-21%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 50UA3A63DG TV 4K UHD – 50″ (126 cm) – AndroidTV – ...
333 € 419 €
Voir le deal

Partagez
 

 ▬ only the young ▬ andreas et snow.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: ▬ only the young ▬ andreas et snow.   ▬ only the young ▬ andreas et snow. EmptyDim 9 Fév 2014 - 3:54

avatar
Invité
Invité

▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

Only the young, Andreas.


Bro'.


     

     
Je suis comme une pucelle égarée qui va retrouver son petit copain pour la première fois en tête à tête. Le genre d’excitation que t’as du mal à retenir, tu vois ? Ouais, je sais bien que ce n’est pas le cas, que je ne suis pas puceau, que je ne suis pas une fille, et que ce n’est pas mon petit copain, mais je vous jure que lorsque je tente de mettre des mots sur mon état d’esprit il n’y a que ça qui me vient en tête. Alors qu’on me traite de taré, à la vérité ça ne me gêne pas, parce que bon, avouons que c’est un peu de ce que je suis, mais ouais, je suis bien content de sortir ce soir pour le retrouver. Je dois avoir un souci mental ou je ne sais quoi, mais je m’en tape parce que je vais voir Andreas. Du coup, ouais, je suis comme un gamin, mais j’ai un tas de choses à lui dire, et faut croire que lorsque ça fait longtemps que je n’ai pas vu mon meilleur pote, me vient en tête des milliers de choses à raconter. Je suis con, je sais, bref, je lui envoie un texto pour lui signifier que je suis sur le point de débarquer à notre point de rendez-vous. Le Heavy metal lover, lieu où nous pourrons draguer en toute intimité, putain s’il vous plait qu’il ne me fasse pas le délire des hommes ce soir, je ne pourrai pas le supporter. Enfin en réalité je ne suis pas trop sur ce point-là étant donné que je suis encore chez moi, mais ce n’est qu’un détail ça. J’attrape le casque de ma moto, fourre mes clopes dans la poche de ma veste et file en direction de la sortie de mon appartement. Je ferme à clef avant de me retrouver dehors plus vite qu’il ne le faut pour le penser. J’enfile mon casque, grimpe sur ma moto, enclenche le moteur, passe la première et me voilà en train de rouler. En quelques minutes je me retrouve devant le bar. J’attache mon casque à ma bécane, et même si j’ai envie de fumer avant d’entrer, je ne le fais pas. Je passe les portes de l’endroit et comme si j’avais un radar pour le repérer, je le remarque de suite accoudé au bar. Je sautille presque pour aller le rejoindre, vous savez comme les filles peuvent le faire lorsqu’elles se prennent dans les bras en hurlant à moitié. Idiotes qu’elles sont quoi, parfois, hein. Quand j’arrive proche de lui je remarque qu’il est en train d’envoyer un texto. Un regard furtif vers l’écran et je distingue rapidement le prénom d’Atlanta. Merde, ce n’est pas correct ça. Pas qu’il envoie un message mais qu’il vive avec une fille comme elle bordel. Alors tout sourire je lui plante en guise de bonjour. « Je devrais me chercher une colocataire, toutes les filles que je croise qui possèdent ce titre sont à tomber. » Et je ne parle pas que d'Atlanta. Il me regard interrogativement, en souriant surement et moi je continue dans mon délire. « Ma pote Alice, tu vois ? Non ? Bref, on s’en fiche, mais elle vit avec une fille, bordel, je te promets c’est le genre que tu ne peux pas t’empêcher de vouloir toucher. » Et pour l’avoir vu en sous-vêtements, ça je peux l’affirmer.
 
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ only the young ▬ andreas et snow.   ▬ only the young ▬ andreas et snow. EmptyDim 16 Fév 2014 - 4:00

Andreas Klein
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/

▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

Je suis un connard parfois quand même. Enfin, ce n'est pas nouveau, tout le monde ne cesse de me le répéter parfois plus affectueusement que d'autres certes, mais ça reste une qualité - défaut ? - qu'on me donne souvent. Je trouve ça drôle moi, sauf quand ma colocataire me hurle dessus par l'intermédiaire de quelques textos enflammés. Pourquoi ? Parce que ce soir je lui avais dit qu'on serait tous les deux à l'appartement pour se regarder un petit film tranquillement et qu'au lieu de ça, je suis au Heavy Metal Lover pour retrouver mon meilleur ami. Je ne suis pas un salaud au point d'avoir délibérément planté ma colocataire, non, j'ai juste un peu oublié. Ca arrive à tout le monde non ? J'aimerais qu'Atlanta dédramatise un peu mais ce n'est pas dans sa nature à mademoiselle j'aime-avoir-ce-que-je-veux-et-puis-c'est-tout, malheureusement pour moi. Cette soirée, c'est vrai qu'on l'a prévu il y a quelques jours à peine, alors j'avais toutes les raisons de ne pas l'oublier et pourtant... bah, c'est passé à la trappe. Il faut dire que la simple idée de passer un moment avec mon meilleur pote, ça n'a pas de prix ou alors ça vaudrait cher. Je réponds donc à Atlanta que demain soir je suis à elle, promis juré craché tout ce qu'elle veut. Je lui promets même que si je ne respecte pas mes paroles, je serai de corvée vaisselle et machine à laver pendant deux semaines. Autant me croire, non ? Ouais là franchement, elle ne peut pas douter. Accoudé au comptoir du bar, j'attends patiemment son message de confirmation lorsque la porte du Heavy s'ouvre sur Snow. Je lui fais signe pour ramener ses fesses où je suis et lis ensuite le message de ma colocataire. Et bien, il semblerait qu'elle me fasse confiance : le pouvoir des tâches ménagères est toujours efficace ! Mon ami s'assied à côté de moi et lance les festivités en parlant de la blondinette avec qui je vis. Toutes à tomber ? Allez savoir, mais la mienne est plutôt bonne, je n'ai pas à me plaindre. Je rigole avec lui en rangeant mon portable dans ma poche. « Cherche donc... mais n'oublie pas de préciser que la baise fait partie du contrat histoire de ne pas les prendre par surprise. » Je crois qu'il est pire que moi au sujet des nanas. On dirait qu'il ne peut pas s'en empêcher, que les parties de jambes en l'air c'est aussi vital pour lui que l'est le sport pour moi. Bon, certes, j'suis moi-même le premier à rechercher ce genre de plaisir, mais Snow reste devant moi, j'en suis persuadé. Je jure qu'en cherchant un colocataire, je n'avais pas pensé une seule seconde à la possibilité de baiser avec, non je ne pensais qu'à payer moins cher mon loyer. Quoi qu'il en soit, mon meilleur ami a toujours les mots pour me faire rire. Il me parle ensuite de la colocataire d'une de ses meilleures amies que je reconnais vaguement, comme quoi cette nana serait une bombe. J'veux bien le croire, il a plutôt bon goût en général l'enfoiré. « Du genre ? » Ouais, tant qu'il y est, autant me faire la description de cette nana. Les mecs aussi aiment avoir des détails parfois, faut pas croire, surtout quand il s'agit de canons... Je hèle le barman pour qu'il prenne notre commande ; une bière pour moi, et quand Snow a choisi, j'enchaine avec une nouvelle question. « Et pourquoi tu ne pourrais pas te la faire ? Elle est casée ? T'es peut-être son genre. » Il serait d'autant plus un enfoiré - à comprendre un veinard - mais après tout, qui ne tente rien n'a rien !



Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ only the young ▬ andreas et snow.   ▬ only the young ▬ andreas et snow. EmptyDim 16 Fév 2014 - 22:29

avatar
Invité
Invité

▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

Only the young, Andreas.


Bro'.


     

     
Attaquant donc avec cette phrase sur sa colocataire qui est carrément envisageable pour une nuit ou plus si affinités je le regarde en souriant pensant déjà au reste de mon petit délire personnel. « Cherche donc... mais n'oublie pas de préciser que la baise fait partie du contrat histoire de ne pas les prendre par surprise. »  Je secoue le visage affirmativement, putain, c’est pour ça que c’est mon meilleur ami ce gars, il pense à tout quand moi dans ma hâte j’oublie bien des détails. D’accord, sur le contrat j’écrirai que la baise est comprise dans le tarif du loyer. Autant en profiter. Bref, j’en viens a ce dont je voulais parler à la base, de Grace et de tout ce que je pourrai lui faire si j’arrivais à la choper. Une fois que je plante ma phrase, tout fier de moi, avec mon mystère et tout ça j’attends qu’il me questionne comme je devine qu’il va le faire, ouais, je sautille intérieurement. J’ai envie de lui raconter comme elle est cette fille qu’Alice m’a interdite et que pour le coup me semble encore plus importante à attraper. Ouais l’interdit attire et bordel cet interdit-là, il attire vraiment plus que les autres. J’ai conscience que je pense à elle comme on pense à un morceau de viande qu’on va dévorer après quelques jours sans manger, mais je m’en tape au moins, avec Andreas, je n’ai pas à m’embêter pour ces détails-là, il sait ce que ça fait de vouloir une fille juste pour s’amuser. Sans prise de tête, juste pour essayer, pour tenter, pour se vider.  « Du genre ? » Je souris grandement quand il commence à me demander avec ces simples deux petits mots, allez Andy, tu peux faire mieux pour que je te déballe les détails et la couleur de ses sous-vêtements, enfin ceux dans lesquels j’ai eu la chance de la voir quoi. S’il te plaiiiit. Et comme s’il m’entendait, s’il comprenait ce qu’il se passe dans ma tête, il reprend. « Et pourquoi tu ne pourrais pas te la faire ? Elle est casée ? T'es peut-être son genre. » Je grimace un peu, non, je ne peux pas me la faire parce qu’Alice a mis un putain de droit de véto dessus. Quand le serveur nous amène nos verres qu’on a précédemment commandé et après avoir bu une gorgée je décide de tout déballer. « Le genre … sauvage, tu vois ? » Ouais, je suis certain qu’il y a un peu de ça dans cette fille-là. « Brune, yeux bleus, teint parfait, un corps à se damner, et sa poitrine bordel, c’est du vrai. » Je ne l’ai pas touché, mais à vue d’œil j’ai pris le temps de vérifier tout de même, même si j’ai fait semblant que son corps me révulsait.  Mais là n’est pas la question ce soir, non, la question c’est Grace parce que j’ai décidé que cela serait cela. « Elle n’est pas casée, Alice veut pas que je la touche, parce que c’est sa coloc, mais tu me connais, depuis qu’elle m’a dit ça, j’ai décidé que … J’allais la toucher. De toute façon, si tu la voyais tu me comprendrais, le style de fille que t’as envie de faire crier, je te promets. Puis pour l’avoir vu en sous-vêtements, je peux assurer que ça vaut le coup, elle est hautaine comme aucune autre, et moi je la ferai bien redescendre sur terre, enfin tu vois le topo quoi ? Je vais me la faire et je vais adorer. » Je bois une nouvelle gorgée de ma boisson après mon petit discours fier de moi puis j’ajoute quand même parce que je me rends compte que je suis un grave connard qui n’a même pas précisé le prénom de la personne visée. « Elle s’appelle Grace, ça lui va bien, je trouve que ça lui donne encore plus un côté coquin, ou peut-être que je veux que ça lui donne encore plus ce côté-là, mais on s’en fout de ça. » Pas de son prénom, évidemment, de son côté coquine, évidemment.
 
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ only the young ▬ andreas et snow.   ▬ only the young ▬ andreas et snow. EmptyMar 18 Fév 2014 - 19:33

Andreas Klein
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/

▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

Aussitôt ai-je demandé à Snow de m'en dire plus sur cette fille qu'il s'emballe et me la décrit de la façon la plus avantageuse possible, bien décidé à me vendre son potentiel qui j'avoue, dès les premiers mots semble clairement alléchant. Tandis qu'il me donne les détails physiques, je bois une gorgée de ma bière, repose le verre, me concentre sur mon meilleur pote et tente d'imaginer dans ma tête la nana. Sauvage, brune, yeux bleus, corps et poitrines parfaits. Jusque là ce n'est pas trop difficile. Non casée, encore mieux. J'en viens à me demander ce qui cloche dans l'affaire quand il me raconte que sa meilleure amie lui a interdit de la toucher. Là oui, clairement je me mets à rire sans quitter le regard de Snow. J'avais oublié que sa pote était une dure à cuire, cela se prouve une nouvelle fois mais ce n'est pas pour lui déplaire visiblement car il s'en créé un défi d'autant plus intéressant. Sûr de lui il l'est. A l'entendre il va coucher avec, prendre son pied et advienne que pourra. J'espère que ça sera aussi simple que ça en a l'air et bois un coup avec lui, comme pour lui souhaiter bonne chance, quand Snow reprend la parole pour me lâcher une bombe, en tout cas ça a cet effet-là sur moi. Parce que dès le moment où il m'apprend qu'elle s'appelle Grace, je re-visualise toute la description qu'il vient de me faire et je réalise que ça colle, parfaitement. Trop parfaitement, si bien que je manque d'avaler de travers et repose aussitôt mon verre. Snow est tellement emballé qu'il continue dans sa lancée, me parle d'un côté coquin que je n'ai pas envie d'entendre de sa bouche. Ouais tout à coup j'ai envie de le faire taire bordel. Mon cœur à moi s'emballe un peu, je repense à ce moment dans la voiture de Grace, après que l'on se soit rencontrés au parc. Elle m'avait parlé d'une colocataire. Et si c'est vraiment Alice ? Putain, c'est sûr, c'est elle. Je recroise le regard de Snow, me répète intérieurement qu'il a vu Grace en sous-vêtement et qu'il veut se la faire. Ca ne devrait pas me déranger, hein ? Après tout, j'ai quoi avec elle ? Putain, on s'demande bien ce que j'ai avec elle, j'ai d'ailleurs jamais été capable vraiment de définir cette relation à mon meilleur ami, et je regrette tout à coup d'avoir toujours omis de lui dire le prénom de Grace. « Euh ton Alice, elle n'habite pas dans le downtown au-dessus d'une épicerie bio, par hasard ? » Je pose la question alors que je suis déjà persuadé de la réponse. Sa Grace, c'est aussi la mienne, il n'y a aucun doute. « Tu sais, cette fille dont je t'ai parlé deux ou trois fois, celle avec qui j'ai couché dès le premier jour après la course au parc là. » Ca, ça va lui causer. J'enchaine alors. « Elle s'appelle Grace aussi et correspond parfaitement à la description que tu m'as faite. Brune, yeux bleus, bien foutue, vit avec une colocataire, un peu sauvage, hautaine. Ouais, c'est elle. » Je bois une gorgée pour mieux faire passer la nouvelle, pour digérer le fait que je n'aime pas qu'il veuille se la faire. Et ça m'énerve, je n'ai pas envie de dire à Snow d'aller voir ailleurs et pourtant... ça me démange. « On a jamais partagé les meufs jusqu'à maintenant, ça ne va pas commencer aujourd'hui non ? » Que je lui demande avec un air faussement désintéressé. C'est une manière comme une autre de signaler que ça ne me plait pas, non ? Les yeux froncés, je le fixe et espère qu'il va bien réagir, qu'il ne va pas faire le mec relou qui voudra me sortir les vers du nez parce qu'à ce moment-là, je ne saurais même pas quoi lui dire. Juste que j'veux pas qu'il pose ses mains sur elle, ça j'en suis certain.



Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ only the young ▬ andreas et snow.   ▬ only the young ▬ andreas et snow. EmptyJeu 27 Fév 2014 - 22:42

avatar
Invité
Invité

▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

Only the young, Andreas.


Bro'.


     

     
Je prends un malin plaisir à lui décrire le peu de chose sur elle, et j’avoue que j’ai envie de disserter un peu plus, pour pousser le vice, être le con que je peux être parfois, faut dire que lorsqu’on est entre mecs on a le droit, n’est-ce pas ? Alors ouais, je me permets de lui expliquer que chez elle, je vais surement tout dévorer. Tandis que je sautille un peu - d'impatience – je ne me rends même pas compte que son expression a changé, faut dire que je suis bien trop occupé à imaginer toutes les positions que je pourrai lui faire subir dans l'espoir de la faire hurler de plaisir. Bon je réalise qu’on ne parle pas des filles comme ça, etc, mais je m’en tape tellement que je continue sur ma lancée de délire en pensées. « Euh ton Alice, elle n'habite pas dans le downtown au-dessus d'une épicerie bio, par hasard ? » Je hausse les épaules tout en hochant la tête positivement, mais je ne m’embête des détails en fait, de l’épicerie bio et des autres choses qui peuvent se trouver proche de son appartement, je crois que je m’en fiche d’où habite Alice pour l’instant, de toute façon ce n’est pas important, sauf que merde, y a un truc que je suis en train de comprendre, ça se trouve, il l’a déjà vu la belle Grace et pour le coup, mon effet de surprise au moment de lui montrer mon nouveau trophée, il est loupé. « Tu sais, cette fille dont je t'ai parlé deux ou trois fois, celle avec qui j'ai couché dès le premier jour après la course au parc là. » Oh oui, celle-là je vois, alors je souris grandement pensant qu’il va me donner plus de détails que la dernière fois. « Elle s'appelle Grace aussi et correspond parfaitement à la description que tu m'as faite. Brune, yeux bleus, bien foutue, vit avec une colocataire, un peu sauvage, hautaine. Ouais, c'est elle. » Je suis certain que ma déception doit se lire sur mon visage. Ouais, je me décompose bordel, pourquoi la providence est contre moi ? D’abord Alice maintenant Andreas. Je sens venir la phrase qui va me signifier de ne pas la toucher, ouais, je la sens dans ses gestes faussement décontractés, je le connais. « On a jamais partagé les meufs jusqu'à maintenant, ça ne va pas commencer aujourd'hui non ? » Et voilà ! Voi-là ! Je me renfrogne tandis que je bois une longue gorgée de mon verre. Il fronce les sourcils et je nous sens dans une impasse. Bon sang, je dégouté, j’avoue que je m’étais déjà bien imaginé avec elle, hein. Je suis frustré d’avance pour le coup, la prochaine fois que je tomberai sur elle – en sous-vêtements ou pas – je vais me sentir obligé de faire comme si elle ne me faisait aucun effet. Je vois pas en quoi ça dérange après tout que je veuille poser mes mains sur elle, il me faut plus que cette raison parce que sinon, je vais prendre la chose pour un défi, ce qu’en réalité, je fais déjà, puisqu’elle m’est interdite non plus une fois, mais deux, c’est plus fort que moi. « Bah euh … » Ouais, j’ai envie de lui répondre que moi je m’en fous de ça, tant que j’arrive à la faire flancher, pour dire vrai, je m’en fous qu’elle soit déjà allée faire un tour dans ses draps, puis je ne crois pas qu’il y aurait comparaison ou quoi que ce soit, elle n’a aucune idée qu’Andreas et moi on se connait, donc je ne vois pas où est le malaise, mais je suis peut-être un peu bête. « Moi ça me dérange pas, tu devrais t’en douter. » dis-je en tentant de sourire mais je ne suis pas certain que ça va le convaincre. Je frotte ma nuque et je me ratatine de plus en plus, moi qui étais en train de sautiller il y a quelques secondes même pas, Andreas a le chic pour faire descendre l’ambiance pour le coup. Bref un peu dépité, je m’affale un peu sur un tabouret. « Y a une première fois à tout ! » Je reprends sur moi, tente de le convaincre que ça peut être cool, fin, surtout pour moi quoi. « Si elle ne se baladait pas en sous-vêtement aussi et qu’elle n’avait pas ce regard … Enfin ce regard, tu sais de quel regard je parle hein ? » Mais étrangement, j’crois pas que son regard l’intéresse pour l’instant, juste mes intentions, et je dois avouer qu’elles sont mauvaises.
 
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ only the young ▬ andreas et snow.   ▬ only the young ▬ andreas et snow. EmptyVen 7 Mar 2014 - 0:11

Andreas Klein
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/

▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

Très clairement, je me fous des nanas avec qui il couche habituellement, je suis même le premier à vouloir quelques détails un peu croustillants mais là... Non, ça ne veut pas. Ma tête pleine de souvenirs avec Grace refuse l'idée que mon meilleur ami la touche, ne serait-ce que du bout des doigts. Bordel, pourquoi ? Il aurait pu me dire qu'il voulait se taper n'importe quelle autre amie, même Atlanta, je n'aurais rien dit, mais Grace ? Quelque chose ne passe pas dans cette histoire et je ne me gêne pas pour le lui dire. Bien sûr, il reste interdit, sans mot. Il ne doit pas comprendre cette injonction indirecte, d'autant plus que ça ne me ressemble pas de dire ça. Et je le connais, il n'a pas pour habitude de se restreindre à ce niveau-là, surtout avec mon seul argument que je me la sois déjà faite. Snow a des principes, j'vous jure qu'il en a, il faut juste un peu creuser pour les trouver... Mais ce principe-là dont je fais mention d'une manière aussi spontanée qu'étrange, il ne semble pas l'avoir, la preuve il me dit que ça ne le dérangerait pas de coucher avec Grace. Pauvre de moi, putain. Je me suis mis tout seul dans un pétrin, j'aurais dû ne rien dire. Et lui il aurait dû garder cette anecdote pour lui surtout, merde. Une première fois à tout me dit-il... Ce bougre ! Je le dévisage en réalisant à nouveau que je n'aime pas l'idée que Snow lui passe dessus après moi. Bon OK ce n'est pas comme si nous étions frères ou quelque chose dans le genre, mais pourtant je ne peux m'empêcher de trouver ça glauque. Et ça ne me ressemble pas... J'pige vraiment pas et je suis en train de perdre Snow avec moi dans ce dédale sans nom. Quoi qu'il ne semble pas trop perdre le nord lui car il en rajoute bientôt une nouvelle couche. Grace en nudiste chez elle qui lui fait « ce regard » … ouais, d'accord, je vois tout à fait, enfin je crois. J'affiche une grimace avant de lever les yeux en l'air et de soupirer. Je n'ai jamais pris de pincettes avec lui et ça ne va pas commencer aujourd'hui. Je souris presque avant de balancer : « Merde, ta gueule Snow. » C'est affectueux, je vous assure. « J'déconne pas cette fois-ci, tu comprends ? » Ouais, je lui demande de comprendre alors que moi-même je ne comprends pas. Faisons comme si ça coulait de source, voulez-vous. « Grace c'est particulier. OK c'est juste une pote mais il y a quand même un truc entre elle et moi tu vois ? » Ce n'est peut-être pas pour rien que je garde le contact intact entre nous deux depuis qu'on se connaît. Il y a quelque chose en construction, je ne sais pas quoi et rassurez-vous ce n'est pas de l'amour ou une autre connerie dans ce genre mais quand même, ça mérite qu'il ne la saute pas, j'en suis persuadé. « Je sais que ce n'est pas pareil mais imagine que je veuille me taper une bonne pote à toi avec qui tu as couché et avec qui tu as encore envie de coucher. Ouais parce que j'en ai pas fini avec Grace, c'est pas pour rien que j'ai souvent envie de la revoir en ce moment. Laisse tomber mec, je suis sérieux sur ce coup. T'as plein d'autres meufs à baiser, c'est limite si elles ne gravitent pas autour de toi. » Oh bordel... j'ai vraiment dit tout ça. Allez, buvons à ma sincérité exemplaire pour le coup, c'est pas tous les jours comme ça !



Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ only the young ▬ andreas et snow.   ▬ only the young ▬ andreas et snow. EmptyJeu 13 Mar 2014 - 2:18

avatar
Invité
Invité

▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

Only the young, Andreas.


Bro'.


     

     
Grace et moi, dans un lit, toute une nuit. J’avais déjà tout le scénario en tête, je l’aurai fait courir un peu et j’aurai surtout couru moi, mais ça aurait été drôle, on aurait joué à chat, avant de se décider à se laisser aller dans les bras de l’autre quoi. Mais voilà, non, il faut qu’il se la joue Alice celui aujourd’hui. J’ai déjà dit que j’en avais marre que les gens décident pour moi de qui je veux foutre et je vais foutre dans mon lit ? Si je l’ai déjà dit, et bien je m’en fous, je le repense maintenant autant que tout à l’heure. Andreas n’est pas du genre à se lier vraiment aux personnes avec qui il couche, alors pourquoi là ce serait différent ? Bon sang, s’il me sort que Grace est l’exception qui confirme sa règle, ça va vite me gonfler. Et surtout pas le fait qu’il soit en train de s’amouracher de la belle, ça je peux aisément le comprendre, mais surtout qu’il ne le dise pas franchement et que moi comme un con je continue à faire mes petits plans sur la comète Grace. « Merde, ta gueule Snow. » Et mais ta gueule toi-même, non mais ! Je ne mérite pas une telle agression, bon même s’il sourit, c’est vrai, j’ai rien fait moi. Je suis … attention … blanc comme neige là ! « J'déconne pas cette fois-ci, tu comprends ? » Non très cher meilleur ami si tu ne m’expliques pas, je ne risque pas de comprendre. Je suis même certain qu’on a déjà couché avec les mêmes filles alors quand je bois une autre gorgée et que je me tais toujours je le regarde avec insistance pour avoir une vraie argumentation parce qu’il ne peut pas juste se contenter d’à moitié hurler et de me donner des ordres en plus de cela. Aux dernières nouvelles, ce n’est pas mon père celui-là et en plus, il est plus jeune que moi. « Grace c'est particulier. OK c'est juste une pote mais il y a quand même un truc entre elle et moi tu vois ? » Il patauge dans la semoule mais il y arrive petit à petit, du coup je lui fais un signe de la main pour lui signifier qu’il se doit de continuer, je ne vais pas m’arrêter sous prétexte juste qu’il y a un « truc particulier ». Et je suis bien soulagé quand il reprend. « Je sais que ce n'est pas pareil mais imagine que je veuille me taper une bonne pote à toi avec qui tu as couché et avec qui tu as encore envie de coucher. Ouais parce que j'en ai pas fini avec Grace, c'est pas pour rien que j'ai souvent envie de la revoir en ce moment. Laisse tomber mec, je suis sérieux sur ce coup. T'as plein d'autres meufs à baiser, c'est limite si elles ne gravitent pas autour de toi. » Arquant mon sourcil droit, je l’observe boire pour peut-être tenter d’oublier toute l’honnêteté dont il vient de me faire part. Je soupire, fortement, en raclant ma gorge. Je deviens acteur un peu et clairement je joue les mecs agacés. Je hoche le visage un peu des deux côtés, lentement, en accentuant la chose de petits bruits pour l’emmerder. « Tut tut tut tut tut … » Je le juge du regard, me moque vraiment de lui, j’ai envie de l’agacer comme il a pu le faire à mettre trop longtemps à m’avouer son petit secret, petit Andreas si cachotier. Bon on a jamais vraiment parlé de nos histoires de cœur, faut dire qu’elles sont plutôt rares celle-là. Mais quand même je me dis qu’il faut qu’on se tienne informé de ce qu’on ressent pour les autres personnes, au moins, ça nous évitera des situations comme ça. Ou plutôt, au moins je ne passerai pas pour le pire des connards quoi. « T’es tellement chiant bordel ! » Je lui dis en riant jaune, j’avoue que j’ai du mal à me mettre en tête que ma petite fête avec Grace ne se fera pas. Vraiment, Andreas, y a pas moyen quoi ? Putain, je suis un chien. « Et en plus t’es tellement pas logique ! » Ouais non parce qu’on en parle de son « c’est juste une pote mais c’est particulier » ? C’est n’importe quoi ! Allo ! On se réveille dans ta petite tête d’idiot ? J’ai beau être un connard quand il le faut, j’sais encore reconnaitre l’amour moi quand il se pointe devant moi. « Je vais vraiment pas coucher avec elle, alors ? » Je lui demande en tapant du pied comme un enfant à qui on a enlevé son jouet. Et je continue en plus de ça. « Et les filles gravitent pas autour de moi, ce n’est même pas vrai ! » Je suis définitivement pas le meilleur pote qui soit.
 
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ only the young ▬ andreas et snow.   ▬ only the young ▬ andreas et snow. EmptyDim 16 Mar 2014 - 2:52

Andreas Klein
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/

▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

Comme un gros handicapé des relations, je me retrouve bien embêté face à mon meilleur ami pour lui faire comprendre que lui plus elle c'est prohibé, qu'il n'a pas intérêt à la toucher ou alors je pourrais vraiment lui en vouloir, et ça je le pense vraiment. Ça nous arrive régulièrement de nous chamailler Snow et moi mais de là à ce que ça dégénère, ça a du arriver... peut-être une fois ? Deux fois ? J'en doute même. Pour Grace, je n'ose même pas imaginer ma réaction si j'apprenais qu'il avait recouché avec elle alors que je l'aurais averti auparavant que ça me dérangeait. Non vraiment, je ne veux pas imaginer et j'en connais bien la raison : mes mains auraient envie d'atterrir sur sa face. Voilà, trop tard, j'ai imaginé. Je tiens peut-être trop à Grace mais pour ce qu'on a vécu, c'est un peu légitime, vous ne pensez pas ? Non... ce n'est pas légitime en fait, ça ne l'est absolument pas et il faut que je songe à me sortir de ce pétrin avant de souffrir comme un gros abruti débutant en la matière. Comme je m'y attendais, Snow me dévisage et hoche la tête de droite à gauche pour me faire comprendre que je suis un peu beaucoup dans la merde. Je le sais, et il en profite pour s'amuser ce con. Enfin, tout ça pour me dire que je suis chiant. Si ce n'est que ça, je m'en sors bien et lui il se trouvera très vite une nouvelle proie. Oui, mais voilà qu'il me dit que je ne suis pas logique maintenant. Merde, il est vraiment en train de chercher une logique dans tout ça ? C'est lui qui est chiant bordel, à tel point que je grimace instantanément face à ce manque de compassion ou plutôt de solidarité masculine. Qu'on se le dise, elle marche aussi dans ce sens, j'aimerais bien que Snow cesse de me rabâcher dans quelle merdier je me suis foutu. Cela pourrait peut-être nous permettre d'avancer un peu, de changer de sujet, enfin vous voyez... Quand il me pose l'ultime question, je ne perds pas une seconde pour lui répondre que  « non, tu ne coucheras pas avec  tant que j'aurai mes yeux sur elle. » En espérant que ce soit assez clair – en tout cas je maintiens volontairement son regard pendant quelques secondes afin de bien insister sur l'importance de mon message. « Et qu'elles gravitent ou pas on s'en fout, celle-là je l'ai eue avant alors sois un meilleur ami digne de ce nom. » Accepte le truc Snow, c'est simple pourtant. « Et si jamais tu la recroises, ne lui pas que je t'ai dit tout ça, j'en perdrais mes couilles avec elle. » Et j'peux vous dire que j'en aurai besoin. La fierté d'un homme, vous connaissez ? Snow la connaît aussi bien que moi, alors il ne peut que comprendre, enfin j'espère. Que Grace apprenne par lui tout ce que j'ai pu dire à son propos, ça serait bien le pire des scénarios pour moi. Par lassitude je finis par me retourner vers le comptoir et passe ma main sur mon visage en soupirant.



Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ only the young ▬ andreas et snow.   ▬ only the young ▬ andreas et snow. EmptySam 22 Mar 2014 - 12:46

avatar
Invité
Invité

▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

Only the young, Andreas.


Bro'.


     

     
Y a une couille dans le potage, une vraie. Je ne vais pas coucher avec Grace, c’est bien ça ma couille dans le potage, je ne la toucherai pas juste pour le bon plaisir de monsieur. Je ne savais pas que ce couillon pouvait, juste comme ça, me placer une ceinture de chasteté que je ne pense pas mériter. Si l’idiot du village, et ce n’est absolument pas moi, ne se décide pas à me dire que Grace il est en train de s’en amouracher, je promets que je ne vais pas me gêner pour aller la faire crier. Je sais bien que ça ne se fait pas, mais au moins, ça mettra du piment dans notre amitié, on se disputera, on ne se tapera sur la gueule et puis une tape sur l’épaule et ça ira. Comme deux mecs, quoi. Alors, je continue, et je continuerai tant que le monsieur n’aura pas parlé. Je lui demande si sérieusement je ne vais pas coucher avec elle, et j’attends, j’attends les bras croisés sur mon torse comme si je me trouvais devant un coupable à condamner. « Non, tu ne coucheras pas avec tant que j'aurai mes yeux sur elle. » Pfff tes yeux et le reste quoi. Ce n’est pas juste tout ça, moi je couche jamais avec des filles, je suis un pauvre malheureux qui passe ses nuits tout seul. Et je le jure, c’est presque vrai ! « Et qu'elles gravitent ou pas on s'en fout, celle-là je l'ai eue avant alors sois un meilleur ami digne de ce nom. » Je fronce les sourcils, et je me résigne un peu. D’accord, d’accord il l’a eue avant moi. D’accord je veux bien laisser tomber. D’accord je ne coucherai pas avec Grace pour son bon plaisir. D’accord je deviens un meilleur ami digne de ce nom. Et en plus ce n’est même pas un mensonge hein, je la lui laisse sa jolie Grace. Je la regrette déjà, bon sang, je devrai me contenter de la reluquer quand elle se baladera chez elle en petite tenue. A jamais frustré. Tu te rends compte Andreas de ce que tu me fais ?! Je souffre là, je souffre vraiment. « Et si jamais tu la recroises, ne lui pas que je t'ai dit tout ça, j'en perdrais mes couilles avec elle. » Ah ça … Je veux bien le croire. Elle n’a pas l’air commode mine de rien, la petite Grace. Il se retourne vers le bar et moi je grimace. Ce qu’il est bête mon pote lorsqu’il s’y met. Quand je le vois passer sa main sur son visage, je comprends, ou plutôt je réalise qu’il y a réellement un truc qui le dérange dans cette histoire. Je le pensais pas si hermétique et aveugle, je vous le promets. Je vais donc m’accouder au bar aussi, mon verre en main, je le fais tourner un peu avant de pencher le visage vers lui, un petit sourire poser sur mes lèvres. Je secoue la tête « Tu te rends compte que … » J’attrape une de ces merdes qu’ils appellent cacahouètes pour la mettre dans ma bouche et mâcher en riant à moitié. « Que t’as déjà perdu tes couilles, hein ? » Totalement, complétement. Elle le tient, il la tient, peu importe, mais en tout cas, dans ma tête, c’est clair comme de l’eau de roche leur histoire. Puis en meilleur ami digne de ce nom, comme il veut que je le sois, je lui donne une bonne tape dans le dos en souriant encore « Bof, tu sais, ce n’est pas bien grave hein ! » Enfin presque pas quoi. « Que tu sois cramé, je veux dire, que je ne puisse jamais coucher pas avec elle par contre, ça, ça l’est. » Je fini mon verre d’un trait. « Bon une clope ça te dit ? Histoire de te détendre, t’as une gueule de couillon. » Et franchement, c’est tout à fait juste, je me lève pour accompagner ma phrase. Je sors déjà mon paquet, allez, il ne va quand même pas me faire la gueule pour ça ?
 
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ only the young ▬ andreas et snow.   ▬ only the young ▬ andreas et snow. EmptyMer 2 Avr 2014 - 15:21

Andreas Klein
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/

▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

Parce que c'est mon meilleur ami, je m'attendais à ce qu'il se résigne. Cela finit par arriver effectivement, son visage se détend quand j'insiste sur le fait qu'il ne devra pas toucher à Grace sous risque que cela entache notre amitié. Une détente qui signifie bel et bien qu'il baisse les bras pour mon plus grand soulagement. Après tout, il voulait juste la baiser, cela ne devrait pas être un effort surhumain à déployer, non ? En tout cas, c'est quand j'ai terminé de l'avertir du danger que je me rends compte que Grace réussit à me retourner le cerveau. Jamais je n'aurais pensé dire de telles choses à mon pote pour une fille et encore moins pour elle. Cette fille et moi, je ne sais pas ce que c'est exactement, mais c'est assez particulier pour que j'empêche mon ami d'y mettre sa patte. Ouais, okay, j'ai perdu un peu de mon swag en lui avouant tout ça. Je l'admets, c'est déjà assez difficile comme ça pour qu'il en rajoute une couche. « Merci de ton soutien, franchement... » Pour le coup, j'ai connu mieux en matière de solidarité masculine. J'demande pas grand choses, juste qu'il compatisse un peu éventuellement, qu'il arrête de me regarder avec ce sourire de gros bêta. Non bien sûr que ce n'est pas grave, encore heureux. C'est pas comme si j'en pinçais pour Grace, faut pas pousser non plus. Cet idiot remet sur le tapis sa déception de la journée et là ma réaction est instantanée : un coup sec sur son épaule qui réveillera j'espère sa compassion. « T'as fini, ducon ? » Bordel, je le déteste parfois ce mec, sauf que je sais qu'il dit ça pour m'emmerder encore plus et à force cela contribue à me faire rire nerveusement. Sa connerie, quoi, elle est quand même monumentale. Je termine mon verre en même temps que lui et approuve ses dires. « Et comment que ça me dit, une clope pour me faire oublier ta connerie, quoi de mieux. » Je me lève avec lui mais il prend un peu d'avance avec ses enjambées. L'esprit tout à coup espiègle et déconneur tel un gamin de douze ans, je tapote son épaule afin qu'il se retourne et lui donne une baffe amicale avant d'attraper son visage et de le fixer. « J'te préviens, j'apprends que tu l'as touchée, t'es un homme mort. » Une expression légèrement rieuse sur le visage, je finis par caresser vite fait sa joue toute douce de bébé ronchon. C'est l'alcool certes, mais lui et moi c'est bien connu, on est comme des frères. « Allez file-moi une clope Burns. » Avant de sortir je laisse deux billets sur le comptoir pour nos boissons et puis nous sortons dehors où je me cale contre le mur du bar. Dans un silence agréable nous tirons quelques taffes avant que je ne prenne la parole, à moitié songeur. « Je ne sais pas ce que tu crois mais je ne ressens rien pour elle. Juste pour préciser, enfin c'est physique tu sais, mais je n'ai juste pas envie de partager sur ce coup. » Comme si on pouvait partager une meuf, ou ais je sais c'est étrange à dire mais entre Snow et moi, il n'y a pas trois kilomètres de bons principes vous savez. On vit avec le temps sans trop se poser de questions et jusqu'à aujourd'hui c'était vraiment parfait. J'ai conscience de faire foirer un peu le truc mais j'peux pas m'en empêcher et lui il ne facilite rien pour le coup. Mes prunelles se concentrent finalement sur lui un instant. « Bon et toi, en ce moment ? » Simple et brève question destinée à le faire parler de lui, sur ce qu'il veut, qu'importe. Tout ce qui le concerne m'intéresse à vrai dire et il est bien l'un des seuls avec Joshua pour lequel ça me fait ça.



Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ only the young ▬ andreas et snow.   ▬ only the young ▬ andreas et snow. EmptyMer 30 Avr 2014 - 19:07

avatar
Invité
Invité

▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

Only the young, Andreas.


Bro'.


     

     
« Merci de ton soutien, franchement... » Moi ? Mais je suis le meilleur dans cette matière-là. Je veux dire, personne ne pourrait soutenir mieux que moi. Je lève même les mains à l’air pour traduire de mon innocence. Après tout, il a perdu ses couilles, on ne va pas en faire une maladie non plus. Il n’y a pas mort d’hommes à tomber amoureux, même si ce couillon va me sortir que ce n’est pas ce qu’il est en train de faire. Moi, je ne crois que ce que je vois, et cette réaction face à ma potentielle baise avec Grace, c’était clairement un attachement. Mais après, hein, ce que j’en pense … J’en lève même les yeux au ciel, tiens. Juste avant de lui préciser que justement, il n’y a rien de grave dans sa vie, même si ma déception est toujours là, en travers de ma gorge quoi. Et c’est pour cette raison que je ne me prive pas de lui signifier, puisqu’après tout, je suis clairement sans tabou. Bon, je ne suis pas à l’abri d’une gifle, aussi, mais peu importe, je ne peux pas juste m’en empêcher, c’est comme ça que je suis fait. Je ne sais jamais quand il fait bon de fermer sa gueule, et d’après lui, pour moi, c’est le bon moment, je crois. « T'as fini, ducon ? » Franchement ? Non. Et je n’aurai pas fini jusqu’à ce que je décide que ça ne soit pas amusant en réalité. Cependant, comme je suis un gentil garçon je me permets de ne pas lui préciser. Histoire de faire redescendre un peu le taux de pression qu’il semble avoir accumulé tout le long de cette discussion. C’est d’ailleurs pour cette raison que je lui propose une cigarette, non parce qu’il va exploser là, hein, mon petit poulet. « Et comment que ça me dit, une clope pour me faire oublier ta connerie, quoi de mieux. » Ma connerie, évidemment, j’aime bien comme il peut retourner les situations, de nous deux l’idiot, je ne suis pas certain que ce soit moi, enfin, si ça lui plait de le croire et de se complaire dans son petit monde de cette façon, pourquoi pas. Je soupire quand même pour montrer que je ne suis totalement pas d’accord avec cette phrase-là. On se dirige donc vers la sortie, sauf que monsieur tape sur mon épaule pour en rajouter une couche. Je prends tout d’abord, une gifle, bon d’accord, je ne ressens rien, mais une gifle, putain. J’lui affiche une mine choquée, ça va pas bien dans ton cerveau, je te promets. Le pire c’est qu’il tient mon visage entre ses doigts, je laisse tomber le choc pour le regarder sans comprendre. « J'te préviens, j'apprends que tu l'as touchée, t'es un homme mort. » Et là il me sert des caresses, son petit sourire tout fier de lui, avant de me lâcher. Non, mais pour qui tu te prends pour me commander ? Je vais la toucher et même que j’aimerai ! Ouais, j’aurai pu dire ça, si ça n’avait pas été Andreas qui se trouve en face de moi. « La blague. » Je lui dis simplement, parce que je ne pense pas que me buter est quelque chose qu’il a en projet, non bon je ne fais pas que le penser, j’en suis certain quoi. Pour une fille, il le ferait ? Ce serait une première, tiens, ça me donne envie de vérifier. Bon dieu, je suis trop moi, je n’arrive pas à me contrôler, c’est tout de même assez dingue ça. Mais il y a cet interdit-là, et quel interdit … « Allez file-moi une clope Burns. » Ah ouais, la clope c’est vrai, c’est ce pourquoi on s’est animé, non pas pour délirer encore plus sur Grace. Et je m’exécute, je lui tends un petit cylindre blanc. On sort du bar et je rumine en silence tandis que je devine qu’il fait de même, c’est pour cette raison que je lui laisse le temps avant de le relancer sur le sujet pour un peu plus le gratter, savoir ce qui se cache en dessous de son désir de ne pas la savoir touchée par moi. « Je ne sais pas ce que tu crois mais je ne ressens rien pour elle. Juste pour préciser, enfin c'est physique tu sais, mais je n'ai juste pas envie de partager sur ce coup. » Ce que je crois ? Ô mais moi je ne crois pas grand-chose, hein, il devrait bien le savoir pourtant. Je constate des vérités. Je suis la voix de la sagesse en vérité. Je devrai penser à me renouveler professionnellement parlant, évidemment. Lentement, un sourire posé sur mes lèvres, je remonte ma main ne tenant pas ma clope vers mon visage afin de poser mon doigt sur la paupière inférieure de mon œil droit, afin de lui signifier par des gestes le fond de mes pensées. « Mon œil. » On ne peut plus clair. « Combien de filles on a déjà partagé, hein ? Sans que ça ne gêne l’autre ? On peut essayer de compter si tu veux, mais il me semble que ce serait un trop gros paquet. » Je continue mon explication ou alors c’est bon ? Parce que je suis un con, je choisi de continuer, ça ne va pas lui faire de mal, hein. « Y a un truc, bon tu ne veux pas te l’avouer, ok, grand bien te fasse, et bordel, je suis certain qu’elle ne doit pas être des plus explicites sur le sujet. » Non parce que c’est Grace, quoi, on en parle de cette fille-là ? Ou alors je me suis assez expliqué sur le sujet au début de notre conversation, j’en sais trop rien, et c’est donc pour ça que je me permets de poursuivre tout bêtement. « Parce qu’elle a un grain ta Grace, tu l’as remarqué au moins ? Bon elle est sexy à mort, mais merde, de l’autre côté, celui des sentiments, je veux dire, ça doit être un de ces merdiers. » Et pas qu’à moitié.

« Bon et toi, en ce moment ? » Ah on en vient enfin au sujet intéressant ! Je pensais qu’on n’y viendrait jamais. Quel sujet ? Moi-même, évidemment. Non, je ne suis pas modeste, je n’ai jamais appris à l’être. Je ne suis même pas du genre à m’en vouloir pour quelque chose. Même mes pensées je les approuve pour toujours. Je veux dire, si elles ont fait leur chemin dans ma tête, c’était bien pour une raison, alors pourquoi ce compliquer la vie à vouloir les effacer ? C’est comme les paroles, ça en fait. Il pourrait m’en vouloir au plus haut point, mon pote aujourd’hui, mais je ne vais pas lui dire que je suis désolé d’avoir voulu la monter. Ce n’est pas un cheval, je sais. Mais merde, c’est vrai. Je l’ai voulu, je n’y ai pas droit. Point à la ligne, on s’arrête là ? Non, jamais avec moi. Mais on y reviendra plus tard, dans quelques jours surement, quand Andreas sera devenu grand. « Moi ? » Je répète en parfait écho de sa voix, pour faire durer un suspense qui n’a pas lieu d’être, je suis au courant. Mais merde, devrait y avoir des tambours juste avant que je me mette à parler, pour annoncer la couleur. Une star va s’exprimer. « En ce moment ? » Je suis con, mais bordel, qu’est-ce que je suis grand. Grand pas dans la taille, évidemment, mais dans le côté grandiose quoi. Et dieu sait que je le suis vraiment. « Pas plus. » Je révèle enfin, tout fier de moi. Je m’étouffe de rire, putain. Et puis je reprends, parce que ma connerie me tuera, un jour, bientôt, je crois. « Noooon, c’pas vrai, bon je te passe le côté, les filles sont toutes belles et ce qui va avec. Je vais te parler d’une seule fille. Oui, non parce que il y en a toujours une qui sort du lot, pas vrai ? Ouais, je te vois mal me contredire avec ce que tu viens de me révéler sur Grace. Et je t’arrête de suite, tu m’as révélé quelque chose, même si je n’arrive pas bien à définir quoi, t’sais le compliqué et moi, ça fait douze quoi. Eh ! Mais d’ailleurs, c’était pas ton truc aussi la simplicité ? Bref, ce n’est pas le souci ici. Elle s’appelle Lisa, ou Miranda, au jour d’aujourd’hui je t’avoue que je ne sais plus vraiment. Enfin, elle a un prénom t’en fais pas. Elle ce truc, tu vois ? Celui que les autres n’ont pas. Bon … Elle me traite vraiment comme une merde, quand j’y réfléchis, mais je crois que c’est sa façon de se défendre face à l’effet que je lui fais. Les filles putain, elles devraient être livrées avec un manuel de compréhension. Parce que bon, tu me connais, elle me plait, mais je vais pas courir cent ans après, je suis pas un petit chien qu’on peut balader … Enfin tout ça pour dire que t’es dans la merde, et que je suis dans la merde aussi ! » Monologue fini, et clope consumée, c’est donc pour cette raison que j’en allume une autre dans la foulée.
 
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ only the young ▬ andreas et snow.   ▬ only the young ▬ andreas et snow. EmptyDim 18 Mai 2014 - 0:29

Andreas Klein
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/

▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

Le seul endroit où je pourrais – fort malheureusement – voir Snow toucher Grace, ça serait dans un cauchemar et si je dois prier pour que cela n'ait pas lieu alors je prierai. Un peu. Juste un peu. Je ne pourrais pas supporter de le voir poser ses sales mines de dragueur sur elle, non franchement, ça me dégoûterait. Et ça m'étonne moi-même de réaliser ça, j'vous jure. Parce que d'habitude, comme il me l'a si bien fait remarquer, on s'en fout plus ou moins de savoir si l'un ou l'autre a eu une aventure avec une fille à laquelle on a déjà goûté. D'ordinaire, ça nous fait même une belle jambe, mais là tout est différent. Elle fait la différence. « La blague. » J'y suis peut-être allé un peu fort en signant son arrêt de mort mais ce qui est sûr, c'est que notre amitié elle serait touchée. Il a de la chance que je le prévienne, il a intérêt de ne pas merder. Ce n'est pas comme si Los Angeles n'était pas plein à craquer de jolies brunettes dans le genre de Grace quand même, il ne va pas m'emmerder pour elle hein. Il me donne ensuite une cigarette, nous sortons dehors et comme un con emplâtré j'essaye de me sortir de mon pétrin. Je n'ai pas envie qu'il croie que j'en pince pour elle, même si c'est le cas. Snow a beau être mon meilleur ami, notre fierté elle reste un mot d'ordre et je sais qu'il est un peu comme moi sur ce tableau... Cela ne l'empêche pas de se montrer dubitatif, et d'ailleurs son air espiègle, je le déteste sur ce coup. « Mon œil. Combien de filles on a déjà partagé, hein ? Sans que ça ne gêne l'autre ? On peut essayer de compter si tu veux, mais il me semble que ce serait un trop gros paquet. » Il y a quelques visages qui me viennent à l'esprit mais je réalise bien vite qu'il a raison, on ne les compte plus, on ne les a jamais compté en réalité, parce que ça nous passe au-dessus de la tête toutes ces choses insignifiantes. « Y a un truc, bon tu ne veux pas te l'avouer, ok, grand bien te fasse, et bordel, je suis certain qu'elle ne doit pas être des plus explicites sur le sujet. » De quoi il me parle ? Fronçant les sourcils en expirant un peu de fumée, je l'incite inconsciemment à poursuivre même si je ne suis pas sûr d'avoir envie de l'entendre. « Parce qu'elle a un grain ta Grace, tu l'as remarqué au moins ? Bon elle est sexy à mort, mais merde, de l'autre côté, celui des sentiments, je veux dire, ça doit être un de ces merdiers. » Bah merde, c'est qu'il a vraiment réfléchi à tout ça ? Sans réussir à le contrôler je lâche un rire révélateur de mon étonnement. Ouais, il me surprendra toujours ce mec, c'est un Kinder Surprise à lui tout seul, parfois on tombe sur des surprises géniales, et parfois c'est à chier. « Mec, t'aurais dû te lancer dans la psychologie au lieu de tenter l'histoire. » Mon rire se transforme en un grand sourire et je réponds finalement à sa semi-inquiétude. « Je sais qu'elle a un grain. » Dès le premier soir je l'ai su. « Ca la rend incompréhensible et je dois aimer ça au fond. » Autant que je déteste ça... Les femmes, il n'y a vraiment que face à elles que je me sens aussi déconnecté. « Écoute, il y a peut-être un truc entre elle et moi, je ne sais pas ce que c'est et on s'en fout, tout ce que je veux que tu saches c'est que je t'en voudrais à mort si tu te mettais à la draguer. Elle pourrait aimer ça, la connaissant, et je serais bien emmerdé. » Je ne sais pas s'il s'en rend compte, mais de lui avouer tout ça, ça m'a pris une énorme dose de dignité masculine. C'est pas tous les jours que je confie un tel ressenti à propos d'une nana, qu'il prenne ça pour une affaire sérieuse.

Ensuite, je lui propose de parler de lui. C'est naturel, on parle toujours de lui ou de moi vous voyez, et j'ai beau être un brin arrogant, j'aime bien savoir ce qui se passe dans la vie de mon meilleur pote. « Moi ? En ce moment ? » Ce qu'il peut être con parfois. Con à faire rire néanmoins. « Pas plus. » Là c'est lui qui rigole, moi qui retrouve mon sérieux, parce que j'aimerais comprendre quoi. Voilà qu'il se lance dans un long monologue qui au début me semble n'avoir ni queue ni tête, d'ailleurs c'est peut-être bien le cas, mais je vous assure que je me concentre pour essayer d'en sortir l'idée principale. Je crois qu'elle s'appelle Lisa. Ou Miranda. Putain, c'est quoi son prénom ? Il me raconte qu'elle a « ce truc » que les autres n'ont pas, je ris jaune en me rappelant son air railleur d'il y a quelques minutes quand je parlais de Grace. Non mais ce gars... C'est une blague. Quand il a terminé, je le fixe un instant rallumer une nouvelle clope, comme s'il venait de faire un truc immensément débile, sauf que sur le coup je ne sais juste pas quoi dire. « Et dire que t'es peut-être encore plus dans la merde que moi... Burns, tu t'es entendu ? » Que je dis en riant gaiement cette fois. « C'est qui cette nana ? Lisa... Miranda, là. Tu ne m'en as jamais parlé, si ? » Ou peut-être qu'il m'a déjà parlé d'elle en utilisant un troisième prénom magique, qui sait hein, si elle a deux prénoms, elle peut très bien en avoir un troisième. Enfin bref, j'espère qu'il va me parler un peu d'elle, histoire de savoir quel genre de fille c'est. « Tu te l'es déjà faite ? » Un fin sourire en coin vient arborer mes lèvres et je le fixe, quelque peu malicieux. S'il me répond que non, alors il est peut-être vraiment plus dans la merde que moi, le pauvre.



Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ only the young ▬ andreas et snow.   ▬ only the young ▬ andreas et snow. EmptyMer 16 Juil 2014 - 14:28

avatar
Invité
Invité

▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

Only the young, Andreas.


Bro'.


     

     
Quand il se met à rire, je me demande quelques secondes s’il se fout de ma gueule, mais le fait est que personne ne peut se foutre de la gueule de Snow Burns, bah ouais, parce qu’il y a un truc trop parfait chez moi ; La classe quoi. La classe. Enfin bon, tout ça pour dire que sa Grace, oui, elle est maintenant à lui, après tout c’est lui qui l’a dit hein ? Subtilement ok, mais il l’a dit, alors autant ne pas prendre des pincettes sur le sujet, je veux bien le concevoir puisqu’il a mis son véto sur la brunette, bref je m’éparpille pour changer, j’en étais où dans le fil de mes pensées ? Ah oui, c’est vrai cette fille a un vrai grain. « Mec, t'aurais dû te lancer dans la psychologie au lieu de tenter l'histoire. » Ouais j’aurai pu, mais le fait est que je suis trop calé en histoire, faut pas croire. Le Snow aussi couillon qu’on le connait est aussi un intello caché, mais bon on s’en fiche de ça, je le garde que pour les copies, tout ça. « Je sais qu'elle a un grain. » Au moins il en est conscient, c’est déjà bien. Il n’est pas non plus au fond du gouffre le petit. « Ca la rend incompréhensible et je dois aimer ça au fond. » On aime tous ça, se mettre dans de beaux draps. Et avec les femmes on plonge à chaque fois. « Écoute, il y a peut-être un truc entre elle et moi, je ne sais pas ce que c'est et on s'en fout, tout ce que je veux que tu saches c'est que je t'en voudrais à mort si tu te mettais à la draguer. Elle pourrait aimer ça, la connaissant, et je serais bien emmerdé. » J’ai le droit de sourire une nouvelle fois ? Ouais ? Enfin même si je ne l’ai pas ce droit, je le prends quand même, parce qu’il est vraiment comique là. Il y a « peut-être » un truc entre eux, et il ne veut pas que je la drague, je suis le seul à voir que dans pas longtemps ça va devenir sérieux ? Par contre, il y a une seule de ses pensées que je peux approuver. « Évidemment qu’elle aimerait ça. » Je n’en connais pas beaucoup qui me résiste en tous les cas. « Elles aiment toutes ça. » Et je lui sors un nouveau clin d’œil, mais cette fois juste pour le taquiner, qu’il ne se tracasse pas, je ne vais pas la toucher, promis, jurer … Je dois cracher ?

La discussion se tourne enfin sur moi, ouais parce que j’aime parler de moi, étonnant, hein ? Je sais. Comme ça peut surprendre qu’un mec aussi humble que moi aime parler de lui, mais bon, des fois il faut un peu le faire, parce que sinon on pourrait croire que je choisi d’être invisible pour les autres, et l’invisibilité ce n’est pas bien. Bon ok, je raconte que des conneries, je le sais bien, mais c’est aussi pour ça qu’on m’aime. Pour ça que je deviens vite indispensable dans la vie des gens. Et sans que je ne le contrôle, me voilà en train de lui faire toute une dissertation sur Lisa, sur Miranda, sur je ne sais, et ce je ne sais quoi que je ressens lorsque je suis avec elle. Parce que je la trouve unique cette fille, bon un peu bornée, et elle prend plaisir à me faire courir, mais on fait ce qu’on peut, pas ce qu’on veut et avec elle c’est bien compliqué de faire ce que je peux. Je rame, en définir, et je rame vraiment en plus de cela. Elle me rend fou, juste ça. « Et dire que t'es peut-être encore plus dans la merde que moi... Burns, tu t'es entendu ? » Là, je n’ai pas de doute, le bougre qu’il est, est en train de se foutre de ma gueule. Mais le truc c’est que je ne me demande pas pourquoi, je ne suis pas crédible, pas du tout, j’en suis bien conscient de ça. « Ouais je me suis entendu. » Je suis fichu. « C'est qui cette nana ? Lisa... Miranda, là. Tu ne m'en as jamais parlé, si ? » Euh je sais plus vraiment. En tirant une taffe sur ma nouvelle clope je réfléchis quelques secondes avant de lui planter en riant « On s’est croisé au cinéma et … Je l’ai charmé avec une histoire de gode à piques. » C’était de cette classe que je parlais. Et je crois bien que je me mets à rire de plus belle, parce que je suis tellement un idiot qu’avouons-le c’est tordant. Si un jour elle veut vraiment de moi, c’est que j’ai le cul bordé de nouilles, rien que ça. « Tu te l'es déjà faite ? » Mon rire se coupe nettement, il est malin, ce con. Alors je fume en silence et cette fois c’est pas pour faire durer le suspense, non, c’est pour gagner du temps, parce que lorsque je vais lui répondre, il va jubiler, et surement même qu’il va m’enfoncer. En fait, si lui est sur le point de tomber, moi cette fille, elle m’a déjà enterré, et je suis bien au fond du trou, je peux l’assurer. Je relève finalement les yeux vers, et je grimace un peu. « En fait … » En fait elle veut pas de moi, elle court toujours et je n’ai pas que lui arracher un baiser, ou deux je ne sais plus, je n’ai pas compté, peut-être que j’aurai du, peut-être que je pourrais lui démontrer à elle en faisant cela qu’elle compte plus que les autres pour moi. « C’est-à-dire que … » Je ne sais pas comment m’en sortir là de mon merdier. On reparle de Grace, s’il vous plait ? « Non. » Devant les yeux ronds qu’il me sort je m’attends à le voir exploser de rire, et avant qu’il ne le fasse je rajoute. « Non, j’ai jamais couché avec elle, et ça me rend fou. » Allez, vas-y, fous toi de ma gueule maintenant. Dis le moi, que je suis cent fois plus dans la merde que toi.
 
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ only the young ▬ andreas et snow.   ▬ only the young ▬ andreas et snow. EmptyJeu 31 Juil 2014 - 20:19

Andreas Klein
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/

▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

A partir du moment où je réalise que Snow a oublié - volontairement, faut pas me prendre pour un con - de me parler de cette nana, je comprends qu'elle a sa place dans cette conversation. Qu'elle peut également avoir son intérêt auprès de moi.  Non pas parce qu'on partage les meufs je vous rassure tout de suite, mais bel et bien parce que Snow est mon meilleur pote et qu'autant on aime bien se raconter nos nuits les plus enflammées avec des potes ou des coups d'un soir, autant on ne peut manquer d'intérêt envers les filles qui nous font un peu plus tourner la tête. Et Snow, il est un peu comme moi. Il se plaît tellement dans ce stéréotype du tombeur de ces dames que le jour où l'un d'elles vient à exercer un pouvoir trop puissant sur lui, ça le dérange. Ouais forcément, ça vient un peu perturber le reste, je suis bien placé pour le savoir, même si... Enfin, j'sais pas pourquoi je pense à ça, ce n'est pas comme s'il y avait un truc avec Grace. Un truc réel quoi. Bref. Revenons au sujet principal, Lisa. C'est le prénom que je lui préfère, alors ce sera celui-ci désormais. « On s'est croisé au cinéma et ... Je l'ai charmé avec une histoire de gode à piques. » Tirant doucement sur ma cigarette, je reste impassible un moment face à son rire qui je l'avoue me captive.  Mon regard est fixé sur lui comme si ce qu'il venait de me dire était un truc sortant complètement de l'ordinaire, un peu merveilleux vous voyez. Putain, il vient vraiment de me dire qu'il l'a draguée avec un sextoy. Après un petit temps de réflexion, je sens le coin de mes lèvres qui se hausse sans même que je ne le décide. « Quand tu me racontes des conneries dans ce genre ça me rappelle pourquoi t'es mon meilleur pote. » Enfin conneries dans le sens trucs fous, pas des bobards. Je ne douterais jamais de lui sur ça, je sais qu'il en est capable, à vrai dire je suis même persuadé qu'il pourrait draguer une fille BCBG avec une assiette de fromages puants s'il le voulait. Rapidement j'en viens à la partie intéressante, savoir s'il a eu ou non ce qu'il doit vouloir d'elle. Faites pas les gros yeux, le jour où vous flirtez avec un mec qui ne tente pas par tous les moyens à coucher avec vous, c'est qu'il y a un problème. Bref la réponse de Snow se fait attendre. « En fait ... C'est-à-dire que ... » Mais encore ? « Non. » Non ? Le voir même afficher une mine dégoutée, comme si le mec était vraiment dans la merde, possède de quoi alimenter une bonne heure de rire, mais je me retiens encore. J'attends la suite. « Non, j'ai jamais couché avec elle, et ça me rend fou. » Bon, là je me mets à rire, mais pas trop fort, juste parce qu'il est drôle ce con. Un chiot déprimé. Aussitôt ma main vient se poser sur son épaule à laquelle je m'agrippe. « C'est pas grave, mon grand. Il parait même que ça signifie que c'est une fille bien. » Je me remets à pouffer de rire un coup, avant d'afficher une mine dubitative. « Enfin ça dépend, ça fait combien de temps que tu la connais ? » Je ne dois pas lui être d'une grande aide mais après tout, il y est seul dans son merdier.



Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ only the young ▬ andreas et snow.   ▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

Contenu sponsorisé

▬ only the young ▬ andreas et snow. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
▬ only the young ▬ andreas et snow.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser