-34%
Le deal à ne pas rater :
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec batterie et coffret ...
295.99 € 449.80 €
Voir le deal

Partagez
 

 grace + we can act like tomorrow doesn't exist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist EmptyDim 13 Avr 2014 - 23:49

Ayden T. Wilson
Ayden T. Wilson
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 03/10/2013
Prénom : Hush/Elodie
Célébrité : Will Higginson
Messages : 2014
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 1ere année en Commerce et Marketing - Cours de découverte en musique
Job/Métier : Riche héritier ?
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ShaSha & Riri

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty


Grace & Adam

Le vent frais de la nuit mord ma peau avec la même intensité que mes roues avalent le bitume sous le rythme irrégulier des lumières de la ville. Je roule vite. Toujours trop vite. Mais j’aime cette sensation, celle d’être toujours sur un fil. De pouvoir tout perdre en une fraction de seconde. Ma plus grande tragédie étant de n’avoir jamais rien perdu. Lorsque j’aperçois les néons blancs du seul pub de South Central, je m’arrête, descend de ma moto et envoie un texto à cette fille que j’ai rencontré quelques semaines plus tôt pour l’inviter à me rejoindre. Casque sous le bras, j’entre dans le pub. Une odeur de bière et de bois ainsi qu’une atmosphère pesante viennent tout de suite m’envelopper dans leur chaleureux manteau. Je commande une bière blonde et me dirige vers une table de billard. Je commence un jeu en solitaire, en espérant qu’elle me rejoigne. Etrangement, la simple idée qu’elle passe les portes de l’établissement réveille l’adrénaline au creux de mes veines. Elle ne sait pas qui je suis, elle ne se rappel peut-être même pas de moi. Les chances que j’aperçoive son visage fin et ses longs cheveux bruns sont minces. Mais je suis joueur. Et ce soir, j’ai besoin de me changer les idées, de me retrouver. De retrouver cet homme indépendant et libre que j’étais et que j’ai l’impression d’avoir perdu aux détours d’une relation. Je veux être moi, je veux être un autre. Et j’ai l’intime conviction qu’avec Grace, son nom ne m’a décidemment pas échappé même après ces trois semaines, que je vais me retrouver ce soir.


Be honnest, be real ◇©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist EmptyLun 14 Avr 2014 - 1:09

Grace W. Nolan
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty

South central. Voilà le quartier vers lequel je me dirige en me posant mille et une questions sur la personne que je vais rejoindre. J’avoue avoir une petite idée, mais je préfère ne pas trop m’avancer. Dans tous les cas j’ai choisi une tenue sexy, quelque chose de provocant, qui colle à ma peau et laisser le plaisir de voir mes formes se dessiner. Je prends ma voiture, pour aller plus vite qu’à pieds, et après quelques minutes je me retrouver devant le bar indiqué. Je me gare, coupe le contact et sors de ma voiture, perchée sur des talons trop hauts, pour changer. Je pousse la porte du bar, et lance quelques regards à l’intérieur afin de savoir si je reconnais quelqu’un. Sur le côté, à la table de billard se trouve celui sur lequel je pensais tomber. Un sourire se dessine sur mes lèvres lorsque je m’approche de lui et que je me place en face de lui afin de prendre en main la boule qu’il était en train de viser. En mordillant ma lèvre inférieure, je plante mon regard dans le sien lorsqu’il relève les yeux sur moi. « Adam … » Je prononce dans un murmure presque fiévreux. Pour donner le ton de ce qu’il se passe dans ma tête, c’est vrai. Je décide d’oublier le reste, de ne plus être hantée une nouvelle fois par cet autre garçon auquel je ne veux pas m’accrocher, auquel je n’ai pas envie d’être associée. « Ton côté sombre, ça comporte une partie de billard ? » Je m’avance vers lui, un sourire toujours posé sur mes lèvres, je le défi, posant ma main sur la queue qu’il tient dans les siennes, allumeuse comme je sais l’être. « T’en as mis du temps à te décider. » Je le taquine finalement sur le fait qu’il aurait pu me contacter avant.



Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist EmptyLun 14 Avr 2014 - 13:11

Ayden T. Wilson
Ayden T. Wilson
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 03/10/2013
Prénom : Hush/Elodie
Célébrité : Will Higginson
Messages : 2014
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 1ere année en Commerce et Marketing - Cours de découverte en musique
Job/Métier : Riche héritier ?
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ShaSha & Riri

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty


Grace & Adam

Les minutes passent et je mentirai si je disais ne pas surveiller l’horloge. Cette fille me met dans un état que je ne soupçonnais pas possible. Elle a introduit quelques gouttes d’excitation et d’adrénaline dans mes veines qui s’allient et se mélangent dans une danse lascive mais néanmoins intense. Je m’impatiente. D’habitude si patient. Et lorsque une silhouette aux formes plus que féminines se dresse de l’autre côté de la table de billard, juste devant moi, un sourire s’étire sur mes lèvres. Ses doigts fins saisissent la boule que je vise et mon regard s’élève jusqu’à son visage, guider par sa voix presque fiévreuse lorsqu’elle prononce mon prénom. Une intonation qui fait travailler mon inconscient et me donne envie de l’entendre le dire de cette façon toute une nuit durant. « Je suis flatté … tu te souviens de mon prénom et même de mon existence … ». Une façon d’induire qu’une fille comme elle doit avoir assez de prétendants pour ne pas se souvenir de la moitié d’entre eux. Il m’arrive moi-même d’oublier le prénom de certaines filles, celles qui malgré elles, me marquent le moins. Peu à peu je me redresse. Le temps qu’elle fasse le tour de la table, me laissant tout le loisir de contempler la façon dont sa tenue sublime ses formes que je devine trop aisément. « Tout commence avec une partie de billard ». Un sourire malicieux au coin des lèvres, je lui cède la queue de billard qu’elle semble avoir bien en main. « Garde ça et n’hésites pas à t’en servir quand tu en ressentiras le besoin … ». Une réplique anodine, qui bientôt, elle le comprendrait, n’aurais rien d’anodin. Tout en poursuivant la discussion, mon regard braqué dans le sien, je la fais légèrement pivoter, sans même qu’elle ne s’en rende compte, pour que ses fesses viennent rencontrer le bord de la table de billard et que je la coince contre avec mon corps. « Je ne voulais pas appeler trop tôt … Tu m’aurais pris pour un de ces mecs désespérés … ». Ce n’est pas exactement pour ça que je ne l’ai pas appelé plus tôt. Ma relation un peu mouvementée avec une jeune femme expliquait plus précisément ce silence. Mais ça, elle n’est pas obligée de le savoir. En me penchant légèrement, j’attrape une boule de billard que je fais tourner entre mes doigts. « Je n’étais pas sûr que tu viennes ce soir … ». Mais sa présence me ravissait. Et sans crier garde, je lance la boule de billard dans le dos d’un type, sur la table d’à côté. Me tournant immédiatement vers Grace pour lui hurler. « Je t’ai dit que les boules doivent rester sur la table ! Sur notre table de préférence ! ». Digne du plus grand acteur, je me tourne vers le type au regard noir, l’air méchant naturellement et plutôt baraqué. « Désolé mec, elle apprend ! ». Il n’insiste pas se tourne à nouveau dos à nous et j’attrape une nouvelle boule de billard entre mes doigts, adressant un clin d’œil à la jeune femme.


Be honnest, be real ◇©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist EmptySam 17 Mai 2014 - 10:48

Grace W. Nolan
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty

« Je suis flatté … tu te souviens de mon prénom et même de mon existence … » En même temps, je ne suis pas du genre à oublier un visage, surtout lorsque ce dernier me plait. Et croyez-moi Adam fait partie de ces personnes qui ont un visage dont on ne peut que se souvenir. Mais s’il veut penser que j’ai bien trop d’hommes dans ma vie et que j’arrive tout de même à l’avoir dans la tête, je me dis que c’est tant mieux. Que dans le fond de son esprit, le monsieur me veut. Pour toute réponse, je lui souris, mais pas vraiment quelque de gentil, ou d’innocent, non, à mon niveau et dans mes yeux je suis certaine qu’il comprend bien vite que l’innocence, ce n’est pas mon fort. Et puisque je suis ici pour voir ses « mauvais » côtés, je me dis que cela ne me servira à rien de tenter de lui montrer mes qualités. Oui, on est ici pour se prouver, que nous ne sommes pas capables d’aimer, ou de l’être, je ne sais plus vraiment, et j’ai perdu le fil de mes pensées. Il est hanté, par ce fil-là, par ce fichu Andreas. Quand je fais le tour de la table, trop lentement, je crois me mordiller un peu la lèvre, n’en suis pas certaine, ce doit être surement un automatisme, ou je ne sais quoi, l’impression d’être parfaitement prête à être sa proie. Je le taquine sur le billard, et sa réparti ne me surprends même pas, étant donné la façon dont il m’avait parlé le soir où l’on s’est rencontré. Me demander si j’avais peur, n’importe quoi. Je n’ai jamais peur de rien, c’est comme ça. « Tout commence avec une partie de billard » Alors si c’est le cas, je hausse à peine les épaules lorsqu’il s’éloigne de moi. « Garde ça et n’hésites pas à t’en servir quand tu en ressentiras le besoin … » Je fronce un peu les sourcils, me questionnant, nous allons jouer au billard, évidemment que je vais me servir de la queue. Parce que je ne vois pas franchement ce que je pourrai faire d’autre. Alors un peu décontenancée, je lui précise qu’il a mis du temps, que je ne l’espérais plus, qu’il a mis du temps, et qu’habituellement, ce n’est pas à l’homme de se faire désirer, une nouvelle façon de le taquiner. « Je ne voulais pas appeler trop tôt … Tu m’aurais pris pour un de ces mecs désespérés … » Hmm … D’accord, je peux le concevoir, alors je me contente de sourire en l’observant attraper une boule de billard entre ses doigts. « Je n’étais pas sûr que tu viennes ce soir … » Est-ce que j’avais hésité à venir, en réalité ? Je ne pense pas, non surement pas. Je voulais qu’il me vide la tête, je voulais qu’il me pousse vers un ailleurs où je n’en aurai plus rien à faire de mon cœur. Une nouvelle fois je souris, le problème, c’est qu’il s’envole bien vite, mon sourire, de la même façon que la boule qu’il tenait en main. Je crois que j’ai un moment de grand blanc à l’intérieur de ma tête. Le tout, la bouche entrouverte de surprise. « Je t’ai dit que les boules doivent rester sur la table ! Sur notre table de préférence ! » Là je crois que j’ai un véritable frisson qui me parcourt lentement le dos. Ce mec est fou. Non, plus encore, ce mec est fou, et ça me plait. « Désolé mec, elle apprend ! » L’effet de passer pour une idiote qui ne sait carrément pas jouer, ne me gêne pas vraiment, mais lorsque je remarque qu’il attrape à nouveau une boule dans ses mains, je comprends, ou tout du moins, je redoute, je sais, qu’il va recommencer. Que la soirée va vite monter en tension, et l’adrénaline qui bat le rythme à l’intérieur de mes veines me donne le tournis. Son clin d’œil, son sourire, il va recommencer, c’est certain, même. Son côté obscur, c’est donc ça ? Un penchant pour le danger et pour un mec qui, de par sa corpulence, pourrait surement lui mettre une raclée. Mes yeux jonglent quelques secondes, de son visage, sa main, l’autre homme, j’ai l’impression que ma respiration s’accélère, j’attends le moment où il va recommencer, où je vais devoir surement me barrer d’ici, en courant, vite. Très vite, même. Je ne suis pas une trouillarde, mais je me demande si je suis vraiment prête à me brûler les ailes afin de pouvoir passer une soirée avec lui. J’ai mon portable qui me démange, qui me nargue, et qui murmure que je dois appeler Andreas, que c’est avec lui que je veux être. Mais dans ma tête ça ne va clairement pas. Je refuse toutes ses pensées, refuse même de le trouver dans ma tête, et c’est donc pour ça que je m’approche d’Adam, et que je lui dis doucement. « T’es fou. » De ma main, je prends la boule qu’il tenait, surement que j’aurai moins de force que lui, surement que ça va faire moins mal … « Mais la folie, ça me plait. » Je reproduis son geste, jette la boule aussi fort que je le peux sur le dos de la même personne que précédemment. « Et moi ! Je te dis que je ne sais pas jouer ! » Mais cette fois, je me doute que ça ne passera surement pas.



Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist EmptyLun 16 Juin 2014 - 16:04

Ayden T. Wilson
Ayden T. Wilson
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 03/10/2013
Prénom : Hush/Elodie
Célébrité : Will Higginson
Messages : 2014
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 1ere année en Commerce et Marketing - Cours de découverte en musique
Job/Métier : Riche héritier ?
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ShaSha & Riri

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty


Grace & Adam

Mon air confiant et déterminé dissimule aisément le picotement qui fait rage au bas de mon ventre lorsque j’attends la réaction de la jeune femme qui m’accompagne. Je ne me trompe que très rarement, mais je n’ai aussi que très rarement des compagnes des jeux. Des jeunes femmes assez folles ou assez déstabilisées pour quelques raisons que ce soit, pour y prendre part. A l’instar de JJ qui occupe mes pensées, cette femme dont j’imagine une réaction imprévisible et sûrement démesurée. Une réaction qui me mettrait de toute façon plus encore dans l’embarras, car elle, elle ne pensait qu’à me pousser toujours plus loin dans mes retranchements, qu’à me prouver que j’avais des limites et qu’elle les cerneraient tôt ou tard en se fichant éperdument du degré de dangerosité. Grace n’était pas JJ, car derrière sa carapace j’ai cru cerner une fragilité, une douceur et des faiblesses. Et c’est finalement cette idée qui me plait le plus chez elle, cette idée de faiblesses qui ne font que refléter les miennes, mes propres faiblesses. Son visage trahi la surprise que lui inspire mon geste quand son silence témoigne de l’incompréhension. Tout en saisissant une autre boule de billard, pour ne pas lui laisser le temps de réfléchir, d’hésiter plus qu’elle ne le fait déjà, je la fixe, je la fixe pour qu’elle réagisse pour qu’elle s’éveille et choisisse la tournure qu’allait prendre les évènements. Une tournure qu’elle décida à peine sa main eut-elle récupéré la boule que je tenais il y’a encore quelques secondes. Je suis fou, mais tu l’es aussi Grace. Un large sourire au visage, bluffé par son arrogance, je suis des yeux la boule qui file dans les airs et vient s’écraser à nouveau dans le dos du type qui se tourne le visage cette fois ci furibonds. Quand elle ajoute qu’elle ne sait pas jouer, l’ultime provocation, je ne peux m’empêcher d’éclater de rire brisant les règles du jeu, nous démasquant complètement. Mes mains se posent autour d’elle, de part et d’autres de son corps sur le bois du bord du billard. « Je ne pensais pas que tu oserais … ». Un léger sourire au coin des lèvres, je lâche son regard envoutant, un regard qui m’empêche de penser à une autre et me mets devant elle quand le type se rapproche dangereusement de nous, me grisant d’adrénaline fuyante au sein de mes veines. Lui tendant la queue qu’elle a naïvement prit entre ses mains tout à l’heure, j’espère qu’elle s’en serve au bon moment quand de mon côté, j’attrape une boule de billard, serrée dans ma main, me servant de ça pour frapper l’homme au visage. Un homme gigantesque qui ne broncha pas et me rendit mon coup sans hésiter, un coup puissant qui me fit presque tomber. Merde. Ça n’allait pas être si simple. Je fracassais tout ce qui me tombait sous les mains sur le crâne du monstre et en me décalant légèrement, permis à Grace de donner un coup de queue de billard sur son dos. L’homme presque au sol, je ne préférais pas attendre qu’il se relève, surtout quand d’autres types dans le bar se rapprochèrent du ring, alors j’attrape la main de Grace et la tire vers la sortie. « C’est le moment où on se barre … ». A travers la foule, poussant les types qui oseraient lever la main sur elle, je nous fraie un chemin. Ouvrant la porte je l’attire vers ma moto, légèrement alcoolisé j’étais largement capable de conduire. « Une petite balade à moto ça te dit ? ». Elle n’a pas vraiment le choix et j’en suis bien conscient quand je l’invite à s’asseoir derrière moi.


Be honnest, be real ◇©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist EmptyMar 22 Juil 2014 - 17:18

Grace W. Nolan
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty

Je crois que je ne réalise pas tout de suite la portée de mon geste. La folie m’a gagné, ou quelque chose du genre en tous les cas, mais déjà mon regard quitte l’homme sur lequel je viens de jeter la boule de billard pour retrouver celui d’Adam, envoutant. Il se rapproche de moi, bloque mon corps de ses mains en les posant sur la table, et cette proximité me transcende un peu, me fait oublier toute autre chose. « Je ne pensais pas que tu oserais … » Si ça peut le rassurer, moi aussi je ne pensais pas. Mais je réponds à son sourire par un des miens. Et quand il me tend la queue de billard je comprends bien vite que les choses ne vont pas rester aussi simples et qu’on ne va pas se contenter de se charmer après avoir littéralement attaqué un mec qui était venu ici dans l’espoir de sortir, de s’amuser ou je ne sais quoi. Non, la vie ne fonctionne pas comme ça. Le premier part, et je ne saurai plus dire qui attaque en premier, je ressens les battements de mon cœur qui accélère, mon sang qui bout clairement à l’intérieur de moi. Au moment où je le peux, je frappe aussi, et je me dis que je suis folle, que je n’ai pas le droit de retomber dans les conneries comme ça. Que c’était fini, après l’accident, que la maison de correction, c’était juste une fois et c’était quelque chose que j’avais décidé de laisser derrière moi. Quand le mec tombe sur le sol, j’ai l’impression de sortir d’une certaine léthargie, comme si j’avais vécu le moment sans le faire vraiment. Adam attrape ma main et j’attends ses directives pour la suite, putain. « C’est le moment où on se barre … » D’un hochement de tête furtif, j’approuve sa phrase et je le suis lorsqu’on traverse la foule pour fuir le lieu de notre crime. Une fois à l’extérieur, je respire longuement afin de reprendre mes esprits tandis qu’il me train vers ce qui semble être sa moto. De toutes les façons, il ne l’aurait pas volé, pas vrai ? Grace tu crois vraiment qu’il n’en est pas capable avec ce qu’il vient de se passer ? « Une petite balade à moto ça te dit ? » Je lui souris encore, et malignement ce coup-ci. La dernière fois que je suis montée sur une moto, ça remonte à la soirée d’Halloween, et la soirée c’était plus que bien fini. Des souvenirs fiévreux me reviennent en tête, Tylian, le bureau, et puis la suite, ma bêtise, Andreas, notre rencontre et histoire qui ressemble de plus en plus à n’importe quoi. Alors j’arrête directement d’hésiter, parce qu’on ne vit qu’une fois, et qu’Adam est une tentation aussi belle que celle d’Halloween dernier. Je mords ma lèvre inférieure et lui dit tout en montant derrière lui. « Évidemment. » Je suis libre de faire mes propres choix, et ce soir je le choisis lui. J’entoure mes bras à sa taille en attendant qu’il démarre. Qu’il fasse à nouveau grimper l’adrénaline à l’intérieur de moi. Que la soirée prenne un nouveau tournant ou je ne sais quoi. Tant qu’il me garde avec lui et qu’il me montre ce côté sombre qu’il m’a si subtilement donné envie de connaitre et d’apprécier, je le sais. Et quand j’entends du bruit derrière nous, je devine que ce sont le mec et sa bande de potes qu’on a attaqué qui viennent vers nous afin de se venger. « Démarre, sinon on est bon pour un second round. » Un ordre que je lui donne en riant juste avant qu’il ne s’exécute et que le moteur ne se mette à rugir. Je me cramponne un peu plus à lui, tandis que nous filons à travers la nuit vers l’endroit dont il a envie.



Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist EmptyDim 10 Aoû 2014 - 12:11

Ayden T. Wilson
Ayden T. Wilson
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 03/10/2013
Prénom : Hush/Elodie
Célébrité : Will Higginson
Messages : 2014
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 1ere année en Commerce et Marketing - Cours de découverte en musique
Job/Métier : Riche héritier ?
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ShaSha & Riri

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty


Grace & Adam

L’adrénaline court dans mes veines et rugie dans mes tempes. Elle me maintient en alerte, mes sens sont à vif et quand la porte s’ouvre à la volée derrière nous, je sais qu’il ne vaut mieux pas que l’on s’attarde. Alors aux mots ou plutôt sur l’ordre de la demoiselle, je démarre d’un coup de pied sec sur la pédale et tourne la manette d’accélération. Le moteur s’emballe, les pneus crissent sur le bitume, j’ai du mal à contrôler le guidon mais après quelques mètres, je le tiens fermement et retrouve la route principale. Le vent griffe mon visage mais cette sensation est salvatrice, mes poumons s’emplissent d’air et je me sens simplement vivant. Sans jamais cesser de pousser l’aiguille sur la gauche du compteur, je scrute l’horizon. Le décor devient flou parce que la vitesse et l’obscurité ne nous permet pas de l’admirer. Une vitesse qui décolle doucement mon estomac et fait virevolter des centaines de petits papillons. Bon sang ce que j’aime ça. Une sensation tellement prégnante que j’en oublie de m’assurer que la jeune femme derrière moi n’est pas tétanisée ou au moins impressionnée. C’est après de longues minutes de course folle que je ralenti. Arrivant à notre prochaine destination je m’arrête et cale la moto sur sa béquille. J’attends que Grace descende et la suis dans son mouvement. Mon regard espiègle et impressionné à la fois se perd sur elle. « Je suis impressionné … C’est un peu comme si tu avais fait ça toute ta vie ». En tout cas, ce ne doit pas être la première fois. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que Grace n’est pas une fille impressionnable et cela sûrement grâce à un passé particulier … Je ne veux pas forcément en savoir plus, je ne suis pas curieux mais mon regard interrogateur ne cesse de s’aventurer dans le sien. Enfin, je me détache de ses yeux envoutant et m’avance vers l’horizon, d’ici la vue sur l’océan est incroyable. Un océan plutôt calme dans ce coin là parce qu’une petite crique permet aux vagues de s’apaiser. Les rayons de la lune créent des reflets sur l’eau et de là ou nous nous tenons sur le bord de la route, sur une petite falaise d’une dizaine de mètre c’est absolument magnifique. « Dis moi Grace … Tu n’es pas frileuse ? ». Un demi-sourire qu’elle ne peut pas voir s’affiche sur mes lèvres et avec ces quelques mots je révèle la deuxième partie de mon plan. Au fond le but est de ne surtout pas faire redescendre l'adrénaline.


Be honnest, be real ◇©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist EmptyDim 28 Sep 2014 - 12:28

Grace W. Nolan
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty

Les talons de mes chaussures s’ancrent dans les cales pieds de l’engin, mes cheveux volent derrière mon visage, et le claque un peu parfois, et mes mains contre son torse resserrent leur emprise. Je me laisse envahir par cette sensation de liberté, celle que j’ai depuis toujours recherchée. L’impression de lâcher prise, que tout est possible. Que demain ne compte pas et que dans ma tête, dans mon cœur, il n’y a personne d’autre que moi. Egoïste comme je me sais capable de l’être, à chaque fois. Une peste, oui, rien que ça. Le temps défile comme le décor autour de nous, mais je ne prends pas la peine de réellement regarder, je me fiche et je réalise bien vite que ce n’est pas vraiment raisonnable ce que je suis en train de faire étant donné que je ne le connais pas. Le problème c’est que je pense que c’est le risque qui rend la chose excitante, ce même risque qui me fait sourire lorsque le moteur ralenti pour finalement se stopper. Il descend de sa monture et j’en fais de même sa suite, remplaçant mes cheveux en le regardant. « Je suis impressionné … C’est un peu comme si tu avais fait ça toute ta vie » J’incline le visage sur le côté, en mordillant ma lèvre inférieure, sans le calculer. Je pense à ma vie, justement, à ce que j’ai pu y faire et ce que j’ai risqué. « Je cache bien mon jeu. » Derrière mon visage angélique, évidemment. Mon regard se perd finalement sur l’océan, et je commence à réaliser ce qui nous attend pour le reste de la soirée. Une boule commence à prendre place peu à peu dans mon estomac. Des souvenirs lointains d’une vie qui n’existe plus mais qui laisse des traces. Grace, calme toi, promis ça ira. « Dis moi Grace … Tu n’es pas frileuse ? » Frileuse non, pas le moins du monde, mais le problème se trouve ailleurs. Sur cette journée où mon père avait voulu m’apprendre à nager. Je n’ai jamais réussi, il y a un truc qui me dérange dans le fait d’être dans l’eau, mais je vais prendre sur moi, je refuse de montrer au monde entier qu’il y a de la peur à l’intérieur de moi. Je suis bien loin de cela. « Frileuse ? » Je le regarde en souriant, je ne sais pas ce qu’il attend, mais pour me donner du courage ou je ne sais quoi, je retire mes chaussures et mon débardeur, ne me reste plus que mon pantalon avant que je ne sois en sous-vêtement devant lui. « T’as l’impression que je le suis ? » A la limite d’être railleuse, je continue mes mouvements afin de n’offrir à ses yeux, qu’un ensemble de dentelles bleues. C’est le moment je sais où je me dois de lui préciser que je ne sais pas nager. Mais à défaut de faire cela, je m’approche de lui et laisse mes doigts courir sur son torse pour le provoquer plus que je ne le devrai. « Et toi, ne me dis pas que tu as froid ? » Provocante, j’approche mon visage du sien, attirant, comme s’il avait en lui ce côté inaccessible qui me plait tellement chez les hommes plus âgé. Mes prunelles ne lâchent pas les siennes, en patientant pour qu’on en arrive au moment où on se jettera à l’eau, tous les deux.



Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist EmptyLun 13 Oct 2014 - 21:09

Ayden T. Wilson
Ayden T. Wilson
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 03/10/2013
Prénom : Hush/Elodie
Célébrité : Will Higginson
Messages : 2014
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 1ere année en Commerce et Marketing - Cours de découverte en musique
Job/Métier : Riche héritier ?
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ShaSha & Riri

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty


Grace & Adam

Elle cache bien son jeu. A moitié pensais-je sans le faire remarquer à l’intéressée. Une flamme brûle dans ses yeux, une flamme d’arrogance, de défiance que je ne vois que chez très peu de femme. Des femmes sulfureuses, indépendantes. Et sans même la connaître, je sais que Grace correspond à cette description. Qu’au fond, je ne suis pas allée vers elle par hasard. Non, je ne me suis pas trompé. Elle a bien ce que je cherchais. Une étoile filante, incandescente. Un éclair dans ma vie qui s’effacerait aussi vite qu’il avait été créé dans un goût d’illusion. Voilà ce que tu es Grace. Et ton attitude me le démontre une fois de plus. Quand ce sourire s’affiche sur tes lèvres quand tes talons volent dans les airs, quand ton débardeur suit leur chemin pour me dévoiler un sous-vêtement aux couleurs et aux courbes qui affole mon cœur sans que je ne bouge pour autant, sans que je ne détourne le regard de ce que tu m’offres. « Tu n’en as pas l’air non ». Soufflais-je alors que tu ne t’arrête pas. Son jean glisse sur ses jambes et un sous vêtement assorti me laisse peu d’imagination sur le reste de son anatomie que je détaille avec attention, avec fascination quand elle se rapproche dangereusement de moi. C’est un combat, un combat pour ne pas poser mes mains sur elle. Pour ne pas happer sa peau et ses formes lorsque ses doigts viennent courir sur mon torse. Froid ? Je souris malicieusement et tire sur le col de mon tee-shirt pour le retirer complètement. Mes mains s’activent ensuite sur ma ceinture et mon jean rejoint le sol. En boxer, je laisse mes doigts glisser sur la colonne vertébrale  de la jeune femme pour les remonter jusqu’à ses cheveux que j’empoigne fermement. « Tu me fais confiance ? ». En réalité, que sa réponse soit positive ou négative, cela ne m’empêchera pas de mettre à exécution mon plan. Et mon regard planté dans ses prunelles semble parler pour moi. Non Grace, je ne te laisse pas le choix. Doucement je relâche ses cheveux et attrape sa main pour m’élancer vers la falaise et me laisser tomber. La jeune femme n’a pas eu d’autre choix que de me suivre dans mon action …


Be honnest, be real ◇©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist EmptyDim 9 Nov 2014 - 18:33

Grace W. Nolan
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty

« Tu n’en as pas l’air non » Un sourire malin vient se placer sur mes lèvres et je me délecte quelques secondes du fait que non, je n’ai pas froid aux yeux et qu’il a su le remarquer. Après tout, toute cette mise en scène est faite pour cela, pour nous pousser au-delà de nos limites, et pour le coup, de mes limites. Car l’eau fait partie de celles-là. Je vais mourir, je vais me noyer pour faire l’intéressant et ne pas lui révéler que je n’ai jamais réellement su nager. Bordel, je n’ai aucune idée de comment me sortir de l’instant, bien au contraire, mon regard le défie encore et je le dévore un peu plus de mes prunelles lorsque comme mon égal il se défait de ses vêtements. Adam est beau, vraiment, et je me félicite de savoir comment charmer les hommes plus vieux, et être capable de ne jamais perdre pied devant eux. Avant Andreas, j’ai eu pas mal d’aventures de ce genre-là, avant Andreas … Et je tente du mieux que je le peux de le sortir de ma tête, c’est d’ailleurs lui ma nouvelle motivation, lui et mon envie de l’oublier qui me décident à ne plus hésiter, je vais sauter. Je vais le faire et après ça, il n’hantera plus mon esprit, ce sera fini lui et moi. Je reviens dans un semblant de réalité lorsque les doigts d’Adam commencent lentement à courir sur ma peau, m’électrisent et provoquent plusieurs vagues de frissons en moi. Empoignent mes cheveux, et me contrôle comme rarement on le fait. « Tu me fais confiance ? » J’ai envie de répondre que oui, mais je reste muette. La vérité c’est que je ne saurai donner une réponse sincère, et je ressens bien que ce n’est pas le moment d’être mitigée. Sans que je ne le vois venir, Adam nous entraine tous les deux dans sa chute, et je n’ai le temps que de hurler. L’eau claque finalement mon corps, froide et effrayante à la fois. Je perds mon souffle, le gout salé me vient directement en bouche et j’ai l’impression horrible d’être en train de suffoquer. J’ai lâché la main d’Adam dans ma chute. Je suis seule et je me noie, clairement. Alors après quelques secondes – une éternité - à me débattre, je sors enfin la tête de l’eau. « J'sais pas nager ! » Je hurle enfin, affolée. Les yeux embué, je cherche Adam autour de moi, prie le ciel, c’est vrai, pour qu’il m’amène vers le rivage avant que je sois vraiment en train de couler.



Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist EmptyVen 14 Nov 2014 - 22:37

Ayden T. Wilson
Ayden T. Wilson
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 03/10/2013
Prénom : Hush/Elodie
Célébrité : Will Higginson
Messages : 2014
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 1ere année en Commerce et Marketing - Cours de découverte en musique
Job/Métier : Riche héritier ?
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ShaSha & Riri

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty

Son absence de réponse à ma question est bien ce qui produit ce léger rictus sur mon visage. Finalement Grace aurait bien des limites que j’effleure du bout des doigts et dans lesquels je nous lance en prenant cette grande impulsion pour nous obliger à décoller du sol et retrouver quelques longues secondes plus tard une eau glacée qui me broie les poumons et me dévore la chaire. La sensation est douloureuse mais revigorante à la fois. La tête hors de l’eau, mes poumons s’emplissent d’air comme si je prenais la première inspiration de ma vie, mon cœur bat à la chamade et je ne pense même pas à chercher la jeune femme dont la voix résonne dans la nuit. « J’sais pas nager ! ». Quoi ? Mon cœur tambourine, propulse le sang directement dans mon cerveau qui se gonfle à en exploser dans ma tête. Je tourne la tête à gauche à droite, bordel, j’y vois rien. La nuit et le bruit des vagues contre les falaises m’empêchent de la repérer. Et c’est à l’instinct que je me mets à nager. Les secondes qui s’égrainent paraissent des heures, je m’accroche à ce que je pense être ses membres se débattant dans l’eau, je sais que si je ne la retrouve pas au plus vite, elle finira au fond de l’eau et personne ne la retrouvera. Alors quand mes mains devant moi frôlent ce que je pense être un corps, c’est avec la hargne, la peur au ventre que je l’agrippe contre moi. « Je suis là, ne bouge pas, tu va nous faire couler tous les deux. ». Ce n’est pas vrai, j’ai la force de nous soutenir mais je veux qu’elle se calme. Qu’elle ne panique pas. « Je pensais que tu bluffais, mais t’es complètement dingue ! ». Me serais-je jeté à l'eau à sa place ? Je n'en sais rien. Un léger sourire vient animer mes lèvres quand mon cœur et mon souffle se remettent de leurs émotions. Je la resserre un peu plus contre moi tout en continuant de nager sur place au gré des vagues à l'aide de mes jambes. Dans la nuit je parviens à déceler ses prunelles apeurées. Grace ne peut plus se cacher derrière des airs, ce que je détaille intensément dans son regard c’est une vraie émotion.


Be honnest, be real ◇©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist EmptyVen 5 Déc 2014 - 15:55

Grace W. Nolan
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty

Mes mouvements sont rapides, incontrôlés, je ne sais plus où je suis et l’eau s’infiltre déjà beaucoup trop en moi. Je fais naufrage, je coule, je meurs comme ça. Je pense au jour où j’ai voulu apprendre à me débrouiller dans une piscine. Au fiasco que ça a été, à la peur, à l’impression de froid qui ne voulait plus me quitter. Je me débats, je crève bordel, je crève encore plus vite que ce que je le crois. Les secondes sont infinies, et je commence à avoir envie de crier, de hurler, de lui dire une bonne fois pour toute que ce n’est ni une blague, ni une connerie, je touche vraiment à la fin de ma vie. Quand je sens des bras entourer mon corps avec force je comprends directement que je ne suis plus seule dans l’océan, que je ne l’aie jamais été. « Je suis là, ne bouge pas, tu vas nous faire couler tous les deux. » Ne pas bouger ? Pas aussi simple à faire qu’à dire. J’essaie de m’exécuter, mais je sens bien mon cœur qui ne veut pas se calmer, ma respiration qui est emballée, mes pieds qui ne s’arrêtent pas de s’agiter. « Je pensais que tu bluffais, mais t’es complètement dingue ! » J’hésite entre rire et pleurer, et de mes mains je m’accroche fortement à ses épaules et cherche son regard pour rassurer le mien. J’y ai vraiment cru, cette fois, à la fin. Alors mon rythme cardiaque consent enfin à revenir peu à peu à la normale, et je rigole pour de bon, sans pouvoir m’arrêter, je relâche la pression. « Complétement. » prononce ma voix encore un peu apeurée, d’une façon un peu démesurée. Et sans savoir pourquoi, ni même comment, parce que j’ai eu peur, parce qu’à la vérité, j’ai mal au cœur, je viens plaquer mes lèvres contre les siennes, avec fougue et presque violemment, je lui arrache un baiser synonyme de toutes les sensations que je viens de ressentir et de subir. Et puis, finalement, je le regarde en riant. « Je me sentirai mieux si j’avais pieds. » Vraiment.



Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist EmptyLun 12 Jan 2015 - 20:26

Ayden T. Wilson
Ayden T. Wilson
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 03/10/2013
Prénom : Hush/Elodie
Célébrité : Will Higginson
Messages : 2014
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 1ere année en Commerce et Marketing - Cours de découverte en musique
Job/Métier : Riche héritier ?
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ShaSha & Riri

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty

Ses deux billes brunes s'accrochent aux miennes avec plus de hargne encore que ses mains sur mes épaules. Tu vois Grace, c'est ça se sentir vivant, c'est ça vouloir l'être, vouloir vivre … Et ses ongles dans ma peau, cette peur dans sa voix, ses lèvres qui se plaquent aux miennes sans que je m'y attende …. C'est comme ça que tu t'accroches, que tu refuses de te laisser aller, que tu réalises combien tu l'aimes cette foutue vie … Sans y réfléchir, l'esprit ailleurs, l'esprit sur une autre planète, je réponds à son baiser dont se dégage une intensité folle. Je ne saurais dire si elle est heureuse ou malheureuse, la seule chose que je sais, c'est que je peux sentir du bout de mes lèvres, du bout de ma langue tous ses sentiments qui se fondent et la submergent totalement. Comme ses petites vagues entêtantes qui nous empêchent de donner suite à ce baiser qu'elle rompt pour me demander de la ramener dans un endroit où elle aurait pied. Un léger sourire aux lèvres, j'acquiesce et la ramène lentement vers la plage. L'eau est glacée, mais un baiser de la sulfureuse brune a réussi à réchauffer chaque partie de mon corps, une sensation qui ne s'arrête pas puisque son corps ne se décolle pas du miens jusqu'à ce que le bout de ses orteils vienne effleurer le sable. Et là encore, lorsque je devrais la relâcher, mes mains ne quittent pas ses hanches.  « Et là tu te sens mieux ? ». Parce que je ne suis pas idiot, parce que je sais qu'elle n'a pas l'habitude de faire ça, que c'est peut-être même la première fois. Parce que je sens qu'elle cherche à masquer quelque chose, une douleur peut-être ? C'est bien ce que l'on cherche tous à faire disparaître, à soulager ou à défaut … à dissimuler. Ma question paraît banale mais elle ne l'est absolument pas. Je ne le demande pas si elle va bien comme je pourrais le demander à mon voisin de palier en sortant mes poubelles, je lui demande si elle se sent mieux maintenant … Ou si elle s'est seulement perdue un peu plus.


Be honnest, be real ◇©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist EmptySam 28 Mar 2015 - 13:01

Grace W. Nolan
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty

Mon rythme cardiaque tend à avoir du mal à se calmer, et je reste accrochée à lui, tandis qu’il nous rapproche du bord. Je ne peux pas m’empêcher de lui sourire, de respirer rapidement. Comme si je ne pouvais pas me remettre de ses émotions étranges qu’il a su provoquer en moi. Je ne sais pas comment les gérer, je cherche en moi, je retrouve des souvenirs que j’avais choisis d’oublier. Je réfléchis à tout et à la fois à n’importe quoi. Je ferme les paupières, profite du fait que mes orteils ressentent le sable au fond de l’eau. « Et là tu te sens mieux ? » Mieux je ne sais pas, mais différente, ça je le crois. Je ne suis pas réellement certaine de ce qui vient de changer, mais le fait est que je suis plus vivante que jamais. Alors mes yeux retrouvent les siens, sans y penser je leur cherche quelque chose de commun, mon visage incliné, debout sur mes pieds, je reste tout de même proche de lui, bien trop proche surement, mais je le suis. En lui je réfléchis à ce qui a pu me pousser à faire cela alors que j’ai toujours refusé, que je n’ai jamais eu le courage de me lancer à l’eau. Et pour cause aujourd’hui je l’ai fait, comme on ne peut pas plus le faire. « Je crois bien que t’as une mauvaise influence sur moi. » Je lui dis en riant un peu, oubliant sa question sans même le réaliser tout de suite. En m’amusant à faire courir mes doigts sur ses épaules, je lui souris, mordant ma lèvre inférieure, presque sans y penser. « Je me sens parfaitement bien. » Je crois n’avoir jamais ressenti ça avant ce soir, même lorsque j’ai conduis trop vite, même lorsque mes parents m’ont quitté, même lorsqu’ils ont décidé que j’avais besoin de contrôle sur mes volontés, d’être incarcérée, pour état d’ivresse non maitrisé. « Bien que je crois avoir les jambes qui tremblent encore. » Et à l’intérieur, peut-être qu’un peu, je meurs. Je n’en sais rien, bourrée de sentiment contraire. Je n’ai jamais su m’exprimer, surtout sur les choses susceptibles de me concerner. « Dis-moi … C’est quand le moment où tu me traines jusque dans tes draps ? » Parce que l’adrénaline ne descend pas, que j’ai follement envie de toi.



Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist EmptyMar 14 Avr 2015 - 20:17

Ayden T. Wilson
Ayden T. Wilson
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 03/10/2013
Prénom : Hush/Elodie
Célébrité : Will Higginson
Messages : 2014
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 1ere année en Commerce et Marketing - Cours de découverte en musique
Job/Métier : Riche héritier ?
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ShaSha & Riri

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty

Mes yeux recherchent une réponse à ma question sur ce visage que je devine troublé malgré l’obscurité de la nuit. Je la détaille, la regarde me sourire, fermer les paupières, tenter de calmer le rythme irrégulier de sa poitrine qui se soulève à chaque respiration. Je la détaille légèrement fasciné par ses dizaines d’émotions qui la traversent, par cette satisfaction qu’elle semble ressentir alors qu’elle aurait pu mourir ici, au creux des vagues … La même que j’ai moi-même ressenti quand j’ai retrouvé son corps que je croyais perdu dans l’océan par ma faute. C’est toujours le même procédé, le même cercle. L’excitation qui éveille les sens, l’adrénaline qui submerge, la peur qui pétrifie et le soulagement, celui d’être là malgré tout, le sentiment de se sentir invincible, ce sentiment que rien, ni personne ne peut nous arrêter. Et ce sentiment que je lui offre, elle le traduit par des mots négatifs : une mauvaise influence qui tranche pourtant avec ce rire, ce sourire malin et séducteur qui ne quitte pas ses lèvres, qui tranche avec ses doigts fins et joueurs qui courent sur mes épaules. Ma mauvaise influence lui permet de se sentir bien et c’est tout ce que je retiens. Ça et cette lèvre qu’elle se mord en déclarant que ses jambes tremblent encore. Un petit sourire en coin je lui demande alors : « Laisse-moi vérifier ça … ». Le bout de mes doigts glisse lentement sur ses hanches pour atteindre ses cuisses. Le moment qu’elle choisit, alors que mon corps est en ébullition, pour me demander sans détour quand je compte la trainer dans mes draps. Mon corps s’enflamme, littéralement, de la tête au pied et mes mains timides sur elle, viennent saisir fermement ses cuisses quand je l’oblige à enrouler ses jambes autour de ma taille. Ainsi je fais quelques pas et pose un genou à terre pour venir l’allonger dans le sable. Mon corps au-dessus du sien, calé entre ses jambes. Mon regard rivé dans ses prunelles brunes, mes avant-bras de chaque côté de sa tête. Je la fais prisonnière puis lui répond : « Et si je n’ai pas le temps de traîner jusque dans mes draps … ». Sans même lui laisser le temps de répondre, mes lèvres viennent retrouver les siennes pour un baiser fiévreux et envieux, sans retenue, sans pudeur. Un baiser dans lequel on perd son souffle, dans lequel on prouve, on montre la force de son envie. Et elle ne peut pas s’y tromper. Tout mon corps la réclame.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: grace + we can act like tomorrow doesn't exist   grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty

Contenu sponsorisé

grace + we can act like tomorrow doesn't exist Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
grace + we can act like tomorrow doesn't exist
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser