Votre forum RPG de référence
 
Présentoir des Membres  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 SOLAY ₪ between the raindrops [hot]

Aller en bas 
AuteurMessage
Reed Gallagher
À votre service
À votre service
Reed Gallagher

Age : 28
Date d'inscription : 25/07/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Jamie Dornan
Crédit avatar : (a) Razowski (s) Solosand
Messages : 1841
Nationalité / origines : Américain. Originaire d'Irlande.
Situation : Divorcé(e)
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en journalisme et en sciences politiques à l'UCLA.
Job/Métier : Rédacteur en chef du Los Angeles Times depuis fin 2014.
Adresse de résidence : Maison à Santa Monica.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron, Alice, Andreas & William.

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyMar 8 Oct 2013 - 23:59



Clarence & Sofia

between the raindrops


Deux jours auparavant, j'avais quitté ses bras telle une voleuse prise en plein délit de vol. Et pourtant, c'est légèrement habillée sous mon long manteau beige que je me rendais chez Clarence ce soir-là, avec la simple et pure idée de m'offrir à lui. Si je me sentais mal pour Giulia il y a quelques heures encore à peine, le sentiment amer de la culpabilité m'avait finalement quitté, laissant place à un empressement furieux de retrouver les bras du beau Burns pour qui mon corps tout entier s'était emballé. Je ne pouvais plus nier cette attirance qui avait longtemps été mise à la trappe tant elle était légitimement interdite. Belle oxymore représentant à la perfection le mal-être dans lequel j'avais été chaque fois que j'étais en compagnie de Clarence avant qu'il ne se sépare de sa fiancée. Le bruit des talons contre le sol faisait des échos dans la rue silencieuse que je traversais, en direction de l'immeuble de mon ami. Quelques gouttes de pluie tombaient par-ci par-là. J'avais un peu froid, car disons-le, la chaleur n'était plus vraiment au rendez-vous en cette fin de mois de septembre. Alors je resserrai mes bras autour de ma taille et accélérai mon allure, pensant déjà à l'étreinte à laquelle j'aurais certainement le droit, d'ici quelques minutes. Mais aussi à ce sourire qui se dresserait sur ses lèvres en s'apercevant que sous mon manteau une unique robe très légère et surtout très courte habillait mon corps. A vrai dire, cela ressemblait à une élégante nuisette plutôt qu'à une robe de soirée, et ça ne serait certainement pas pour le déplaire. Vous allez vous dire que je suis une femme osée, et je ne vous contredirai jamais sur ce point, je suis d'avis qu'il faut savoir se libérer parfois, surtout quand le résultat peut être à la hauteur de la prise de risque... Me voilà en bas de son immeuble. Je connais le code de l'interphone et ouvrais donc la porte sans attendre, avant de monter rapidement jusqu'à la porte de monsieur Burns. La chaleur des locaux commençait à imprégner doucement mon corps, ce qui n'était pas chose mauvaise. Relâchant mes bras, j'appuyai sur le bouton de la sonnette et attendis alors patiemment, un vague sourire sur les lèvres, tandis que mon regard s'abaissait vers le bas de la porte.






Les hommes forts sont ainsi. Au zénith de l'amour, ils réfléchissent encore, ils calculent et leur décision est sans appel. Pancol


Dernière édition par Sofia Dmitrieva le Dim 27 Oct 2013 - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
M. Clarence Burns

Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyJeu 10 Oct 2013 - 19:21




i love my body when it's with yours.
Deux jours auparavant, elle avait fui ses bras. Voilà deux longs jours durant lesquels Clarence n’avait cessé de penser à Sofia. Après des échanges plus qu’équivoques par textos, il avait fini par la convier instamment à le rejoindre chez lui le lendemain. Elle était la première femme qui parvenait à lui faire oublier ses déboires, la première qu’il désirait sans qu’elle ne lui soit interdite. Et l’homme était fermement déterminé à assouvir cette délicieuse tentation, et à succomber dans les bras de la belle slave. L’avant-goût céleste qu’il avait eu de ses lèvres, l’étreinte trop éphémère de son corps contre le sien, cette sensualité émanant de cette personne fascinante avait eu raison de sa sagesse. Elle devait venir ce soir, d’ici une poignée de minutes et soudain Clay se sentait projeté des années en arrière. On ne pouvait pas dire qu’il avait la pression ou bien qu’il était submergé par l’angoisse, mais il avait l’impression qu’il n’avait pas reçu une nouvelle femme chez lui depuis des décennies. Il ne savait plus vraiment comment agir : s’il se montrait trop entreprenant, s’il avait perdu de sa superbe. Toutes les craintes qu’un homme puisse avoir étaient en train de le ronger depuis le début de l’après-midi. Il avait rangé son appartement devenu une véritable garçonnière pour qu’il soit présentable. Quand il s’était mis à pleuvoir, il s’était dit que c’était un signe du ciel et que jamais elle ne viendrait. Quand Thor avait décidé de renverser la boite à café puis de laisser des traces de ses gros coussinets dans toute la cuisine, il s’était acharné sur les taches à quatre pattes jusqu’à suer à grosses gouttes. Bref, ce qui devait être la perspective d’une soirée de détente s’était plutôt transformée en cauchemar en attendant que la demoiselle ne débarque. Finalement, il était resté sobre. Ses cheveux étaient lâchés. Il portait une chemise à carreaux rouge et noir, sa favorite. Il ne s’inquiétait pas de lui plaire puisqu’il croyait avoir décelé dans son regard, lors cette nuit à l’observatoire, la même attirance qui pouvait se lire dans ses yeux bleus. Clay était assis sur le tabouret de la cuisine, passant en revue les petites douceurs posées sur l’îlot central pour l’occasion. Du champagne, rien de très original mais il savait que ça plairait à la jeune femme. Il avait sorti quelque chose à grignoter : du chocolat, des fruits découpés mais un pressentiment le laissait penser qu’ils n’auraient pas l’âme d’y toucher. Soudain, son golden retriever s’agita, accourant jusqu’à la porte, la queue en fête. Le flair d’un canidé ne trompait jamais et aussitôt la sonnette retentit dans l’appartement. Clay avait pris soin de lui donner le code de l’interphone pour l’empêcher d’attendre dans la nuit fraiche. Il saisit Thor par le collier pour le sortir sur la terrasse. L’animal avait tendance à très vite captiver l’attention par des demandes insistantes de caresses ou des bêtises subtiles. Il ne souhaitait prendre aucun risque. Déjà Thor, conscient qu’il allait manquer l’intérêt d’un visiteur, s’en alla bouder sur le tapis reconverti en couchette. Il revint à petites foulées jusqu’à l’entrée puis ouvrit à Sofia sans prendre le temps de réfléchir. Elle était déjà sublime dans ce manteau élégant. S’il pensait que la tension allait redescendre une fois qu’elle serait là, il avait cependant l’impression qu’une tout autre atmosphère tendue mais agréable s’élevait peu à peu. « Entre, Sofia. » Clay s’écarta de son passage et ne put s’empêcher de la détailler des yeux quand elle avança un peu plus dans le salon. Il se mordilla la lèvre devant tant de beauté mais se reprit bientôt. « Mets-toi à l’aise. Je prends ton manteau ? » Il vint à son encontre et posa une main prévenante dans le bas de son dos. Il se pencha sur elle pour lui souffler simplement à voix basse : « Tu es très belle. » Il se recula ensuite pour lui laisser le temps d’apprivoiser l’endroit. « Tu veux boire quelque chose ? » Dit-il en s’éclipsant vers la cuisine ouverte sur l’entrée ainsi il ne manquait pas une miette de cette belle plante qui venait de franchir son palier.


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
Reed Gallagher
À votre service
À votre service
Reed Gallagher

Age : 28
Date d'inscription : 25/07/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Jamie Dornan
Crédit avatar : (a) Razowski (s) Solosand
Messages : 1841
Nationalité / origines : Américain. Originaire d'Irlande.
Situation : Divorcé(e)
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en journalisme et en sciences politiques à l'UCLA.
Job/Métier : Rédacteur en chef du Los Angeles Times depuis fin 2014.
Adresse de résidence : Maison à Santa Monica.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron, Alice, Andreas & William.

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyMar 15 Oct 2013 - 2:46



Clarence & Sofia

between the raindrops


Comme une éternité, et pourtant seules quelques secondes s'étaient passées depuis que mon index s'était appuyé contre le bouton à côté de la porte. J'entendais le bruit de la sonnette résonner dans l'appartement tandis que je frottais mes mains contre mes bras pour me réchauffer comme je pouvais. Ouvre-moi, vite, vite. Petit à petit, je sentais mon coeur s'emballer, réalisant que je m'apprêtais à passer une folle nuit avec Clarence, cet homme-même qui m'était proscrit il y a encore quelques jours à peine. Cet homme avec qui une flamme s'était allumée violemment sur le toit de l'observatoire. J'étais impatiente de le voir, de croiser son regard, de sentir ses mains sur moi... sans le moindre sentiment de culpabilité. Non aucun, j'étais sereine face à ça, et c'est sur cette pensée que je vis la porte s'ouvrir. Enfin. Mon regard bloqué sur la poignée remonta finalement sur l'homme qui se dressa face à moi. Mes yeux brillèrent aussitôt que je croisai les siens du regard, sans doute parce que je le trouvais vraiment beau. Cette chemise rouge et noire lui allait à ravir, et ses cheveux relâchés lui donnaient un petit air rebelle que j'aimais particulièrement. Il le savait étant donné que je le lui avais déjà dit plusieurs lors de nos précédentes entrevues, même quand Giulia était présente. Sauf que cette fois, je m'autorisais une attitude beaucoup plus libérée et rebelle aussi, à ma manière. « Salut Clarence. » Un sourire fin se dressa sur mes lèvres et suite à son invitation, j'entrais donc chez lui, faisant un pas en avant, puis d'autres jusqu'au salon, l'entrainant avec moi en même temps. Il faisait bon et l'ambiance était chaleureuse. Tout était parfaitement bien rangé. A croire que mon côté ordonné - grâce à mon métier - revenait toujours au galop... Je me retournai vers lui, mes mains attachées aux pans de mon manteau. Ce manteau qu'il voulait me prendre, déjà... Mon rythme cardiaque s'accéléra, imaginant la réaction qu'il aurait en voyant cette tenue dans laquelle j'étais venue. Silencieuse, je divaguai presque en sentant la délicieuse odeur du parfum du beau Burns tandis qu'il s'approchait de moi pour me susurrer quelques mots doux. Quatre mots si simples et pourtant capables de réchauffer le coeur de toute femme. Mon intention n'était pas d'être sublime ou exceptionnelle pour lui, mais simplement belle. Voir ses yeux briller était ma première récompense, très précieuse, plus que ce qu'il ne pensait peut-être d'ailleurs. Il s'écartait déjà pour aller vers la cuisine chercher quelque chose à boire. Je tenais toujours fermement mon manteau pour ne pas lui laisser entrevoir ce qu'il y avait en-dessous. Néanmoins, je n'allais pas pouvoir tenir bien longtemps. « Hmmm... » Dis-je en faisant mine d'y réfléchir, tout en me déplaçant vers la cuisine. Une fois que je fus placée dans l'encadrement de la porte, je lui adressai un sourire très faible et pourtant si révélateur, avant de commencer à écarter les pans de mon manteau, dévoilant ainsi cette nuisette noire que j'allais baptiser avec lui ce soir. Mes yeux le dévorèrent du regard, captant la moindre de ses réactions. Très vite, le manteau glissa le long de mon corps, tandis que ce sourire sur mes lèvres devenait plus... malicieux. « Pour moi, ça ira. A toi de voir si tu as besoin d'un petit remontant avant de passer aux choses sérieuses. » Là, le ton était lancé. Malgré mes paroles aux allures de défi, j'avais entièrement confiance en Clarence à ce niveau. A vrai dire, il me troublait déjà, alors qu'est-ce que ça allait être une fois qu'il se rapprocherait de moi... Je n'osais y penser.




Les hommes forts sont ainsi. Au zénith de l'amour, ils réfléchissent encore, ils calculent et leur décision est sans appel. Pancol
Revenir en haut Aller en bas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
M. Clarence Burns

Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyJeu 17 Oct 2013 - 19:10




i love my body when it's with yours.
Cette soirée était un peu le couronnement de leur relation si spéciale, l’apothéose d’un moment magique qui s’était trop vite écourté. Sofia passait le pas de sa porte et déjà son cœur s’allégeait. Toute angoisse disparaissait, toute tension s’évaporait de ses épaules pour ne laisser qu’un Clarence impatient mais galant. En amour, dans l’affection comme dans l’intimité, il ne faisait jamais les choses à moitié. C’était tout ou rien. Lui qui aimait profiter de toute tout de suite, posséder le corps de sa partenaire pour amasser toutes ces sensations galvanisantes, avec Giulia il avait appris à donner une place à la tendresse, à cette patience si aphrodisiaque. Il avait appris à nourrir son désir psychiquement avant de pouvoir enfin y succomber. Ainsi il lui proposait de retirer son manteau, de s’approprier le territoire qui était désormais entièrement le sien de nouveau. Il n’y avait plus aucune trace de son ex-fiancée, ça n’était que son propre univers qu’elle venait de franchir. Visiblement elle n’était pas déçue. Sa proximité avec elle n’était propice qu’à emballer son cœur et ses sens, il préférait donc se diriger vers la cuisine, exhibant par la même occasion la petite collation qu’il leur avait préparée. Néanmoins, il décela une certaine hésitation chez Sofia. Immobile, il attendait une réaction de sa part, ne perdant pas une miette de sa silhouette affolante. Il devinait ses courbes sous ce manteau finalement plus encombrant qu’autre chose. Elle s’appuya ans l’encadrement de la porte puis se débarrassa du vêtement d’un geste lent, savamment étudié. Et la surprise eut l’effet escompté. Si Clay ne tenait pas à rester digne, il s’en serait décroché la mâchoire. Elle avait osé dissimuler une nuisette aussi courte que d’un noir soyeux. Elle remontait haut sur ses cuisses et mettait parfaitement en valeur un corps irréprochable. C’était étrange mais en compagnie de la belle infirmière, il sentait ses vieux instincts refaire surface. Il mourrait d’envie de s’emparer d’elle maintenant sur la table de la cuisine, contre la porte, peu importe mais c’était une pulsion qui agitait délicieusement son estomac. Un sourire malicieux se dessinait sur ses lèvres pulpeuses et aussitôt Clarence l’imita. Agréablement bluffé de cette audace, il s’accouda au comptoir de sa cuisine, ses yeux dévorant tout ce qui se présentait à lui. Il aurait pu demeurer des heures comme ça à la contempler si d’autres idées plus pragmatiques ne s’étaient pas fermement ancrées dans sa tête. « Le remontant attendra. Je crois que tu as déjà lancé les choses sérieuses… » Il goba une fraise dont il goûta à peine la saveur avant de se diriger vers Sofia. Il maitrisait de toutes ses forces son allure pour ne pas entrer trop rapidement en contact avec ce tableau qui appelait au vice. Quand il fut enfin près d’elle, il souleva son menton de sa main pour que leurs visages se fassent face. Il ressentait de nouveau cette vague de douceur l’envahir, celle qui l’avait tant perturbé à l’observatoire et il ne savait plus à quel saint se vouer. Clay approcha ses lèvres des siennes mais se contenta de les caresser sans les embrasser. Il savait que s’ils échangeaient un baiser aussi passionné qu’il y a deux nuits, c’en était fini. Son cœur tambourinait contre sa poitrine si bien que Sofia aurait pu le percevoir d’un geste. Il quitta son menton pour descendre ses deux mains le long de sa taille. La douceur du tissu n’avait d’égal que la douceur de sa peau et c’était d’autant plus excitant. Elles glissèrent le long de ses hanches et atteignirent enfin le côté de ses cuisses. Il ne s’y attarda pas puisque ce ne fut qu’une impulsion pour la soulever du sol. Aussi légère qu’une plume, c’était trop facile. Il esquissa quelques pas en arrière puis finit par la déposer sur l’îlot central de sa cuisine en bois ciré. Même assise en hauteur il était presque aussi grand qu’elle. Il l’attira un peu contre le rebord pour qu’elle soit encore plus proche de lui. « Deux jours c’était trop long. » Souffla-t-il comme si toute l’attente l’avait fatigué. Ses mains étaient restées derrière ses genoux, tenues fermement à ses jambes au cas où elle déciderait de partir. Mais elle n’irait nulle part ce soir, nulle part ailleurs que dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Reed Gallagher
À votre service
À votre service
Reed Gallagher

Age : 28
Date d'inscription : 25/07/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Jamie Dornan
Crédit avatar : (a) Razowski (s) Solosand
Messages : 1841
Nationalité / origines : Américain. Originaire d'Irlande.
Situation : Divorcé(e)
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en journalisme et en sciences politiques à l'UCLA.
Job/Métier : Rédacteur en chef du Los Angeles Times depuis fin 2014.
Adresse de résidence : Maison à Santa Monica.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron, Alice, Andreas & William.

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyVen 18 Oct 2013 - 15:41



Clarence & Sofia

between the raindrops

Mon audace allait-elle payer avec Clarence ? C'est la question qui me taraudait l'esprit avant de décider de laisser glisser mon manteau le long de mon corps. J'avais l'envie presque furieuse de voir dans ses yeux une lueur de désir, une pointe d'appétence... et même beaucoup plus. Je voulais que tout se libère en lui, que cette excitation que j'avais sentie l'autre soir s'anime à nouveau, se déchaine jusqu'à ce que j'en vacille de troubles. Il m'en vit rassurée quand il décida d'abandonner l'idée du remontant. Non pas que l'idée me rebutait en soi, c'est toujours agréable de boire un coup avant de festoyer... mais là, c'était juste impossible. Mon corps frissonnait encore légèrement de froid, quand bien même une vague de chaleur toute nouvelle prenait place, me faisant petit à petit chavirer sous son regard avide. L'immobilité de Clarence ne dura pas, pour mon plus grand plaisir... L'homme s'approcha de moi à pas de loup affamé et pourtant, c'est avec une douceur incroyable qu'il releva mon menton pour me forcer sans doute à affronter avec plus d'ardeur son regard, sauf que la seule chose que je voyais était ses lèvres, tellement désirables, tellement... Les paupières semi-closes, j'arborais un air légèrement insolent pour le provoquer, souhaitant accentuer toujours plus ses pulsions. Finalement, je fermai mes yeux quand il rompit totalement la distance en... effleurant mes lèvres rosies et momentanément hypersensibles. Souhaitait-il me rendre encore plus folle de lui, de son corps ? Ce que je voulais voir apparaissait de plus en plus clairement sous mes yeux à nouveau grands ouverts. Clarence n'allait pas garder renfermée cette fougue restée silencieuse depuis plusieurs années bien longtemps encore. Je désirais le voir craquer, sentir ses mains entreprenantes sur moi. Je désirais qu'il me désire. Ardemment. Bon sang, je bouillonnais intérieurement, j'étais déchirée sous ce contact si exquis et pourtant tellement limité. Quand ses grandes mains descendirent le long de ma nuisette jusqu'à ma taille, puis ma cuisse, j'osai me pincer les lèvres discrètement, sachant cependant qu'il le verrait. C'est que j'en étais à point où, heureusement, ma dignité m'empêchait de me tortiller sur place... Monsieur me releva finalement et m'emporta jusqu'au milieu de la pièce. Je le remerciai silencieusement d'avoir installé cet ilot central en bois car la fraicheur ne fut pas aussi vive que celle à laquelle je m'attendais. La peau de mes cuisses ne s'offusqua donc pas, et c'est avec un très léger sourire que je reçus ses paroles au creux de mon oreille. La liberté lui allait si bien... J'avais envie de lui dire que je le trouvais beau, séduisant, terriblement excitant. Mais au lieu de ça, je me contentais d'un bref son significatif de mon état d'esprit. « Shh.. » Mes mains caressèrent son visage, ses cheveux et puis sa nuque pour finalement atteindre l'encolure de sa chemise que j'agrippai avec plus de ténacité. Mes deux jambes encerclèrent sa taille et avec frénésie, je déboutonnai sa chemise pour finalement la lui ôter et la jeter par terre. Merci dame nature pour ce que vous avez fait de Clarence Burns, il est juste.. parfait. Mes yeux se délectèrent de cette vision tentatrice et presque intimidée, je posai l'une de mes mains sur son torse, tandis que l'autre était accrochée au plan de travail. Mes jambes resserrèrent leur emprise pour le coller contre moi et mon corps entier ne resta pas insensible face à ce rapprochement, bien au contraire... Je sentis cette petite excitation au niveau de mon bas ventre prendre de l'ampleur, arrivant bientôt à un point de non retour. C'était le moment où je devais lui procurer la même sensation et pour ça, je me faisais confiance, encore. Mes deux mains attrapèrent les pans de ma courte nuisette et sous son regard clair, je la relevais, jusqu'à l'ôter complètement... Direction la chemise à carreaux. Désormais uniquement recouverte d'une culotte noire à dentelle, je toisai Clarence du regard, comme pour le forcer à me fixer droit dans les yeux et non plus bas. « Embrasse-moi Clay. »





Les hommes forts sont ainsi. Au zénith de l'amour, ils réfléchissent encore, ils calculent et leur décision est sans appel. Pancol
Revenir en haut Aller en bas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
M. Clarence Burns

Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyDim 20 Oct 2013 - 18:18




i love my body when it's with yours.
Assise comme ça, toute offerte à lui, Sofia était plus divine que jamais. Clarence aurait voulu que le temps s’arrête, qu’il puisse profiter à sa guise de cette sensualité incarnée. Il savait que sa douceur était une lente torture pour elle, il savait qu’ils retenaient tous deux ce désir ardent d’exploser. Lorsqu’elle se pinçait la lèvre, il mourrait d’envie de la lui mordiller à son tour. Il voulait être maitre de chacun de ses gestes, responsable de son excitation. Il aurait pu essayer de trouver mille mots pour décrire ce dont il avait envie maintenant mais il ne trouvait même pas la force de le faire. Il savait maintenant ce qu’était le véritable désir, celui qui renaissait après des mois en ayant cru à une idée plus terne de ce qu’était l’appétit charnel. Il ne désirait plus Giulia depuis déjà longtemps et c’était une réalité qui l’avait frappé sitôt qu’il avait rencontré Sofia sur la terrasse de l’observatoire. Cette nuit-là, il allait se remettre entièrement à elle, sans craindre que sa conscience ne vienne le hanter plus tard. Un son s’échappa de ses lèvres tentatrices et Clay crut qu’il allait fondre. C’était horrible de se sentir à la fois conquérant et à la merci d’une telle personne. Ses mains vinrent étreindre son visage, son buste et plus ses gestes étaient à peine perceptible plus son corps entier en subissait les frissons. Il continuait inlassablement de la regarder, souhaitant recueillir la moindre réaction à cet instant. Un sourire en coin apparut sur le visage du blond quand il fut encerclé par ses jambes alors que Sofia s’attelait à faire sauter les boutons de sa chemise sans la maltraiter néanmoins. C’était la première fois qu’il se dévêtait devant une autre femme de cette façon et pourtant, il n’en perdait pas son assurance. Il avait toute confiance qu’il plairait à Sofia et en toute confiance, il laissa tomber sa pauvre chemise par terre. Il s’apprêtait à la rapprocher encore de lui comme si la distance n’était déjà pas assez réduite. L’emprise que ses longues jambes avait autour de sa taille était rassurante et d’autant plus excitante. Il caressait à peine la peau nue de ses cuisses comme s’il n’attendait que le signal d’approbation pour se montrer plus prédateur. Il était déjà bien avide mais une fois que la nuisette noire de Sofia vint rejoindre sa chemise sur le sol de la cuisine, il sentit clairement que son corps montrait peu à peu les signes de son appétit. Son rythme cardiaque avait augmenté, accentuant légèrement son souffle déjà court. Ses yeux bleus profitèrent de la vue qui s’offrait à lui, malgré lui, il dut attendre le regard insistant de Sofia pour que Clay ne daigne retrouver son visage. Son ordre fut aussitôt exécuté. Ses mains agrippèrent ses hanches pour la plaquer contre lui, rejoignant pour la première fois leurs deux peaux nues. Elle pouvait aisément déceler combien il ne tenait plus de la voir ainsi sans pouvoir la toucher. Il attrapa ses lèvres avec passion, approfondissant immédiatement le baiser dans l’espoir d’obtenir tout d’elle tout de suite. C’était galvanisant, exaltant, enivrant, si bon. Quand il se décida enfin à stopper ce baiser, ça n’était que pour en initier d’autres. Ses lèvres glissèrent lentement le long de sa gorge, traçant enfin ce chemin invisible dont il avait rêvé. Ses baisers étaient sensuels, brûlants d’envie. Il s’attarda une poignée de seconde avant de continuer sa descente. Sa bouche descendit le long de sa poitrine, la traversant sans faire halte sur ses seins qui avaient pourtant maintes fois retenu son attention. Il parvint à la naissance de son ventre. Plus il descendait, moins il démontrait de retenue. Quelques mèches blondes suivaient sa route, caressant sa peau sur son passage. Ses mains la faisaient basculer progressivement pour qu’il puisse atteindre son ventre, l’allongeant lentement sur le comptoir. Lorsqu’il fut arrivé juste sous son nombril, il s’arrêta pour laisser son souffle s’échouer sur son bas-ventre. Il resta un instant ainsi, comme pour réaliser à quel point elle le rendait fou. Et dire que ça n’était que le début. Il releva enfin les yeux pour admirer Sofia, guetter la moindre de ses expressions. Il remonta à sa hauteur tout en se hissant à son tour sur l’îlot central. Il se retrouvait à quatre pattes au-dessus d’elle, ses deux mains de chaque côté de son visage. Il lui adressa un sourire sincère et éloquent de tout ce qu’il n’avait pas envie de dire mais qui se lisait aisément sur son visage, sur son être entier.
Revenir en haut Aller en bas
Reed Gallagher
À votre service
À votre service
Reed Gallagher

Age : 28
Date d'inscription : 25/07/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Jamie Dornan
Crédit avatar : (a) Razowski (s) Solosand
Messages : 1841
Nationalité / origines : Américain. Originaire d'Irlande.
Situation : Divorcé(e)
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en journalisme et en sciences politiques à l'UCLA.
Job/Métier : Rédacteur en chef du Los Angeles Times depuis fin 2014.
Adresse de résidence : Maison à Santa Monica.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron, Alice, Andreas & William.

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyDim 27 Oct 2013 - 19:42



Clarence & Sofia

between the raindrops
Se faire désirer, c'est une chose. Obtenir ce que l'on veut, c'en est une autre... Après m'être abandonnée au regard pour le moins gourmand de Clay, je l'avais laissé s'approcher pour m'emporter un peu plus loin, à un endroit où il se sentait sans doute plus en confiance, plus apte d'avoir ce qu'il souhaitait avoir. C'est vrai que la vue ne devait pas être désagréable, mais je n'étais pas non plus à plaindre, bien au contraire. Des bouts de tissus se firent la malle et bientôt, je me retrouvais seins nus contre lui, contre cette chaleur si rassurante et enveloppante. Ça, c'était ce que j'adorais chez les hommes. L'idée même qu'ils puissent nous protéger par un simple regard, par une simple caresse... Tout en Clarence me mettait à l'aise et m'inspirait l'abandon. Pas n'importe quel abandon, celui du corps, et même de l'âme. Qu'on me pardonnât pour ce manque de bonne conscience vis-à-vis de celle qui partageait sa vie il y a quelques jours encore ; j'étais à trois mille lieues de penser à elle et encore moins à ce qu'elle pourrait en penser. Avec du recul, certainement aurait-elle voulu ma mort. Soit. J'avais mieux à faire que de l'imaginer furibonde. Clarence était prêt à s'offrir à moi ce soir-là, et à personne d'autre. Et je ne pensais qu'à ça. Le regard planté dans ses yeux, je le suppliais presque de m'embrasser, sachant très bien que ce doux contact serait le début d'une étreinte bien plus sauvage. Je le voyais dans son regard, cette lueur brillante prête à exploser en mille feux. Quand enfin il donna raison à mes paroles, je gémissais de plaisir, profitant aussi de ce baiser comme si j'allais être séparée de lui l'instant d'après. Et puis les lèvres du grand blond s'échappèrent des miennes pour glisser le long de mon cou, et jusqu'à ma poitrine... Là, je croyais qu'il allait s'y attarder un peu mais sa descente continua sous mon regard désireux. Tout en moi brûlait et mon bas ventre en était la première victime. Sa main m'invita à m'allonger, dos contre le plan de travail, tandis que mes mains s'agrippaient au rebord de l'ilot. Sous l'émotion, mes yeux se fermèrent, mes lèvres se pincèrent d'envie. L'attente était terrible, encore plus sous son regard de lion dominant. Et avec une délicatesse qui me surprit, il se hissa au-dessus de moi, me berçant à nouveau de cette chaleur qui lui était propre. Son parfum aussi vint chatouiller mes narines ; c'était follement excitant. Le regard espiègle, je levai mes mains sur son visage, ses cheveux, avant de les descendre le long de son torse... et jusqu'à son pantalon où je pus sentir aisément au travers du tissu l'excitation du beau trentenaire. Subtilement, je déboutonnai le premier bouton de son jean, puis le deuxième, tout en approchant mes lèvres de son oreille. « Plus jamais tu ne prépareras à manger sans penser à tout ça. A moi. » Le temps efface les choses. Mais je ne voulais pas le savoir, j'étais bien trop fière de mes paroles. Aussitôt les festivités déclarées, je le bousculai sur le côté pour à mon tour le dominer, à califourchon sur lui. Parce qu'il devenait vraiment trop encombrant, je terminai de lui retirer son jean pour qu'il rejoigne les autres objets futiles de cette scène. Enfin, nous étions à égalité. Légèrement malicieuse, je caressai ses lèvres du bout de mon index, tout en frottant mon bassin contre l'objet de mes désirs, non sans une sensualité qui j'espérais, le ferait craquer... A nouveau, je me faisais désirer d'une façon tout sauf catholique. M'abaissant sur lui, je laissai la pointe de mes seins frôler son torse, avant de sceller mes lèvres aux siennes pour un nouveau baiser passionné. Cette danse des corps n'était encore qu'une simulation de ce qui allait arriver bientôt, mais elle me rendait déjà fiévreuse et bouillonnante.




Les hommes forts sont ainsi. Au zénith de l'amour, ils réfléchissent encore, ils calculent et leur décision est sans appel. Pancol
Revenir en haut Aller en bas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
M. Clarence Burns

Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptySam 2 Nov 2013 - 14:48




i love my body when it's with yours.
Chacune des attitudes de Sofia était une victoire. Clarence remarquait tout : son regard fiévreux puis ses paupières fermés, sa lèvre coincée entre ses dents, sa manière de se cambre. Tout en elle appelait au désir et à la luxure. Il aurait pu l’embrasser de cette façon durant des heures, goûter à son corps. Il aurait été capable de se dévouer entièrement à son plaisir, de ne s’occuper que d’elle et de la laisser succomber seule tant elle le rendait fou. Plus rien n’existait, ils venaient de passer à l’étape supérieure et le blond n’était pas prêt à reculer ou regretter quoique ce soit. Sofia était une très belle femme, dans tous les sens du terme. Même fiancé, il plaidait coupable d’avoir fantasmé une fois ou deux sur elle, d’avoir connu la frustration de ne pouvoir séduire l’interdit. Maintenant que toutes les barrières étaient levées, il fonçait à corps perdu dans ses bras. Alors que sa bouche avait fini sa course brûlante jusqu’à son nombril, il éprouva le besoin de retrouver son visage, ce contact avec ses yeux charmeurs. Hissé au-dessus d’elle, comme le mâle dominant qui venait réclamer son dû, il profitait de ces secondes de répit pour apaiser son souffle court. Son cœur lui continuait d’illustrer son excitation et cognait inlassablement contre sa poitrine dans une affriolante musique. C’était comme un rituel, quelque chose qu’il avait toujours connu. Il lui semblait connaitre Sofia depuis des années, savoir ce dont elle avait envie tout en découvrant cette nouvelle façon d’être. Un sourire à la fois fébrile et détendu occupait son visage tandis que les mains de la demoiselle explorait son buste, puis descendait jusqu’à son jean qui paraissait trop encombrant et quelque peu serré à sa taille. Ses yeux se fermèrent lentement et quand elle lui murmura ces mots indécents à son oreille, il expira brutalement complètement enivré par la réalité de son discours. C’était inoubliable et il souhaitait se rappeler de ce moment hors du temps. Il songeait même à rebaptiser sa cuisine au nom de la belle, puisque c’était impossible qu’il ne pense pas à elle en entrant dans la pièce désormais. Clay savait se montrer aussi dominant que docile, c’est pourquoi il n’émit aucune résistance quand son corps bascula à la place de celui de Sofia, contre le comptoir. Enfin elle se débarrassa de son jean superflu et même les fins tissus qui séparaient son être du sien semblaient maintenant incommodant. Il succombait de plus en plus, patientait de moins en moins à ce florilège de sensations qui l’attendaient. Les hanches affolantes de la jeune femme entamaient une danse indécente contre le bassin de Clarence. Il ne ratait pas une miette de la scène, se retenait tellement de l’agripper à pleines mains et de lui faire comprendre combien ces frottements étaient tout aussi bons que frustrants. Il lisait sur son visage qu’elle aimait le faire languir, qu’elle souhaitait franchir ses limites avant qu’il n’y tienne plus. Il ne parvenait plus à respirer que par la bouche, son souffle allant au rythme des mouvements de Sofia. Elle se pencha sur lui, non sans coller son corps au sien, pour à nouveau rejoindre ses lèvres. La délicatesse laissait place à la violente convoitise. Tandis qu’il continuait inlassablement de l’embrasser, appréciant toujours cette saveur, Clay donnait parfois des à-coups avec son bassin, afin que son sexe vienne inopinément caresser le sien. Il tenait fermement ses cuisses pour que jamais elle ne s’éloigne de lui. C’était une douce torture qu’il s’infligeait également à lui-même. Alors qu’il approfondissait le baiser, laissant entendre qu’il se retenait de moins en moins, une de ses mains se libéra. Elle se glissa entre leurs deux bassins et ses doigts vinrent frôler son intimité, encore séparé par ce sous-vêtement maudit. Il savait très bien quoi faire, où aller, quelle pression exercer pour qu’à son tour la pression ne vienne envahir Sofia. Il la taquinait doucement, s’éloignant parfois sur l’intérieur des cuisses pour revenir à son objet de désir. C’était insoutenable. Sans la prévenir, il entoura sa taille d’un bras fort et contracté. La maintenant contre lui, il inversa à nouveau la position, la laissant retomber moins tendrement sur l’îlot. Il remerciait le ciel de l’avoir fait grand et fort sans quoi il ne pourrait se permettre ce genre de revirement de situation. L’excitation atteignait peu à peu son paroxysme et il ne supportait plus tellement son boxer, ni la dentelle noire qui recouvrait encore la nudité de Sofia. Il se redressa fièrement, à genoux face à elle. Il la regardait avidement avec ce sourire en coin qui laissait deviner que l’heure de l’amuse-bouche approchait de sa fin. Il pouvait la contempler comme ça encore longtemps mais son désir la réclamait instamment. Il débarrassa Sofia de sa culotte puis replongea contre elle pour parsemer son cou de brefs baisers. A présent, dès qu’il la touchait, dès que leurs peaux se rencontraient, c’était un long frisson qui parcourait l’échine de Clay, grignotant un peu plus sa volonté de faire durer l’attente.
Revenir en haut Aller en bas
Reed Gallagher
À votre service
À votre service
Reed Gallagher

Age : 28
Date d'inscription : 25/07/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Jamie Dornan
Crédit avatar : (a) Razowski (s) Solosand
Messages : 1841
Nationalité / origines : Américain. Originaire d'Irlande.
Situation : Divorcé(e)
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en journalisme et en sciences politiques à l'UCLA.
Job/Métier : Rédacteur en chef du Los Angeles Times depuis fin 2014.
Adresse de résidence : Maison à Santa Monica.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron, Alice, Andreas & William.

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyMar 12 Nov 2013 - 17:38



Clarence & Sofia

between the raindrops
Ce n'est qu'avec du recul que je réalisais à quel point j'avais longtemps désiré, presque inconsciemment, toutes ces caresses, tous ces baisers plus torrides les uns que les autres. C'est un nouveau Clarence qui me faisait face, sauvage, sans la moindre retenue. Et si sa réserve habituelle me plaisait aussi, je raffolais tout autant de cette autre face de lui. Je ne voulais pas lui céder facilement ; la simplicité peut certes être toute aussi excitante que l'originalité dans l'intimité d'un couple, mais entre Clay et moi, c'était différent. Notre relation était spontanée, tout autant que notre désir, incontrôlable et plus puissant que jamais. Si mes sentiments pour lui étaient forts, je ne pouvais cependant mettre aucun mot dessus, et surtout je ne pouvais nier qu'il s'agissait avant tout d'une attirance physique, que l'on se privait d'ailleurs d'exploiter depuis bien longtemps. A califourchon sur lui, j'avais fait tout ce qui était en mon pouvoir pour faire grimper son excitation encore un peu plus. Mon entrejambe collée à la sienne m'indiquait qu'il était déjà enflammé à l'idée d'unir nos corps et cela me réjouissait grandement, ce que je lui fis comprendre par une attitude à la fois sensuelle et malicieuse. Mes mouvements de bassins continuèrent de le provoquer encore quelques secondes, me donnant encore plus envie de lui. Cela devenait intenable, même pour moi. Je frissonnais de volupté. Cette sensation de picotements si exquise, si obsédante... Mes lèvres pincées par l'attisement qu'il me procurait, je ne me lassais pas d'admirer son torse sculpté à la perfection, tout autant que son visage aussi doux que sévère. Il était sans doute un idéal masculin pour beaucoup de femmes, et cette simple pensée me rendait plus gourmande encore de lui. Alors que je m'étais penchée pour l'embrasser envieusement, l'une de ses mains sur mon intimité encore recouverte me fit l'effet d'une douce secousse intérieure. J'y fus extrêmement sensible tellement j'en avais besoin, tellement cela devenait dur d'attendre. Et à en voir l'expression urgente du grand blond, je n'étais pas la seule à le penser. Il usa de sa force pour faire basculer la situation à nouveau, et je me retrouvai donc sous lui, le regard captivé par le sien. Redressé sur les genoux, je répondis à son sourire espiègle qu'il m'adressa avant de retirer le dernier de mes vêtements. A peine étais-je complètement dénudée qu'il revenait déjà me couvrir de baisers, me comblant au plus profond de mon être. Les yeux clos, j'agrippai d'abord mes mains à sa nuque pour l'embrasser à mon tour sur le coin de ses lèvres, puis sur sa mâchoire... et je fis glisser mes mains jusqu'à ses fesses pour l'inciter à se coller à moi. A l'évidence, je n'étais guidée que par mes pulsions, et je n'avais plus envie de répondre à quoi que ce soit d'autre. Impulsivement, je retirai son boxer en deux en trois mouvements avant de chercher son regard. « Dis-moi que tu as ce qu'il faut dans l'un des tiroirs de ta cuisine. » Je tentai de garder mon sérieux mais ce fut difficile alors je me mis à rire doucement avant de venir capturer ses lèvres pour un bref baiser. J'aurais pu faire abstraction de ce geste de protection mais mon métier m'avait fait voir suffisamment de cas affligeants pour ne pas pouvoir passer à côté. Malgré ma confiance envers Clarence, je préférais qu'on ait bonne conscience suite à cette nuit. Et au pire... « Emmène-moi dans ta chambre sinon. J'aimerais autant ton lit que cet îlot, promis... » Lui murmurai-je au creux de l'oreille dans un souffle provocant.






Les hommes forts sont ainsi. Au zénith de l'amour, ils réfléchissent encore, ils calculent et leur décision est sans appel. Pancol
Revenir en haut Aller en bas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
M. Clarence Burns

Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyMer 13 Nov 2013 - 23:24




Revenir en haut Aller en bas
Reed Gallagher
À votre service
À votre service
Reed Gallagher

Age : 28
Date d'inscription : 25/07/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Jamie Dornan
Crédit avatar : (a) Razowski (s) Solosand
Messages : 1841
Nationalité / origines : Américain. Originaire d'Irlande.
Situation : Divorcé(e)
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en journalisme et en sciences politiques à l'UCLA.
Job/Métier : Rédacteur en chef du Los Angeles Times depuis fin 2014.
Adresse de résidence : Maison à Santa Monica.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron, Alice, Andreas & William.

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyVen 15 Nov 2013 - 19:33



Clarence & Sofia

between the raindrops






Les hommes forts sont ainsi. Au zénith de l'amour, ils réfléchissent encore, ils calculent et leur décision est sans appel. Pancol
Revenir en haut Aller en bas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
M. Clarence Burns

Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyMer 20 Nov 2013 - 1:06




Revenir en haut Aller en bas
Reed Gallagher
À votre service
À votre service
Reed Gallagher

Age : 28
Date d'inscription : 25/07/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Jamie Dornan
Crédit avatar : (a) Razowski (s) Solosand
Messages : 1841
Nationalité / origines : Américain. Originaire d'Irlande.
Situation : Divorcé(e)
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en journalisme et en sciences politiques à l'UCLA.
Job/Métier : Rédacteur en chef du Los Angeles Times depuis fin 2014.
Adresse de résidence : Maison à Santa Monica.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron, Alice, Andreas & William.

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyJeu 28 Nov 2013 - 17:05



Clarence & Sofia

between the raindrops






Les hommes forts sont ainsi. Au zénith de l'amour, ils réfléchissent encore, ils calculent et leur décision est sans appel. Pancol
Revenir en haut Aller en bas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
M. Clarence Burns

Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyDim 22 Déc 2013 - 12:20




Revenir en haut Aller en bas
Reed Gallagher
À votre service
À votre service
Reed Gallagher

Age : 28
Date d'inscription : 25/07/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Jamie Dornan
Crédit avatar : (a) Razowski (s) Solosand
Messages : 1841
Nationalité / origines : Américain. Originaire d'Irlande.
Situation : Divorcé(e)
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en journalisme et en sciences politiques à l'UCLA.
Job/Métier : Rédacteur en chef du Los Angeles Times depuis fin 2014.
Adresse de résidence : Maison à Santa Monica.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron, Alice, Andreas & William.

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptySam 28 Déc 2013 - 17:33



Clarence & Sofia

between the raindrops








Les hommes forts sont ainsi. Au zénith de l'amour, ils réfléchissent encore, ils calculent et leur décision est sans appel. Pancol
Revenir en haut Aller en bas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
M. Clarence Burns

Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyJeu 2 Jan 2014 - 15:16






And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
Reed Gallagher
À votre service
À votre service
Reed Gallagher

Age : 28
Date d'inscription : 25/07/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Jamie Dornan
Crédit avatar : (a) Razowski (s) Solosand
Messages : 1841
Nationalité / origines : Américain. Originaire d'Irlande.
Situation : Divorcé(e)
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en journalisme et en sciences politiques à l'UCLA.
Job/Métier : Rédacteur en chef du Los Angeles Times depuis fin 2014.
Adresse de résidence : Maison à Santa Monica.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron, Alice, Andreas & William.

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyMer 15 Jan 2014 - 15:52



Clarence & Sofia

between the raindrops

L'on peut s'offusquer de tout le machisme de ce monde d'hommes, de toutes ces paroles supérieures, de toute cette violence gratuite ou encore de tous ces excès de pouvoir, néanmoins ce moment où l'homme nous domine, nous rend plus soumise que jamais face à sa puissance ; ce moment où tout le plaisir qu'il s'est accaparé se déverse en un lieu désormais conquis ; rien, absolument rien n'est plus envoûtant et fascinant pour une femme amante. Je ne prétends pas être le porte-parole de toutes les femmes de cette Terre mais sur ce lit, toujours unie à Clarence, j'avais cependant l'intime sensation de posséder une vérité, un ressenti universel, tant qu'il était ressenti avec une affection particulière. Mes sentiments à l'égard du beau Burns étaient à ce moment-là complètement brouillés, et j'étais moi-même désarçonnée par ce qu'il m'avait fait ressentir pendant cette dernière heure. Voilà la faiblesse de la femme sentimentale, qui revient toujours au galop quand on aimerait la voir disparaitre à jamais. Mes prunelles s'étaient posées sur Clay, désormais allongé sur le dos à mes côtés. Moi aussi, je dus reprendre mes esprits. Je ne le montrais peut-être pas mais j'étais chamboulée, plus que je ne l'aurais pensé. J'aurais pu me sentir mal, mais ce n'était pas le cas, bien loin de là. J'étais heureuse, béate ; plus rien ne comptait si ce n'est notre bonheur dans cette bulle. Quand son visage se tourna vers le mien et que son regard intercepta le mien, je me sentis intimidée pour la première fois depuis longtemps en sa présence. C'était étrange et pourtant, c'était là. L'un de ses doigts dessina les courbes de mon corps et m'arracha un sourire. Sourire bien vite flatté suite à ses paroles. « Terriblement... ? Non, pas à mon souvenir. » Murmurai-je à son égard d'une voix rieuse et malicieuse avant de relever mes jambes à l'arrière dans un mouvement que j'espérais sensuel. Lui aussi était terriblement sexy, mais avais-je besoin de le lui préciser ? Mes yeux devaient parler pour moi ; désormais autorisée à le regarder envieusement, je ne me privais plus. A mon tour, je caressai ses cheveux doucement, avant de frôler sa joue du dos de mes doigts. « C'était... parfait. Je ne pensais pas pouvoir ressentir quelque chose comme ça, avec toi. » Exceptionnelle relation que je partageais avec Clay, dénuée d'ambiguité amoureuse et pourtant si riche et épanouissante. J'étais persuadée qu'il ressentait la même chose que moi et c'était bien cette impression qui avait rendu la chose d'autant plus excitante et magique. « Tu m'acceptes à tes côtés pour le restant de la nuit ou je dois repartir en voleuse ? » Lui demandai-je avant de tirer le bout de ma langue, comme une enfant. Il n'avait pas intérêt à me renvoyer chez moi, je le vivrais mal, étrangement. C'est en m'imaginant dormir là, chez lui, que je repensai tout à coup à un élément pourtant essentiel. « Mais au fait... » Fronçant les sourcils, je me redressai, quittai la chambre en tenue d'Eve jusqu'à la cuisine pour enfiler ma culotte et la chemise de Clarence avant de revenir en arrière, le regard curieux. Et là, passant à côté de la fenêtre, je vis enfin ce que je cherchais. Un rire s'échappa de mes lèvres que je cachai de ma main en apercevant l'animal impatient. « Oh, pauvre Thor. » Je m'approchai de la baie vitrée sans pour autant la faire coulisser. « Ton maître t'a lâchement mis dehors pour moi... J'espère pour toi qu'il ne retrouvera pas une concubine de sitôt si c'est pour que tu passes ta vie dehors les premiers jours. » Que je lui dis à moitié amusée avec un air attendri, sans faire attention à ce qui se passait derrière moi...





Les hommes forts sont ainsi. Au zénith de l'amour, ils réfléchissent encore, ils calculent et leur décision est sans appel. Pancol
Revenir en haut Aller en bas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
M. Clarence Burns

Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyJeu 23 Jan 2014 - 18:24




i love my body when it's with yours.
L’ardeur de cet instant charnel semblait avoir laissé place à la plénitude. Alors que Clarence s’était senti gonflé de cette avidité sexuelle, du besoin de ce plaisir indescriptible, il paraissait désormais apaisé comme repu. Bien entendu il restait un homme insatiable qui aurait très bien pu repartir de plus belle après quelques minutes de répit mais il avait comme la sensation que ça n’était plus de cet ordre là entre eux. Il savait que sa relation avec Sofia demeurerait particulière, indéfinie et surtout très affective. C’était sans doute cette certitude rassurante qui rayait tout scrupule, tout remord qui aurait pu venir hanter son esprit. Suite à son compliment, il crut déceler une pointe de timidité, de pudeur chez la jolie slave. Un nouvel aspect de sa personnalité qu’il ne soupçonnait pas et qui confirmait qu’elle n’était pas de ces femmes fatales qui accumulaient les conquêtes sans éprouver le moindre sentiment profond. Clay en était d’autant plus séduit et ne manquait pas chaque mouvement de son corps toujours aussi sensuel. Elle avait cette félinité, cette élégance sulfureuse qui attirait irrémédiablement tous les regards masculins. Ca n’était pas donné à toutes les femmes – encore moins toutes les américaines d’ailleurs, il l’avait déjà remarqué. Il aurait pu rester des heures dans cette position, à cette activité tandis qu’il ronronnait presque lorsqu’elle glissa ses doigts fins dans ses cheveux blonds. Dieu qu’il aimait cette caresse, jamais il ne s’en lasserait. L’homme était entièrement d’accord avec ses dernières paroles mais son blocage légendaire quant aux mots qui signifiaient beaucoup pour lui l’empêcha d’affirmer verbalement ses dires. Il se contentait d’un sourire franc et sincère tandis qu’il mourrait déjà d’envie de la reprendre contre lui. Un peu de douceur et de complicité n’était de trop à présent que leurs pulsions primitives étaient assouvies. « Laisse-moi réfléchir. » Se moqua-t-il, plutôt étonné qu’elle ne pose une telle question. Même lorsqu’il n’avait eu que des histoires d’un soir, Clay n’avait jamais châtié la demoiselle de son appartement suite à leurs ébats. Et quand il n’était que l’invité, il attendait toujours qu’on se soit endormi pour s’éclipser au petit matin. « Bien sûr ! » S’exclama-t-il en lui assénant une petite fessée sur son fessier délicat. Après tout on pouvait toujours se permettre quelques suppléments… Il s’apprêtait à fermer les yeux, complètement détendu quand Sofia décida de quitter la chambre précipitamment. Sans attendre il la suivit dans son plus simple appareil. Il attrapa son boxer qu’il enfila à la hâte car Sofia entreprenait déjà de faire rentrer le monstre dans l’appartement. « Tu sais pas à quoi tu t’attaques là. » Clay s’approchait lentement de la jeune femme qu’il enlaça brusquement par derrière, en profitant pour humer légèrement son odeur agréable mêlé à celle de sa propre chemise. « Thor est comme son maitre. Il aime justement un peu trop les femmes qui passent par ici. Je t’épargnais cette joie débordante mais puisque tu insistes. » Il adorait son golden retriever mais l’animal avait toujours eu ce tempérament tumultueux et envahissant. Pour un amoureux des bêtes comme lui, ça ne l’embarrassait nullement mais il avait déjà fait l’expérience de visiteurs qui n’appréciaient pas tout à fait qu’une créature poilue ne se jette sur eux en guise de salut. Alliant le geste à la parole, il recula légèrement le corps de la jeune femme avant de se diriger vers la porte vitrée. Déjà la truffe de Thor était collée au carreau, n’attendant que la libération de son maitre. Aussitôt ouverte, le chien franchit la porte avant de se hisser sur ses pattes arrière pour bondir sur Sofia. La queue frétillante, il la humait avec entrain, cherchant déjà à lui lécher la joue. Hilare, Clay ne prit pas la peine de secourir son amie et se dirigea vers la cuisine où il ramassa les quelques vêtements restants. Il piqua un paquet de cookies dans le placard avant de se mettre à dévorer. « Tu veux quelque chose peut-être ? » Lui demanda-t-il, la bouche à demi-pleine. Le sexe ça creusait, surtout chez les géants.


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
Reed Gallagher
À votre service
À votre service
Reed Gallagher

Age : 28
Date d'inscription : 25/07/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Jamie Dornan
Crédit avatar : (a) Razowski (s) Solosand
Messages : 1841
Nationalité / origines : Américain. Originaire d'Irlande.
Situation : Divorcé(e)
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en journalisme et en sciences politiques à l'UCLA.
Job/Métier : Rédacteur en chef du Los Angeles Times depuis fin 2014.
Adresse de résidence : Maison à Santa Monica.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron, Alice, Andreas & William.

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyDim 9 Fév 2014 - 5:24



Clarence & Sofia

between the raindrops
Quelle chance que cet homme avec lequel je venais de faire l'amour m'autorise à rester chez lui pour la nuit. A vrai dire, j'avais du mal à imaginer Clarence capable de renvoyer une femme comme ça, lui qui est certes puissant mais aussi plein d'une douceur remarquable. Je l'avais toujours connu avec Giulia, autrement dit complètement loyal à cette femme, jamais dans une situation libertine. Ce soir, j'étais celle à laquelle il faisait voir monts et merveilles après avoir vécu dans le plus grand sérieux pendant plusieurs années. Notre amitié valait bien qu'il ne me rejette pas, c'est vrai, mais qu'aurait-il fait si je n'avais pas été son amie, justement ? Cela aurait pu m'intriguer, si et seulement si je n'avais pas pensé, tout à coup, à Thor. Cela arrivait comme un cheveu sur la soupe, c'est vrai, mais la pauvre bête était enfermée dehors comme un malotru depuis que j'étais là, et étant bien trop portée sur le bien-être de mon entourage - je vous défie de ne pas considérer cette bestiole comme mon entourage lors de cette soirée - pour ne pas aller dans le salon afin de voir son museau au travers de la vitre. Heureusement qu'il ne faisait pas froid dehors, le chien collait sa truffe contre la vitre sans avoir le souci de ne pas salir - voilà pourquoi je n'aurais jamais de chien en appartement, les bêtes et la propreté ça fait deux - et cette scène me fit un pincement au cœur, preuve qu'il m'en fallait bien peu pour ressentir de la compassion. Je venais de boutonner vaguement la chemise de Clay au niveau de ma poitrine quand sa voix me signala sa présence. Et très vite, il se rapprocha et m'enlaça d'une manière équivoque, me démontrant par ce geste toute la tendresse qu'il avait à mon égard. Je souris, posant mes mains sur ses bras qui m'encerclaient, avant de rechercher son regard sur le côté. Toutes les femmes qui passaient ici, venait-il de dire. Ce n'est pas comme s'il parlait de femmes avec lesquelles il avait eu une aventure, n'est-ce pas ? Son odeur ravit mes narines et me fit oublier cette interrogation. Déjà, il me lâchait pour aller ouvrir la porte vitrée. « Très juste, j'insiste. Après tout, c'est Thor qui habite ici, pas moi. » Je haussai les épaules et bientôt, mes bras se tendirent vers le golden retriever qui gagna l'autorisation de rentrer. Comme je m'y attendais, il se précipita vers moi avec un entrain caractéristique de ces animaux. Si je n'étais pas prête de vivre avec l'un d'eux, je ne pouvais cependant nier qu'on s'y attachait vite. Je n'étais venue qu'une dizaine de fois chez Clarence quand Giulia y vivait encore, et cela avait suffit à me faire aimer Thor. Peut-être qu'il allait manquer à Giulia, d'ailleurs ? C'est en caressant le col du chien que je me questionnai à ce sujet et déjà, Clarence revenait avec une boite de gâteaux au chocolat. Quelle bonne idée ! Je me dirigeai vers lui pour lui piquer le paquet des mains et en sortir un biscuit que je me mis directement sous la dent. « La même chose que toi. » Je souris, espiègle, avant de tendre ma main vers la sienne. Une fois qu'elles furent liées, je le tirai vers le canapé où je l'invitai à s'asseoir en premier, avant de venir me caler contre lui, mes jambes sur ses cuisses et ma tête sur son épaule. Là, j'étais vraiment à l'aise, et c'était peu de le dire. Un petit moment silencieuse, le temps que Thor tourne au moins dix fois avant de se coucher, je finis par briser le silence d'une petite voix. « J'espère pour ton chien que tu n'inviteras pas trop de femmes comme tu m'as invitée cette nuit... il finirait par vivre dehors, le pauvre. » Peut-être bien qu'en disant cela, je désirais satisfaire ma curiosité. Allait-il retrouver sa vie d'antan, celle dont il avait du me parler une ou deux fois mais que je ne connaissais pour ainsi dire pas ? J'aimais moyennement cette version de lui, sans doute car cette nuit, il m'était en quelque sorte réservé tout autant que je lui étais réservée. L'on ne peut nier qu'il y a toujours quelque chose de sauvage, ou d'animal dans l'acte sexuel. Il suffit que deux êtres ne décident de faire un pour que les heures d'après, un sentiment de propriété apparaisse. Ne vous méprenez pas, je n'étais pas aussi virulente dans mes pensées. Mon visage finit par se relever vers le sien et je croisai ses prunelles. « Est-ce que je suis la première d'une nouvelle longue liste ? Je pense qu'avec ce statut, je pourrais avoir des droits. Comme par exemple, avoir la possibilité d'exercer mon droit de véto quant aux suivantes... » C'est avec un ton enfantin que j'avais prononcé ces mots, quand bien même l'idée m'amusait et me satisfaisait, comme elle aurait pu satisfaire toute autre fille un tant soit peu honnête avec elle-même.





Les hommes forts sont ainsi. Au zénith de l'amour, ils réfléchissent encore, ils calculent et leur décision est sans appel. Pancol
Revenir en haut Aller en bas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
M. Clarence Burns

Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster

SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] EmptyMar 18 Fév 2014 - 19:01




i love my body when it's with yours.
C’était à la fois étrange et pourtant naturel cette tendresse qu’il éprouvait à son égard. Clarence et Sofia venait de coucher ensemble, de partager un moment sulfureux et intime alors qu’il y a quelques semaines, il s’efforçait de garder des distances avec elle. Elle avait représenté une menace qu’il avait voulu taire et désormais elle symbolisait toute la liberté qu’il embrassait enfin avec soulagement. Nul doute qu’elle demeurerait spéciale et si leurs manières prêtaient au couple, il n’y avait qu’une pure affection et bienveillance amicale envers elle. Il l’aimait l’avoir contre lui, ne se poser aucune question et ce fut à contrecœur qu’il se sépara d’elle tandis qu’elle prévoyait de faire rentrer le monstre dans son antre. Observant du coin de l’œil le spectacle, il attrapa de quoi se sustenter après cette nuit endiablée. Plus il la contemplait, plus il avait envie de réitérer la chose. Elle éveillait l’appétit du célibataire, celui qui se sentait capable de faire une nuit blanche pourvu qu’il ne quitte pas les bras d’une femme. Bien entendu, il demeurait un homme plutôt insatiable lorsqu’il était en couple mais au bout de plusieurs années, ça n’était plus la même complicité qui la liait avec sa partenaire. Giulia était le criant exemple combien la femme qu’on connaissait par cœur devenait une étrangère au fil du temps. Au moins avec Sofia, la même erreur ne se reproduirait pas. Clay la retrouva et se laissa guider vers le canapé, la bouche pleine. Sur le chemin, il en profita pour flatter le gros crâne du golden retriever qui les suivait gaiement. Il était étrangement calme, câlin sans être un pot de colle. Il fallait croire que la menace de la terrasse avait porté ses fruits. Obéissant, il se laissa tomber sur son énorme sofa avant de recueillir la jolie slave contre lui. Il aurait pu s’endormir comme ça tant il se sentait bien mais il tenait également à profiter d’elle jusqu’à ce qu’elle ne disparaisse derrière la porte d’entrée. Sa main glissait le long de sa cuisse, allant et venant en des caresses distraites et douces. Sofia se décida enfin à briser le silence, avec une réflexion des plus étudiées. Le soigneur choisit d’en rire bien qu’il décelait la pointe de sérieux dans sa voix. Il n’avait jamais réfléchi à tout ça et pour cause. « Thor ne finira jamais dehors. A qui tu parles ? » S’indigna-t-il sur un ton théâtral. Il prenait toujours des précautions quand il s’agissait d’un nouveau visiteur mais son chien ne finissait jamais la nuit dehors. Il tenait trop à cette grosse boule de poil, recueillait tout l’amour que la bête lui offrait sans demander rien en retour – si ce n’est une gamelle toujours pleine et des séances de jeu quotidiennes. Clay attendit cependant qu’elle ne révèle clairement le fond de sa pensée. Elle n’avait pas à craindre de se montrer franche. Ils avaient toujours joué cartes sur table, avait établi ce respect et cette sincérité avant même qu’elle ne file, coquine, dans ses draps froissés. Il croisa son regard de feu, ses yeux clairs qui vous envoutaient sitôt qu’on les fixait un instant. Un rictus amusé ne quittait pas son sourire et pourtant, c’est plus calmement qu’il lui répondit : « Dis donc madame, aurait-on des élans de possessivité ? » Il savait qu’elle n’était pas en train de lui confesser qu’elle désirait plus avec lui. C’était impossible quand bien même l’un et l’autre l’aurait souhaité. Ses mains tièdes se faufilèrent sous sa propre chemise pour atteindre son ventre plat et ses hanches rondes tandis que son visage s’approchait du sien. Son nez caressait brièvement sa mâchoire, se cachait dans sa nuque pour remonter à sa joue, laissant ses lèvres frôler sa peau. « Je crois que j’ai plus l’audace de noyer mon chagrin dans les femmes. J’ai besoin de retrouver cette sensation de séduire, cette impression d’insouciance. Mais la liste ne s’éternisera pas. » Il n’avait pas eu besoin de peser ses mots. Clay lui expliquait comme il le pensait. Le bout de ses doigts remontèrent à la naissance de sa poitrine avant qu’il ne lui murmure à l’oreille. « Mais tu gardes un rôle important dans tout ça. » Dans sa vie, bien entendu mais le blond était trop introverti pour le confesser. Il espérait réellement qu’elle ne disparaitrait pas aussi vite qu’elle avait pris sa place et que le futur n’aurait pas raison de cette amitié particulière. Il parsema sa nuque de baisers avant de faire semblant de la mordre. Casser les moments sérieux avec des bêtises, tout Clay. « J'ai faim... »


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty
MessageSujet: Re: SOLAY ₪ between the raindrops [hot]   SOLAY ₪ between the raindrops [hot] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
SOLAY ₪ between the raindrops [hot]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOLAY ₪ between the raindrops [hot]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers: