Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

Partagez
 

 Friendly Diner → STEPHEN & EMMA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Friendly Diner → STEPHEN & EMMA   Friendly Diner → STEPHEN & EMMA EmptyLun 7 Juil 2014 - 20:37

avatar
Invité
Invité

Friendly Diner → STEPHEN & EMMA Empty

Friendly Diner
FEAT. B. Stephen Smith
C'était un dîner entre amis, mais rien n'empêchait Emma de rester coquette malgré tout. Elle restait une femme avant d'être une médecin ou une religieuse et elle aimait se pouponner, se coiffer et s'habiller. Elle avait longuement hésité sur sa tenue, ne sachant pas si elle devait s'habiller chic ou non. Elle en doutait franchement. Ils avaient beau aller au restaurant, elle n'était pas dans l'optique de séduction. Exit donc le maquillage trop poussé et la tenue courte, elle préférait de loin une robe noire fleurie et un maquillage naturel. Ses cheveux légèrement ondulés naturellement reposaient sur ses épaules dénudées à cause de sa robe bustier sans pour autant que le décolleté ne soit trop flagrant. Des talons discrets, quelques bijoux tout aussi discrets et elle se retrouvait vite prête pour partir au restaurant. En effet, pour éviter que cela ne soit trop semblable à un rendez-vous galant, elle avait préféré venir d'elle-même au restaurant et éviter à Stephen un détour pour venir la chercher. Sincèrement, cela aurait été trop bizarre, trop officiel et très certainement mal vu, après tout il était marié et ce n'était pas le genre d'Emma de s'immicer dans un couple. Elle s'en voulait déjà bien assez d'avoir eu une sorte d'attirance pour lui dans les jours qui ont suivi leur rencontre. Parce que oui, elle se l'avouait facilement, il lui plaisait physiquement et mentalement, de plus en plus au fil de leur rencontre à l'Eglise ou de leurs sorties entre amis. Mais elle se refusait d'y penser, bien trop collé à son étiquette de religieuse. Parce qu'une religieuse ne peut pas être attirée par un homme marié et être le fruit d'un péché, cela serait du pur blasphème. Alors elle s'était faite à l'idée de le voir en amis, point final. Et c'était dans cette optique qu'elle entrait dans le restaurant, demandant à l'accueil une table réservée au nom de Smith. Il était déjà là et avec un sourire aux lèvres, elle s'approchait de la table, prête à lui faire le fameux hug américain qu'on se fait entre amis. « Salut. Comment ça va? » Se détachant doucement de lui, elle prenait place avec lui à la table. « Ca a été ta journée? Les élèves ont pas été trop durs avec toi? »

codage par Junnie sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Friendly Diner → STEPHEN & EMMA   Friendly Diner → STEPHEN & EMMA EmptyMar 22 Juil 2014 - 13:03

B. Stephen Smith
B. Stephen Smith
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 30/01/2014
Prénom : F.
Célébrité : David Entinghe (anciennement Michael Camiloto).
Crédit avatar : FA
Messages : 264
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Marié(e)
Avec qui ? : Joyce Smith. Mais également, très attaché à Emma B. Castello et intrigué par Charlotte Henry.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Licence, Master et Doctorat obtenus en Histoire et Science des Religions
Job/Métier : Professeur de l'Histoire et de la Science des Religions à UCLA.
Adresse de résidence : Northeast, avec sa femme, Joyce.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : The LTMR, The YBH, The SCS, The OL, The PLM & The COK

Friendly Diner → STEPHEN & EMMA Empty

Calme toi, Nad', calme toi. Ce n'est qu'un diner entre amis. Inspirant une dernière fois, je me regarde dans le miroir, observant mon reflet, mes yeux caressant les particules de ma peau. J'ai tellement changé, ces dernières années ... C'est complètement fou. Ce soir, Joyce n'est pas là. Elle avait prévu de partir en weekend avec quelques amis à elle, et c'est pour cela que j'en avais profité pour inviter Emma à diner. Emma, Emma, Emma ... Je ne sais vraiment pas ce qu'il m'a pris. Mes mains commencent à me picoter, je les sens devenir moite, tandis qu'une boule semble nouée dans ma gorge, tissée avec mes cordes vocales de sorte à ce que ma voix s'apparente au croassement d'un crapaud. Je me demande si je ne suis pas malade. Il me semble bien avoir lu, quelque part dans le journal qu'une épidémie de grippe allait bientôt s'abattre sur la fameuse "West Coast"... Faudrait-il que j'aille consulter un médecin au sujet de ce coeur qui tambourine avec une rapidité affolante et vertigineuse dans ma cage thoracique ? Cela ne me semble pas être une mauvaise idée ... Et pourtant, je ne vais que très rarement consulter un praticien. Il faut dire que j'ai toujours eu une santé de fer. Pas dans mon enfance, certes ... Mais la dernière fois que j'ai vu un médecin doit remonter à mes vingt ans. Ou même à mes dix-huit ans. Consultant ma montre, je me rassure en me disant qu'il me reste du temps. L'absence de ponctualité est ma plus grande hantise. Je trouverais ça ironique que je me permette de ne pas être ponctuel alors que c'est quelque chose que je déteste chez les autres. Pour moi, tout doit être bien organisé. Cadré. Dirigé. C'est mieux, une vie comme ça, où le hasard n'a que peu de place pour s'épanouir.

J'avais proposé à Emma de venir la chercher en voiture, mais elle avait refusé. Étrangement. Je n'ai cependant pas insisté, ne cherchant pas à me rendre trop imposant ni à la mettre en malaise. Ce n'est, après tout, rien de plus qu'un diner entre amis. Vêtu simplement, d'une chemise et d'un pantalon, je me mets donc en route, conduisant avec empressement vers notre destination. Un restaurant modeste, mais de bonne qualité. L'air de rien, c'est difficile, par ici, de faire dans l'agréable sans tomber dans l'ostentatoire, en évitant de passer par le désagréable. Heureusement pour moi, j'ai eu l'opportunité de me trouver quelques adresses depuis mon arrivée ici, il y a quelques mois. Lorsque j'arrive au restaurant, ma voiture enfin garée, mes cheveux bien coiffés, je suis content de constater que je ne suis pas en retard, bien au contraire. J'ai une belle avance, ce qui me garantit qu'elle n'aura pas à m'attendre. Je souris donc, fier de moi. L'attendant en silence, je m'occupe en relisant ce menu que mes yeux avaient déjà maintes fois effleuré par le passé, mes lèvres retrouvant parfois le verre d'eau qui m'avait été servi à mon arrivée. Lorsque enfin je relève mes yeux du livret en carton, un sourire se dessine inévitablement sur mes lèvres alors que je me lève, en bon gentleman. Elle enlace ma taille de ses bras et je suis légèrement gêné pour ma part, n'ayant pas l'habitude des câlins amicaux. Mais par politesse, je ne dis rien, attendant nerveusement que cette étreinte ... Particulière ... prenne fin.

- Je vais très bien, merci. Et toi ?

Lorsqu'elle se détache de moi, je lui souris à nouveau, hésitant par ailleurs à lui tirer sa chaise, avant de me résoudre à ne pas le faire, me disant que cela n'est pas coutumier des diners entre amis. J'attends cependant qu'elle se soit installée, avant de regagner ma place en face d'elle. Puis, je m'installe, écoutant malgré tout la question qu'elle me pose.

- La journée a été, je n'ai pas eu trop d'heures de cours aujourd'hui. Et toi ?

J'hésite un instant avant de prononcer la phrase suivante qui me vient à l'esprit avant de me dire que par un soucis d'étiquette, il vaudrait mieux que je me retienne. Mais pourquoi se soucier de l'étiquette si elle agit au détriment de la vérité ? Je mesure le pour et le contre avant d'éventuellement céder à mon impulsion et d'avouer, d'une voix basse mais admirative :

- Tu es ravissante, ce soir.

Parce que pour le coup, c'est exactement ce qu'elle est. Rien de plus ni rien de moins.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Friendly Diner → STEPHEN & EMMA   Friendly Diner → STEPHEN & EMMA EmptyMar 9 Sep 2014 - 4:17

avatar
Invité
Invité

Friendly Diner → STEPHEN & EMMA Empty

Friendly Diner
FEAT. B. Stephen Smith
Elle se sentait bien, bien qu'un peu stressée, étrangement. Elle avait rendez-vous avec Stephen, un ami depuis quelques semaines, mais c'est le lieu en lui-même qui la stressait. Il l'avait invité à diner. Si c'était chez lui, pourquoi pas, mais là, il se trouvait qu'il lui avait carrément proposé un resto. Vous me direz, ça se fait beaucoup entre amis pour annoncer une bonne nouvelle ou fêter un anniversaire. Mais ce n'était ni l'anniversaire de l'un, ni l'anniversaire de l'autre. Peut-être que Stephen avait quelque chose à lui annoncer, c'était possible aussi. Quoi qu'il en soit, le restaurant la stressait un peu étant donné son statut de religieuse, elle n'avait pas envie qu'on puisse croire qu'elle fréquente un homme marié. Et oui, malheureusement à ses regards ça pouvait se comprendre assez facilement qu'il existait une attirance entre eux, bien qu'Emma faisait son possible pour oublier ça et se l'interdisait carrément. La tête et non le cœur, l'esprit et non l'instinct. Voilà ce qu'elle se disait et c'était dans cet état d'esprit qu'elle arrivait à la hauteur de Stephen, le "hugant" comme à chacune de leur rencontre. Elle avait bien noté qu'il n'était pas forcément à l'aise avec cela, mais elle ne voyait pas comment le saluer sans que ce soit trop intime mais aussi trop distant. Alors pour son propre bien, elle lui faisait un hug et pour le bien de Stephen, elle l'écourtait le plus possible. « Un peu fatiguée mais ça va. » Prenant place à la table, en face de lui, elle lui demandait alors comment s'était passé sa journée. Elle avait beau s'interdire de ressentir quelque chose pour lui, cela ne l'empêchait pas d'éprouver de l'amitié sincère à son écart et donc de s'intéresser à ses journées et le bien-être qu'elles ont pu ou non lui apporter. « Fatiguante justement. Je sais pas ce qu'il s'est passé aujourd'hui mais tout Los Angeles s'est donné le mot pour prendre rendez-vous à l'hôpital. » Elle préférait prendre sa journée éreintante avec humour et ironie. Ce soir elle pouvait se détendre enfin, demain étant son jour de congé. Enfin se détendre... c'était un bien grand mot puisque bien malgré lui, Stephen la faisait légèrement rougir et entrainait une petite tension qu'elle s’efforçait de ne pas montrer. « Merci, c'est gentil. » Un sourire malicieux sur les lèvres, elle s'empressait de lui répliquer. « T'es pas mal non plus. » Donnant, donnant, et l'humour lui permettait de relativiser et de ne pas se faire de films. Quoi qu'il en soit, elle saisissait la carte des menus qu'on venait de lui tendre, remerciant le serveur d'un sourire aimable et d'un merci audible que de lui. « Il faut que je choisisse vite ou t'as pas encore choisi toi non plus? » On sait jamais, elle ignorait depuis combien de temps il était arrivé avant elle donc il était possible que son choix soit déjà fait quant à son repas de ce soir. Relevant légèrement son regard au dessus de la carte, elle ne pouvait s'empêcher de sourire. Un sourire qui marquait qu'elle avait envie de parler, de lui demander quelque chose. « Je voulais te faire une sorte de surprise pour le dessert mais je vais pas tenir jusque là je pense. » C'est alors qu'elle saisissait son sac et qu'elle en sorti rapidement deux bracelets. « J'ai fait une erreur en réservant ma place pour le coachella de cette année, du coup j'en ai deux. Mes sœurs ne veulent pas y participer ou ont déjà leurs places, mes amis aussi du coup j'ai pensé à toi si ça te tente de venir avec moi, bien entendu. »

Spoiler:
 
codage par Junnie sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Friendly Diner → STEPHEN & EMMA   Friendly Diner → STEPHEN & EMMA Empty

Contenu sponsorisé

Friendly Diner → STEPHEN & EMMA Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Friendly Diner → STEPHEN & EMMA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser