Partagez
 

 "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie   "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie EmptySam 1 Fév 2014 - 19:20

Lola C. Sandstrøm
Lola C. Sandstrøm
À votre service
À votre service
Age : 33
Date d'inscription : 20/11/2013
Prénom : Marie
Célébrité : Ebba Zingmark
Crédit avatar : Feu ardent
Messages : 2535
Nationalité / origines : Finlandaise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma solitude
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Stylisme
Job/Métier : fait le ménage chez Charly / travaille dans une boutique de marque
Adresse de résidence : Downtown - En coloc avec Alice et Grace
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : non

"Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie Empty

Il fait diablement chaud, sous mon costume, même si je me suis libérée de ma crinière-couvre-chef. Le miroir du bar me renvoie mon regard désabusé, et, malgré l'ambiance tamisée que distille l'enregistrement d'une voix suave qui dégouline ses promesses tièdes sur fond jazzy, les cris des enfants, dans la salle réservée de l'autre côté du mur, me parviennent.

Après-midi d'anniversaire, cotillons, gateau, clowns et... ménagerie. La paie suffira-t-elle à me faire oublier ce costume de lion et son odeur de mort? Il me faudra au moins... trois douches pour m'en débarrasser sans doute. Ma seule consolation? Je ne suis pas seule. Un peu plus loin, un zèbre se désaltère. Son visage grimé semble tout aussi blasé que le mien: pas de doute, notre réserve de sourire, nous l'avons déjà bien entamée pour nous occuper des démons à côté.

Le verre d'eau glacée, entre mes doigts, contre mes lèvres, me fait un bien fou. J'ai pris un glaçon dans le bar et le passe dans mon cou, en priant pour que cette après-midi de travail se passe vite... très vite.

Un hurlement particulièrement strident retentit, je sursaute...

Je hais les enfants, parfois.
Souvent.
Tout le temps.

... Encore ... 23 minutes de pause... Juste 23 minutes...
Cela va passer vite. Trop vite.

Puis je me retrouverai à quatre pattes. A rugir. A chasser. A courir. A porter des gosses sur le dos, des gosses qui se plaindront que je n'avance pas assez vite, crieront "hue dada" et m'enfonceront leurs talons dans les côtes. Parce que, évidemment, ils ne sont pas un minimum éduqués, les gosses en questions...

Ca serait trop beau.

Et moi... j'ai déjà le mal de dos du siècle.
Je ne vous parle pas de ma tête...
Ma pauvre tête...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie   "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie EmptySam 1 Fév 2014 - 22:19

avatar
Invité
Invité

"Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie Empty

J’ai juste envie de prendre mes jambes à mon cou et de me tirer hors de cet endroit. Les enfants ce n’est franchement pas ma tasse de thé. J’ai horreur de ça. Ils me donnent la gerbe et font apparaître de l’urticaire sur mon corps de déesse. Non vraiment, je ne les supporte pas. Ce que je fais dans une aire de jeux pour les gamins ? L’animation. Par chance je ne suis pas dans les deux qui doivent porter un déguisement atroce d’animal en chaleur, mais je suis tout de même là à devoir m’occuper d’eux. Je dois les faire boire et couper le gâteau, mais aussi leur trouver des occupations comme grimper sur le dos de l’un des deux trucs en peluche qui courent dans tous les sens. D’ailleurs j’ai hâte que ces bêtes bizarres reviennent dans les parages pour que je puisse m’octroyer quelques minutes de pause et pourquoi pas me rouler un petit joint. D’accord je dois m’occuper d’enfants toutes l’après-midi, mais ils ne feront pas la différence entre une cigarette et de l’herbe en me voyant uniquement à travers une fenêtre. Le zèbre fait son grand retour au moment où l’un des mioches vient me faire tomber une part de gâteau plein de sucre sur les pieds. J’ai envie de lui envoyer une gifle en pleine figure, mais je me retiens. Je me contente juste de lui lancer un regard noir avant de faire signe au zèbre pour qu’il s’approche de moi. Je lui murmure quelques mots à l’oreille avant de tourner les talons et de prendre la fuite vers une petite salle à l’écart. J’ai envie d’être toute seule un instant et pourtant ce n’est pas le cas. Je sens un regard sur moi. Je tourne la tête et pose mes pupilles sur un petit lion. « Quoi ? Tu veux ma photo peut-être ? » Ouai je ne suis pas très sympathique, mais bon c’est dans ma nature. Je vous jure que si ce n’était pas une question de pognon je ne serais pas là en train de me faire chier avec des gamins à la noix et des collègues à la con. C’est là que je croise le regard du lion. Mes muscles se figent un instant et un sourire mesquin prends place sur mes lèvres. Je fais quelques pas vers mon camarade de la savane. « On se connait non ? » que je demande sèchement, mais d’une voix plus douce que précédemment. Je tourne autour de la personne qui m’accompagne de la pièce. Je la détaille de la tête aux pieds avant de me figer devant elle et de plonger mon regard dans le sien. « Bien évidemment qu’on se connait. » Elle sait très bien qui je suis et moi je sais très bien ce qu’elle est. Mon sourire ne fait que s’intensifier. « C’est bizarre mais j’ai plutôt l’impression que ta place est dans un club de strip tease à reluquer les choses qui se foutent à poil que dans une aire de jeux pour les enfants. » Par les choses il faut comprendre les nanas bien évidemment. Parce que oui mademoiselle la lionne est de ce bord-là d’après ce que j’ai pu découvrir récemment. Garder son secret ? Je ne sais pas si je le pourrais bien longtemps. En tout cas je m’amuse et c’est l’essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie   "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie EmptySam 1 Fév 2014 - 23:20

Lola C. Sandstrøm
Lola C. Sandstrøm
À votre service
À votre service
Age : 33
Date d'inscription : 20/11/2013
Prénom : Marie
Célébrité : Ebba Zingmark
Crédit avatar : Feu ardent
Messages : 2535
Nationalité / origines : Finlandaise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma solitude
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Stylisme
Job/Métier : fait le ménage chez Charly / travaille dans une boutique de marque
Adresse de résidence : Downtown - En coloc avec Alice et Grace
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : non

"Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie Empty

Elle pénètre dans la pièce et... mon corps se tend. Malgré moi, je la suis des yeux. Parce que... c'est vrai... elle est agréable à regarder Que c'est pour ça que j'ai... été folle, faible, idiote. Que je n'ai pas caché mon attirance. Mon passé. Ce corps féminin dans mes bras. Pour ça que je l'ai regardée, droit dans les yeux, en embrassant cette autre... Parce qu'elle a un corps à se damner, un minois d'ange et que j'avais une tristesse à me noyer, ce soir là...

Et à présent?... A présent... Je suis à sa merci.

Visage d'ange, corps de diablesse, coeur de démon.

Avec un peu de chance, elle ne me regardera pas, ne me reconnaitra pas. Grimée, déguisée... j'ai une chance. Je me rencogne un peu dans mon coin, je bois mon verre, détourne les yeux d'elle...

Trop tard.

Son sourire m'indique qu'elle m'a reconnue. JE détourne le regard, dans l'espoir vain que me voir me dérober la poussera à m'ignorer. Je me trompe.

Je la déteste.

Avec ses insinuations, ses sous-entendus, ses menaces voilées, cette angoisse qu'elle fait croitre au creux de mon ventre et dont elle s'amuse... et Tout ce à quoi elle pourrait me pousser.

Je prie pour qu'elle ne comprenne jamais à quel point ce secret m'est capital...
ET tout ce que je pourrais faire pour qu'elle le garde.
Ce qu'elle pourrait exiger de moi...
Ce que je pourrais faire...

Je relève les yeux. Elle tourne autour de moi comme le prédateur autour de sa proie... Mais le costume de lion, aujourd'hui, c'est moi qui le porte... ne le voit-elle pas?

Ce n'est... hélas... qu'un déguisement. Dessous la fausse fourrure... il n'y a que moi. Lola Sandstrøm, menteuse professionnelle, refouleuse à temps partiel... Equilibriste à temps plein. Et ses mots insultants mettent du rouge à mes joues, sous le maquillage, et de la honte à mon coeur. Malgré tout, je hausse les épaules, j'essaie de garder un air détaché.

« Et ta place à toi n'est pas plutôt avec les méchantes sorcières de conte de fées qu'au milieu d'une fête d'anniversaire, Ocyllie? »

Je lui fait un sourire hypocrite, un regard innocent. J'ai juste envie de la frapper, de l'étrangler... Je bois une gorgée nerveuse de mon verre, sans la quitter des yeux.

« Tu as quelque chose à me demander, peut-être? Pour changer? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie   "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie EmptyLun 3 Fév 2014 - 17:49

avatar
Invité
Invité

"Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie Empty

En venant ici cet après-midi j’étais certaine de gâcher une partie, certes infime mais une partie quand même, de ma précieuse petite vie mais en tombant nez à nez avec la lesbienne refoulée de l’université je vais, soudainement, bien mieux. Bien évidemment je viens la saluer à ma manière en lui envoyant une petite douceur sucrée en plein visage. Moi, vilaine ? Je ne vois pas pourquoi. Ce n’est pas comme si j’y étais pour quelque chose dans le fait qu’elle préfère lécher des minous plutôt que de se sucer des queues. Et puis j’ai une réputation à tenir alors pas de pitié. Je serais prête à tuer ma propre famille, pour garder ce visage de méchante, s’il le fallait. Nous sommes seules dans la pièce alors j’en profite pour m’approcher d’elle, pour lui tourner autour afin de l’asticoter un petit peu. Ce n’est pas parce qu’elle porte un costume de lion qu’elle est sauvage. Pour être franche, je suis certaine qu’elle est tout le contraire. Je viens ponctuer mon intervention par un petit sourire mesquin que je lui adresse en la regardant droit dans les yeux. Baisser les pupilles ce n’est franchement pas mon style. Je suis une warrior moi. Je n’ai peur de rien ni de personne. « Et ta place à toi n'est pas plutôt avec les méchantes sorcières de conte de fées qu'au milieu d'une fête d'anniversaire, Ocyllie? » Son manque de répartie est tellement flagrant que je ne peux pas m’empêcher de laisser échapper un rictus moqueur. Si elle pense m’atteindre avec ses paroles datant de l’école primaire, elle se fout le doigt dans l’œil la lionne. Il en faut bien plus pour me blesser. Beaucoup plus. Je la déshabille du regard. Elle me ferait presque de la peine. « Tu apprendras que je ne suis pas une adepte des contes de fées, Lola. » Lorsque je prononce son prénom, mon index vient cogner contre sa poitrine inexistante (oui elle est taillée comme une planche à pain, ce n’est pas ma faute roooh). Je n’ai pas vraiment apprécie le fait qu’elle prononce mon prénom. Elle n’est pas à la hauteur pour avoir un prénom aussi convoité dans la bouche. J’aurais pu penser qu’elle la boucle un petit peu, mais pas du tout. Madame semble avoir envie de parler. « Tu as quelque chose à me demander, peut-être? Pour changer? » C’est qu’elle en vient directement à me réclamer du chantage maintenant. Le sourire mesquin sur mes lèvres vient s’intensifier. « Non. Pas aujourd’hui. » Posant un index sur son épaule je fais quelques pas tout autour d’elle. Un bon moyen pour tenter de la déstabiliser. « Même si j’ai bien envie de voir jusqu’où tu es capable d’aller. » Je m’éloigne d’elle d’une démarche suave pour m’approcher d’une petite estrade sur laquelle je viens poser mes fesses. Je ne la calcule même plus et attrape une bouteille d’eau dans laquelle je bois quelques gorgées.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie   "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie EmptyMer 5 Fév 2014 - 21:22

Lola C. Sandstrøm
Lola C. Sandstrøm
À votre service
À votre service
Age : 33
Date d'inscription : 20/11/2013
Prénom : Marie
Célébrité : Ebba Zingmark
Crédit avatar : Feu ardent
Messages : 2535
Nationalité / origines : Finlandaise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma solitude
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Stylisme
Job/Métier : fait le ménage chez Charly / travaille dans une boutique de marque
Adresse de résidence : Downtown - En coloc avec Alice et Grace
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : non

"Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie Empty

Elle s'amuse à me stresser, je le sais. J'ai depuis longtemps compris à quel point le pouvoir qu'elle a sur moi l'amuse, la grise... C'est cela qu'elle aime: l'incertitude dans laquelle elle me tient. Elle savoure mon inquiétude comme un chat un bol de crème.

Je la hais...

22 minutes... 22 minutes de pause, encore.

Elle est venue tout gâcher... J'avais espéré, bêtement, ne pas être repérée, reconnue. Mon déguisement, mon maquillage... Je m'étais sentie ... presque protégée. Et puis... elle a pris sa pause en même temps que moi. Manque de bol, manque de chance, manque d'équilibre cosmique. Que sais-je?

Les contes de fées... certainement... Elle n'est pas adepte des contes de fées. Sans doute faute d'en connaitre les originaux. Elle s'y retrouverait, dans leur monde de cruauté et de sang... Je retiens un sourire crispé.

Sa simple présence me crispe tant que j'ai le dos douloureux et le ventre noué. Mes doigts se crspent sur mon verre, ma nuque se raidit. Elle parle à nouveau.

Pas aujourd'hui... Pas aujourd'hui.
Je n'en crois pas un mot.
Je n'espère pas même...
Question d'habitude.

« Je croyais que tu avais déjà eu un petit aperçu... »

Ma lassitude? Ma voix la trahit. Elle est lourde, si lourde à mes épaules frêles.

20 minutes... encore 20 minutes.

« Si tu n'as rien à demander, tu pourrais me ficher la paix? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie   "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie EmptyLun 17 Fév 2014 - 19:19

avatar
Invité
Invité

"Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie Empty

Ça me fait rire de la voir aussi tremblante qu’une feuille tout simplement parce que je m’amuse à jouer avec son petit secret. D’ailleurs un petit rictus moqueur s’installe sur mes lèvres au fur et à mesure que le temps passe. C’est fou ce qu’elle me fait rire cette petite rouquine, surtout avec son déguisement de lion sur le dos. Elle me parle de conte de fée et je ne peux pas m’empêcher de lui rétorquer que ce n’est pas vraiment ma tasse de thé les histoires de princesses qui épousent des princes et qui ont des petites têtes blondes qui courent dans tous les sens. Disons que je ne suis pas une enfant moi. Je profite de ces prochaines paroles pour jouer contre elle. Bien évidemment que je vais encore trouver un petit quelque chose à lui faire faire, mais pas tout de suite vu qu’elle le réclame. Il est hors de question que je lui laisse ce petit pouvoir de décider quand, où et comment je vais pouvoir lui faire du chantage. C’est moi la patronne, pas elle. « Je croyais que tu avais déjà eu un petit aperçu... » Hmmm … pas vraiment. En fait je l’ai juste vu flirter et rouler un patin à une blondinette alors elle ne va pas me faire gober que c’est la seule et unique chose dont elle est capable parce que si c’est le cas alors je lui offre directement un voyage dans un couvant parce que là j’suis sûre que même une bonne sœur c’est plus dévergondé qu’elle. Je fronce les sourcils tout en l’observant un instant. Je l’écoute. « Si tu n'as rien à demander, tu pourrais me ficher la paix? » Elle est en train de jouer avec le feu là et, tout le monde le sait, le feu ça brule. Un sourire amusé vient illuminer mon visage alors que, assise sur la scène, je balance mes jambes dans le vide comme une gamine. « Parce que tu crois vraiment que j’ai envie de te laisser tranquille ? » Encore une fois ce n’est pas elle qui commande et tant que j’ai envie de la faire chier, eh bien je le ferais. « Pour ta gouverne je vais te lâcher la grappe lorsque j’aurais trouvé une toute nouvelle victime. » J’espère par ces mots qu’elle va comprendre que je la traite pour une moins que rien. « Mais bon je pense que ce n’est pas près d’arriver parce que je dois avouer que tu es au top de ma liste de victime pour le moment. » Je lui balance mon plus beau sourire de salope avant d’attraper mon portable et de pianoter dessus. « Alors, elle s’appelle comment ta copine lesbienne ? » Ce que j’aime être vilaine.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie   "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie EmptyLun 24 Fév 2014 - 23:12

Lola C. Sandstrøm
Lola C. Sandstrøm
À votre service
À votre service
Age : 33
Date d'inscription : 20/11/2013
Prénom : Marie
Célébrité : Ebba Zingmark
Crédit avatar : Feu ardent
Messages : 2535
Nationalité / origines : Finlandaise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma solitude
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Stylisme
Job/Métier : fait le ménage chez Charly / travaille dans une boutique de marque
Adresse de résidence : Downtown - En coloc avec Alice et Grace
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : non

"Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie Empty

19 minutes
...

Evidemment, non, elle n'est pas prête à me lâcher la grappe. J'étouffe un soupir, termine mon verre, en tentant de prendre un air dégagé. Comme si... elle m'était indifférente.

Sa voix suffit à me crisper.

Elle ne sait pas que ce qu'elle a vu n'était qu'une plaisanterie, une folie complice, entre Madison et moi. Qu'il n'y a entre nous nulle attirance, nulle tension sexuelle... Nous sommes amies. Et parfois, nous jouons un peu la provocation.

Je n'aurais pas du avoir peur.
Je n'aurais pas du montrer ma peur...
A présent... il ets trop tard pour refuser...
Elle sait. Elle a compris.
A partir des mauvais indices, elle est parvenue à la réalité.
Et je tremble.

« Ce n'est pas ce qui manque, pourtant, les victimes potentielles. »

Je soupire. Prends une gorgée d'eau. Repose mon verre sur la table. Je vais m'en aller. Plutôt ramper, à quatre pattes, en portant un sale bambin sur le dos que la supporter plus longtemps. Ma tolérance a des limites.

18 minutes

« Bon, hé bien, c'était sympati... »

Elle parle de ma « blonde ». Je me fige. Je lui jette un regard mauvais. Qu'elle m'ennuie, moi, à la limite... Je survivrai. Mais qu'elle garde ses griffes loin de Madison. Elle a assez de souci pour qu'on ne se mêle ni de sa vie ni de ses secrets, et cette sale fouineuse ne pourrait qu'avoir la langue trop bien pendue, en ce qui concerne mon amie.

« Est-ce que je te demande le nom de tes potes? Non. Chacun sa vie. Occupe-toi de tes oignons. Tu me fais chanter moi, si tu veux, je m'en fous... Mais fous la paix aux autres. Bon, j'me tire, je préfère encore bosser que rester dans cette pièce avec toi, Nicolson. »

Je ne tremble plus. Plus du tout. Ou juste de rage. Je te hais...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie   "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie Empty

Contenu sponsorisé

"Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
"Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]
» Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers: