-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
395 € 649 €
Voir le deal

Partagez
 

 GOODBYE STRANGER + Misha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: GOODBYE STRANGER + Misha   GOODBYE STRANGER + Misha EmptyDim 20 Juil 2014 - 14:36

avatar
Invité
Invité

GOODBYE STRANGER + Misha Empty

C’est dingue à quel point tout pouvait vite basculer. A la base, j’étais venu faire un tour au poste de premiers secours pour questionné l’un des bénévoles à propos de la présence éventuelle d’une connaissance. Au même moment, une dizaine de personnes étaient arrivées, malades comme des chiens, vomissant, se vidant de tous les côtés, d’autres étaient simplement ivres ou avaient pris une gamelle sur le chemin. En deux mots les quelques bénévoles n’avaient pas eu le temps d’anticiper cette vague de patients et ils s’étaient retrouvés débordés. Naturellement, je m’étais proposé pour leur donner un petit coup de main, ils n’avaient bien entendu par refusé. C’est ainsi que, depuis une bonne petite heure à présent, je m’occupais d’apporter des bouteilles d’eau, des serviettes humides et tout ce qui pouvait être demandé par ceux qui attendaient pour être auscultés par un bénévole qualifié. Je prenais mon temps, préférant perdre une minute par personne en étant aimable plutôt que de tout faire à l’arrache et de ne pas faire gagner du temps à ceux qui passeront derrière moi. Je passe devant la file, prêt à tendre une bouteille d’eau à l’homme qui se trouve juste-là quand… Quand je reste tout simplement sur le cul, face à un fantôme de mon passé. « Misha ? » Je ne m’attendais pas à le voir ici… Pas après avoir progressivement perdu le contact en l’espace d’un peu moins d’un an.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: GOODBYE STRANGER + Misha   GOODBYE STRANGER + Misha EmptyVen 25 Juil 2014 - 0:13

avatar
Invité
Invité

GOODBYE STRANGER + Misha Empty

Depuis le temps, vous avez probablement du vous familiariser avec le fait que je n'avais jamais été quelqu'un de particulièrement adroit. Oh des vases, j'en avais brisé dans ma vie, et le petit problème c'est qu'il ne s'agissait pas simplement de vases, mais de bien plus. Des miroirs, des verres, des assiettes. J'étais une véritable tornade ambulante lorsque je m'y mettais, et il était bien difficile de prédire ce qui allait survivre ou non une fois que ça passait entre mes mains. Aujourd'hui, on m'avait assigné au service, dans le petit restaurant du coin. A vrai dire, c'était probablement le job que je redoutais le plus, entre le fait de me prendre les pieds dans des inconnus, de faire tomber mon plateau ou de me tromper de commande, oui, franchement, c'était un peu trop difficile pour moi. Mais je faisais pourtant de mon mieux, m'appliquant particulièrement à la tâche, concentré comme jamais, et ce même si c'était plutôt difficile pour moi. Si je me souvenais bien, la dame en rouge de la table quatre venait de commander une salade complète, bien, j'allais donc la récupérer sur le comptoir, lui amenant au passage un verre et un pichet d'eau. Et bien évidemment, ce qui devait arriver un jour arriva, et voilà que le plateau avait penché un peu plus d'un côté que d'un autre, causant son inévitable chute. Je tentais pourtant de le rattraper, seulement, la seule chose que je réussissais au final à faire était de me planter un morceau de verre dans la paume. « Aiie. » gémis-je comme un gamin de cinq ans, venant de se faire un bobo. Je pouvais déjà entendre mon patron crier au loin d'aller me faire soigner, et qu'au passage, je pouvais prendre ma soirée parce qu'il n'avait plus besoin de moi. La honte. J'avais envie de pleurer. Alors, sans même prendre le temps d'enlever mon uniforme, mon pas s'était pressé pour quitter cet endroit, essuyant une larme qui perlait le long de ma joue. Moi qui avait trop stressé sur ce moment, voilà que c'était finalement arrivé. Je traversais ainsi le petit parc, me rendant au centre de premiers secours. Il y avait pas mal de monde, alors je devais faire la queue, pourtant ma main me faisait de plus en plus mal. De toute façon je n'avais jamais été particulièrement doué pour supporter la douleur, alors bon... Finalement, une personne s'était postée devant moi, et je mis bien quelques secondes à réaliser. « Misha ? » mon expression restait neutre un court instant avant que mes yeux ne s'agrandissent au ralenti. Sans plus attendre, mes bras s'étaient enroulés autour du torse du garçon, et avant même que je ne puisse réfléchir, voilà que j'étais logé dans ses bras, mon visage enfoui dans le cou de celui ci. C'était Bailey. Pourquoi était-il là ? Je n'en savais rien. La seule chose que je savais, c'était que son odeur m'avait manqué, probablement plus que je ne voulais l'avouer. « Bailey... » miaulais-je tout contre sa peau. Et puis finalement je réalisais, la douleur me rappelant à l'ordre alors que je m'écartais vivement de lui. « Oh p-pardon, je crois que j'ai mis un peu de sang sur ton tee shirt... » culpabilisais-je sans trop oser affronter son regard, de peur que cette réalité ne soit en réalité qu'un mensonge, qu'il ne soit pas réellement là. Pourtant, il sentait si bon Bailey.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: GOODBYE STRANGER + Misha   GOODBYE STRANGER + Misha EmptyVen 25 Juil 2014 - 18:27

avatar
Invité
Invité

GOODBYE STRANGER + Misha Empty

Je crois que je suis à deux doigts de tomber sur le cul. Non parce que pour moi c’est réellement une surprise de retrouver Misha, par hasard, à Coachella. Ce n’est pas quelque chose que j’attendais, ce n’est pas quelque chose que j’imaginais et pourtant, il se trouve bien là, devant moi. Il me fait face, me toise de ses magnifiques yeux et me ramène huit mois en arrière. C’est dingue quand même, ce que le temps passe vite. Je me suis enfui de Los Angeles il y a huit mois après avoir pris la plus grosse claque de ma vie aux côtés de Bibbo, dépucelé après dix-neuf années de virginité par un mec qui, finalement, n’en valait pas la peine. Je m’étais senti trahi, perverti et c’est pour cette raison que je m’étais lancé dans un rattrapage intensif de ce qu’est la vie d’un jeune décomplexé de notre époque. C’est à ce moment-là, lors de mon périple en France, que nos routes se sont croisées. Misha et moi c’est une histoire… Assez complexe. Je n’avais plus un sou, il m’a hébergé et il s’est passé beaucoup de choses entre nous. Une relation vraiment exceptionnelle, je ne peux pas mettre de mots là-dessus, je ne saurais même pas comment la décrire puisqu’il s’est passé vraiment beaucoup de choses entre nous, ce fut intense, doux, tendre… Exactement ce que je recherche dans la vie mais mon retour à Los Angeles avait précipité la fin de cet échange vraiment complexe. Nous avions promis de nous donner des nouvelles puis, progressivement, nous nous étions éloignés l’un de l’autre jusqu’à ne plus donner la moindre nouvelle. Je serais un connard, un menteur si je n’avouais pas qu’il m’a manqué au début, qu’il m’arrive encore de penser à lui parfois mais c’est moins le cas à présent, je me suis fait à l’idée de ne plus jamais le revoir, une sorte d’amour de vacances voyez-vous ?

Oui, sauf qu’il était là, toujours aussi beau, probablement toujours aussi maladroit à en constater sa blessure à la paume de la main. Il n’avait pas changé quoi et ce n’était pas plus mal, je le trouvais bien avec ses qualités mais surtout ses défauts, c’est ce qui constituait son charme. La perfection n’avait aucun attrait, quel intérêt après tout ? « Bailey... » Il me saute dans les bras et je me prête au jeu, je le serre fort contre moi, mon sourire s’étirant immédiatement. Le revoir était vraiment sincèrement agréable, il semblait lui aussi très heureux de me retrouver. Une bonne chose non ? Il aurait pu m’en vouloir, ce qui était vraiment compréhensible, de ne pas avoir donné de nouvelles, de l’avoir en quelque sorte abandonné suite à mon retour à Los Angeles. « Oh p-pardon, je crois que j'ai mis un peu de sang sur ton tee shirt... » Je baisse la tête pour jeter un petit coup d’œil à mon t-shirt, j’ai un peu de sang sur moi mais je m’en fiche, j’ai accepté d’être bénévole à l’infirmerie le temps d’une journée, je risque d’avoir bien plus de sang encore ou de la terre ou peu importe ce qui pouvait entrainer la création de blessures superficielles, ou plus graves. « Ne t’inquiètes pas pour cela, ce n’est rien ! » Je suis vraiment intimidé pour le coup, je ne sais pas par quoi commencer, que dire ? « Viens avec moi, je vais m’occuper de ta main. » C’est déjà un bon début non ? Je lui fais signe de me suivre et rejoins un petit coin tranquille, je lui propose de s’asseoir sur le siège à côté de moi, m’agenouillant pour pouvoir jeter un œil à la paume de sa main. « C’est une petite coupure superficielle, tu as eu de la chance. » Je souris, relevant la tête pour le regarder et, éventuellement, le rassurer. « Tu es dans le coin depuis longtemps ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: GOODBYE STRANGER + Misha   GOODBYE STRANGER + Misha Empty

Contenu sponsorisé

GOODBYE STRANGER + Misha Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
GOODBYE STRANGER + Misha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser