Le deal à ne pas rater :
Les 10 jeux vidéo indispensables pour bien vivre le confinement
Voir le deal

Partagez
 

 Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres]   Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres] EmptyMar 22 Juil 2014 - 1:56

avatar
Invité
Invité

Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres] Empty

Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres] Tumblr_inline_myr199HJMt1rghlkc Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres] Tumblr_inline_myr19gA7Yc1rghlkc

« Saaaaaaaaaam? Mais il est où mon PFK? Tu sais que je peux pas vivre sans mon PFK. Ramène-moi mon…. AAAAARGH! Mais merde, c’est quoi là? Je viens de me pisser dessus. C’est quoi cette connerie là?! Non mais.. Mais ce serait pas le truc qu’ils disaient au cours pré-natal? Genre que j’viens de perdre les.. OH MAIS MERDE! SAM! Ramène la voiture, le bébé arrive! » Je cours partout comme une poule sans tête, ramassant des vêtements pêle-mêle que je mets dans un sac, autant pour moi que pour le bébé. Un ensemble bleu, un ensemble rose, et en voilà un jaune. Pourquoi pas après tout. Je n’ai jamais cherché à savoir le sexe de ce bébé, mais je sais que je l’aimerai, peu importe si c’est une fille ou un garçon. Mais, et si j’ai un hermaphrodite? Ouin, là ce serait un peu plus difficile à aimer. « ARRRGH! Sam, elle arrive cette voiture oui ou non?! J’ai des ARGGH contractions à la noix, c’est pas plaisant! » Je grogne un coup, j’ai l’impression que ça aide à faire passer ma frustration contre les contractions. Peut-être que je serais mieux si je faisais les respirations débiles qu’ils nous montraient? Aaaah FUUU. Non, je préfère grogner. Sans même m’en rendre compte, je suis déjà dans la voiture. Grogner ça passe vraiment le temps on dirait. « Combien de temps entre chaque contraction? » Je le regarde et je me rends compte qu’il sait pas, il était pas là pour compter. « Ok ok, j’avoue, j’ai oublié de compter, arrête de me regarder comme ça! » Respire Quinn, respire. Je pompe l’air comme une débile tandis que Sam roule de plus en plus comme une débile. Peut-être que mes grognements ne l’aident pas, lui. Oh et puis après, on s’en fiche, parce que je vais avoir un bébé. Je vais avoir un bébé. Cette révélation me tombe en pleine figure, comme si je ne l’avais jamais réalisé. Je blêmis. Est-ce que c’est normal? Normal de pas l’avoir réalisé avant? Je n’ai quand même eu que quatre mois pour y faire face. Et ça doit paraître dans mon expression, car, à celles des infirmières qui m’assoient dans un fauteuil pour m’amener vite fait vers ce destin que je n’ai pas choisi, je n’ai pas l’air d’aller bien, vraiment pas. Je lance un dernier regard à Sam. "Yannick." J'espère qu'il m'aura entendu. Je l'espère vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres]   Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres] EmptyMar 22 Juil 2014 - 2:41

avatar
Invité
Invité

Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres] Empty

Il grimpe les marches quatre par quatre, le KFC en main. « J’arrive, j’arrive ! » Il est épuisé, c’est chiant les envies de femmes enceintes quand il est une heure du matin à vrai dire. Ce n’est pas lui qui a eu le plaisir de la mettre en cloque, mais c’est lui qui en chie depuis qu’elle est au courant du polichinelle qu’elle a dans le tiroir. Il se passe la main dans les cheveux avant de buguer quand il l’entend hurler qu’elle perd les eaux. « Argh… » C’est assez surprenant en réalité quand on y pense. Mon dieu, c’est vraiment le jour J ? Il va être tonton ? Wow. Ça lui fait un de ces coups de vieux tout ça. « Okay, okay tout va bien aller ! » Il essaye de rester calme parce que elle, elle ne le sera absolument pas. Quinn qui accouche c’est juste impressionnant. Il se fait hurler dessus et vient la rejoindre, la portant malgré son gabarit assez fin (autant dire qu’il en chie) pour la déposer dans la voiture avant de courir à nouveau à la maison pour prendre les valises qu’il a préparé depuis un mois déjà sans qu’elle ne capte rien pour elle et le bébé. Il réveille Killian au passage lui disant qu’ils y vont, puis il redescend les étages rapidement, met les valises dans le coffre et monte à ses côtés pour démarrer quand elle lui pose une question totalement absurde qui le laisse sur le cul. « Ok ok, j’avoue, j’ai oublié de compter, arrête de me regarder comme ça! » Il ne peut pas s’empêcher de rire, commençant à s’engager sur la route pour aller vers l’hôpital, il garde son calme alors qu’elle souffle un nom. Eh merde… c’est vraiment à lui de l’appeler ? Il soupire doucement et attrape le téléphone de Quinnie, cherchant le numéro tout en conduisant. Il se mord la lèvre, attendant que ça décroche. « Yannick ? C’est Samuel le colocataire de Quinn. On est en route pour l’hôpital, le bébé arrive. » Il n’en dit pas plus et lui raccroche au nez et de se reconcentrer sur la route, baillant en même temps à cause de la fatigue des derniers jours. « Tiens bon Quinnie, on y sera rapidement. J’imagine que c’est douloureux, mais quand t’auras ton bébé dans les bras tu seras heureuse, j’en suis sûre. » Au bout d’une vingtaine de minutes à l’entendre souffrir, il se gare et fait le tour de la voiture afin de la reprendre dans ses bras pour l’amener aux urgences. « S’il vous plait, elle a perdu les eaux… » Un brancard arrive rapidement à eux, il la dépose en lui tenant la main. « Vous êtes le père ? » « Non, il va arriver, mais je… » « Alors attendez ici ! » « Hey ! » Il se fait refouler comme un malpropre alors qu’elle est emmené dans une des salles d’accouchement… « Putain de… » Il grogne et se fout assis avant de se lever pour aller rechercher les valises et attendre Yannick.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres]   Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres] EmptyVen 25 Juil 2014 - 18:44

Yannick B. Hobbs
Yannick B. Hobbs
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : F.
Célébrité : Sean O'Pry.
Crédit avatar : (c) FA
Messages : 790
Nationalité / origines : Américano-Suisse.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômes: Bachelor en journalisme (majeure), bachelor en histoire (mineure)
Job/Métier : Assistant au rédacteur en chef du L.A. Times (Reed Gallagher)
Adresse de résidence : Appartement en colocation dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lisa T. M. Renfield, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.

Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres] Empty

- Écoute, Bailey, je ...

Soufflant légèrement, je rassemble toutes mes forces avant de commencer à formuler mes prochains mots dans mes pensées. J'ai quelque chose à t'annoncer. [...] Oui, je te le jure, c'était avant que je ne te revoies. [...] Non, je n'ai plus jamais recouché avec, depuis. [...] Oui, oui, promis. [...] C'est pour bientôt, d'ailleurs. Cela devrait arriver d'une minute à l'autre, si je ne me trompe pas ... [...] Évidemment que ça me fait peur ! Mais avant même que je n'aie le temps de prononcer ne serait-ce que le moindre mot, mes pensées sont interrompues par un appel entrant. Détachant mon téléphone de mon oreille, mes yeux s'écarquillent lorsque je me rends compte que l'appel entrant est effectué à partir du téléphone de Julia. Ainsi, sans réfléchir, voilà que je prends hâtivement congès de Bailey.

- Écoute, je suis désolé, mais je viens de me rendre compte que je dois m'occuper d'une urgence, là, maintenant ... La crise au boulot. Je te rappelle plus tard, d'accord ? [...] Super, allez, je t'embrasse. Raccrochant alors son appel pour décrocher celui de Julia, j'ai la gorge nouée à la simple idée qu'aujourd'hui pourrait être le fameux Jour J. Ce n'est que lorsque j'entends la voix virile de Samule m'annonçant que le bébé arrive, cependant, que je me mets réellement à paniquer et que je me dirige en toute hâte vers l'hôpital. Heureusement que je sais auquel ils se rendent, les choses se seraient considérablement corsées, le cas échéant. Appelant immédiatement un taxi, je lui demande de m'emmener jusqu'à l'hôpital du Northeast, impatient et transpirant à l'idée qu'aujourd'hui, ma vie change une bonne fois pour toutes. En effet, je vais être papa. Cette nouvelle me fait étrangement sourire, tant et si bien que le chauffeur de taxi ne peut pas s'empêcher de me demander si tout va bien. Je me rends compte que je dois avoir l'air abruti, souriant niaisement sur cette banquette de taxi, ce qui explique pourquoi je m'autorise à lui faire part de certains évènements prenant place dans ma vie personnelle.

- Oui, oui, je vais être papa ... Elle est en train d'accoucher là et ...

Mais il m'arrête d'un simple revers de la main. Me lançant un regard compréhensif, le chauffeur semble hâter le pas, et je me dis à plusieurs reprises qu'il doit même avoir dépassé la limite de vitesse autorisée pour le centre ville. Non pas que je m'en plaigne. Je ne me plains d'ailleurs pas non plus lorsqu'il refuse de me laisser payer pour la course en guise de cadeau d'accouchement. Certes, ce n'est pas moi qui accouche mais bon, je ne vais pas m'en plaindre, cela me fait des économies, alors autant accepter sans broncher, non ? Quelques minutes plus tard, je cours le long du couloir à la recherche du secteur des naissances avant de dépasser une salle d'attente. Trois secondes plus tard, voilà que je rebrousse chemin, marchant vers l'arrière afin de vérifier que l'homme que j'avais rapidement vu au passage était bel et bien le colocataire de Quinn.

- Samuel ?

Lorsqu'il lève des yeux vers moi, je me dis que je ne me suis pas trompé d'interlocuteur. Ainsi, je m'avance vers lui, ne m'asseyant cependant pas, avant de lui demander :

- On est censés attendre dehors, ou ... ? Non, parce que l'air de rien, c'est la première fois que je mets une femme en cloque. Ou plutôt, la première fois que cela m'arrive, qu'elle décide de garder le bébé et, qu'en plus, elle me fasse part de ses projets. Alors, forcément, cet univers est un peu nouveau, pour moi. Bien que je ne suis pas convaincu qu'un homme puisse réellement s'habituer aux procédures hospitalières concernant les accouchements. Ce n'est pas comme si c'était quelque chose qui arrivait souvent, dans une vie, après tout. Une ou deux fois, en moyenne. Parfois, trois ou quatre, parfois même plus ... Parfois jamais. Bref. Tout ça pour dire que je vais être père. Je suis impatient de voir quelle tête mon enfant aura. J'espère qu'il me ressemblera ...



+ DOESN'T IT FEEL SO GOOD TO BE BAD?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres]   Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres] EmptyDim 10 Aoû 2014 - 15:02

avatar
Invité
Invité

Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres] Empty

La douleur. Indescriptible. Inhumaine. Chiante. Aigüe. Interminable. Pénétrante. Brûlante. Angoissante. Épuisante. Comme un coup de poignard. Obsédante. Insupportable. Exaspérante. "Donnez-moi la putain d'épidurale!" Je souffre le martyr, me déchire autant à l'intérieur qu'à l'extérieur. "Il va me tuer, merde! Faite quelque chose. Ça fait maaaaaaal!" J'essaie de respirer, mais la douleur est telle que je ne pourrais même pas dire quel qualificatif est le plus représentant de mon état. J'halète, je hoquète, je grogne, je pousse, je tire, je chigne, je hurle, je pleure, je gémis. Tout se bouscule, le monde tourne. Où il est, mon point de repère, déjà? La main, où elle est la main que je devrais pouvoir serrer? Jusqu'à lui briser les os, comme le petit monstre est en train de le faire avec les miens? Mon corps est en feu, rouge de sang et chaud de chaleur humaine. La solitude me ronge, m'empoisonne. Mais qu'est-ce qu'ils peuvent bien foutre? Sam, ramène tes fesses ici, que j'hurle pas la pensée. Yannick? Vain espoir, la porte s'ouvre encore sur un médecin. "Qu'on me trouve une main!" Et c'est reparti pour un tour d'incendie. Je pourrais pas avoir une césarienne finalement, s'il vous plait?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres]   Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres] Empty

Contenu sponsorisé

Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Let it go, let it go.. Mais vous allez le sortir de là oui?! [Samuel, Yannick, personnel médical (si certains veulent se taper l'incruste) & autres]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser