Le Deal du moment : -58%
Promo sur les ficelles arc-en-ciel Ztringz ...
Voir le deal
4.99 €

Partagez
 

 Hawt like a kettle (+) Leah.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Hawt like a kettle (+) Leah.   Hawt like a kettle (+) Leah. EmptyLun 21 Juil 2014 - 13:23

avatar
Invité
Invité

Hawt like a kettle (+) Leah. Empty

Euh…ouais, moi non plus j’sais pas c’que j’fous ici, j’t’avoue. Ca avait l’air d’être une bonne idée pourtant, ouais, au départ, mais là j’me demande ce qu’il en est. Franchement, aller voir Leah, comme ça, p’tain, j’deviens fou, y a pas d’toute. Ouais, bon, peut-être que j’l’étais déjà avant. J’descends de la navette et m’dirige vers son hôtel. En discutant avec elle, j’ai pu savoir où elle créchait, ‘fin le numéro donc j’prends l’ascenseur, normal, comme si j’suis un client. Y a miroir, j’me détaille et m’demande encore, p’tain mec qu’est-ce que tu fous là ?! Ouais, mec, qu’est-ce que tu fous là, dis donc ? T’avais pas autre chose à foutre ? Pourquoi ? J’ai encore l’temps d’partir mais non, j’fais rien, j’ai fait tout ce chemin, autant aller jusqu’au bout, hein. L’ascenseur s’arrête et j’sors, j’commence à regarder les numéros des chambres et bingo, j’tombe sur la sienne. J’reste devant pendant quelques minutes à m’demander, encore, c’que j’fous là, comme si cette fois j’aurais une réponse à cette question mais on sait tous les deux que non, j’suis Jamahl, j’agis et j’pense après, ‘fin, s’il m’arrive d’penser par moment, ouais, on en doute tous. J’frappe deux coups et attends. Quelques secondes plus tard, la porte s’ouvre sur la jolie métisse. « On a demandé un strip-teaseur ? » J’lance charmeur, en ouvrant mon grand manteau sous lequel je portais qu’une sorte de string que les strip-teaseurs portaient pour cacher les bijoux de famille et montrer leur culs musclés. « Bon le budget a manqué pour l’ensemble de la tenue de policier, désolé »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hawt like a kettle (+) Leah.   Hawt like a kettle (+) Leah. EmptyLun 21 Juil 2014 - 14:21

avatar
Invité
Invité

Hawt like a kettle (+) Leah. Empty

Ce soir c’est repos pour tout le groupe, nous n’avons pas le moindre concert de programmé et ça fait un bien fou. J’ai reçu un scénario à Los Angeles que ma meilleure amie m’a fait parvenir à l’hôtel. Je ne sais pas encore de quoi il traite, tout ce que je sais c’est que c’est un rôle dans une série télévisée en production. Je ne suis pas certaine d’accepter, déjà bien occupée par la musique, mes études et mes quelques projets d’ordre cinématographique, mais je suis quand même curieuse, je ne veux pas passer à côté d’un rôle qui pourrait me séduire. Je me suis donc déjà douchée, je suis uniquement vêtue d’un top qui me sert de haut de pyjama et d’un petit caleçon qui épouse divinement bien mes formes, de quoi être confortable pour découvrir ce que l’on me propose. Je me suis allongée sur mon lit et je parcours depuis une bonne dizaine de minutes les premières pages du script, il s’agit donc d’une série de science-fiction, inspirée d’aliens et de la mutante, le rôle qu’on me propose est très sulfureux, les premières scènes de mon personnage se situent principalement en dessous de la ceinture mais, je dois l’admettre, c’est plutôt bien écrit. Le scénariste est vraiment très bon, il fait monter la température à la simple lecture si bien que je serais prête à m’improviser dominante avec mes doigts pour faire redescendre la pression. C’était la première fois qu’un scénario me faisait un tel effet, le scénariste était bon, il aurait dû écrire des bouquins plutôt que de préparer des scénarios. Quelqu’un toque à ma porte, je ne sais pas qui c’est, je sors difficilement de ma lecture, me redressant en laissant la page à laquelle je me trouve depuis deux minutes ouverte sur mon lit. J’ouvre la porte et… OH MON DIEU ! « On a demandé un strip-teaseur ? » Il ouvre son grand manteau et m’offre une vision digne de ce nom, il est en string. Je trouve, en temps normal, les strings pour homme très tue l’amour mais je dois admettre que son petit cul est bien mis en valeur, tout comme son torse et globalement tout son corps. J’esquisse un petit rire, nerveux. Il a réussi à me surprendre, chapeau. « Non, je crois que c’est la chambre d’à côté, un vieux pervers sadomaso. » Je ponctue mes propos d’un clin d’œil, ne me gênant pas pour bien mater la marchandise. « Bon le budget a manqué pour l’ensemble de la tenue de policier, désolé » Je me pousse pour ouvrir davantage la porte d’entrée. « Quel dommage, moi qui rêve que l’on me menotte au lit ! » Je referme la porte derrière-nous. « Tu veux quelque chose à boire ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hawt like a kettle (+) Leah.   Hawt like a kettle (+) Leah. EmptyLun 21 Juil 2014 - 19:02

avatar
Invité
Invité

Hawt like a kettle (+) Leah. Empty

J’sais pas pourquoi j’ai fait ça mais ça va, elle a pas l’air trop effrayée et s’est pas ruée sur le téléphone pour appeler la sécurité, elle en profite même pour mater bien qu’il faut la marchandise, bien sûr j’en profite pour m’mettre sous mon meilleur jour, écoute si elle doit mater, autant qu’elle ait tous les détails à sa vue et qu’elle décide si j’suis à son goût. Bon, j’avoue que j’me gêne pas non plus, vu sa tenue, mon regard a d’quoi s’perdre quoi et l’con, s’perd vraiment. Il s’est pas vraiment où s’poser, donc s’pose à peu près partout, par vérifier que les vêtements m’aient pas menti sur c’qui m’attend et visiblement pas du tout. Elle aussi bonne en habit qu’en p’tite tenue et sûrement encore plus sans rien. « Pour qui tu m’prends, j’ai l’accessoire qui tue ! » Et là j’sors les menottes que j’fais tourner sur mon index, un air triomphal sur le visage, plutôt fier d’mon coup. « Là j’t’avoue que j’ai plus la dalle qu’soif en fait » Et j’me suis déjà glissé derrière elle « Tu m’proposes quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hawt like a kettle (+) Leah.   Hawt like a kettle (+) Leah. EmptyMar 22 Juil 2014 - 12:14

avatar
Invité
Invité

Hawt like a kettle (+) Leah. Empty

Je ne m’attendais pas à une telle surprise de la part de Jamahl mais pourquoi pas hein, je n’allais tout de même pas bouder mon plaisir, il m’offrait une vue sublime sur son corps et, comme toutes les filles normalement constituées, je ne pouvais tout simplement pas uniquement le regarder dans les yeux. Il est bien trop sexy pour cela. Je le laisse rentrer, ne manquant pas de lui exprimer toute ma déception, moi qui rêve d’être menottée par un beau policier. « Pour qui tu m’prends, j’ai l’accessoire qui tue ! » Il sort les menottes qu’il fait tourner sur son doigt. Il a vraiment pensé à tout, mon sourire s’étire et je ne manque pas de le féliciter, amusée. « Parfait, tu as de quoi pouvoir répondre au moindre de mes désirs alors ? » Petite référence à peine dissimulée à l’image SM qu’il pouvait avoir de moi, vous savez, maitresse Leah ? Je lui propose de lui offrir quelque chose à boire. « Là j’t’avoue que j’ai plus la dalle qu’soif en fait » Il a faim, je ne sais cependant pas de quoi. J’ai un doute, surtout avec la manière dont il s’est rapproché de moi en disant cela. Est-il affamé de nourriture ou de mon corps qui, j’en suis certaine, le fait bander depuis des semaines et des semaines. « Tu m’proposes quoi ? » Je souris, me baissant pour prendre une bouteille d’eau dans le petit frigo mis à disposition par l’hôtel, quitte à mettre un petit coup de cul au jeune homme par la même occasion lorsque mes fesses se retrouvent un peu plus mises en avant, en l’air. « Dis-moi ce qui te fais envie et j’aviserais suivant ce que j’ai ! » Je me redresse, retirant le bouchon de ma bouteille pour boire une petite gorgée de ma bouteille d’eau.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hawt like a kettle (+) Leah.   Hawt like a kettle (+) Leah. EmptyMer 23 Juil 2014 - 19:26

avatar
Invité
Invité

Hawt like a kettle (+) Leah. Empty

« Parfait, tu as de quoi pouvoir répondre au moindre de mes désirs alors ? » J’souris, à vrai dire son sourire est communicatif et j’pense à notre précédente conversation à double-sens qu’on avait eu quand elle m’avait sorti de la merde dans laquelle je m’étais foutu. Ouais, ce serait vraiment pas mal qu’elle m’sorte de toutes les autres, t’sais en mode ange gardien, toujours là quand j’ai b’soin et que j’siffle dès que j’ai un problème. P’tain, ce serait trop l’pied, en plus elle trop bonne. « Tous tes désirs sont des ordres allons » Mon sourire est plus charmeur, comme ma voix d’ailleurs. Tiens, merci Julian, j’sais maintenant, comment faire tout ça, grâce à lui j’ai surtout su que j’le pouvais que j’pouvais m’la jouer charmeur et séduire les nanas sans pour autant faire le gros beauf d’base, c’est cool. Surtout faut au moins ça avec les nanas comme Leah, bien bonne qui ont sûrement tous les mecs qu’elles veulent mais bon, j’sais que j’lui plais, y a qu’à voir les regards qu’elle m’lance, ‘fin pas vraiment à moi, surtout à mon corps, merci la muscu pour l’coup et mes crises d’rire en solitaire ou à plusieurs. « Dis-moi ce qui te fais envie et j’aviserais suivant ce que j’ai ! » Elle s’redresse après m’avoir offert ses fesses en contemplation, mais bon je m’arrête pour autant pas d’mater, elle m’a bien matée, faut évaluer la marchandise. Ouais, bien évaluer la marchandise. J’sais que toi aussi t’es entrain d’mater. Tu peux, tu peux, Jane est pas là, elle le saura pas et promis, j’vais pas lui dire. Ouais, j’sais, j’suis un bon pote. « Toi bien sûr, quelle question » Encore le sourire charmeur, nan je n'en abuse pas.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hawt like a kettle (+) Leah.   Hawt like a kettle (+) Leah. EmptyJeu 24 Juil 2014 - 10:39

avatar
Invité
Invité

Hawt like a kettle (+) Leah. Empty

L’ambiance est plutôt légère, elle oscille entre l’humour et la sensualité. Je ne peux plus me la jouer aveugle, il y a bien quelque chose qui se passe entre nous, ne sentez-vous pas cette petite pointe d’électricité qui nous traverse, que nos yeux ne cessent de s’envoyer lorsqu’ils se croisent, lorsqu’ils dévorent du regard le corps de l’autre ? « Tous tes désirs sont des ordres allons » Je souris, satisfaite, je décide néanmoins de m’enfoncer davantage encore dans la provocation, j’ai envie de le pousser à bout voyez-vous. « Vraiment ? TOUS mes désirs ? Même ceux les plus pervers ? Même si je te demande… Par exemple, de te taper un mec juste pour moi ? » Je pars loin mais c’est mon moyen à moi de voir s’il serait capable de relever n’importe quel défi pour m’avoir dans son lit, une nouvelle question avec des sous-entendus quoi. Je lui demande ce qui lui ferait plaisir, il a faim après tout, alors autant lui servir quelque chose qui lui plait et qui pourra peut-être le rassasier pour un petit moment. « Toi bien sûr, quelle question » Il a ce sourire charmeur qui me fait beaucoup d’effet, il me ferait presque mouiller mon petit boxer, ce petit boxer avec lequel je pensais me coucher mais qui… Finalement, pourrait bien passer la nuit par terre dans un coin de cette chambre. J’ai ce même sourire aguicheur, je le dépasse, m’approchant du lit. J’ai envie qu’il craque, je n’ai pas envie de me jeter sur lui ce soir alors autant l’exciter, il y a des centaines moyens de le faire pour un mec mais j’opte pour la facilité. Je retire mon top, seins nus, dos à lui, n’étant plus vêtue que de ce petit sous-vêtement. Je le sens déjà perdre la tête à l’idée de rencontrer mes deux copines au généreux bonnet D oscillant dans mes jours les plus… Gonflés avec le E. Je m’installe à quatre pattes sur le lit, toujours dos à lui, me cambrant légèrement. « Je vois... » Que je lui dis sensuellement, j’ai l’air d’une actrice porno je crois, mais je m’en fiche, depuis le temps qu’il me veut, autant réaliser un de ses fantasmes au passage non ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hawt like a kettle (+) Leah.   Hawt like a kettle (+) Leah. EmptyVen 25 Juil 2014 - 22:45

avatar
Invité
Invité

Hawt like a kettle (+) Leah. Empty

« Euh nan, quand même pas, ya des limites et la plus importante est que personne touche à mon cul » que j’réponds directement, je m’en fiche un peu qu’elle le prenne mal et ouais, mec, j’suis pas prêt à tout m’faire une meuf. Je te l’ai dit, mon cul est ma limite, personne y touche, personne s’approcher trop près, rien de tout ça. Mon cul c’est mon cul, ça s’arrête là, le premier qui passe mes défenses bah…euh, j’sais pas, j’aurais bien dit que j’le frappe mais s’il est plus grand, plus baraque que moi, c’est un peu mort, tu m’connais, j’serais plutôt du genre à l’supplier de m’prendre pour qu’il m’laisse la vie sauve. Remarque, j’vais bientôt crever autant l’faire avec dignité, en gros en protégeant la seule chose encore intact chez moi à savoir mon trou d’balle nan ? Bon ok, les asticots et leurs cousins s’occuperont de l’profaner mais au moins, j’serai plus là pour l’voir, ni pour m’dire que p’tain, j’me suis fait enculer par des bêtes aussi dégueulasses. Rigole pas p’tain, ouais, bon, peut-être que j’vais un peu loin mais bon, tu connais mon avis sur le sujet et c’pas une nana plus bonne que l’aube en Norvège –vise-moi ce lyrisme ma poule- qui changera quoique ce soit à mes plans…ouais, j’y crois connard. D’ailleurs, j’la regarde se déplacer, toujours en mode sensuel, en mode j’te fous le feu au boxer, bon peut-être que c’est pas son but mais le résultat est là et puis, sois pas con ni naïf, ça s’voit que c’est voulu quand même, t’as d’jà vu une nana toi qui s’déplace comme ça ou bien s’poser comme ça dans le lit en te regardant en mode…en mode j’sais même pas mais sûrement proche du bouffe-moi. Ouais, tu l’as déjà vu, et moi aussi, dans un film porno, tu crois que c’est ce qu’elle attend ? Bof, tant pis, fonçons « Et c’est là qu’on abandonne la pizza que tu as commandé pour que je t’présente mon érection à la place ? » Et que vu comment elle est placée, on part direct en doggystyl’ ou bien ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hawt like a kettle (+) Leah.   Hawt like a kettle (+) Leah. EmptyLun 28 Juil 2014 - 15:29

avatar
Invité
Invité

Hawt like a kettle (+) Leah. Empty

« Euh nan, quand même pas, ya des limites et la plus importante est que personne touche à mon cul » Je souris, c’est exactement la réaction que j’attendais alors je suis satisfaite, je ne peux cependant pas m’empêcher de répondre, l’air faussement déçu, comme si je venais de me prendre une nouvelle tragique en pleine gueule. « Quel dommage, moi qui étais prête à tout donner pour te récompenser ensuite. » En disant cela je glisse l’une de mes mains le long de ma poitrine, descendant petit à petit jusque sur mon petit boxer sur lequel je m’arrête avant d’exploser de rire. Je suis à peu près certaine de voir naitre une grosse bosse dans son string en cuir, je l’excite, je l’aguiche et je nourris des envies peu catholiques. Ce soir, quelque chose me dit que je vais passer à la casserole et il est peut-être temps justement, depuis combien de temps nous connaissons-nous après tout, six mois ? Sept ? Depuis janvier ou février et l’envie ne nous a jamais quittés même si elle était gentiment laissée de côté. Je n’ai plus envie d’attendre, c’est moi qui décide que nous sommes arrivés au moment de vérité, je me déplace, aguicheuse à souhait, jusque sur mon lit sur lequel je retire mon t-shirt, me retrouvant uniquement vêtue de mon boxer qui, lui aussi, allait bientôt sauter. Je me cambre, je lui donne les moyens de faire exploser son vilain string bien trop rebondi pour survivre à un tel assaut, je veux qu’il me fasse l’amour sans plus attendre et lorsque je veux quelque chose aussi ardemment, je l’obtiens toujours ! « Et c’est là qu’on abandonne la pizza que tu as commandé pour que je t’présente mon érection à la place ? » Je souris, me retournant pour lui faire découvrir ma sublime poitrine généreuse sur laquelle il pourrait faire tout ce qui lui faisait kiffer, ou presque. « C’est exactement ça… Enfin… Sauf si t’as pas envie de savourer et dans ce cas, je trouverais une pizza à nous commander. » Oh non, il n’a pas intérêt à opter pour la pizza alors que je lui propose, soyons poétiques un instant, une moule bien fraiche et prête à réaliser ses fantasmes les plus puissants. Il n’agit pas, je prends donc le contrôle de la situation. Je me redresse pour le tirer jusque sur le lit, pour qu’il puisse s’asseoir. Je le chevauche, m’installant à califourchon sur lui et laissant mon boxer épouser ses courbes, j’ondule légèrement contre son string pour ressentir le désir monter en lui. « Je t’excite, tu me veux depuis le premier jour, avoue ! » Mes lèvres s’approchent dangereusement des siennes, je peux sentir son souffle irrégulier s’écraser contre mes lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hawt like a kettle (+) Leah.   Hawt like a kettle (+) Leah. Empty

Contenu sponsorisé

Hawt like a kettle (+) Leah. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hawt like a kettle (+) Leah.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser