-78%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
23.95 € 110 €
Voir le deal

Partagez
 

 Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyDim 20 Juil 2014 - 15:03

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Quatorze heures. Je me suis pointé à l’endroit où elle m’a donné rendez vous. Devant cette grande statue que l’on doit à un artiste un peu underground de Détroit, un robot fait d’objet de récupération plutôt rétro et coloré. Impossible de le rater. Les mains dans les poches, je l’attends. On a prévu d’assister à un concert cet après midi. Mais mon enthousiasme m’a quitté depuis que j’ai vu cette vidéo d’elle circuler sur les réseaux sociaux. Une vidéo capturée par un fan où un homme s’empare de ses lèvres sans même qu’elle ne résiste ou se débatte. Je ne sais ce qui m’atteins le plus, car même si je ne veux pas l’avouer, voir ça m’a mis de mauvaise humeur, m’a touché. Peut-être est-ce le fait qu’elle ne m’ait jamais parlé de ce mec ? Ou simplement qu’un mec la touche ? Je secoue la tête pour virer cette idée de mon esprit. Non, je ne peux pas me permettre de penser comme ça, il s’agit de Leah, ma meilleure amie et si je suis possessif, je ne peux pas l’être en ce qui concerne d’éventuels petits copains ou quoi qu’il soit d’ailleurs. Appuyé contre une barrière sous la statue, je guette les environs, attendant que son visage parfait entre dans mon champ de vision.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyDim 20 Juil 2014 - 16:43

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Je suis toute excitée, je m’apprête à suivre un concert fabuleux, une star internationale qui a fait danser plus d’une personne cette année, tout comme l’année dernière d’ailleurs, et Lukas a accepté de m’accompagner. Que demander de plus ? Le savoir auprès de moi à Coachella me faisait énormément de bien, tous les deux nous entamions un long processus de reconstruction et même si ce n’était pas évident tous les jours je me sentais bien mieux dans ma peau, je reprenais petit à petit appétit, je parvenais même à dormir quatre ou cinq heures sans me réveiller en sursaut… Un gros mieux qui avait entrainé une amélioration de mon état psychologique, je resplendissais pour la première fois depuis plus d’un an. Alors certes, cette beauté restait fragile, j’oscillais parfois entre les émotions, mais on ne pouvait pas obtenir des résultats dès le premier jour, la magie n’existe pas. Je suis légèrement en retard mais, pour mon excuse, j’ai longuement hésité sur la tenue idéale. J’étais partie sur quelque chose de léger pour pouvoir profiter du concert sans mourir de chaud mais je m’étais aussitôt souvenue que l’on risquait de voir mes fesses, je m’étais donc lancée à la poursuite d’une autre tenue. Après beaucoup d’hésitations je m’étais portée sur quelque chose de très simple même si je m’étais battue avec mon top noir pour ne pas avoir les seins qui débordent… Les filles se plaignaient de ne pas avoir beaucoup de poitrine, je peux vous assurer que c’était bien moins casse-pied que d’en avoir un peu trop. Je grappillais quelques minutes en optant pour une marche rapide, il ne me faut que quelques petites minutes pour rejoindre Lukah, le voir me met sens dessus dessous, mon cœur loupe un battement, je me sens envahie par des bouffées. Je ne perds pourtant pas une seule seconde, je me précipite et je lui saute dans les bras. « Je suis en retard, toutes mes excuses… » Je recule légèrement, attirée par quelque chose qui a changé chez lui… J’ouvre grand la bouche, passant ma main dans ses cheveux. « Oh mon dieu, tu as tout coupé ! » Il en est encore plus sexy, il l’a toujours été mais avec cette coupe il a encore plus l’air d’un bad boy et bordel, ce que ça m’attire. Ais-je le droit de penser ainsi lorsque je parle de mon meilleur ami ? Tout est tellement flou que je me le permet.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyLun 21 Juil 2014 - 13:47

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Elle n’est pas à l’heure, mais je ne patiente pas si longtemps. Elle entre bientôt dans mon champ de vision, un sourire jusqu’aux oreilles qui malgré ma mauvaise humeur, me colle un fichu sourire à moi aussi. Assez proche, elle se jette dans mes bras et m’enlace chaleureusement. Sans me faire prier je profite de ce contact pour passer mes mains dans son dos. C’est bon et différent à la fois. « Comme d’habitude ». Grommelais-je plus à moi-même, qu’à son attention. Je la relâche et elle remarque aussitôt le changement majeur qui s’est opéré quelques jours à peine avant le Coachella. Sa main passe sur mes cheveux rasés et j’accompagne son geste en passant moi aussi une main dans mes cheveux. « Ouais, mais juste pour l’été. Je compte retrouver ma crinière à la rentrée ». Les cheveux longs faisaient partis de mon identité, c’est mon petit plus à moi, ma caractéristique pour me démarquer de mon frère jumeau même si physiquement nous n’étions plus semblables à présent. En tant normal, j’aurais demandé son avis ou je l’aurais taquiné pour son retard, mais je ne suis pas d’humeur. Je fourre alors mes mains dans mes poches et ose un faible regard sur elle et sa tenue. « On y va ? ». D’un regard, je l’intime de me suivre. Sans rien ajouter, je marche pour rejoindre la scène où le spectacle devrait bientôt commencer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyMar 22 Juil 2014 - 12:03

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Je lui saute dans les bras, heureuse de le voir. Depuis ces deux jours, je remontais la pente. Il n’y avait pas de formule magique, certains jours je pouvais faire trois pas en avant et reculer de deux ou plus encore le lendemain. Sans lui, jamais je n’aurais été capable de lancer le processus, il n’était pas toujours facile de me regarder dans le miroir, de trouver le sommeil mais je me sentais déjà tellement mieux. Sa présence y était pour quelque chose, il m’apaisait, me canalisait, me rassurait lorsque je commençais à déchanter. Nous étions là l’un pour l’autre et c’est ce qui constituait la force de notre relation et de notre désir d’aller de l’avant, tous les deux nous devions passer à autre chose, tourner la page sur notre passé en l’acceptant et ce n’était pas si facile qu’on pouvait le penser mais à nous deux, nous allions y arriver, peu importe s’il nous fallait un an ou même trois. « Comme d’habitude » Mon poing vient légèrement s’abattre sur sa poitrine. « Chut, nous les femmes nous devons toujours être les dernières à arriver… Il faut savoir se faire désirer vois-tu. » Je suis d’une excellente humeur aujourd’hui, le voir me fait toujours cet effet. Je remarque qu’il a fait couper ses cheveux, je n’hésite donc pas à passer ma main dans ses tifs. Vous pouvez peut-être trouver cela stupide mais je pourrais passer la journée à lui faire des papouilles dans les cheveux, j’adore l’effet hérisson. « Ouais, mais juste pour l’été. Je compte retrouver ma crinière à la rentrée » Je souris, j’ai toujours adoré ses cheveux, il sera toujours parfait à mes yeux mais je ne peux pas m’empêcher de lui dire, taquine et sérieuse à la fois. « Hmmm c’est dommage, que tu es vraiment très sexy avec tes cheveux courts. » J’ai ce petit sourire provocateur, il me connait par cœur, il sait très bien qu’il sera toujours l’un des mecs les plus beaux à mes yeux, qu’il sera toujours l’être se rapprochant le plus de la perfection à mon humble avis. « On y va ? » Il est impatient, en temps normal il ne voit plus le temps passer lorsqu’il est avec moi. Cette réaction, additionnée à son départ sans même me consulter davantage en direction de la scène me mettent la puce à l’oreille, quelque chose ne va pas. Je me pince les lèvres, le suivant gentiment. La foule était déjà bien présente, une chance que je possède deux pass VIP, ceux qui étaient offerts aux artistes qui se produisaient, à mon image, lors du festival. « Dis, est-ce que ça va ? » Je présente nos deux badges aux gorilles du groupe que nous allons voir, ils nous laissent passer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyMer 23 Juil 2014 - 13:34

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Les femmes et le retard, deux très bons amis qui semblaient indissociables. En tout cas, je ne me risquais pas à la contredire. Leah avait l’air d’une humeur radieuse aujourd’hui et ça faisait longtemps que je ne l’avais pas vu sourire de cette façon. Je m’en voulais presque d’être de mauvaise humeur face à elle, mais ces choses là, malheureusement, ne se contrôlent pas. Mains dans les poches, j’esquissais un léger sourire à sa remarque, baissant la tête, flatté par ses mots. C’était bon à savoir, même si j’avais encore du mal à m’habituer à mon reflet dans le miroir en me levant chaque matin. Doucement, je me mettais en marche, l’intimant de me suivre d’un bref signe de tête. Je n’avais pas envie de parler, je n’avais pas envie de mettre le sujet sur le tapis. C’était comme ça que je réagissais, je me repliais et jouais la carte du silence. Même si la jeune femme me connaissait beaucoup trop bien pour me laisser m’en sortir comme ça. J’étais encore étonné qu’elle me demande si ça allait. Décidemment, je ne pouvais pas la tromper longtemps. Après être passés dans le carré VIP, je sortis mon portable de ma poche gauche et chercha le fichier compromettant. Sans ajouter quoi que ce soit, je lui donnais le téléphone dont la vidéo était en marche, tout en soufflant sèchement quelques mots. « Tu pourrais faire attention la prochaine fois, tu sais bien que les rumeurs vont bon train ». Fourrant à nouveau mes mains dans mes poches, l’air renfrogné, je l’attaquais à nouveau. « Vous avez l’air proches, c’est marrant tu m’as jamais parlé de ce type, plus de secrets hein … ». Lâchais-je en référence à notre promesse, celle que l’on avait passée la nuit où l’on s’était enfin confier l’un à l’autre, où l’on avait enfin renoués. C’était peut-être nul d’utiliser cette fameuse nuit, mais les mots étaient sortis sans que j’y réfléchisse réellement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyMer 23 Juil 2014 - 14:20

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Quelque chose ne va pas, je le connais par cœur, comme si je l’avais fait alors je repère assez aisément lorsqu’il n’est pas de bonne humeur, lorsqu’il est travaillé par quelque chose. Il boude, je peux vous assurer qu’il fait la gueule rien qu’en analysant ses gestes. Je me sens immédiatement coupable, je ne sais pourtant pas ce qu’il y a, je n’ai rien fait de mal, ses secrets le resteront jusqu’à ce qu’il en décide autrement. Avec lui, comme avec les autres, je n’ai pas la moindre gêne, je n’hésite donc pas à mettre les pieds dans le plat. Je le confronte, lui demande ce qui ne va pas, décidée à avoir des réponses. Il n’ouvre pas la bouche, il sort de sa poche son portable, il cherche dans ses fichiers multimédias et me montre une vidéo. Un instant immortalisé par un fan, le moment où Jamahl m’a embrassé en se la jouant fan obsédé par la « star » que je suis. Je comprends tout de suite, il est jaloux, je ne suis pas en colère, je trouve cela mignon justement. Enfin, je trouvais, je suis sur le point de déchanter. « Tu pourrais faire attention la prochaine fois, tu sais bien que les rumeurs vont bon train » Je le regarde, pas touchée par ce qu’il vient de dire même si je trouve qu’il est méchant. « Ce n’est pas très sympathique ce que tu dis ! » Je suis neutre dans mon ton. « Vous avez l’air proches, c’est marrant tu m’as jamais parlé de ce type, plus de secrets hein … » Touchée, coulée ! Je suis sur les fesses, ce n’est plus être con, c’est de la méchanceté gratuite et j’ai du mal à croire qu’il se comporte ainsi avec moi. « T’es vraiment trop con ! » Que je lui dis, lui assénant un coup plus violent qu’en temps normal dans l’épaule, de sorte à ce qu’il comprenne qu’il vient de me blesser. « Je ne t’ai jamais fait tout un spitch parce que tu tapes une pute alors tes réflexions sur Jamahl, garde-les pour toi… » Il a dépassé les bornes, je sais très bien que je ne vais pas lui en vouloir mais il me faut quand même une dizaine de minutes pour digérer ses propos. « Si tu veux tout savoir, il ne s’est rien passé. Il est venu me voir à l’hôtel plus tard cependant, il m’a baisée comme jamais on ne l’avait fait auparavant ! » Je suis vulgaire mais je veux le faire réagir, le faire perdre son sang-froid pour percer l’abcès, qu’il soit honnête avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyJeu 24 Juil 2014 - 9:50

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Son regard virevolte sur la vidéo qui s’anime sur mon portable. Mais ses réactions sont inexistantes, elle n’a pas l’air de saisir, même lorsque je lui intime de faire un peu plus attention à ses apparitions publiques. C’est seulement lorsque j’évoque le fait de ne jamais avoir entendu parler de ce type dont elle semble proche qu’elle s’anime. Une insulte s’échappe de ses lèvres quand son poing vient heurter mon épaule. Un heurt pourtant insignifiant comparé à l’impact des mots qu’elle m’adresse quelques secondes après. Je la laisse terminer, les yeux exorbités par la surprise, la stupéfaction. Son ton est agressif mais pas plus que ses mots. Comment oses t-elle ? Comment oses t-elle m’attaquer sur quelque chose que je n’ai confié qu’à elle ? Je n’ai qu’une seule envie, la planter là. Mais quelque chose me pousse à lui répondre, à lui montrer comme elle vient de taper bas. « Sérieusement ? ». Mon regard se fait noir lorsqu’il se porte dans le sien. « T’as quelque chose à me dire sur ça ? Va s’y fais le c’est l’occasion ! Je pensais que t’avais compris mais au fond je suis quoi Leah ? Qu’un mec qui se tape des putes ? C’est ça ? ». Au  fil de mes mots, je me suis avancé vers elle, pas à pas pour la confronter physiquement, arborant inconsciemment une attitude menaçante. « Je ne pensais pas que tu te servirais de ça, t’es pitoyable ». Le visage enragé, quelques pointes de déception trouvait leur chemin sur mes traits. J’ai envie de vomir, la simple idée de l’imaginer avec ce type me dégoûte. Mon visage s’abaisse vers le sol, je suis incapable de la regarder, mon cœur bondit douloureusement dans ma poitrine quand ma mâchoire et mes poings se serrent de rage. « Tu devrais le rappeler, t’en veux peut-être encore ? Parce que moi je me casse ». Jamais je ne l’ai connu aussi vulgaire et ce comportement me rebute. Je ne pensais pas en arriver là avec elle mais notre relation nous gardais encore beaucoup de surprises … Et pas que des bonnes.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyJeu 24 Juil 2014 - 10:26

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty


Il me blesse, je ne sais pas s’il se rend compte qu’il me juge alors que moi, jamais je n’oserais le faire. Je l’ai toujours défendu auprès de tout le monde, il est la personne la plus importante au monde à mes yeux, je serais prête à tout pour lui, je serais prête au pire pour lui venir en aide, pour ne pas le perdre et lui, de son côté, s’amuse à me faire de telles réflexions. Mes mots dépassent ma pensée, la faute à mon impulsivité légendaire, et je ne tarde pas à lui demander de garder ses réflexions pour lui, lui qui ne faisait peut-être pas mieux en se tapant une prostituée. « Sérieusement ? » Son regard est noir, aussi froid que la mort. J’ai tapé très fort, je le sais, mais chaque remarque venant de lui est amplifiée par rapport à celle qu’aurait pu me faire un autre sur le même sujet. Il compte tellement pour moi. « T’as quelque chose à me dire sur ça ? Va s’y fais le c’est l’occasion ! Je pensais que t’avais compris mais au fond je suis quoi Leah ? Qu’un mec qui se tape des putes ? C’est ça ? » Il approche, son allure est bien plus menaçante mais je n’ai pas peur, j’ai combattu des mecs qui pesaient plus de cent kilos et tout en muscles lors de mes combats clandestins, au départ je me prenais des triquées mais au final je parvenais toujours, ou presque, à trouver un moyen de frapper avant de recevoir un coup de poing qui m’affaiblissait considérablement. « Je n’ai rien à dire là-dessus justement, parce que je n’ai pas le droit de te juger, parce que ça ne me viendrait même pas à l’esprit mais toi… Toi pourquoi tu te permettrais de juger mes actes dis-moi, au nom de quoi ? » Au nom de tout ce que nous sommes, nous le savons tous les deux, il va le dire et je ne vais plus savoir quoi dire parce qu’il aura raison… Je suis à cran, je suis montée trop vite en pression et je le sais. Je regrette déjà mes mots. « Je ne pensais pas que tu te servirais de ça, t’es pitoyable » Il aurait pu me dire que je suis une pute, une garce ou peu importe l’insulte mais il ne serait pas parvenu à m’atteindre avec autant d’habilité. Mon cœur se serre, je ne réponds pas, je me contente de baisser la tête, honteuse. « Tu devrais le rappeler, t’en veux peut-être encore ? Parce que moi je me casse » Il prend la fuite mais je ne vais pas le laisser faire, une pointe d’autorité monte d’un seul coup et je le rattrape, lui agrippant le bras fermement. « Ne t’avise pas de partir après ce que tu viens de dire. » Il ne partira pas, je ne le laisserai pas faire. « Alors quoi, on en est là maintenant ? Pour toi je suis quoi hein… Une espèce de pute qui se fait sauter par n’importe qui, n’importe quand ? C’est comme ça que tu me vois ? C’est là que se trouve le respect que nous avons mutuellement l’un pour l’autre ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyJeu 24 Juil 2014 - 11:22

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

« Alors pourquoi tu en parles ? ». Je lève les mains vers le ciel comme pour montrer l’absurdité de la scène. Si elle ne me juge pas comme elle le dit si bien, pourquoi l’utiliser à présent ? Pourquoi même l’évoquer ? Mon regard désespéré se lève vers elle. Mais je préfère encore la planter là que de continuer à polémiquer sur des sujets que je ne veux pas aborder. Des sujets tabous sur lesquels je ne suis même pas au clair moi-même. Je fais quelques pas mais sa voix résonne dans mon dos quand sa main vient attraper mon bras. Je suis obligé de lui faire face, d’aller au bout de ce que j’ai entamé. Je soupir d’agacement. « De quelle respect tu parles ? Tu ne te respectes même pas toi-même ! Regardes toi, tu viens de me dire que tu t’es fais baiser dans ta putain de chambre d’hôtel ! T’étais obligé de me le dire ? De cette façon là ? C’était si vulgaire ? Et c’est comme ça que toi tu me respectes ? ». Jamais je n’aurais osé l’insulter de cette façon, jamais je n’aurais osé utiliser ces mots à son encontre. C’est elle qui m’a peint un tableau dégradant de sa propre personne, un tableau qui me dégoute profondément sans que je ne vois pour autant en elle cette pute dont elle parle. « Je ne te juge pas, tu fais ce que tu veux avec qui tu veux après tout tu as raison, qu’est-ce que ça peut me faire hein ? ». Et c’est bien là tout le problème. J’essaye de paraître détaché mais au fond ce n’est pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyJeu 24 Juil 2014 - 11:54

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

« Alors pourquoi tu en parles ? » N’est-ce pas évident pourtant ? Je lève les yeux au ciel, répondant du tac au tac. « Pour que tu comprennes que lorsque tu te permets de me juger parce que je couche avec un garçon que je connais depuis des mois alors que moi j’accepte et je défends le fait que tu puisses n’avoir eu confiance qu’en une femme qui travaille avec son corps c’est peut-être… Je ne sais pas… Incompréhensible et dégueulasse ! » Je ne couche pas avec le premier venu, Jamahl je le connais depuis début janvier et nous n’avons couché ensemble qu’une seule fois, cette semaine. Je pense que j’avais eu suffisamment de temps pour me faire une opinion à son sujet, rien n’avait été précipité, nous étions tous les deux consentants. Il essaye de fuir mais je n’entends pas m’arrêter là, je le confronte encore, il m’énerve « De quelle respect tu parles ? Tu ne te respectes même pas toi-même ! Regardes toi, tu viens de me dire que tu t’es fais baiser dans ta putain de chambre d’hôtel ! T’étais obligé de me le dire ? De cette façon là ? C’était si vulgaire ? Et c’est comme ça que toi tu me respectes ? » Il tape dans le mille, peut-être oui, peut-être que j’ai du mal à me respecter depuis un certain temps mais je n’ai pas donné mon cul à n’importe qui, je ne suis pas une fille facile, si j’étais une fille facile je me serais probablement tapée Caden et bien d’autres mecs, Jamahl serait passé dans mes draps depuis bien longtemps… « Mais c’est de la provocation, je veux te faire réagir merde ! » Que je lui dis blasée, j’ai parlé avec vulgarité parce qu’il m’énerve, finalement j’ai peut-être essayé de le faire sortir de ses gonds aussi parce qu’il n’est pas franc avec moi, je le sens, ça transpire à dix-mille kilomètres. « Je ne te juge pas, tu fais ce que tu veux avec qui tu veux après tout tu as raison, qu’est-ce que ça peut me faire hein ? » Je soupire, haussant les sourcils en reprenant ses propos avec beaucoup d’ironie. « Qu’est-ce que ça peut te faire oui… Tu te permets de dire beaucoup de choses sur moi mais tu n’es même pas franc avec toi-même. » Je ne sais pas ce qu’il pense, il y a un mur entre nous deux et ça m’agace au plus haut point, nous avions fait un gros pas en avant et il nous entrainait dans une nouvelle chute tous les deux, il reculait. « Tu veux partir ? Vas-y, je ne te retiendrais pas… » Je ne vais pas m’accrocher à sa jambe après tout même si je n’ai pas envie qu’il s’en aille, même si j’ai juste envie de lui sauter dans les bras pour m’excuser, j’ai pourtant une dernière phrase assassine à lui dire, je sais que je la regrette déjà et pourtant… « Je commence à être habitué maintenant ! » Je suis injuste, je me dégoûte d’avoir dit ça. J’ai tellement honte que je n’arrive même pas à croiser son regard, je prends la fuite, je m’éloigne de lui. J’ai envie de frapper, je me sens mal à l’intérieur, je me sens sale, comment ai-je pu dire cela ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyJeu 24 Juil 2014 - 12:48

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Ses mots résonnent dans mon esprit, ils l’harcèlent à coup d’image que mon imagination élabore simplement pour me tourmenter un peu plus. Et plus elle parle, plus les images s’animent, plus elles deviennent réelles. C’est trop, je plaque mes mains sur mon crâne pour en faire sortir toutes ces images et soudain j’éclate. « TAIS TOI ! Je m’en fou ! Putain je m’en fou ! Je ne veux pas savoir qui c’est, je ne veux pas savoir comment ça c’est passé ! ». Si je suis d’un naturel plutôt calme, Leah m’avait poussé dans mes retranchements. Je m’agite, impuissant face à la rage et à la jalousie qui m’envahissent. La repousse sans y mettre trop de force pour qu’elle lâche se bras qu’elle enserre depuis trop longtemps. « C’est ce que tu voulais, t’es contente ? ». Me faire réagir … Me sortir des trippes ces flammes interdites que je me force à étouffer en sa présence ? Mon regard noyé d’incompréhension s’arrête sur le sien. Je ne peux pas Leah, je ne peux pas être franc. Parce que ma franchise dépasse ses limites que notre amitié dresse entre nous. Je ne peux pas être franc parce que ma franchise est déplacée. Mais je n’ai de toute façon pas le temps de rétorquer quoi que ce soit qu’elle me défie de partir. Tout en ajoutant une simple phrase vide de sens pour beaucoup mais pas pour moi. Nous n’avons pas besoin de nous insulter, de nous déchirer pour nous faire du mal. Je connais ses points faibles, comme elle connait les miens. Et encore une fois, elle avait trouvé les mots, les mots qui blessent. Immobilisé par l’étonnement, je ne sais même pas quoi lui répondre. Je m’en veux, mais je lui en veux encore plus. Et j’ai à peine le temps de reprendre mes esprits qu’elle a déjà disparue à travers la foule du carré VIP. Mon regard surplombe les têtes présentes et je repère enfin sa chevelure brune. Je me précipite et la rattrape. A mon tour j’attrape son bras et la pousse contre un mur pour qu’elle s’arrête. « C’est moi qui fuis là ? ». Mon regard se bloque dans le sien, je l’empêche de bouger en faisant barrage avec mon corps. « Ne me fais pas croire que tout ça n’était qu’une illusion ». Ces moments de confessions, de compréhension, ces moments de soutient. Je ne peux pas croire qu’elle y pense, qu’elle y croit sérieusement et si c’est le cas, je n’avais plus qu’à la laisser sur le bord de la route.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyJeu 24 Juil 2014 - 13:37

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Je l’ai rarement vu dans de tels états, il porte ses mains autour de sa tête comme le ferait un autiste pour atténuer l’intensité du bruit, il va péter un plomb, je le sais, je le sens, mes tripes réagissent, mon cœur m’intime de m’arrêter mais je n’y arrive pas. Il me frustre, il n’a pas idée d’à quel point et tout doit sortir. Je suis comme ça, je suis entière, gentille mais j’ai un caractère de merde, un putain de tempérament sanguin, je dois parler, cracher mon venin jusqu’à ce que tout soit dit, qu’il n’y ait plus le moindre non-dit pour pouvoir rebondir. Je le regrette, je vais le regretter jusqu’à ce que cette engueulade ne soit plus qu’un vague souvenir qui aurait eu une influence positive sur le long-terme pour nous mais en attendant je m’enfonce, je creuse encore, le trou n’est pas assez profond pour m’enterrer, j’ai encore des chances de m’en sortir, de braver la terre, le manque d’oxygène pour m’en sortir indemne, je dois être un peu suicidaire… Encore et toujours puisque je le pousse, je le pousse à être honnête avec moi. Je me justifie, je n’ai pas envie qu’il me prenne pour une salope, je ne suis pas cette fille, je n’ai pas couché avec Jamahl pour dire de l’avoir fait. Nous nous connaissons depuis sept mois, l’occasion s’était naturellement imposée à nous deux, nous l’avions saisie, rien de plus. « TAIS TOI ! Je m’en fou ! Putain je m’en fou ! Je ne veux pas savoir qui c’est, je ne veux pas savoir comment ça c’est passé ! » Il se dégage de mon emprise pour récupérer l’intégralité de ses moyens. « C’est ce que tu voulais, t’es contente ? » Je ne suis pas contente, cette situation me détruit, j’ai l’impression que l’on m’arrache l’un après l’autre les membres de mon corps, comme si un requin venait de m’arracher de ma planche de surf pour me dévorer. « Alors que veux-tu, dis-le ! » Je veux l’entendre le dire à voix haute, j’en ai marre de supposer, j’ai besoin de mots, j’ai besoin qu’il assume ses envies, ses pensées, ce qu’il n’accepte pas… Je veux qu’il me parle !

J’abandonne, je fuis lâchement, comme une bête apeurée, effrayée par ce que je venais de dire. Je suis tellement basse, j’ai tapé là où il le fallait, je le sais parce que je le connais, parce qu’il m’a fait confiance et que je viens de le trahir en quelque sorte. Je me sens vraiment dégueulasse, j’ai la nausée rien que de me remémorer tout ce que je viens de dire. Il ne s’avoue pourtant pas vaincu, il m’attrape et me plaque, sans me faire mal, contre le mur le plus proche. « C’est moi qui fuis là ? » Il essaye de capter mon regard mais j’ai trop honte, je baisse la tête, je ne veux pas avoir à assumer ce que je viens de dire, je m’en veux tellement. « Ne me fais pas croire que tout ça n’était qu’une illusion » Je ne peux pas, je veux me dégager, je veux fuir à toute vitesse sans jamais me retourner pour regarder en arrière. « Je ne peux pas me résoudre à croire que tu penses cela de moi, tu crois que j’aurais pu te mentir, te faire croire que ça m’intéressait sans que ce soit le cas ? Merde tu me connais ! Jamais ce ne sera de l’illusion ! » Je soulève mon haut pour lui montrer la cicatrice qui est épaisse et située au niveau de mon bas ventre. La faute à ce morceau d’avion qui m’avait traversé pendant le crash. « C’est aussi réel que cela. » Je lui prends la main pour l’obliger à toucher, à s’imprégner de ce que je lui montre pour comprendre qu’il n’y a jamais rien eu de faux. « C’est authentique, tout ce que nous avons partagé l’est, jamais il n’y aura d’illusion ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyJeu 24 Juil 2014 - 23:24

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Nous ne sommes pas seuls, quelques personnes privilégient du pass VIP et ont décidés d’en profiter aujourd’hui. Notre scène devient publique, nous nous offrons en spectacle bien que je déteste m’exposer. Mais voilà, il y’a des discussions qu’on ne peut éviter. Avec Leah nous avions déjà traîné trop longtemps avant de parler, de nous parler, je ne voulais plus perdre une occasion d’aller au bout des choses avec elle à présent. C’est pourquoi malgré sa fuite je l’ai rattrapé pour venir la plaquer contre un mur, l’empêchant de s’enfuir à nouveau en lui barrant la route. Dans sa fuite, elle nous a éloigné des quelques personnes présentes et nous sommes seuls dans un couloir, à l’abri des regards et des oreilles. Mon regard cherche gravement le sien, parce que nous pouvons passer la journée à nous faire des reproches, à nous insulter mais cela ne nous avancera à rien. Et pourtant, elle se débat encore, elle fuie mon regard comme elle aimerait fuir cet endroit, cet endroit où je suis. Mais piégée, elle n’a pas d’autre choix que de me confronter. Une douce confrontation par rapport à l’échange que nous venions d’avoir, parce qu’elle m’assure que ce que l’on partage n’est pas faux, que les mots que l’on s’est dit ne sont que le fruit d’énervement et de provocation. Et comme pour me le prouver, elle soulève son tee-shirt mais je ne quitte pas son regard, c’est seulement quand elle amène ma main vers sa peau que je sens sous le bout de mes doigts que je comprends où elle veut en venir. Mon cœur se serre, ma respiration s’essouffle, je parcours cette cicatrice comme elle avait pu le faire quelques semaines auparavant, je la sens comme si elle était mienne, comme si elle était inscrite sur ma propre peau. Pour la première fois depuis que je la tiens en otage contre ce mur, je quitte son regard pour approcher mon visage de son oreille et suite à ses mots je murmure sur un ton légèrement autoritaire. « Promets le moi ». Mes doigts ne se sont pas séparés de sa peau, ils continuent leur exploration, dépassant légèrement la zone qu’elle m’a implicitement autorisée à découvrir sur son ventre, sur sa taille. Je ne sais pas pourquoi j’agis comme ça, je sais simplement que je n’ai plus envie de me mettre de barrière avec elle.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyJeu 24 Juil 2014 - 23:46

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Nous sommes en train de nous déchirer mais nous sommes comme deux aimants, on peut nous séparer, nous éloigner l’un de l’autre, mais tôt ou tard nous sommes attirés l’un et l’autre. C’est comme ça, ce que nous vivons est réel, il n’y a rien à dire de plus, nous sommes tous les deux liés bien au-delà des frontières imposées par ce que tout le monde aimait faire, juger les autres par rapport à des petites cases. Nous sommes bien au-delà de toutes les notions d’amitié, d’attachement… Nous avons une relation unique et le problème c’est que je n’ai aucune idée de comment interpréter les signes, vous savez, les signes qui font que vous pouvez savoir sur quel pied danser ou avoir une idée de ce qu’il se produit. Entre nous, tout se fait au jour le jour, je ne sais pas du tout ce qu’il va se passer entre nous, en ce moment il se passe tellement de choses que je suis un peu perturbée pour être tout à fait honnête. Nous explosons comme deux abrutis, nous nous hurlons dessus, y allant de toutes les saloperies qui n’ont pas été dites depuis un bail, tout ce qui nous dévorait peut-être de l’intérieur et nous sommes tellement injustes l’un envers l’autre… Je me sens incapable de croiser son regard, je me sens faible, fébrile et tellement mal dans ma peau après l’avoir fait souffrir. Je le sais, je l’ai fait souffrir avec les mots, je suis la meilleure pour taper là où ça fait mal rien qu’à l’aide de la parole, je frappe plus fort de cette manière qu’avec les poings.

Je ne peux pas lui faire la gueule, je ne peux pas restée fâcher avec lui pendant plus d’une heure ou deux en temps normal et maintenant que nous nous sommes retrouvés, je peux encore moins tenir. Je suis mon cœur, mon instinct et je fais confiance, pour une fois, à mon impulsivité. Je lui ouvre mon cœur comme jamais, je lui fais découvrir un petit truc supplémentaire, mes cicatrices, ce qui constitue un rappel physique permanent de ce jour-là, lorsque l’avion avait perdu en altitude, que certains morceaux s’étaient séparés et lorsque j’avais été projetée avec une partie de l’avion dans la mer tandis que l’autre s’était immédiatement engouffré dans les profondeurs de l’océan. Il est calmé, apaisé, il parcoure la cicatrice, la peau est encore rebondie, elle le sera pour le restant de mes jours. Tous les deux nous avons nos cicatrices, nous allons devoir vivre avec et surmonter le traumatisme engendré par leur création. Il relève la tête pour me regarder, il approche sa tête de l’une de mes oreilles. « Promets le moi » Il me le demande avec autorité mais ce n’est pas cela que je retiens. Sa main me fait perdre conscience, je ne sais plus vraiment où nous nous trouvons, je suis bloquée sur cette sensation qui me rends fébrile, ce frisson qui parcoure mon échine lorsqu’il glisse ses doigts hors des sentiers battus. « Je te le promet ! » Mon cœur bat la chamade, je n’attends plus qu’une chose, son prochain mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyVen 25 Juil 2014 - 12:22

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Ces cicatrices, ces blessures morales et physiques que nous partageons nous rapprochent malgré nous. Elles nous lient pour notre mal et pour notre bien, parce qu’elles sont là, elles existent en nous et que nous ne pouvons rien faire pour les effacer. Mais nous pouvons les apaiser, ensemble. Alors quand je passe mes doigts sur la blessure, je le fais avec douceur avec l’envie de calmer les blessures du passé autant en elle qu’en moi. Et l’atmosphère entre nous change du tout au tout. Elle reste brûlante de part cette proximité que nous n’avons pas l’habitude de partager et qui me fait le plus grand bien, mais elle ne brûle plus de rancœur et de colère. Parce que ce n’est pas ce que nous sommes. Et je lui fais promettre, je lui fais promettre que tout ce que nous partageons est aussi réel, authentique que ça l’est pour moi. Une promesse qu’elle scelle en quelques mots, une promesse qui me rassure et me réchauffe. Mon visage n’a pas quitté son oreille, mais le bout de mes doigts abandonne sa taille pour glisser doucement sur ses vêtements, sa poitrine que je frôle du bout des doigts, son cou et enfin sa joue. « Tu voulais que je sois franc ». Avec plus d’assurance, ma main se cale sur sa joue pour maintenir son visage lorsque je me décide à glisser mes lèvres jusqu’aux siennes. Elle voulait ma franchise, ma franchise la voulait elle. Le baiser que je lui adresse est assuré mais n’a rien de provoquant. Parce que je ne sais pas comment elle va réagir, mes lèvres retrouvent les siennes lentement, elles les caressent durant quelques secondes avant que ma langue ne vienne goûter la sienne. Un deuxième baiser, qui n’a pourtant rien à voir avec le premier. Le premier donné dans un certain contexte, donné sur le coup de l’impulsivité, de la panique et de l’angoisse. Celui-ci n’avait rien à voir. Il parlait de douceur et d'envie.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyVen 25 Juil 2014 - 13:05

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

L’ambiance vient de changer du tout au tout, nous ne sommes plus en train de nous livrer à une petite guerre puérile sans une réelle raison valable, non, il se passe autre chose. La température ne cesse de monter mais ce n’est plus à cause des nerfs qui nous dépassent, nos nerfs se sont calmés, il n’y avait plus vraiment de place pour eux, plus après cette promesse que je lui faisais, je m’engageais à la tenir, à m’y accrocher comme à une bouée de secours pour le restant de mes jours. Sa main remonte, c’est étrange comme sensation, jamais Lukah ne s’est permis de me toucher de cette manière, il frôle ma poitrine, je frémis, je frissonne tout en perdant le contrôle de ma respiration, soudain haletante. Je le redoute, ce moment où nous allons renvoyer nos chaines au placard pour accepter l’évidence, nous ne sommes pas juste des amis, un lien plus unique, plus passionnel nous unie tous les deux. Je le redoute autant que je l’attends, depuis son retour tout est différent, je l’ai senti, nous l’avons tous les deux compris mais jamais avoué à voix haute, et si le moment était venu pour nous de le faire ? « Tu voulais que je sois franc » Sa main continue de monter et s’arrête contre mon visage, il me coince contre le mur, sa tête recule et ses lèvres surprennent les miens en les recouvrant tendrement. Je ferme les yeux, incapable de faire le moindre geste. Je penserais qu’il y aurait une certaine gêne mais il n’y a rien de tout cela, il y a juste du désir, une envie ardente, j’ai envie de lui, j’ai envie de nous. Mes lèvres s’entrouvrent légèrement pour offrir à ma langue l’occasion d’explorer plus sensuellement le terrain, nos langues se découvrent avec timidité dans un premier temps pour mieux s’entremêler et se taquiner. Je frissonne de tous mes ports, ma peau est un vrai épi, mon cœur bat la chamade. Je l’arrête pour pouvoir le regarder, plonger mon regard dans le sien, je suis certaine qu’il a besoin d’être rassuré. Je lui caresse le visage tendrement. « J’attends ce moment depuis tellement longtemps… Embrasse-moi ! » Je ne lui laisse pas vraiment le choix, mes mains se perdent dans ses cheveux hérissons et rapprochent son visage du mien pour que nous puissions à nouveau nous livrer à cet exercice de style fougueux.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyVen 25 Juil 2014 - 14:13

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Dans un silence d’or, je la détaille. Mes yeux scrutent son visage paralysé par l’étonnement et l’attente, sa bouche légèrement entrouverte parce que je devine être du désir, son corps torturé par la tension et sa poitrine qui se soulève sous sa respiration irrégulière troublée par les gestes que j’ose sur elle pour la première fois. Autant de signes qui me fascinent, me captivent et me rassurent également. Me poussent à oser le geste qui remettra en cause tout ce que nous sommes, tout ce que nous avons toujours crus être sans que cela m’effraie pour autant. Je découvre ses lèvres, sa langue avec douceur. Je ne vais pas trop vite parce que je veux ressentir toutes les sensations que cela me procure. De la bataille au fond de mon estomac, à mon cœur qui propulse de plus en plus intensément un sang brûlant au creux de mes veines. Et même lorsque le contact se rompt, mon désir continu de grandir quand son regard charmé rejoint mes prunelles et que ses mots m’incitent à plus, à beaucoup plus … Je ne réponds pas. Pas en mots. Mais mes mains viennent rejoindre sa taille que je serre afin de la soulever dans les airs et de coller mon corps au sien lorsqu’elle glisse de quelques centimètres sur le mur. Ses jambes autour de ma taille font disparaître toutes entraves, toutes barrières entre nous. En ce simple contact, j’ai l’impression de la posséder toute entière. J’obéis à son ordre vient retrouver ses lèvres, cette fois ci plus fiévreusement sans m’assujettir à cette parcelle, parce qu’à présent, j’explore son cou et le haut de sa poitrine, la couvrant de baiser alors que mon souffle se fait irrégulier. Mon visage plonge sur sa peau, s’autorise à la goûter, parfois du bout des lèvres, parfois du bout de ma langue. Je veux lui montrer que ce désir qui brûle en elle m’enflamme de la même façon … Exactement de la même façon.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyVen 25 Juil 2014 - 15:37

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Suis-je en train de rêver ? J’en ai l’impression, je ne m’étais que très rarement autorisée à imaginer de tels moments partagés avec Lukah parce que je me sentais honteuse, fautive d’avoir envie de plus à ses côtés et pourtant, ce moment était bien au-dessus de mes espérances, bien au-dessus de tout ce que j’avais imaginé nous concernant. Il n’y avait pas plus romantique, plus sincère, plus authentique. Ce qu’il se produisait était à notre image et c’est ce qui en faisait la beauté. Il me soulève, me faisant pousser un petit soupire d’étonnement, je le regarde, le dévore des yeux et retrouve le chemin de ses lèvres comme si c’était la première fois, avec cette même timidité mélangée à une gourmandise exquise. Je le dégustais tendrement, il est mon plaisir coupable, celui qui rend accro, celui qui hante tes nuits même lorsque tu essaies de penser à autre chose. Je glisse contre ce mur et me retrouve coincée contre ses jambes, mon bassin collé au sien et, doux jésus, ce qu’il peut faire chaud. Mon cœur bat à toute vitesse dans ma poitrine, mon sang me brûle et mes yeux pétillent. Il s’éloigne de mes lèvres et je grommelle, je ne suis pas d’accord, j’en veux plus encore. Ma peau est brûlante, je suis très peu vêtue, mon short me parait déjà bien trop imposant et pourtant, je ne suis pas encore au bout de mes peines. Les lèvres de celui qui, jusqu’à aujourd’hui, n’était pas censé être plus que mon meilleur ami, se perdent le long de ma gorge, contre le dessus de ma poitrine, il m’enflamme et je souffre. Je souffre le martyr et j’en demande plus encore. Je gémis légèrement, il s’y prend tellement bien. « Lukah… » Que je lui susurre en m’attaquant à son oreille, je lui mordille le lobe, embrassant tendrement la ligne que formait sa mâchoire lorsqu’elle se serrait sur sa joue.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyLun 28 Juil 2014 - 10:24

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Un gémissement de contestation s’échappe de sa gorge au moment où je quitte ses lèvres. Je souris malicieusement et m’attache à lui arracher de nouveaux soupirs, mais cette fois ci des soupirs de plaisir en glissant mes lèvres contre la peau de son cou et du haut de sa poitrine. C’est tellement bon, cette sensation gonfle mon cœur et mon corps d’allégresse tant elle est inédite. Je ne compte plus les jours qui me séparent de la dernière fois que j’ai partagé un moment sensuel avec une femme, des jours qui s’allongent encore s’il s’agit d’une femme qui compte réellement pour moi. Et quand ses lèvres s’approchent dangereusement du lobe de mon oreille, que ses dents viennent le mordiller sensuellement, je laisse mon visage se perdre contre son cou et sa poitrine dans un soupir de plaisir.  Nous n’avons jamais été aussi proche physiquement et pourtant chacun de nos gestes me parait si naturel … Ce couloir devient vite trop exposé pour ce que j’ai envie de lui faire, de vivre avec elle. Je reprends alors doucement mes esprits pour la porter jusqu’à la première porte. Je l’ouvre en espérant simplement que personne ne soit à l’intérieur et mon souhait semble s’exaucer.  Dans la pièce règne l’obscurité et le silence.  J’allume l’interrupteur, seule source de lumière et verrouille négligemment la porte derrière nous. Je continue mon chemin vers un canapé noir sur lequel j’allonge la jeune femme, retrouvant ma place au dessus d’elle sans jamais perdre son regard. Je lui souris, venant joué avec ses lèvres que je taquine avec mes dents et ma langue durant de longues secondes.  Une simple distraction parce que mes mains s’activent plus bas à caresser la peau de son ventre légèrement dévoilée par son débardeur, se faisant plus avides au fil des secondes, glissant centimètre par centimètre jusqu’à sentir ses deux monts bombés sous le bout de mes doigts. Soudain, son vêtement devient beaucoup trop encombrant pour mes yeux qui ne demandent qu’à explorer ce que mes doigts ont pu me faire imaginer. Je me redresse et soulève le tissu pour l’aider à s’en débarrasser. Mon regard s’attarde sur son visage quelques secondes sans que je n’ose la toucher. Enfin, ma main vient parcourir son cou, son épaule sur laquelle je fais glisser la bretelle de son sous-vêtement, puis continue son chemin sur sa clavicule et la naissance de ses seins. Je pourrais la dévorer mais l’image qu’elle m’offre est si belle que je ne me lasse pas de la regarder, de la découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyLun 28 Juil 2014 - 16:11

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty


Ce que nous sommes en train de partager est inédit, nous pourrions avoir du mal à le vivre par gêne vis-à-vis de notre passé, nous avons été des meilleurs amis pendant tellement longtemps qu’il est vraiment très étrange d’être aussi proches mais cette gêne n’est pas mienne. Au contraire, j’ai l’impression de retrouver mon oxygène, de pouvoir reprendre mon souffle au contact de sa peau fiévreuse contre la mienne. Mes mains découvrent un terrain que je n’ai jamais osé imaginer même dans mes fantasmes pour ne pas me sentir coupable face à lui mais aujourd’hui je suis prête à me lancer corps et âme dans un rodéo des plus sensuels, ce n’est pas une question de sexe, ce n’est pas physique, c’est l’accomplissement d’une histoire exceptionnelle entre nous deux. Je le veux tout entier, je le désire, je désire son corps parfait, ses courbes sensuelles et ce qui fait de lui l’homme qu’il est, je suis accro à son caractère, à son passé, à ses blessures, à son âme et je n’ai plus qu’une seule envie, que nos essences puissent-elles aussi se rencontrer et se lier d’une marque au fer rouge, une douce brûlure enivrante qui scellerait notre relation pour le meilleur et pour le pire. Je perds le contrôle de mes actes, je ne sais plus où je suis mais Lukah ne tarde pas à me stopper pour me garder dans ses bras parfaitement musclés, son odeur est tellement apaisante, je la sens partout sur mon corps et j’adore cela, j’en veux plus encore. Il ouvre la première porte qu’il trouve et s’engouffre dans la pièce qu’il ferme à clé avant de m’allonger sur le canapé qui se trouve au milieu de la pièce, un canapé en cuir noir qui, si je ne suis pas stupide et mauvaise dans mes intuitions, va en voir de toutes les couleurs bientôt. Il a brisé le contact pendant un bref instant et j’ai l’impression d’avoir pris un coup de fusil en plein dans le ventre, il me manque, je me sens perdue sans lui, je m’engouffre dans un trou noir mais il me rattrape au vol, il s’allonge sur moi et reprends possession de mes lèvres. Elles sont dingues de lui, comme tout mon être, attaquent leur proie comme des lionnes affamées, elles bondissent, apprécient cet échange sensuel et tendre à la fois. Mon t-shirt remonte le long de mon dos, il se sépare de mes lèvres pour me le retirer et son regard s’arrête. Il me fait brûler rien qu’en m’observant de la sorte, il me désire comme jamais, il se permet de loucher sur un corps qu’il a déjà eu l’occasion de découvrir, lorsque nous allions par exemple nous baigner tous les deux, mais qu’il n’a jamais osé vouloir pour lui tout seul. Il s’attarde sur les bretelles de mon soutien-gorge avec une lenteur qui me torture autant qu’elle ne me fait perdre la tête. « Approche ! » Je lui fais signe du doigt, pendant qu’il approche je dégrafe mon soutien-gorge, le laissant tomber au sol aux côtés de mon top. « Je te veux pour moi toute seule ! » Que je lui susurre au creux de l’oreille avant de glisser mes mains contre son torse pour tirer son t-shirt jusqu’à cou pour qu’il le retire. Son torse est parfaitement sculpté mais ce n’est pas sur lui que je me concentre. Je me redresse pour pouvoir lui faire face, je m’éloigne et glisse mes doigts le long de son dos, je sais qu’il a du mal à montrer son dos marqué par une énorme cicatrice. « Tu es tellement beau ! » Ma main se perd dans sa chevelure et descend petit à petit, mes lèvres rejoignent mes doigts et caressent la peau de mon Lukah, je descends et m’arrête au niveau de sa cicatrice. Mes lèvres se posent tendrement contre cette dernière que je découvre plus en détails, que je chéri de la plus belle des manières.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyMar 29 Juil 2014 - 13:06

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyMer 30 Juil 2014 - 1:06

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyJeu 31 Juil 2014 - 20:30

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyMer 13 Aoû 2014 - 22:12

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent EmptyVen 15 Aoû 2014 - 12:54

avatar
Invité
Invité

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent   Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Contenu sponsorisé

Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Leah ∞ Qui sait quels sont ces liens qui nous unissent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Hitler est Kaput ! [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser