller au trou.

JUGE - « Bien.. J'appelle maintenant le professeur Harris à la barre. »

Quoi ?
Edgar se tourna, regardant arriver son professeur à la barre. C'était un homme d'une trentaine d'années, grand, fin, avec un visage marqué par la fatigue. Il portait de grosses lunettes de vue, une chemise à carreaux et un pantalon marron. Il avait tout l’attirail d'un prof de mathématiques. Tellement loin du personnage qu'Edgar avait découvert au fil de ces derniers mois..
Le professeur prêta serment, puis alla s'asseoir à la place où Elisa était quelques minutes plus tôt.

JUGE - « Mr Harris, vous êtes professeur de mathématiques, et vous avez été l'enseignant d'Edgar Renfield, ici présent, depuis son entrée au lycée privé. D'après votre témoignage, vous avez été victime de la violence du jeune homme, à plusieurs reprises, et vous avez été contraint de faire partie de ce club de combat qu'il a fondé. Confirmez-vous ? »

Edgar avait écouté attentivement chaque mot prononcé par la juge. Il ferma les yeux et serra les dents.

PROFESSEUR HARRIS -
« Je confirme. »
JUGE - « Bien, racontez-nous. »
PROFESSEUR HARRIS - « Je tiens d'abord à dire qu'Edgar est un élève extraordinaire. Il est intelligent et doté d'une grande logique. Il est bien plus mature que la plupart de ses camarades, et il possède une certaine ambition. Cependant, comme l'a mentionné toute à l'heure Elisa, Edgar n'utilise pas ses qualités à bon escient. Il aurait pu l'être le meilleur élève du lycée, il aurait pu sauter des classes, et même être déjà à l'université. Mais il ne travaille pas. Il écoute à peine en cours, et obtient des résultats moyen comparé à son niveau. En voyant cela, j'ai essayé de le motiver à travailler, je lui ai proposé des cours particuliers pour qu'il puisse entrer plus tôt à l'université. Il n'a pas voulu. A chaque remarque que je lui faisais, il se montrait froid, sec, presque agressif. A plusieurs reprises j'ai du lui demander de quitter mon cours, car il ne manquait pas d'être insultant ou irrespectueux envers les autres élèves ou envers moi-même. Un jour, après la fin de ma journée, il est venu me voir. Il m'a fait croire qu'il avait réfléchis à tout ce que je lui avais dis. Il m'a dit « Je suis prêt à travailler et à changer monsieur. » Je l'ai cru, bêtement.  »

Il marqua une pause, et observa Edgar un moment. Le jeune homme le regardait. Il ne pouvait pas bouger, le policier de toute à l'heure ayant toujours une main posée sur son épaule, mais s'il pouvait.. S'il pouvait.. Que ferait-il ? Rien. Il se sentait juste trahi.

PROFESSEUR HARRIS -
« Nous avions convenu d'un cours du soir ensemble, durant la semaine, et jusqu'au dernier moment, je m'attendais à ce qu'il annule. Mais il ne fit rien de tel. Non. Quand je suis arrivée dans la salle de cours, Edgar était déjà là, et semblait m'attendre. A peine étais-je arrivé qu'il rentra dans le vif du sujet, il me tendit un dossier, mon dossier. Il m'expliqua qu'il savait tout de moi et qu'il n'hésiterait pas à exposer ma vie privée à n'importe qui si je ne l'écoutais pas attentivement et que je ne faisais pas tout ce qu'il voulait.. »

Là encore, le professeur marqua une pause et Edgar soupira. Il n'avait plus envie d'écouter, il ne voulait plus entendre ce faux témoignage. Le professeur Harris continua de raconter son histoire, comme quoi Edgar l'avait forcé à rejoindre son club et à se battre avec lui. Le jeune Renfield ferma les yeux de nouveau les yeux, pensif.
L'histoire avait belle et bien commencé comme l'avait raconté le professeur, mais la suite n'était pas la même. Depuis maintenant plus d'un an, le professeur Harris et Edgar se voyaient toutes les semaines, chez le professeur, pour des cours particulier, du moins, les premières semaines. Au début Edgar le trouvait ridicule, mais il comprit rapidement que le jeu du prof de maths coincé n'était qu'une façade, et que derrière ce masque, il y avait un homme bien plus profond et intéressant, qui avait un côté un peu rebelle qu'Edgar adorait. A force de se voir en dehors du lycée, les deux hommes s'étaient pris d'amitié. Ils s'étaient donnés comme règle de garder leur amitié secrète afin de ne pas avoir de soucis au lycée.
Un soir, tard, alors qu'Edgar traînait encore chez Harris et qu'ils avaient bus quelques bières et fumés quelques joints, le jeune élève parla d'une idée qui lui était venue.
« Je pense créer un club de combat, à la fight club.. »
« Ahah, ce serait génial ! »
« J'ai pensé aux sous-sols du lycée... Ça devrait faire l'affaire comme lieu. Puis.. »
« Attends un peu. Tu n'es pas sérieux Ed ? »
« Si, très. »
« Nous ne sommes pas dans un film. »
« Et ? »
« Et les conséquences pourraient être très importantes. »
« Je n'ai peur de rien. »
Edgar haussa les épaules, il était jeune et inconscient, comme toujours. Harris lui prit le joint qu'il avait dans les mains et l'écrasa à terre.
« Heeeeyy, qu'est-ce que tu fous ? »
« Edgar, si tu te lances dans cette idée, tu pourrais facilement finir en taule. »
« En centre de détention, au pire des cas, s'il y a assez de preuves contre moi, mais j'en doute. »
Harris se leva et alla se chercher un verre puis une bouteille de whisky.
« Tu sais que si tu crées ce club je me sentirais obligé de t'épauler. »
« Je sais. »
Le professeur se servit du whisky et but cul-sec le verre.
« Et as-tu conscience que je serais forcé de témoigner contre toi ? »
Les deux hommes se regardèrent un moment en silence et Edgar finit par hausser les épaules, sûr de lui.
« Tu n'oserais pas. »
« Je tiens trop à ma petite vie pour la ruiner à cause de toi. »
La discussion s'arrêta là, Edgar était rentré chez lui, ne préférant ne rien ajouter, et Harris l'avait laissé partir.

Quelques jours plus tard Edgar créait le fight club, Harris le rejoignait et y participait, devenant un membre récurant et aidant Edgar à ramener des élèves, presque tous totalement consentant. Mais bien sur, lorsque l'histoire d'un club de combat se déroulant chaque semaine dans les sous sols du lycée arriva jusqu'aux oreilles de l'administration, plus aucun élèves et professeurs en faisant partis n'étaient consentants, tous accusèrent Edgar, le fondateur.
Et Harris était maintenant là, ce matin, soit plusieurs mois après la création du fight club, à témoigner contre Edgar, comme il l'avait dit.

Edgar rouvrit les yeux, Harris avait déjà finis son témoignage depuis quelques temps, et la juge venait de lever l'audience, demandant à tout le monde de sortir, le temps qu'elle prenne sa décision finale. Edgar se leva et fut escorter en dehors de la salle et atterrit dans une petite salle où il retrouva sa mère. Elle le prit dans ses bras, et il voulut la repousser, mais il ne le fit pas.

MME RENFIELD - « Mon cœur, ça va aller, tu vas voir, Mr Hobson va réussir à te sortir de là ! Il va tout faire pour réduire la peine au minimum, et qui sait, tu n'auras peut-être que des travaux d'intérêts généraux ! »

Elle était optimiste sa mère. Ou juste stupide. Au choix. Mais Edgar savait qu'il allait finir en centre de détention juvénile. Il allait prendre au moins deux ans, si ce n'est pas plus. Il ne dit pas un mot à sa mère durant toute la durée de l'attente. Un policier vint finalement les chercher au bout d'une demie heure, et ils rentrèrent de nouveau dans la salle du tribunal. Le jeune Renfield remarqua de suite l'attitude peu certaine de son avocat, qui avait l'air nerveux. Il n'avait pas réussit son boulot apparemment. Tant pis pour Edgar. Il resta debout, attendant le verdict et ferma encore une fois les yeux, n'écoutant qu'à moitié ce que la juge déclara.

JUGE - « …L'accusé, mister Edgar Jacob Renfield, est déclaré coupable de toutes les accusations qui ont été émises contre lui... »

Ce fut la seule phrase qu'il entendit vraiment, ne faisant pas attention au reste. Le principal était là. Il ne comprenait même pas l'intérêt d'un procès dans son cas, puisqu'il était, de toute façon, coupable et plus encore.
L'audience se termina, et à la sortie, Edgar croisa sa sœur, Lisa. Elle était venue. Il lui accorda un long regard, et elle en fit de même, mais ce fut tout. Durant toute leur enfance ils avaient été proches. La majorité des souvenirs d'enfance du jeune Renfield impliquait sa sœur. Mais depuis plusieurs années ils s'étaient éloignés l'un de l'autre, devenant peut-être trop différents. Lisa n'avait jamais aimé le comportement un peu rebelle de son frère, et avec le temps Edgar était devenu de plus en plus mauvais élève et fouteur de troubles.
Edgar se perdit dans les yeux de sa sœur. Ses beaux yeux bleu-vert.
Des rires d'enfants.
Une petite princesse blonde et son jeune fidèle serviteur.
Ses poupées et ses jouets éparpillés partout dans la villa. Et leur mère criant en voyant le désastre.
Les nombreuses heures de jeux en commun.
Les cris de sa sœur contre lui. Parce qu'il avait cassé une de ses poupées. Parce qu'il avait coupé toutes les chevelures de ses poupées. Parce qu'il avait touché à ses affaires. Parce qu'il s'était endormi sur son lit. Parce qu'il avait écouté sa conversation privée avec l'une de ses copines.
Ses excuses envers elle. Pour tout ce qu'il avait pu faire et plus encore.
Son rire cristallin.
Le prénom Jacob retentissant dans toute la villa car leur mère venait de découvrir qu'il avait encore fait une bêtise. Et le prénom Lisa retentissant quelques minutes plus tard, car le petit remettait toujours la faute sur la grande.
Elle habillée et maquillée en princesse avec les chaussures de leur mère.
Tellement de souvenirs.
Des souvenirs si pur, si doux, si lointain.
Et puis la mort de leur père. Si dure, si brute, si douloureuse.
Edgar ferma les yeux, coupant le contact avec le regard de sa sœur, et ce fut la dernière fois qu'il la vit avant son départ pour la détention. Il avait finalement pris pour 18 mois de centre de détention. La peine avant négociation entre son avocat et le juge était de trois ans, mais Edgar apprit bien plus tard que son avocat aurait pu réduire la peine à 6 mois de centre seulement. Pourquoi n'avait-il pas réduit la peine alors ? Edgar le savait bien. Mr Hobson ne pouvait pas sentir Edgar. Peut-être parce qu'il était jeune et beau, au contraire de l'avocat ? Peut-être parce qu'il n'aimait pas son attitude ? Peut-être aussi parce qu'il n'avait pas apprécié qu'Edgar ne lui raconte pas tout avant le procès ? Un peu des trois sans doute.  Au contraire de toute attente, le jeune Renfield ne fit rien pour se venger d'Hobson, n'ayant pas mal vécu son temps en cente de détention.
Il apprit également peu de temps après le procès que son ami, le professeur Harris, avait été radié des professeur du lycée privé et condamné à 6 mois de prison ferme pour avoir participé au club de combat clandestin.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Fin octobre 2011. 00h24. État de Californie, Los Angeles, campus d'UCLA.

La musique était à fond. Tout le monde dansait, criait, riait, buvait, fumait, dansait, buvait, fumait, dansait, fumait, dansait, fumait, buvait... La soirée se passait dans une maison de fraternité. Edgar ne savait plus laquelle. Il s'en fichait. En tant qu'étudiant d'UCLA, il se donnait le droit de s'inviter à toutes les soirées du campus, privées ou non. Grand fêtard par périodes, Edgar aimait passer ses nuits à s'éclater pour oublier le reste de la journée. Ce sentiment de liberté intense, de perte de contrôle et d'ivresse constante lui plaisait bien trop pour rater une seule soirée. Il était déjà considéré comme un grand fêtard auprès des étudiants, et pourtant, il n'était qu'en 1ère année.

Assis sur un canapé avec deux de ses potes, il fumait tranquillement un joint tandis qu'un groupe de filles, sûrement des Alpha Bêta, étaient entrain de danser juste devant eux, leur jetant des regards qui en disaient long. Danser était un bien grand mot. Disons plutôt qu'elles bougeaient leur corps, se collant les unes aux autres, sans doute dans l'espoir d'allumer les trois garçons. Edgar n'aimait pas ce genre de filles qui n'avaient aucune estime de soi. Il était sûr qu'il pourrait les retrouver à faire les trottoirs de Los Angeles dans quelques années. En ayant marre de ce spectacle vulgaire, il leur demanda de décamper avec autant de gentillesse qu'il put exprimer en cet instant.

« Bougez-vous bande de putes, vous me faites de l'ombre. »

La délicatesse envers des filles stupides et vulgaires ? Pourquoi faire ? Elles n'apprécièrent pas et n'hésitèrent pas à l'insulter de tous les noms avant de partir. Ses deux potes commencèrent à râler, et c'est là qu'il la vit.
Brune.
Les cheveux mi-longs.
Des formes parfaites.
Un sourire à faire tomber n'importe qui.
De longues et fines jambes.
Elle était quelques mètres plus loin que lui, à danser en compagnie d'autres filles. Elle, elle dansait vraiment. Elle suivait avec une certaine dextérité le rythme de la musique. Elle savait danser et Edgar le remarqua de suite. Sûrement une étudiante en danse.
Une grosse main pâteuse vint gâcher sa belle vue, et Edgar revint à lui, se tournant vers son pote de gauche.

« Ed', tu nous écoutes ou bien ? »
« Non, pousse ta main. »

Connaissant la violence d'Edgar, l'étudiant enleva sa main du champ de vision du jeune homme et préféra s'en aller pour le laisser seul.
Edgar reposa ses yeux sur la jeune femme qu'il avait aperçus quelques secondes plus tôt, et un très fin sourire apparut sur ses lèvres. Elle était toujours là, à rire et à danser. Elle avait un charme fou. Et un sourire tellement communicatif que le jeune Renfield avait du mal à cacher le sien. De loin, il ne pouvait distinguer la couleur de ses yeux, mais il était certain qu'ils étaient beau.
Ce n'était pas ce genre de fille vulgaire comme il y en avait des centaines sur le campus. Non. Ce n'était pas une fille bonne. Non.
C'était une fille magnifique, et Edgar le comprit dans la seconde où il la vit.

« Alice Collins. C'est son nom. Au cas où tu te demanderais.. »

Le jeune homme ne quitta pas des yeux la jeune brune. Il retint le nom que venait de lui donner son ami, mais ne répondit rien.

« J'la connais vite-fait, j'peux te présenter s'tu veux.. »
« Ferme-la. »
« Par contre j'te préviens, c'te meuf a du caractère, elle est un peu spécial aussi.. Genre hyperactive tu vois ? 'Fin des fois on s'demande si elle se shoote pas avec des piles, ou du crack. »
« Ferme-la j'ai dis. »
« ...Puis j'pense pas qu'tu sois son genre, elle a quatre ans de plus, ou un truc du genre et.. »

Le coup partit, Edgar en avait eu marre de lui dire de la fermer. Il lui avait mis une droite. Au moins, comme ça, il comprendrait. Se levant, le jeune Renfield poussa l'imbécile pour qu'il tombe à terre. Il se baissa et l'attrapa à la chemise, le rapprochant de son visage.

« Quand je te dis de la fermer, tu la fermes. Je n'ai besoin de l'aide de personne, et surtout pas d'une merde comme toi. »

Il le lâcha et le laissa là à terre, ne faisant pas attention aux regards autour de lui. Oui, Edgar Renfield était comme ça. Il frappait facilement les gens. Surtout lorsqu'il avait de l'alcool dans le sang. Mais il aimait ce sentiment de puissance qu'il ressentait après avoir frappé quelqu'un. Il aimait sentir ses muscles se contracter, son sang chauffer et l'adrénaline monter.
Il s'arrêta dans ses mouvements lorsqu'il la vit de nouveau. Elle avait posé ses yeux sur lui. Il resta fixe un instant, échangeant son premier regard avec elle.
Bleu.
Ses yeux étaient bleu. Il pouvait enfin les voir maintenant.
Serrant les dents, Edgar dériva finalement son regard et quitta la pièce. Il ne pouvait se présenter à elle dans l'état où il était, mais aucun doute qu'il irait la voir, lui parler, la charmer et tout faire pour l'avoir. Non pas juste pour l'avoir dans son lit. Mais pour l'avoir pour lui. Car Edgar J. Renfield venait de tomber sous le charme.
Quelques mois plus tard, Alice et Edgar commençaient à sortir ensemble. Cela dura un an et demi. Un an et demi d'un couple parfait.


Behind this amazing character
who am I ?
PRÉNOM : Laëtitia PSEUDO : Poon ÂGE : 21 PRÉSENCE : Je suis là quand je suis là What a FaceNIVEAU RP : Bon niveau (a) OÙ AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? Sur PRD (a) COMMENT LE TROUVEZ-VOUS ? IMMONDE siffle ANCIEN MEMBRE DE FRAT ? SI OUI, QUI (nom + avatar) ? Je suis aussi Lola Sandstrøm lovePOSTE VACANT OU PERSONNAGE INVENTÉ ? : Inventé par Ferdi & moi (a) VOTRE PLUS GRANDE PEUR VIS-À-VIS DE FRATERNITIES : Qu'il meurt :o UN DERNIER MOT ♥️ ? Je vous aime love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptySam 13 Juil 2013 - 19:04

marin
marin
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 15/11/2012
Prénom : Marine/SPLEEN.
Célébrité : Nicolas Duvauchelle
Crédit avatar : odistole
Messages : 3831
Nationalité / origines : FRANCAIS
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : nope.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frat7yearslater.com/

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

re Bienvenue kiss ** calin1 sex pompom pompom disco hug1 sex calin1 panda hum :hope: ehm rain lovu bave debile sing T_T ship :heidi: :heidi: :hoho: :fouet: 🐶 :danse: :mdr2: :freesex: :freesex: :wang: :roule: :come: :ymca: 👅 ferdi :bouquet: 




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptySam 13 Juil 2013 - 19:04

avatar
Invité
Invité

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

rebienvenue. mdr love 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptySam 13 Juil 2013 - 19:05

avatar
Invité
Invité

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

RE bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptySam 13 Juil 2013 - 19:08

avatar
Invité
Invité

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Quel accueil Wang ** ** excited 

Merci merci merci ship lovu 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptySam 13 Juil 2013 - 19:09

marin
marin
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 15/11/2012
Prénom : Marine/SPLEEN.
Célébrité : Nicolas Duvauchelle
Crédit avatar : odistole
Messages : 3831
Nationalité / origines : FRANCAIS
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : nope.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frat7yearslater.com/

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

C'est normal (a)




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptySam 13 Juil 2013 - 19:09

Lisa T. M. Renfield
Lisa T. M. Renfield
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Ferdi.
Célébrité : Amanda Seyfried.
Crédit avatar : FA
Messages : 6890
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Neuvième année d'études, dernière année de Doctorat dans le domaine de l'Oncologie. Possède un Bachelor de Médecine, un Master d'Oncologie et un Master de Radiologie.
Job/Métier : Travaille à temps-partiel à l'hôpital de Los Angeles en tant que médecin généraliste.
Adresse de résidence : Northeast (colocation en appartement proche de l'hôpital).
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Yannick B. Hobbs, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.
Voir le profil de l'utilisateur

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

T'aurais dû mettre 90% d'amour propre. ehm 99%, même.

Bienvenue, p'tit frère. ** Jotem, Léti. love (et puis l'avatar. pervers ) Je te réclame ton premier RP que tu ouvriras (bien sûr) bouh

PS : ta fiche est mienne. ehm


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptySam 13 Juil 2013 - 19:24

avatar
Invité
Invité

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

J'y pensais justement, je crois que je vais mettre 70% d'amour propre et 30 pour les femmes :sourire:

MERCI GRANDE SOEUR D'AMOUUUR ** ** Tu es fou de m'avoir laissé jouer ton frère, mais jotem aussi love Je suis magnifique avec ton vava love
J'ouvrirais notre premier RP mais ce sera moi qui choisirai le lieu et le moment alors :haaa: 

:danse: :danse: 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptySam 13 Juil 2013 - 19:31

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Bienvenue love


Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptySam 13 Juil 2013 - 19:39

avatar
Invité
Invité

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Merci Thea panda
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptyDim 14 Juil 2013 - 0:18

Lisa T. M. Renfield
Lisa T. M. Renfield
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Ferdi.
Célébrité : Amanda Seyfried.
Crédit avatar : FA
Messages : 6890
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Neuvième année d'études, dernière année de Doctorat dans le domaine de l'Oncologie. Possède un Bachelor de Médecine, un Master d'Oncologie et un Master de Radiologie.
Job/Métier : Travaille à temps-partiel à l'hôpital de Los Angeles en tant que médecin généraliste.
Adresse de résidence : Northeast (colocation en appartement proche de l'hôpital).
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Yannick B. Hobbs, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.
Voir le profil de l'utilisateur

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Je te fais confiance avec ce perso, va. ** T'es parfaite. ** Tu es magnifique point. bave Et oui, choisis le lieu et le moment. pervers


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptyDim 14 Juil 2013 - 16:47

Valery S. Belemi
Valery S. Belemi
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 23
Date d'inscription : 15/11/2012
Prénom : Loïc
Célébrité : Holden Lower
Crédit avatar : yonna
Messages : 6008
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Ma main droite.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : première année en langues Étrangères (option français)
Job/Métier : aucun job à l'horizon.
Adresse de résidence : quelque part sur le campus (pour le moment, le temps qu'il prenne ses marques et se trouve un appartement en ville)
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

EDDIIIIIEEEEEE sex 
Re-bienvenue sur le forum, bonne chance pour ta fiche. kisss 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptyDim 14 Juil 2013 - 19:25

avatar
Invité
Invité

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Rebienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptyDim 14 Juil 2013 - 20:33

avatar
Invité
Invité

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

@Lisa T. M. Renfield a écrit:
Je te fais confiance avec ce perso, va. :**:T'es parfaite. :**:Tu es magnifique point. bave Et oui, choisis le lieu et le moment. pervers
Fais moi confiance alors :(a):C'toi qui est parfait d'abord :**:Jotem love
J'ai choisi: Chambre de Lisa, quand elle se fait un mec, Edgar débarque et se pose sur le lit What a Face*sors*

Jersey B. Harrington a écrit:
EDDIIIIIEEEEEE sex 
Re-bienvenue sur le forum, bonne chance pour ta fiche. kisss 
Héhé (a)
MERCIIII ** ** 

Swann W. Zeme a écrit:
Rebienvenue!
Merciiii :haaa:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptyDim 14 Juil 2013 - 21:37

avatar
Invité
Invité

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Je te l'ai déjà dit mais.... ton avatar kneel 

Re-Welcome calin1 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptyLun 15 Juil 2013 - 0:07

Grace W. Nolan
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 27
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Rebienvenue ** 
Le gif dans ta signature, je l'aiiiiiime love



Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptyLun 15 Juil 2013 - 20:17

Aaron Campbell
Aaron Campbell
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 09/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Henry Cavill
Crédit avatar : Aurore ♥
Messages : 6116
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplomé en photographie à l'UCLA.
Job/Métier : Photographe en studio indépendant, au A. Campbell Photography.
Adresse de résidence : Villa luxueuse dans le Westwood, en bord de mer.
Autres comptes : Alice et Andreas
Voir le profil de l'utilisateur http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Officiellement, rebienvenue ! ** ** quel bon choix d'avatar ! I love you je suis pressée qu'on se lance dans nos rps ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptyLun 15 Juil 2013 - 20:26

Lisa T. M. Renfield
Lisa T. M. Renfield
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Ferdi.
Célébrité : Amanda Seyfried.
Crédit avatar : FA
Messages : 6890
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Neuvième année d'études, dernière année de Doctorat dans le domaine de l'Oncologie. Possède un Bachelor de Médecine, un Master d'Oncologie et un Master de Radiologie.
Job/Métier : Travaille à temps-partiel à l'hôpital de Los Angeles en tant que médecin généraliste.
Adresse de résidence : Northeast (colocation en appartement proche de l'hôpital).
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Yannick B. Hobbs, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.
Voir le profil de l'utilisateur

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

ehm Non. ehm (Et moooh ** )


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptyVen 19 Juil 2013 - 1:56

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Le vava, le prénom, j'achète, je me vends, épouse-moi merde ! Rebienvenue ! love



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptyVen 19 Juil 2013 - 16:21

avatar
Invité
Invité

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Re bienvenue par ici =)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptyVen 19 Juil 2013 - 17:40

avatar
Invité
Invité

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

bienvenuuuue sur le forum **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptyVen 19 Juil 2013 - 19:45

avatar
Invité
Invité

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Bienvenue sur Frat'! Ou rebienvenue plutôt. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptySam 20 Juil 2013 - 15:44

avatar
Invité
Invité

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Raah, ce super nouvel accueil I love you

Merci à tous :danse: :lèche: :lèche: daaah 

Aaron -> OWII lovu Moi aussi j'ai trop hâte aaron 

RJ Hemingway -> Ecoute, ça tombe bien, j'ai du fric à ne plus savoir quoi en faire, donc je t'achète excited :haaa: 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptyLun 22 Juil 2013 - 13:49

avatar
Invité
Invité

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Re bienvenuue. love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble EmptyMar 23 Juil 2013 - 23:30

Lisa T. M. Renfield
Lisa T. M. Renfield
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Ferdi.
Célébrité : Amanda Seyfried.
Crédit avatar : FA
Messages : 6890
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Neuvième année d'études, dernière année de Doctorat dans le domaine de l'Oncologie. Possède un Bachelor de Médecine, un Master d'Oncologie et un Master de Radiologie.
Job/Métier : Travaille à temps-partiel à l'hôpital de Los Angeles en tant que médecin généraliste.
Adresse de résidence : Northeast (colocation en appartement proche de l'hôpital).
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Yannick B. Hobbs, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.
Voir le profil de l'utilisateur

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Fiche Validée !
tu as fighté et tu as réussi ! *0*
Ta fiche est parfaite, et j'ai bien ri en la lisant. love  J'ai particulièrement aimé le passage sur Lisa (mode Narcisse on :haaa:Arrow  ) et tu corresponds parfaitement au personnage, ma Léti. love  Jotém fort. bouh  Bon jeu parmi nous. **

→ prendre ses repères ←

Tout d'abord, recenses ton avatar ici. Merci. love

Félicitations, petit Padawan ! ** Te voilà maintenant validé, et prêt à intégrer la communauté de Fraternities, Seven Years Later ! Fini, la solitude, bonjour, le flood, le rp, les amis, les liens, la chatbox ! (Enfin, vous l'aviez déjà, avant, celle-là Arrow) Fini les longues fiches à remplir et à rédiger, bonjour les fiches de liens et les coins détente ! Dorénavant, vous êtes l'un des nôtres. N'oubliez donc pas, en conséquence, de bien recenser votre avatar, de bien (re)lire les règles pour vous assurer que vous les avez toutes en tête, et surtout, de vous amuser sur le forum !

Vous trouverez ici un petit message dont le seul but est de vous guider à travers le forum donc n'hésitez pas à vous en servir pendant l'intégralité de votre séjour !

Encore une fois, félicitations, et bienvenue, un ou une réceptionniste viendra sous peu vous prendre sous son aile. En attendant, n'hésitez pas à commencer à vous familiariser avec vos pairs et à débuter le jeu sur Frat !

L'équipe administrative à son grand complet.


La parole est à
Lisa


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble   △ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Contenu sponsorisé

△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
△ EDGAR JACOB RENFIELD ▽ color my life with the chaos of trouble
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Color my life with the chaos of trouble. [ A Wesel ]
» Color my life with the chaos of trouble (Zita)
» Ouverture du procès de Jacob Zuma en Afrique du Sud
» Life in UCLA
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les dossiers archivés-
Sauter vers: