Partagez
 

 you just have to believe. (ft logan lerman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 16:36

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

THEODORE WADE NIGHTINGALE
« you made me feel as if my worth was nothing against yours. »

   

   
dossier d'inscription à ucla
   featuring logan lerman
   
NOM(S) : nightingale par son père, hastings par sa mère.
   PRÉNOM(S) :  theodore-wade, mais il préfère qu'on l'appelle juste theodore.
   ÂGE : 22 ans  (15/04).
   LIEU DE NAISSANCE : los angeles, états-unis.
   NATIONALITÉ : américaine.
   ORIGINE(S) : il ne se connait que des origines américaines.
   ÉTUDES : droit.
   ANNÉE D'ÉTUDES : quatrième année.
   PROFESSION SOUHAITÉE : juge pour enfants.
   ORIENTATION SEXUELLE : femmes, hommes, quelle importance ?
   DES SOUCIS DE SANTÉ ? : il est asthmatique.
   SITUATION SOCIALE : célibataire et libre comme l'air.
   SITUATION FINANCIÈRE : aisé, il vit convenablement.
   SITUATION FAMILIALE : il a une soeur un peu plus jeune et un frère plus âgé, leur père est mort et leur mère se plonge dans le travail pour oublier.
   PLUS GRAND RÊVE : faire le tour du monde avec un sac à dos et l'amour pour seuls bagages.
   PLUS GRAND CAUCHEMAR : perdre sa mère comme il a perdu son père.
   UNE HISTOIRE INTÉRESSANTE À SAVOIR SUR VOUS ?  theo se déguise toujours en femme, ou presque, pendant les soirées déguisées.
   VOTRE PLUS GRAND DÉLIT : ivresse sur la voie publique, rien de grave.
   VOTRE PLUS GRAND SECRET : il est papa d'une petite fille de deux ans qui ne connaîtra jamais son existence, et sa famille ignore tout de cela.
   VOTRE PROVERBE DE VIE : fighting.

   
THEODORE
INTERVIEW AVEC L'ADJOINTE AU DOYEN
« she said carpe diem, and just sat there and stared at me. »

   
Vous vous retrouvez en face de l'adjointe du Doyen pour l'entretien décisif qui vous donnera accès ou non à une place dans cette prestigieuse université qu'est l'UCLA... pesez vos mots et répondez-lui avec le plus de sincérité possible, car elle a un don pour deviner lorsqu'on lui ment pour l'impressionner ! Alors Monsieur/Mademoiselle, il semblerait que vous vous intéressez de près à UCLA, puis-ce que vous vous trouvez ici aujourd'hui. Commençons par de simples questions, voulez-vous ? Premièrement, j'aimerais en savoir plus sur votre parcours scolaire ... résumez-moi donc les cursus que vous avez choisi et pour quelle raison.

   Après avoir passé ma scolarité dans un grand lycée privé de Los Angeles, j'ai décidé de débuter des études de droit. Ce n'était pas ce que je comptais faire lorsque j'étais au lycée, je voulais être astronaute. Mais mon père répétait sans cesse qu'il voulait absolument que je suive ses traces. Longtemps je m'y suis opposé et quand il est mort j'ai finalement cédé, parce que c'était la dernière chose que je pouvais faire pour le rendre un peu fier de moi. Depuis, j'ai compris que c'était le parcours qu'il me fallait. J'y ai rapidement trouvé ma voie, un véritable projet d'avenir, stable et juste. Jeme redresse un peu sur ma chaise et me racle la gorge. Je ne peux pas imaginer faire autre chose qu'un cursus de droit, qui me tient à cœur bien plus que je ne l'aurais cru.

    Quelle carrière professionnelle envisagez-vous ?

   Je compte bien devenir juge pour enfant. J'ai fait en stage auprès d'une femme qui exerçait ce métier, qui m'a énormément touché. Elle m'a appris avec douceur et violence les fils du métier, m'a ouvert à ce monde plus dur encore que la justice envers les adultes. Je me suis pris au jeu, et j'espère sincèrement réussir un jour à être aussi doué qu'elle pour prendre les bonnes décisions. On oublie trop souvent que les enfants aussi, ont droit à la parole. Je souris et hausse faiblement les épaules. Oui, eux aussi ont droit à la parole et à une justice qui les tienne en compte.

    Faisiez vous partie d'un club lorsque vous étiez au lycée ?

   Aucun. Après avoir essayé de faire du football, j'ai vite abandonné. Je ne suis pas en condition physique pour, et c'est à ce moment-là que ma famille a connu un drame : autant vous dire que j'ai baissé les bras. Pour le reste, j'ai préféré le faire chez moi et je me suis coupé pendant un moment du monde extérieur, à mon plus grand regret. Je pense que j'aurais aimé faire du théâtre, ou quelque chose d'artistique. Ou peut-être même faire partie du groupe des geeks anonymes, qui sait ! Je ricane.

    Je vois... et sinon, avez-vous voyagé dans d'autres pays, par le passé ? Parlez-vous d'autres langues que l'anglais ?

   J'ai voyagé eu Europe, en France, en Angleterre et en Espagne. Je suis également allé en Thaïlande, et au Japon. Malheureusement, je ne parle qu'anglais et français, ainsi que quelque bases en espagnol. J'aimerais le parler couramment et apprendre d'autres langues, mais ce n'est pas facile lorsqu'on apprend seul. Je crois que la langue que j'aimerais parlé particulièrement est le chinois, mais c'est de loin la plus compliquée qui m'ait été donné de voir.

   Elle vous jauge du regard, pose à nouveau ses yeux sur votre dossier, puis continue. Hm... je suppose que vous êtes assez mature pour me parler de vous sans trop vanter vos atouts. Face à votre regard perplexe, elle soupire. Parlez-moi de vous, à présent. Votre caractère, ce que vous aimez... les activités sportives que vous pratiquez, vos hobbies.

   Je me retiens de grimacer, voilà une question que je déteste. Et pas par manque de maturité. On dit de moi que je suis quelqu'un de volontaire et de déterminer : je ne fais jamais les choses à moitié. J'aime donner de ma personne quand j'entreprends quelque chose. Par ailleurs, on peut compter sur moi quand il s'agit du travail, apprendre est un véritable plaisir. Les gens trouvent ça étrange, mais comme je pratique pour seul sport et peu de temps la natation, j'ai trouvé d'autres façons de passer le temps. Je suis amical et loyal, plutôt calme et discret de nature. Je n'ai jamais réellement eu à mener de groupe, je ne suis pas un leader. Mais pour d'autres situations, je suis entreprenant et, une fois de plus, volontaire. J'aime énormément passer de temps avec mes amis et puis d'autres choses qu'on trouve ringardes, comme le cinéma et les musées, les jeux vidéos et ... l'art en général. Je rougis légèrement : combien de fois m'a-t-on traité de fille, à cause de cela ?

   Vous avez la légère impression qu'elle n'a pas écouté la moitié de ce que vous venez de lui raconter et pourtant son visage se redresse vers vous avec un sourire poli qui ne dit rien sur ce qu'elle pourrait penser de vous en réalité. Le stress monte d'un cran... Comme vous le savez, notre université possède une excellente réputation que nous souhaitons entretenir, je tiens donc à vous rappeler que nous nous montrons intransigeants envers ceux qui ne respectent pas les règles de l'institution ou n'obtiennent pas des résultats suffisants ... sa façon de vous fixer vous fait tout de suite comprendre qu'elle attend vos propres arguments en faveur de votre "potentiel d'étudiant" et de votre respect du règlement (que vous n'avez pas encore lu, en fait) Vous feriez donc mieux de raconter n'importe quoi sur votre prestigieux parcours académique.

   Je me mords la lèvre. Je comprends bien, Madame. Mais sachez que les notes n'ont jamais été un problème pour moi : je passe plus de temps à travailler qu'à respirer. J'y prends un véritable plaisir, réellement. Je suis curieux et si j'en avais eu la possibilité, j'aurais allié tous les cursus en même temps. Mais je me contente du Droit et donnerai tout ce que j'ai pour réussir. Vous ne le regretterez pas. De plus, je ne suis pas un adepte des soirées étudiantes bondées de monde avec l'alcool qui coule à flot. Cela ne m'intéresse pas : ce que je désire, c'est avoir un véritable avenir. Je pense au futur avant de penser au présent, je peux vous assurer que vous n'aurez pas de problème avec moi et je suis prêt à m'investir pour la vie de l'ucla. Je regarde droit devant, sérieux. Quel hypocrite je fais ! Les soirées, j'adore ça. Et je ne travaille pas plus que je ne respire. Mais j'arrive à rester calme et j'ai l'air sincère.

   Hm ... très bien, très bien. Une dernière chose, à présent. Elle prend un air encore plus sérieux que tout à l'heure alors que vous ne pensiez même pas que cela était humainement possible. Vous ne pouvez être sans savoir qu'une fusillade a eu lieu ici-même, par le passé ... je tenais donc à connaître votre ressenti vis-à-vis de cela.

   Quelle tragédie ! Je ne comprends pas que l'on puisse vouloir du mal aux autres, et il n'y a rien de plus horrible que de commettre une telle horreur dans une école. Aucune peine du monde ne sera à la hauteur de l'atrocité commise, et je suis de tout coeur avec les familles des victimes de la fusillade. Cela aurait pu arriver alors que mon frère, ma sœur ou moi nous y trouvions et je n'ose imaginer ce que j'aurais ressenti à voir l'un des miens mourir de cette manière. Rien que d'y penser, j'en frissonne. Je serre les dents. C'est horrible, oui, mais je n'en frissonne pas vraiment.

   Et finalement, l'entretien se termine. Ouf ! Vous recommencez à respirer normalement et vous vous levez après avoir été remercié par l'adjointe que vous espérez ne plus revoir avant un bon moment. Elle vous serre la main fermement (et c'est à ce moment-là que vous vous rendez compte que votre paume est moite, et la sienne, glaciale), puis vous raccompagne à la porte avant de refermer cette dernière (à clef ... hein ?! ) une fois que vous l'avez passée. Woah ... eh bien, ce fut un échange fort en émotions, mais vous vous félicitez d'y avoir survécu. Le plus dur est, après tout, bel et bien terminé !
DERRIÈRE L'ÉCRAN
« we should all have a face whenever we look into the mirror. »

   

   

   
ALASKA
PRÉNOM : justine. PSEUDO : alaska. ÂGE : dix-neuf ans bientôt. PRÉSENCE : tous les jours, je pense ! NIVEAU DE RP : à vous de juger, je ne sais pas  love . OÙ AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? via facebook me semble-t-il ! COMMENT LE TROUVEZ-VOUS ? magnifique, le codage et le design sont incroyables. ANCIEN MEMBRE DE FRAT ? SI OUI, QUI (nom + avatar) ? c'est ma première fois (a). POSTE VACANT OU PERSONNAGE INVENTÉ ? (si PV, mettre le lien menant au poste vacant ; idem avec les recherches de liens) : personnage inventé. VOTRE PLUS GRANDE PEUR VIS-À-VIS DE #FRAT7YL : le nom de membres  Arrow . UN DERNIER MOT ♥️ ? love.
   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 16:37

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

L'HISTOIRE D'UNE VIE ... LA TIENNE, OUI !
« you made me feel as if my worth was nothing against yours. »

   

   
LIFE.

   

On se demande parfois ce qu’aurait été notre vie si on était né ailleurs, dans une autre famille, à une autre époque. On se demande si on aurait été plus heureux, plus aimé, plus riche, plus beau, quel genre de personnes on aurait côtoyé. On se surprend à rêver d’une existence à laquelle on n’aura jamais droit, une existence illusoire qu’on pense vivre la nuit dans nos songes les plus secrets. On ferme les yeux, on se coupe du monde dans lequel on évolue pour devenir souverain d’un univers fantastique dans lequel on contrôle tout, dans lequel on a tout ce que l’on veut. Alors le matin on ouvre de nouveau les yeux et on subit notre existence avec tous les défauts qu’elle comporte, on se demande pourquoi nous et pas un autre. Pourquoi on vit ? Pourquoi on meurt ? Pourquoi on rit ? Pourquoi on pleure ? Pourquoi, pourquoi, tant de questions auxquelles on ne répond jamais. Toute sa vie on part en quête d’un grand Peut-être, toute sa vie on se demande si on a fait les bons choix, si malgré le fait qu’on n’ait pu choisir l’endroit où l’on naît et l’on grandit, on peut quand même choisir où l'on va. L'humanité souffre et je souffre avec elle.


Il régnait toujours à la demeure des Nightingale Hastings un joyeux bazar. Une famille américaine comme une autre, vivant dans un pavillon entouré d’une palissade blanche, qui allait voir les spectacle de danse de la petite dernière le samedi soir et les matchs de foot du grand-frère le dimanche. Ils ne manquaient en rien d’argent, souriaient quoi qu’il arrive et les années passaient sans qu’il n’arrive rien d’extraordinaire. Une vie dont le jeune Theodore n’avait pas à se vanter, en soi. Il arrivait qu’il se sente un peu à part car il n’était pas aussi populaire que le reste de sa fratrie, pas sportif. Il faisait de la natation, mais rien qui ne permette de rendre son père fier de lui, le pauvre petit asthmatique qu’on choisissait toujours en dernier lors des cours de sport, à l’école. Theodore avait cependant d’autres qualités qu’étaient l’art, ses résultats exemplaires et son esprit aiguisé. Précoce, petit génie, il était à part, mais il était aimé. Sa gueule d’ange attirait les gens comme des aimants, sans qu’il ne l’ait jamais vraiment cherché. Aussi, quels que soient ses défauts, personne n’arrivait à le détester vraiment. Il était trop « mignon » pour ça. Si ce statut de petit garçon adorable à qui on a envie de tirer les joues lui plut pendant un moment, il finit par trouver ça agaçant : les filles le voyaient uniquement comme un petit frère gay à qui on pouvait parler de ses règles et de ses peines de cœur et les garçons le bousculaient ou, au contraire, le surprotégeaient. S’il n’était pas la cible de tous les joueurs de football, c’était bien grâce à son grand-frère qui avait largement fait comprendre que s’en prendre à Theodore, c’était s’en prendre à lui. Mais Theodore, justement, ne voulait plus qu’on le protège : il voulait vivre, exister, ne plus simplement être « le frère de ». Et ce fut au lycée qu’enfin il prit son envol.

On prenait très rapidement goût aux soirées où l’alcool coulait à flot, aux étreintes passionnées et éphémères avec les jolies filles du lycée dans la piscine, aux cinémas entre amis, aux parties de COD enflammées aux heures où il fallait réviser le contrôle de biologie du lendemain. Il avait su trouver les bonnes personnes au bon moment, qui l’avaient aidé à s’ouvrir. Si Theodore n’était pas complètement adepte de ce monde qui lui semblait bien superficiel, il ne faisait pas moins l’effort de donner l’impression qu’il adorait ça. Au moins, il était quelqu’un. Son frère lui demandait souvent si il était certain d’être heureux ainsi, le connaissant trop bien pour savoir que ce n’était pas réellement le Theodore Nightingale qu’il avait vu grandir qui se rendait aux soirées avec le sourire et des bouteilles de bière à la main. Cela n’empêchait pas le garçon de continuer à réviser la nuit, même ivre, lorsque la fille qu’il avait ramenée s’endormait comme une masse et ronflait dans son lit, dans une position incongrue. Il découvrit également à ce moment-là que son intérêt pour les autres ne se limitait pas à la gente féminine. Ce fut à l’âge de dix-sept ans qu’il se donna à un garçon pour la première fois, alors qu’il était parfaitement sobre. Il aurait pu mettre ça sur le compte de l’alcool, mais il savait ce qu’il avait ressenti, son corps ne mentait pas. Ce furent ses parents qui eurent plus de mal à accepter, lorsqu’ils les virent descendre tous les deux de la chambre, le lendemain. Theodore aurait donné n’importe quoi pour que ça n’arrive jamais. Sa dispute avec son père fut telle que l’homme quitta la maison enragé, déclarant qu’il ne voulait pas d’une tapette pour fils. Ce fut un coup dur pour Theodore qui lui cria qu’il ne voulait pas d’un connard comme père. Si le Dieu que priait sa famille à l’Eglise le dimanche matin existait, il dut réaliser son vœu à ce moment-là, car leur père ne rentra jamais. A peine tourna-t-il à l’angle de la rue qu’un camion percuta la voiture de plein fouet, le tuant sur le coup.

La vie avait pris un tourna inattendu. Theodore ne sortait plus beaucoup, son frère rentrait peu et sa sœur pétait les plombs. Gamine de quatorze ans portant des jupes courtes, se maquillant comme une voiture volée qui provoquait tout et tout le monde et s’acharnait sur Theo qu’elle tenait pour responsable de ce qui était arrivé à leur père. Quant à leur mère, elle ne répondait plus présente non plus. Elle se contentait de soupirer en voyant sa petite fille chérie sortir de la maison habillée comme une traînée, de hausser les épaules quand on lui faisait remarquer que le frère aîné n’était pas rentré depuis plusieurs jours, ou que Theodore n’avait pas quitté sa chambre et rien mangé depuis la veille. Tel un fantôme, elle errait de la maison à son travail dans lequel elle se plongeait pour ne plus avoir à penser au reste. Peu à peu, Theodore recommença à quitter sa chambre grâce à celle dont il allait tomber profondément amoureux. Tous deux vécurent deux années d’amour fort et intense qui permirent à Theodore de relever la tête, enfin. Sa douleur, il la gardait au fond de son cœur et savait en faire abstraction pour dire « je suis heureux ». Et sa sœur le détestait d’autant plus qu’elle ne supportait pas l’idée que Theo ait encore droit au bonheur. C’était plus fort qu’elle, il lui fallait un responsable. Le garçon finit par ne plus être blessé de ses attaques incessantes, ayant compris depuis longtemps qu’elle s’acharnait uniquement contre lui pour faire taire sa propre blessure. Son aîné, lui, continuait de le protéger comme il l’avait toujours fait : c’était lui qui reprenait sa fratrie en main, à défaut d’avoir des parents pour s’occuper d’eux. Il fit en sorte que leur sœur adopte un code vestimentaire digne d’une fille de son âge et la menaça de la priver de sortie si elle ne laissait pas Theo tranquille. Les choses se calmèrent alors doucement, même si l’absence de réelles figures d’autorité planait encore dans l’air. Il était loin, le temps où les rires fusaient chez les Nightingale. Aujourd’hui, c’était le silence qui régnait.

Assis sur le canapé de cuir noir, il regardait les parents de sa petite-amie avec des yeux ronds. Il ne pouvait pas croire ce qu’il était en train d’entendre. Mains crispées sur son pantalon, il serrait les dents en priant pour que ce soit une blague, qu’ils éclatent de rire et lui servent un verre de citronnade bien frais. Mais non, pas l’ombre d’un sourire sur leurs visages. Sa copine, ou son ex, vu les circonstances, tortillait ses mains et regardait ses pieds, en proie à une agitation qu’il ne lui avait jamais connue. « Je résume donc … Ça fait trois mois qu’elle est enceinte, je ne suis pas au courant, et vous voulez me payer pour que je sorte de sa vie et garde le secret. » Ça lui paraissait aberrant, digne d’un roman d’amour. Sa copine fondit en larmes et il se serait bien levé pour la réconforter, s’il n’avait pas été totalement paralysé. Son cœur tambourinait dans sa poitrine, sa tête tournait. « Nous savons que ta famille a quelques problèmes d’argent depuis le décès de ton père, tu aurais tout intérêt à accepter. » Theodore tituba jusque chez lui, tremblant, serrant dans sa main l’enveloppe contenant les cinquante-mille dollars qu’il venait d’empocher, en offrant en contrepartie la plus grande source de bonheur qu’il possédait. Il venait de lui dire adieu et de la condamner à des mois de solitude douloureuse. Il tendit l’enveloppe à son frère et se laissa tomber sur la chaise de la cuisine. « Ohla une seconde, t’as fait quoi là, t’as braqué une banque ?! » Theo releva faiblement les yeux vers lui. « J’ai vendu le microbe. » répondit-il. Le Microbe, c’était comme ça qu’ils appelaient leur sœur. Son naïf de frère fut pris d’une crise de panique que Theo réfréna en lui racontant la vérité. « Je ne comprends pas pourquoi ils ont fait ça. » Le garçon haussa les épaules. « Une fille mineure pas mariée et enceinte dans leur milieu de bourge, t’imagines la honte ? Ils l’envoient vivre chez ses grands-parents le temps qu’elle accouche et vont dire à tout le quartier qu’elle est tombée malade. Et quand elle reviendra avec le gosse, ils diront que c’est un bébé adopté. » Son frère éclata de rire, amer, et soupira avant de lui donner une accolade sincère. « Tout ira bien. »

Theodore s’était attendu à ne jamais s’en remettre. Pourtant, il ne souffrit pas longtemps, à moins qu’il ne souffre pas du tout. Sa vie à l’UCLA lui permettait de changer d’air et ses études de droit lui prenaient énormément de temps. Souvent il s’était disputé avec son père à ce propos : lui ne voulait pas faire de droit. Il voulait dessiner, peindre, faire de la photo et de la publicité. Mais d’après son père, ça n’avait aucun avenir et il voulait que son seul fils avec un Q.I supérieur au sien reprenne le cabinet de la famille Nightingale, qui coula malheureusement à sa mort, les entraînant dans une lente et mais réelle ruine. Jusqu’à ce que Theodore ne ramène cinquante mille dollars à la maison, bien sûr. Voulant rendre un dernier hommage à son père, le garçon débuta alors des études de droit qui, contre toute attente, finirent par lui plaire énormément. Il trouva rapidement sa voie et un projet d’avenir qui le motivaient réellement. Voilà maintenant quatre ans qu’il était à l’université, deux qu’il était père et un an qu’il croisait son ex tous les jours avec l’horrible sensation d’avoir échoué trop souvent au cours de sa vie. Trop de choses que Theodore aurait aimé faire différemment, impuissant face à ses erreurs qui lui coûtaient toujours beaucoup trop cher. Malgré tout, il était loin d’être malheureux. Grandir lui permettait de s’assagir. Oui, il était serein.



   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 16:37

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

bienvenue :3
j'ai une lily collins avec qui j'irais te réclamer un lien ♥
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 16:40

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

meeeerci  excited ** 
lily, ce sera avec grand plaisir ! j'adore le duo dans stuck in love  smirk
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 16:42

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

Bienvenue parmi nous Very Happy
Logan est chou  love 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 16:43

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

on sera beau promis :3
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 16:48

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

merci matilda ! giza est hot  love excited 
j'te crois eli, j'ai hâte de trouver ce lien  :3 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 16:51

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

Bienvenue sur Fraternities ! love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 16:56

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

merci beaucoup  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 17:01

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

Logan Lermannnnnnnnnnnnn ♥️  kiss 
Lui je l'aime dans le monde de charlie et dans le rôle de percy. Dans les mousquetaire aussi il est pas mal.
Je viendrais aussi réclamer un lien Arrow + t'es asthmatique + t'as perdu ton père = deux point commun avec Hale' si on veut xD

Bonne chance pour ta fichounette.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 17:03

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

emma watson la parfaite  sex kneel 
han alors là, évidemment qu'il nous faudra un lien  smirk j'irai lire ta fiche aussi pour voir si ça me donne des idées ! merci sweetie  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 17:07

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

Logan Lerman, j'aime j'aime j'aime love love
J'aime bien ce début de fiche. J'ai hâte de lire la suite ! Very Happy
Bienvenu sur FRAT. Possible que je vienne réclamer un lien loukas
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 17:08

marin
marin
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 15/11/2012
Prénom : Marine/SPLEEN.
Célébrité : Nicolas Duvauchelle
Crédit avatar : odistole
Messages : 3831
Nationalité / origines : FRANCAIS
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : nope.
http://www.frat7yearslater.com/

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

OH MON DIEU LOGAN !  ** 

Bienvenue parmi nous, réserve moi un super lien !  hug1 




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 17:10

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

merci à vous deux, avec vos avatars canons  ** excited 
je vous garde des liens au chaud, avec un énorme plaisir !  kneel 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 17:19

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

Bienvenue parmi nous mister  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 17:34

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

merci beaucoup  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 17:36

M. Clarence Burns
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

Bienvenue à toi !  ** Très très bon choix d'avatar et le prénom Theodore lui convient tellement bien.  love Bon courage pour ta fiche en espérant que tu te plaises parmi nous.  ** 


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 17:39

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

Logan **
Il m'a manqué de voir sa bouille sur un fo love
Bienvenue Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 17:41

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

merci infiniment à vous deux, vous êtes beaux  sex lovee 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 17:41

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

Logan ♥ Love him ! Bienvenue ici, courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 17:52

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

Bienvenue love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 17:55

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

bienvenuuuuuuuuuuuuuuue  :aidan: 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 18:40

Valery S. Belemi
Valery S. Belemi
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 23
Date d'inscription : 15/11/2012
Prénom : Loïc
Célébrité : Holden Lower
Crédit avatar : yonna
Messages : 6008
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Ma main droite.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : première année en langues Étrangères (option français)
Job/Métier : aucun job à l'horizon.
Adresse de résidence : quelque part sur le campus (pour le moment, le temps qu'il prenne ses marques et se trouve un appartement en ville)
Dispo pour le rp : Oui

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuue **
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 23:01

Aaron Campbell
Aaron Campbell
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 09/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Henry Cavill
Crédit avatar : Aurore ♥
Messages : 6116
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplomé en photographie à l'UCLA.
Job/Métier : Photographe en studio indépendant, au A. Campbell Photography.
Adresse de résidence : Villa luxueuse dans le Westwood, en bord de mer.
Autres comptes : Alice et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

Bienvenue parmi nous jeune homme Cool


Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander. Maupassant
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) EmptySam 22 Mar 2014 - 23:11

avatar
Invité
Invité

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

LOGAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN ! Arrow

Bienvenue sur Frat love
Toi, tu vas rencontrer une de mes femelles, obligé Razz
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you just have to believe. (ft logan lerman)   you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

Contenu sponsorisé

you just have to believe. (ft logan lerman) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
you just have to believe. (ft logan lerman)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »
» PV X-MEN
» Heather A. Logan - I'm not crazy.
» [Fascina Sangster & Heather A. Logan] Immune VS Fondue
» Dis , combien de points pour la glace du gamin ? - PV Logan ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les dossiers archivés-
Sauter vers: