-53%
Le deal à ne pas rater :
GACHI Batterie Externe 26800mAh
24.94 € 52.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Road trippin' (Juliel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptySam 19 Juil 2014 - 16:50

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty


Alors... J'ai pris les sous vêtements, un.. Deux... trois... quatre.. sept.. Huit pantalons, c'est bon... Les t-shirt, alors... deux... cinq... Pfff, y'en a trop, tant pis je compte pas. Adriel raye sur sa feuille, et prend la ligne suivante. Chemises... Chaussettes... Short... Roh mais trop de vêtements, faudrait vraiment que je fasse un tri ici un jour. Sa chambre est dans un état indescriptible. Pour savoir ce qu'il allait emmener au Coachella, Adriel avait non seulement dressé une liste des choses à emmener, mais avait en plus remuer toutes ses affaires pour faire les bons choix. Il fallait qu'il ait une tenue pour n'importe quel événement, car on ne sait jamais ce qui peut se passer dans ce genre de choses. Il ferme sa première valise, où se trouve ses vêtements, et la place devant la porte d'entrée. Bon, maintenant, il fallait qu'il s'occupe du reste et ça, ça allait prendre autant de temps que la première. Ouvrant une valise un peu plus petite que la précédente, il file dans la salle de bain, et choisit avec soin ses produits de douche, ainsi que quelques produits capillaires et sans oublier des préservatifs. Bah quoi ? Franchement, là bas il y aura sûrement des soirées de folies, alors autant être prêt pour toutes éventualités, non ?

Il ramène tout, comme s'il déménageait en fait... Il n'y a que quand il partait à l'autre bout du monde qu'il choisissait de partir avec une valise, petite, et qu'il remplissait avec le minimum. Il partait à l'aventure, et tout ce qu'il avait de materiel devait rester derrière, avant que ça ne devienne un frein à l'expérience. Mais là, il n'avait pas jugé ça utile de se couper du monde. Ce n'était pas l'Inde, ce n'était que l'Indio. Une fois les valises prêtes, il fit un dernier tour, et finit par sortir, rejoignant sa voiture. Il n'avait pas souhaité faire le voyage avec quelqu'un. Il avait une belle voiture, et voulait en profiter. Et pour ce qui est d'accueillir quelqu'un avec lui, et bien... Sa première valise irait dans son coffre, et la deuxième ? Et il n'y a pas des millions de places dans cette voiture... Il avait flashé dessus, mais elle ne permettait que de prendre une seule personne en plus du conducteur. Bref, il installa ses bagages, se mit au volant, et se mit en route, se rendant sur l'autoroute.

Une odeur étrange, le faisant plisser le nez. Un bruit inquiétant, qui avait même réussi à se faire remarquer alors que la musique pulsait dans la voiture. Et une fumée, épaisse et foncée, lui bouchant la vue. Il paniqua un instant, et mit immédiatement les warnings tout en se rabattant sur la voie de secours.

« - Noooon, pas ça ! »

La voiture s'arrêta presque net, et Adriel en sorti, claquant la porte, et en lâchant de nombreuses injures. Il n'y connaissait rien en plus ! Du coup, pas le choix, obligé d'appeler un dépanneur, qui emmènera sa voiture loin de lui. Adriel déteste quand il est loin de sa voiture, et il est hors de question qu'elle aile n'importe où. Alors même si il doit mettre de côté sa rancœur pour son père, il l'appelle quand même, exposant rapidement son problème. Après de lourdes négociations, il finit par lui envoyer quelqu'un, qui ramènera sa voiture à un garagiste de confiance. Il le remercie d'une petite voix, et retourne sur la route, avec ses deux valises, qu'il place sur le bord de la route.

« - Pxtain mais en plus, on crève de chaud ici... »

Tellement qu'après même pas une heure sous le soleil et sur le béton, il transpire à grosses gouttes, épuisé de faire des signes aux voitures pour qu'elles s'arrêtent. Dépesperé, il s'assoit sur l'une de ses valises, prenant un de ses t-shirt propre pour s'essuyer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptySam 19 Juil 2014 - 22:41

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty

Enfin le départ pour le festival ! Il en crève d’envie à vrai dire depuis qu’il s’est promis d’y aller pour évacuer un peu toute la tension accumulée de cette dernière année de merdes totales. Mais il le sait, voir des groupes sur scène vont lui filer un coup de nostalgie sans précédent. Les gens ne pourront pas comprendre pourquoi ça lui fait autant de mal. Il le sait. Il éteint son ordinateur à contrecoeur. C’est toujours une plaie de se séparer des copains à vrai dire, surtout qu’il ne sait pas vraiment quand est-ce qu’il le reverra pour le moment, il ne prévoit de revenir sur Los Angeles que quand il devra pour le travail. Ça lui fait du bien de s’éloigner, de penser à autre chose, de s’évader. Redevenir un homme normal fut loin d’être une chose facile pour lui, comme de de se faire à la vie américaine. Ce fut déjà d’un compliqué de passer de la France à la Corée, mais aussi de la Corée à la Californie. C’était un peu comme faire : liberté – prison- liberté… et pourtant, il l’a aimé sa prison. Se mordant la lèvre, il attrape sa lourde valise avant de la reposer dans un gémissement. Certes, il a des muscles, mais là, c’est un peu abusé. Il grimace et se mord la lèvre avant de se décider à la faire rouler. Il n’a voulu en prendre qu’une parce qu’il a aussi la tente à prendre, le sac de couchage et toutes ses petites conneries là. Heureusement que sa décapotable est une quatre places et qu’il peut un peu s’étendre. Baillant aux corneilles, il enfile une casquette et des lunettes de soleil, un simple marcel en guise de haut et un short en jean noir en bas, baskets aux pieds, sweat autour de la taille, il soupire déjà en voyant la route qui s’offre à lui sans personne à qui parler. Dans son autoradio, un CD avec toutes les chansons des gars qui passent, il n’arrive pas s’en lasser, ça lui rappelle comme toujours le bon temps et les moments avec eux.

Chantant tranquillement les musiques qui passent successivement en les connaissant par cœur, il fixe la route, le coude posé sur le bord de la portière, tête dans la main. Que ça peut être chiant au possible de faire deux heures de chemin comme ça. A vrai dire, c’est sans doute la seule chose qui aurait pu le convaincre de ne pas y aller. Surtout que pour le travail, il devra se faire les aller-retours, et il se connait, ça va vite le gonfler tout ça. Trop vite en réalité. Il ralentit à cause d’un bouchon qui commence à se former, à croire que tout le monde a eu envie de partir en même temps. Il échappe un soupir avant de frapper son volant de mécontentement en soupirant longuement de nouveau et en posant sa tête sur sa main. Il attrape du jus de fruit dans la glacière posée sur le siège arrière et boit un peu avant de repérer un bonhomme en mauvaise posture. Il hausse un sourcil en le voyant assis sur une de ses valises à souffrir de la chaleur. Il ralentit encore et se gare sur la bande d’arrêt d’urgence devant la voiture du jeunot qui doit sûrement avoir son âge. Il quitte la sienne allant vers lui. « Une petite panne ? » Il retire sa casquette, passant sa main dans ses cheveux avant de la remettre. « Si jamais tu vas au festival, je peux t’emmener. » Il lui montre sa voiture. Bon le coffre risque de tirer un peu la gueule avec une valise en plus, l’autre ira sur le siège arrière et puis c’est tout. Il regarde l’heure à son portable rapidement avant de regarder le trafic. « Autant partir rapidement avant que ça ne s’intensifie. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptySam 19 Juil 2014 - 23:23

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty


Franchement, mais quelle galère. Adriel n'en peut plus, et tire franchement la gueule sur le bord de la route. Il sait très bien que ça ne va pas l'aider à faire arrêter les voitures, mais c'est plus fort que lui. Là, il est trop énerver pour feindre la bonne humeur et le sourire. Tout ce qu'il veut, c'est rentrer chez lui, à défaut de trouver une voiture qui puisse, par miracle, aller au même endroit que lui. Il grimaça, et essuya son visage avec le t-shirt qu'il avait prit, se maudissant de ne pas avoir prit aussi une petite bouteille d'eau, ou n'importe... Il soupira une seconde fois, et resta là, immobile, sur sa valise. Du coup, il chercha un petit jeu à faire, pour passer le temps. Il se mit à regarder les voitures, essayant de trouver à quel marque elle appartenait, ou alors à compter les couleurs de certaines. Il essayait de se changer les idées, coute que coute.

Mais il eut la bonne surprise de voir une voiture se ranger juste à côté de la sienne. est-ce que lui aussi, avait un problème ? Est-ce qu'ils allaient être deux à être dans la mxrde ? D'un côté, Adriel l'espérait, juste pour ne pas risquer de devenir fou sur le bord de cette autoroute, mais d'un autre... c'était égoiste, et il ne souhaitait réellement ça pour rien au monde, même pas à un de ses ennemis. Quoi que... en tout cas, le jeune homme sort de sa voiture, et se dirige vers lui, un petit sourire aux lèvres. Adriel, lui, n'a pas envie de rire, mais tente quand même un sourire de remerciement. Enfin quelqu'un qui voit que je galère... Et puis, Adriel étant énervé, il faillit presque lui demandé si il était aveugle, parce que personne de sensé n'aurait fait du stop sous cette chaleur par choix. Mais il était trop content d'avoir un sauveur pour céder à ses envies.

« - Ouais.. je sais pas ce qu'elle m'a fait, mais jamais elle n'ira jusqu'à Indio là.. »

Adriel est conscient qu'il est un peu en train de regarder sa vie, mais bon, il a la flemme de modérer ses paroles. S'il veut lui raconter sa vie, il le fera. Du coup, son sauveur lui fait comprendre qu'il peut l'amener avec lui, ce qui lui redonne un peu d'espoir. Vraiment ? C'est pas une blague ? Par contre, à l'entendre, il est assez pressé... ça se comprend, qui aimerait resté bloqué dans une voiture alors que le soleil pourrait faire fondre n'importe quoi vu sa température ?

« - Ouais, merci, je prend »

Adriel attrape ses valises, et en place une dans le coffre à côté de celle de Julian, l'autre la plaçant sur le siège arrière. Han, et il a une glacière ! Je suis vraiment tombé sur une bonne voiture... Il se dépêche de grimper à l'avant, et attend qu'il redémarre pour enfin prendre le temps de lui parler.

« - C'est sympa de t'être arrêté, tout le monde me regarde en continuant leur route, ça me rendait dingue.  »

Adriel passa la main dans ses cheveux, tout en attachant sa ceinture.

« - Je m'appelle Adriel. Encore merci de m'avoir prit, tu me sauves la mise ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyLun 21 Juil 2014 - 18:39

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty

Julian lui offre un sourire colgate quand l’autre lui confirme pour la panne. Il l’a dit un peu sur le ton de la plaisanterie à vrai dire. Il se pose contre le coffre de sa BMW en observant le jeune homme plutôt beau gosse. Avec sa belle gueule, il lui fait penser à un mannequin des temps modernes. Ceux qui gardent leur barde et arrivent à être sexy malgré tout. Des poils au menton, un truc qu’il n’aura sans doute jamais. Il sort de ses pensées quand le jeune homme accepte sa proposition. « Good, come on. » Il le voit attraper ses valises et lui ouvre le coffre pour le laisser en placer une avant de lui montrer la banquette arrière dans laquelle il fait un peu de place pour que l’autre valise puisse rentrer ça serait dommage de la laisser sur le bord de la route. Lui qui avait l’impression d’avoir pris trop d’affaire, en voyant tut ce que le jeune homme a, ça le réconforte à vrai dire. Il retire sa casquette pour passer sa main dans ses cheveux avant de la replacer, ça cogne vraiment fort aujourd’hui, mais ils seront bien obligés de faire avec le temps. Il retrouve sa place de conducteur et rattache sa ceinture en observant le trafic. Lorsque son passager est avec lui, il démarre rapidement pour se faufiler dans une des files, slalomant entre les autres voitures pour rattraper un peu de retard tout en ayant une aisance assez folle au volant. « De rien. » Il sourit en fixant la route, restant vigilent avant d’arrêter le CD pour lui mettre la radio, il se doute que d’entendre du coréen ne plait pas à tout le monde. « Les gens sont devenus individualistes avec le temps et craintifs pour un rien. » Il dépasse un minibus et se remet dans la bonne file en faisant vrombir son moteur dans un petit sourire. Il tourne sa tête vers le jeune homme quand il se présente avant de fixer à nouveau la route et de lui tendre sa main de libre. « Julian ! Et de rien, c’est pas grand-chose, même si j’avoue que avec une valise en plus ça aurait été compliqué de te prendre ! » Il rit doucement avant de prendre un soda dans la glacière et de lui mettre en main. « Tiens, il fait une chaleur de bœuf. » Il dépasse deux autres voitures, augmentant un peu sa vitesse avant de se ranger. « Quelqu’un va venir s’occuper de ta voiture ? » Enfin le petit bouchon semble être fini, il a su remonter en tête file et se met en mode tranquille, regardant l’horizon qui s’étend à perte de vue. Son coude se pose sur le bord de la portière. « On va dans la même direction après tout, c’est pas comme si ça me faisait faire un détour de 10 kilomètres. Et ça m’abîmera pas plus la voiture que d’être seul. » Il sourit en coin. « T’es aussi étudiant à l’UCLA ? J’y suis que depuis un an, je crois qu’on a pas dû se croiser encore. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyLun 21 Juil 2014 - 19:32

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty


Adriel est content d'avoir croisé un mec sur son chemin, et en plus, il ne ressemblait pas aux camionneurs pervers qui demandent une gâterie pour faire dix mètres. Certes, tous les camionneurs ne sont pas comme ça hein, mais Adriel avait toujours eu une vision bien arrêtée, sans doute grâce aux films. Quoi que, maintenant, c'était souvent des filles sexy qui, en fait, se révélaient être de dangereuses psychopathes qui vous torture si vous n'arrivez pas à les mettre enceinte, ou autre. Vous voyez le genre ? Non, ce mec là, il paraissait normal, et ça rassura Adriel. D'ailleurs, s'il n'était pas en sécurité et rassuré, il n'aurait jamais mis ses valises dans la voiture du jeune homme. Il aurait essayé de mentir, et aurait tout fait pour éviter de le croire une fois arrivé à Coachella. Si il avait réussi à s'y rendre, en tout cas.

Il pensa un instant au fait que les gens étaient individualités. C'était vrai. Mais il ne put s’empêcher de se poser la question : Est-ce que, si il avait eu de la place et que c'était arrivé à quelqu'un d'autre... est-ce que lui, se serait arrêté ? Ce n'était pas sûr.. il aurait sûrement regardé qui c'était, et si la personne avait vraiment un problème. du coup, il se sentit... Bête. Il était certainement individualiste ? Pourtant, il aimait aider les gens, mais... peut-être que c'était à cause de sa voiture ? Personne ne touche à sa voiture, c'est.. son bébé. Il attache sa ceinture de sécurité, et laisse le jeune homme faire ses manœuvres pour éviter la foule.

« - Ouais, et pourtant je voyage léger là... J'ai que le minimum ! »

Ce qui était étonnant... Parce que bon, deux valises, c'est le minimum pour peu de personnes... Il lui tend un soda, qu'il prend comme si c'était un petit poussin qu'il devait cajoler. Enfin, dans le cas présent, le dévorer, parce qu'il avait hyper soif. Il ouvrit la bouteille, et en prit une belle gorgée.

« - Oui oui, j'ai appelé quelqu'un, il va la prendre et la garder jusqu'à mon retour. »

D'ailleurs, maintenant qu'il y pensait... Il ne savait même pas comment il allait rentrer chez lui ! ça aussi, il fallait qu'il y pense.

« - Ouais, je suis à l'UCLA, en Zoologie. Et en sport étude, je fais du football dans l'équipe. Tu y étudies quoi toi ?  »

Et c'était possible qu'ils se soient déjà croisés, mais qu'il ne lui ait pas parlé...

« - Je passe ma vie sur le terrain et dans les soirées, alors si tu ne fréquentes pas, il y a peu de chance que nous nous soyons déjà vu ! »

Le moteur ronronne, rendant Adriel admiratif.

« - Belle voiture. Elle a du te coûter un bras ! En tout cas, elle est magnifique..  »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyVen 25 Juil 2014 - 2:39

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty

Il rit doucement en l’entendant dire qu’il voyage léger. Minimum vital vraiment ? Après tout, il y a une laverie là-bas, pas besoin d’avoir 150 fringues. Ça lui rappelle une émission qu’il avait fait une fois avec les garçons, pendant une semaine à vivre dans une ferme perdue dans la montagne et à apprendre à s’occuper des cochons, poules et autres bestioles. Il avait fini le cul dans la boue au bout de deux heures de tournage à cause d’un âne renfrogné et c’était son seul pantalon chic. Une vraie boucherie. Il sourit en y pensant et pose sa tête contre son poing pour qu’il puisse la soutenir un peu. Il a presque envie de dormir à cause de la chaleur. Mais il n’en reste pas moins vigilent. Ce n’est pas le moment de se planter en voiture. Il veut aller au festival, et surtout, il veut monter sur scène avec Lewis pour envoyer la vidéo aux garçons et leur montrer qu’il n’a rien perdu. Pour se prouver aussi qu’il en est encore capable et peut-être attirer l’attention de quelqu’un. On lui a dit de se faire oublier quelques temps, ça fait un an, c’est bon non ? Il se mord la lèvre avant de reporter son attention sur le jeune homme en lui souriant. « La danse et l’architecture. » Il sourit légèrement. « ça fait un peu contraire, mais l’architecture me permettra d’avoir un diplôme solide en main. » Il hausse ses épaules. « Par contre, Zoologie, je sais pas comment tu fais. » Il aime bien les bestioles, mais de loin. Junho avait un chat, c’était sans doute le seul animal qu’il appréciait pleinement. Sinon, ce n’est pas sa tasse de thé bien qu’il n’ira jamais leur faire du mal. Il lui sourit encore en l’entendant parler de la façon dont il passe son temps à l’université. « Je suis souvent sur le terrain aussi. Enfin, en un sens, je fais mon footing dans l’université et je termine toujours par des tours de terrain en fait. Et pour les soirées, j’y suis déjà allé à plusieurs, mais il y a tellement de monde. Après tout, je ne suis là que depuis un an, ça aide pas trop même si j’ai un bon cercle d’amis. » Il réajuste ses lunettes avant de boire un peu pour se rafraîchir. Le temps est vraiment usant. Il observe l’habitacle de son bébé quand le jeune homme en parle. « Elle a coûté chère j’avoue, mais pas à moi. C’est un cadeau de mes parents. » Il a un regard nostalgique en pensant à ça. Il aurait pu la vendre pour les aider et s’aider aussi, mais il n’arrive pas renoncer à son confort alors qu’il se doute que Jérémy a dû en faire des tonnes comme toujours. « Au fait, moi c’est Julian. » Il lui tend sa main de libre pour serrer la sienne. « J’sais pas si quelqu’un saura te ramener ta voiture là-bas, mais en cas, si t’as besoin un jour tu me diras. On aura moyen de se trouver facilement dans le festival même si c’est grand. » Il baille un coup avant de mettre la musique un peu plus fort mais pas trop pour ne pas écraser le son de leurs voix. « Tu vas faire quoi au festival ? Profiter ? Travailler ? Moi je compte bien m’amuser, me baigner et parfaire mon bronzage ! » Il sourit un peu avant d’attraper un sandwich dans la glacière et de commencer à la manger. « Fais-toi plaisir si t’as faim, y’a des chips dans le sac à côté aussi. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyVen 25 Juil 2014 - 10:53

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty


Quand il lui annonce qu'il étudie la danse et l'architecture, Adriel ne peut pas  s’empêcher de sourire. Certes, c'est très différent, tout comme la Zoologie et le Football. Peut-être que lui et son chauffeur ont beaucoup plus de points communs qu'ils auraient pensés. Sauf qu'apparemment, l'architecture est un de ses choix, et pas quelque chose qu'on lui a imposé par parvenir à ses rêves. Du coup, le point commun s'en va, peu à peu, mais il n'en reste pas moins interessé par ce qu'il lui raconte. Appramment, il aime bien faire du sport, même s'il n'est pas dans un club. Après tout, pourquoi pas ? En tout cas, il avait du courage : le stade est un lieu hostile pour ceux qui ne sont pas des joueurs. Il prouve point par point qu'en fait, ce n'est pas vraiment un hasard s'ils ne se sont jamais croisés, ses derniers ayant un train de vie différent. Pareil, ça, ce n'est pas vraiment important.

" - C'est rare les mecs qui prenne une matière en plus pour avoir un diplôme. Beaucoup agissent par passion. Tu veux devenir danseur ? "

Il jette un petit coup d'oeil dans le rétroviseur, comme pour réellement dire au revoir au lieu où sa voiture se trouve. Il n'y a plus qu'à espérer qu'on vienne vite la chercher, afin qu'elle ne reste pas toute seule !

" - J'adore les animaux, mais si je fais ces études, c'est pour mon père. C'était la condition pour qu'il me laisse faire du football, tout en payant mes études et le reste. "

Ah, la dépendance du père.. Si jamais Adriel en avait le temps, il prendrait un petit boulot, afin de financer lui même tout ce qu'il avait à payer... mais franchement, il ne fallait pas le nier : avec ses doubles études, il ne pouvait pas se permettre de prendre un petit boulot qui allait lui rapporter rien du tout alors qu'il allait bosser des heures. Un jour, qui sait ? Quand on père sera mort, et que l'héritage tombera, il pourra enfin faire ce qui lui plait.

« - Comme la mienne. Tes parents sont riches ? »

C'est profondément indiscret, mais l'argent est devenu tellement banal chez lui... Il attrape la main de l'homme, la serrant dans la sienne, en se présentant à son tour.

« - Adriel. Et merci, c'est sympa. Si tu veux bien, je te filerai mon numéro ? Juste au cas où..  »

Parce que vu sa poisse, il aura certainement besoin d'aide dans les jours à venir... Et puis ça pouvait être toujours utile, on ne sait jamais ! Ah, apparemment, les plans de Julian sont déjà tout prêt pour ses vacances. Tant mieux, mais pour Adriel, c'est une toute autre histoire.

« - J'y vais pour faire du bénévolat. Mais je compte bien bronzer un peu aussi, je pense pas qu'ils vont nous faire travailler vingt quatre heures sur vingt quatre.  »

Julian lui propose à manger, et bien qu'il aurait voulu refuser, juste pour ne pas trop en faire, c'était trop tentant. Il mit le bras en arrière, et attrapa un paquet de chips, l'ouvrant, et commençant à manger.

« - Tu as vraiment tout prévu ! Tu fais souvent des road trip comme ça ? Avec une voiture comme la tienne, tu dois aimer rouler non ? »

Franchement, le rêve ! Des petites virées en voirure, à plusieurs de préférence, avec de quoi manger, de quoi boire, de la musique dans les oreilles, et une destination de rêve.. Adriel devrait penser à faire ça plus souvent.

« - Tu loges à l’hôtel ou dans le camping ?  »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyVen 25 Juil 2014 - 21:47

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty

« J’ai déjà fait une carrière comme chanteur et danseur en fait. » Il sourit. « J’ai fait une pause pour pouvoir continuer mes études et avoir un vrai diplôme dans les mains. Et du coup, j’essaye aussi de percer ici. » Mais sans se rapporter au groupe même si montrer ses prestations scéniques reste un plus, il ne veut pas que les gens fouillent trop sur son passé. Ah les conditions salopes pour faire des études. Heureusement que son père n’est pas comme ça. Il a choisi volontairement l’architecture pour travailler avec lui en cas. Mais vu la conjoncture actuelle des choses, il préfère vraiment rester dans les métiers artistiques et galérer mais persévérer coûte que coûte à vrai dire. Il se gratte la joue doucement en l’entendant poser la question fatidique, mais il sourit, riant légèrement. « S’ils étaient pauvres, ils auraient pas pu me l’offrir tu sais. » Autant tourner la chose ainsi. De toute façon, c’est loin d’être faux. Après tout, quand ils l’ont acheté à ce moment précis, ils roulaient sur l’or et non dans la pauvreté. « Adriel, ça sonne un peu français. » Il dit ça dans un petit sourire, première fois qu’il entend ce prénom pour tout avouer, et puis honnêtement ça lui fait penser à Ariel la petite sirène. Il secoue sa tête, essayant de chasser l’image du jeune homme avec une queue de poisson, le faisant rire intérieurement. Il garde malgré tout son sérieux. Il fouille dans sa poche et sort son téléphone, le débloquant pour pouvoir lui donner. « Tiens. Rentre-le. » Il double une autre paire de voitures, appuyant un peu plus sur le champignon tout en restant à la vitesse limite autorisée. Il récupère son téléphone et le range dans sa poche. « J’avais entendu parler du bénévolat, mais quitte à bosser pendant les vacances, je préfère être payé. » C’est clair au moins. Il rit devant le petit émerveillement d’Adriel, poussant un peu plus le moteur quand il voit que la route est dégagée et qu’aucun flic ne semble en vue. « Non pas vraiment, j’en ai fait beaucoup de la route avant de venir ici et c’était une habitude de se préparer une glacière comme ça pour avoir de quoi se restaurer. Ça rend les voyages beaucoup plus agréables à vrai dire, ça me gênerait pas de rouler pendant dix heures comme ça. » Il se dit déjà que ses nombreux allers/retours sur LA vont l’achever rapidement quand il ne pourra pas prévoir ce genre de chose ou partir au pire moment. Il soupire un peu avant de le regarder brièvement. « Camping. J’avais envie de tester. » Il préfère le dire comme ça plutôt que d’avouer que l’hôtel n’est absolument pas dans ses moyens, pas du tout même. « Et toi ? » Il sourit un peu. Il change de route, on peut commencer à voir les panneaux du festival se dessiner au loin. Il reste du chemin à faire, mais ils avancent bien et puis ça se passe bien entre eux, rendant Julian plutôt souriant. « J’ai une de ses envies de plonger tout entier dans le lac. J’crois que c’est une des premières choses que je vais faire avant même de penser à ma tente. » Il rit sincèrement avant de se mordre la lèvre en imaginant l’eau fraîche sur sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyVen 25 Juil 2014 - 23:24

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty


Ah bon, il a déjà fait une carrière ? Du coup, Adriel se penche un peu en avant, histoire de tourner la tête et de voir plus facilement si son visage lui dit quelque chose ou pas. Il n'écoutait pas vraiment les nouveaux hit à la mode, seulement en soirée et dans tous les cas, il ne connaissait pas la tête des artistes. il aurait pu avoir la même renommée que David Guetta qu'il ne l'aurait quand même pas reconnu. mais du coup, tout ça l'avait intrigué. Il était célèbre, et il prenait quand même le temps de reprendre ses études ? Et surtout, l'architecture ! C'était quand même hyper éloigné de tout ce qu'il avait déjà accompli...

" - C'est rare de reprendre ses études après un succès... Mais on te connait ? Enfin, tu es connu, mais qu'est-ce que tu as fais ? Savoir si j'ai déjà entendu parler de toi sans le savoir..  "

Question bête, pour la voiture... Forcement, une voiture comme ça, on ne l’achète pas sur un coup de tête, et surtout : on ne fait pas des économies pour ce genre de dépense. Heureusement, il ne semble pas trop relever son idiotie, parlant de son prénom. Ah, il a remarqué des sonorités Française ! C'est bien le premier à le lui dire, et ça lui fait assez plaisir.

" - Mes grands parents sont français, ça a sûrement du jouer. "

Il prend le téléphone qu'il lui tend, afin de mettre son numéro dedans. Bon, cette fois, pas de surnom, ils ne se connaissent pas assez pour ça. Du coup, ce sera Adriel, purement et simplement. Et il comprenait aussi le fait qu'il veuille se faire payer, afin de travailler... Adriel aurait aussi aimé être payé, mais il aimait autant ça que d'aider les autres. Et puis.. il se disait que grâce à lui -entre autres- l’événement se passerait bien, et du coup, il serait content d'avoir pu aider, même à petite échelle.

" - Bah en tout cas, t'es vraiment bien organisé, je suis content que tu te sois arrêté ! "

Et puis franchement, quand il entendait le moteur de la voiture, le sourire d'Adriel ne faisait qu'augmenter. Que demander de plus ? Rien, son voyage était juste parfait. Bien que ça ne soit pas sa voiture. Du camping ? Et bien, il est courageux... Mais pourquoi pas ? Adriel ne l'était pas autant.

" - Moi à l’hôtel.. "

Et en plus, il le fait rire, avec ses envies. Que malheureusement, il le lui casse assez rapidement.

" - Désolé, mais je crois pas que ça soit autorisé... Après, je sais pas toi, mais je m'en fiche, je compte bien faire pareil ! L'alcool aussi est interdit, et ça, ça va poser problème...  "

Mais mon dieeeeu, qu'est-ce qu'il a envie de plonger dans de l'eau là... Comme pour se consoler, il prit une gorgée de soda, ainsi que quelques chips.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyDim 27 Juil 2014 - 0:59

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty

« Je suis connu oui. Pas nécessairement aux USA même si on avait des fans ici. »  Il n’aime pas vraiment parlé de son passé, à vrai dire, il ne sait même pas pourquoi il a lancé la discussion sur ça. Ça ne lui ressemble pas vraiment. Il se contente de dire qu’il est un danseur semi-professionnel la plupart du temps, ayant déjà eu l’occasion de faire beaucoup de choses et les gens ne sont pas plus curieux que ça, préférant imaginer les choses que de les demander franchement. Mais là, il n’a pas réfléchit. Il avait peut-être envie de le dire inconsciemment aussi, c’est possible après tout. Il se mord la lèvre en y songeant, réussissant à détourner l’attention en parlant de la consonance française du prénom du jeune homme. Il lui sourit alors. « Je suis français. On dirait pas comme ça je sais. » Il rit un peu. Après tout, personne ne soupçonnerait que sa mère est une magnifique blondinette aux yeux bleus et ayant des origines belges et russes. Il tient tellement de son père même s’il n’a pas un visage franchement coréen et plutôt métissé. La discussion bifurque. Ça pare de tout, de rien. De son organisation, des roads trips possibles. Avant, il n’aurait jamais pensé à tout ça. Depuis qu’il vit absolument seul ici loin de tout le monde, il a appris à organiser un peu sa vie, à créer des choses comme ça. Il se dit aussi qu’il doit tenir de Hyunjae. Leur leader était tellement maniaque et et organisé. Au fond, il a dû déteindre sur lui. Sûrement même. Il fait une petite moue en y pensant avant de l’entendre parler de l’hôtel. A vrai dire, il aurait aimé y aller. Grandement même. Mais vu l’argent qu’il a, ce n’est pas le moment de le dépenser pour ça. Une tente, c’est pas si mal et pendant trois ans, il a été habitué à dormir sur un futon après tout. Il grignote le sandwich qu’il a en main, continuant à slalomer entre les voitures qui lui barrent le chemin sans aucun remord avant de faire une petite moue dépitée lorsqu’Adriel lui parle du lac. « Rien à foutre, j’irai dedans que ça leur plaise ou pas. » Il rit doucement. Après tout, il risque quoi hein ? De ce faire virer du festival ? ça ne sera pas la fin du monde. « L’alcool encore, j’m’en fous un peu perso. J’ai pas besoin de boire pour passer une bonne soirée et je préfère avoir la conscience pleine pour assumer mes actes après. » Il baille un peu, assommé par la chaleur grandissante et non par leur conversation. « Si un jour tu veux essayer le camping, j’te prête ma tente et j’irais dans ta chambre. » Il rit doucement en le regardant, avant de se frotter les yeux sous ses lunettes histoire de remettre un peu sa vue en place. « J’espère que t’auras du bon boulot comme bénévole et pas que tu te retrouves à récurer les chiottes, ça serait un peu con. » Il frissonne rien que d’y penser. Il peut être privé de repas, danser pendant dix heures jusqu’à s’écrouler, subir les réveils avec l’eau froide versée sur la gueule, mais ça, hors de question qu’il le fasse un jour.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyDim 27 Juil 2014 - 1:39

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty

Alors comme ça, Julian était connu ? D'un coup, Adriel était intrigué, et avait bien envie d'écouter ce que le jeune homme faisait quand il était connu, surtout que s'il avait des fans aux états unis, c'était qu'ils devaient être bon ! Il n'y a que les bons artistes qui font le tour du monde, sinon... bah ils restent au pays, et leur oeuvre ne dépasse pas les frontières ! Mais bon, Julian n'avait pas été très ouvert en parlant de sa carrière, alors Adriel se demanda s'il associait ça a un mauvais souvenir ou pas. Ne voulant pas faire de gaffe, il prit un instant pour réfléchir, ne sachant pas trop quoi répondre après ça.

" - Je ne faisais pas parti de tes fans en tout cas, désolé ! Mais qui sait, si un jour je découvre, on verra ! "

D'accord, c'était tout sauf réflechit en fait, tout ça pour rien... heureusement, il change de sujet ! Mais le sujet choisit n'est pas un sujet qui met à l'aise Adriel... il n'aime pas parler de sa famille, et même si ses grands parents Français sont cool, ça associe quand même à sa famille. Il n'y a qu'une personne à qui il parle toujours autant, c'est sa petite soeur. Elle, elle resterait dans son cœur, alors que ses parents... Mais bref, du coup, il sourit simplement, et mit fin à la conversation en restant sympathique.

" - C'est vrai, on dirait pas. Mais du coup, je suppose que tu parles Français ? "

Il avait faillit le lui demander en Francais, mais si jamais il ne parlait pas la langue, et bien... Adriel aurait eu l'air d'un con, n'ayons pas peur des mots ! Adriel regardait les voitures qu'ils dépassaient, une à une, tout en riant en entendant Julian. il n'avait pas peur des interdits et ça, c'était positif ! Mais bizarrement, il s'y attendait. Il lui ressemblait trop pour faire le sage une fois arrivé.

" - J'irais dans l'eau aussi. Par contre, pour l'alcool, c'est même pas une question de se mettre à l'envers, mais le gout c'est juste hyper bon... Les cocktails, et tout...  "

Changer de lieu pour la nuit ? Non, il n'irait pas jusque là... il aimait l'aventure, et il avait déjà fait du camping sauvage pour ses voyages, mais... du camping pour le plaisir ? Hum...

" - C'est gentil, mais ça ira ! "

Il rit un peu, et finit son paquet de chips, mettant le cadavre dans sa poche, afin de ne pas salir la voiture du jeune homme. Franchement, il s'en voudrait de faire une tache de gras !

" - Oh mon Dieu, j'espère tellement ne pas avoir les toilettes ! Surtout que je suis sûr que la plupart des gens vont avoir la tourista ou un truc comme ça. Jsais pas pourquoi, je le sens pas. "

Julian double encore quelques voitures, et en le voyant se frotter les yeux, Adriel y voit une opportunité. Et puis, c'est trop tentant pour résister.

" - Tu sais, si t'es fatigué, jpeux conduire un peu... Tu peux avoir confiance, ma voiture, c'est aussi mon bébé...  "

Mais bon, c'était délicat, ils ne se connaissaient même pas..
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyDim 27 Juil 2014 - 12:24

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty

« T’en fais pas, j’me doute que tu ne sois pas un fan. J’étais dans un trio, un boyzband si tu préfères. » Parce que oui, en Corée ça fait fureur. Mais c’est tellement loin des trucs cuculs que les gens connaissent et s’imaginent au premier abord. Il sourit doucement en y pensant avant de rire en l’entendant demander s’il parle français. Souriant, il s’empresse de reprendre sa langue maternelle. « Oui oui. Les gens remarquent souvent que j’ai un petit accent pourtant, même si je fais des efforts de prononciation depuis que je suis ici. » M’enfin, il faut l’avouer, ça le rassurer assez de se dire qu’il peut avoir une très bonne façon de parler en anglais. Il se gratte le menton en l’entendant parler de l’eau puis de l’alcool, il doit bien avouer qu’un petit mojito ne serait sûrement pas de refus. Nostalgique, il repense aux cuites qu’il s’était pris avec les gars entre la bière et le soju. Mon dieu. Non finalement, il ne vaut pas mieux y penser. Se raclant la gorge, il éclate de rire en l’entendant refuser sa proposition d’échanger leurs lits. Au moins, il aura essayé. Mais voir Adriel rire le fait rire aussi à vrai dire. Il pense ensuite à ce qu’Adri pourrait faire en tant que bénévole et les perspectives qui s’offrent à lui font frissonner Julian. Ah comme il est heureux de ne pas s’être porté volontaire. Et puis merde, il aura assez d’aller/retour à faire sur LA et assez d’argent à dépenser en essence pour en plus donner de son temps gratuitement là-bas. Le seul qui peut profiter de lui ainsi c’est Lewis et encore, Jul’ le fait surtout parce que ça lui permet de remonter sur scène et de danser devant un public comme avant. C’est tout ce qui compte à vrai dire. Il éclate de rire quand il parle de tourista. Tapant machinalement le volant. « Oh shit, tu m’as tué. » Il ne se rend même plus compte qu’il mélange le français et l’anglais. Il se masse la nuque avant de s’étirer le cou, entendant bien la requête cachée du jeune homme. A vrai dire, il n’est pas si fatigué que ça, c’est surtout cette foutue chaleur qui l’assomme un peu beaucoup malgré le vent que la vitesse leur procure et qui les aide à tenir dans ce four naturel. Mais il voit bien la pointe d’envie qui grandit dans la gorge du jeune homme. Honnêtement, il serait sûrement pareil face à une belle voiture. Il regarde derrière lui pour être sûr de ne gêner personne avant de ralentir l’allure et de se garer sur le côté dans un coin un peu désertique avant de sortir de l’habitacle en sautant par-dessus sa portière. Il regarde le jeune homme qui semble encore un peu sous le coup de l’émotion. « Bah quoi ? Tu veux conduire, fais toi plaisir ! J’peux agir en roi, j’en profite. » Il rit un peu avant de faire le tour de la voiture, réajustant sa tenue avant de faire un petit signe de la main à trois demoiselles passant à côté d’eux tout en se mordant la lèvre. Toujours dans la séduction… toujours. Il grimpe du côté passager. « Elle est sensible, t’as pas besoin d’appuyer comme un bourrin, tu verras. » Il le laisse se faire à la belle bleue (ou Dory comme l’appelle souvent Junho) avant de coucher un peu son siège pour pouvoir profiter d’un moment tranquille, pieds posés sur le tableau de bord. « J’te préviens, si tu choppes un PV, tu le payeras toi par contre ! » Il sourit en coin en le regardant. « En parlant de voyage et tout ça, t’es déjà allé en France ? J’veux dire, t’as pu apprendre qu’avec tes parents ou y aller carrément. » Lui, il a vécu là-bas jusqu’à ses 17 ans après tout.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyDim 27 Juil 2014 - 14:30

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty


Ah, les boys band... Bizarrement, et par automatisme, Adriel en vient à imaginer Julian comme un membre des one direction, ou un groupe dans le genre. Avec des petites culottes qui vole à chaque fois qu'il apparaît quelques part, et des fans qui tombent dans les pommes à chaque fois qu'il faisait un petit sourire. Remarque, imaginer ce genre de scène était hilarant, mais il secoua la tête pour chasser tout ça, ne voulant pas non plus trop déconner avec ses pensées.

" - Ah, ça doit être pour ça... les boys band, mis à part les beatles.. "

Adriel sourit un peu, écoutant Julian parler. Il n'avait même pas remarquer son petit accent ! Surement parce que justement, il l'avait trop entendu dans sa propre famille, et que du coup, peut-être que ça ne lui avait pas sauté aux oreilles ? Surement. En tout cas, il lui parle en Français, et Adriel a un petit pincement au coeur en entendant la langue de ses grands parents. Il ne la parle pas souvent, juste une fois par an, lorsqu'il part en vacances chez eux. Mais il lui répond quand même, dans un bon Français, sans pour autant être parfait.

" - Et bien tu as réussi, je n'avais même pas reconnu ! "

Adriel continue de rire, lorsqu'il parle des toilettes. Il n'avait vraiment pas envie de les nettoyer. D'ailleurs, est-ce qu'il ne pouvait pas payer quelqu'un pour le faire à sa place, si jamais la tâche tombait sur lui ? Il préférait ne pas y penser, réellement... il pourrait en recracher les si bonnes chips qu'il avait avalé quelques minutes plus tôt. Il préférait s'imaginer dans des situations bien plus cool, comme serveur, ou alors à faire quelque chose en rapport avec la musique. Pourquoi pas gardien du camping aussi ? Non, ça, ce serait vraiment trop drôle, avec sa lampe de poche et le droit d’assommer des gens...

Il se propose ensuite pour conduire la voiture, si jamais le jeune homme était trop fatigué pour continuer la route et surtout, parce qu'il avait une grande envie de profiter un peu de la merveille dans laquelle il était assit. Il adorait les voitures, et même s'il n'y connaissait rien en mécanique, il était sensible à la conduite des belles voitures. Alors quand il vit que le jeune homme ralentissait, pour finir par se garer, et sortir de sa voiture, Adriel n'en revenait pas. Il le laissait vraiment conduire ? Il avait les yeux grands ouverts, comme s'il attendait la confirmation. Et c'est exactement ce qu'il fait.

" - T'es sérieux ! "

Il se dépêche pourtant de sortir de la voiture, afin d'aller sur la place du conducteur, s'y installant en douceur. Il écoutait les conseils du propriétaire, et ni une ni deux, il démarra.

" - Je paierai tout, t’inquiète pas ! Merci !  "

On aurait presque dit un gamin. Il démarra, se remit tranquillement dans les files, et alla sur la plus sur le côté pour doubler quelques voitures. C'était géant ! Et pour ce qui est du reste de la conversation, Adriel recommença a parler Français. comme si lorsqu'il parlait de la France, il était obligé.

" - Je vais en France tous les ans depuis ma naissance, afin de voir mes grands parents. J'y reste un minimum une semaine, et on ne parle que Français là bas, mes parents ne parlent pas Anglais. Mais sinon, j'ai voyagé un peu partout dans le monde. Je suppose que c'est pareil pour toi, avec tes tournées, et tout... non ? "

Adriel finit par se montrer raisonnable avec sa conduite, afin de ne pas trop  chauffer la belle voiture. Il garderait ça pour un endroit moins fréquenter qu'une autoroute !

" - Tu vas rejoindre des gens au Coachella ? "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyDim 27 Juil 2014 - 19:13

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty

Il rit en voyant l’enthousiasme et la surprise sur la tronche d’Adriel. Il faut dire qu’il n’a vraiment, vraiment pas l’habitude de prêter sa voiture même si Timothy l’a déjà conduite avec lui. Mais c’est Tim qu’il considère comme son meilleur ami ici et pas comme un inconnu croisé au bord d’une route après une panne. M’enfin, Adriel vient du même milieu que lui, il a l’habitude de rouler ce genre d’enfin. C’est sûrement ce qui rassure le jeune homme à lui laisser le volant. Et honnêtement avec cette chaleur qui semble sur le point de l’assommer, c’est peut-être mieux de passer la main plutôt que de créer un accident. Il n’a pas envie de se tuer une jambe ou pire encore juste pour rester accroché au volant de sa belle bleue. Il s’installe confortablement, continuant alors son sandwich à moitié entamé en se sentant comme à la plage dans un transat. Il observe le jeune américain qui conduit bien, il faut l’avouer et qui reste prudent. « J’y suis retourné en Mai moi… et j’en étais parti à 17 ans pour aller en Corée. » Il baille un peu avant de réfléchir. « Hmm… On a fait des concerts en Corée, au Japon, en Chine, en Thaïlande… et un festival à New-York… et un concert à Sidney avec d’autres artistes de la maison de production ». Il continue de manger. C’est la première fois qu’il parle de son passé si spontanément en réalité. Mais c’est un peu la chose à faire. Il sait qu’il ne rencontrera pas Adriel au Club de striptease ni en tant qu’escort-boy, alors il peut en parler. « Mais j’avoue que c’était éreintant. Un jour à Séoul, le lendemain à Busan, le jour d’après à Tokyo, puis Hong Kong… on passait une partie de nos vie dans les aéroports… et encore, on a commencé les concerts que 5 mois avant que j’arrête. c’est tôt pour dire que j’en étais gavé. » Il retire sa casquette pour décoller un peu ses cheveux humides. Il fait chaud là-dessous mon dieu. Il la remet en place avant de sourire. « Mon meilleur ami, des potes… et un jeune chanteur, je dois danser pour lui en background. J’ai hâte. » Il sourit en coin tout en le regardant. « Et toi ? » Il termine son sandwich et pose l’emballage dans le vide poche, le temps d’arriver, ça fera très bien l’affaire à vrai dire. « J’compte bien profiter un max mine de rien. Bronze, danser, écouter de la musique, rencontrer des gens, m’amuser quoi. » Depuis qu’il est à LA, il ne fait que ça. Pendant 5 ans, en étant H2J, ce n’était que boulot, entraînement, promotions, enregistrements, scènes, émissions. Les fans ne se rendent pas compte à quel point ça peut être tuant. Comme le fait d’être privé de repas s’ils n’apprenaient pas les chorégraphies assez vite… Il soupire avant de se redresser légèrement, hésitant. « Tu veux entendre ce que je faisais avant ? J’ai la voix la plus grave, tu reconnaitras je pense. Fin si tu la distingue pas, c’est pas grave. » Il lui sourit avant de tripoter l’autoradio pour trouver une chanson, une qui lui tient à cœur parce qu’il avait aidé sur l’écriture des paroles. Pour une fois qu’on lui faisait confiance sur ça. Il sait bien que le style ne peut pas plaire à tout le monde, mais il reste fier de ce qu’il a fait avec les gars. Il ne peut s’empêcher de fredonner les paroles.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyDim 27 Juil 2014 - 20:38

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty


C'est un réel sentiment de liberté qu'il ressent, lorsqu'il est au volant de la voiture de Julian. Il caresse presque le volant, tout en le tenant quand même fermement pour ne pas rater ses virages et ses dépassements. Ses pieds n'écrasent pas les pédales, ils les poussent doucement, jouant avec elles, ne faisant plus qu'un. Pareil pour le levier de vitesse, qu'il manie avec beaucoup de dextérité, comme si c'était la chose la plus douce au monde. On le prend pour un dingue, quand il parle des sensations ressenties en voiture, mais là... C'était juste le pied. Pendant qu'il conduit, Julian continue de répondre aux questions, après s'être tranquillement installé sur le siège passager. Adriel n'avait pas osé se détendre autant mais vu que lui était dans sa voiture, ça se comprenait !

" - C'est déjà pas mal ! Du coup, t'es trilingue, c'est cool ! Et personnellement, je trouve que 5 mois à faire les stars, c'est déjà épuisant alors... "

Mais au fond de lui, il avait envie de tout ça. Il voulait devenir footballeur professionnel, et il était persuadé que le football était aussi intense que les rockstars. Ils avaient aussi des fans, n'hésitant pas à être dangereux contre ceux des autres équipes... et puis il y avait la pression des match, des événements, les pubs et le marketing, ainsi que les entraînements... Mais Adriel se sentait prêt à tout ça, et il n'avait qu'une envie : tout quitter pour commencer sa carrière.

" - Remonter sur scène ne va pas te faire bizarre, si tu as tout arrêté ? "

C'était peut-être un peu indiscret, mais bon, c'était la vérité non ? Et puis de toute façon, s'il ne voulait pas en parler, il aurait tout de suite mit fin à la discussion, non ? Peut-être qu'au fond, il ne voulait pas ignorer cette partie de sa vie, et que du coup, il voulait le partager avec quelqu'un, aussi inconnu soit-il ? Peut-etre que justement, c'est plus facile de parler de tout ça avec un inconnu... Et Adriel était content d'être cette personne là.

" - J'ai plusieurs amis qui y vont, mais je ne retrouve personne en particulier.. On verra bien qui je croise pendant mon temps libre ! "

Adriel prit une petite gorgée de soda, tout en faisant attention à la route. Il déposa la canette dans l'emplacement entre les deux sièges, histoire que ça ne se renverse pas partout. De son côté, Julian lui demande s'il veut écouter ce qu'il faisait avant.

" - Avec plaisir  "

Pas d'hésitation, il voulait l'entendre ! Il n'était pas du tout branché boys band, mais il était curieux. Et puis, il voulait entendre ce qui avait fait de lui une star depuis qu'il avait commencé à lui parler de sa carrière, sans pour autant demander une preuve. Et là, il la lui offrait sur un plateau. Julian semble chercher un titre, et une fois trouvé, Adriel prend l'initiative de forcer le son. Il écoute, silencieusement, et reconnait la voix de Julian. Elle n'est pas si différente que quand il parle, mais il est vrai que le fait qu'il l'ait guidé l'a quand même aidé. Une fois le titre fini, Adriel remet le son normalement.

" - Je trouve ça bien ! C'est pas le genre de musique que j'aurai toujours dans mon ipod, mais franchement, je comprend que vous ayez eu du succès. Et je peux te demander pourquoi tu as quitté le groupe ? T'es pas obligé de répondre si tu ne le veux pas hein.. "

Parce que bon, il n'était plus dans leur groupe.. Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyMar 29 Juil 2014 - 16:00

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty

Ça le rend particulièrement nerveux de faire entendre une chanson à Adriel. Il se torture la lèvre tout du long en regardant le ciel pour ne pas avoir à faire face à l’expression faciale du jeune homme. Il laisse la musique s’écouler, pensant alors au moment où ils l’avaient enregistrés, les fou rires parce qu’il n’arrivait pas prononcer une foutue phrase et qu’on le reprenait tout le temps, oubliant parfois qu’il était français avant tout et pas coréen comme les deux autres. Il sourit en y pensant. Prenant son téléphone, il se décide à allumer la 3G pour pouvoir envoyer un mail à Junho et Hyunjae, juste pour leur dire qu’ils lui manquent. Ça arrive parfois. Il n’a pas honte de ça avec eux. Il torture encore sa chair rosée avant de capituler et de se mordiller un doigt. Quand la piste s’arrête, il la coupe avant qu’elle ne passe à autre chose. Adriel ouvre alors enfin la bouche. Il se doute bien que ce n’est pas le genre de musique que le jeune homme doit entendre souvent, après tout, ils visaient principalement un public féminin, mais ses compliments font sourire Julian qui se redresse un peu dans son siège, l’observant alors. « Mer… » Mais il entend alors la question fatidique. Il est temps de passer en mode acteur, d’afficher un grand sourire, d’être un homme qui ne regrette absolument rien, comme si ça pouvait être possible… « Oh ça.. » Il hausse les épaules. « En fait, j’étais le seul à aller à l’université en même temps, ce qui est loin d’être évident. J’voulais vraiment un diplôme en poche, parce que quand tu es dedans, tu te rends compte à quel point c’est éphémère tout ça. Mais on avait vraiment une vie de malades mentaux et je galérais trop. J’ai fait un choix c’est tout. » en réalité, non, il n’a pas eu le choix, c’était ça ou voir le scandale sexuel éclater au grand jour et être vu comme un prédateur alors qu’au fond, il n’avait rien fait avec cette petite pétasse. Il attrape la pochette du CD dans la boite à gants et lui montre les garçons. « Junho et Hyunjae. » Il ne pensait pas que ça pourrait lui faire autant de bien de parler des gars comme ça. « On est comme des frères en fait, encore maintenant, on se parle souvent et ils ont vraiment une popularité qui grandit. J’ai hâte de les voir venir aux USA pour que je puisse aller les voir… » Il range la pochette avant de reposer sa tête sur le dossier. « Et toi ? Tu vois comment ton avenir ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyMar 29 Juil 2014 - 22:08

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty

La chanson est bien, elle plaît à Adriel. Et ça, c'était déjà beaucoup ! Il n'est pas très difficile, et écoute facilement de tout, mais de là à écouter des boys band.. Mais bon, Julian avait l'air cool, et ça devait certainement se ressentir dans sa musique, même si Adriel n'était clairement pas le public visé. Non, les Boys band étaient fait pour les jeunes filles, ces dernières ayant l'impression d'être fan de princes charmants, et qu'elles rêvent toutes en secret d'avoir dans leur lit, puis dans leur maison, simplement. Mais savent-elle que tout cela, c'est prévu ? qu'on leur demande d'être ainsi ? De plaire ? et de se faire passer pour ce qu'ils ne sont pas ? Apparemment, pas. Mais bon, comme tout, les boys band sont éphémères. Adriel espérait que Julian le sache, mais vu qu'il avait reprit ses études, il devait certainement être au courant ! Mais bon, il avait préféré lui demander pourquoi il avait tout arrêté.

Il tourna légèrement la tête, afin de montrer à Julian qu'il l'écoutait, malgré le fait qu'il soit concentré sur sa conduite. Il précise aussi que s'il ne veut pas en parler, il n'est pas obligé. Après tout, peut-être qu'il s'est embrouillé avec ses camarades ? Bon, cette option se retire rapidement, lorsqu'il lui présente les deux hommes avec qui il chante, et qui font aussi parti du boys band. Il a l'air de bien les aimer, alors bon... du coup, Julian lui explique qu'il a fait tout ça pour avoir un diplôme en poche, et pour se poser un peu. Adriel est un peu rassuré, en l'entendant dire que cette carrière était éphémère. ça montrait son intelligence et son réalisme, il ne se faisait pas d'illusion.

Il fait attention à tout, écoutant son histoire avec intérêt. Il regarde rapidement les deux hommes, après un petit coup d'oeil dévié de la route, ayant attendu d'être loin d'un autre véhicule, au cas où. Il sourit en voyant les coupes de cheveux des trois, mais sourit surtout en voyant la complicité qui semblait venir de Julian, et l'étincelle qu'il avait dans les yeux en parlant d'eux.

" - C'est un choix raisonnable. Et puis, rien ne t’empêche de reprendre après au pire ! Et tes potes ont l'air cool... Par contre, c'est normal les coupes de cheveux ? C'est ce style à la mode là bas ? "

Adriel rit un peu, avant de se concentrer sur son avenir. il eut un grand sourire, et accéléra légèrement la cadence. La vitesse est comme une drogue, mais il la modère.

" - Je veux devenir footballeur... en professionnel. Avoir une belle carrière, vivre de cette passion, enchainer des matchs... gagner la coupe du monde ? " Il rit un peu avant de continuer. " - ça peut paraître prétentieux, mais je veux entrer les gens hurler mon nom dans les stades, je veux que les gens portent mon maillot. Je veux... J'en sais rien, mais sur un terrain, je me sens bien. "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyMer 30 Juil 2014 - 1:59

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty

« Tu oses critiquer les coupes de cheveux ? Sérieusement ? » Il éclate de rire comme un abruti. « C’est loin d’être les pires celles-là… » Il retire alors sa casquette et secoue doucement sa tête, laissant sa paillasse retomber un peu laissant sa violette/orangée et noire par-dessous à la vue du jeune homme qui va très certainement se foutre de sa gueule, mais il s’en fiche pas mal. « J’t’assure, c’est cool de tenter des coupes de cheveux pas classiques. » Il passe à nouveau sa main dedans pour les remettre en arrière et replacer sa casquette, histoire de continuer à lutter contre le soleil écrasant. Il sourit en coin, assez fière de son effet de surprise. « J’me suis déjà teint en blond, caramel, avec des mèches, pas de mèches, totalement noir, chocolat…courts, normaux, long et attachés à la mode samouraï… » Il ne peut s’empêcher de rire en imaginant ça. « Junho a déjà été rouge pétant, genre cerise… et Jae… lui y’a eu surtout du noir, mais du blond aussi… » Il hausse ses épaules. « Un de nos copains étaient arc-en-ciel. » Il rit à nouveau juste en y pensant. Attrapant son téléphone, il recherche une photo du jeune chanteur pour lui montrer mais sans savoir mettre la main dessus. Il a tellement de photos en même temps, ça serait difficile de retrouver un truc précis, il serait tant de faire un petit tri à vrai dire. Il l’écoute alors parler de ses rêves en attrapant un paquet de chips comme s’il était devant un bon film au cinéma. Ah le sport. Jul aime bien ça, mais seulement pour s’entretenir. Il lui sourit tout en mangeant. « Hmm, franchement, c’est un bon rêve ! L’humain est fait pour rêver ! Et c’est cool que tu t’arrêtes pas à être juste une star universitaire. » Il baille, laissant le sachet sur son torse tout en s’étirant avant d’en reprendre un peu. « Et si un jour, y’a ton maillot qui est à la vente, je viendrais l’acheter, te voir et le faire dédicacer pour le revendre sur e-bay. » Il se tape un fou rire en y pensant avant de s’étouffer à moitié avec une chips. Il reboit un peu pour faire passer tout ça, reprenant son souffle. « Hmm. » Il reboit un coup en se mettant mieux assis. « Non mais sérieusement, j’te souhaite de vivre ça et de jamais te blesser ! On m’a déjà traité de chochotte une fois parce que j’ai fui une bagarre, mais je préfère ça que de risquer de me niquer une cheville ! » Il est sérieux pour ça, il refuse d’abîmer son corps que ce soit en se prenant un poing dans les gencives ou encore en se tordant une cheville, en se brisant un genou ou autre. Il ne veut pas finir comme un ange sans ailes. Il grignote encore un peu, regardant l’horizon devant eux. « Si tu veux pousser un peu le moteur, tu peux prendre la prochaine sortie, ça va nous faire un peu plus de route, mais t’auras des voies tranquilles avec peu de gens et on pourra se lâcher un peu. » Il voit bien qu’Adriel est un bon conducteur, alors ça ne le gêne pas de le voir s’amuser un peu avec sa voiture. De toute façon, il n’a jamais été un passionné d’automobile lui, il aime Dory juste parce qu’elle fait craquer les filles et rend les hommes jaloux.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyJeu 31 Juil 2014 - 1:17

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty

Mais pourquoi il se marre, lorsqu'Adriel parle des coupes de cheveux ? Bien entendu qu'il était sérieux ! Franchement, ce n'est pas tous les jours que l'on peut voir de telles coupes et surtout, de telles couleurs ! Il avait déjà beaucoup de fois vu des femmes avec des cheveux rouges pétants, ou des punks ayant des crètes d'un vert vif, mais jamais un boys band ! C'était à la mode là bas ? En même temps, le Japon et tout, Adriel y avait toujours vu des choses spéciales. Les collants poilus, c'est eux ! La mode des queues de chat, c'est eux aussi ! Bon, après, il sait que c'est un style hein, mais pas le sien. Lui et ses cheveux bruns en désordre lui allait très bien.

" - Tu plaisantes ? Franchement, depuis que t'es ici, tu as déjà vu des coupes comme ça ? "

Non, tout simplement parce qu'ici, l’apparence est quelque chose de primordial, dans la société. La plupart des gens veulent être dans la "norme" pour être intégré. Adriel, lui, s'aime juste comme il est. Julian enlève sa casquette et là, c'est le choc. Adriel le regarde avec des grands yeux, comme s'il était en présence d'un extra terrestre... C'est pas vrai... Est-ce réel ? Il avait les cheveux... violet ! Mon Dieu ! Adriel dut se forcer à reporter son regard sur la route, pour ne pas risquer l'accident. C'était même la première fois qu'il voyait cette couleur de cheveux sur un homme... La seule femme qu'il connaissait avec des cheveux arc en ciel, c'était miss Lewis. Mais cette fille est un alien, réellement. Un alien trop cool, mais un alien quand même. Comme Julian.

" - Non, mais mec... c'est... violet ! genre comme... J'en sais rien, y'a rien de normal en violet. "

Et pourtant, il est intrigué, et écoute tout ce que le jeune homme a déjà testé sur ses cheveux... et bah ! Il en avait fait des trucs... Adriel pouvait se venter d'avoir essayer... Une coupe dont il n'est pas très fier, une coupe digne de l'armée. Mais c'est tout ! Là, c'était.. wow ! Quand il sera arrêté, il sortira son téléphone, et lui montrera une photo de son arc en ciel ambulant. C'était sûr qu'ils pourraient s'entendre et parler coiffure ! Puis ça parle de sport et là, Adriel est déjà plus à l'aise. D'ailleurs, les plans de Julian sont assez précis, quand à sa carrière, et il rit avec lui.

" - Si tu veux, je pourrais même le porter à un entrainement ! Peut-être que des gens craqueront leurs comptes pour une dédicace et de l'ADN. "

Il continue en lui souhaitant de réussir, d'atteindre ses rêves, et bien qu'ils ne se connaissent que depuis quelques minutes, Adriel est touché. Presque ému, et il se contente d'un sourire, tout en regardant la route.

" - Merci... mais pour les bagarres, c'est pas encore ça... J'aime bien me battre, ça procure une bonne sensation... Bien sûr, quand j'ai le dessus, sinon c'est naze... mais jamais de quoi ruiner une carrière, dans tous les cas. "

Et là, c'est le summum. Des petites routes ? Où ils pourront être seul, et qu'il pourra pousser la bête ? Il ne se le fait pas dire deux fois, et prend directement la sortie, gardant une vitesse plutôt dans la norme, se freinant. Une fois complètement sorti, il pourrait se laisser aller. Ils finissent par arriver dans une route où juste quelques épaves curcilent, et Adriel offre une dernière phrase.

" - Accroche toi. "

Et là, c'est la libération. Il accelère, et ressent un profond plaisir à voir l'aiguille de vitesse grimper, encore et encore. Il se mordille la lèvre, serre le volant, et accélère encore. C'est trop bon, pour arrêter. Et pourtant, après une bonne dizaine de minute à tester l’endurance de la voiture, il finit par se mettre sur le côté.

" - Je te la rend, sinon, on arrivera dans dix minutes ! "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyJeu 31 Juil 2014 - 3:29

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty

Il se marre en voyant son co-pilote choqué par sa coupe de cheveux. Un peu de couleur dans la vie, ça ne fait de mal à personne après tout. « Je suis orange en fait, c’est un violet éphémère que j’ai sorti pour le festival, j’ai hâte de voir ce que ça va donner quand il va commencer à s’en aller. » Il devra sûrement se teindre à nouveau, peut-être changer de coupe, il ne sait pas trop, il verra bien. Il fait une petite moue adorable avant de repasser sur le sujet du sport, histoire de rendre Adriel un peu moins coincé. C’est une bonne solution en fait, puis qu’il l’entend rire en parlant de l’histoire de l’ADN. « Oh shit non, tu vas tomber sur une folle qui tentera de te cloner… » Il grimace. « T’imagine l’horreur pour nous ? » Oui, oui, ils se connaissent à peine, il le charrie comme un pote de longue date. L’art d’être Julian. Ça le rassure un peu quand il parle des bagarres, parce que c’est LE genre de trucs stupides qui peut totalement tuer une carrière, il faut bien l’avouer mine de rien. « C’est bien, c’est une bonne chose. » Il sourit tendrement avant de regarder à nouveau l’horizon. Il est en forme maintenant et son coup de barre est passé. Dommage, lui qui avait presque envie de faire une sieste. Adri ne met pas longtemps avant de faire vrombir le moteur pour se faire plus que plaisir. « C’est presque mignon de te voir conduire tellement tu prends ton pied. » Il rit un peu, observant le paysage devant. Durant une dizaine de minutes, il n’y a plus vraiment de paroles. La musique fend l’air grâce à la radio, passant de Shakira à panic at the disco, puis à Rihanna rapidement, le faisant souvent rire. Bras en l’air, il profite de la vitesse en poussant des petits : wouhou de plaisir tout en admirant la vue que ça leur offre. C’est un bon moment. Il faut l’avouer et quand Adriel ralenti la cadence pour se garer sur le côté, il fait une petite moue. « Roh, t’es pas drôle. » Il le laisse descendre mais reste dans la voiture, enjambant la boite de vitesse pour changer de place avant de se remettre en place. Il attache sa ceinture, puis enclenche le mode : turbo, afin de lui offrir un démarrage de voiture de course. Après tout, ils sont seuls, autant en profiter. Elle s’élance sur la route, gracieuse au possible, il augmente la vitesse progressivement pour le faire profiter un peu plus frôlant les 180km/h sans le moindre scrupule avant de ralentir et de se remettre aux alentours des 130. Autant éviter de possiblement risquer un accident à force de faire le kéké. « On y sera dans coin ? Une grosse demi-heure non ? » Il a hâte quand même, juste histoire de se poser et de se rafraîchir. « J’sais pas si je pourrais te déposer devant l’hôtel par contre. A vrai dire, je sais pas comment c’est foutu là-bas, ni où j’vais devoir lâcher la voiture. » Il fait une petite moue en y pensant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptyVen 1 Aoû 2014 - 19:45

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty

Shyann avait le chic pour se singulariser, et en grande partie grâce à ses cheveux. Aussi loin qu'Adriel arrivait à se rappeler de la jeune femme, elle avait toujours eu des cheveux aux couleurs de l'arc en ciel, et le sourire qui allait avec. Il est vrai que ça permettait de se montrer original, sans pour autant être dérangeant. Adriel n'avait contre ça, les cheveux violets de Julian lui allaient même bien, mais il ne pourrait pas le faire. Jamais. Lui, de la couleur ? Sur les vêtements seulement ! Quand il lui dit qu'en vrai, il était orange, il se concentra de nouveau sur ses cheveux. Orange roux ou orange orange ? Il faillit demander une photo, mais ne le fit pas. Mais comment est-ce qu'il arrivait à changer aussi souvent de couleur sans abîmer ses cheveux ?

" - on se reverra hein, je veux voir aussi le résultat ! "

C'était bizarre, ne se connaissait pas, sauf depuis quelques minutes maintenant, voir heures, mais là, Adriel s'était surprit à penser que s'il le revoyait à Coachella, et bien ça ne serait pas si mal que ça ! C'est bête hein ? Il ne retira cependant pas ce qu'il avait dit, voulant vraiment le revoir, lui et ses cheveux. Et puis quoi faire un petit morceau de guitare avec lui au chant ? Bon ok, il n'était pas très fort mais bon, ça ferait un petit moment sympa non ? Ils avaient le temps, ils n'étaient même pas encore arrivé.

" - J'avoue.. Mais pas pour l'horreur, mais pour le fait que... je veux être unique ! "

Ils rient, ensemble, Adriel étant de plus en plus ravi d'être ici, et d'être tombé sur cette voiture. D'ailleurs, il fallait qu'il trouve un moyen de le remercier comme il se devait.. Qu'est-ce qu'il pourrait bien lui offrir ? L'essence, peut-être ? Ouais, c'était banal et basique, mais c'était toujours ça. Une bouteille de vin ? pas d'alcool à Coachella... peut-être qu'il pouvait lui offrir une teinture bleue ? Ouais, ça, ça serait cool ! Qu'il se fasse la France sur la tête, tiens !

" - C'est parce que je suis mignon de base, et la voiture ne fait qu’amplifier cet état ! "

Il tire un peu la langue, plus par concentration qu'autre chose, tout en accélérant encore. C'était trop bon. tellement qu'il aurait presque voulu faire demi tour pour recommencer. Mais voilà, les panneaux pour Indio commençaient à se montrer, ce qui annonçait la fin du voyage plutôt proche. C'est d'ailleurs pour ça qu'il s'était mit sur le côté, afin de rendre la voiture à son propriétaire. Et puis, il n'avait pas envie d'en profiter de trop... Une fois au volant, Julian démarre, et c'est digne d'un parc d'attraction.

" - Wouuuuuuh ! "

C'était génial ! Le nirvana, au moins.

" - Oh, mais t'inquiète pas ! Tu me laisses là où tu vas, et je me débrouillerai ! "

C'était un grand garçon, il allait réussir à s'en sortir ! non ? Mais si ! Il fallait y croire ! Et puis avec de la chance, il croiserait certain qui irait jusqu'à l'hotel et qui pourrait faire la fin de la route.

" - Seulement trente minutes ? Vas y, diminue la vitesse, jsuis trop bien ici moi ! "dit-il en riant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  EmptySam 2 Aoû 2014 - 2:18

avatar
Invité
Invité

Road trippin' (Juliel)  Empty

Il ne peut s’empêcher de rire quand il l’entend dire qu’il est mignon de base et que la voiture amplifie cet état. « Et les chevilles ça va ? » Non mais oh ! Malgré tout, il joue au méchant, mais ça le fait vraiment marrer. Il profite de ravoir le volant pour lui faire un démarrage en turbo, augmentant la vitesse progressivement jusqu’à être vraiment rapides, puis lentement, il la laisse redescendre, se disant que ça va aussi faire du bien au moteur. Il hoche faiblement la tête quand Adriel lui dit de le laisser là où il pourra mais quand même il fait une petite moue. « Tu vas en chier avec tes deux valises aussi. Bon t’as des muscles, c’est déjà ça. » Il sourit en coin. « Tu sais t’en servir au moins ? » Il ne peut s’empêcher de rire, de le taquiner. Ils se connaissent à peine, pourtant, ils s’entendent bien. Il ne peut pas s’empêcher de sourire quand Adri lui demande de diminuer la vitesse, qu’il est trop bien avec lui. « C’est vrai que c’est cool, seul, je me serais royalement fait chier. » Il pense alors à prendre son téléphone et à lui tendre. « Tiens, rentre ton numéro, je t’enverrai un message plus tard, comme ça, on peut se tenir au courant pour le retour. » Il lui sourit avant de fixer à nouveau la route et de se laisser aller à rouler un peu plus vite pour profiter du vent, de la fraîcheur et tout ça. Finalement, la demi-heure passe rapidement et le festival s’offre à eux, il est temps de se quitter, mais ce n’est que partie remise. Il n’en doute pas vraiment.

END
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Road trippin' (Juliel)    Road trippin' (Juliel)  Empty

Contenu sponsorisé

Road trippin' (Juliel)  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Road trippin' (Juliel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser