Le Deal du moment : -39%
Huawei P30 Smartphone
Voir le deal
395 €

Partagez
 

 [Savy & Will] Je te rêve encore.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: [Savy & Will] Je te rêve encore.   [Savy & Will] Je te rêve encore. EmptySam 22 Mar 2014 - 15:19

Zoé Barovitch
Zoé Barovitch
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 26
Date d'inscription : 29/01/2014
Prénom : Estelle
Célébrité : Cora Keegan
Crédit avatar : SHIYA
Messages : 2208
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude en Danse à l'UCLA. (5e)
Job/Métier : Actrice reconnue.
Adresse de résidence : Petit appartement, Northeast.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Felia D. Rimenez.

[Savy & Will] Je te rêve encore. Empty


Un ange reste un ange, si on ne l'oublie pas... Je te rêves encore, je t'aime.
Savannah & William
Toutes les lumières dans ce parc le rendaient absolument merveilleux. Nos yeux étincelaient autant qu’il brillait. Je voyais sur le visage de Savannah tellement d’enthousiasme et de réjouissance. On aurait pu croire qu’elle retombait dans ses années de petite jeunesse om un rien nous rendait heureux. Parce que oui, je crois bien qu’elle était heureuse ici. J’espérais en partie avec moi aussi. Cela faisait bien une semaine et demi qu’elle vivait chez moi maintenant à cause de l’inondation dans son appartement. Chaque jour nous étions allés chez elle  pour réparer les dégâts. Et plus les jours passaient, plus j’y étais allé avec cette gêne dans l’estomac et envie secrète de faire durer la situation le plus longtemps possible. Car j’aimais sa compagnie. Beaucoup trop. Nos liens avaient repris vite à une vitesse folle, comme si au fond nous ne nous étions jamais quittés. J’aimais savoir qu’il y aurait une femme qui m’attende lorsque je rentrais à la maison, qu’elle soit là pour moi comme je suis là pour elle. Certes, nous n’avions rien d’un couple réel. Mais j’avais tellement l’impression d’exister à ses côtés. Jamais de ma vie je n’avais autant rigolé que cette semaine passée. Sauf peut-être jadis, avec Jasmine. Mais ça, c’est du passé aujourd’hui. J’étais venu à Los Angeles pour tourner la page, grandir et construire quelque chose de nouveau. Ce n’était pas le moment de penser au passé. Et bien que Savannah ait été le témoin de mon mariage avec Jasmine, si mon bonheur doit renaître avec elle, qu’il se fasse. Je sais que quelques années nous sépare, qu’elle est encore jeune et que peut-être qu’elle ne voudra pas d’un mec comme moi. Mais mon cœur était tellement épris que je ne voulais que tenter.
Nous allions terminer de remettre à neuf son appartement demain ou peut-être le surlendemain, et je l’amenais ici dans l’espoir qu’elle apprécie tellement cette soirée, qu’elle refuse de partir immédiatement. Et lorsque je voyais son regard s’illuminait comme à l’instant, j’étais soulagé de constater qu’elle appréciait l’idée. Sans aucune gêne, j’attrapais sa main et l’entraînais vers l’intérieur du parc d’attraction, un sourire sincère plaqué sur mes lèvres. « J’espère que tu aimes les sensations fortes ! » Je lui balançais un clin d’œil qui la fit doucement rougir, même si elle tentait de le cacher. La soirée était tellement bien partie. J’espérais qu’elle ne passerait pas trop vite…




La passion de Louise aura raison de moi, autant que celle de Molière a eu raison de lui. J'ai vu ces flammes danser sur ma peau jusqu'à entrer dans mes chairs et les brûler. Mon corps paralysé, j'ai senti la douleur crisper chacun des membres de mon corps. Et mon cri s'élevait dans la salle, transperçant le toit pour flotter jusqu'à la lune. Car c'est là-bas que j'ai abandonné ma fierté et mon amour propre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Savy & Will] Je te rêve encore.   [Savy & Will] Je te rêve encore. EmptyLun 24 Mar 2014 - 19:56

avatar
Invité
Invité

[Savy & Will] Je te rêve encore. Empty


Il y a des personnes comme ça que tu ne peux qu'aimer..
William & Savannah
Les dégâts de mon appartement commençaient petit à petit à être un souvenir pour moi car tous les jours après le travail de William et le mien nous allions à mon appartement pour tout réparer. La porte, l’eau, le meuble complétement détruit à cause de l’eau. La cohabitation entre lui et moi c’est plutôt bien passer dans mon sens peut être que pour lui non, je ne sais pas du tout son ressentis par rapport à ça. Même si il y avait une gêne au début de la semaine, elle est vite partit entre nous deux, toujours en train de rire, de ce chamailler pour un rien. C’est notre complicité que j’aime le plus entre nous deux, il me comprend et ne me pose pas des questions inutiles, un seul regard et il me comprend. C’est très rare cette alchimie entre deux personnes, je n’ai ressentis ça avec un homme… Mais cette cohabitation aller vitre prendre fin car les dégâts de mon appartements ont presque dans la totalité disparu, une bonne nouvelle et en même temps une mauvaise pour moi… Mais il fallait bien que ça arriver, on le savait très bien lui et moi que cette situation n‘allait pas durer éternellement. Mais ce n’est pas le moment de pensé à ça car ce dernier m’a invitée dans un parc d’attraction, c’est un endroit peu commun mais c’est qui me plait. Nous sommes tous les deux à l’entrée du parc, les lumières sont très fortes, mes yeux ont du mal à s’adapter mais après quelques minutes je m’y habitue. Je regarde autour de moi et Will’ m’adresse la parole « J’espère que tu aimes les sensations fortes ! » Je fronce les sourcils et lui répond du directement «  J’adore ça ! » C’est vrai j’aime les sensations fortes, tout le monde pense que je suis une femme fragile qui faut protéger de tout et de rien mais pas du tout, je sais que je peux me protéger toute seule mais mon handicap ne m’aide pas du tout. Je ne voulais pas casser l’ambiance mais je devais quand même lui parlait de quelque chose qui me trotter dans la tête depuis quelques heures déjà. Mais je détourne mon regard du sien pour découvrir les tas de manège qu’il y a. Il y a pas mal de monde quand même, c’est étonnant, beaucoup de couples surtout c’est un peu énervant je dois avouer. Je suis très stressée par cette situation et ça n’échappe pas à Will’, il me regarde d’un air interrogateur et je décide de me lancer. «  Je dois te dire quelque chose avant qu’on commence… » Je me mords la lèvre en attendant sa réponse. Je sais que je vais gâcher la soirée…
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Savy & Will] Je te rêve encore.   [Savy & Will] Je te rêve encore. EmptyDim 30 Mar 2014 - 1:19

Zoé Barovitch
Zoé Barovitch
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 26
Date d'inscription : 29/01/2014
Prénom : Estelle
Célébrité : Cora Keegan
Crédit avatar : SHIYA
Messages : 2208
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude en Danse à l'UCLA. (5e)
Job/Métier : Actrice reconnue.
Adresse de résidence : Petit appartement, Northeast.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Felia D. Rimenez.

[Savy & Will] Je te rêve encore. Empty


Un ange reste un ange, si on ne l'oublie pas... Je te rêves encore, je t'aime.
Savannah & William
Ce soir, j'étais déterminé à la lui faire passer une soirée qui dépasse la hauteur de ses espérances. Lui faire oublier ses problèmes d'appartement, son boulot, son handicap... Juste la faire rire et la rendre heureuse en une soirée. Lorsque je lui demandais, elle répondait qu'elle adorait les sensations fortes. Dans ce cas, elle n'allait pas être déçue. J'étais prêt à l'emmener le plus haut possible dans les airs, à toute vitesse, dans ces attractions où le cri est inévitable. Je débordais d'enthousiasme dans ce lieu de fête. La musique festive nous mettait déjà dans l'ambiance. Je crois bien que personne n'aurait pu penser à cet instant que j'avais bien 32 ans. J'adorais le parcs d'attraction et leur ambiance. On aurait pu croire que j'avais dix ans de moins tellement j'étais heureux.
Savannah détaillait les lieux attentivement jusqu'à ce que son sourire disparaisse. Je sentais qu'un détail la chiffonnait où qu'elle voulait me dire quelque chose d’embarrassant. Interrogateur, je cherchais son regard pour comprendre ce qui n'allait pas. S'il y avait un hic, autant le dire maintenant, avant de commencer la soirée. Ce serait mieux que de finir sur une mauvaise note. « Je dois te dire quelque chose avant qu’on commence… » Elle se mordit inconsciemment la lèvre inférieure. Seigneur, je crois qu'elle ne savait pas cet effet qu'elle avait sur moi. Rien qu'un petit geste inconscient me rendait tellement faible. J'avais peur que tout ça s'arrête quand elle me lançait ce regard inquétant. J'avalais difficilement ma salive avec angoisse. Je craignais les mots qu'elle allait dire. Je me doutais de ce qu'ils seraient mais je ne voulais pas cela. « Oui, je t'écoute. Ca va pas ? » J'essayais de rester calme et lui dis ça sur un ton qui se voulait apaisant, mais qui au fond, sonné affolé. Je m'approchais d'elle, tout prêt, et lui pris les deux mains. Elles étaient gelées, alors je laissais mes pouces carresser ses paumes lentement. Depuis ma hauteur, je baissais la tête vers elle, avec un sourire gentil et doux qui, j'espérais, la mettrait plus en confiance.




La passion de Louise aura raison de moi, autant que celle de Molière a eu raison de lui. J'ai vu ces flammes danser sur ma peau jusqu'à entrer dans mes chairs et les brûler. Mon corps paralysé, j'ai senti la douleur crisper chacun des membres de mon corps. Et mon cri s'élevait dans la salle, transperçant le toit pour flotter jusqu'à la lune. Car c'est là-bas que j'ai abandonné ma fierté et mon amour propre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Savy & Will] Je te rêve encore.   [Savy & Will] Je te rêve encore. EmptyJeu 3 Avr 2014 - 7:21

avatar
Invité
Invité

[Savy & Will] Je te rêve encore. Empty


Il y a des personnes comme ça que tu ne peux qu'aimer..
William & Savannah
Je ne savais pas comment lui annoncer, il était tellement doux, gentil, attentionné envers moi… Personne surtout de sexe opposé ne s’est encore comporter comme ça avec sauf mon père… Je ne suis pas habituée qu’on s’occupe de moi, de mes ressentiments ou qu’on me demande à quoi je pense. Il me prit les mains, ses pouces caresser mes paumes lentement, un frisson me parcours l’intégralité de mon corps. Je devais prendre mon courage à deux mains et mettre les choses à plat une bonne fois pour toute, j’ai assez laissé trainer les choses entre nous. Mais c’est difficile de trouver les mots dans un moment comme ça, je regarde autour de moi car il y a beaucoup de bruits autour de nous deux, nous sommes plantés là autour de tellement de personnes. Je passe ma main droite dans mes cheveux et je décide de le regarder droit dans les yeux, et de me lancer enfin. « Si ça va ne t’inquiète pas Will’, c’est juste que… » Je pris une grande inspiration et continue. « Mon appartement est remis à neuf maintenant, et c’est grâce à toi donc je n’ai plus aucunes raisons de t’embêter en habitant chez toi. » Même si nos cohabitation c’est parfaitement bien passer, je redoute qu’il s’est senti mal à l’aise suite à ma présence. Je me rappel, le premier réveil a été particulier. Je n’avais pas beaucoup dormir car a l’idée qu’il était dans l’autre pièce que moi était assez bizarre. Sans même me rendre compte, mes doigts c’étaient entremêler à ceux de William. Je suis assez mitigée par sa réaction, je ne sais pas si il va bien le prendre, avec le sourire en me disant que c’était un plaisir ou alors que je le mette de mauvaise humeur et que notre soirée soit tombée à l’eau. Je continue mon petit discours « Je ne pars pas parce que ça ne s’est pas bien passé au contraire mais toute chose a une fin… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Savy & Will] Je te rêve encore.   [Savy & Will] Je te rêve encore. EmptyMer 9 Avr 2014 - 23:11

Zoé Barovitch
Zoé Barovitch
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 26
Date d'inscription : 29/01/2014
Prénom : Estelle
Célébrité : Cora Keegan
Crédit avatar : SHIYA
Messages : 2208
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude en Danse à l'UCLA. (5e)
Job/Métier : Actrice reconnue.
Adresse de résidence : Petit appartement, Northeast.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Felia D. Rimenez.

[Savy & Will] Je te rêve encore. Empty


Un ange reste un ange, si on ne l'oublie pas... Je te rêves encore, je t'aime.
Savannah & William
« Si ça va ne t’inquiète pas Will’, c’est juste que… » Que quoi hein ? Oh j’appréhendais tellement. J’avais la gorge serrée et le cœur qui battait la chamade. Mais je me tenais droit face à elle, essayant de ne pas flancher. Je n’avais juste pas envie d’entendre ces mots. « Mon appartement est remis à neuf maintenant, et c’est grâce à toi donc je n’ai plus aucunes raisons de t’embêter en habitant chez toi. » Mais merde Savy, arrête ça. Ce n’était pas censé se passer comme ça. On n’avait même pas encore commencé notre tour du parc qu’elle voulait m’achever de sa nouvelle. Je ne pus réprimer ma déception. J’avais beau la scruter dans tous les détails, cherchant une once rassurante pour me calmer. « T’es pas sérieuse ? » Je ne savais pas pourquoi j’avais lâché un rire étouffé. Cette ironie surement, qui me frappait en pleine face. Pour une fois que tout allait bien dans ma vie, j’avais l’impression de toucher du doigt la fin de cette bonne période. Son corps se rapprochant du mien, elle me prit la main et entremêla nos doigts. Ce contact allait me manquer. C’était la seule chose à laquelle je pouvais penser. Quasiment dix ans sans se voir et, inconsciemment je crois, j’avais la crainte d’un nouveau fossé. Je sentais son parfum chatouiller mes narines. « Je ne pars pas parce que ça ne s’est pas bien passé au contraire mais toute chose a une fin. » « Je n’aime pas ce genre de fin… » La musique du parc me paraissait tellement agaçante tout à coup. Le regard de Savannah était désolé, et le mien aussi. Je n’avais même pas eu le temps de lui donner envie de rester… Mes mains serrèrent les siennes encore plus, comme un moyen de lui montrer que je ne voulais pas cette réalité, comme si elle pourrait rester avec moi. Putain cette emprise qu’elle avait sur moi… Ça me tordait. Je n’étais tellement pas le genre de mec accro, étreint et faible. Mais avec elle, c’est comme si toute ma personne était remise en question. « T’es pas obligée de partir Savannah tu sais… »




La passion de Louise aura raison de moi, autant que celle de Molière a eu raison de lui. J'ai vu ces flammes danser sur ma peau jusqu'à entrer dans mes chairs et les brûler. Mon corps paralysé, j'ai senti la douleur crisper chacun des membres de mon corps. Et mon cri s'élevait dans la salle, transperçant le toit pour flotter jusqu'à la lune. Car c'est là-bas que j'ai abandonné ma fierté et mon amour propre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Savy & Will] Je te rêve encore.   [Savy & Will] Je te rêve encore. EmptyJeu 10 Avr 2014 - 9:34

avatar
Invité
Invité

[Savy & Will] Je te rêve encore. Empty


Il y a des personnes comme ça que tu ne peux qu'aimer..
William & Savannah
Je savais que je n’aurais pas dû lui en parler avant notre soirée, elle est tombée à l’eau par ma faute… Oui je me sens coupable mais je ne peux plus supporter cette tension qu’il y a entre nous, ce n’est pas une tension négatif mais plutôt quelque chose de sentimental… Enfin c’est mon avis, et de peur qu’il n’y ai rien en retour je préfères prendre la fuite, chose que je sais faire de mieux dans la vie, prendre la fuite… Je vois dans son regard la détresse et l’incompréhension de mes paroles, mais je devais le faire. Je sens la pression de ses mains se resserraient sur les miennes, ce contact est si doux mais en même temps douloureux. Il me dit que je ne suis pas obligée de partir, je sais que je ne suis pas obligée mais il le faut… J’enlève ma main droite de la sienne et la pose délicatement contre sa joue en souriant «  Je sais que je ne suis pas obligée mais c’est comme ça… » C’est comme si les personnes autour de nous n’existaient plus, comme si nous étions tous seul en train de mettre les choses au clair. Je me mords la lèvre nerveusement et regarde autour de moi, je ne sais pas quoi lui dire de plus, il a été tellement gentil, doux, attentionné avec moi durant cette semaine chez lui. Je le sens ce raidir, il est complétement surpris et nerveux pas cette annonce, je ne voulais pas lui faire de mal, loin de là cette idée. Il allait prendre la parole mais je décide de l’interrompre pour me jeter à l’eau. «  Donne-moi une bonne raison de rester Will’… Je n’ai pas envie de partir c’est sûr mais je ne sais pas ce que tu ressens toi. » Çà me coute énormément de lui dire ça, je suis de nature très pudique sur mes sentiments alors là je suis en train de me surpasser… Je le regarde nerveusement et lui avoue d’une petite voix. «  Tu sais pas combien ça me coute de te dire ça… » Certes William est un homme le plus honnête que je connaisse mais je n’ai plus aucune confiance en les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Savy & Will] Je te rêve encore.   [Savy & Will] Je te rêve encore. EmptyLun 28 Avr 2014 - 15:58

Zoé Barovitch
Zoé Barovitch
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 26
Date d'inscription : 29/01/2014
Prénom : Estelle
Célébrité : Cora Keegan
Crédit avatar : SHIYA
Messages : 2208
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude en Danse à l'UCLA. (5e)
Job/Métier : Actrice reconnue.
Adresse de résidence : Petit appartement, Northeast.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Felia D. Rimenez.

[Savy & Will] Je te rêve encore. Empty


Un ange reste un ange, si on ne l'oublie pas... Je te rêves encore, je t'aime.
Savannah & William
Lorsque sa main vint caresser ma joue, je souhaitais qu'elle ne la quitte plus. Il y avait tellement de douceur dans ses gestes. Et quelle peine j'ai ressenti lorsque je me disais que c'était peut-être un aurevoir. Elle se justifia par un « c’est comme ça… », fronçant les sourcils, pour m'aider à accepter cette dure réalité. Mais le pire dans tout ça, c'est que je comprenais. La vie est faite de millions de chemin qui se croisent, s'entortillent, se remêlent et se séparent. C'était un fait il me fallait juste l'accepter. Et puis, cela ne voulait pas signifier que l'on ne reverrait plus, bien au contraire. Pourtant, je me sentais déjà triste à la simple idée de rentrer le soir et de retrouver mon appartement encore froid et sombre. Elle se pinca la lèvre, chercha dans mes yeux un fragment réconfort, pendant que moi, je me perdais dans profondeur des siens. Sa main retomba le long de son corps sans que l'on ne se quitte des yeux et sa douceur me manquait déjà. Je m'apprêtais à me résigner à lui dire qu'elle me manquerait chaque jour, et chaque nuit, et que je serai celui sur qui elle pourrait compter, à n'importe quel moment de sa vie. Mais elle me devança et lâcha, comme si ces mots étaient une charge de plus pour son coeur. «  Donne-moi une bonne raison de rester Will’… » Une bonne raison ? Mais il y en avait des millions. « Je n’ai pas envie de partir c’est sûr mais je ne sais pas ce que tu ressens toi. » Et soudain, j'avais peur. Du moins, je me sentais angoissé. Elle attendait que je lui ouvre mon coeur, je le savais, mais portant, je n'étais pas de ce genre de gars. Je ne sais pas si c'était dû à mon passé, mon caractère ou la situation. Elle avait beau me mettre en confiance, je sentais le battement de mon coeur devenir plus intense et douloureux. Putain je détestais ce genre de situation ! Je ne voulais surtout pas la décevoir mais je ne savais pas si j'étais capable de lui donner ce qu'elle attendait de moi. J'avais peur qu'elle m'idéalise et que je ne sois pas à la hauteur. « Tu sais pas combien ça me coute de te dire ça… » Ma gorge se resserra lorsqu'elle prononçait ces mots. Ses joues virèrent au rouge et elle baissa le regard vers le bitume. Et je devinais que pour elle aussi, ces avoeux étaient un grand pas en avant. C'était à mon tour de lui prouver qu'elle comptait pour moi. Alors dans un sourire et un regard tendre, je mettais ma fierté d'homme de côté et dis d'une voix hésitante. « Moi je crois que tu sais ce que je ressens pour toi. » J'insinuais parce que je cherchais encore le courage de lui dire. Mais son regard incrédule en demandait plus... « Savannah, j'ai passé une semaine géniale et je n'ai pas envie que ça s'arrête. Je me sens bien avec toi. » Tout le sang de mon corps remontait jusque dans mes joues ; j'étais affreusement gêné. « Alors si tu ne veux pas partir, ne pars pas. » L'intensité de son regard sur moi me troublait. Je me perdais dans toute cette beauté. Je tendais la main vers elle et replaçais une mèche de cheveux derrière son oreille. « Je n'ai pas envie de me retrouver à nouveau seul. Sans toi. » Je prononçais cela dans un murmure. Et mes paroles me revenaient avec un arrière goût d'égoïsme. Comme si je voulais qu'elle reste pour mon intérêt personnel. Pourtant je sais qu'il y avait plus que cela. Il y avait ces sentiments que j'éprouvais pour elle. Et que je n'arrivais pas exprimer.




La passion de Louise aura raison de moi, autant que celle de Molière a eu raison de lui. J'ai vu ces flammes danser sur ma peau jusqu'à entrer dans mes chairs et les brûler. Mon corps paralysé, j'ai senti la douleur crisper chacun des membres de mon corps. Et mon cri s'élevait dans la salle, transperçant le toit pour flotter jusqu'à la lune. Car c'est là-bas que j'ai abandonné ma fierté et mon amour propre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Savy & Will] Je te rêve encore.   [Savy & Will] Je te rêve encore. EmptyDim 4 Mai 2014 - 15:04

avatar
Invité
Invité

[Savy & Will] Je te rêve encore. Empty


Il y a des personnes comme ça que tu ne peux qu'aimer..
William & Savannah
J’aime être avec lui c’est un sentiment que je suis sûre et certain d’avoir mais comment le montrer, lui faire comprendre sans être directe car il faut dire que je ne suis pas douée pour ce genre de chose et lui aussi apparemment. Nous avançons très doucement à ce fameux moment où il  faut se dire au revoir ou commencer quelque chose dont nous avons envie. « Moi je crois que tu sais ce que je ressens pour toi. » C’est vrai que j’ai quelques doutes sur ses sentiments envers moi mais je ne veux pas partir sur des malentendus ou même que mes sentiments ne soient pas partager. Ça serait affreusement gênant pour moi… Je décide de ne pas l’interrompre dans son élan et j’écoute avec attention tous ce qu’il me dit, un petit sourire apparait sur mon visage quand ce dernier m’avoue qu’il a  passé une semaine géniale avec moi et qu’il n’a pas envie que ça s’arrête. Ça va si vite entre nous deux, à peine une semaine qu’on s’est retrouver et que ses sentiments bizarre apparaissent entre nous sans prévenir ni rien. C’est un vrai choc pour nous deux, c’est vrai que dès que je l’ai reconnu dans mon appartement inondé, j’ai eu un frisson qui m’a parcouru tous le corps. Je ne sais pas pourquoi d’ailleurs… C’est le seul qui ne me regarde pas avec pitié par rapport à mon handicap, pendant la semaine où j’ai vécu chez lui il ne m’a jamais posé une question indiscrète sur mon appareil auditif et c’est ce que j’apprécie chez lui. Il préfère que je sois prête à lui en parler de moi-même qu’à la place de me pousser à tout déballer comme un fardeau que je porte depuis des années. « Je n'ai pas envie de me retrouver à nouveau seul. Sans toi. » Ses paroles dont écho dans ma tête, je ne sais pas quoi répondre à cet aveu qu’il me fait. Je regarde nerveusement autour de moi et ma respiration commence à être de plus en plus irrégulière, comme si une crise de panique. Je ferme les yeux une demi-seconde pour reprendre le dessus sur ma nervosité et je reporte mon attention sur lui avec un petit sourire. Je me rapproche de lui doucement en me mordant la lèvre «  Je n’en ai pas envie non plus. » Je n’en dis pas plus et décide de faire le premier pas entre nous deux. Je me mets sur la pointe des pieds pour faire en sorte que je sois à sa hauteur et pose doucement mes lèvres sur les siennes. Je ne sais pas ce qu’il me prend mais j’en ai envie. Ce baiser dure quelques secondes puis je me recule de quelques centimètres pour m’excuser. Je ne sais même pas si il en avait envie, quelle conne que je suis. Je baisse la tête «  Je suis désolée Will’… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Savy & Will] Je te rêve encore.   [Savy & Will] Je te rêve encore. EmptySam 17 Mai 2014 - 23:09

Zoé Barovitch
Zoé Barovitch
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 26
Date d'inscription : 29/01/2014
Prénom : Estelle
Célébrité : Cora Keegan
Crédit avatar : SHIYA
Messages : 2208
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude en Danse à l'UCLA. (5e)
Job/Métier : Actrice reconnue.
Adresse de résidence : Petit appartement, Northeast.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Felia D. Rimenez.

[Savy & Will] Je te rêve encore. Empty


Un ange reste un ange, si on ne l'oublie pas... Je te rêves encore, je t'aime.
Savannah & William
Je savais que je n'aurais jamais du dire ça. Elle était nerveuse, et ça se voyait. Encore une fois elle se mordait la lèvre inférieur, et j'avalais difficilement ma salive. J'avais peu qu'elle me dise qu'il n'y avait aucune réciprocité. Certes, notre semaine à deux avait été plus que magique. Mais c'était tellement court. Et en ce peu de temps, on avait retrouvé une complicité presque fusionnelle, encore plus que jadis. Que jamais. Et j'avais cette antise que tout prenne fin.
Pourtant, lorsque son regard croisa enfin le mien, j'eu des frissons qui parcoururent mon échine. Je devinais que je n'avais plus à appréhender. Elle avait balayer mes craintes en une fraction de seconde. Oui parce que les yeux de Savannah me parlaient. Je comprenais sans même qu'elle ait besoin d'ouvrir la bouche. Ce fut comme un nouveau souffle sur mon coeur. « Je n’en ai pas envie non plus. » Son murmure résonne avec une telle fragilité qu'un mot de plus pouvait tout briser. Alors je ne dis rien, fis rien. C'est elle qui rendit ce moment exceptionnel en faisant le premier pas pour venir m'embrasser enfin. Un baiser rapide et timide, mais tellement doux. « Je suis désolée Will… » Désolée pour quoi ? Elle venait de faire ce que dont je mourrais d'envie depuis le début de notre conversation. D'un côté, j'aurai aimé être celui qui porte ses couilles et va vers elle. Je perdais toute crédibilité et toute assurance. Chose rare habituellement. C'aurait pu me frustrer... Mais la douceur de ses lèvres... J'en avais tellement rêver.
Elle avait la tête baissée vers le sol, les joues rouges de gêne et elle se tripotait nerveusement les doigts. Putain c'qu'elle était belle ! De joie, je lançais un rire dans un soupir, attrapais son menton pour relever son visage vers moi. Mon autre main posée sur sa hanche vint glisser jusque le bas de son dos, où j'en profitais pur l'attirer à moi et l'embrasser. Encore. Avec tout l'amour que j'avais accumulé depuis ces années. Elle attrapait mon visage entre ses mains pendant que je la serrais contre moi. « Tu restes. » Dis-je doucement en mettant fin à notre baiser. Ce n'était ni une question ni une affirmation. J'attendais simplement qu'elle me sourit pour le confirmer.





La passion de Louise aura raison de moi, autant que celle de Molière a eu raison de lui. J'ai vu ces flammes danser sur ma peau jusqu'à entrer dans mes chairs et les brûler. Mon corps paralysé, j'ai senti la douleur crisper chacun des membres de mon corps. Et mon cri s'élevait dans la salle, transperçant le toit pour flotter jusqu'à la lune. Car c'est là-bas que j'ai abandonné ma fierté et mon amour propre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Savy & Will] Je te rêve encore.   [Savy & Will] Je te rêve encore. EmptyMer 11 Juin 2014 - 13:22

avatar
Invité
Invité

[Savy & Will] Je te rêve encore. Empty


Il y a des personnes comme ça que tu ne peux qu'aimer..
William & Savannah
C’est dès l’instant que William me relève le menton que je comprends qu’il pense la même chose que moi, qu’il ressent lui aussi la même chose. Je n’ai pas le temps de faire quoi que ce soit qu’il passe sa main sur ma hanche pour qu’elle finisse en bas de mon dis, j’en profite alors pour prendre son visage entre mes deux mains et prolonger le baiser le plus longtemps possible. Pendant cet échange, je suis obligée de me mettre sur la pointe des pieds pour être à sa hauteur. Quand le baiser ce termine, j’ouvre doucement les yeux et vois William en train de sourire et qui me dit doucement « Tu restes » C’est vrai qu’à ce moment-là, je n’ai qu’une envie c’est le lui sauter dans les bras et de le serrer fort dans mes bras. Mais je ne veux pas me précipiter, je lui souris à mon tour et chuchote tout près de sa bouche « Si c’est un ordre alors j’accepte avec plaisir » Sur ceux je lui fais un petit bisou sur la bouche et passe mes bras autour de son cou pour me serre le plus possible à lui. Je ne sais pas combien de temps on est là, ni si quelqu’un nous regarde mais je m’en fou royalement en ce moment précis. Je pose ma tête dans le creux de son cou et lui chuchote « Tu sais que tu ne vas plus reconnaitre ta salle de bain ? Je suis très bordélique ! » C’est vrai que sur ce point-là, il n’y a pas pire que moi et William est tout le contraire de moi. Pendant ces quelques jours, je n’ai jamais vu un homme qui ranger aussi bien son appartement. Il est tout le contraire de moi, je vois déjà sa salle de bain rempli de produits de beautés. Je me détache un peu de lui pour être en face de lui et souris « Mais promis je vais faire un effort ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Savy & Will] Je te rêve encore.   [Savy & Will] Je te rêve encore. EmptyMer 18 Juin 2014 - 0:53

Zoé Barovitch
Zoé Barovitch
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 26
Date d'inscription : 29/01/2014
Prénom : Estelle
Célébrité : Cora Keegan
Crédit avatar : SHIYA
Messages : 2208
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude en Danse à l'UCLA. (5e)
Job/Métier : Actrice reconnue.
Adresse de résidence : Petit appartement, Northeast.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Felia D. Rimenez.

[Savy & Will] Je te rêve encore. Empty


Un ange reste un ange, si on ne l'oublie pas... Je te rêves encore, je t'aime.
Savannah & William
Je n'eus pas droit à un simple sourire, mais une étreinte. Le genre d'étreinte qui me rassurait sur l'annulation de son départ. « Si c’est un ordre alors j’accepte avec plaisir. » me susurra-t-elle aux coins de ma bouche avant d'y poser ses lèvres. Si j'avais su qu'il nous suffirait d'un baiser pour qu'elle ne me quitte plus, je me serrai jeté à l'eau plus tôt ! Pendant qu'elle me regardait avec ce regard si épanoui, je replaçais une mèche de ses cheveux derrière son oreille. « T'es magnifique. » Les mots s'échappèrent d'eux même, mais je ne les regrettais pas. Elle m'adressa simplement un sourire avant de poser sa tête au creux de mon cou. Et main dans la main, nous avançâmes dans l'allée de ce parc lumineux. « Tu sais que tu ne vas plus reconnaître ta salle de bain ? Je suis très bordélique ! » Je riais à sa remarque, parce que je savais bien ça. Mais j'étais prêt à passer à côté de ça, malgré ma manie de tout ranger tout le temps. Elle avait pu le constater cette semaine. Je lui sortis un regard incrédule qui la fit rire, et auquel elle se justifia par « Mais promis je vais faire un effort ! » Saisi de nouveau par le rire, je déclarais un peut trop fort : « Menteuse ! » Vous voyez, ce genre de rire niais dont on se fout lorsque quelqu'un le sort à côté de nous. Aujourd'hui, je pouvais clairement affirmer que je faisais parti du clan des gens sincèrement comblés, et non plus des malheureux qui compense leur peine par des moqueries. Je pris Savannah par la taille pour la chatouiller gentiment avant de la forcer à ma suivre. « Allez viens, je t'offre un truc. Glace ou barbe à papa ? ... Et après on ira faire un tour de grande roue. » Pour admirer Los Angeles depuis le ciel, comme font tous les gens amoureux.





La passion de Louise aura raison de moi, autant que celle de Molière a eu raison de lui. J'ai vu ces flammes danser sur ma peau jusqu'à entrer dans mes chairs et les brûler. Mon corps paralysé, j'ai senti la douleur crisper chacun des membres de mon corps. Et mon cri s'élevait dans la salle, transperçant le toit pour flotter jusqu'à la lune. Car c'est là-bas que j'ai abandonné ma fierté et mon amour propre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Savy & Will] Je te rêve encore.   [Savy & Will] Je te rêve encore. EmptyDim 22 Juin 2014 - 16:49

avatar
Invité
Invité

[Savy & Will] Je te rêve encore. Empty


Il y a des personnes comme ça que tu ne peux qu'aimer..
William & Savannah
J’avoue que je ne suis pas une pro du ménage, mon appartement n’est pas rangé méthodiquement mais je retrouve tout le temps mes affaires. C’est comme ça, je suis comme ça et ayant partagée le quotidien de William, j’ai remarqué que c’est tout à fait l’inverse de moi. Mais contrairement à ce que je pensais, cette différence ne nous a pas voulu des disputes ou autres. J’ai remarqué les efforts de Will pour ne pas ranger derrière moi et cela m’a fait rire plusieurs fois au cours de mon séjour chez lui. C’est alors que je lui avoue que je vais faire un effort en restant chez lui, mais ce dernier me répond avec un grand rire et fort « Menteuse » Je fis mine d’être choquée et blessée par sa remarque mais je ne tiens pas si longtemps que j’aurais voulu. C’est difficile de rester sérieuse face à lui, il me perturbe chaque fois, c’est assez énervant des fois. C’est alors que Will me prend par la taille et me marche alors en direction d’un marchant. Il me demande ce que je veux, une glace ou une barbe à papa. Je me mords la lèvre en regardant les glaces. Je suis trop gourmande et si je commence je ne m’arrête plus… Je le regarde en suite en rigolant « Je te déteste, je vais prendre des kilos. » Mais tant pis, ce n’est pas très grave. Je ne rentrerais plus dans mon maillot de bain ^^. Je choisis alors une glace à la fraise et tourne la tête vers lui. Il y a quelque chose qui me dérange depuis quelques temps. Non pas de la faute de Will mais de la mienne. Il y a beaucoup de questions qui me trottent dans la tête, et j’ai besoin de mettre tout ça à plat avant de rentrer. « Ecoute Will… J’ai quelque chose à te demander mais ne sois ni gêné ou énervé ok ? » Je commence alors à stressée mais tant pis ! Je me lance « Ca ne te gêne pas ? » Je vois à son visage qu’il ne comprend pas, c’est alors que je lui montre mon appareil auditif. Je sais que ça peut être un frein alors.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Savy & Will] Je te rêve encore.   [Savy & Will] Je te rêve encore. Empty

Contenu sponsorisé

[Savy & Will] Je te rêve encore. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Savy & Will] Je te rêve encore.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser