-17%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 43UA3A63DG TV 4K UHD – 43″
305.99 € 369.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -48%
Promo sur les baskets Nike React Element 55 SE pour ...
Voir le deal
68 €

Partagez
 

 Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptyMar 28 Jan 2014 - 1:39

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Tumblr_mywfi567cx1sxb5xuo5_250
Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Tumblr_mf6zfgli5L1qdqz7wo4_250
La caissière faisaient biper tous mes articles un à un, à vitesse grand V. En les empilant dans mes sacs, je réalisais que j’avais encore eu les yeux plus gros que le ventre. Comment j’allais transporter tout ça au loft maintenant ? Avec mes deux maigres bras, j’attrapais les sachets et prenais la direction de la sortie. C’était à peine si je voyais devant moi. Je levais la tête comme je pouvais pour repérer les obstacles sur mon chemin, quitte à passer pour une attardée. Les portes vitrées s’ouvrirent et là, ce fut le déluge. La pluie se déchaînait dehors, le tonnerre flashant le ciel noir. Quelle poisse ! Vivant à deux coins de rue du supermarché, j’étais venue à pied, pensant que le beau temps allait durer…Maintenant j’étais chargée comme une mule, sans parapluie, et ma veste en jean allait surement peser le double de son poids à mon arrivée. Intérieurement, je bouillonnais. J’étais en colère contre moi-même. Toutes les insultes qui me passaient par la tête m’étaient destinées. J’hésitais à passer les portes, comme si j’allais être balancée dans une fosse aux lions. Mais je soupirai un bon coup, me rassurant, et pris mon courage à deux mains –ou du moins ce que je pouvais- avant de passer sous la pluie. Au fond, ce n’était que de l’eau… Qui allait tremper toutes mes courses. J’aurai voulu courir mais impossible en étant chargée comme je l’étais. Alors je trottinais, la mâchoire serrée, les sourcils froncés et la rage au ventre. En quelques secondes, mes cheveux étaient complètement mouillés, comme si je sortais d’une bonne douche et l’eau s’était même introduite dans mes bottines. Le prix que j’en avais payé devenait beaucoup plus évident face à l’étanchéité des chaussures. Je décidais de prendre un raccourci, sans même me douter que j’allais devoir dévaler une pente avant d’arriver devant l’entrée de mon immeuble. Et j’eus à peine fait deux pas que ma semelle fut entraînée sur le goudron immergé, et je me vis glisser sur les fesses pendant deux à trois mètres, laissant mes sacs d’achats  roulés d’eux même jusqu'en bas, me dépassant même dans leur course. Il continuait de tomber des cordes et moi j’étais assise dans cette eau sale, le corps douloureux et engourdi par la chute, contemplant le désastre de mes affaires éparpillées au sol. Sans le vouloir, je grimaçais affreusement et me mis à pleurer de désespoir, comme une gosse. Sur mes joues, mes larmes se mêlaient à l’eau, et je me disais que cela passerait plus inaperçu si jamais je venais à rencontrer quelqu’un. Je détestais la pluie. Je détestais cette rue. Et je détestais cette journée. Je pensais à mes œufs qui maintenant devaient être fichus, et je me mis à sangloter de plus belle. La chaleur de mon appartement me manquait énormément. Alors en y repensant, je me levais pitoyablement et allais ramasser mes affaires. Puis, lasse d’être aussi trempée qu’une éponge, je pénétrais enfin dans mon immeuble. La porte était restée ouverte et le sol laissait encore apparentes des marques de pas boueux. Je cessais de pleurer et soupirais de soulagement d’être enfin arriver jusqu’ici. Qui aurait cru que ce serait le parcours du combattant ? Je montais difficilement les quelques étages avant de me retrouver devant ma porte. C’est comme si elle s’illuminait. Le cœur léger, je posais mes sacs au sol et cherchais ma clé dans mes poches. En vain. Je parcourais l’intérieur intégral de ma veste sans mettre la main sur cette paire de clé. Puis mes poches de pantalon. « Oh fais chier ! » Je crachais. Je me mis à retourner toutes mes affaires, achat par achat, et la panique me reprit à nouveau. Qu’avais-je fais au bon Dieu pour mériter une telle punition ? La boule au ventre, je descendis dans la rue pour les chercher. Mais la pluie était beaucoup trop forte et obstruait ma vue. Je voyais flou. Impossible d’avancer dans ce paysage aveuglant. Quelques minutes passèrent où je fixais l’extérieur avec aigreur et dégoût. J’étais fatiguée de cette mauvaise journée et tellement écœurée de me savoir à la porte. De nouveau en pleurs, je fis demi-tour vers l’intérieur. Je me retrouvais à nouveau devant ma porte, mes deux énormes sacs comme seul compagnie. Il n’y avait que cette grosse planche de bois qui me séparait de mon chez-moi et j’étais haineuse de savoir que je ne pouvais pas y entrer. Penaude, je restais les bras pendants le long du corps et les épaules tremblantes, à tenter de pleurer en silence. J’avais même laissé mon téléphone à l’intérieur. C’en était désespérant ! Je dirai même plus, déprimant ! Tout était contre moi.
Mon regard vacilla d’un bout à l’autre du couloir. J’étais définitivement seule, abandonnée sur le seuil de ma porte. J’enfouis ma tête dans mes mains et soufflais un bon coup avant de me résilier à la seule option restante : Sonner chez un voisin. J’appréhendais de me présenter dans cette tenue et avec cette tronche dépitée, à quelqu’un que je ne connaissais pas. Oui parce que je n’avais jamais cherché à parler à mes voisins. Grossière erreur. Leçon à retenir. Je tentais de calmer mes sanglots puis m’approchais d’une porte à côté de la mienne. Je me fichais de savoir sur qui j’allais tomber –que ce soit un vieux, une couguar ou un gosse- tant qu’il pouvait m’aider. Je toquai avec hésitation, priant pour qu’on m’ouvre. J’avais froid sous mes vêtements trempés, mes yeux devaient être rouges et gonflés et je devais puer le chien mouillé. Pourtant, lorsque la porte s’ouvrit, je fus consolée de savoir que ma bonne étoile s’était enfin sorti les doigts du cul.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptySam 8 Fév 2014 - 12:07

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

This fucking bad day.


Maggie.


     

     
« You don't have to be beautiful to turn me on … » Je laisse couler l’eau brulante le long de mon dos tandis que de mes mains je frotte mes cheveux sans y penser, j’ai la tête ailleurs rempli d’une chanson que je connais par cœur mais je crois bien que j’invente au fur et à mesure que je bouge mon corps afin de me laver. «You don't need experience to turn me out … » Je tente de ne penser à rien quand dans ma tête en vérité c’est un tout petit peu le bordel, je me demande de quoi la suite de ma journée sera faite, putain, j’ai horreur de m’emmerder. Pour sur que je le refuse déjà alors quand je sors de la douche, enfin, j’attrape mon téléphone afin de trouver une des filles de ma vie à aller emmerder, ouais, je suis un emmerdeur de première. « You don't have to be rich to be my girl … » Je fouille dans mon répertoire avant de trouver le numéro d’Andreas, ouais ce n’est pas une fille, j’en suis bien conscient, mais l’idée de passer la soirée avec mon meilleur pote ça me plait, clairement, en plus ça fait un bail qu’on ne s’est pas vu lui et moi. Puis, à la réflexion, je commence à en avoir marre des filles dans ma vie. Y en a trop, je vous jure que je ne pensais pas dire ça un jour, mais vraiment il y en a trop. Bref je lui envoie un texto, prétextant que j’ai un truc super important à lui dire. Sauf qu’en fait, il n’y a rien, oui, je suis de ce genre moi. Juste faut qu’on se voit quoi. « You got to not talk dirty, baby … » Il me répond qu’il veut bien qu’on se voit demain soir, je suis un peu dégouté parce que bon j’aurai bien voulu ce soir, bon tant pis, je vais bien m’en sortir sans lui. Je pose mon téléphone tandis que je me déhanche dans ma salle de bain, nu, oui, oui. Je me remercie de ne pas avoir de colocataire, quoi que je réalise bêtement que même si j’en avais une, je me serai déhanché de la sorte, bon évidemment si j’en avais eu un, ça aurait été différent, mais bref, le fait est que je m’imagine vivant avec une fille et puis c’est tout quoi. Elle aurait de la chance celle-là … Et tandis que je m’amuse tout en me mettant du déodorant, me rasant, j’entends quelqu’un à la porte. Qui ose venir me déranger ? Putain, je suis taré. « I want to be your fantasy maybe you could be mine … » Je continue à fredonner cette chanson de tout en enfilant mon boxer, bah ouais, je ne vais pas aller ouvrir à n’importe qui à poil, il ne faut pas abuser. Je sifflote et m’avance vers la porte d’entrée, je regarde d’abord à travers le judas pour savoir qui est là. Je ne reconnais pas la fille, enfin, je veux dire que je ne lui ai jamais parlé, me semble qu’un jour ou deux j’ai aperçu sa crinière dorée dans les couloirs du bâtiment. M’enfin, la pauvre est dans un sale état alors je n’hésite pas à lui ouvrir, faut dire que j’aime bien réconforter. « You don't have to be rich to be my girl » La porte s’ouvre sur moi et je lui offre un sourire compatissant, je passe ma langue sur mes lèvres, comme un idiot qui se croit dans un film porno, la fille sonne à la porte, toute désespérée, le mec sexy lui ouvre, et après vous suivez bien le cheminement de mes pensées, hein ? Pas la peine que je perde du temps à le dessiner. Elle a l’air d’avoir pleuré, elle a l’air un peu perdue, elle semble complétement au bout du rouleau là, je me demande bien ce que je suis censé faire moi. Je pousse ma porte plus loin, pour l’ouvrir entièrement et lui signifier qu’elle peut entrer, je ferai peut être bien de lui demander ce qu’elle fait ici, mais j’aimerai bien garder le mystère aussi. Avec un petit sourire, je lui demande quand même parce que bon, on n’est pas dans un film quoi. « Me semble que t’as besoin d’aide. » Oh je dis ça comme ça quoi. « Kiss ! »
 
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptyMar 11 Fév 2014 - 23:51

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Tumblr_mywfi567cx1sxb5xuo5_250
Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Tumblr_mf6zfgli5L1qdqz7wo4_250
Je pensais tout trouver derrière cette porte, sauf un mec en caleçon à l’allure enjôleur. Et apparemment, ça se voyait. Je me sentais rougir face à ce torse à peine sec et ces cheveux ébouriffés. Ne nous mentons pas, il était canon. Ses yeux m’analysaient, de haut en bas et sa langue vint humidifier ses lèvres. J’avais du mal à respirer tellement j’étais mal à l’aise. J’évitais son regard. Si j’avais su que c’était ce genre de voisin je n’aurai pas toqué. Du moins pas dans cet état. Trempée de la tête aux pieds, les yeux gonflés et les vêtements boueux. Dans un souffle timide, retenant les larmes qui me restaient encore aux bords des yeux, je dis « J-Je suis la voisine. » Putain ce que je me sentais ridicule ! « J’ai perdu les clefs de chez moi en fait. » Je reniflais après ces sanglots et osais poser les yeux sur lui. C’était un prétexte débile. Je ne savais pas quoi lui dire, j’étais tellement désespérée et paniquée. Sans un mot, il ouvrit sa porte un peu plus en grand pour me laisser rentrer, le regard rempli de compassion. « Me semble que t’as besoin d’aide. » Mon cœur s’allégea quand il m’offrit ce sourire rassurant. Mes mains tremblaient encore un peu, mais j’étais soulagée qu’il accepte de me dépanner. « Ouais, je... Je peux passer un appel s’te plait ? » Le seul numéro que je connaissais par cœur était celui de mon frère. Je fondais tous mes espoirs sur le fait qu’il décroche. Je n’allais quand même pas passer la nuit chez cet inconnu demi-nu. Il laissa un blanc. Je crus qu’il hésitait et qu’il allait refuser, mais il me fit un signe de tête pour entrer. « Merci.» Je bafouillais. Lui adressant un sourire, j’attrapais mes sacs de courses humides et carrément démantelés, puis entrais chez mon voisin. Le son de Prince qui passait sur sa chaîne hi-fi me réchauffa le cœur. Enfin quelque chose de familier. J'avais envie de murmurer les paroles, et de me fumer un bon pétard après cette journée de merde. C’est ce que j’aurai fait si j’avais été chez moi. Mais cet appartement inconnu m’intimidait. Il était classe. D’une propreté impeccable. Comme si les meubles avaient été posés là depuis peu. J’osais scruter chaque coin de la pièce. Malgré la propreté, il y avait ce côté rock et jeune qui me mettait à l’aise. Des vinyles rangés dans une vitrine, une Playstation qui trônait sous sa télévision, des fringues étalées sur une chaise dans un coin… Ce mec avait l’air cool finalement. Bien qu’il soit quasiment nu. Gênée, je me tournais vers lui, mes deux gros sacs dans les bras. J’allais salir son appartement avec ma boue et mes habits qui gouttaient. Il ferma la porte en la claquant. Mais putain c’qu’il était bien foutu. Je me permettais de mater quelques abdos avant de reluquer sa face de beau gosse. Si je n’avais pas été dans un état pitoyable comme celui-ci, j’aurai pu… Chut ! Je me permettais de poser mes sacs sur la table principale. Passant devant un miroir, je jetais un rapide coup d’œil à ma tronche. Oh seigneur ! J’étais à jeter aux ordures.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptySam 22 Fév 2014 - 19:07

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

This fucking bad day.


Maggie.


     

     
« J-Je suis la voisine. » Je m’en serai douté. J’affiche un petit sourire compatissant devant ses airs de chien abattue. Le cœur au bord des larmes, je me retiens pour ne pas être un couillon comme je peux l’être parfois, non, je ressens que la demoiselle a besoin de moi, et pour savoir être bienveillant quelques fois, je soupire simplement quand elle trouve la force de me dire « J’ai perdu les clefs de chez moi en fait. » Je hoche la tête positivement en riant intérieurement. Je crois qu’il n’y a rien d’autre à rajouter, si ce n’est ouvrir ma porte un peu plus grand afin de l’accueillir dans mon antre et de la réchauffer comme il se doit. Je vous vois déjà venir avec mon réflexion du genre « La réchauffer, ça c’est une bonne idée. » Mais non, pour le coup, j’ai oublié le faux film porno qui était né dans ma tête durant quelques secondes, même pas, je sais être raisonnable, parfois. « Ouais, je... Je peux passer un appel s’te plait ? » Encore une fois je souris tout en la laissant entrer, de toute façon, je n’aurai pas pu faire autre chose, la laisser sur le devant de ma porte alors qu’elle me parait désespérée ? Non, jamais de la vie j’ai trop de principes pour ça. « Merci.» Je ne prends pas la peine de dire « De rien. » parce que de toute façon elle ne me doit strictement rien, alors je la laisse s’avancer dans mon appartement tandis que je ferme la porte, une fois ça fait, je me tourne pour observer la demoiselle, sous sa boue, je devine qu’elle est divine, mais je ne crois pas que ce soit le meilleur moment pour le dire. Elle me semble tellement perdue que je me dis qu’elle ne veut pas d’un gros lourd qui perdrait du temps à la draguer dans un moment comme celui-là. Quand elle se regarde dans le miroir et qu’elle semble jeter les armes, moi je ris un peu avant de prononcer « T’en fais pas, après une bonne douche ça ira mieux. » Tiens, ça me fait penser que j’étais sous la douche moi avant ça et que je suis toujours en boxer, faudrait que j’envisage de m’habiller complétement, mais je dois quand même préciser que lorsque ses yeux se posent sur moi et se font envieux, ça me plait, donc non, je crois bien que je suis parfaitement habillé pour le moment. Passant la main de mes cheveux que je prends un malin plaisir à foutre en bataille, je m’avance vers le bar américain qui sépare mon salon de ma cuisine afin de choper mon téléphone fixe et de lui faire passer. Toujours souriant en étant bienveillant, même si forcément je m’imagine en train de le faire malicieusement, surement que je le fais en plus, c’est malgré moi, peut-être bien que c’est un reflex, une manie, ou un tic mais je ne peux pas m’en empêcher, et puis aux dernières nouvelles je ne suis pas encore casé, du coup j’ai le droit, surtout dans mon appartement. Je la regarde tenter d’appeler et je me demande si c’est son petit copain qu’elle veut joindre, pour avouer, si elle en a un ça calmerait tous mes petits délires hein. Et quand elle pose le téléphone sur le comptoir, je comprends qu’il n’a pas répondu, enfin, il ou elle quoi. « Ca n’a pas l’air de fonctionner, hein … » dis-je sur un ton désolé « Tu veux que je te trouve un truc pour te changer ? Tu peux utiliser la salle de bain, je ne vais pas te laisser comme ça. Promis, je ne regarderai pas quand tu te changeras, ou si tu utilises la douche quoi. Oh puis, c’est Snow moi. » Un clin d’œil, un sourire, et puis tout ira mieux, tu verras.
 
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptyLun 3 Mar 2014 - 1:10

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Tumblr_mywfi567cx1sxb5xuo5_250
Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Tumblr_mf6zfgli5L1qdqz7wo4_250
Le combiné à l’oreille, je priais intérieurement pour que Brad décroche. Mais ça ne sonnait même pas. Avec cette tempête, les lignes devaient être endommagées. « C’est pas vrai ! » Je murmurais entre mes dents. Et voilà, après deux tentatives, j’allais devoir me démerder pour la soirée. Je n’avais pas envie de retourner dehors, mais je ne me voyais pas rester squatter chez mon voisin demi à poil toute la soirée. Enfin… Ça me gênait ! « Ca n’a pas l’air de fonctionner, hein … » Sa voix désolée m’enfonça encore plus dans mon désespoir. Je reposais mon regard sur lui dans un soupir et riais… Nerveusement. Je n’avais pas du tout envie de rire en réalité ! Mais alors pas du tout ! « Ouais, les lignes sont coupés. Ça craint ! » Inconsciemment, je me grattais l’arrière de la tête. « Je suis désolée, je crois que je vais… » Partir ? Pour aller où ? Ouais, je ne savais même pas où aller. Mes mots manquèrent et mon regard aussi. « Tu veux que je te trouve un truc pour te changer ? Tu peux utiliser la salle de bain, je ne vais pas te laisser comme ça. Promis, je ne regarderai pas quand tu te changeras, ou si tu utilises la douche quoi. » En plus d’être canon, ce mec était vraiment sympa. Accueillir une inconnue –voisine certes, mais inconnue- et lui proposer de rester chez lui toute la soirée. Je lui souris malgré moi. Sa charité me sauvait le vie ce soir. « Je veux pas déranger tu sais… » Mais il faut croire qu’il s’en fichait, puisqu’il ignora ma réflexion. Il avait le don de me foutre une gêne énorme. Mais sa dernière phrase me fit doucement rire. Manquerait plus que ce soit un pervers… « Oh puis, c’est Snow moi. » Dans un mouvement de tête, il me lança un clin d’œil et un sourire. Je ne savais pas s’ils se voulaient simplement chaleureux ou ambigu, mais j’étais tellement contente qu’il m’accueille dans un endroit clos et au sec ? Dans un petit rire, je lui répondis « Moi c’est Maggie. » Il acquiesça puis m’emmena jusque ce que je supposais être sa chambre. Puisqu’il y avait un immense lit au centre de la pièce et une armoire au bout. Il ouvrit la porte et fouilla sur deux trois étages de fringues. Derrière lui, je n’osais pas m’asseoir sur le lit, alors je restais debout, immobile. « Merci de m’aider quand même… Fin, c’est gentil quoi. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptyLun 17 Mar 2014 - 20:50

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

This fucking bad day.


Maggie.


     

     
« Je veux pas déranger tu sais… » Je secoue le visage d’un air hautement compatissant, la demoiselle n’a donc pas comprit qu’au lieu de me déranger elle égaie ma soirée. D’ailleurs je ne sais même plus si j’avais prévu quelque chose avant celui trop obnubilé par l’apparition de cette blondinette chez moi. « Tu ne me déranges pas, va, t’inquiètes pas. » Je la rassure juste avant de me présenter. Je m’apprête déjà à aller lui chercher des fringues, bon certes de mec, mais qui seront, avouons-le, mieux que son accoutrement trempé du moment. « Moi c’est Maggie. » J’esquisse un nouveau sourire en hochant le visage. Maggie c’est joli, je sais, c’est la pensée profonde de la soirée. Enfin bref, toujours en caleçon pour ma part je lui fais un signe de la main pour lui signifier de me suivre jusque dans ma chambre, et je me bats intérieurement pour ne pas être tenté de lui proposer des choses pas très catholiques à faire. Je crois bien que c’est le mauvais moment et qu’elle n’est pas forcément dans cet état d’esprit là. Alors je ravale toutes mes phrases surfaites afin de ne garder de moi que le côté amical et pour le coup, bienveillant. Une fois dans mon sanctuaire personnel, je me mets à fouiller dans mon armoire afin de lui trouver un truc qui soit potable pour elle. « Merci de m’aider quand même… Fin, c’est gentil quoi. » Gentil, oui, c’est le bon mot. Alors je souris sans me retourner quand je chope enfin une chemise et un short à moi, espérant que ça lui aille et que pour le coup je ne la trouve pas trop sexy une fois qu’elle sera habillée comme ça. Bon, je sais bien qu’on pourrait me penser pour un obsédé, mais merde, ta voisine qui se pointe chez toi comme ça, faut dire que ça peut porter à confusion quoi. Je me retourne finalement vers elle, en ricanant un peu. Je suis tout sauf gentil, voilà ce qui me reste en tête et elle le penserait aussi si elle avait ne serait-ce qu’une faible idée de ce qui se trame dans mon cerveau complétement fracassé. Je lui tends les habits en grimaçant tout de même. « J’espère que ça te va, je n’ai pas encore investi dans une garde-robe féminine. » C’est dans un nouveau rire que je continue « Allez viens, je te montre la salle de bain. » Je passe devant, et lui ouvre la dernière porte du couloir, la laisse entrer en premier. Y a un truc qui me dit de ne pas sortir de cette pièce, qu’il faut parfois se laisse prendre par la folie de l’imprévu. Et à savoir l’imprévu ce soir, c’est elle. Sauf que je dois frôler la folie rien que de penser ça. Cependant, le problème c’est que moi, je m’en tape de frôle la folie, et que je suis Snow Burns et je ne pose que très rarement des questions, quand j’ai envie de faire quelque chose, je le fais, c’est donc pour cette raison que je m’approche un peu plus d’elle, j’sais pas ce que je fais, mais ça me plait. « Prends ton temps, je vais nous préparer à manger. » Woh merde ! Je suis fier de moi ! Charmeur je lui souris, restant encore quelques secondes ici avant de me décider à me retourner afin d’aller dans la cuisine.
 
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptyMar 18 Mar 2014 - 2:45

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty


Il me passa une chemise et un short. Ça serait parfait. Mieux valait me retrouver dans ses fringues plutôt que de passer la soirée dans mes vêtements trempés. « J’espère que ça te va, je n’ai pas encore investi dans une garde-robe féminine. » Je lâchais un rire sans même le retenir. Même semi à poil ce mec avait un humour qui me surprenait. Dommage qu’il n’ait pas de sous-vêtements pour femme, car les miens devaient surement être trempés. « Allez viens,  je te montre la salle de bain. » Il passa devant et  je le suivis dans le petit couloir jusque dans la salle de bain. J’en profitais pour mater un peu ses fesses moulées dans son caleçon. S’il n’avait pas été un inconnu, je me serai permise de tâter un peu. Je ne savais pourquoi, mes hormones devaient être en folie  en ce moment. Je me repris rapidement en soupirant quand il ouvrit la porte de la salle de bain. Je passais devant et entrais. Je sentis son regard s’attarder sur moi, et rien que cette pensée m’arracha un sourire discret. Je lui fis face et le vis hésiter à quitter la salle. J’avais cette drôle d’impression qu’il ressentait la même chose que moi. Finalement, il s’approcha et je dus lever la tête pour le regarder en face. Oui, j’avais cette petite taille qui ne pouvait égaler celle d’un homme. Et sa supériorité m’intimidait. Je sentais le sang me monter aux joues, mais j’aimais ça putain. Cette proximité étrange. « Prends ton temps, je vais nous préparer à manger. » Puis dans un sourire charmeur et d’un pas décidé, il tourna les talons et sortit en fermant bien la porte.
Enfin seule, je me tournais instinctivement vers le miroir et soupirais fortement. C’était moi où il faisait affreusement chaud ici ? J’essayais de me reprendre en main. Voilà qu’après une crise de larme sous la pluie,  je me retrouvais dans la salle de main de mon voisin inconnu qui lui est un caleçon sans  pudeur. Ce n’est pas tous les soirs que ça arrive… Me rapprochant de la glace, le détaillais ma face. Mon mascara coulant sur mes joues humides, mes yeux gonflés et rouges par mes pleurs,  mes cheveux gras et plats tombant devant mes yeux. Après réflexion, je ne suis pas sure qu’il y ait réciprocité à cette attirance. Vu ma tronche, j’aurais compris qu’il ne me trouve pas un brin attirante. Dégageant mon visage puis retirant mes vêtements, je passais sous la douche où j’allumais l’eau chaude. Je ne savais pas si j’étais resté dix, quinze voire vingt minutes sous l’eau, les yeux fermés, imbibant mon corps et mes cheveux et gel douche et shampoing d’homme. Tant pis si je ne sentais pas la femme. De toute façon, les vêtements que j’allais mettre seraient parfaits. Puis malgré la buée, j’attrapais une serviette et m’essuyais vivement avant de mettre ses fringues. Je ne mis pas mes sous-vêtements puisque les miens étaient totalement trempés. De toute façon, mes seins sont tellement petits que je n’en avait pas besoin. Ses fringues n’étaient pas transparentes non plus…
Lorsque j’ouvris la porte de la salle de bain, une odeur de bouffe appétissante vint caresser mes narines. Faux cordon bleu que je suis, je ne pus dire de quoi il s’agissait mais clairement, ça me donnait l’eau à la bouche. Je débarquais enfin dans le salon qui donnait sur la cuisine, mes fringues mouillés à la main. « C’est bon, ça va mieux. » Je parlais en riant. « Est-ce que t’as un étendoir pour que je mette mes affaires dessus ? » J’eus un temps mort quand je le vis buger face à moi. Oh mon dieu, dites-moi que ses fringues ne sont pas transparentes ?!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptySam 29 Mar 2014 - 19:05

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

This fucking bad day.


Maggie.


     

     
Une fois la porte de la salle de bain refermée sur elle, je passe une main dans mes cheveux en me frottant le crâne fortement, histoire de réfléchir et de remettre mes idées en place. En tournant un peu sur moi-même, je me dis qu’il est peut-être temps que j’enfile quelque chose, certes je ne suis pas pudique, mais je ne vais pas passer toute la soirée à moitié à poil à côté de la demoiselle. Faut avouer que si c’est le cas, je ne pourrai pas m’empêcher d’avoir des pensées non catholique à son sujet. Alors je fonce dans ma chambre afin d’enfiler un jean, des chaussettes, je me sens déjà mieux pour passer le temps qu’il faut avec elle. Et c’est donc torse nu, seulement, que je retourne dans la cuisine afin de commencer à lui, nous, faire à manger. Faut dire que j’ai la dalle, vraiment. J’attrape donc une casserole, je le rempli d’eau, je choisi de lui faire des pâtes, parce que même si mes talents de cuisinier ne sont pas à prouver, autant ne pas me louper, donc les pâtes, ouais, c’est une valeur sûre. Je commence à couper des oignons, du bœuf et des tomates en silence. Silence qui me pèse de plus en plus, d’ailleurs, du coup je ne perds pas plus de temps et je vais allumer la chaine stéréo afin de me faire un fond sonore différent que celui de l’eau coulant dans la salle de bain, ouais parce que si je me concentre encore longtemps sur ce son-là, je vais me torturer pour ne pas aller la rejoindre. Bref, je retourne derrière mes fourneaux, allume un deuxième feu de ma gazinière afin de me concentrer sur la sauce, je me concentre totalement et je ne remarque même pas qu’elle est de retour dans la même pièce que moi. Un sourire vient se loger sur mes lèvres lorsque je croise à nouveau son regard, elle semble déjà mieux dans sa peau, alors moi, ça me plait. J’œuvre pour le bonheur de ses dames, comme je le dis souvent. « C’est bon, ça va mieux. » Je hoche la tête positivement pour lui signifier que je suis heureux de l’entendre. Et son petit rire aussi, il me plait … « Est-ce que t’as un étendoir pour que je mette mes affaires dessus ? » Je reste un moment à la regarder, dans cette tenue qui est complétement l’inverse d’une tenue féminine, mais qui la fait devenir encore plus belle que tout à l’heure, ses jambes découvertes, sa peau de pêche, ses joues rosies par la chaleur de l’eau qui recouvrait son visage il y a quelques secondes seulement. Merde, je m’arrête en secouant le visage et en me disant que ça serait devenu étrange si j’avais continué à la mater comme ça. « Ouais, ouais, j’ai ça. » Je fini finalement par lui répondre. Je lui fais un signe de tête pour lui montrer le chemin « Dans la chambre d’amis. » Je ne sais pas si elle sait où ça se trouve, mais je le réalise qu’après lui avoir dit. Alors je me dirige avec elle, j’espère vers ladite chambre « Viens. » précise-je quand même un léger sourire sur les lèvres. On entre dans la chambre et directement on voit l’étendoir, elle ne peut pas le louper. « Je te laisse faire, je vais vérifier que ça ne crame pas. » Et encore une fois je la laisse seule dans une pièce de chez moi, bon sang, je fais vachement confiance aux gens moi mine de rien. Bref, de retour dans la cuisine je constate que c’est prêt, alors j’éteins tous les feux, prépare deux assiettes. Et l’attends, pas longtemps, elle revient une nouvelle fois vers moi, et je lui sers un sourire. « T’as faim, hein ? » J’espère sincèrement qu’elle me réponde positivement, parce que je ne me vois à manger seul et encore moins avoir fait tout ça pour rien. « T’inquiètes ce n’est pas du poison. » Et quand je pose mes yeux à nouveaux sur elle, je me rends compte pour ma part, j’ai faim, c’est vrai, mais une tout autre faim. J’ai faim d’elle, putain.
 
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptyMer 23 Avr 2014 - 0:28

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

Ça commençait à devenir gênant son regard insistant sur moi. Je pouvais être certaine de lui plaire dans cette tenue au moins. Même si, moi, je ne savais pas vraiment où poser mon regard maintenant. « Ouais, ouais, j’ai ça. Dans la chambre d’amis. » Il finit par dire, un mouvement de tête vers ma droite. Je regardais dans cette direction ; je n’osais pas vraiment m’aventurer chez lui alors que je ne connaissais pas les lieux. Lorsqu’il le remarqua, il emboîta le pas jusqu’à cette fameuse chambre d’amis où l’étendoir trônait sous la grande fenêtre. A nouveau, il me laissa étendre mon linge pour aller s’occuper de la bouffe. Dehors, la pluie continuait de tomber à grosse gouttes, c’était désolant. Encore plus pour moi qui ne pouvais même pas rentrer chez moi. Demain, je devrais appeler Brad, vraiment ! Je ne pouvais pas squatter l’appartement de mon voisin trop longtemps non plus, qu’on se le dise. C’était déjà assez gênant ! J’étendais alors mes vêtements un à un, prenant soin de ne pas mettre mes sous-vêtements à l’avant, en exposition lorsqu’on rentrait dans la pièce. Dans le salon, je l’entendais préparer les assiettes, et les couverts qui s’entrechoquaient. Tain ça sentait vraiment super bon ! Je sortais de la pièce pour le rejoindre. « Qu’est-ce que tu as préparé alors ? » Et alors je vis deux assiettes de pâtes bolognaises sur la table de son salon, fumante comme je les aime.  A peine m’eut-il demandé si j’avais faim que mon estomac grogna –fort- pour déclarer son enthousiasme. Je pouffais un rire gêné et baissais la tête. « Ouais plutôt ouais. » A son tour il ria en m’entendant gargouiller, puis me vanna en disant « T’inquiètes ce n’est pas du poison. », faisant un signe de tête pour m’inviter à m’asseoir avec lui à table. Je m’approchais, les yeux plus gros que le ventre, jusqu’à ce que mon regard croise le sien pendant que je m’asseyais. J’attendais un instant, par politesse avant d’attaquer mon assiette. Apparemment, ça le fit rire et lorsqu’il lança Bon App, je saisis les couverts et dévorais ces pâtes. En deux temps trois mouvements, je terminais mon plat. Alors que lui n’en était qu’à la moitié… Pour une nana, je devais passer pour une morte de faim, qui n’avait rien avalé depuis 15 jours. Surtout vu mon épaisseur corporel, on pourrait penser que je ne me nourrissais pas. Je bus une gorgée d’eau dans le verre qu’il nous avait servi et enchaînais. « C’était méga bon ! Merci. » Je lui tendis un large sourire heureux, pendant qu’il mâchait ses pâtes. Il avait un peu de sauce tomate sur le coin des lèvres. J’aurai pu faire des folies pour lui retirer. Mais au lieu de ça, je me penchais sur ma chaise, m’approchant de lui, et tendis la main vers son visage, désignant la tâche sans vraiment oser la toucher. « Tu as… De la sauce, au coin de la bouche, juste là »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptyLun 19 Mai 2014 - 10:34

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

This fucking bad day.


Maggie.


     

     
« Qu’est-ce que tu as préparé alors ? » Sa voix me surprend alors que j’étais concentré sur ce que j’étais en train de faire. Un sourire vient se loger sur mes lèvres, surement un peu fier de moi, oui j’ai le mérite d’être un mec et de savoir cuisiner. J’aurai une médaille un jour pour frôler la perfection comme ça. « Pâtes à la bolognaise. » Manquerait plus qu’elle n’aime pas ça et moi je peux me coucher sur mon effet de surprise et de talent inavoué. Je lui demande finalement si elle a faim, non parce que je n’ai pas envie qu’elle n’y touche pas, à mon plat. C’est son estomac qui me répond en premier et qui m’arrache un sourire satisfait, en même temps qu’elle se met à rire. J’ai envie de lui dire que c’est mignon, mais son air gêné me plait déjà bien assez. « Ouais plutôt ouais. » Je lui lance un regard faussement étonné, synonyme d’un « Sans déconner ? » Je lui précise que ce n’est pas du poison, et même loin de là, et puis la voilà qui prend place à côté de moi. Finalement on se met à manger et moi je tente de ne pas penser au fait que c’est elle que j’ai envie de dévorer. Un sourire sur mes lèvres, toujours, je l’observe terminer son assiette rapidement, beaucoup, beaucoup plus rapidement que moi. Alors je grimace, même pas une seconde, parce que je dois vraiment être fou pour penser à la toucher alors qu’elle ne voulait qu’un endroit où se réfugier. A cette pensée, je me dis que mon lit est un bon endroit, et j’ai envie de m’éclater la tête contre le mur d’être un mec comme ça, quand je m’y mets, je suis juste irrécupérable. « C’était méga bon ! Merci. » Je hausse les épaules, faussement modeste. « Heureux de t’avoir fait plaisir. » Et là, je me dis que je suis foutu comme gars, c’est donc pour cette raison que je me concentre à nouveau sur ma propre assiette. Elle se penche alors sur moi, et je me dis que je ne suis peut-être pas aussi fou que ce que je le pensais. « Tu as… De la sauce, au coin de la bouche, juste là » Un petit rire s’échappe de mes lèvres, et je passe ma langue partout autour de ma bouche afin de l’enlever en riant. « Là c’est mieux ? » J’arrête pas de rire au moment où finalement je prends de l’essuietout pour me la retirer. Je laisse mon assiette sur le côté, et je me penche vers elle, toujours inclinée vers moi. « J’ai plus faim … » je prononce bien trop vite pour le calculer. « Franchement, j’ai trop d’autres idées en tête. » Un sourire malin se glisse sur mon visage et je me lève, avant d’atteindre le point de non-retour et de l’embrasser, parce que dans ma tête c’est carrément la suite logique à notre petite réunion improvisée. Le problème c’est que je n’ai pas forcément envie de me prendre un vent ou un truc du genre. Je prends ma tête entre mes mains et je me retourne vers elle en riant à moitié. « Tu veux regarder un film ? Me semble que t’es là pour un moment. » Au moins, je pourrais me concentrer sur l’écran plutôt que de penser à ses jambes bien trop dénudées.
 
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptyLun 2 Juin 2014 - 21:57

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

J'étais tiraillée entre une certaine gêne, mais une irrépréssible envie de tout laisser de côté et de me laisser aller vers lui. Comme je le faisais si bien habituellement, quand je connaissais bien le garçon. Mais là il s'agissait de mon voisin, que je connaissais depuis une petite heure. Dans le principe ce serait tellement déplacé, mais il avait ce je-ne-sais-quoi qui me mettait particulièrement à l'aise.
Après ma remarque, il ria doucement, se léchant les babines pour essayer de retirer cette sauce. Il tenta tant bien que mal puis finit par l'essuyer avec du sopalin. Il continuait de rire, de plus en plus intensément. Et je ne pus réprimer un léger sourire en coin. "J'ai plus faim." Disait-il en se penchant vers moi, dans un murmure rapide. Et pendant quelques secondes, ses yeux se perdèrent dans les miens lorsqu'il dit "Franchement, j’ai trop d’autres idées en tête." Je restais immobile, comme figée, alors qu'il vint m'embrasser doucement. Ce fut court mais assez explicite pour me faire comprendre que cette attirance soudaine était réciproque. J'avais beau me retenir (juste pour bien paraître), il faisait vraiment tout pour me faire craquer. Et je me sentais encore plus conne, dans ce salon inconnu, vêtue avec des fringues d'hommes, avec un voisin tellement sexy putain. C'était déconcertant, et je n'osais plus dire un mot après ce baiser timide. Lui se prit la tête entre les mains, perdu, riant -de nervosité peut-être ?-, puis il se tourna vers moi en se levant de table. "Tu veux regarder un film ? Me semble que t’es là pour un moment." Mon regard le suivit et sans réfléchir, je hochais de la tête, avec un sourire un peu bête collé sur la tronche. Il pouvait faire comme si de rien n'était, plus je le voyais torse-nu, plus j'avais ces pensées obscènes qui flashaient mon esprit. "J'vais t'aider à débarasser." Je réussis à débiter. Attrapant quelques couverts, je le suivis jusque dans la cuisine. Evidemment, il avait fallu qu'il passe devant et je relooke son derrière. Putain il allait me tuer ce con ! L'imitant, je posais les assiettes dans l'évier. Et alors, parce que je suis une nana bien élevée et pleine de bonnes intentions, j'attrapais l'éponge pour commencer à faire la vaisselle. Devinant mes intentions, il s'approcha de moi pour m'en empêcher. "Tu m'accueilles comme ça, à l'improviste, je peux bien te faire la vaisselle, t'inquiète." Malgré tout, il insista. J'entendais sa voix dans mon dos, tout près de mon oreille, comme s'il le faisait exprès. Je crois bien que c'était le cas. Piquée à vif, je me retournais vers lui pour lui faire face. Il était tellement proche de moi. Et son regard croisa le mien. Je ne sais pas si c'était une bonne chose, mais mise au pied du mur, toute ma retenu vola en éclat. Après tout, je ne me retiens jamais de croquer dans un bon gateau lorsque j'en ai un sous le nez. Pourquoi devrais-je me freiner aujourd'hui ? Il fallait arrêter de tourner autour du pot. On en avait envie tous les deux. Alors, je me dressais sur la point des pieds et vint l'embrasser, cette fois langoureusement, comme j'en avais envie depuis tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptyDim 21 Sep 2014 - 11:08

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

This fucking bad day.


Maggie.


     

     
Malgré ce côté dragueur que je reconnais avoir je ne peux pas m’empêcher de garder quelques principes et c’est donc pour cette raison que je me reprends quelques secondes avant de lui proposer de regarder un film. Pas forcément dans mes bras hein, ça ce sera elle qui le décidera, et si j’osais je lui dirais bien qu’en vérité, elle dans mes bras … C’est la suite logique, n’est-ce pas ? Mais d’accord, on va faire comme si on ne le savait pas. Alors elle me répond par la positive, pour le film, pas pour faire un tour dans mes draps, en un hochement de tête et un sourire qui ne semble pas vouloir quitter son visage angélique. "J'vais t'aider à débarasser." Et moi c’est toute crue que je vais te manger. Je hausse finalement les épaules pour lui signifier que si elle le veut vraiment, elle peut, mais que ça m’importe pas réellement, je suis habitué à faire mon ménage tout seul comme un grand depuis le temps. Mais si elle se sent mieux parce qu’elle peut occuper son esprit en faisant cela et ne plus penser au fait que je veux bien plus qu’un film avec elle, tant mieux pour elle. Elle me suit donc jusque dans la cuisine et une fois dans cette dernière, la demoiselle se met en tête de faire la vaisselle. Instinctivement, je fronce les sourcils, je n’ai jamais voulu d’une femme de ménage ici, et je suis bien loin de traiter les femmes comme ça, alors forcément, ouais, ça me dérange. "Tu m'accueilles comme ça, à l'improviste, je peux bien te faire la vaisselle, t'inquiète." Doucement, je m’approche d’elle, bien décidé à la faire changer d’avis et peut-être c’est vrai, à lui prouver que j’ai mieux à faire que nettoyer des assiettes. Après reste à savoir si elle aussi préfère mon programme. Mes mains se glissent sur ses hanches. Mes lèvres proches de son oreille et puis « Laisse tomber la vaisselle. » Un ordre doucereux que je lui dis en un murmure. Ma respiration claque sur sa nuque, et je me fais la réflexion que j’y poserai mes lèvres dessus dans quelques secondes, afin de la gouter, juste avant de la posséder. Elle se fait plus rapide, se tourne vers moi, défi mon regard et trouve mes lèvres. Vite. Langoureux. Passionné. Notre baiser est un synonyme de frustration, ou peut-être d’une bienséance dont on a fait trop preuve. Je ne perds pas une miette d’elle, découvrant sa langue de la mienne, épousant ses formes de mes mains, laissant mes doigts effleurer ses hanches auxquelles je vais bientôt m’accrocher, juste après les avoir croqué. Lorsque notre baiser touche à sa fin, je quitte ses lèvres à regret mais un sourire malin vient se faufiler sur mes lèvres et dans mon regard je devine, un brin de malice. « Tu veux voir ma chambre ? » Ou revoir je ne sais même plus. Ouais, j’ai complétement oublié ce qu’il s’est passé juste avant que nos lèvres se rencontrent. Et bon dieu, autant dire que j’ai envie de recommencer.
 
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptySam 27 Sep 2014 - 21:02

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

Je mets des barrières à mes pensées pour ne pas m'emporter. Même si lui a déjà franchi la limite que je m'étais imposé à la base, ça ne veut pas non plus dire que c'est open bar. Je débite des mots à propos de la vaisselle pour faire la conversation. J'aime aps vraiment quand y a des blancs, des silences. Surtout avec un inconnu. Mais lui, Snow, il me pousse à bout. Je rêve. Quand je commence à frotter les assiettes, je sens sa présence derrière moi. Puis ses mains sur mes hanches. « Laisse tomber la vaisselle. » Le grain de sa voix murmurante me frappe de plein fouet. J'en peux plus. Je lâche prise. Inutile pour lui de me le dire deux fois. Je laisse l'éponge tomber au fond de l'évier et me retourne vers lui. La distance entre nous est tellement minime, presque inexistance. Il n'y a plus rien qui nous retienne maintenant. Mes yeux descendent d'eux même sur ses lèvres qui m'attirent tellement, et il me faut moins d'une seconde pour y goûter. Passionnément. Je l'embrasse avec soulagement, parce qu'il est clair que ça nous faisait envie depuis la minute où j'ai mis un pied dans son appartement. Ses mains hésitantes sur mes hanches font doucement monter l'envie en moi. Je m'agrippe bien vite à sa nuque quand il dévore mes lèvres et que nos langues se mêlent. C'est assez ironique de voir qu'on ose sans vraiment se lâcher. Il achève ce baiser avec douceur et me sourit malicieusement. Du haut de ma petite taille, je lève la tête vers lui, les yeux désireux de plus.  « Tu veux voir ma chambre ? » Me chuchote-t-il. Ok. Il n'y a pas plus direct comme message. Et autant dire que ça me plait bien comme plan. J'hoche positivement la tête avant de lui répondre. « Ouais. J'ai déjà oublié où c'est... » A vrai dire, j'ai tout oublié de cet endroit. Il n'y a plus grand chose auxquelles je pense dans l'immédiat. Moi qui pensais passer une soirée cauchemardesque après avoir perdu mes clefs et m'être viandé dans la ruelle boueuse, il faut croire que le destin fait bien les choses. Il a vite fait passé mon désespoir à la trappe. Après tout, comment étais-je supposée réagir face à ce spécimen aux allures de bad boy,  déambulant torse-nu sous mon nez. Je suis pas du genre à trop prendre sur moi. Si on me titille un peu trop, j'ai vite fait de faillir.
Je fixe ses yeux pendant un petit moment encore avant d'attraper sa main, le laissant me guider jusque sa chambre, où je claque la porte après notre passage.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptyMer 22 Oct 2014 - 10:48

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

This fucking bad day.


Maggie.


     

     
L’idée de nous retrouver tous les deux dans ma chambre ne perd pas de temps pour m’enflammer. Je n’attends que son feu vert, les mots qu’elle pourra mettre sur ses envies et sur les miennes aussi, j’imagine déjà nos gestes, nos souffles courts, nos corps frissonnants. A l’unisson, l’espace d’un instant. Divin, et bon sang j’en viens à la supplier du regard pour qu’elle se décide à me dire qu’elle est d’accord pour qu’on s’amuse tous les deux, de la meilleure façon qui soit, le chemin du bien, rien que ça. Et là voilà qui hoche la tête et moi qui souris de plus belle, j’ai envie de lui préciser que finalement que je n’ai pas besoin de mot pour accentuer le fait qu’elle veut bien voir ma chambre. Mais je la laisse faire, me délecte de sa voix, quand elle se permet de me dire que : « Ouais. J'ai déjà oublié où c'est... » Parfait. Nos regards se rencontrent pendant un laps de temps que je ne calcule pas vraiment avant qu’elle ne glisse sa main dans la mienne pour me signifier qu’elle va me suivre, évidemment. Alors je mords ma lèvre inférieure, malignement. « Alors suis-moi. » je prononce avec un brin de rire dans la voix. Mes mains viennent finalement se poser sur ses hanches que je caresse tandis qu’on avance tous les deux longs du couloir, et je me retourne parfois, pour lui donner quelques baisers fiévreux et incontrôlés. Prémices de notre union parfaitement imprévue, mais je ne me plains pas, bien au contraire, j’adore ça. On entre finalement dans ma chambre et je ne prends pas le temps de fermer la porte, non, je préfère de beaucoup m’attarder sur la jeune blondinette qui m’accompagne. Mes mains s’aventurent sous le tissu que je lui ai prêté, attisant sa peau et remontant lentement vers le galbe parfait de sa poitrine qui me tarde de rencontrer, et non pas seulement de mes doigts, je parle bel et bien de ma bouche dans ce cas. J’embrasse ses lèvres, descend le long de son cou, et puis avec fougue retire ce qui couvrait la partie supérieure de son corps. Avec un sourire aux lèvres, je m’entends lui dire pour la taquiner « Alors c’est comme ça que tu dragues ? » Mes lèvres retournent la trouver, ses épaules doucement et je joue de mon souffle sur sa peau. « J’adore. » Mais je ne parle pas simplement de sa fausse technique, non, je parle de son corps, et de la façon dont sa peau frissonne. De cette envie grandissante en moi, et qui est partagée, je le crois. J’adore, oui, rien que ça.
 
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptyDim 2 Nov 2014 - 1:27

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

La pluie frappe violemment les vitres de l'appartement de Snow. Encore. Elle n'a pas cessé depuis tout à l'heure et est presque devenue une musique de fond à la réalité. Quelques heures plus tôt, elle m'en avait fait voir de toutes les couleurs et pourtant, le destin fait bien les choses puisque dans les heures à venir, il semblerait que je vais bien m'amuser. Plus que ce que je n'aurai pu l'envisager. Finalement n'était-ce pas une bonne chose que la ligne téléphonique ait été coupée et que Brad n'ait pas répondu ? J'ai perdu toute notion de temps et la seule chose qui m'obsède à cet instant est la simple idée de Snow et moi dans sa chambre. Ma main glisse dans la sienne et il me guide jusque dans son antre. J'ai le sentiment de céder à la folie, de toucher au mal en allant trop vite. Mais tout ça me passe au dessus quand j'embrasse ses lèvres et que je vois son corps si attractif défiler sous mes yeux. Au diable la bonne conscience ! Ce mec est un Apollon et c'est Bibi qui va en profiter autant qu'elle peut. Si j'ai fini dans son appartement avec des fringues qui ne sont pas les miennes, je ne vois qu'une seule issue à la situation.
A peine avons-nous passer le pas de sa chambre qu'il se jette sur moi. Ce baiser si passionné et ses mains caressants mon corps, ça me fout d'atroces frissons. Le souffle profond, je le laisse rapidement retirer le bout de tissu qui cachait mon corps. Et dire que je n'ai pas de sous vêtements. Ca ira beaucoup plus vite dans ce cas. Ses lèvres descendent dans mon cou jusque ma poitrine tendue, et c'en est divin. Je ferme les yeux dans une expiration profonde alors que son souffle chaud vient caresser ma peau. C'est tellement doux et sauvage à la fois. « Alors c’est comme ça que tu dragues ? » A ses mots, je souris immanquablement avant qu'il ne vienne à nouveau m'embrasser. Et je m'agrippe à sa nuque, caressant ses cheveux blonds en bataille sur son crâne. « J’adore. » Dit-il en repartant à la découverte de ma gorge. Et moi j'adore cette façon qu'il a de toucher mon corps, de l'embrasser jusqu'à me provoquer ces divins frissons. Il fait monter cette chaleur en moi, ce désir. « A vrai dire, je n'ai jamais su draguer. » Je réponds dans un rire sifflé entre mes dents. Et quand son regard croise encore le mien, je plaque mes mains contre son torse nu et le pousse doucement en arrière jusqu'à le faire tomber sur son lit. Me mordant la lèvre inférieure à l'idée de ce qui nous attend, je grimpe à califourchon sur lui allongé, dévorant sa bouche une nouvelle fois. Maintenant c'est à moi de profiter de lui. Je fais glisser tous mes cheveux sur mon épaule droite pour ne pas me les prendre dans la figure, puis quitte ses lèvres pour aller embrasser sa mâchoire marquée, et enfin son cou. Mon dieu c'que son parfum est enivrant ! Inutile de vous dire que j'en profite assez pour caresser le relief de son torse musclé. A cette allure, les papillons que j'ai dans le ventre vont rapidement s'envoler dans une tornade érotique.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptyVen 14 Nov 2014 - 19:04

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

This fucking bad day.


Maggie.


     

     
Mes lèvres sur sa peau, mes mains cajolant sa poitrine sans en être lassées, je me délecte d’elle et envisage déjà ce que je pourrai lui donné, en plus de ces frissons, de ce rythme cardiaque qui semble s’être accéléré. Me reste encore dans le bouche le gout de ce que je viens de lui dire, que j’adore à peu près tout ce qu’elle est, même si je ne la connais que trop peu, c’est vrai. Et dans le fond, peut-être que cela fait partie des choses qui font qu’elle me plait autant, je ne saurai le dire, mais ce n’est pas franchement important. « A vrai dire, je n'ai jamais su draguer. » Sérieusement ? Pourtant je jure qu’elle m’a charmé ce soir. Avec cette maladresse et sa façon de faire son entrée chez moi, oui, je peux l’affirmer, elle sait draguer même si elle ne se rend pas forcément compte qu’elle le fait. Et pour une fille qui ne sait pas draguer, le fait est qu’elle sait parfaitement prendre les devants. En posant ses mains sur mon torse et m’obligeant par une petite pression à tomber assis sur mon lit. Un sourire vient se poser sur mes lèvres, amusé, parce que ce n’est pas souvent que je me laisse directement dominer. Ses lèvres reviennent trouver les miennes et je lui offre pour un nouveau baiser généreux, envieux. Ses mains parcourent mon torse, ma peau qui ne fait que la demander. Elle dévie sur moi, de ma mâchoire à mon cou, me donne encore plus envie de la posséder, sur l’instant. Maintenant. Alors mes doigts partent à l’aventure sur son corps, dessinent ses hanches durant quelques secondes, et quelques secondes encore, remontent sur son ventre, continuent jusque sa poitrine qu’en pensées, pour le moment, je dévore. « Jamais ou pas. » Prononce ma voix un peu difficilement à cause de ma respiration saccadée, déjà trop emballée. « J’adore, c’est comme ça. » Et je lui souris, avant de découvrir totalement son corps, de me délecter un peu de sa peau, à l’aide de mes lèvres qui ne peuvent pour ce soir en tous les cas, se passer d’elle. Alors que je la taquine et l’enflamme toujours plus, j’arrête mes mouvements le temps de croiser son regard à nouveau et de lui dire que « Je n’ai jamais autant aimé la pluie que ce soir. » un rire perdu au fond de ma gorge, et je prends finalement les devants, la faisant basculer toute entière sur mon lit, et surplombant son être du mien. Je dépose sans aucune attente, une nouvelle fois, plusieurs baisers sur elle, ça et là, en appréciant un peu plus à chaque fois.
 
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptyJeu 20 Nov 2014 - 19:51

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

Je me laisse aller ce soir, cédant à la tentation, mettant fin à ces barrières "morales". Quitte à passer la nuit chez mon voisin, autant en profiter. Je finis par me retrouver assise à califourchon sur lui, parsemant sa peau de baisers. Et chacun d'eux me rend encore plus faible. Encore plus quand ses mains parcourent mon corps. Mon ventre frissonne et la surprise me fait perdre le contrôle de mon souffle. Entre deux baisers, j'avoue dans un rire que je ne sais pas vraiment draguer. Enfin, semi-mensonge. Disons que ce soir, je n'envisageais pas draguer qui que ce soit, surtout quand j'ai croisé mon reflet en entrant dans son appartement. Je ne sais pas ce qu'il a trouvé d'attirant ou sexy dans cette allure de chien mouillé, mais au final, ce n'est pas moi qui m'en plaindrais. Nos lèvres se dévorent, se délectant de leurs goûts. Comment pourrais-je regretter d'être entré dans cet appartement ? « Jamais ou pas. J'adore, c'est comme ça. » Le son de sa voix résonne dans sa respiration saccadée ; je trouve ça affreusement sexy. Nos regards se croisent, le temps pour moi d'admirer de plus près son visage. « Je n’ai jamais autant aimé la pluie que ce soir. » Murmure-t-il dans un rire. Je suis carrément d'accord. Si ce temps de merde ne m'avait pas rendu la vie impossible, rien de tout cela ne serait arriver. A mon tour, je ris avant de me sentir basculer sur le coté, emportée par sa force. Lui maintenant au dessus, je détaille chaque muscle de son torse. Wow ! Je... le veux. Mes mains le caressent immanquablement ; c'est beaucoup trop tentant ! Je croise son regard une nouvelle fois et lui adresse un petit sourire coquin. Ok, là je le drague. « J'ai bien fait de toquer à ta porte alors ? » Il se penche sur moi et j'offre mon corps à ses baisers brûlants. Les sensations se décuplent quand je ferme les yeux. Des pétards éclatants dans le ventre, des frissons dans la nuque. Mes mains toujours sur son torse glissent progressivement vers le bas de son corps bouillant, passent sous la ceinture de son jean et viennent s'agripper à ses fesses fermes. Il me fait envie ce Snow, bordel ! J'aime ses attentions, j'me sens désirée et presque protégée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptyMar 16 Déc 2014 - 12:32

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

This fucking bad day.


Maggie.


     

     
« J'ai bien fait de toquer à ta porte alors ? » Le temps de quelques secondes j’envisage de répondre sérieusement à sa question, mais le fait est que ses mains qui deviennent aventureuses sur ma peau me transportent vers un autre chemin, celui qui suit la courbe de ses reins. Alors je l’embrasse, l’embrase encore un peu, mes lèvres contre sa poitrine, mes mains sur elles qui font maintes et maintes dessins. Je la dénude toujours plus, jusqu’à ce qu’elle se retrouve à ma merci. Un sourire sur le bord des lèvres, j’en viens à retrouver les siennes, et finalement, dans un danse sensuelle je me redresse afin de quitter à mon tours les vêtements qui collaient encore à ma peau, qui étaient bel et bien de trop. Ma respiration devient plus profonde, et d’un doigté expert je vais taquiner son intimité. Affolé ses sens, et apposer des baisers çà et là, sur ce corps qui, je crois, ce soir ne demande que moi. Alors entre deux soupirs et continuant mes mouvements lascifs faits pour la rendre dingue, je réponds finalement. « Il me semble que c’est le cas. » Qu’elle a bien fait de toquer chez moi, que du moment qu’elle a passé ma porte j’ai eu envie d’elle, de la croquer, que ses yeux gourmands me le disaient. Je garde cette emprise sur elle, et ses désirs, son plaisir, pendant un long moment, effleurant, jouant, entrant, sans me lasser pour autant. Galvanisé par ses soupirs, j’en viens cependant à vouloir plus, à ressentir le besoin, de me retrouver au plus proche d’elle qui soit. A regret de ce fait, je m’éloigne afin de trouver, dans le tiroir de ma table de chevet, un préservatif, qui c’est vrai, fait perdre un peu de romantisme à notre moment. Mais être raisonnable la plupart du temps fait du bien, non, ça jamais j’aimerai me retrouver avec un gamin. L’envie de la gouter un peu plus me prend, alors c’est pour cette raison que mes lèvres vont jouer un peu avec sa féminité, pas longtemps, juste assez pour, c’est vrai, m’en délecter. Finalement je reviens sur elle, mets en place le moyen contraceptif sur moi, et en retrouvant sa bouche de la mienne, je m’en vais trouver son intérieur, mouvement qui j’espère fera un peu, beaucoup, chavirer son cœur. Sur un rythme lent, je commence tout doucement, pour ne pas la brusquer, ne pas l’effrayer, lui laisser le temps de savourer chaque infime sensation que je saurai provoquer.
 
©️flawless



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] EmptyLun 26 Jan 2015 - 23:35

avatar
Invité
Invité

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]   Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

Contenu sponsorisé

Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Snow & Maggie ❀ This fucking bad day. [HOT]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser