Partagez
 

 it ain't over till it's over (adriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: it ain't over till it's over (adriel)   it ain't over till it's over (adriel) - Page 2 EmptyDim 7 Sep 2014 - 19:12

avatar
Invité
Invité

it ain't over till it's over (adriel) - Page 2 Empty

Adriel se sentait con, et avait l'impression de ne pas controler la situation. Autant dire qu'il fulminait intérieurement, essayant de capter le moindre signe de la part d'Alice, qui pourrait expliquer son comportement, et le retournement soudain de situation. Il attend, encore et encore... Et ça y est, la discussion est ouverte. Elle semble difficile à mettre en place, mais elle est là, et Adriel attend presque patiemment des explications. Mais bon sang, quel style d'explication il pouvait bien y avoir ? Elle s'était rendue compte que c'était mal ? Que leur relation avait prit fin il y a plusieurs mois maintenant, voir années, et que du coup c'était une erreur ?

Mais... Pourquoi lui disait-elle « parce que j'avais envie » ? C'était bizarre, et Adriel se retrouvait encore plus perdu. Il aurait presque préféré prendre ses jambes à son cou, quitte à s'habiller hors de l'appartement, en tout hâte. Mais non, il était resté là, immobile, à écouter Alice. Le pire dans cette histoire, c'est qu'il n'arrivait pas à en vouloir à Alice pour ça... Il aurait pu lui gueuler dessus, faire passer sa frustration autrement que par le sexe, et finir par claquer la porte. Mais non. Il s'était redressé, et s'était rapprocher d'elle, tout en gardant un périmètre de sécurité, du coup. En tout cas, sa réponse ne l'aide pas vraiment... du coup, il reste immobile, à attendre. Peut-être développera t-elle ?

Mais à la place, elle remet ses vêtements. Bon, alors comme ça, c'était clair ! Il n'y aurait vraiment aucune chance pour qu'ils puissent reprendre là où ils s'étaient arrêtés. Alice lui envoie son jean, et Adriel l'attrape au vol, afin de le passer après quelques contorsions sur son lit. Bon, il serait certainement serré quelques instants, mais ça ira. Il se lève de lui même, afin de prendre son t-shirt, s'asseyant sur le bord du lit, afin de lui faire face.

« - Ton homme ne te comble pas ? »

ça l'étonnait... Qui se mettait en couple pour ensuite faire ceinture ? Non, c'était bizarre. Et il ne comprenait pas pourquoi. Elle finit par le regarder dans les yeux, ce qui lui rend un peu son sourire. Pas totalement hein, il ne faut pas abuser. Mais assez pour prendre la chose en plaisantant, faisant comme elle.

« - Je ne t'en veux pas, je ne comprend juste pas »

Il hausse les épaules, et finit par passer sa main dans ses cheveux.

« - Remarque, je devrais te dire que je t'en veux, comme ça tu auras une dette envers moi ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: it ain't over till it's over (adriel)   it ain't over till it's over (adriel) - Page 2 EmptyMer 10 Sep 2014 - 16:26

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
Voir le profil de l'utilisateur http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

it ain't over till it's over (adriel) - Page 2 Empty

Nous sommes désormais dans une situation légèrement embarrassante. Enfin, correction, je nous ai mis dans une situation embarrassante. A cause de mes doutes, de ce manque évident qui jamais n'aurait du se manifester auprès d'Adriel. Je m'en veux un peu, c'est vrai, mais j'ai surtout envie d'avancer le temps, de me sortir de cette scène dans laquelle j'ai tout de l'enquiquineuse. Ce n'est pas comme si c'était inédit, mais cette fois cela a un goût particulièrement amer.

A la question d'Adriel, posée sur un ton relativement sérieux, je fronce les sourcils et lui adresse un regard hébété, comme si ce qu'il vient de supposer était impensable.

« Si... Enfin... »

C'est une réaction machinale, qui ne révèle pourtant aucunement la vérité et d'ailleurs, je change rapidement de mine, un peu plus navrée. Et honnête.

« En fait, non. Disons que je ne le vois même plus. C'est le néant, tu vois. »

Je ris avec une nervosité significative de ce que je ressens, depuis des semaines et des semaines. Ce n'est pas de la souffrance que j'affiche, car je déteste me montrer vulnérable. Plutôt des remords, d'en arriver à ça avec Adriel, d'en arriver à ça tout court, en réalité. La situation est misérable, bon sang. J'ai encore de la chance qu'il relativise, et je me doute d'ailleurs qu'il fait ça pour moi. Les hommes... doivent mépriser ce genre de situation, non ? Même moi je n'aimerais pas être à sa place à vrai dire, celle de l'homme qui a failli coucher avec une fille et qui à la dernière minute apprend qu'elle ne veut plus, qu'elle a un mec. La conne, pour ne pas dire autre chose... Et pourtant il arrive encore à sourire, à plaisanter. J'avais oublié cette nature agréable d'Adriel, qui m'amène moi-même à me décontracter, à sourire.

« Décidément, tu veux que je passe ma vie endettée pour toi ? Devoir te laver un t-shirt c'est déjà coûteux ! »

Non ça ne l'est pas vraiment mais j'avais envie de le dire, c'est tout. Mes yeux s'accrochent un moment sur lui avant de se diriger en l'air, tandis que je me mets à rire doucement. Désormais pardonnée mais néanmoins frustrée, j'hésite à me lever pour couper court à la discussion ou alors répondre à son incompréhension, d'une manière que j'ignore cependant. Finalement, je me pince les lèvres avant de répondre en souriant.

« Bon on ne va pas s'éterniser sur ma vie, et puis la tâche doit être partie depuis le temps. »

Je me lève pour aller vérifier, ce que je vois me donne raison, la tâche n'est plus. Je rince le vêtement et vais l'étendre sur un étendoir dehors afin qu'il sèche en plein soleil. Je retourne ensuite dans ma chambre pour prendre la main d'Adriel et l'emmener avec moi sur le balcon. Après m'être assise à côté de lui sur le banc, je laisse ma tête reposer sur le mur derrière et ferme mes yeux, un instant.

« Donc... si jamais il me prend l'envie soudaine de partir voyager et que je peux me le permettre, je fais appel à toi, Adriel ? »

Ma tête finit par se pencher et mes yeux se rouvrent sur lui, doucement. Un sourire vient rehausser les commissures de mes lèvres quand nos regards se croisent. Cette phrase exprime plusieurs choses, qu'il aura sans doute comprises. Je me prends à rêver, moi aussi... Il faut dire que voyager à nouveau, que ce soit avec lui ou non, me ferait un bien fou.


Avec une insupportable vanité, elle s'était imaginé pouvoir sonder le cœur de tout le monde. Les évènements avaient montré qu'elle s'était complètement trompée. Austen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: it ain't over till it's over (adriel)   it ain't over till it's over (adriel) - Page 2 EmptyJeu 16 Oct 2014 - 9:13

avatar
Invité
Invité

it ain't over till it's over (adriel) - Page 2 Empty

Si, mais non. C'était la réponse la plus étrange qu'Adriel est reçu face à une telle question. Ils étaient en couple, mais ne se voyaient pas ? Adriel ne qualifiait pas tout ça de couple, loin de là. Il se rappelait, lorsqu'il était en couple avec Yannick... ce genre de chose se faisait tous les jours ! Voir plusieurs fois par jour.. et elle, rien ? Non, ce n'était pas normal, et le jeune footballeur trouvait ça extrêmement triste de devoir faire abstinence alors qu'elle était en couple. Surtout si ce n'était pas un pari. le seul moment ou Adriel faisait ceinture, c'était quand ils faisaient des paris sur le nombre de jour à tenir, et où la délivrance est encore meilleure. Il grimace en l'entendant.

« - Ca craint, Alice... Est-ce que tu veux que j'aille rappeler à ton mec ses devoirs d'homme et de petit ami ? »

Surtout que si il lui disait qu'il avait failli faire ça à se place, peut-être que ça le motiverait ? Après lui avoir cassé la gueule... En tout cas, je trouvais ça assez drôle. Bien que totalement nul de sa part. Pauvre Alice, c'était normal qu'elle ait voulu un peu d'Adriel ! Elle avait besoin d'être rassurée sur sa capacité à séduire, et puis était en manque.. En tout cas, il ne lui en veut pas, et arrive même à plaisanter de la situation même si son entrejambe ne semble pas enchanté de la chose. Après tout, il pensait conclure !

« - Pas obligé que ça soit un service payant ! je trouverai bien...  »

Elle lui signale que la tache doit être maintenant partie, et effectivement, elle l'est. Elle lui rend donc son t-shirt, et Adriel le passe, se retrouvant maintenant complètement habillé, même si le t-shirt est un peu mouillé. Il n'avait pas eu la patience de le laisser sécher comme était l'idée première d'Alice. Ils passent du coup sur le balcon, et s'assoit à côté d'elle.

« - C'est possible, oui... On pourrait aller dans le sud, vers le bresil, et tout... J'aimerai bien y aller pendant les périodes du carnaval...  »

Je lui souris, et ouvre les bras pour la coller contre moi. Je lui souris, et après quelques minutes, je me lève.

« - Alice, je t'adore, mais je vais rentrer chez moi ! Et pour ton mec, fais lui comprendre ce qu'il perd, parce que s'il ne s'en rend pas compte, et bien... c'est que c'est un idiot ! »

Je dépose un rapide baiser sur ses lèvres, et la remercie pour tout, avant de quitter son habitation.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: it ain't over till it's over (adriel)   it ain't over till it's over (adriel) - Page 2 Empty

Contenu sponsorisé

it ain't over till it's over (adriel) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
it ain't over till it's over (adriel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» « lost till you're found ... know that we all fall down » ❖ lejane
» Facilier (+) Run, run , run till I catch ya baby. Don't ya know I'm the wickedest man of the city ?
» Can you see me? [Adriel]
» Et Satan créa Adriel » Adriel Reed Amneisius
» Aux abords de la mine (Adriel -Darkame)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: