-31%
Le deal à ne pas rater :
Casque sans fil à réduction de bruit active – Bose Headphones 700
274.01 € 399.95 €
Voir le deal

Partagez
 

 do you remember?..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: do you remember?..   do you remember?.. EmptyDim 20 Avr 2014 - 16:36

avatar
Invité
Invité

do you remember?.. Empty






do you remember?..
jersey&absolem

Enfin! La fin des cours! Après une dure journée de labeur où j’ai bien bossée à rester concentré. Mal grès les apparences je suis une vraie tête, j’écoute le cours sans déranger qui que ce soit, mais en dehors des cours..c’est une autre affaire, vous pensez que ça fait aussi parti de mon charme ? Pas autant que la scène que je dévoile maintenant. Moi, sac à main à l’épaule, en robe fleuri, laissant apparaître mes jambes sans fin, lunettes de soleil sur le nez, sourire ravageur en dirigeant vers ma voiture. J’adore, j’adore et j’adore. Je dis en passant par là bonjour à quelques connaissances, puis..il y en a une que je reconnais..mais qui est-ce. Je m’arrête à quelques mètres devant lui, en essayant de me souvenir. Je m’approcha de lui d’un pas déterminée.

Absolem ─ « Bonjour..je suis sûre de.. » puis elle se mit à éclater de rire, un rire incontrôlable ça y est je sais qui c’est, mais c’est le mauvais coup que j’avais eu. Mon dieu quelle blague, comment ai-je pu me souvenir de lui.

Absolem ─ « Désolée, je viens de me souvenir de toi..tu..enfin on à couché ensemble et c’était pourri.. vraiment. » j’avais un sourire délicieux en disant cela, c’était presque comme si je le complimentait, non mais c’est vrai maintenant je sais faire la différence entre le bon et le mauvais.

Absolem ─ « Enfin..bref c’était quoi déjà ton prénom jeune..homme ? » elle se remettait à rire de plus belle, c’était plus fort qu’elle vraiment..elle ne le contrôlait pas.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyDim 20 Avr 2014 - 18:14

Heathcliff Flynn Yaxley
Heathcliff Flynn Yaxley
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 26/12/2013
Prénom : Emmy
Célébrité : JulainHOtMorris
Crédit avatar : Chevalisse
Messages : 500
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : C'est compliqué
Avec qui ? : les fesses de Zus, les bras d'Athéna et le lit de brook
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude de theatre & sport & psycho & médecine...
Job/Métier : Pompier volontaire & le prince Philip à WDC & Intervenant aux cours de théâtre de UCLA
Adresse de résidence : Appartement au Northest
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Un dépressif

do you remember?.. Empty

Journée comme les autres, chargée et à laquelle je me devais de suivre avec attention chaque cours ayant des exams importants. Et pour pouvoir continuer dans se qu'il me plaisais je devais obligatoirement avec une moyenne supérieur à tout juste passable, qui plus est mes parents ne me laisseraient pas m'en sortir si je n'usais pas de bon sens. Tous reposaient sur mes épaules et cela bien sûr je l'avais cherché mais fallait à présent montré que je pouvait le faire, que même n'étant pas en médecine comme chacune des personnes de famille ayant été à l'université je pouvais subvenir à tous mes besoins et même plus.
Bref, après mettre gavé de savoir, plus ou moins important, je ne sais pas distinguer le bon du mauvais. Mais qu'importe, quitte à avoir un bourrage autant qu'il soit fait en beauté. Mais là je saturais, et ma tête était sur le point d'exploser, j'en avais ra-le-bol de rester le cul sur une chaise à taper à l'ordi ce qu'un prof à apprit par cœur et fait comme si cela était inné et tout à fait normal pour lui. J'avais qu'une envie, rentré au cercle et rien faire, juste changé d'air à mater la télé et prendre une bonne douche. Je me dépêcha donc de traverser le parking et rejoindre ma voiture pour éviter que quelqu'un vienne me prendre la tête avec quoi que ce soit, j'étais de mauvaise humeur et à rien me ferais péter un câble.
Ce la dit, je n'eus même pas le temps d'ouvrir la portière et de m'installer que quelqu'un m'adressa la parole : « Bonjour..je suis sûre de.. ». Je m'étais résigné à me retourner et tomber nez à nez avec cette blonde avec qui j'avais couché et cela c'était plutôt mal passé, les événements du moment m'avais fait perdre les pédales... Tout ce qu'elle trouva à faire c'était de rire, et voilà, c'est bon elle m'a remis et elle se fou ouvertement de ma gueule. Ma seule envie à ce moment là était de l'ignorer et monter dans la voiture et me casser, mais seulement, j'en eu pas le temps. « Désolée, je viens de me souvenir de toi..tu..enfin on à couché ensemble et c’était pourri.. vraiment. » Et voilà qu'elle en remettait une couche, ce qui ne pu qu'augmenter la rage que je contenais. Je ne l'aurais pas frappé, mon étique me l'empêchait mais je serrais les poings pour m'aider à me calmer. « Enfin..bref c’était quoi déjà ton prénom jeune..homme ? » A le suite de ses paroles, elle se remit à rire, ce que d'ailleurs je fis de même, mais plutôt du genre jaune. Je ferma la porte de la voiture que j'avais commencé à ouvrir et la regarda avec le sourire. « Pourquoi ? Cela t'intéresserais ? Non sérieusement, si c'est pour me rire au nez, juste, continue ton chemin et ce n'est pas ta gueule d'ange et ta robe, qui te fais un sublime cul d'ailleurs qui me feront m'agenouiller devant toi. Désoler princesse, mais cette fois ça ne marchera pas. » J'étais resté sobre et n'avais rien dit ni fais quoi que ce soit de déplacé.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyDim 20 Avr 2014 - 18:37

avatar
Invité
Invité

do you remember?.. Empty






do you remember?..
jersey&absolem

I
l semblait que le jeune homme manquait d’humeur mais il ne manquait pas de charme non plus. Il était gentleman tout de même, mais je ne pouvais m’empêcher de rire c’était plus fort que moi, et vraiment nerveux mais c’est bien la première fois que je vais dire ça mais je ne voulais pas être méchante mais c’était vraiment nerveux.

Absolem ─ « Je t’assure c’est nerveux, je n’y arrive pas..c’est.. » j’essaie de garder mon calme, mais c’était vraiment dur. « Merci pour le compliment, mais je ne cherche pas à te mettre à mes pieds, ça serait bien trop inutile. »

Puis je tourna le regard vers sa voiture, hm il semblait pas avoir de grand goût non plus. Je fis une moue comme pour dire “ bon après tout, si j’ai voulue coucher avec lui c’est que y’avait bien une raison “, puis ensuite je croisa les jambes en le regardant.

Absolem ─ « Je ne sais toujours pas comment tu t'appelles, et j’aimerais le savoir quand même, mettre un prénom sur ce visage. »

Elle ne jouait pas de son charme, ni de son sourire mais bien de son karma, elle avait bien comprit qu’elle n’aurait pas sa gratitude avec des sourires et des rires de dindes. Elle essayait de jouer la carte de la gentille fille qui essayait de s’intéresser à lui. Même s’il semblait saouler de sa journée, elle avait bien deux trois idées pour lui faire oublier cette mauvaise journée pour lui.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyDim 20 Avr 2014 - 19:15

Heathcliff Flynn Yaxley
Heathcliff Flynn Yaxley
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 26/12/2013
Prénom : Emmy
Célébrité : JulainHOtMorris
Crédit avatar : Chevalisse
Messages : 500
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : C'est compliqué
Avec qui ? : les fesses de Zus, les bras d'Athéna et le lit de brook
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude de theatre & sport & psycho & médecine...
Job/Métier : Pompier volontaire & le prince Philip à WDC & Intervenant aux cours de théâtre de UCLA
Adresse de résidence : Appartement au Northest
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Un dépressif

do you remember?.. Empty

La voir rigoler comme ça me désolais, j'avais juste envie de la remettre à sa place et de la faire descendre de ses grands cheveux. Avec ses allures de madame parfaite à qui on doit tout, j'avais juste envie de lui tourner le dos et partir. Qu'elle se retrouve sur ce parking à rire seule quand à, je ne sais quoi, ma maladresse ? Et bien soit, qu'elle trouve ça drôle j'en ai que faire de ces princesses qui se croient toute puissante et se permettent de se foutre du monde extérieur. Mais je ne m'abaisserais pas à ça, certainement pas ? J'étais assez intelligent pour ne pas répondre. « Je t’assure c’est nerveux, je n’y arrive pas..c’est.. » Allez vas-y fou-toi de moi, oon est plus à ça près maintenant. « Merci pour le compliment, mais je ne cherche pas à te mettre à mes pieds, ça serait bien trop inutile. » Cette fois c'était à moi rire, c'est vrai que suis-je bête j'étais nul à pieux, pourquoi s'enticherait-elle d'un nase comme moi quand elle peut avoir tous ce qu'elle veut à ses pieds. Je la regarda lorgner ma voiture, je ne devais pas non plus avoir de classe, mais pour sa gouverne, mes parents ne mettaient pas à ma disposition leurs argents pour la dépenser dans une grosse bagnole et dans les centre commerciales. J'étais un tant soit peu éduquer pour comprendre la réalité de l'argent et attendre de finir mes études et trouver un métier qui rémunère bien pour pouvoir me faire plaisir. Je lui aurais bien fais l'affront de lui dire que je n'avais pas d'argent à dépenser dans les putes et qu'elle pouvait aller voir ailleurs mais, je me contenta juste de me dire ça cérébralement et me contenta de sourire et de l'écouter geindre. « Je ne sais toujours pas comment tu t'appelles, et j’aimerais le savoir quand même, mettre un prénom sur ce visage. » Et elle continuait ? Que cherchait-elle réellement parce que tout ce qu'elle trouverait ce ne serait pas un nom, certainement pas... Je m'enquis de m'approcher d'elle et de l'embrasser à pleine bouche. Puis je stoppa et me recula de nouveau. « Voilà tout ce que tu sauras sur moi. Je ne serais peut-être pas le gars qui embrasse bien, je serais peut-être juste celui qui ne sait pas te faire jouir, mais, ois-tu j'en ai rien à faire de ce que tu penser de moi. » Je me retourna pour entrer dans la voiture et au moment de m'installer je me retourna de nouveau vers elle. « Mais juste, sache que cette nuit-là tu m'avais prise par surprise... Alors descend de tes grand chevaux, Princesse, parce que si j'en venais à te prendre et te baiser contre la voiture, ce serait seulement pas pitié de te voir te ridiculiser devant moi en rappelant que je n'en valais pas la peine. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyDim 20 Avr 2014 - 21:59

avatar
Invité
Invité

do you remember?.. Empty






do you remember?..
jersey&absolem

Le jeune homme qui ne voulait décidément pas me donner son nom avait finalement décidé de m’embrasser..en voilà une drôle de réaction…il était mon opposé, il n’était pas le genre d’homme à qui j’avais habitude de faire face. Je n’étais pas choquée, au non loin de là, même s’il restait en moi un petite partie -aussi infime soit-elle- de la fille effarouchée que j’étais avant, mais ce n’était pas non plus elle qui me faisait avoir cette réaction. Il n’en avait décidément rien à foutre de mon jugement, j’aurais aimée avoir cette mentalité, quand j’étais..grosse, moche, pucelle, timide, la moindre remarque me blessait tellement que j’en pleurais, que je me détestait à cause du regard des autres. Je repris peu à peu mes esprits bien qu’ils ne s’étaient pas égarés bien loin. Mais..qu’en était-il du baiser, j’avais depuis bien des années garder les yeux ouverts pendant un baiser -ce qui est avouons nous le pas toujours bon signe- il m’avait presque mangé la bouche, ça n’était pas un baiser passionnel, ni encore moins un baiser sauvage, mais un baiser à la va vite, comme on embrasse une demeuré, non décidément, je ne suis pas une fille qui se jette sur tout et n’importe quoi, j’ai des critères mais dans lequel il à pu rentrer ?

Absolem ─ « Je..oui, enfin tu embrasses bien la question n’est pas là. Seulement.. » Putain mais Absolem reprends toi il t’arrive quoi ? Allez, t’es une peste pas une faible. « Tu sais quoi? J’avais justement besoin d’un chauffeur. » dis-je en souriant, puis en faisant le tour, j’ouvris la portière. « Je peux ? » demandais-je courtoisement.

J’avais fait diversion dans mon esprit, j’étais en aucun cas une petite chose fragile qui allait se laisser retourner par un baiser à la con ! Et puis quoi encore ? Je passais presque pour une sainte ni touche..encore et toujours le même problème de paraître et être !

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyDim 20 Avr 2014 - 22:31

Heathcliff Flynn Yaxley
Heathcliff Flynn Yaxley
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 26/12/2013
Prénom : Emmy
Célébrité : JulainHOtMorris
Crédit avatar : Chevalisse
Messages : 500
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : C'est compliqué
Avec qui ? : les fesses de Zus, les bras d'Athéna et le lit de brook
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude de theatre & sport & psycho & médecine...
Job/Métier : Pompier volontaire & le prince Philip à WDC & Intervenant aux cours de théâtre de UCLA
Adresse de résidence : Appartement au Northest
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Un dépressif

do you remember?.. Empty

J'avais sourit après mes dernières paroles en lui faisant un clin d'oeil histoire de partir en beauté. Je crois que je l'avais bien troublé, et j'étais assez fier de moi. Son regard voulait tout dire, ce baiser que je venais de lui faire avait juste eu pour but de la décontenancer et je crois que j'y avais réussi. Voilà, je tour était joué et la Princesse n'avait juste maintenant plus qu'à tourner les talons et les faire cliqueter ailleurs. Je m'installa à la place du conducteur et au moment de fermer la porte elle continua : « Je..oui, enfin tu embrasses bien la question n’est pas là. Seulement.. Tu sais quoi? J’avais justement besoin d’un chauffeur. » J'avais retourné la situation à mon avantage, et il était sûr maintenant que j'avais bien fait les choses, elle butait sur les mots ce qui voulait tout dire. Je rigolais intérieurement, elle était venue en rigolant pour se foutre de moi, et qui aurai cru qu'un simple baiser aurait pu la faire chavirer comme ça. Je pensais être le nul de l'autre soir, le gars qui avait pas assuré, le gars qu'elle méprisait pourtant, il semblerait que je ne sois pas si inintéressant que ça puisqu'elle fit le tour et ouvrit la portière passagère et me demanda : « Je peux ? » Je lui répondis seulement par un geste de tête et ferma ma portière avant d'allumer le contacte. « Où la Princesse veut que je la dépose ? » J'aimais l'appeler princesse, cela lui allait plutôt bien, une blonde bien roulée aux allures de petite peste gâtée. Je me débrouillais pas mal dans le gars qui sait ce qu'il veut et qui ne cédera pas à une fille populaire qui fait parti de la sororité la plus... dévergondé du campus. « Alors comme ça j'embrasse bien ? Et tu n'as encore rien vu... enfin de bien intéressant mais,... ni songe même pas, je ne te ferais pas l'amour à l'arrière de ma voiture, les blondes c'est pas trop mon genre, enfaîte.. » Je me contenta de sourire tout en commençant de reculer pour sortir de ma place parking. Et me dirigea vers la sortie et alluma la radio, histoire de lui montrer que j'en avais vraiment rien à faire d'elle, quoi qu'elle dise, et quoi qu'elle fasse...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyDim 20 Avr 2014 - 22:48

avatar
Invité
Invité

do you remember?.. Empty






do you remember?..
jersey&absolem

Il m’invita finalement à bord de son véhicule, comme s’il venait de gagner le trophée du meilleur baiser, hors il n’en savait rien, son baiser était certes merdique -pas dans le sens où il ne sait pas comment s’y prendre, mais la façon dont il à était fait, remettons les faits en place- mais son comportement, c’est ça le plus troublant, et il semblerait que ce soir là, où nous avons couché ensemble, ce soit son côté je m’en foutiste qui rentrait dans un critère, un critère bien spécifique. Je ne sais pas ce qui m’avait prit, mais tout ce qui me raccrochait à mon passé devait absolument disparaître.

Absolem ─ « Emmène moi où tu veux, de toute façon je n’ai pas de rendez-vous ce soir, alors, je me laisserais guider. » dis-je en posant mon sac à mes pieds, puis en attachant ma ceinture.

Alors comme ça on joue au mec désirable ? Ahah, la bonne blague, comme si son numéro de saint allez marcher avec moi, et puis voilà qu’il n’aime pas les blondes, comme si pendant qu’il couchait avec des filles la couleur de cheveux y changeait quelque chose, honnêtement de vous à moi, tant qu’elle écarte les cuisses et qu’elle jouit tout va pour le mieux. Et puis, quel arrogance que de croire que je vais coucher avec lui à l’arrière de voiture, y a que dans les dépucellage que ça se passe comme ça. Ça se trouve je l’a dépucelé ce soir-là, un sourire exquis se dessina sur mes lèvres.

Absolem ─ « Je n’ai jamais dit que tu embrassais bien, je veux pas faire gonfler ton égo plus qu’il ne l’ai déjà. Après tout, si les blondes c’est pas ton fort, tant mieux pour toi, mais sincérement, si tu penses me faire de la peine, mon pauvre chéri, c’est en vain. Et en plus me croire capable de me laisser faire à l’arrière d’une voiture, amateur. Bientôt tu vas me faire le coup de la panne, on va s’arrêter dans un chemin de terre désert, et tu vas essayer de m’embrasser, comme si c’était romantique. Faut revoir tes plans de drague. » Bien joué Absolem, voilà ça c’est toi, non mais attend, comme si le fait qu’il ne préfère pas les blondes changeait quelque chose...le jour où il sera amoureux on..quoi? ABSOLEM SE MET A PARLER D’AMOUR, non décidemment là rien ne va, il faut arrêter. Je me secoua la tête, espérant que ce geste ne soit pas perçu par notre gentleman.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyDim 20 Avr 2014 - 23:26

Heathcliff Flynn Yaxley
Heathcliff Flynn Yaxley
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 26/12/2013
Prénom : Emmy
Célébrité : JulainHOtMorris
Crédit avatar : Chevalisse
Messages : 500
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : C'est compliqué
Avec qui ? : les fesses de Zus, les bras d'Athéna et le lit de brook
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude de theatre & sport & psycho & médecine...
Job/Métier : Pompier volontaire & le prince Philip à WDC & Intervenant aux cours de théâtre de UCLA
Adresse de résidence : Appartement au Northest
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Un dépressif

do you remember?.. Empty

Après lui avoir demander où elle voulait que je la dépose, elle me répondit juste : « Emmène moi où tu veux, de toute façon je n’ai pas de rendez-vous ce soir, alors, je me laisserais guider. » Que devais-je en conclure ? Une invitation ou juste un affront ? J'étais perdu, complètement perdu, pourquoi ce donnait-elle la peine de monter à bord de ma voiture alors que je n'étais que tout juste passable... Me prêtait-elle plus d'attention en vain ? Mon dieu des centaines de questions me trottaient dans la tête. C'était d'ailleurs très insupportable mais j'essayais de ne rien faire et me concentra sur la route.
J'enchaînais pourtant et me fis peut-être un peu trop audacieux, à près tout je n'y perdais rien, elle réagirait comme elle voudrait. Mais je m'étais amusé sur le moment de son léger trouble suite à mon baiser, ou du moins bisous. Mais elle sembla plus ou moins choquée de ma réflexion mais, j'avoue que cette proposition ou du moins ce qui en ressemblait était juste déplacée et... cocasse. « Je n’ai jamais dit que tu embrassais bien, je veux pas faire gonfler ton ego plus qu’il ne l’ai déjà. Après tout, si les blondes c’est pas ton fort, tant mieux pour toi, mais sincèrement, si tu penses me faire de la peine, mon pauvre chéri, c’est en vain. Et en plus me croire capable de me laisser faire à l’arrière d’une voiture, amateur. Bientôt tu vas me faire le coup de la panne, on va s’arrêter dans un chemin de terre désert, et tu vas essayer de m’embrasser, comme si c’était romantique. Faut revoir tes plans de drague. » Je me contenta de rire dans un premier temps sans quitter mon regard de la route. Je crois que là elle venait de me rembarrer en beauté, bien joué, je lui tira mon chapeau mais ne m'avouais pas vaincu pour autant ? Qui serais-je pour tirer ma révérence si facilement ?
Puis je tourna la tête vers elle une fois arrêté à un feu rouge. « Non, je ne me donnerais pas tant de mal. La voiture j'trouvais ça pas mal, simple, vite et sans histoires mais j'avoue que la route déserte c'est aussi une bien bonne idée, mais avant cela, je ne t'embrasserais pas comme ça de but en blanc, comme là, j'aurais parler, énormément parler, sûrement pour ne rien dire mais, de fil en aiguille si tu l'avais voulu tu m'aurais embrasser, je ne force pas, jamais. Et pour ce qui concerne les blondes, et bien,... je sais pas, il y a ce petit quelque chose qui me gêne, qui fait fille trop facile... » Je fit un sourire en coin et reparti quand le feu passa au vert. Je ne savais pas où j'allais, mais j'y allais, on verra bien où la route mènera, peut-être vers un chemin désert, qui sait ?
« Bon, au bout de cette route je m'arrête et te dépose, ça vaudra bien mieux. » Je laissa apparaître un léger sourire et augmenta le son de la radio.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyLun 21 Avr 2014 - 0:47

avatar
Invité
Invité

do you remember?.. Empty






do you remember?..
priam&absolem

Alors que le jeune homme me décrivait la scène parfaite de son baiser, moi j’étais à la limite de vomir...de dégoût, non sérieusement ? Je ne suis pas de ce genre romantique qui se laisse avoir par les films à l’eau de rose. Je ne suis pas peut-être pas assez émotive mais s’en ai finit pour moi de ces histoires cul-cul. Enfin, je ne puis m’empêcher de rire légérement, quand même, il ne fallait pas que je passe pour le genre de fille qui fuit l’amour du genre, rebelle avec des tatouages jusqu’au chevilles et qui finissent lesbiennes à dire que les mecs se ne sont que des connards.

Absolem ─ « Je préfère garder ma bouche saine de toute trace, tu vois? Le genre la blonde qui se sent pas trop d’embrasser un mec qui à ses critères. » mais je n’aurais pas pu fermer ma gueule à ce moment? Moi, je ne suis pas vexée mais j’aurais dûe toujours sept fois ma langue dans ma bouche avant de l’ouvrir. Mais quelle con, et puis alors même pas la peine d’essayer de se rattraper, oh non, ça serait pire. Espérons que ça passe..tout seul comme une lettre à la poste.

Et voilà que les blondes en prenait encore un coup, un côté facile, voilà de quoi lui donner une bonne leçon, enfin je la garderais plutôt pour moi, je vais pas faire la fille trop intelligente et réfléchie ma couverture serait détruite, dans filles faciles il y a deux types de catégories, celle qui couche avec n’importe qui, n’importe quoi, n’importe quand, qui va certainement terminé avec 30 kilos en plus et 4 gosses, et il y a mon genre, celle qui n’a pas besoin de refoulé son manque de confiance dans le sexe et qui maîtrise parfaitement sa vie. Je terminerais certainement ma vie avec un homme riche et des tas d’amants, miam.

Absolem ─ « Blonde facile ? Mais quel cliché, c’est un préjugé aussi., tu vois ça c’est très mauvais pour ton karma. tu devrais couché plus souvent avec des blondes mais de vraies lionnes difficile à séduire, je suis sûr que ça deviendrait ton jeu favori. » dis-je en riant, à croire que je le conseillais presque. « Non, certainement pas, je ne quitte pas ce véhicule dans un endroit que je ne connais pas, seule. Oh la, non. Continue de rouler. » répondis-je en le regardant, presque trop sérieusement dans mes déclarations.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyLun 21 Avr 2014 - 10:22

Heathcliff Flynn Yaxley
Heathcliff Flynn Yaxley
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 26/12/2013
Prénom : Emmy
Célébrité : JulainHOtMorris
Crédit avatar : Chevalisse
Messages : 500
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : C'est compliqué
Avec qui ? : les fesses de Zus, les bras d'Athéna et le lit de brook
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude de theatre & sport & psycho & médecine...
Job/Métier : Pompier volontaire & le prince Philip à WDC & Intervenant aux cours de théâtre de UCLA
Adresse de résidence : Appartement au Northest
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Un dépressif

do you remember?.. Empty

Quand elle répliqua cette fois j'étais obligé de rire, un mec qui a ses critères, et bien écoute, si elle ne porte aucun jugement sur les mecs qui se fait je me trimbale à poils dans le campus. Non mais sérieusement, on a tous nos critères, et moi peut-être moins qu'elle mais quand bien même, c'était minable. J'avais aucune envie de l'embrasser ou de lui faire que quoi ce soit, ma journée avait été longue, juste la déposer et me tailler. C'était la cerise sur le gâteau de l’insupportable. J'avais juste envie de me taire et de laisser le temps se passer mais si seulement elle avait fait pareille. Je ne savais pas pourquoi elle était monté à bord de ma voiture si c'était pour me rembarrer. Voulait-elle me rappeler mon impuissance ? Si c'était pour cela, alors oui je l'abandonnerais sur le bord de la route en l'envoyant balader. Et oui je suis un homme facilement vexable et sur quand cela vient d'une fille. Alors si cela ne lui convient pas et bien suât qu'elle aille voir ailleurs parce que je ne perdrais pas mon temps à tergiverser avec une blonde qui essaie de se donner bonne conscience ou je ne sais quoi en montant dans ma voiture. Moi je ne fais pas dans le secours populaire et encore moins dans la recupe. J'en avais rien à balancer de se qu'elle pensait, de tous ce qu'elle pouvait dire d'ailleurs, mais je persistais à penser qu'elle n'était pas là par hasard, qu'elle attendait quelque chose de moi et j'étais bien décider à ne pas lui donner quoi que ce soit.
Mais mon silence profond ne sembla pas l'atteindre, parce qu'elle continua, je crois même que c'était des conseils, parce que maintenant elle veut devenir mon mentor ? Qu'elle blague, une blonde me donner des conseils sur ma libido et bien, écoute je m'en sort très bien sans toi. Parce que bien sûr que je m'envoie des blondes, si je n'aurai pas couché avec elle, mais disons juste que ce n'est pas ce que je préfère. Bref on va pas partir là-dedans. « Excuse-moi mais j'en ai rien à carré alors garde tes conseils pour toi parce que t'as l'air de t'y connaître.. Je baise qui je veux quand je veux et c'est pas une blonde qui va y changer quoi que soit, désolé mademoiselle la luxueuse qui trouve que baiser à l'arrière d'une voiture c'est trop fade. J'aime quand c'est cocasse et sauvage, je suis pas contre une petite fessée mais là, je crois que je m'égare... » J'inspirais un grand coup et me concentra de nouveau où j'allais, vers le centre de Los Angeles.
« Non, certainement pas, je ne quitte pas ce véhicule dans un endroit que je ne connais pas, seule. Oh la, non. Continue de rouler. » Et je m'arrêta. « Ma politique fait que les filles qui dandinent du cul pour faire la prude ensuite c'est pas le genre de valise que je transporte, alors Princesse, soit tu te la ferme, soit tu descend tout de suite. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyLun 21 Avr 2014 - 12:08

avatar
Invité
Invité

do you remember?.. Empty






do you remember?..
priam&absolem

Je me mit à rire quand il commença à parler de ses fantasmes sexuels, il aimait quand c’était sauvage voir même brusque. Moi je peux lui garantir qu’il ne fallait pas être dans une voiture pour que ça soit le cas, y a bien mieux et beaucoup plus excitant qu’une simple banquette inconfortable. Enfin..il me semblait qu’il n’aimait pas beaucoup m’entendre, tant pis, je pris mon portable en main, et regarda vaguement les sms qui étaient pour le moins intéressant, on me proposait une soirée ? Non, comme je l’avais dit, ce soir je n’ai pas envie d’aller me déhancher je sais où. Puis une voiture, qui était derrière nous commença à klaxonner le jeune homme -dont j’ignorais toujours le nom- je me retourna, c’était des jeunes, il n’était visiblement pas du campus, et était bien jeune. Ils continuaient de klaxonner et ça les faisait rien, je leur fit un joli majeur en guise de réponse avec un charmant sourire. Finalement ils tournèrent à l’intersection suivante.

Absolem ─ « Décidément les jeunes de nos jours. » dis-je en croisant les jambes.

Que c’était ennuyeux de ne devoir rien dire, c’est vrai quoi, regarder les paysages ça va deux minutes, mais...tiens la forêt ? Je l’ai déjà fait dans la nature ? Je me mis à rire intérieurement, non sérieusement je crois que jamais. Remarque ça devait être sale, entre les feuilles, la terre et les piafs qui te matent, trop sexy. Non finalement trop peu pour moi, ça ne m’exciterait définitivement pas.

Absolem ─ « Juste une question comme ça, t’as déjà baisé dans une forêt ? C’est pas une invitation, hein je veux juste avoir un témoignage. » lui demandais-je en me tournant vers lui vraiment sérieuse, je me posais sérieusement la question.



© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyLun 21 Avr 2014 - 12:32

Heathcliff Flynn Yaxley
Heathcliff Flynn Yaxley
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 26/12/2013
Prénom : Emmy
Célébrité : JulainHOtMorris
Crédit avatar : Chevalisse
Messages : 500
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : C'est compliqué
Avec qui ? : les fesses de Zus, les bras d'Athéna et le lit de brook
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude de theatre & sport & psycho & médecine...
Job/Métier : Pompier volontaire & le prince Philip à WDC & Intervenant aux cours de théâtre de UCLA
Adresse de résidence : Appartement au Northest
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Un dépressif

do you remember?.. Empty

Elle c'était finalement tu, pour mon plus grand plaisir car je pu me contenter de regarder la route et d'écouter la musique qu'il passait à la radio, je me serais bien mi à chanter mais je crois que là je me discréditerais plus que l'autre soir. Je me contenta donc juste de bouger légèrement la tête au rythme de la musique en chantant intérieurement mais, je fut brusquement sorti de mes poussées de chansonnette par de violent coup de klaxonne. Je soupira en regardant dans le rétro et voyant une bande jeune qui devait sûrement fêter l'obtention du conducteur de sa magnifique carte que je lui enlèverais avec plaisir si j'étais flic. Tiens flic ça pouvait être une voix envisageable, être un connard qui pose des pv et se fait des petits supplément en corruption. Ouais, mais enfaite non, trop dangereux...
Ma voisine se retourna et leur fit un magnifique doigt d'honneur, et je souris à cette efficacité, car ils tournèrent à la prochain intersection. Mais je fus quelque peu déçu, j'aurais bien freiné d'un seul coup pour qu'ils m'engloutissent et dire baille-baille à leur belle bagnole et l'argent de poche de papa et maman qui irait dans les réparations de la mienne. C'étaient de bien belle pensées mais elles furent vites enlever, alors je me contenta de rouler sérieusement en écoutant toujours aussi attentivement la musique sans même prendre le temps de répondre à son affirmation, même pas un simple geste.
Le silence régnait dans la voiture, ce qui était plutôt agréable, bien que j'aurais préféré chanter, ce que je faisais toujours en temps normale, quand aucune personne de sexe féminin de trouvait à la place passager. Puis je fut brusquement tiré de mes pensées : « Juste une question comme ça, t’as déjà baisé dans une forêt ? C’est pas une invitation, hein je veux juste avoir un témoignage. » Je ne pu que rire et dévier un peu sur la trajectoire de la voiture et toussota. « C'est quoi tes questions ? Tu veux qu'on attrape un accident, prévient moi la prochaine fois qu'une idée saugrenu te traverse l'esprit. » Puis après ma plainte, oui j'adorais me plaindre mais sa question avait été plutôt brusque, et sa dernière affirmation me faisait penser que c'était bel et bien une proposition, mais je ne m'arrêta pas pour autant.. « J'ai déjà essayé mais y'avait cet écureuil qui nous matait, pas tellement facile de baiser quand des animaux se baladent de partout, ou encore pire chient devant toi. Je parle en connaissance de cause... Mais cela dit au moins t'es tranquille, personne viendrait te chercher là... » Il fallait mieux pour moi de me taire, je parlait trop, c'était souvent mon problème mais bon quand cette fille ne se souvient pas de ton prénom tu peux te permettre. A qui dirait-elle que je suis un amant ridicule, elle n'a pas de prénom à donner en échange.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyLun 21 Avr 2014 - 13:39

avatar
Invité
Invité

do you remember?.. Empty






do you remember?..
priam&absolem

Il semblait que le jeune homme ai été dérangé par ma question, ce qui me fit doucement rire, alors ça y est j’avais ébranlé ses émotions, mon dieu que c’était drôle quand il se mit à me raconter son aventure dans les bois, j’étais mais complètement pliée de rire, je m’imaginais juste la scène, lui avec une fille totalement nue, l’écureuil et le chien, c’était presque un tableau poétique. Mais quelle idée aussi de faire l’amour en nature, certes on était pas dérangés mais, je préfère encore de loin, le faire dans des toilettes, au moins y a de quoi se tenir, les mieux ce sont les toilettes des restaurants chinois, c’est tellement classe, et puis ils pensent à tout. Je me rappelais de cette fois-ci avec un Stewart que j’avais emmené dans ma chambre d'hôtel lorsque j’étais en vacances en France, e restaurant chinois était vraiment minable mais les toilettes étaient vraiment pas mal. Enfin je revenais un peu à ce qui se passait dans cette voiture.

Absolem ─ « Tu l’as vraiment..ahh mais c’est dégueulasse, et puis j’imagine juste si c’était contre un arbre, la fille avec qui t’étais doit encore avoir des marques dans le dos de vos ébats . »

Je tirais une de ces tronches, je me demandais quelle genre de fille était prête à faire ça comme ça, une sex friend ? A son âge il devait sûrement en avoir une, d’ailleurs je ne sais même pas son âge.

Absolem ─ « Si tu ne veux pas me dire ton prénom, donne moi au moins ton âge. » dis-je au moins pour me consoler.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyLun 21 Avr 2014 - 16:13

Heathcliff Flynn Yaxley
Heathcliff Flynn Yaxley
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 26/12/2013
Prénom : Emmy
Célébrité : JulainHOtMorris
Crédit avatar : Chevalisse
Messages : 500
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : C'est compliqué
Avec qui ? : les fesses de Zus, les bras d'Athéna et le lit de brook
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude de theatre & sport & psycho & médecine...
Job/Métier : Pompier volontaire & le prince Philip à WDC & Intervenant aux cours de théâtre de UCLA
Adresse de résidence : Appartement au Northest
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Un dépressif

do you remember?.. Empty

Voyant la tête qu'elle tirait après avoir raconter mon histoire, c'était à pouffer de rire et j'étais pas peu fier de moi. Dégueulasse, j'en convient. Mauvais, ça jamais. Je m'était bien ridiculiser pour la seule fois avec cette princesse, ou du moins je le crois, les femmes simulent beaucoup à ce qu'il paraît. Mais qu'importe tant que moi j'y éprouve du plaisir, c'est l'essentiel n'est-ce pas ? Sinon je ne m'amuserais pas à allumer tout ce qui bouge pour les sauter dans le premier endroit qui me venait à l'esprit. Cela depuis ma connerie avec Bella, j'avoue avoir été un peu chamboulé, non mais vous vous imaginez, moi père, d'un gosse fait avec une fille avec qui je m'amusais, à redondance certes mais avec qui seulement je prenais mon pied. Elle ne disait pas non alors je ne voyais pas où pouvait se trouver le problème, je la baisais un point c'est tout, il n'y avait pas de contre-partie, à part peut-être le respect mutuel, ce qui est normal. Mais vous pouvez pas vous imaginez à quelle point cette claque à fait mal, d'ailleurs mes parties génitales en ont pris un coup quand je me suis abstenue bien deux semaines...
Bref je me décida quand même à répondre : "Qui sait peut-être. Je ne l'ai jamais revu. Et après tout elle l'avait chercher mais c'était un bon compromis pour elle, croit moi. Elle s'en souviendra longtemps de cette soirée..." Je souriais sans jamais regarder la blonde, en repensant à cette soirée là fille était complètement givrée mais plutôt torride, ce qui rattrapait amplement le coup.
« Si tu ne veux pas me dire ton prénom, donne moi au moins ton âge. » Elle persistait et j'aimais ça. J'hésitais puis finalement je tourna la tête vers elle et dit : "Tant fait pas, babe, j'suis majeur et vacciné. Bon ok, j'ai 22 ans mais tu sauras toujours pas mon nom." Je lui fis un clin d'oeil et ralentit l'allure de la voiture voyant des bâtiments pas mal, enfin, disons des bars."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyLun 21 Avr 2014 - 17:04

avatar
Invité
Invité

do you remember?.. Empty






do you remember?..
priam&absolem

Après avoir parlé de son expérience sexuel en pleine nature, nous approchâmes de plusieurs bars, je les connaissais, je souris à leur vue, enfin de quoi s’occuper, en plus je commençais à avoir soif à force de papoter. Puis il décida à me dire son âge suite à ma question, je souris en l’entendant parler.

Absolem ─ « Un peu de jeunesse, tiens ça fait longtemps en général ils sont tous plus vieux. » j’étais presque sur-excitée, cela fait longtemps que je n’étais pas allée dans un bar.

Absolem ─ « Gare toi ici, je t’en supplie, j’ai soif et un mojito ne me ferait pas de mal, je t’invite. » dis-je en lui désignant une place de parking, après quelques minutes quand le jeune inconnu se gara, je descendis de la voiture en sautillant. Je pris mon sac, et claqua la portière. Nnous marchâmes alors vers le bar, mon allure élancée était un peu de trop dans ce contexte. J’entra dans le petit bar, m’installa au comptoir en charmante compagnie de l’homme dont je ne connais pas le nom, et commanda un mojito.

Absolem ─ « Alors, c’est bien autour d’un verre qu’on se raconte nos malheurs, c’est quoi le tien ? Ta copine, ton copain t’a trompé ? Ou encore mieux un jour j’ai eu une fille qui s’était faite plaquée pour sa soeur. Ou encore mieux, c’est toi qui fait des coups bas à ta petite amie. » dis-je en souriant, non pas que je raffolais des ragots mais j’aimais bien savoir quel était le malheur, ou le problème ils sont tous tellement étonnants, il y a toujours des perles. Et puis pour un mec qui couche dans les bois, il doit bien y avoir une histoire d’amour qui à mal tourner, ou pire encore il à toujours fantasmer sur une fille mais qu’il n’aura jamais.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyLun 21 Avr 2014 - 17:38

Heathcliff Flynn Yaxley
Heathcliff Flynn Yaxley
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 26/12/2013
Prénom : Emmy
Célébrité : JulainHOtMorris
Crédit avatar : Chevalisse
Messages : 500
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : C'est compliqué
Avec qui ? : les fesses de Zus, les bras d'Athéna et le lit de brook
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude de theatre & sport & psycho & médecine...
Job/Métier : Pompier volontaire & le prince Philip à WDC & Intervenant aux cours de théâtre de UCLA
Adresse de résidence : Appartement au Northest
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Un dépressif

do you remember?.. Empty

Je m'arrêta donc à sa demande et en vain la suivi dans le bar. Ce n'était peut-être pas se que j'aurai dû faire mais avec les évènements passés un bon ne verre n'était pas de refus. Alors c'est sans contrainte que je ferma la voiture et entra dans le bar pour aller m'asseoir près du comptoir et attendit qu'elle commande son mojito pour dire que je prendrais pareil. J'avais pas l'intention d'abuser de la boisson, j'étais Charlie et en temps normal c'était à moi de ne pas boire, mais ce serait se mentir que je m'abstienne de boire. Puis une fois que le barman nous ai apporté les verres, j'approcha le mien près de la bouche après avoir trinqué. « Alors, c’est bien autour d’un verre qu’on se raconte nos malheurs, c’est quoi le tien ? Ta copine, ton copain t’a trompé ? Ou encore mieux un jour j’ai eu une fille qui s’était faite plaquée pour sa soeur. Ou encore mieux, c’est toi qui fait des coups bas à ta petite amie. » Encore bien pire, si tu savais... A ce moment là je me sentais honteux d'être ici à siroter un verre avec une fille qui ne se souvenait même pas de mon prénom et avec qui j'avais honteusement couché et plutôt maladroitement, alors que plus loin il avait cette fille timide qui j'ai mise en cloque et qui ne savait pas quoi faire. Au lieu d'aller l'aider à prendre une décision ou à faire plus ample connaissance je me retrouvais dans un bar avec une blonde pulpeuse dont je n'avais qu'une envie, la coucher sur le bar et lui en faire voir de toutes les couleurs.
"Euh... je sais pas comment tu qualifieras ça, mais, rien à voir avec une petite amie ou quoi que ce soit, mais en ce moment, c'est chaud... Je couchais avec une fille, à répétition et il s'avère que je l'ai mise enceinte. Elle m'a fait sa déclaration et j'ai mis sur le tapis le faite que je la ferais souffrir alors que ce n'était peut-être pas une bonne idée..." Je baissa la tête et bu d'une traite mon verre. "J'suis qu'un minable. Parce que là je ne pense même pas à ce qu'elle doit endurer, c'est terrible parce que là je suis à côté de toi et j'arrive même pas à me dire de te rembarrer et de me casser... Je sais que j'dois arrêter mon petit manège et devenir sérieux pour tout assumer, mais j'y arrive pas. La seule chose à laquelle je pense c'est de te faire comprendre que je ne suis pas un naze au lit..."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyLun 21 Avr 2014 - 17:57

avatar
Invité
Invité

do you remember?.. Empty






do you remember?..
priam&absolem

Moi je ne m’attendais à une annonce pareil, alors oui ça c’était des problèmes de compétition, mais je ne peux pas m’empêcher de mettre mon nez dedans, pas pour foutre la merde, puisque ce jeune homme ne représentait aucune menace à ma réputation, ni encore moins à ma réussite sociale. Je devenais pire qu’une peste quand j’étais en face d’une concurrente, c’est vrai personne n’échappait à mon jugement. Je sirotait mon mojito en lui souriant.

Absolem ─ « Là il faut dire que tu rentres dans mon top 3 des problèmes, mais il faut d’abord que je te pose quelque chose, je ne te donnerais pas un cours sur la vie, je suis très mal placée. Mais, cette fille, tu éprouves quelque chose pour elle ? » j’avais dit ça avec dégoût, tout les sentiments amoureux me répugnaient, mais il fallait bien aider ce jeune homme à éclaircir ses idées, à y voir un peu plus clair à vrai dire. « Et si ça t’inquiète tant que ça, dans la vie être un bon coup ou pas, on s’en branle sérieusement, t’a pas besoin de prouver à qui ce soit que tu es ce que tu es, il y a plus important, comme cette fille, certes ça doit être dur, mais aussi pour toi, assumer un gosse, oula c’est énorme, surtout quand t’en veux pas un, c’est une plaie ce truc. »

Puis je continuais à siroter ma boisson, je me mis à réfléchir -oui oui, ça m’arrive je vous avais dit le rôle de la fausse blonde conne ça marche à tout les coups- j’étais en pleine réflexion à comment gérer ce conflit.

Absolem ─ « Je me mets à la place du gosse, s’il grandit sans papa, je pense qu’il va vivre une très triste adolescence, se réfugier dans le premier truc qui passe, parce que dans son enfance, il aurait été abandonné, hm je veux pas être à sa place. Mais après si c’est le fait d’avoir une vie de famille qui t’inquiète, t’es pas obligé de suivre le modèle, moi sérieusement ça me ferait flipper de vivre en tant que maman derrière la cuisine, je serais plutôt celle qui fait des plats réchauffer et qui apprend à sa fille comment marcher avec des talons, une famille moderne, et tu vois déjà ça me fait sourire. » puis je le regardais à nouveau, je venais de m’imaginer une vie de famille, là décidément c’est moi qui venait de prendre un coup dans la gueule.  

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyLun 21 Avr 2014 - 21:22

Heathcliff Flynn Yaxley
Heathcliff Flynn Yaxley
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 26/12/2013
Prénom : Emmy
Célébrité : JulainHOtMorris
Crédit avatar : Chevalisse
Messages : 500
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : C'est compliqué
Avec qui ? : les fesses de Zus, les bras d'Athéna et le lit de brook
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude de theatre & sport & psycho & médecine...
Job/Métier : Pompier volontaire & le prince Philip à WDC & Intervenant aux cours de théâtre de UCLA
Adresse de résidence : Appartement au Northest
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Un dépressif

do you remember?.. Empty

J'avais plutôt l'air dépité, je l'étais à vrai dire, mais dépité non pas de feindre mes responsabilités parce que j'étais prêt à les assumer, mais dépité de mer retrouver dans un bar à mon monter le bourrichon avec ça. J'avais il y a quelques semaine décidé d'assumer, j'avais dit à Bellamy que je serais là pour elle, et là où je n'ai pas été très convenant ce fut au moment où elle m'avoua que pour ce bébé qu'elle attendait elle voyait une vie avec un père et une mère soudé. Et croyez moi à attendre c'est pas aussi facile qu'à le dire. Il y a à peine un mois j'étais un garçon irresponsable qui n'en avait clairement rien à faire, disons que les femmes étaient pour moi, disons des jouets, c'étaient mes jouets de l'ingres. Et loin de moi était de me retrouver la bague au doigt, un gosse dans l'autre et une femme en robe de marié tout sourire. Je m'en veux de ne pas vouloir ça, parce que j'imagine qu'être en ménage doit être vraiment bien, mais c'est trop tôt pour moi. Je viens à peine à apprendre à marcher et voilà qu'on me demande d'apprendre à un bébé à marcher. Je sais ce que vous pensez, je suis un connard, c'est mes conneries et j'avoue le penser moi-même mais c'est tellement difficile de se dire que je vais devenir père avec une fille que je ne connais rien, à par la poigne de son frère. « Là il faut dire que tu rentres dans mon top 3 des problèmes, mais il faut d’abord que je te pose quelque chose, je ne te donnerais pas un cours sur la vie, je suis très mal placée. Mais, cette fille, tu éprouves quelque chose pour elle ? »
Oh mon dieu, me voilà à me retrouver face à cette fille splendide qui maintenant se met à jouer les psy, et bien, j'suis sûr qu'avec ça je vais aller bien loin... Mais je posa mon verre et le regarda. "Tu sors pas de bloc note où un truc dans le genre ? Non mais j'dis ça parce que là tu fais un peu psy, l'embêtant c'est que t'as pas de nom à mettre. Tient, appel-moi... Apollon, c'est pas mal ça. Et pour répondre à la question, en ce moment même, pas vraiment, enfaite je sais pas où j'en suis et le seul sentiment que je ressent c'est de la peur et non de l'amour, mais ça c'est pour tout. Enfaite, surtout de la culpabilité, ou un truc dans le genre, j'sais pas..." Je m'arrêta et repris un verre que j'avais entre-temps commander au barman et le sirota. « Et si ça t’inquiète tant que ça, dans la vie être un bon coup ou pas, on s’en branle sérieusement, t’a pas besoin de prouver à qui ce soit que tu es ce que tu es, il y a plus important, comme cette fille, certes ça doit être dur, mais aussi pour toi, assumer un gosse, oula c’est énorme, surtout quand t’en veux pas un, c’est une plaie ce truc. » Je rigola. « Parce que tu crois que j'en ai quelque chose à faire de ce que tu penses de moi ? C'est juste pour moi, j'aime pas laisser une mauvaise imagine de mes capacités, que ce soit sexuels ou autre. Juste, Absolem... ahah quand même t'as le nom de la chemin fumeuse de narguilé dans Alice aux pays des merveilles... » Je rigola en tapant légèrement du poing contre le comptoir.
« Je me mets à la place du gosse, s’il grandit sans papa, je pense qu’il va vivre une très triste adolescence, se réfugier dans le premier truc qui passe, parce que dans son enfance, il aurait été abandonné, hm je veux pas être à sa place. Mais après si c’est le fait d’avoir une vie de famille qui t’inquiète, t’es pas obligé de suivre le modèle, moi sérieusement ça me ferait flipper de vivre en tant que maman derrière la cuisine, je serais plutôt celle qui fait des plats réchauffer et qui apprend à sa fille comment marcher avec des talons, une famille moderne, et tu vois déjà ça me fait sourire. » Je fit un mouvement de tête par désespoir de sa dérivation. « Quoi t'essaie encore de me donner des conseils ? Et bien met en cloque une fille et on en reparlera après, parce que je pense que t'es pas vraiment dans la même situation que moi. Je suis un connard, certes mais pas à ce point, ce gosse, je ne l'abandonnerais pas, jamais. J'assumerais mais là c'est pas vraiment ce qui me dérange. Tu fais ta prude sainte ni touche, mais ça pourrait t'arriver et je me suis mis dans la peau de Bella qui se retrouve à gonfler du ventre. Tu crois quoi que je suis un crétin fini ? Et bien tu te trompes, mais la seule chose qui me dérange c'est de me mettre en couple, et bien sûr que j'ai pensé à la situation du petit et je veux pas qu'il est une éducation différente des autres, mais là... là... » Je m'approcha d'elle et l'embrassa. « Là c'est le seul truc qui me remontra le moral... » Reprend son baiser en posant mes mains sur les hanches d'Absolem.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyMar 22 Avr 2014 - 10:22

avatar
Invité
Invité

do you remember?.. Empty






do you remember?..
priam&absolem

MNous étions alors en plein épisode spirituel, c'était presque trop sérieux pour ça dure longtemps. Mais tant que cela pouvait durer, il fallait au moins essayer de transpercer son petit cerveau.

Absolem ─ « Tu sais qu'un sentiment peut en cacher ou en signifier un autre, c'est tellement ce que j'ai vécue, au début les mecs quand ils couchent avec moi, bon c'est juste pour le cul, mais au bout d'un moment ils veulent m'inviter au restaurant et là je sais déjà ce que ça veut dire, même si eux n'en ont pas conscience, ils sont entrain de devenir trop proche et la plupart des réponses sont ' mais non, t'en fais pas, je m'attache pas, je veux juste t'inviter au restaurant pour sortir, faire autre chose, je m'ennuie à toujours baiser ' non pas que je sois ennuyeuse mais c'est dans 90% le cas quand je couche avec des hommes quand c'est avec des femmes.. » puis je m'arrêta là, il devait pas savoir, parce que ce n'est pas mon histoire qui allait l'intéresser mais comment ça se passait au lit avec les filles. « Non, finalement je m'en tenir là. » puis je fini mon mojito et commanda un nouveau verre.

Ensuite je mis à sourire quand il prononça mon prénom, lui il s'en souvenait, c'était injuste j'étais désavantagé par rapport à lui.
Absolem ─ « Comment tu..mon prénom n'est pas facile à retenir, ça t'a vraiment marqué cette expérience finalement, je paris que tu ne te souviens pas de tout les prénoms des femmes avec qui tu as couché. » je passais outre la remarque sur Alice aux pays des merveilles, décidément je n'avais pas finit d'en entendre des belles sur moi.

Alors que je m'apprêtais à répondre au bla-bla d'Appolon comme il m'avait demandé de l'appeler, il m'embrassa en posant sa main sur ma hanche, je me laissa entraîner, et je prolongea même le baiser en posant ma main sur sa joue, son assurance en avait prit un coup. Mais ça n'était pas fini loin de là.

Absolem ─ « Imagine que je suis une femme enceinte, pour calmer tes ardeurs, car je ne compte pas coucher avec toi pour te faire plaisir, je ne suis pas une blonde facile. » lui chuchotai-je à l'oreille en souriant, puis me redressa sur mon siège, tout sourire, c'était beaucoup trop facile pour que je lui cède, et puis quoi encore, c'est pas la porte ouverte, il n'y avait aucune séduction, mon principe est de ne pas coucher sur commande, j'ai toujours besoin de jouer, et là je ne m'amusais là comme je le souhaitait.
© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyDim 27 Avr 2014 - 12:25

Heathcliff Flynn Yaxley
Heathcliff Flynn Yaxley
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 26/12/2013
Prénom : Emmy
Célébrité : JulainHOtMorris
Crédit avatar : Chevalisse
Messages : 500
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : C'est compliqué
Avec qui ? : les fesses de Zus, les bras d'Athéna et le lit de brook
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude de theatre & sport & psycho & médecine...
Job/Métier : Pompier volontaire & le prince Philip à WDC & Intervenant aux cours de théâtre de UCLA
Adresse de résidence : Appartement au Northest
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Un dépressif

do you remember?.. Empty

Je ne savais pas bien pourquoi je lui racontais tous ça, peut-être parce que je pensais qu'elle ne m'embêterait pas avec ça, peut-être parce que je pensais que je lui ferais peur et qu'elle partirait sans rien dire ou du moins au pire se moquer de moi. En ce moment même je ne savais que faire, tous s'embrouillait dans mon cerveau, c'était une vraie purée. J'avais l'intention de fluidifié tous ça avec un peu d'alcool, on dit 'in vino veritas', pourquoi ne serait-ce pas pareil dans le whisky... Quoi qu'il se passe j'étais bien parti pour me bourrer, contrairement à ce que je voulais en entrant dans ce bar. Basta le gars qui se noie dans ses regrets et ses questions, on est jeune qu'une fois, autant en profiter. Mais elle me ramena à la dure réalité : « Tu sais qu'un sentiment peut en cacher ou en signifier un autre, c'est tellement ce que j'ai vécue, au début les mecs quand ils couchent avec moi, bon c'est juste pour le cul, mais au bout d'un moment ils veulent m'inviter au restaurant et là je sais déjà ce que ça veut dire, même si eux n'en ont pas conscience, ils sont entrain de devenir trop proche et la plupart des réponses sont ' mais non, t'en fais pas, je m'attache pas, je veux juste t'inviter au restaurant pour sortir, faire autre chose, je m'ennuie à toujours baiser ' non pas que je sois ennuyeuse mais c'est dans 90% le cas quand je couche avec des hommes quand c'est avec des femmes.. » Je rigola et prit mon verre pour le siroter. Non non, je répondrais rien, se serait lui apporter un petit d'importance, bien que son histoire avec les filles m'intéressais. Bah quoi je suis un mec près tout et rien qu'imaginer deux bombes s'emballer me donnait de folles idées, hum un plan à trois ? Si ça se trouve ça pourrait marcher... Mais bien que cette question me trottina longtemps à l'esprit, je ne dis et me contenta d'imaginer la scène, le sourire à la bouche. Oui je sais, je ne suis qu'un crétin, mais c'est pas de ma faute, je suis comme tous les autres, comme elles disent, qu'on a le cerveau dans la queue...
Je m'enleva cette image de la tête et enchaîna la discussion, et prononça son prénom, mais je fus obligé de faire une petite blague... « Comment tu..mon prénom n'est pas facile à retenir, ça t'a vraiment marqué cette expérience finalement, je paris que tu ne te souviens pas de tout les prénoms des femmes avec qui tu as couché. » Je fis une légère moue et me décida à lui répondre : « Rien à voir avec une quelconque histoire marquante, elles ne sont pas toutes aussi belles que toi... » Ouais c'était ringard, je l'avoue mais j'étais déjà grillé alors bon, autant y aller, je n'avais plus rien à perdre... Alors c'est pourquo je m'été avancé vers elle et l'avait embrassé tout en posant mes mains sur son bassin. « Imagine que je suis une femme enceinte, pour calmer tes ardeurs, car je ne compte pas coucher avec toi pour te faire plaisir, je ne suis pas une blonde facile. » Je rigola et fini mon verre. « Dommage pour toi. » Je me dirigea vers les toilettes, bin ouais fallait bien évacuer tout cet alcool que je venais d'ingurgiter. Je me regarda dans la glace quand je me lavais les mains et vit le reflet d'un minable qui se bourre la gueule avec une fille qui n'avait pas arrêté de se foutre de sa gueule et qui en avait clairement rien à faire de lui. Et merde, qu'étais-je en train de faire.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyJeu 1 Mai 2014 - 16:52

avatar
Invité
Invité

do you remember?.. Empty






do you remember?..
priam&absolem

Apollon souriait après ma vague histoire sur les femmes, mais qu'es qu'ils pouvaient fantasmer dessus, c'est comme si je fantasmais sur deux hommes qui..bouah ! Je ne l'imagine pas une seule seconde avec un homme, hors de question..puis il me sortit le truc le plus ringard du monde. Je me mis à rire légèrement, non sérieusement il avait rien de mieux en réserve.  

Absolem ─ « Oh pitié, garde ça pour les filles de 20 ans ou de 19 ans. Je ne suis pas dupe à ce genre de phrases à la con, là tu crains vraiment . Si c'est comme ça que tu comptes draguer. Hm, je te laisse volontiers prendre la porte. »

Après ce magnifique remballage, et notre court baiser, le jeune homme avait été quelques peu émoustillé de notre soirée psychologique. Il semblait avoir besoin de temps pour s'en remettre, et il avait vite fait de baisser les bras quand il voulait une femme. Exactement le genre que j'évite, les petits amateurs, après quelques minutes d'attente je finis quand même par me faire un peu de soucis ? Il voulait pas quand même en finir.. ? Je me leva de mon siège, et marcha jusqu'au toilettes pour hommes, toujours dans une démarche élancée, je poussa violemment la porte.

Absolem ─ « T'as fini de dégueuler, tu veux de l'aide pour te tenir les cheveux ? » dis-je pour plaisanter, ce genre de blagues entre filles qu'on se fait souvent. C'est dans ses moments là en général que je reconnaissais mes vraies amies. J'entra dans celle-ci sans la moindre gène quelques qui soit, après tout à qui ça pourrait déplaire que je rentre ? Un puceau ? Et encore, il serait heureux de me voir, il aurait eu tout ce genre idées, de fantasme que de faire l'amour dans des toilettes publiques d'un bar, eurk, dégoûtant.
© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyMer 7 Mai 2014 - 1:21

Heathcliff Flynn Yaxley
Heathcliff Flynn Yaxley
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 26/12/2013
Prénom : Emmy
Célébrité : JulainHOtMorris
Crédit avatar : Chevalisse
Messages : 500
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : C'est compliqué
Avec qui ? : les fesses de Zus, les bras d'Athéna et le lit de brook
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude de theatre & sport & psycho & médecine...
Job/Métier : Pompier volontaire & le prince Philip à WDC & Intervenant aux cours de théâtre de UCLA
Adresse de résidence : Appartement au Northest
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Un dépressif

do you remember?.. Empty

A cette heure-ci je n'avais plus rien à perdre, ma dignité c'était déjà fait la malle au moment où Absolem est montée dans ma voiture et elle c'était effrité après toutes les insultes qu'elle m'avait lancée. Mais pourtant je continuais toujours à répondre, que ce soit par des insanités ou mes vieilles technique de drague qui me faisait perdre ma virilité mais c'était tellement amusant. « Oh pitié, garde ça pour les filles de 20 ans ou de 19 ans. Je ne suis pas dupe à ce genre de phrases à la con, là tu crains vraiment . Si c'est comme ça que tu comptes draguer. Hm, je te laisse volontiers prendre la porte. » Ce qu'elle ne savait pas c'est que ça devait sûrement marcher parce que bien ce qu'elle disait elle m'avait laissé l'embrasser et c'était un plutôt bon début...
C'était pourquoi je m'étais éclipser, pour le suspens et pourquoi pas la faire bouillir ? J'étais sûr qu'elle essayait de se convaincre que j'étais qu'un nabot incapable mais qu'importe ce qu'elle pense parce qu'en ce moment j'avais perdu le goût de la vie, il me fallait juste un une bonne douche froide, l'alcool me tournait légèrement la tête et étant de mauvaise humeur, ça ne faisait qu'empirer. Alors que je me passa un peu d'eau sur le visage tout en regardant mon reflet en disant que je n'étais pas si mal que ça, en ne comprenant pas pourquoi elle ne me prêtait pas plus d'attention. Enfin bref, je passais outre ça et au moment où j'allais rejoindre le comptoir et continuer à boire, la porte s'ouvrit violemment et Absolem apparue : « T'as fini de dégueuler, tu veux de l'aide pour te tenir les cheveux ? » dit-elle en rigolant. Je trouvais pas ça tellement drôle mais elle entra dans la pièce en lâchant la porte qui se ferma. « Euh... je crois que j'ai pas besoins de ton aide... et j'allais retourner au bar, j'ai soudainement soif, pas toi ? La prochaine est pour moi. » C'est en passant à côté d'elle après avoir séché mes mains qu'au moment de pousser la porte d'entrée des toilettes que je m'arrêta et me tourna vers Absolen en souriant. « Tu veux me faire croire que tu vaux mieux que ces filles qui se font prendre à l'arrière de la voiture ou dans les chiottes d'un bar miteux, mais pourtant t'es entré. Je commence à te décrypter, alors... » Je ferma la porte à clé et m'approcha d'elle et la poussa contre le mur. « Alors je suis tout juste passable et qu'un attardé ? Alors arrête moi si je me trompe. Alors laisse moi poser mes mains sur toi... » Je n'attendis pas sa réponse et posa mes mains sur ses hanches et commença à l'embrasser, je l'attrapa et la posa sur le rebord des éviers. J'attrapai l'une de ses cuisses avec ma mains pour la rapprocher de moi et la laissa glisser sur sa jambe jusqu'à son bassin. Puis ouvrit la fermeture de sa robe et la fit tomber sur son bassin et continua à l'embrasser en posant mes mains sur son dos tout en la portant légèrement et faire tomber sa roba par-terre. Je galérais un peu mais réussi à la reposer sur les éviers... Je fis voler ses chaussures à talons après avoir baisers ses jambe délicatement. C'est alors que j'avais enlevé mon polo et l'avais laissé tombé contre le sol et était revenu plaqué mon torse contre le sien en l'embrassant, et c'est en déposant des baisers sur son cou que je dégrafa son soutient-gorge...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyLun 19 Mai 2014 - 12:44

avatar
Invité
Invité

do you remember?.. Empty






do you remember?..
priam&absolem

Alors que je venais d'entrer dans les toilettes, il allait en sortir. Tant mieux, j'allais pas l'aider à dégueuler de toute façon, je voulais plutôt le laisser vomir et qu'il baigne dedans. Mais lorsqu'il voulut sortir, il ferma la porte et me fit des suggestions plus qu'explicite. Ah ouais tu veux jouer ? Pensais-je, alors on va jouer mon chéri. T'en fais pas, tu vas pas être déçu du voyage. C'est alors une danse folle qui commence, il fait glisser ses mains le long de mon corps, et me demande d'arrêter s'il se trompe, rendons-le irrésistible, ils adorent tous ça. Il me fait alors monter sur l'évier, je l'embrasse langoureusement, accrochant mes bras autour de son cou, je descends mes mains et les posent sur son torse. Il m'enlève ma robe, mais c'est qu'il serait presque en manque et en plus il l'enlève avec une technique inventive. Je colle alors mon bassin au sien, et l'ondule légèrement. Il retira son polo, j'en profite pour le caresser du bout de mes doigts, je frisonne à chacun de ses gestes depuis qu'il m'a touché, c'est vrai il faut l'avouer il s'est amélioré mais j'ai une de mauvaises nouvelles pour lui, il va en chier. Il commence à retirer mon soutien gorge, je l'en empêche et lui mord la lèvre. Je me mets debout sur mes deux pieds je lui plaque contre une porte des toilettes en passant ma langue dans son cou puis lui fait un léger suçon et pendant sur ses mains sont occupés par mon fessier -mon corps de rêve ne manquera pas de le faire baver. Je m'approche de lui comme si j'allais l'embrasser puis me recule avant de l'embrasser dans le cou encore une fois, puis je descends mes baisers, lentement, avec sensualité. Je descends jusqu'à l’extrémité du bas de son ventre. Je déboutonne son pantalon, je le laisse glisser, je le regarde en souriant. Je suis maintenant à genoux, dans les toilettes d'un bar. Je suis certainement dans le top 20 de ses fantasmes avec Absolem Burns. C'est alors que je fais légèrement glisser son boxer, puis je me mets à rire en le regardant et me lève. Mon expression est passé de soumise à une vraie garce.

Absolem ─ « Non sérieusement t'y à vraiment cru ? Jamais ça n'arrivera. » puis-je remets ma robe, en prenant mon temps, mes chaussures ensuite. Je me regarde dans le miroir, me recoiffe légèrement. « Je t'attends au bar, une fois que tu auras repris tes esprits. La prochaine c'est pour toi je te rappelle. » je lui fis un léger clin d’œil avant de déverrouiller les toilettes et de sortir pour rejoindre ma place. Je me remets un peu de rouge à lèvres, il m'a pratiquement tout enlevé. Je pense qu'il va enfin lâcher le morceau une bonne fois pour toute, il faut bien qu'il se démotive et avec ce que je viens de lui faire il est hors de question qu'il revienne, je l'espère vraiment. Personne n'a réussi à se faire désirer par mes yeux et ça n'allait pas commencer aujourd'hui et encore moins dans des toilettes publiques, vraiment ils sont tous naïfs.
© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. EmptyMar 1 Juil 2014 - 23:55

Heathcliff Flynn Yaxley
Heathcliff Flynn Yaxley
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 24
Date d'inscription : 26/12/2013
Prénom : Emmy
Célébrité : JulainHOtMorris
Crédit avatar : Chevalisse
Messages : 500
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : C'est compliqué
Avec qui ? : les fesses de Zus, les bras d'Athéna et le lit de brook
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude de theatre & sport & psycho & médecine...
Job/Métier : Pompier volontaire & le prince Philip à WDC & Intervenant aux cours de théâtre de UCLA
Adresse de résidence : Appartement au Northest
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Un dépressif

do you remember?.. Empty

Tout était trop beau pour être vrai, c'est cela ? Au moment où je devenais entreprenant, elle me mordit la lèvre. Étais-ce un signe pour me dire que le soutif ça devrait attendre mais les baisers pas ? Non, en fait j'étais complètement perdu, mais qu'est-ce qu'elle voulait à la fin. Elle me draguait ouvertement, me faisait languir pour me jeter à la gueule le fait que je réagisse à tous ça ? Mais merde, on dit que les hommes sont des enfoirés quand ils couchent à tout va, qu'ils draguent, mais les femmes, hein ? Et bah des putes, pourtant, elles nous attirent toujours autant, elles savent y faire... Mais je persiste à dire qu'Absolem n'est pas de ces femmes raffinées et contrairement à ce qu'elle n'a cessée de me dire, elle est de celle qui couche dans la forêt, elle n'est pas sainte ni touche et je ne pense pas que l'écorce d'un arbre la fasse arrêter... Et tout comme les toilettes, elle était venue à moi, elle était venue me chercher et voilà qu'elle me plaque contre une porte. Elle était de ces femmes entreprenantes qui savaient bien mener nous autres, nous les hommes en bateau.. Elle commença à passer sa langue sur ma nuque et comment devais-je réagir à ça, hein ? C'est les mains aux fesses que je lui mis, je les tâtais tout en collant son bassin au mien. Elle me faisait un suçon et là, je crois que ça, c'était bien la fin, parce que la seule sensation que me fit ce suçon, c'est 'merde et si Bella voyait ça, elle me haïrait encore plus'.... Elle c'était quelque peu éloigné de moi, je la regarda donc faire, je ne savais pas bien comment réagir mais, elle commença à descendre ses baisers en arpentant mon corps. Oh mon Dieu, là c'était vraiment chelou, mais qu'elle fasse, qu'elle fasse... Elle décrocha donc mon pantalon et le laisse tomber sur mes chevilles et fit de même pour mon caleçon, mais la seule réaction qu'elle eu c'est de rire. « Non sérieusement t'y à vraiment cru ? Jamais ça n'arrivera. » Oui, là la seule chose que je voulais dire c'était 'sale pute' mais je n'en fis rien et me contenta de me rhabiller correctement. Elle remettait sa robe et moi me contenta de rester adosser à la porte des toilettes à laquelle elle m'avait plaqué. Elle se regarda dans la glace pour voir si son allure allait et dit : « Je t'attends au bar, une fois que tu auras repris tes esprits. La prochaine c'est pour toi je te rappelle. » Elle repartit le sourire vainqueur au visage, et c'est en me faisant un clin d'oeil qu'elle déverrouilla la porte d'entrée des toilettes et s'éclipsa. Je m'approcha juste des éviers et en fit couler de l'eau aux creux de mes mains pour me les passer au visage. Je ne savais pas bien comment je devais me comporter, comment je devais réagir à cela mais mon ego avait prit un coup et je ne comptais pas me plier à ses désirs.
Alors c'est en serrant les poings pour me donner du courage que je sortis des toilettes, me dirigea vers le bar tout en sortant de l'argent de ma poche que je posa prêt d'Absolem. « Avec ça te pourras bien te payer deux trois verres... Ça te fera peut-être tomber la robe, pour le stop c'est pas mal... Enfin bref, bye. » Je pris ma veste et sortit illico du bar.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: do you remember?..   do you remember?.. Empty

Contenu sponsorisé

do you remember?.. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
do you remember?..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser