Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
12.90 €

Partagez
 

 Brad & Maggie ❀ A talk.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. EmptyMar 14 Jan 2014 - 0:56

avatar
Invité
Invité

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty


A .TALK.WITH .BRAD.



Le taxi stagnait au milieu de l’avenue et les klaxons ne cessaient de résonner jusqu’à mes oreilles. Les bouchons me rendaient nerveuse… Inconsciemment, mes doigts tapotaient contre ma cuisse pendant que mon regard vacillait de gauche à droite, dans l’espoir que la situation se débloque. J’étais à deux coins de rue du Celtic Irish Pub mais à ce rythme-là je n’y serai pas avant un bon gros quart d’heure. J’avais rendez-vous avec Brad dans moins de cinq minutes. Mais de toute évidence, lui serait surement en retard. Mon regard s’égara sur le montant affiché sur le compteur. Il grimpait de plus en plus vite, et ça me désespérait. Je soupirais, fouillais dans mon sac et lui tendis un billet de 50 dollars. « Je vais descendre ici, merci. Tenez, et gardez la monnaie. » Il m’adressa un sourire compatissant dans son rétroviseur et attrapa le billet. « Bon courage ! » Lui lançais-je avant de claquer la portière. De toute évidence il en aurait besoin pour sortir de là. Désolée de t’avoir envoyer ici mon gars !
J’arrivais dans le bar en moins de cinq minutes. Pile à l’heure. Je survolais la salle des yeux et évidemment, mon frangin n’était toujours pas là. Je ris entre mes dents ; Tellement prévisible. J’aurai eu le temps de me doucher et me refaire le vernis à ongles. L’atmosphère détendue qui émanait du bar me mit rapidement à l’aise, un vieux morceau acoustique de The Police passait en musique de fond. Je partis m’accouder au bar pour commander. « Une bière blonde s’il vous plait. » Le vieil homme au chapeau de cow-boy barbouilla dans sa barbe puis acquiesça gentiment. En moins de deux secondes, je vis le chope à bière glisser jusqu’à moi, rempli à ras bord et débordant de mousse. Il était énorme. Je ne pensais pas qu’ils servaient dans d’aussi gros verres ici. Tant pis, j’en donnerai à Brad !
Je partis m’asseoir à une petite table ronde surélevée où je posais mes affaires. Depuis la fin des cours aujourd’hui, je n’avais pas encore eu le temps de me poser tranquillement. Les partiels n’étaient pas pour tout de suite mais j’avais d’ores et déjà la tête dans les bouquins chaque soir. Et même si j’adorais ce que j’étudiais, je n’avais pas vraiment envie de rentrer chez moi en sachant que ma lecture nocturne m’attendait tranquillement sur la table de chevet. Je bus deux gorgées de ma bière lorsque je vis enfin Brad arriver. Mon téléphone indiquait 19h10. Dix minutes de retard… En vérité, il s’améliorait. J’avais été de mauvaise foi d’estimer son retard de 20 à 25 minutes. Il entra dans le bar avec une nonchalance incroyable, passant la main dans ses cheveux. Digne d’une pub l’Oréal ! Il ne perdait vraiment pas une occasion d’attirer l’attention sur lui. Je voyais déjà les serveuses le scruter du coin de l’œil. Je me retenais de rire ouvertement.
Il arriva à ma table et m’adressa ce sourire heureux que j’aime tant voir. « Mais regardez-moi ce Don Juan qui arrive ! » M’écriais-je en riant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. EmptyDim 19 Jan 2014 - 17:22

avatar
Invité
Invité

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty

« Tu te fiches de moi ? » Oui, un peu, je crois, je ne sais plus depuis combien de temps on se dispute en tout cas. Je soupire parce que je ne sais pas quoi ajouter, c’est la première fois qu’on en reparle depuis que c’est arrivé. J’imagine qu’elle a eu le temps ruminer, de choisir ses mots, tandis que moi, j’ai cru que c’était passé, qu’on en reparlerait plus jamais. Que c’était une fille comme toutes celles que j’ai tiré. Mais non, elle sait très bien que c’est autre chose, elle le sait, parce qu’Anna me connait, quoi qu’on puisse en penser. « Je sais pas. » Je l’emmerde en tout cas, ça c’est certain. Et je passe mes mains sur mon crâne nerveusement. « Brad, ça va faire un an et demi que ça dure. » Putain, tant que ça ? Et le pire, c'est qu'elle ne parle que du mariage, pas des ans que j'ai passé à lui courir après. Rien n’est plus vrai, mais je n’arrive pas à m’arrêter, y a des jours je me sens mal, mais ils sont en minorité, les autres journées, je passe mon temps à m’apprécier toujours plus. « C’est ta faute. » Je la blâme elle plutôt que moi. C’est toujours comme ça, ce n’est pas très élégant, mais c’est comme ça, bordel. « Non, non … » Elle a un rire nerveux au fond de la voix qui démontre qu’aujourd’hui elle ne comprend pas, ne comprend plus. « Tu m’empêches de vivre. » C’est tout ce que je trouve comme réponse et je me sens con. Parce que ce n’est pas vrai, si elle m’en empêchait, rien de tout ce que je fais ne pourrait se passer. « C’est quoi le truc, t’es amoureux d’elle ? » J’avale difficilement ma salive, je sais clairement qui est le « elle » de sa phrase et ça me tape sur le système. Je respire fortement, m’énervant. Je suis amoureux d’elle ? Non, ce n’est pas ça, c’est autre chose, je ne sais pas. « T’en as d’autre des blagues comme celle-là ? » Elle lève les yeux au ciel, j’ai l’impression qu’elle tente de me faire comprendre un truc mais je capte pas. Alice c’était juste comme ça, comme toutes les autres sauf que ça a fait plus mal cette fois. « C’est la première que t’amène ici. » Je sais, merci de le préciser. « Tu sais que je finirai par partir ? » J’espère ouais, tu veux dire. « La porte est ouverte. » Je lui réponds avec un sale rictus dans la voix. Je veux qu’elle me haïsse comme je peux la détester. Qu’elle arrête de faire semblant de m’aimer. Mais non, elle s’avance vers moi, et j’arrête de bouger du coup, complétement pantin entre ses mains. Je ne comprends rien. Ses mains attrapent mon visage et ses lèvres se déposent sur les miennes, tendrement, comme chaque fois. Une fois qu’elle a fini de m’embrasser et que j’arrête de répondre à son baiser, elle me demande « Tu m’aimes ? » J’ai horreur de ce genre de questions, elle le sait, alors je ne réponds pas. « Ce n’est pas grave, je t’aime assez pour deux. » Peste. Je m’éloigne d’elle et attrape mes affaires, portable et tabac, avant de sortir je me retourne vers elle pour lui signifier « J’ai rendez-vous avec Maggie. » Et je sors de l’appartement, descends les escaliers rapidement, en colère par tout ce qu’elle a pu me dire, sur l’amour, sur Alice, putain sur nous. Je me décide à rejoindre ma sœur à pieds, j’ai besoin d’air, clairement. Je me vide la tête à mesure que j’accélère mes pas. Après quelques minutes, je passe enfin la porte de notre lieu de rendez-vous. Puis une fois que je vois Maggie, j’oublie tout, du moins pour l’instant, je m’avance pour aller la rejoindre, un sourire charmeur aux lèvres, non pas que je drague ma sœur, c’est un plan bien trop bizarre pour moi, non, parce que j’ai toujours ce sourire flanqué sur mes lèvres quand je suis en dehors de chez moi. « Mais regardez-moi ce Don Juan qui arrive ! » Je ris à sa phrase de bienvenue, mélangeant mon rire au sien. J’avance mon visage du sien pour l’embrasser tendrement. Me délectant du fait de l’avoir proche de moi, sachant ce que cela fait lorsque nous sommes éloignés. Je lui chope sa bière pour en boire une gorgée, comme si c’était la mienne, quoi. Puis je fini par lui dire, dégouté. « Je viens de me prendre la tête avec Anna, pas beau à voir. » Je lui tire une grimace juste avant de tenter de sourire à nouveau. « J’étouffe, je te promets. » Et je comprends pas pourquoi je ne me décide pas à la quitter, dans le fond, je sais que je ne peux pas m’empêcher de l’apprécier, fais chier.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. EmptyVen 24 Jan 2014 - 17:36

avatar
Invité
Invité

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty




« Je viens de me prendre la tête avec Anna, pas beau à voir. » Le voilà le fameux problème de Brad. Encore et toujours le même. Ce n’est même pas la peine de demander pourquoi. La réponse est évidente. Il y a toujours une fille de trop dans leur couple. Maintenant, allez savoir laquelle était-ce… Qu’on soit clair, Brad est un con. Il aurait pu faire marche arrière avant de jurer fidélité devant le maire pour, finalement, briser toute promesse. Mais désormais il y a cette alliance qui les lie. Elle a beau ne pas être à son doigt, il n’empêche qu’elle est là. C’est comme s’il y avait écrit « Marié » sur son front, à l’encre invisible. Un jour il faudra qu’il trouve le moyen de se débarrasser de ce fardeau s’il veut continuer de vivre. Quant à Anna, c’est une femme forte pour oser supporter tout ça. Mais surtout, bien aveugle. Leur relation est basée sur un mensonge et elle, elle nage dedans. Oh non ! En fait, leur relation elle-même est une grosse illusion. Ce mariage les pourrit, et c’est lui le véritable problème. J’avoue me demander s’il existe encore de l’amour entre eux. « J’étouffe, je te promets. » Mon cœur se tord quand il parle avec autant de lourdeur et d’affliction. « Elle n’a toujours pas demandé le divorce alors ? » Elle devrait. Le regard de Brad se braque dans le mien. Il n’est pas heureux, ça se voit. C’est comme si je l’entendais crier de l’intérieur, et ça me déchire le cœur. J’attrape le verre à mon tour et bois pour faire passer cet arrière-goût de malaise qui se sert dans ma gorge. Un sourire tendre aux lèvres, je tente de l’apaiser et le rassurer. Je sais comment il fonctionne. S’il chauffe trop, ça explose, et il n’y a rien de beau à voir. J’ai envie de l’aider, lui passer un masque à gaz, une bonbonne d’oxygène pour qu’il respire un instant. « Tu veux venir à la maison quelques temps ? Histoire de te relaxer un peu ? » J’admets que ça me ferait également plaisir de l’avoir un peu pour moi aussi. De bonne humeur et souriant –pour de vrai-. On ne se voit pas énormément et parfois ça manque. Mais je crois que ma proposition le laisse perplexe. Il ne dit rien. Et je déteste ça, c’est agaçant. « Tu sais, un jour il faudra que tu la prennes entre quatre yeux et que tu lui poses un ultimatum. Parce que si tu veux que ça se finisse, va falloir faire un choix. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. EmptyLun 27 Jan 2014 - 22:01

avatar
Invité
Invité

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty

Il n’y a qu’avec ma sœur que je ne triche pas, parce qu’elle est la seule à me comprendre, je crois. Elle aime Anna, j’en suis conscient, mais le fait est qu’elle ne peut pas nier qu’on serait mieux séparés plutôt qu’ensemble, c’est juste vrai. Et je soupire lorsqu’elle lève ses yeux bleus vers moi. « Elle n’a toujours pas demandé le divorce alors ? » J’avale difficilement ma salive, pense à grimacer mais à ce niveau-là, il me semble que cela ne servirait strictement à rien. On est juste désespéré elle et moi, elle ne me quitte pas, je n’arrive pas à le faire non plus, et ça bordel, je ne l’explique pas. Je devrai, mais merde, je suis toujours coincé, et ça va faire un an et demi. Fait chier. Lorsqu’elle attrape le verre de mes mains et qu’après avoir bu, elle me sort ce sourire trop tendre, je me rends compte d’à quel point ma petite sœur est plus mature que moi. Ca me saoule, pour tout avouer, c’est moi qui devrais la conseiller, mais faut dire qu’en ce moment je ne suis pas le mieux placé. Je soupire et attends la suite des évènements, comme je l’attends pour mon couple quoi. « Tu veux venir à la maison quelques temps ? Histoire de te relaxer un peu ? » Sans le contrôler, un sourire vient à son tour se poser sur mes lèvres, sa proposition me fait du bien. Me dire que c’est la seule que je ne perdrai jamais. Et même si une fois, à cause de moi, cela a failli arriver, j’aime à penser que maintenant on est au-dessus de cela, qu’on ne veut plus y penser, parce que les deux Wallace séparés c’est mauvais. Cependant, même si cela m’enchante, je sais, que je n’en ai pas le droit, non pas parce qu’Anna m’en empêcherait, non, juste parce que je sais au fond de moi que je lui dois une vraie explication et que de toute façon aujourd’hui ou dans quinze jours ça aura lieu donc autant ne pas reculer la sentence plus longtemps. « Tu sais, un jour il faudra que tu la prennes entre quatre yeux et que tu lui poses un ultimatum. Parce que si tu veux que ça se finisse, va falloir faire un choix. » Je lui lance un regard qui vaut tous les mots. Oui, je le sais. Nerveusement, je frotte ma nuque de ma main droite, en grimaçant un peu cette fois, purée, je soupire encore une fois. Je tente de trouver une explication à tout cela, à ce merdier dans lequel je suis plongé. « Tu sais que ce n’est pas toi l’ainé de la famille ? » Je lui demande en rigolant presque, je veux détendre l’atmosphère, j’essaie quoi, mais je suis conscient de fait qu’on est presque obligé d’avoir cette discussion, comme celle que je devrai avoir avec Anna un jour. Ouais, un jour, comme Maggie l’a dit. En attrapant le verre, j’en bois une gorgée, une longue gorgée avant de me décider a me replonger dans tout cas. « J’y arrive pas, je le veux, vraiment, mais y a un truc qui m’empêche de la quitter. C’est étrange que ce que c’est con, je le sais. » Je dois surement tirer une gueule de six pieds de long. Et je me torture sérieusement le crâne pour comprendre, mais merde j’y arrive pas, quand elle me parle, quand elle murmure, j’essaie de me convaincre, quand on est tous les deux, parfois j’y crois, la seule chose c’est que je ne sais même pas ce que signifie aimer quelqu’un et qu’elle me demande trop souvent de le faire. « Je ne l’aime pas. » que je lui dis comme si personne n’était pas au courant. « J’ai fait un truc dégueulasse en plus de ça … » Plus dégueulasse que d’habitude quoi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. EmptyMar 28 Jan 2014 - 23:49

avatar
Invité
Invité

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty

En y repensant, je me demande quand fut la dernière fois où j’avais vu mon frère heureux. Je veux dire, vraiment heureux, épanoui. Ce Bradley me manque au fond de moi. Et j’aimerai faire beaucoup plus pour l’aider. Je dois avouer, c’est tellement frustrant de se sentir impuissant quand tes proches vont mal. La seule chose que je peux faire pour lui est être là, lui conseiller comment se sortir la tête de l’eau… Mais si je pouvais faire plus ! Une seule fois dans ma vie j’ai osé me séparer de mon frère et ce fut la plus grosse erreur que j’ai commise. Lui comme moi savons à quel point nous avec besoin l’un de l’autre. Aujourd’hui, il sait qu’il peut compter sur moi, peu importe ses décisions. Puisqu'apparemment, ce n’est plus vraiment le cas d’Anna. Je lui parle franchement de mon opinion sur son couple, et ça le fait sourire. « Tu sais ce que ce n’est pas toi l’aîné de la famille ? » Je sais oui. Je rie timidement, les yeux baissés. Il a toujours ce sens de l’humour décalé. Je le reconnais bien là. C’est au moins ça ! Parce que si on a ce genre de discussion aujourd’hui, cela veut bien dire que se marier, réussir dans son job et se taper plein de nanas, ne rendent pas les gens si heureux que ça finalement. Je l’écoute m’expliquer –si on peut appeler ça une explication- la raison pour laquelle ils sont encore ensemble, aussi étrange que celui puisse paraître. Jusqu’à ce qu’il les dise, ces mots que je voulais entendre. « Je ne l’aime pas. » C’était donc ça. Il n’y avait plus d’amour entre eux. Du moins, ça n’allait que dans un sens. Si seulement Anna pouvait se réveiller, bordel ! Même si je savais que c’était la vérité, ça me faisait bizarre de l’entendre dire ça. Et dire qu’avant toute cette merde ils étaient bien ensemble. Vraiment bien. Et aujourd’hui plus rien ne va. Je regarde mon frère et cherche son regard qui lui m’évite. « J’ai fait un truc dégueulasse en plus de ça … » Mon regard se durcit lorsque j’entends ces mots, et il le voit en relevant la tête vers moi. C’est ça qui m’agace chez lui. Exactement ça ! Il le sait qu’entre eux c’est la merde et lui, il en remet une couche ? Mes pensées vont d’elles-mêmes vers Anna. Mais putain comment cette femme peut-elle endurer cela ? Et je me demande ce que Brad a dans le crâne parfois. Je lui réponds sèchement, des éclairs dans les yeux « Ah c’est vrai que d’habitude ça ne l’est pas. » Face à mon sarcasme, une tension s’installe. Le « d’habitude » me reste en travers de la gorge. Oui parce que ce bordel c’est devenu une habitude. « Mais putain Brad je peux savoir pourquoi tu remues le couteau dans la plaie ? T’espère quoi ? T’aggraves les choses avec tes conneries. » Ça ne sert à rien de poser des questions. Je sais pertinemment qu’il n’a pas de réponse. Je le vois chercher ses mots sans qu’un son ne sorte de sa bouche. Ca me déchire au fond de devoir demander ça mais… « Qu’est-ce que t’as fait ? » Le son de ma voix sonne désespéré. Malgré moi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. EmptySam 15 Fév 2014 - 0:20

avatar
Invité
Invité

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty

A ses yeux je devine qu’elle est déjà prête à me sermonner, ce que j’attends en réalité. La seule femme au monde pouvant se le permettre c’est elle et je commence à croire qu’en ce moment c’est réellement d’une bonne engueulade dont j’ai besoin, oui, et surtout m’en prendre pleins la tête de la part d’une fille que j’aime et que jamais je n’aurai honte d’aimer ou pour laquelle mes sentiments réduiront. Quand je pense à cette année-là, celle qu’elle a passé loin de moi, ou que j’ai passé loin d’elle, c’est pareil, putain, ça me brûle les tripes croyez moi. « Ah c’est vrai que d’habitude ça ne l’est pas. » Je tente de sourire mais son ironie, son reproche, je ne sais quoi, me fait un peu mal. Autant qu’elle est la seule à laquelle je tiens, parce qu’elle est ma sœur, elle reste aussi la seule capable de réellement me blesser. Ouais, ça pique juste un peu à l’intérieur, le fait de savoir que je peux l’atteindre par mes conneries et qu’un jour elle cesse de me comprendre ou plutôt de tenter de le faire. Les deux me vont pour être honnête, mais je me tais sur le sujet, la laisse simplement me questionner. « Mais putain Brad je peux savoir pourquoi tu remues le couteau dans la plaie ? T’espère quoi ? T’aggraves les choses avec tes conneries. » Je grimace un peu, je suis carrément indéfendable, je le sais, mais surement que j’espérai qu’elle me trouve des excuses, et que par la même occasion elle m’en trouve des bien meilleures que celles que je me gonfle à répéter, sachant très bien que dans le fond elles ne justifient pas mon comportement. Je suis peut-être un connard chronique en réalité. Faudrait que je vois pour consulter, histoire de prouver que le soucis vient de quelque chose de plus profond et que je ne suis pas seulement un con. « Qu’est-ce que t’as fait ? » J’hésite maintenant, faut dire qu’elle est amie avec Anna dans le fond, alors ouais, ça prouverait vraiment mon niveau de connerie si je lui disais absolument tout ce que je fais. J’incline le visage, pince mes lèvres bêtement et gagne surement un peu de temps. Je choisi de commencer par le commencement pour lui répondre, étant donné que je suis resté muet tout le long de ses répliques, à réfléchir à ce que ses mots peuvent faire naitre en moi. J’n’aime pas, bordel, l’impact que ma sœur possède sur moi. « Non, d’habitude, c’est soft, tu vois ? » C’est caché, en fait. « Je veux dire, elle sait sans le voir, enfin, ça m’enlève un peu de mon image de salaud, hein. » Je me perds dans mes explications tout en étant totalement conscient que je suis une de ces personnes horribles pour lesquelles on se demande souvent comment les gens font pour rester proches d’elles. « Puis je sais pas moi pourquoi je retourne le couteau dans la plaie. Je ne sais même pas ce que je fabrique encore avec elle. T’imagines ? Merde Maggie je suis marié. » Je fonce la tête la première dans un fou-rire incontrôlé, oui, après bientôt deux ans de mariage, on pourrait croire que je viens juste de le remarquer, que je suis marié hein, s’entend. « Y a cette fille là. » Je ne donne pas de prénom, pas trop de détail, je veux juste qu’elle m’aide à comprendre ce qu’il y a pu se passer dans ma tête ce jour-là. « Je l’ai amené à l’appartement. Notre appartement. » Je me sens obligé de préciser, parce que oui, c’est le notre même si je ne le veux pas. « Je ne l’ai pas fait pour blesser Anna, fin, je crois pas … » Je me perds dans mon délire, je ne saurai comment expliquer, comment lui faire comprendre que c’était Alice que je voulais blesser, assez fort pour la dégouter. La virer de ma vie en beauté pour ne plus la vouloir et ne plus la hanter. « Enfin, Anna est arrivée à ce moment là, c’était pas beau à voir. » Non, du tout même. « Et tu sais quoi ? Non mais le pire, elle n’a même pas hurlé … » Je ne la comprendrai jamais cette femme qui est censé passer sa vie à mes côtés. « Bon, j’ai pris ma baffe quand même t’en fais pas. » Je fini avec un clin d’œil avant de boire une nouvelle fois, me rendant compte que mon discours était sans queue ni tête, mais tant pis, je suis certain qu’elle m’a comprit.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. EmptyJeu 27 Fév 2014 - 21:52

avatar
Invité
Invité

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty

« Non, d’habitude, c’est soft, tu vois ? » J’écarquille les yeux comme deux gros ballons. Est-ce qu’il s’entend parler ou quoi ? Depuis quand tromper sa femme est devenu soft ? Face à ma surprise et mon incompréhension, il essaie de se rattraper et brode des mots sans queue ni tête. Et moi je le regardais se perdre dans son discours. La boule que j’ai dans l’estomac grossit encore un peu plus à mesure que je réalise à quel point mon frère s’est lui-même foutu dans la merde. Et à quel point je me sens impuissante putain. J’ai tellement envie de l’aider, mais comment faire si lui s’enfonce encore plus à chaque fois ? Ma main se crispe autour du verre de bière lorsqu’il se met à parler de son image de salaud. Je sais qu’au fond c’est faux tout ça. Et que c’est peut-être juste un appel à l’aide ou quelque chose comme ça. J’avais entendu ça pendant mon cours de philo, comme quoi faire volontairement des conneries c’est juste un acte inconscient pour manifester notre désespoir. « Merde Maggie je suis marié. » « Et bien justement ! » Je tape du poing sur la table et avance mon visage vers le sien, plongeant mon regard dans le sien. Mes sourcils se froncent d’eux-mêmes et là, il sait qu’il m’a foutu en colère. J’ai beau ne pas être dans inclue dans son histoire –heureusement d’ailleurs-, je ne peux m’empêcher de m’y investir. Je ne peux pas laisser la situation comme ça et les regarder la gérer –ou plutôt la détruire- en me tournant les pouces. « Le mariage ça engage des responsabilités Brad ! Tu te dois de les tenir putain ! Et si ce n’est pas le cas, sache qu’aujourd’hui, il existe un truc qui s’appelle le divorce. » J’ai beau lui jeter ça à la figure, c’est inutile. Il le sait tout ça. Il manque juste de courage pour franchir le pas. Et je peux le pousser autant que je le veux, à chaque fois qu’il fait un pas en avant, il en fait deux en arrière au prochain tour. Je soupire et enfouis ma tête dans mes mains, pensant à Anna et son mal. Il faudrait que je lui parle à elle aussi. « Y a cette fille là. » Je relève la tête vers lui. Il fuit mon regard car il sait que j’ai compris qu’il ne parle pas d’Anna. Je n’ai pas envie de savoir qui elle est. Au risque de la croiser un jour. « Je l’ai amené à l’appartement. Notre appartement. » Mais quel con putain ! Silencieuse, je bois une gorgée et le laisse continuer. « Enfin, Anna est arrivée à ce moment-là, c’était pas beau à voir. » Les mots m’échappent. C’est définitivement la plus belle connerie qu’il ait faite. « Pardon ? » J’affiche une mine dépitée. Le genre de tête qui ne lui plait pas trop. « Et tu sais quoi ? Non mais le pire, elle n’a même pas hurlé … » C’était tout Anna ça. A toujours tout garder pour elle, prendre sur elle et accumuler sa peine. Je n’aimerai pas être là le jour où tout pètera. En attendant, je n’encaisse toujours pas ce que je viens d’entendre. Il me parle de la gifle qu’il s’est prise. S’il savait à quel point j’ai moi aussi la main qui me démange. Son clin d’œil pour détendre l’atmosphère me hérisse les poils. Je déteste quand il est comme ça. Faire le rigolo dans ce genre de situation. Il n’y a rien de drôle à ça, encore moins se faire gifler par sa femme. Il attrape la bière pour en boire un coup mais je lui arrache des mains et pose le verre sur la table, pour lui montrer que son amusement est malvenu. Mes yeux le foudroie et pourtant, je garde mon sang froid et lui demande calmement. « Attend, est-ce que j’ai bien compris ? Anna est arrivée, alors que tu étais avec ta pouf’ au pieu ? » Oui je me permets de l’appeler comme ça. Je ne la connais pas et pourtant j’ai cette haine contre elle. Il nie et m’explique qu’ils ne faisaient que parler. « Brad… » Je soupire son prénom quand mon téléphone vibre sur la table.

1 Nouveau Message de Anna
Le regard de Bradley capte l’info écrite sur l’écran. Il me regarde avec anxiété, en silence. Sans dire mot, j’attrape mon téléphone et ouvre le message.

Salut Maggie. Je voulais juste savoir
si Brad était bien avec toi. On s’est
engueulés et je suis inquiète.

Je pouffe sans vraiment rire. Plutôt sur une note ironique. Leur couple n’a plus aucun sens. Et bordel, ça me fait chier d’être autant affectée par ça.  « Elle veut savoir si t’es bien avec moi… » Je scrute Brad réalisant que cet absence de confiance marque l’immense gouffre qui les sépare aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. EmptySam 8 Mar 2014 - 18:45

avatar
Invité
Invité

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty

« Et bien justement ! » Justement quoi sérieusement ? Je prends sur moi parce que je comprends bien vite qu’elle est en colère, la petite. Elle tape du poing avant d’approcher son visage du mien, prête à attaquer, à m’en foutre plein la gueule et de mon côté, je suis prêt à tout encaisser. Vas-y Maggie, dis-moi, à quel point je suis un connard qui ne comprend plus rien à tout cela. « Le mariage ça engage des responsabilités Brad ! Tu te dois de les tenir putain ! Et si ce n’est pas le cas, sache qu’aujourd’hui, il existe un truc qui s’appelle le divorce. » Sa voix semble porter des vérités suprêmes qui me donnent le bourdon presque malgré moi. Comme si je n’étais pas au courant de toutes ces choses là. Juste que je n’ai pas la force, je n’y arrive pas. Elle est bien placée pour savoir qu’Anna ce n’est pas une fille qu’on peut quitter comme ça ? Juste en lui disant au revoir d’un signe de main, mine de rien, ça va faire deux ans, et chaque jour qui passe encore me rappelle combien j’ai horreur de la voir pleurer, combien je ne peux pas m’empêcher de me venger pour tout ce qu’elle fait naitre en moi. Des centaines de contradictions qui ne devraient pas se trouver à l’intérieur de quelqu’un comme moi. Je ne suis pas du genre sérieux, et même le divorce j’commence à croire que c’est un engagement trop respectueux pour moi. Je suis irrécupérable et si elle pouvait lire dans les pensées, surement que ma sœur me détesterait. On en vient au fait que je lui révèle ce pourquoi on s’est engueulés, la raison qui fait que ça ne va plus et que dans ma tête c’est encore plus le bordel qu’avant. Et même si ça ne semble pas croyable que ça le soit à un niveau plus élevé, la vérité c’est que ouais, ça l’est. « Attend, est-ce que j’ai bien compris ? Anna est arrivée, alors que tu étais avec ta pouf’ au pieu ? » Je ris un peu alors qu’à l’évidence ce n’est pas drôle, mais je le fais, parce que non je n’étais pas au pieu lorsqu’elle est arrivée, et je crois que c’est ce qui a fait qu’elle l’a mal prit. Encore plus que si elle m’avait trouvé à copuler. « Non, on n’était pas au pieu, Mag’. » Je me permets de préciser et puis j’ajoute sans y penser. « Et justement, Anna a vu que c’était … Différent. » Oui, différent parce qu’Alice l’est, même si je me tais de préciser le prénom de la demoiselle en question, surement pour me prouver que même si je suis en train de dire qu’elle compte pour moi, je n’y crois pas vraiment quoi. Et quand elle soupire « Brad… » Je ressens sa déception jusqu’à l’intérieur de mes tripes, putain, je peux le jurer. Son portable sonne et je l’interroge du regard quand elle relève le sien vers moi. Je crois bien avoir vu Anna sur l’écran cependant je préfère me dire que je me suis trompé, qu’elle ne vient pas de lui demander quelque chose à mon sujet. « Elle veut savoir si t’es bien avec moi… » Bon sang mais pourquoi ? En quoi ça la regarde ? Quand cela semble peiner ma sœur, ça me fait enrager personnellement. Je ne veux pas qu’elle se permette de faire ça, de prétendre avoir un contrôle sur ma vie ou je ne sais quoi. Je soupire fortement, ayant l’envie de m’allumer une clope pour me calmer. Tenter de m’apaiser et de ne pas devenir vulgaire autant en paroles qu’en pensées. Ça risque d’être compliqué. Je regarde Maggie, un regard lourd de sens, j’ai envie de lui dire de répondre que je ne suis pas là, que je suis avec une autre femme ou bien même un homme pour la faire encore plus crever en intérieur, choquer son cœur. Sauf que je ne me résigne pas à faire cela, surement que je suis plus gentil que ce que l’on croit je fini tout bêtement par prononcer. « Dis-lui que je suis décédé. » Au moins elle arrêtera de me faire chier.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. EmptyMer 12 Mar 2014 - 2:55

avatar
Invité
Invité

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty


Le regard de Brad est tellement colérique. Je devine que si Anna était en face de lui, elle s’en prendrait plein la gueule. Chose que je comprends malgré tout. « Dis-lui que je suis décédé. » Il lance ça avec une telle nervosité que des frissons me prennent dans le dos. Je comprends que cette situation le mette mal à l’aise et ça me chagrine de ne pouvoir rien faire. Je décide de ne pas répondre à Anna et laisse mon téléphone sur le côté de la table. Tant pis si elle se morfond seule chez elle, à se mordre les doigts. J’ai beau apprécier cette femme, c’est ma manière de lui faire payer le malheur de Brad. Elle est peut-être à plaindre elle aussi, ça n’excuse en rien cette vie de merde que mène mon frère depuis leur mariage. Je ne le quitte pas des yeux et devine à quel point il doit détester Anna à l’heure actuelle.
Mais merde, ça m’embrouille aussi tout ça ! Il y a quelques minutes, j’engueulais Brad pour ce qu’il lui avait fait subir, et après ce message c’est à elle que j’en veux. Je sais que tous deux ont fait des erreurs –de grosses erreurs- jusqu’à se faire souffrir, et aujourd’hui, ils arrivent à bout de souffle. Je refuse de ramasser mon frère à la petite cuillère… « Tu ne veux vraiment pas venir à la maison ? » D’une voix douce qui se veut apaisante, j’insiste et appuie ma proposition. J’ai envie de le forcer, de ne pas lui laisser le choix. Quitte à le materner, je m’en fous. Ce n’est peut-être pas mon rôle mais personne appart moi ne sait prendre soin de lui, même sa femme. Encore un détail qui me désole et me tord l’estomac. Je ne veux même pas envisager de le laisser tomber. Voir son visage se décomposer me tue. J’ai envie de le prendre dans mes bras mais sa colère est encore trop présente. Et puis je sais que les marques d’affection en public, ce n’est pas son genre. « Ok, tu sais quoi ? Oublie Anna là. Pense plus à elle. » Il n’a pas l’air d’entendre ce que je dis, le regard encore dans le vide. « Brad, regarde-moi ! » Je plante mes yeux dans les siens de force en l’attrapant par le menton. Putain ce qu’il est amoché ! Merde. « Je t’interdis de te laisser détruire par la situation, tu m’entends ? Tu fais du mal aux autres mais je sais que c’est toi qui morfle le plus. Alors je t’en prie, arrête ça ! » Je garde ce ton autoritaire, comme si c’est moi qui lui donnais des ordres. Situation ironique n’est-ce pas ? Il y a quelques années, c’est lui qui me foutait des coups de pieds au cul pour reprendre ma vie en main et aujourd’hui, je joue la grande sœur. Mais si c’est le mieux pour lui, je suis prête à le devenir définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. EmptyMer 2 Avr 2014 - 22:25

avatar
Invité
Invité

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty

Décédé, sur la route, sur le chemin, ou peut-être déjà enterré. Pour le coup, je deviens cruel en souhaitant réellement qu’elle lui réponde cela. Qu’avec un simple texto elle lui fasse mal autant que ce qu’elle peut me rendre dingue, m’exaspérer, me tenir à elle sans que je ne l’explique vraiment. Dis-lui Maggie, que je suis mort à cause d’elle et que ça commence à peser sur ma conscience même si je suis toujours en train de sourire pour le cacher. Dis-lui que je crève d’être à ses côtés, et qu’aujourd’hui la fin est enfin arrivée. Je la regarde poser son téléphone un peu plus loin d’elle finalement, et moi je grogne intérieurement. Ça aurait été drôle comme blague, non ? Moi, je croyais, force est de constater que ma sœur et moi n’avons pas le même humour sur le sujet. Non vraiment pas, et ces gestes qui reflètent sa bienveillance me le montre, ses paroles qui me disent d’aller chez elle, de m’éloigner de mon monde un peu plus nocif à chaque jours, non, secondes que j’y passe. Je suis tenté, réellement tenté de lui répondre par l’affirmative, de lui dire que ça me ferait du bien de sortir de mon quotidien. Mais je ne suis pas un mec comme ça, même si j’évite les conflits en règle générale, il faut que je porte tout simplement mes couilles parfois. Et surtout avec ma femme, ouais, c’est juste mieux quoi. Alors comme si elle pouvait lire dans mes pensées, elle me dit d’oublier, d’oublier ma femme, d’oublier Anna, et je crois lire à travers ses mots qu’elle s’inquiète réellement pour moi. Elle en a fini de défendre ma femme, elle en a fini de croire que cela peut s’arranger. Oublié la vie possible à deux. Elle me demande de la regarder, du coup je mets de côté la moindre de mes pensées pour m’exécuter. « Je t’interdis de te laisser détruire par la situation, tu m’entends ? Tu fais du mal aux autres mais je sais que c’est toi qui morfle le plus. Alors je t’en prie, arrête ça ! » C’est en renouvellement un sourire que je la regarde, ma petite Maggie. Si jeune et trop compréhensive, ces problèmes, ceux qu’elle veut que j’affronte, auxquels je dois faire face. Ceux qui, selon elle, me font morfler … Ce ne sont pas les siens, pas la peine qu’elle se fasse des cheveux blancs sur le sujet. Je vais gérer, comme je le fais toujours, comme je le fais depuis que je suis marié. Je ne dis pas que je le gère vraiment au top niveau, mais en tous les cas, je tente quoi. Alors je rigole, je choisi l’humour, parce que ça commence à me déranger cette discussion, ça me fout le bourdon. « Arrêter quoi ? » Je joue les innocents, j’ai toujours été doué à ça. « T’en fais pas pour moi, va. » Ouais, non, ça suffit là. « Et arrêtes de me materner, ça commence à m’énerver. » Je lui sers encore un petit sourire en coin. Je me détends, j’oublie, oui, parce que c’est elle qui me l’a demandé. « Parles-moi de toi un peu, ça nous changera. » Je change de sujet, parce que c’est tout ce qu’il nous reste à faire maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. EmptyMer 23 Avr 2014 - 22:02

avatar
Invité
Invité

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty


Et voilà que Monsieur me servait son sourire de beau gosse, qui prend tout avec humour, pour mieux faire passer la pilule. Malgré tout, il gardait ce regard complice envers moi et j’étais quand même heureuse de cela. Savoir qu’entre nous c’était toujours comme avant. Même s’il y avait eu ce mariage, et toutes ces nanas, je me réjouissais bien de savoir que j’étais une des seules blondinettes qu’il ne trahirait jamais. Tout comme je ne le trahirais jamais… Et j’étais contente de voir que malgré l’adversité, ma compagnie le rendait toujours un peu joyeux. « Arrêter quoi ? » De te la jouer bad boy, gros béta ! « T’en fais pas pour moi, va. » Tu parles. Je lui fis mon regard incrédule, les bras croisés. Mais un sourire en coin vint feindre mon sérieux, et c’est lorsqu’il lança sa vanne que je me mis à rigoler. « Allez, donne-moi ça. » J’attrapais la bière pour en boire une gorgée. « Parles-moi de toi un peu, ça nous changera. » Il me prit de court, et je manquais d’avaler de travers. Quelle meilleure esquive pour lui que de changer de conversation. Mais je lisais dans ses yeux que le sujet Anna et le quotidien l’épuisait. Résignée, je préférais en rester là avec lui, de peur de devoir le retrouver bientôt aussi écorché que ce que je n’avais pu l’être dans le passé.
Son regard bienveillant posé sur moi me rendait nerveuse. Ma vie n’était pas aussi intéressante que ce qu’il aurait pu penser. Avec la fac, je respirais études, je dormais études, je vivais études. Ce qu’il se passait en dehors, je n’étais pas encore certaine de vouloir lui en parler. C’est mon grand frère et je savais à quel point il pouvait être protecteur (l’expérience le confirmait) alors lui parler de mes histoire de garçons ne me semblait pas être une idée judicieuse sur le coup, d’autant plus qu’il n’y avait rien de sérieux qui puisse guider mon cœur. Egalement pour ce qui était de mes folies défendues par la loi ou autres. A mon grand regret, je faisais partie de cette jeunesse un peu je-m’en-foutiste et égoïste qui ne vivait que pour son bien être instantané. Et je ne suis pas certaine que ce soit la réputation que Bradley veuille voir mise sur ma tête, même si, au fond de moi, je me doutais qu’il était au courant, pour mes histoires passagère. Hésitante, je fuyais son regard, comme je fuyais l’évidence. Alors je finis par lâcher « J’ai foiré mes partiels Brad. » Et c’était vrai. Voilà un sujet sérieux dans ma vie. La fac. Il savait à quel point mes études étaient importantes. J’avais beau être ce genre de nana incertaine, qu’on pourrait croire négligée, s’il y avait une chose qui constituais un objectif dans ma vie, c’était bien mon diplôme. Et je m’en mordais les doigts de savoir que le boulot que j’avais fourni était aussi médiocre que la note que je m’étais prise en pleine face. Certes, je n’avais trompé personne, si ce n’était moi-même, en pensant que tout était déjà acquis. Alors je comptais sur Brad pour me secouer par les épaules et remettre ma motivation sur pied.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. EmptySam 3 Mai 2014 - 14:22

avatar
Invité
Invité

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty

Me materner, oui, oui c’est ce qu’elle fait, mais d’un autre côté, je ne peux pas lui en vouloir parce que je me sais être un cas désespéré, dans le fond. Enfin, c’est surement pour cette raison que je décide de changer de sujet. Je commence à en avoir marre de ressasser toujours les mêmes choses. Et surtout mon divorce imminent, parce que je vais le faire, je le sais. Faut juste trouver la bonne journée pour l’annoncer, le courage nécessaire pour sauter le pas. Une vie tout entière que je vais briser mais pour notre bien être à tous les deux, à Anna et moi. Lorsqu’on ne sera plus deux, tout ira mieux, je le sais et elle aussi, même si elle ne veut pas se l’avouer, bien trop aveuglée qu’elle est. Je demande finalement à ma sœur ce qu’il se passe dans sa vie en ce moment. Toutes les choses, tout et rien, n’importe quoi, ce qu’elle a envie de m’avouer, de me confier. Maggie et moi on n’a pas toujours été comme ça, à s’entendre aussi bien, à se parler sans penser à rien. Non, ça a été compliqué pour en arriver là, et je sais que nos deux caractères contraires arriveront un jour encore à être en désaccord, à faire en sorte qu’on ne se comprenne plus, alors c’est bien pour cette raison que je profite de l’instant, de ce moment où notre relation semble aussi calme que n’importe quelle autre relation. Un lien fraternel qu’on tente de conserver, de préserver, on a besoin l’un de l’autre, je le sais, je l’ai bien compris lorsqu’on a passé tout ce temps loin l’un de l’autre, à se haïr en silence pour des histoires qui aujourd’hui n’en valent plus la peine. J’attends, je la regarde réfléchir, froncer les sourcils, se torturer pour quelque chose qu’elle ne va pas tarder à me révéler. « J’ai foiré mes partiels Brad. » Directement je fronce les sourcils, je me dis que ce n’est pas la peine de m’énerver, de plus devant sa tête dégoutée, je ne le peux simplement pas. Ca servirait à quoi, après tout ? Lui dire que c’est important, qu’elle devrait faire attention, pousser un peu plus les révisions. Je suis certain qu’elle sait déjà tout ça, alors … Alors tout ce dont elle a besoin, ici et maintenant, c’est de quelqu’un pour la rassurer, pour lui dire que de toutes les façons, elle va réussir, parce qu’elle est ma sœur, et qu’elle est l’une des meilleures. « Maggie … » prononce-je, en souriant faiblement. « Tu sais, je ne vais pas te faire la morale si c’est ce que tu espères. » Et j’espère sincèrement qu’elle ne le fait pas, qu’elle sait que je ne suis pas comme ça. Après tout, je suis le premier à déconner dans mon boulot, beaucoup trop dissipé pour devenir celui que j’aimerai être. « Je crois que tu sais ce que tu dois faire pour réussir, et je crois que tu vas le faire, parce que t’es une battante et que quand tu veux quelque chose, tu l’obtiens toujours. » La meilleure je vous dis.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. EmptyLun 19 Mai 2014 - 23:15

avatar
Invité
Invité

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty


« Maggie... » Il murmure mon prénom dans un sourire. Et je sais qu'il ne va pas lever le ton. Le brouhaha environnant est déjà assez élevé comme ça. Puis c'est pas son genre avec moi. « Tu sais, je ne vais pas te faire la morale si c’est ce que tu espères. » Je ne sais pas vraiment ce que j'espère. Oui, qu'il me rebooste un peu. Au moins pour les examens du rattrapage. J'ai plus envie de rien... « Je crois que tu sais ce que tu dois faire pour réussir, et je crois que tu vas le faire, parce que t’es une battante et que quand tu veux quelque chose, tu l’obtiens toujours. » Il m'adresse son sourire que j'aime tant. Malgré lui charmeur, mais que je sais tellement sincère et gentil. Je suis touchée qu'il croit à ce point en moi, alors qu'il m'arrive moi-même de perdre la foi. Au fond je crois qu'en l'invitant à venir à la maison, c'est aussi un peu pour moi. Je m'ennuie tellement dans ma vie. J'me sens seule dans mon loft trop grand... Et Brad aurait pu, pendant quelques jours, être celui qui rend ma vie un peu meilleure. C'aurait été autant bénéfique pour lui que pour moi. Le quotidien m'oppresse. J'en ai assez de m'enfoncer dans ce genre de routine. J'ai envie de bouger, de voyager. Même mes coups d'un soirs finissent par devenir une routine. Je n'sais pas trop quoi faire pour changer tout ça. Peut-être me trouver un mec. Un mec honnête et fidèle. Un peu de stabilité ne me ferait pas de mal. Enfin, je n'suis plus sure de rien. J'aime trop ma liberté pour m'encombrer d'engagements quelconques. Finalement je comprends un peu Brad quand il me parle d'Anna... Le mariage c'est pas pour lui. Ni pour moi. C'est de famille peut-être.
Je termine la bière et lui adresse un sourire plein de mousse. Il rit quand je me lèche les babines. « Ouais, bah j'espère que t'as raison. Il m'faut des vacances. » Encore deux semaines à taffer comme une dingue, à m'en arracher les yeux. Mais si je foire... Tss. « J'étouffe un peu là. » Et pas qu'ici. J'ai envie d'une clope. Une bonne dose de nicotine. Alors je dépose un billet sur la table malgré les râles de mon frère et lui tend une clope sortie de mon sac. Il comprend bien vite. Depuis que nous avions eu ce break de plus d'un an lui et moi, il connait ma dépendance à cette connerie. Seulement celle-là. Et c'est bien assez.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. EmptyMar 15 Juil 2014 - 21:59

avatar
Invité
Invité

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty

Elle semble réfléchir à tout ce que je viens de lui dire, poser le pour et le contre de mes mots. Je connais ma sœur, et l’échec ne lui réussit pas, le fait est qu’elle va y arriver, comme elle le fait à chaque fois. Elle est le ying quand je suis le yang. Le tout quand je suis le rien. Le modèle quand je suis l’échec. Et l’estime quand je suis le manque de confiance en moi. C’est vrai qu’on pourrait ne pas le croire, mais plus le temps passe, plus je trépasse, plus je mens. Et le divorce me revient en tête encore une fois. C’est la seule façon de m’en sortir, mon échappatoire personnelle. Mon butin. Le gros lot qu’on gagne à la fin. Je la regarde terminer la bière sans rajouter rien de plus, après tout, je me dis qu’elle en a plus besoin que moi de ce remontant-là. Et je lui sers un nouveau sourire bienveillant, je n’ai pas peur pour son futur, je ne crains pas ses demains. Maggie ira bien, et je veillerai sur elle comme je le fais à chaque fois, même si parfois on est comme chien et chat. De loin, je surveillerai ouais, qu’elle suivre toujours le bon chemin. Quand sa langue passe sur ses lèvres pour savourer une dernière fois le gout de l’alcool je ne peux pas m’empêcher de rire, parce qu’elle me ressemble tellement que parfois c’en est troublant. « Ouais, bah j'espère que t'as raison. Il m'faut des vacances. » Mon rire me reprend, et ma main s’en va caresser ses cheveux délicatement, comme je le fais des fois, quand je sens qu’elle en a besoin, n’est-ce pas ? Et c’est un jour comme cela lui, aucun doute à ça. « J'étouffe un peu là. » Pour suivre plutôt bien le chemin de ses pensées, je vois bien vite où la blondinette veut en venir, et cela se confirme lorsqu’elle me tend une cigarette. On sort du bâtiment, et quand je la vois en porter une jusqu’à sa bouche, ça m’arrache une grimace. Bien sûr que Maggie n’est plus une enfant, bien évidemment qu’elle a le droit de fumer, surtout que je ne suis pas un modèle sur le sujet. Mais bon sang … Il a fallu que ce fléau touche ma sœur, sérieusement ? « Tu veux pas arrêter, ouais ? » Non parce que je veux bien me détruire, mais je ne supporte pas qu’elle le fasse. « Sérieux, c’est mauvais pour toi. » C’est l’hôpital qui se fout de la charité. Je sais.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. EmptyLun 21 Juil 2014 - 3:22

avatar
Invité
Invité

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty


Y avait ce geste rapide et sec lorsque j'allumais ce briquet. C'était devenu un automatisme, agréable. Puis ce goût de tabac. Tellement bon quand ça monte à la tête... Je zieutais la route en face de nous mais sentais le regard de Brad fixé sur moi. Son insistance traduisait son malaise. Souriant, je lui tendais mon briquet pour qu'il se fume une clope lui aussi. Je crois bien que de nous deux, celui qui avait le plus besoin de tout ça, c'était lui. Même d'un joint. Mais ça reste mon frère, faut pas abuser non plus. « Tu veux pas arrêter, ouais ? » Me dit-il en attrapant un peu sèchement le briquet. Je haussais les sourcils, esquissant un sourire, comme s'il déconnait. « Sérieux, c’est mauvais pour toi. » Je pouffais doucement, malgré moi. Ce ton protecteur semi-autoritaire perdait toute sa crédibilité venant de lui. D'autant plus lorsqu'il enflamma à son tour le bout de la cigarette. Un instant je le dévisageait, silencieuse, toujours cet air amusé au visage. « T'es conscient que venant de toi, c'est ridicule ? » Même si au fond, il n'avait pas tord, et je le savais. Le tabac c'est bon pour personne. Mais c'est pas Brad qui démentirait qu'on n'arrête pas cette merde du jour au lendemain. Il tira une taffe puis ria un coup en acquiesçant sur la bêtise de la situation. A mon tour je l'imitais, expirant de cette fumée si toxique qui cependant nous rend si gaga. « Tu m'achèves sérieux ! » Je repartais dans un rire niais, méditant sur ce genre de moment fraternels qui se faisaient si rares, mais qui pourtant étaient tellement bons. Même étant à côté de moi, j'avais le sentiment que mon frère me manquait. Sans déconner, je m'imposerai à l'avenir de lui accorder plus de temps. Pour mon bien comme le sien.

End.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Brad & Maggie ❀ A talk.   Brad & Maggie ❀ A talk. Empty

Contenu sponsorisé

Brad & Maggie ❀ A talk. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Brad & Maggie ❀ A talk.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser