-29%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur PC Ultra-Portable HP 14
199.99 € 279.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Run Marius, run (Mariel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Run Marius, run (Mariel)    Run Marius, run (Mariel)  EmptySam 19 Juil 2014 - 19:20

avatar
Invité
Invité

Run Marius, run (Mariel)  Empty

L'envie lui faisait totalement perdre le contrôle. Adriel était dans son lit, mais rêvait d'en partir, bien qu'il ne sache pas encore pour quoi faire. Mais bien qu'il fasse une chaleur digne des enfers, il était hors de question qu'il reste là, comme une loque, à suer tout seul dans ses draps. C'était d'un triste... Du coup, il s'était mit un film, pendant qu'il prenant son petit déjeuner, à savoir un thé glacé avec du pain couvert de pâte à tartiner. Hors de question de prendre un café ce matin, il pourrait le faire couler sur son corps que le café s'évaporerait tant il avait chaud. Non, il fallait qu'il calme tout ça, et le thé glacé lui fit le plus grand bien. Mais bon, Adriel n'avait jamais été un jeune homme raisonnable, du moins que dans les choses importantes. Alors du coup, lors qu'il vit un homme soulever des poids dans un film de combat, il eut cette nouvelle envie : Celle de faire du sport.

Oui, l'envie de faire du sport, alors qu'il crevait déjà de chaud. Mais quoi de mieux pour perdre encore plus ? Du coup, il venait de décider qu'après son film et son petit déjeuner, il prendrait sa douche, et se rendrait à la salle de sport, où de merveilleuses machines ne demandaient qu'à être montées par lui. Et d'autres, mais il préférait dire que c'était lui. En une heure, il était prêt, et attrapa seulement un sac de sport pour y glisser des vêtements de rechange, ainsi que des produits de douche. Autant profiter de l'eau de la salle de sport, c'était compris dans l'abonnement ! Et puis c'était toujours plus sympa de prendre des douches qui ne déconnaient pas, pas comme celle de là où il vivait...

Vêtements de rechange, produit à douche, il prit également de l'argent au cas où, ainsi que ses clefs de voiture et une veste. Après tout, il ne savait pas à quelle heure il allait rentrer ! Il lui était déjà arrivé de rester toute la journée là bas, à force d'alterner discussion et machines, avec les habitués. Il prit donc sa voiture pour se rendre à la salle, bien qu'il ait longtemps hésité à y aller à pied... mais combien de fois est-il revenu en rampant parce qu'il n'avait plus la force de rien ? Et puis c'était beaucoup plus rapide ! en une dizaine de minute, il fut arrivé, et pénétra dans la grande salle où il salua tous les gens qu'il connaissait. Mais un homme attira plus particulièrement son regard.... Marius. Et oui, encore lui ! En même temps, ils n'étaient pas beaucoup à capter son attention, ici. Au contraire.

Du coup, en voyant que ce dernier sur les tapis de course, il décida de faire la même chose. Posant son sac au vestiaire, il prit sa bouteille d'eau, et vint se placer juste devant la machine de Marius, mettant un grand sourire sur son visage.

" - Salut Marius.. Je suppose que ça ne te dérange pas si je me met à côté de toi ? "

Mais il n'attend pas son accord, et se place sur la machine en face de la sienne. Comme ça, il prendra Marius comme sa motivation ! Et puis en plus de ça, il aurait une belle vue..
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Run Marius, run (Mariel)    Run Marius, run (Mariel)  EmptySam 9 Aoû 2014 - 2:35

avatar
Invité
Invité

Run Marius, run (Mariel)  Empty


La pause du midi était quelque chose de sacrée chez Marius Arselin. C'était synonyme de temps libre, de détente et cela facilitait son esprit à penser à "d'autres choses". Marius travaillait trop, il le savait et chacun de ses proches tenaient le même discours, un discours soucieux sur l'état de santé du français. S'engager dans cette aventure avec son frère avait été une décision longuement méditée car Marius n'a jamais fait les choses à la légère et quiconque le connaîssait un minimum savait parfaitement que Monsieur Arselin était un soucieux du détail. Après tout ça n'était pas un hasard si son centre d'accueil avait été aussi bénéfique pour autant de jeunes. Tout était question de précision, de sérieux mais aussi de rigolade car des moments difficiles dans cet établissement, il en avait connu plus d'un et rien ne vaut un peu de joie quand les temps sont particulièrement durs. Le Snack du coin de la rue offrait plusieurs possibilité de menus, plus ou moins chers, plus ou moins copieux, il y en avait pour tous les goûts. Marius avait ses petites habitudes, ses petits plaisir. Un sandwich au poulet accompagné d'un coca-cola light, c'était le repas parfait de Monsieur lorsqu'il était pressé. Une fois par semaine, Marius se force à se rendre dans l'espace sportif le plus proche, juste histoire de garder la forme. Il y a dix ans de cela, le Marius de l'époque n'avait rien à voir avec celui d'aujourd'hui. Maigrichon, sans atout particulier, il était un garçon banal parmi tant d'autres. En fait, il détestait le sport et préférait largement passer son temps à traîner dans la bibliothèque jusqu'à la fermeture, quitte même à voler le bouquin si jamais il ne l'avait pas terminé... Sa transformation physique, il la devait aux années les plus difficiles de sa vie. Passer sept ans de sa vie en prison, ça doit être tellement long, surtout lorsque l'on se sait innocent. La loi de la jungle n'était pas une légende et s'appliquait bel et bien entre les murs et entre les barreaux de cet établissement. Au rythme où les "bastons" et autre démonstration de violence s'enchaînaient, Marius avait pris la décision de prendre du poil de la bête comme on dit et la première étape fut de changer physiquement du tout au tout... Passant la porte d'entrée du complexe sportif, Marius salua les habitués des locaux qu'il connaissait depuis plusieurs mois maintenant. Il se dirigea rapidement vers les vestiaires où il troqua sa tenue du jour pour un jogging et un débardeur noir. Son arrivée près des machines se fit remarquer par plusieurs chuchotement en direction des vélos électriques sur lesquels étaient posées deux jeunes femmes. Interpréter ces murmurages étaient faciles à faire, Marius ne passait jamais inaperçu mais il préférait se dire que de toute façon, c'était pareil pour tout le monde. "Salut Marius.. Je suppose que ça ne te dérange pas si je me met à côté de toi ?" Une voix familière tira le français de ses pensées. Adriel Snow, lui aussi habitué de ses murs s'installa face à Marius sans lui laisser le temps de répondre. Si pressé que ça de transpirer le Snow ? Marius brisa le silence après un sourire à l'intention de son voisin d'en face " Aucun problème. Pas trop de courbatures depuis la fois dernière ?" Adriel était un garçon charmant avec qui Marius était à l'aise, ils pouvaient discuter de tout et de n'importe quoi. Il était le garçon idéal pour s'évader loin du monde du travail et du stress. Oui, pour ça il était parfait en tout poin de vue...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Run Marius, run (Mariel)    Run Marius, run (Mariel)  EmptyDim 7 Sep 2014 - 19:13

avatar
Invité
Invité

Run Marius, run (Mariel)  Empty

Le sport était une drogue. Une douce drogue, bien qu’extrêmement dure. Adriel s'était toujours dit qu'il serait beaucoup plus intéressé que par une bonne séance de sport que par une prise d'une quelconque substance illicite. Bien sûr, il avait déjà essayé, et ne niait pas qu'un petit peu d'herbe ou une petite pilule faisait des merveilles sur son organisme, le libérant... mais est-ce que c'était mieux que l'effet que le sport avait sur lui ? Non. Il était certain de préférer le sport, sans aucun doute. Surtout que bon, c'était mieux sur beaucoup de points : Meilleur pour la santé, la drogue est payante et le sport gratuit, et puis les effets sur le corps à long terme sont radicalement opposés. Et pourtant, ils sont des points communs : l'addiction. Quand il prête quelques minutes d'attention aux gens se trouvant autour de lui, il peut se rendre compte qu'il connaît la plupart d'entre eux, ce qui prouve bien qu'il n'est pas le seul à avoir cet amour du sport, plus fort, et plus puissant de jour en jour. Beaucoup d'entre eux n'ont même pas besoin d'un renforcement musculaire, ou d'une autre silhouette, et pourtant, ils sont toujours là. Ils ont leurs habitudes, comme pour les bars, ou les boites. Ils connaissent le nom de tout le monde, et se disent bonjour en arrivant. Les nouveaux aussi sont bien accueillis, comme des nouveaux membres de la famille.

Marius avait été un de ses nouveaux, et lorsqu'ils l'avaient vu arriver, chacun à penser différemment. Pas besoin de préciser que les femmes portaient sur lui un regard de prédateur... Il y avait beaucoup de beaux hommes ici, mais la « chair fraîche », comme elles l’appelaient, était toujours bonne à prendre et ravivait leur instinct de prédatrice. Certains hommes, ceux qui aime plaire et qui en jouent, voyait Marius comme une cible à abattre, et ne s'étaient pas gêné pour essayer de l'ignorer, afin qu'il ne revienne pas, et trouve que cette salle n'était pas si bien que ça... Mais bon, il n'avait pas eu l'air d'être atteint par ça, et ils se refusaient tous à lui faire comprendre qu'il n'était pas le bienvenue. Mais la majorité des hommes, dont Adriel faisait parti, étaient intrigué par ce nouvel homme. Il l'avait regardé, s'était rapproché de lui, et avait même éprouvé une certaine attirance envers lui. En même temps, comment ne pas développer ce genre d'envie en le voyant sur une des machines en marche ? Impossible. Et c'était bien la seule chose qu'il avait en commun avec les filles de la salle. Sauf qu'il était beaucoup moins... à fond qu'elles. D'ailleurs, il voyait bien que pendant qu'il parlait avec lui, les deux jeunes femmes parlaient entre elles, tout en faisant défiler leur regard sur le corps du beau brun.

" - Non, j'ai un remède contre les courbatures. De bons étirements, et un cocktail de mon cru ! Je te ferai essayer si tu veux. "

Il répond à son sourire par un autre, et calibre la machine avant de monter dessus, faisant un signe de tête en guise de salutation aux personnes alentours.

" - Et toi alors, proche d'arriver à ton objectif ? "

Après tous, il était encore à ses premiers pas, et même si ce n'était pas son objectif premier, Adriel suivait avec attention les améliorations de Marius.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Run Marius, run (Mariel)    Run Marius, run (Mariel)  Empty

Contenu sponsorisé

Run Marius, run (Mariel)  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Run Marius, run (Mariel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser