Partagez
 

 Tourniquet (+) Hiroki.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Tourniquet (+) Hiroki.   Tourniquet (+) Hiroki. EmptySam 19 Juil 2014 - 5:03

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

Tourniquet (+) Hiroki. Empty

Le sms envoyé à Hiroki, RJ ne perdit pas une seconde et enfila une tenue confortable qui consistait en un jogging et débardeur noir ainsi que des tennis. En sortant, il enfonçant les écouteurs de son Ipod profondément dans les oreilles et se mit à courir. Il avait encore accumulé beaucoup trop de pression qu’il avait besoin d’évacuer au plus vite, d’où l’invitation qu’il avait envoyé avec la seule personne qui le comprenait sûrement en ce moment. L’une des rares personnes avec qui il se sentait encore à l’aise et à qui il n’avait pas simplement tourner le dos ou claquer la porte. De toutes les relations qu’il avait avant, peu demeuraient encore à l’heure actuelle. Non pas qu’ils avaient perdu leur intérêt à ses yeux, peut-être un peu, mais il avait, avant tout, besoin de se retrouver avec lui-même et de faire le point et d’empirer les choses, d’une certaine manière. Ses pas furent guidés par le rythme de la musique qu’il écoutait, si l’on pouvait l’appeler ainsi. Vous savez, il s’agissait de ce mélange de bruit et de vacarme –homonyme, en effet- qui avait le doux résultat de cacophonie que l’on passait dans les clubs une fois la nuit bien avancée et l’alcool bien ingurgité. RJ n’en n’était pas spécialement féru mais c’était la seule chose qui lui permettait encore de faire taire ses pensées, de faire tranquilliser cette tempête mentale qui dévastait tout à chaque passage, malheureusement régulier. Sans qu’il ne s’en rendît réellement compte, il se tenait déjà devant l’université et Hiroki arrivait en même temps, bon timing. « Dude ! » s’exclama-t-il en retirant ses écouteurs, permettant ainsi le silence dans sa tête. « Prêt pour te dépenser un peu ? » Il eut un petit sourire avant de ranger son baladeur et de sortir les clés. « Soyons des hors-la-loi ! »



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourniquet (+) Hiroki.   Tourniquet (+) Hiroki. EmptySam 19 Juil 2014 - 9:48

avatar
Invité
Invité

Tourniquet (+) Hiroki. Empty

Quittant la boutique d’Aaron après avoir terminé son travail (et un peu plus même), il referme la porte à clés et sécurise la boutique rapidement pour ne pas apporter d’ennuis ou autre connerie de ce genre. Il soupire longuement en regardant son téléphone, envoyant un sms à sa mère pour lui dire qu’il ne rentrera pas tout de suite, qu’il a besoin d’aller se dépenser un peu dehors et faire du sport. Elle comprendra ça. Elle n’a pas besoin de savoir que pour ça, il va entrer dans l’université. Il n’a jamais été du genre à être un badboy et à enfreindre la loi comme ça sans se poser de question, mais même si quelqu’un en vient à les prendre, qu’est-ce qu’ils leurs feront hein ? Ce n’est pas comme s’ils étaient encore en période d’examens et qu’ils allaient voler les sujets. Ce n’est que le gymnaste après tout. Il passe sa main dans sa paillasse. Il devra bien finir par se décider à la couper un peu non ? Pour le moment, il n’en a aucune envie à vrai dire. Rapidement, il grimpe sur son vélo et part pour rejoindre RJ. Il se dit que c’est presque étrange qu’il l’ait demandé comme ça d’ailleurs, ça doit cacher quelque chose, mais quoi ? Il fait une petite moue en y pensant, enfilant ses lunettes sur son nez avant de redoubler d’effort pour y arriver un peu plus rapidement. L’université n’est qu’à une vingtaine de kilomètres après tout et il ne veut pas le faire attendre trop longtemps ou être en retard. Il a bien trop ça en horreur pour l’être et au moins, il sera échauffé pour commencer directement à se dépenser. Enfin arrivé à destination, il donne un dernier coup de pédales avant de se garer rapidement et de poser un antivol sur son précieux. Sac sur le dos, yeux rivés sur son téléphone, il redresse le nez en entendant la voix de RJ qui visiblement vient aussi d’arriver. Il sourit faiblement. « Buddy. » Il se trouve ridiculement mignon à dire ça comme ça. « Toujours prêt pour ça ! » Il lui donne une accolade amicale avant de ranger son téléphone dans son sac en l’observant. « Boarf, pour c’qu’on risque… » Il sourit en coin. « C’est pas comme si on allait voler des sujets importants hein. Ça j’aurais pu le faire depuis des années avec les pass de ma mère. » Il laisse RJ ouvrir la salle du gymnase et entre à sa suite, souriant en voyant l’endroit désert. « On fait quoi ? Entraînement solo en se motivant mutuellement ou t’as vraiment envie de te dépenser ? » Il pense bien entendu à leurs combats de boxe. Peu importe les coups, la règle étant de ne pas abîmer le visage ou les bijoux de famille. Il retire son t-shirt pour se trouver torse-nu avant de bailler un coup et de commencer à s’échauffer. A vrai dire, ça lui fera un bien fou à lui aussi de se défouler avec son copain de sport. « T’avais juste envie qu’on se voit ou t’as aussi envie de causer ? » Hiro peut sembler un peu sans diplomatie parfois, il est juste très franc peut-être trop, mais il s’est souvent dit que c’est son honnêtement qui doit plaire à RJ en réalité. Parce qu’il n’y a pas de détours entre eux ou de faux-semblants.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourniquet (+) Hiroki.   Tourniquet (+) Hiroki. EmptySam 19 Juil 2014 - 18:48

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

Tourniquet (+) Hiroki. Empty

Il sourit simplement à la remarque de son ami, il était vrai qu’ils ne risquaient plus grand-chose en ce moment de l’année. La plupart des étudiants étaient déjà partis, de même pour le personnel, ne restaient que les locaux vides et des gardiens dont le travail était de veillé à ce que les gens de leur genre n’entrent pas par effraction dans l’université. « Pourquoi tu n’as jamais testé d’ailleurs ? » Il faisait ainsi référence aux pass de la mère de Hiroki, tout enfant normalement constitué aurait pu être curieux des avantages qu’il était possible de retirer d’une telle situation. Après réflexion, si les rôles avaient été inversés, lui-même aurait été incapable de monter une telle entreprise, obnubilé par l’idée de faire ce qui est bien et juste ainsi que de convenir à ce que l’on attendait de lui. « J’ai vraiment envie de me dépenser, tu te sens d’attaquer ? » Petite provocation amicale afin de réveiller ses instincts de mâle primaires et qu’il veuille lui prouver le contraire, qu’il donne tout ce qu’il a, ce dont il ne doutait pas. Il se fichait d’avoir mal, le plus important à l’heure actuelle était de se concentrer sur autre chose. Pour toute réponse à sa question, il lui lança des gants de boxe qu’ils avaient pour habitude d’utiliser. « Pour l’instant, j’ai besoin d’action ! » Le défi était lancé comme en témoignait le sourire pendu à ses lèvres, très vite, il se mit en position de défense et attendit qu’Hiroki en fasse de même. Ceci fait, il attaqua en premier, de façon à ce que son adversaire sente qu’il était tout à fait sérieux et qu’il n’était pas d’humeur à se retenir.



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourniquet (+) Hiroki.   Tourniquet (+) Hiroki. EmptyLun 21 Juil 2014 - 22:52

avatar
Invité
Invité

Tourniquet (+) Hiroki. Empty

Il hausse une épaule à la question de RJ. « Parce que ça m’a jamais tenté et que j’y vois pas d’intérêt. » Il est honnête, il s’en fout royalement à vrai dire. Pourtant, on lui a déjà demandé, mais il n’a pas hésité à envoyer chier les gens pour tout dire. Il n’a pas besoin de se faire prendre pour une connerie pareille. Mais là, c’est différent, c’est les vacances après tout, ils n’ont rien à voler, ils font rien de mal, ils n’auront qu’à dire que c’était ouvert. Un oubli pareil, ça arrive à n’importe qui. Il hoche la tête quand RJ lui demande s’il se sent d’attaque. Bien entendu, sinon, il ne serait pas là à vrai dire. Hiro attrape les gants si gentiment offerts, les enfilant rapidement en ajustant les scratchs avec ses dents. Ça n’a rien de glamour, mais ça le fait toujours rire en fait. RJ parle d’action, commençant alors les hostilités sans aucun ménagement. Parfait, Hiro compte bien se défendre. C’est physique, c’est douloureux, c’est prenant, c’est intense. Vu de l’extérieur, on pourrait croire qu’ils se détestent et se foutent sur la gueule à cause de leur honneur. Mais c’est tout le contraire. Leurs corps sont couverts de sueurs, ils souffrent à cause des coups donnés et reçus, mais l’un comme l’autre, ils se sentent mieux après. Hiroki se laisse tomber sur le sol, bras écartés, il profite de la fraîcheur du parquet pour se rafraîchir aussi avant de prendre une bouteille, de la lancer à RJ et de s’en prendre une pour se désaltérer. « Bon sang, comme ça fait du bien… » Il sourit en fixant le plafond avant de soupirer profondément. Il regarde le bleu qu’il a sur le flanc gauche dû à un coup de pieds plutôt violent de son compagnon, il ne lui en veut pas pour autant. Finalement, il se tourne vers lui, la tête posée sur les avant-bras. « Il se passe quoi ? Tu cognes comme ça que quand ça va pas. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourniquet (+) Hiroki.   Tourniquet (+) Hiroki. EmptySam 26 Juil 2014 - 22:20

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

Tourniquet (+) Hiroki. Empty

En effet, il n’était pas du tout d’humeur à se retenir et fut d’ailleurs satisfait qu’Hiroki en fasse de même. Il ne voulait pas qu’on lui fasse de cadeau, il voulait rencontrer une vraie défense et une bonne attaque, quitte à avoir mal et à se retrouver quelques bleus, qu’importe. Justement, cette douleur, électrisante le revigorait plus encore, lui donnant encore plus de hargne pour attaquer son adversaire. Elle allait tirer sur la corde sensible de celles qu’il avait déjà expérimentées, voire même emmagasinées ces derniers jours et le geste machinal qu’il avait en signe de revanche, était de frapper encore et encore son adversaire, qui n’était plus son bon ami Hiroki. Frapper, encore et encore, jusqu’à épuisement. Jusqu’à ce que sa tenue soit complètement trempée de sueur, jusqu’à ce que son corps ne soit plus qu’un immense champs de douleur, lançant ci et là selon les mouvements qu’il faisait. Il se laissa également tomber à côté du jeune asiatique, le souffle court. Il ferma les yeux un instant afin de se concentrer sur ces gestes simples qu’étaient d’inspirer et d’expirer et d’en profiter pour se débarrasser de toute tension superflue. Certes, en pouvait-il se délester de tout, mais grâce à son ami, il venait de faire un sacré pas en avant. « Rien de plus que d’habitude » répondit-il finalement à la question d’Hiroki, les paupières toujours fermées. Le jeune homme connaissait déjà tous ses déboires familiaux et quelques unes des conséquences que cela avait engendrées. « J’ai pris conscience y a une heure ou deux de combien ma vie était devenue un bordel » un sourire amère apparut sur ses lèvres. Il en venait presque à regretter cette époque bénie où son seul souci était de savoir quand il allait bien pouvoir aller faire les courses. Maintenant, il se retrouvait avec bon nombres de responsabilités, dont celles de sa conscience qui étaient plus pesantes qu’il ne l’aurait soupçonné. « J’ai revu Alice, en boîte, et ça un peu dégénéré » finit-il par dire en se redressant en position assise pour étirer les muscles de ses bras. tu ne m'as pas loupé, dis donc ! Et il rit un peu.



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourniquet (+) Hiroki.   Tourniquet (+) Hiroki. EmptyDim 27 Juil 2014 - 2:07

avatar
Invité
Invité

Tourniquet (+) Hiroki. Empty

Il se mord la lèvre doucement en l’écoutant dire que ça n’est rien de plus que d’habitude. Mais il sait déjà que ça, c’est déjà dur. Il ne s’épanouit pas dans sa vie, sa mère est un fardeau malgré l’amour qu’ils peuvent avoir l’un pour l’autre, il n’en peut plus de la fac, il aimerait vraiment quitter tout ça et vivre pour lui, savoir si son histoire avec Scarlett peut être sérieuse ou pas… mais quand il regarde RJ, il se dit que finalement, malgré tout ça, il n’est pas si mal loti. Triste oui. Mais bon. Il remue son nez de gauche à droite en restant allongé, l’écoutant sans rien dire. Ah ça, pour être un bordel, c’est un beau bordel. « J’te le fais pas dire. » Il ne le dit pas méchamment, RJ le sait. Après tout, c’est peut-être pour ça qu’ils sont bien ensemble, parce qu’ils sont entiers et sans détours, comme lorsqu’ils se battent pour le plaisir de se défouler. Lorsqu’il parle d’Alice, il ressent bien cette petite pointe de douleur que son copain à dans la voix et sûrement dans le cœur, restant allongé, il fixe alors le plafond, semblant se détacher de la conversation alors qu’il reste concentré dessus. Il sourit en l’entendant parler de leur combat. « Tu peux parler… J’ai plus de cuisses ni d’abdos… » Là où RJ le cogne le plus souvent, mais c’est une bonne douleur. Il se tourne finalement sur le côté pour le regarde, pliant son coude avant de déposer sa tête dans sa main. « Tu penses pas que ça sera toujours tendu avec Alice tant que vous aurez pas eu une vraie discussion ? Tu l’aimes toujours non ? A part vous faire souffrir mutuellement, la situation actuelle ne sert à rien. Je sais que c’est facile à dire, mais parfois, il suffit de prendre son courage en main et de parler. » Il marque une légère pause avant de poursuivre. « A moins que tu n’aies trop peur de ce qui sera dit… » Il se décide à se mettre assis face à lui, retirant les gants pour masser ses muscles endoloris. « Sérieux RJ… T’es dingue d’elle, pourquoi tu bouges pas ? » Il fait un mouvement de tête à la Loréal pour dégager un peu son visage de ses cheveux avant de le fixer. « C’est quoi qui te bloque autant au final ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourniquet (+) Hiroki.   Tourniquet (+) Hiroki. EmptyDim 27 Juil 2014 - 17:50

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

Tourniquet (+) Hiroki. Empty

RJ était toujours surpris de la manière dont la relation qu’il entretenait avec Hiroki avait pu évoluer de la sorte. C’était curieux, ils étaient tous deux assez secrets sur leur vie, non pas que RJ voulait passer auprès des autres pour le brun ténébreux mais la discrétion avait l’un des principaux préceptes de ses jeunes années. Ce qui se passe chez les Hemingway, demeure chez les Hemingway. L’aristocratie anglaise est quelque chose d’assez dangereux, où il fallait –à ce que lui disait sa génitrice- se montrer le plus fort aux yeux des autres afin de gagner leur respect, cela voulait donc dire qu’il fallait savoir dissimuler ses faiblesses, ce qui passait par une certaine discrétion, moins l’on en disait, plus l’on était préservé. Il fallait toujours veiller à donner une bonne image de soi, et le fait de refuser ce mariage, était vu comme une disgrâce, après tout la famille de Catherine était bien influente en Europe, plus que sa propre famille donc sa mère perdait l’occasion rêvée d’imposer les Hemingway, chose qu’elle ne pouvait pardonner à son cher fils. En effet, elle venait de perdre la face et comme tout n’est que rapport de force à ses yeux, la sentence était amplement méritée. « Ouais je l’aime toujours » affirma-t-il, tout à fait sûr de lui. Oui, il l’aimait toujours, sans quoi, il n’aurait pas fait cette bêtise monumentale. Sans quoi, il n’aurait pas osé tenir tête à sa famille, plus particulièrement à sa mère qui régissait l’existence de tout un chacun d’une main de fer. « Mais je lui en veux aussi, parfois, tu sais » Il avait honte de l’avouer à voix haute, car il se rendait soudain compte de la bêtise de ce sentiment mais ne pouvait rien y faire « Je sais qu’elle n’y est pour rien, je le sais très bien mais à cause d’elle et de tout ce que je ressens pour elle, j’ai perdu l’appui parental » une expression qui englobait bon nombres de choses, comme le fait que le dernier espoir qu’il attire sur lui l’attention et la considération de ses parents venaient de s’évanouir, ils avaient été clairs à ce sujet, il n’était plus leur fils et il ne doutait en aucun cas sur leur aptitude à l’oublier, il avait si peu exister à leurs yeux et alors qu’il avait enfin l’occasion de modifier ce fait, il avait tout gâché. Pour elle. « J’ai tout perdu Hiroki et parfois, j’en viens à me demander si ça en valait la peine » Il s’en voulait d’avoir formuler cette phrase qui lui était autant douloureuse à dire qu’à penser. « C’est con, tout ce que j’ai fait jusqu’ici c’était pour mes parents, tu vois et maintenant qu’ils ne sont plus là, je remets un peu tout en question » Il se gratta les cheveux en signe d’embarras. Hiroki lui déliait vraiment la langue.



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourniquet (+) Hiroki.   Tourniquet (+) Hiroki. EmptyMer 30 Juil 2014 - 22:04

avatar
Invité
Invité

Tourniquet (+) Hiroki. Empty

En vouloir à Alice comme lui peut en vouloir à sa mère alors que ni l’une, ni l’autre n’y sont pour quelque chose, et pourtant c’est évident, elles sont la source du malheur. C’est terrible à dire mais pour eux, c’est ainsi. C’est à cause d’elles et de leur amour respectif pour elles que les choses vont mal. C’est une constatation plus qu’une claque dans les gencives à vrai dire. Se mordant la lèvre, il continue d’écouter RJ sans rien dire, comprenant parfaitement les dires du jeune homme à vrai dire et Hiro sait combien ça fait mal de perdre le pilier parental. Il l’a perdu quand Grace est devenue amnésique et qu’Alexander s’est tiré rapidement en clamant haut et fort que LUI n’avait pas à subir ça. Il soupire faiblement en y pensant avant de poser à nouveau son regard sur l’anglais qui semblait vraiment souffrir de cette situation. Comment en douter quand on l’entend parler ainsi ? Néanmoins, il le sait, sans Alice, RJ sera encore plus malheureux. « J’ai tout perdu Hiroki et parfois, j’en viens à me demander si ça en valait la peine » il le fixe alors. L’entendre dire cette phrase montre combien il regrette d’avoir fait tout ça. C’est dommage. Faisant une petite moue, il se tait encore, le laissant vider son sac tout en l’observant sans pour autant le fixer. « C’est con, tout ce que j’ai fait jusqu’ici c’était pour mes parents, tu vois et maintenant qu’ils ne sont plus là, je remets un peu tout en question » Il se gratte doucement la joue en y pensant. Lui aussi fait tout pour Grace et pourtant rien ne change, sa mémoire ne revient pas et même en faisant tout ça, c’est comme avant. Il y réfléchit a un peu, se mordant l’intérieur de la joue en ayant le regard dans le vide. « Tu cherchais de l’attention. J’en voulais aussi. On faisait ça pour se faire remarquer, parce que c’est dans la logique. Un enfant existe à travers le regard de ses parents. » Il plante alors un regard doux et plein de compréhension dans celui de RJ. « C’est ce que tous les gamins veulent et devenir le paria est un crève-cœur. » Il se mordille un doigt avant de soupirer faiblement. « Jusqu’au jour où tu commences à comprendre que leur bénédiction, ce n’est pas avec ça que tu construiras ta vie. » Il l’observe alors, se rendant aussi compte de choses au fur et à mesure qu’il parle. « On est pareil tous les deux tu sais. Tu souffres de plus avoir leur reconnaissance, je suis pareille, tu en veux à Alice comme j’en veux à ma mère, mais au fond, nous sommes de grands cons toi et moi. » Il soupire et change un peu de position avant de se passer la main dans ses cheveux, se mettant en position du lotus. « Alice n’y est pour rien. C’était TON choix d’y aller et d’éclaircir la situation. Pas le sien. Je sais que c’est ‘’sa faute’’ parce que c’est elle que tu aimes. Mais en vrai, elle n’a rien fait. » Comme Grace, alors que lui a caché les dessins volontairement. Elle a raison après tout, peut-être que ça aurait pu sincèrement l’aider et qu’il a tout caché inconsciemment de peur de se retrouver face à une mère déçue de redécouvrir la vérité. « Elle pourrait être celle pour qui tu te bats, celle que tu veux rendre fière, celle qui te donnera de l’attention, celle qui sera ton appui. » Il le regarde sans une once de méchanceté, il est franc, certes mais loin d’être salaud ou autoritaire. « Et si tu as peur pour l’argent ou pour ta réputation. J’t’aiderai. » Il ne sait pas comment, il ne roule pas sur l’or, mais il l’aidera d’une façon ou d’une autre. « Tu restes un Hemingway RJ, tu peux pas effacer ce que tu es, d’où tu viens, mais tu peux leur prouver à quel point ils ont eu tort de t’abandonner en construisant ta propre route et pas en baissant les bras. » Il pose sa main sur le bras de son ami, le fixant. « Tu vaux plus que ce que tu penses. C’est un coup dur, je le sais. Si t’as besoin d’une épaule, j’te prête la mienne quand tu en auras besoin, mais t’as les moyens d’avancer par toi-même, d’arrêter de t’enfoncer et de leur montrer qu’ils n’auraient jamais dû faire ça ! » Il lui sourit un peu. « Tu les feras bien plus chier en réussissant et en aimant Alice comme elle le mérite qu’en te laissant abattre. Parce qu’une fois Alice partie, tu auras vraiment TOUT perdu. Et une femme comme elle, de une, ça court pas les rues, mais de deux, ça n’échappe pas à la gente masculine. » Il ne dit pas qu’elle est infidèle, au contraire, mais qu’elle est tellement magnifique que les autres gars vont vite profiter du fait que RJ ne soit plus dans le coin…
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourniquet (+) Hiroki.   Tourniquet (+) Hiroki. EmptySam 23 Aoû 2014 - 7:59

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

Tourniquet (+) Hiroki. Empty

Il avait l’impression que plus les jours passaient, plus il perdait pied. Il lui avait demandé du temps pour réfléchir, mettre de l’ordre dans son bordel mais pourtant, il avait cette sensation de stagnation, comme si rien n’avait changé, rien n’était prêt d’être fait. Vous savez, un peu comme lorsque vous devez monter un meuble sans notice d’utilisation, vous sortez tout ce dont vous avez besoin et vous passez un long moment à regarder la montagne d’objets sans leur trouver une logique d’utilisation. C’était un peu ce qu’il ressentait par rapport à sa vie et à tous les évènements qui lui étaient dernièrement tombés sur la tête.

Plus il écoutait Hiroki, plus il se rendait compte qu’il était sûrement la seule personne capable de comprendre ce qu’il ressentait. Oh oui, il avait recherché leur attention, agissant comme ses parents le désiraient pour qu’ils puissent oublier cette différence qui semblait tellement gâcher leur réputation. Il n’avait jamais bronché lorsqu’on lui demandait de rester à la maison au lieu de se rendre à ces invitations familiales, ou encore d’occuper sa chambre alors que ses parents recevaient ses convives. Oui, il avait fait en sorte d’être un fantôme dont on connaissait le nom et l’existence sans pour autant l’avoir déjà rencontré. Puis, les choses avaient changé, leur regard s’était à nouveau posé sur lui et il avait su que c’était sa chance. Sa chance de faire les choses bien comme il fallait, bien ils l’attendaient. La chance de ne pas merder, à nouveau. Il avait travaillé tellement dur sur tout cela que voir tous ses efforts réduits à rien en si peu de temps le propulsait dans un état de doutes dont il ne pensait pas s’en sortir un jour. Cela semblait peut-être exagéré pour certains, se mettre dans des états pareils pour des personnes qui n’avaient jamais rien fait pour lui.

« Je sais qu’elle n’y est pour rien »

Dit-il finalement au bout d’un moment. Il ne le savait que trop bien mais parfois il lui était aisé de penser ainsi, après tout, elle avait très mal supporté la venue de Catherine dans leur quotidien, tout comme lui d’ailleurs mais comme à l’accoutumée, il aurait très bien pu s’en formaliser mais elle lui avait ouverte les yeux. C’était sans doute pour cela que dans les moments de faiblesse il se laissait aller à la facilité, lui en vouloir de lui avoir fait prendre conscience de tout cela.

« Je ne suis pas un Hemingway Hiroki et je ne suis même pas certain de l’avoir été un jour tu vois »

Dit-il simplement en haussant les épaules, un petit sourire pour accompagner. Il n’était pas amer, ou bien peut-être un peu mais après tous ces jours de réflexion, de remise en question, il en était arrivé à ce conclusion. Ils n’avaient jamais voulu de lui et il en venait à se demander pourquoi il avait fait tant d’efforts pour être accepté.

« On n’a jamais rien eu en commun, une manière différente de voir les choses, tu n’as qu’à me voir avec mon frère –c’était bel et bien la première fois qu’il mentionnait ce dernier- le jour et la nuit, je t’assure »

Les gens avaient longtemps eu des doutes sur leur parenté, l’eau et l’huile, véritablement. L’un était plus cérébrale et l’autre, cérébrale et sportif, réussissant dans tout ce qu’il entreprenait, une vie sociale resplendissante, aimé de tous. Alors que l’autre…on le remarquait à peine.

« Mais tu as raison… »

Il croisa le regard d’Hiroki, souriant un peu plus.

« Encore une fois, je te le dis souvent, tu ne trouves pas ? »

Les paroles de son ami étaient plein de sens, mais au-delà de ça, il se rendit compte que pour la première fois depuis un moment, il n’était pas seul, qu’il avait un ami, un vrai, sur qui il pouvait compter. Il était en passe de perdre ses moyens financiers et il doutait que beaucoup restent à ses côtés durant cette dégringolade sociale.

« Pour Alice, j’ai conscience de tout cela, tu sais, je le sais, c’est pour cette raison que je ne peux pas laisser cette situation s’éterniser, il va falloir prendre une décision très bientôt, du moins, avoir une de ces discussions sérieuses que tout le monde fuit et trouver une issue »

Revenir ensemble, il était certain que c’était ce qu’il désirait mais il ne savait pas…il ne savait plus. Il doutait beaucoup et se prenait assurément trop la tête également. Il réfléchissait beaucoup, sûrement trop pour prendre des décisions, après tout, ne disait-on pas que l’amour était une question d’instinct ? Y aller avec les tripes ?

« Je réfléchis peut-être trop… »

Cette remarque était plus pour lui que son ami, il poussa un petit soupir.

« A propos, tu sais où je peux trouver un appartement pas trop cher ? Quelle zone géographique est la meilleure ? »

Il était temps qu’il commence à s’assumer tout seul et trouve des solutions pour s’en sortir.

« Être le paria signifie se débrouiller financièrement »

Un nouveau sourire.



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourniquet (+) Hiroki.   Tourniquet (+) Hiroki. EmptyLun 25 Aoû 2014 - 16:00

avatar
Invité
Invité

Tourniquet (+) Hiroki. Empty

« Je ne suis pas un Hemingway Hiroki et je ne suis même pas certain de l’avoir été un jour tu vois. On n’a jamais rien eu en commun, une manière différente de voir les choses, tu n’as qu’à me voir avec mon frère. Le jour et la nuit, je t’assure. » « De la même façon que je n’ai jamais été un Gray ou un Nakama… Mais j'en ai quand même le nom. » C’est la première fois qu’il dit son vrai nom à quelqu’un à vrai dire. Nakama Hiroki… Cet enfant qui n’aurait jamais dû exister. Il n’aurait jamais dû le savoir non plus d’ailleurs, mais une fois, il s’était faufilé dans le bureau de la directrice en pleine nuit pour lire son dossier. Il avait juste vu le nom de Nakama Takeshiro en demandeur pour l’adoption. Son grand-père visiblement. M’enfin bref. Adopté ou fils légitime, l’un comme l’autre n’ont jamais eu vraiment de place dans leur famille ou la société, c’est peut-être pour ça qu’ils s’entendent bien. « Mais tu as raison… Encore une fois, je te le dis souvent, tu ne trouves pas ? » Il hausse ses épaules dans un petit sourire tendre. C’est la sagesse de Bouddha qui l’aide à si bien parler. A cette pensée, il rit doucement en se traitant mentalement d’idiot infini avant de reprendre son sérieux. Ce n’était qu’un jeu entre eux. C’était juste du sport. Ça ne devait être rien de sérieux. Mais finalement, l’amitié naissante s’est accrochée entre eux. Ils sont devenus proches, confidents. Ils savent qu’ils peuvent compter l’un sur l’autre. Il s’est fait un vrai ami et ça, ça n’a pas de prix. « Pour Alice, j’ai conscience de tout cela, tu sais, je le sais, c’est pour cette raison que je ne peux pas laisser cette situation s’éterniser, il va falloir prendre une décision très bientôt, du moins, avoir une de ces discussions sérieuses que tout le monde fuit et trouver une issue » « Fuir, c’est facile, tout le monde le fait, t’as pas à t’en vouloir pour ça, au moins, t’es décidé à changer, c’est l’important. » Il passe la main dans les cheveux avant de s’allonger à nouveau, il commence à avoir faim et fait une petite moue tout en regardant encore RJ. « A propos, tu sais où je peux trouver un appartement pas trop cher ? Quelle zone géographique est la meilleure ? Être le paria signifie se débrouiller financièrement » Il se gratte la tête doucement avant de se remettre assis. Il ne tient pas en place, comme toujours. « Hmm, j’ai entendu dire qu’à South Central, c’est abordable, mais ça craint un peu… Sinon… » Il hésite à le dire et soupire un peu avant de finalement hausser ses épaules. « Sinon viens à la maison. » Il lui sourit. « On a une chambre d’amis qui sert à rien et je pense pas que Grace sera contre, au contraire. Et t’es pas obligé de dire oui de suite hein, tu peux réfléchir encore et me dire quand tu voudras. » Il se redresse dans un bon agile avant de lui sourire. « On va manger, j’ai faim. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourniquet (+) Hiroki.   Tourniquet (+) Hiroki. EmptyJeu 25 Sep 2014 - 9:39

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

Tourniquet (+) Hiroki. Empty

Peut-être se prenait-il trop la tête après tout ? Peut-être réfléchissait-il trop. Il ne s’était jamais retrouvé aussi démuni qu’aujourd’hui et ne savait plus sur quel pied danser. L’on disait pourtant qu’il n’y avait que les filles pour se prendre autant la tête, à croire que ces personnes n’avaient jamais rencontré un jeune homme foutu à la porte par une famille qui ne lui avait jamais rien apporté, autant dire les choses comme elles étaient. « Merci mec » dit-il finalement, et il était sincère. Merci à lui d’écouter ses pleurnicheries de gamin riche qui venait de perdre son compte en banque illimité, cela ne pouvait être l’attention de ses parents puisque ceux-ci ne semblaient n’avoir jamais rien eu à faire de son existence, sauf quand il parvenait à sortir son épingle du jeu…pas souvent à en voir leur comportement à son égard. Il était temps qu’il passe à autre chose, il savait cela difficile, voire carrément impossible mais comme le disait si bien Hiroki, il ne pouvait continuer indéfiniment comme ça. En réalité, il décida de remettre ses réflexions à plus tard, il ne se sentait pas prêt à ouvrir les yeux donc à prendre une décision définitive dans l’immédiat, mais il faudra bien un jour qu’il le fasse…un jour. « Chez toi… » Il réfléchit un instant, il connaissait bien Hiroki et sa mère, certes moins, mais il se demandait si c’était une bonne idée « Merci de la proposition, je vais y penser » Lui qui n’aimait pas vivre seul c’était une occasion en or, qu’il devrait saisir mais son inquiétude quant à savoir s’il gênerait ou non était persistante, Hiroki était gentil, trop peut-être. « Tiens, maintenant que tu en parles moi aussi ! « Il se remit sur ses jambes avec une énergie nouvelle et une bonne humeur soudaine. « Tu nous fais à manger ? » demanda-t-il d’un air presque suppliant, le sourire allant avec sur les lèvres. « ah oui, je t’ai pas dit, y a une femme qui m’a approché pour que je devienne mannequin, apparemment j’ai du potentiel, tu m’imagines moi mannequin ? » Il rit un peu, se souvenant sûrement du physique disgracieux qui l’avait accompagné toute sa jeunesse.



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourniquet (+) Hiroki.   Tourniquet (+) Hiroki. EmptyJeu 25 Sep 2014 - 16:48

avatar
Invité
Invité

Tourniquet (+) Hiroki. Empty

« Merci mec ! » Il sourit tendrement, pas besoin d’enfoncer les choses avec un de rien qu’il pense sincèrement et qui se lit dans son regard. Touché par la détresse de son ami, il lui propose de vivre avec eux si ça peut l’aider mais aussi par égoïsme, au moins ça lui mettra quelqu’un entre lui et sa mère. C’est relativement peu sympa en y pensant, parce que c’est une sorte de service détourné mais il ne le pensait pas méchamment, au contraire. « Chez toi… » Il penche sa tête sur le côté tout en l’observant. C’est vrai que la maison de Santa Barbara n’a rien du loft du jeune homme (enfin, il le suppose, il n’est jamais allé là-bas), mais c’est de bon cœur qu’il donne la chambre d’ami et il sait que sa mère ne dira pas non. « Merci de la proposition, je vais y penser. » Il hoche encore sa tête lentement tout en lui souriant. « Tu sais où me trouver… » Et puis, la faim l’emporte sur tout le reste. Il sent son estomac gronder et visiblement, pour le jeune anglais, c’est la même chose. « Tu nous fais à manger ? » Il hausse un sourcil d’étonnement avant de rire doucement. « Si tu veux. » Il se redresse doucement avant de s’étirer tout en baillant puis de le regarder. « Ah oui, je t’ai pas dit, y a une femme qui m’a approché pour que je devienne mannequin, apparemment j’ai du potentiel, tu m’imagines moi mannequin ? » « Honnêtement ? » Il croise ses bras avant de l’aider à se mettre debout, puis de marcher avec lui pour sortir de là. « Je pense que oui ! Et si ça se trouve, un jour, on travaillera ensemble, moi en photographe et toi en mannequin. » Il sourit en coin avant de quitter le gymnase avec lui et d’aller à la maison pour lui faire découvrir où il vit et de faire à manger.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourniquet (+) Hiroki.   Tourniquet (+) Hiroki. EmptyJeu 25 Sep 2014 - 17:04

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

Tourniquet (+) Hiroki. Empty

FIN.

(Allons nous aimer dans un ascenseur, sur une étoile etc...)



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tourniquet (+) Hiroki.   Tourniquet (+) Hiroki. Empty

Contenu sponsorisé

Tourniquet (+) Hiroki. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tourniquet (+) Hiroki.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vu ! [Ft. Uzumaki Hiroki]
» HIROKI L. GRAY ▶ @HirokiGray

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: