Le Deal du moment : -39%
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
Voir le deal
152 €

Partagez
 

 Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyMar 22 Juil 2014 - 12:47

avatar
Invité
Invité

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Enfin elle y était, enfin elle pouvait être sur scène à essayer d'exciter les foules. Maddy avait été recruté en tant que guitariste/bassiste pour le festival et à sa plus grande joie elle ne venait pas au festival seulement en vacancière. Forcement elle n'était pas sur les grandes scènes mais pour le moment ça lui convenait parfaitement. Déjà qu'elle devait lutter contre son trac autant qu'elle le fasse devant le moins de monde possible pour le moment. Après une journée crevante il était temps de profiter du festival en tant que vacancière. Elle avait finit sa journée et pouvait enfin se balader tranquillement. Pour se faire elle suivit le reste des musiciens à travers les allées pour au final se retrouver sur un stand à côté de la grande roue. En somme le lieu où il y a le maximum de monde en dehors des scènes. Chacun se prit à boire et en bonne festivalière Maddy suivit les autres et se commanda une dsp. Elle s'alluma une cigarette bien méritée en profitant de l'ambiance du festival. Un par un les musiciens racontaient leurs expériences de scène, partageant angoisse et moment de joie. Maddy n'avait pas énormément d’expérience de scène ou de festival, à vrai dire ça paraissait normal vue son âge,  pour elle elle maîtrisait à peine suffisamment son instrument pour pouvoir jouer devant les foules. Au final les organisateurs lui avaient fait confiance et Maddy fut largement à la hauteur. Comme quoi elle se sous estimé. Après avoir finit sa cigarette elle l’écrasa et laissa son regard se poser sur la foule. Tiens... un visage qui ne lui semblait pas inconnu. Elle s'empressa de prendre sa bière en main et se dirigea vers la foule. "Les gars on se voit plus tard j'ai un truc à faire, s'il y a besoin j'ai mon portable !" Talya, c'était Talya la fameuse étudiante qui l'avait laissé entrer chez elle pour prendre une douche. C'est vrai qu'elles avaient un peu discuté et Maddy avait son numéro mais malgré ça elles ne s'étaient pas reparler depuis. ça semblait être l'occasion parfaite pour renouer contact. Maddy avait eu une légère attirance pour elle et c'est sans hésitation qu'elle l'a suivit pour attraper sa main. "Talya ! C'est moi Maddy ! Ça me fait plaisir de te voir là tu vas bien ?" C'est tout sourire qu'elle entama la conversation,, vraiment elle était heureuse de la voir ici, en fait elle étai heureuse de la recroiser tout court. En espérant qu'elle ne l'ai pas effrayé à lui attraper la main comme ça mais dans ce genre de festival c'est difficile d’interpeller quelqu'un d'une autre façon.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyMer 23 Juil 2014 - 3:13

Talya S. Adams
Talya S. Adams
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 23
Date d'inscription : 30/06/2014
Prénom : gatgat.
Célébrité : Shay Mitchell
Crédit avatar : Ferdi jotem.
Messages : 418
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Master 2 en Droit Pénal
Dispo pour le rp : Oui

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Les journées exténuantes, Talya les enchaînaient. Le bénévolat, c'était pas forcément un bon plan, bon à savoir pour la prochaine fois. Après avoir nettoyé la laverie, encore une fois, elle s'était retrouvée aux objets trouvés. Et je peux vous dire que dans un rassemblement aussi grand que le festival de Coachella, on trouve des trucs assez spéciaux. Bon, des tonnes et des tonnes de vêtements, déjà (même les vêtements les plus légers, c'est dire le sérieux qui règne au festival), des portables, des clefs, des papiers d'identité, des kilos de préservatifs, mais aussi des trucs d'un goût objectivement plutôt chelou, du genre, des planches de surf, des livres : « L'indispensable de l 'italien en 1000 mots », des sabres, des lampes de chevet, une prothèse de jambe, un godemichet... Enfin. Il y en avait pour tous les goûts. Un peu trop. Et même si c'était un peu plus funky de travailler aux objets trouvés que de s'amuser à gratter la crasse incrustée dans les murs de la laverie, Talya devait bien avouer que le festival de Coachella n'était pas vraiment de tout repos. Elle avait, une fois ses tâches effectuées, le droit de profiter du festival, à moindre coût bien entendu. Son statut de bénévole ne lui permettait certes pas de profiter toute la journée du festival, ni d'être rémunérée mais au moins, elle avait le droit d'aller presque partout dans le festival, sans payer quoi que ce soit, et surtout, la conso était gratuite. Bon techniquement, y'avait pas d'alcool autre que la bière, mais il ne faut pas trop se fier à ce qui est écrit dans le prospectus... les miracles de l'importation juvénile.

La jeune femme avait terminé son boulot pour aujourd'hui. Assez tôt par chance. Elle se trouvait tranquillement, à flâner, sans trop de but. A vrai dire, elle avait tellement eu de la musique dans la tête toute la journée qu'entendre un énième concert ne la branchait pas plus que ça. Elle entendait les morceaux à longueur de journée, elle se surprenait elle-même à chercher un peu plus de calme. Alors qu'elle marchait, une main saisit vigoureusement la sienne.
Coup de panique.
Elle se retourna aussi vite que c'était humainement possible, l'air légèrement terrifié à l'idée que ça soit quelqu'un qu'elle ne connaisse pas ou un déséquilibré, c'était un peu un réflexe. En tant qu'employé au festival, les chefs passaient leur temps à dire de faire attention aux gens, parce que tous les ingrédients étaient réunis pour que ça se barre en cacahuète.
Ses sourcils froncés et sa bouche entrouverte, elle passa en revue le visage de la personne qui venait de lui saisir le poignet.
Ouf. Ce n'était que Maddy.

« Oh put- … tu m'as fait peur... »

Sa tension se relâcha aussi tôt et elle posa une main sur son cœur, en soufflant ostensiblement pour témoigner de son état de panique.

« Ca va et toi?... Je t'ai aperçue sur scène tout à l'heure... ça m'a fait bizarre... euhm... je savais pas que tu étais musicienne. »

Oui, en fait pour être exact, elle n'était pas vraiment sûre que c'était elle sur scène tout à l'heure, mais bon, vu que Maddy se tenait devant elle, c'était parfaitement compatible. La brune esquissa un sourire, tout en quittant son état d'alerte. Ca lui faisait franchement plaisir de revoir Mad. Elle avait des yeux toujours aussi troublants. Les quittant pour la détailler vaguement, elle s'aperçut qu'elle portait assurément les mêmes vêtements que la fille qu'elle avait vue sur cette scène. Elle se félicita d'être physionomiste à ce point, et ses yeux glissèrent jusqu'à sa bière, qui semblait fraîche, au vu des gouttes d'eau qui perlaient autour du goulot, à cause de la différence de température. Ah oui. C'était bien ce qu'il lui semblait, il faisait vachement chaud.

« Dis, j'ai pas l'habitude, mais ça te dérange si je te prends juste une petite gorgée, je meurs de soif.. »

Un sourire. Comme si ça allait marcher. Remarquez, Maddy avait bien squatté sa douche, Talya pouvait bien squatter sa bière, non ?




did it mean anything ?
« Although it hurts I'll be the first to say that I was wrong »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyJeu 24 Juil 2014 - 14:51

avatar
Invité
Invité

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Ouf elle l’avait reconnu sans soucis et ça c’était plutôt bon signe. Quand elles se sont rencontrées pour la première elles n’avaient pas vraiment eu le temps de discuter et actuellement Maddy ne connaissait presque rien d’elle et l’inverse. C’était quand même une belle coïncidence de se croiser ici, enfin pour Maddy en tout cas. Elle ne se retirait pas de la tête cette situation un peu particulière qu’elles vécurent plus tôt dans l’année. Maddy n’avait jamais eu l’idée de la recontacter depuis… pourquoi ? Simplement qu’elle ne voulait pas l’embêter à nouveau et elle laissa le soin au destin de les réunirent à nouveau ou pas. « Oui on m’a engagé pour jouer à mon plus grand bonheur, j’espère que tu as apprécié en tout cas ! D’ailleurs mon groupe est… » Elle jeta rapidement un coup d’œil à côté du stand de boisson en espérant les pointer du doigt mais malheureusement elle fit face à un petit moment de solitude. « …partit ». Elle rebaissa la main et se tourna à nouveau vers Talya qui ne semblait pas avoir remarqué la scène, par contre elle avait remarqué sa bière encore bien fraiche qu’elle tenait à la main ce qui l’a fit sourire. « Non mais boit ce que tu veux, tu peux même la finir. Je te dois bien ça quand même » Elle lui tendit sa bière affichant un sourire radieux. En fait dès qu’elle voyait la belle brune elle affichait toujours ce petit sourire un peu innocent. Il faut dire que rien n’avait changé, Talya était toujours aussi magnifique et incroyablement sexy. Maddy ne pouvait jamais vraiment s’empêcher de s’attarder sur ses courbes et sur son visage si parfait. C’est bête de se dire que seul Talya arrivait à rendre Maddy un peu timide, elle se l’était déjà avoué mais son attirance pour elle n’avait pas changé non plus. « Alors tu profites du festival tout seule ou tu es venue accompagnée ? » Quelle subtilité magistrale. En gros elle voulait surtout savoir si elle serait dispo pour lui proposer de passer un peu de temps ensemble. Maintenant elle devait prendre son courage à deux mains. « En fait je n’ai pas eu l’impression de t’avoir remercié comme il se doit et je me demandais si… » Allé fonce au pire elle te dira non et tanpis. « Si… tu voulais qu’on passe un petit moment ensemble. Histoire de faire plus connaissance. Te sens pas obligé de dire oui mais j’avoue que ça me ferait très plaisir de te connaitre davantage. » Et bin voilà ce n’était pas si compliqué ! Maintenant qu’elle avait le reste de sa journée de libre c’était l’occasion parfaite. Talya restait un mystère pour elle et son envie de la connaitre caché aussi bien d’autres envies…
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyJeu 24 Juil 2014 - 15:42

Talya S. Adams
Talya S. Adams
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 23
Date d'inscription : 30/06/2014
Prénom : gatgat.
Célébrité : Shay Mitchell
Crédit avatar : Ferdi jotem.
Messages : 418
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Master 2 en Droit Pénal
Dispo pour le rp : Oui

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

La brune esquissa un sourire à ces mots. En fait, elle l'avait entendu parler de son groupe, sans, il faut bien l'avouer, réellement l'écouter. En fait à partir du moment où elle avait vu la bière bien fraîche tenue du bout de ses doigts, elle avait eu du mal à se concentrer sur autre chose. Les yeux focalisés sur les petites gouttelettes, s'imaginant le liquide amer affluer au bord de ses lèvres et réhydrater sa gorge aride. Cette bière, elle l'avait fantasmée toute la journée. Aussi, quand Maddy accepta de lui passer sa bière, la brune ferma les yeux en lançant faiblement son poing en avant, mordant sa lèvre inférieure, tel un tennisman qui remporte un jeu difficile. Puis, elle joint ses mains devant elle, comme quelqu'un qui faisait une prière et les orienta vers Maddy, en soufflant :

« Tu as ma reconnaissance éternelle. »

Ses doigts fins effleurèrent maladroitement les siens sur le goulot de la bouteille. Légèrement intimidée malgré tout, elle saisit la bière tendue et porta l'ouverture à ses lèvres. Fermant les yeux pour profiter de l'instant, elle balança sa tête en arrière pour accélérer la chute du liquide dans son œsophage. Elle n'était pas du genre à boire dans la bouteille de quelqu'un d'autre, mais Maddy ne semblait pas du genre à avoir l'herpès alors... Elle se surprit à se dire que peut-être, cette bière avait prit le goût de ses lèvres. Cool. Cette idée la traversa avec fulgurance et quand elle l'eut en tête, elle eut une sorte de blocage, et elle s'étouffa ridiculement quelques secondes en toussotant, portant sa main libre devant sa bouche.
Qu'est-ce qu'il lui avait pris de penser à ça.

« Excuse-moi. »

Lâcha-t-elle entre deux quintes de toux. Enfin. Sa gorge décida de la laisser en paix. L'instant potentiellement sexy était un échec cuisant. Et elle tendit ce qui restait de la bière à Maddy à nouveau. Elle avait beau avoir soif, en fait, ça l'avait trop perturbé de penser à ça en buvant. Elle n'y arriverait plus. Talya n'aurait qu'à se prendre une bière un peu plus tard, ça n'était pas très grave. Elle regarda machinalement autour d'elle pour voir si elle était accompagnée.

« Tu vois quelqu'un ? Je crois que je suis toute seule. »

Fit-elle avec un mince sourire malicieux.

« En fait je suis venue toute seule, je retrouve quelques amis de temps en temps. Y'en a pas mal de l'université qui sont venus. »

Peut-être qu'elle parlait pas de ça, mais après tout, elle n'allait pas donner plus de détails. C'était prendre le risque d'en dire trop et de faire baliser Maddy sur ce qui se passait dans sa tête.
L'ange blond commença soudain à se repentir de ne pas assez avoir remercié Talya, alors que la brune ne l'avait vraiment pas perçu comme ça. Elle fronça les sourcils en entendant la pause de Mad au milieu de son discours. Pourquoi est-ce que chaque truc qu'elle disait prenait un sens totalement pornographique dans sa tête? Elle était blonde, avait le sourire le plus innocent de la planète. Enfin Talya, mais ça va pas non?

« Euh... oui bien sûr.. »

Elle glissa une main dans ses cheveux, les ébouriffant un peu au passage, gênée. Ça alors.. Est-ce que Maddy était pas en train de lui taper un peu dans l’œil? La jeune juriste se surprit à nouveau à la dévisager, à la regarder d'un peu trop près.

« Moi aussi.. j'ai très envie de mieux te connaître.. »

Elle tenta de camoufler son air légèrement concupiscent et de le muer en un sourire sincère. C'est vrai qu'elles n'avaient pas eu le temps de faire beaucoup connaissance, à part son nom et son joli minois, Talya ne connaissait pas grand chose sur Mad. Et elle s'arrangea pour chasser, au plus vite, de sa tête toute idée superflue et se concentrer sur la discussion au lieu de ses beaux yeux.

« D'ailleurs, j'ai pas pensé à te rappeler - toi non plus d'ailleurs - j'ai eu pas mal de trucs sur le feu depuis.. »




did it mean anything ?
« Although it hurts I'll be the first to say that I was wrong »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyVen 25 Juil 2014 - 2:44

avatar
Invité
Invité

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

« C’est fou ce qu’elle est sexy quand elle boit… *un léger instant après* à faut croire qu’elle à pas l’habitude de la bière. » Même quand elle s’étouffait Maddy restait complètement craque d’elle.  L’ambiance générale était vraiment bonne durant le festival et de la croisait là, avec en fond ce soleil qui commençait à peine à se coucher… Comment ne pas se sentir bien. Après avoir rêvasser un court instant la jolie blonde se reprit ainsi que sa bière d’ailleurs. Talya semblait vraiment soulagée d’avoir enfin pu boire. Elle comprenait parfaitement ce sentiment, lorsqu’elle est sur scène les conditions pour jouer sont parfois compliquées. Entre la chaleur, la soif et l’épuisement, ça devient vite lourd de rester debout à jouer, bref un festival quoi. « Pas de soucis ma belle. » Talya semblait dire qu'elle était venue seule. Dans la tête de Maddy sa réponse eu un effet du genre… « Dis-moi que tu es célibataire en plus d’être magnifique… et si tu es lesbienne je t’épouse. » Dans sa tête il n’y avait pas d’espoir mais bon c’est beau de rêver. Malgré ça elle voulait vraiment faire sa connaissance, la jeune musicienne a toujours cette envie de faire connaissance avec des nouvelles têtes. « Oui t’inquiètes pas… j’ai été pas mal occupé à préparer l’audition pour jouer au festival… les cours… les exams…  Bref ! C’est terminé pour cette année alors maintenant faut profiter non ? » Elle espérait sincèrement qu’elle ne l’avait pas mal prit…  Ce n’est pas l’envie qui manquait mais ce qui la retenait c’était surtout la peur de la déranger, Talya semblait être vraiment concentrée sur ses études et le reste. Tout ça c’était fini pour les vacances, enfin. Maddy bu quelques gorgées avant de voir le peu de bière qu’il restait au fond de sa bouteille, c’est sans trop se forcer qu’elle l’avait fini cul sec. Elle essuya une petite goutte qui glissait le long de sa lèvre avec son pouce. D’habitude elle sait boire correctement pourtant… Un peu gênée elle reposa son regard sur l'étudiante. A sa plus grande surprise elle accepta de passer un peu de temps avec elle. Ça faisait un peu fille sans amis mais tanpis, en fait elle voulait juste profiter de sa compagnie. « Ça te tente un tour de grande roue ? Pendant qu’on y est ou on peut bouger ailleurs, n’importe je te suis. »
Maddy fixa sa bière tristement vide. « Et de passer reprendre à boire aussi… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyVen 25 Juil 2014 - 3:17

Talya S. Adams
Talya S. Adams
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 23
Date d'inscription : 30/06/2014
Prénom : gatgat.
Célébrité : Shay Mitchell
Crédit avatar : Ferdi jotem.
Messages : 418
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Master 2 en Droit Pénal
Dispo pour le rp : Oui

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Ma belle. Deux pauvres mots, qui ne coûtaient pas grand chose mais qui passaient du baume au cœur. Ca faisait longtemps qu'on ne les lui avait plus dit. En fait, la dernière fois remontait si loin qu'elle était bien incapable de se rappeler qui lui avait dit en dernier. Talya ne put s'empêcher de le souligner. Ca faisait du bien. C'était sûrement juste une appellation comme ça, mais ça faisait du bien. Les yeux de Talya se fixèrent bêtement sur ses pieds. Les yeux bleus et les mots doux, ça faisait un peu trop de choses à surmonter en même temps. Son sourire timide, confortablement ancré sur ses lèvres, elle replongea ses yeux ébènes dans ceux de Maddy. Est-ce que c'était une question rhétorique ? Elle avait bien compris que Tal était du genre bosseuse (cf la rencontre précédente qui s'est soldée par un : en fait j'ai vraiment besoin de réviser, on verra une prochaine fois pour discuter) et elle lui demandait si vraiment elle comptait profiter de l'été? Evidemment qu'elle allait en profiter, et pas en profiter pour avancer dans la lecture du code civil, non, profiter du soleil, de la plage, de la musique, des filles, profiter de la vie. Profiter du temps présent. C'était beau, dans un sens, que de savoir que tous les festivaliers étaient là pour la même raison : profiter.

« Je sais pas si deux mois de vacances réussiront à me faire oublier mes dix mois de boulot acharné, j'ai comme un doute. Je pousse le masochisme assez loin pour être bénévole ici, tu sais. J'ai besoin de travailler, même en vacances ! »


Maddy but le restant de sa bière d'un trait, sans s'étouffer, elle. Mais elle, elle avait laissé quelques gouttes lui échapper, et mourir sur ses lèvres. Ce qui, somme toute, était une bien belle mort. A partir du moment où ces gouttes furent déposées, le cerveau  de Talya se mit sur off. Elle planta littéralement. A tel point qu'elle avait failli, par réflexe, essuyé le coin de ses lèvres du bout des doigts. N'importe quoi, c'était pas à elle de faire ça, puis ça aurait été carrément intrusif. Jusqu'à ce que (c'est à dire en l'espace de quelques secondes) Maddy les essuie, l'attention de Talya était à nouveau focalisée. Soudain, elle secoua sa tête, pour revenir dans ses yeux.

« Quoi ? »

Un silence, un regard d'incompréhension. Son questionnement arrivant presque avec deux trains de retard sur la dernière phrase.

« Ah oui, t'as rien dit pardon... je suis un peu .... »

Fucking perturbée.

« Fatiguée... »

Maddy proposa à Talya d'aller faire un tour sur la grande roue. La brune la regarda comme si elle avait dit un truc genre : « Viens on va faire l'amour avec un grizzly ! » avec des grands yeux terrifiés. Elle regarda la grande roue, en contre plongée, et se dit que franchement, c'était vraiment, vraiment haut.

« Ouah... C'est vraiment effrayant. »

Soudain elle reposa son regard sur la belle blonde. N'était-elle pas en train de passer pour une chiffe molle là?

« Je crois qu'on devrait attendre un peu, je crois que j'ai besoin d'être un peu plus "faite" que ça avant de me laisser entraîner à 150 mètres du sol... même avec toi pour m'encourager ! On peut aller se ravitailler? Enfin surtout moi...»

Son ventre grognant avec délicatesse au milieu de ses propos.





did it mean anything ?
« Although it hurts I'll be the first to say that I was wrong »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyVen 25 Juil 2014 - 4:10

avatar
Invité
Invité

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Hum. Elle se voyait bien la rassurer en haut de la grande roue et que pas inadvertance et par peur elle se blottisse contre elle… Ouais elle s’y voyait bien. Après ces secondes de totale déconnexion elle se frotta la nuque qui la faisait un peu souffrir et réfléchit un court instant. « Je crois savoir où on peut aller » La foule était un peu dense autour d’elles et les gens qui passaient ne faisaient pas vraiment attention à où ils mettaient les pieds. Par prudence et pour ne pas être séparé d’elle bêtement par un groupe de festivaliers surexcités Maddy prit la main de Talya. Oui ça lui faisait aussi plaisir de lui tenir la main. Elle l’entraina à la suivre à travers la légère foule qui s’était formée à côté de la grande roue. Sur le coup elle n’avait pas vraiment réfléchit et prit sa main sans trop lui demandé mais Talya ne protesta pas à première vue. Maddy l’emmena près des différents stands un peu plus loin, avec plus ou moins de mal à passer. Par chance il semblait y avoir un aménagement simpa avec des menus pas trop mal. Et surtout ils y avaient de la bière. Le seul alcool qu’on peut trouver là bas… enfin d’autorisé à la vente. Elle lâcha la main de Talya doucement, la douceur de sa main était si agréable sur le coup. La musicienne se sentit bête de trouver tout parfait chez elle. Même si pour le moment tout était parfait chez elle en fait. « Ça à l’air bien ici ! » Mad’ sentit une légère satisfaction de ne pas avoir trop galérer à trouver un endroit à peut prêt tranquille. Maintenant elle se tenait face à elle, assez proche d’ailleurs. Un peu trop proche d’ailleurs… Son regard se posa dans le sien, surement avait elle rougit un peu mais elle ne s’en rendait pas tellement compte. Elle se reprit, un peu perturbée par la situation qui paraissait pourtant anodine mais à cet instant elle fit sure : Elle avait officiellement craqué pour elle. Pourtant elles n’avaient pas tellement parlé « On s’installe peut être ? » Elle esquissa un léger sourire en coin à la fois complice et gêné. Elle prit place sur une chaise d’extérieure avec en face d’elle une autre chaise logiquement destiné à Talya et une petite table pour les séparer. En attendant quelqu’un pour les servir Maddy rentama la conversation. « Au fait je t’ai pas demandé, tu seras encore à la fac à la rentré ? Enfin… tu étudiais quoi cette année ? » Ce n’était pas le meilleur sujet à aborder… les cours ça reste un sujet qui peut prendre la tête. « Enfin on est pas obligé de parler de la fac » Elle sourit à la jeune femme en face d’elle prenant dans le même élan son portable qu’elle déposa sur la table. En fait elle avait surtout peur qu’on l’appel pour retourner jouer. Normalement ça ne devait pas arriver mais histoire de ne pas avoir de problème autant avoir le portable sous les yeux. Elle posa ses coudes sur la table puis joignit ses mains rapprochant légèrement son visage du sien par la même occasion, ses lèvres légèrement cachaient par ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyVen 25 Juil 2014 - 4:44

Talya S. Adams
Talya S. Adams
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 23
Date d'inscription : 30/06/2014
Prénom : gatgat.
Célébrité : Shay Mitchell
Crédit avatar : Ferdi jotem.
Messages : 418
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Master 2 en Droit Pénal
Dispo pour le rp : Oui

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Alors que Talya s'attendait à ce que Mad lui dise où aller et qu'elles y aillent ensuite, celle-ci jugea bon de l'emmener d'abord et de lui dire après où elles s'arrêtaient. Ce qui, en soit, ne posait pas particulièrement de problème. Enfin, jusqu'à ce que le pouce de Maddy glisse contre sa paume, que ses autres doigts se refermaient avec une infinie délicatesse sur sa peau pour ne pas se perdre de vue. Dans un sens c'était purement pratique, sur le plan sensationnel... c'était du grand art. Un frisson courut le long de sa colonne vertébrale et bien que surprise par l'élan de la musicienne, elle approuva sans broncher son choix, et se fit assez docile. Elle regardait du coin de l'oeil la jeune femme qui étudiait intérieurement les avantages de chaque boutique. Puis finalement son choix s'arrêta sur l'une d'entre elles. Talya sentit que l'immense sticker représentant une bouteille de bière sur la devanture était en partie responsable de ce choix mais ça semblait surtout raisonnable. Il y avait peu de monde, à manger, à boire. Et Maddy. Bref, tout ce dont on pouvait rêver. Talya profita de cet instant, où elle pouvait observer la jeune femme librement, pour se dire qu'elle était vraiment attirante.. Puis, son ventre grogna une nouvelle fois sourdement.

« Eh ... du calme... »

En pourparlers avec son estomac, elle sentit la main de Maddy lâcher la sienne, qu'elle laissa partir un peu à regret. Boah... A quoi bon espérer de toute façon. Il ne fallait pas se faire de fausses idées, Mad semblait tout avoir pour être populaire, Tal et elle ne faisaient certainement pas vraiment partie du même monde. Et puis, vouloir faire connaissance n'avait rien d'ambigu en fait... ça s'appelait être sociable ... A cette pensée, Talya se renfrogna légèrement. Désabusée.

« Oui, oui, faisons ça... »

Une seconde plus tôt elle commençait à craquer, une seconde plus tard, la dure réalité venait de la frapper en pleine tête. Jamais cette fille ne s'intéresserait à elle comme elle le voulait... Ses yeux se perdaient sur ses mains, posées sur la table, sur chaque infime détail du bois. Chaque strie, chaque couleur, chaque dégradé. Pourquoi est-ce qu'elle ne pouvait pas être hétéro comme la plupart des gens? Non, pourquoi était-elle gay. Comme .... Allez quoi? Un pourcent de la population? Elle entendit ses paroles mais elle ne répondit pas du tac au tac. Ses mains disparaissant le temps de poser son portable sur la table, la brune les suivit du regard. Pourquoi ? Pourquoi était-ce si important pour elle de le garder à proximité? Peut-être qu'elle attendait, un coup de fil...? Ou quelqu'un. Les yeux un peu dans le vide, elle répondit évasivement.

« Le droit pénal... »

Ses yeux trouvèrent ses yeux.

« Cinquième année... »

Ses yeux trouvèrent sa bouche.

« Aussi étonnant que ça puisse paraître, je ne m'amuse pas à collectionner les codes juridiques pour le plaisir. »

Elle retourna dans ses yeux, se rendant compte que ce qu'elle venait de dire était à la frontière entre le glacial et le froid polaire. Elle déglutit. Comment excuse ce genre de comportement? Après tout, ça n'était pas parce que Maddy ne témoignait pas de signe d'intérêt particulier qu'il fallait jouer les rustres, pas vrai?

« Désolée, quand je manque de sucre, je suis pas de très bonne compagnie.. »

La brune fuit son regard pour trouver un serveur et commander deux bières et deux menus du jour, histoire de faire un peu avancer le schmilblick. Elle pinça ses lèvres, recroisant les yeux bleus de Maddy et glissa une mèche de cheveux innocemment derrière son oreille.

« Et toi t'es venue accompagnée ?.. »

Hors sujet bonjour.

« Je veux dire, au festival... »




did it mean anything ?
« Although it hurts I'll be the first to say that I was wrong »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyVen 25 Juil 2014 - 6:22

avatar
Invité
Invité

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

La conversation reprit son cours mais étrangement Mad’ sentit une légère froideur s’installer. Peut être qu’elle était ennuyée d’être là avec elle en fait… Espérons que ça ne soit pas juste par politesse qu’elle accepta sa proposition un peu plus tôt. Tal’ lui répondit et sans grande surprise elle étudiait bien le droit. En fait Maddy avait remarqué son code civil le fameux soir où elles se sont rencontrées. A ce moment là la musicienne eu un léger doute. Elle avait peut être fait ou dit un truc de travers. « Oui je me doute… » Elle déjoignit ses mains baissant les yeux un court instant se sentant un peu gênée. Elle avait l’impression que Talya semblait ennuyée… Elle devait surtout être crevée de sa journée, le bénévolat ça reste du travail, aussi intense que le travail d’un salarié et sans être payé en plus. « T’inquiètes pas, je comprends que tu dois être épuisée par la journée, enfin c’est normal » En fait ça n’était pas de la mauvaise volonté. C’était rassurant. Maddy ne pouvait s’empêcher de la fixait pendant des courts moments. Sa bouche l’hypnotisait et lorsqu’elle se pinça les lèvres… Rien que cette image pourtant anodine provoqua chez Maddy comme une légère envie de l’embrasser. Elle ne comprenait pas vraiment ce qui se passait. Talya changea de sujet sans trop de transition pour s’intéresser à Maddy. « En fait je suis venue avec une amie, on est dans la même tente au camping. Oui elle m’a forcé, pour elle ça paraissait plus fun. Sinon j’ai aussi mon groupe présent sur le festival d’ailleurs j’espère qu’ils ne vont pas m’appeler. Sinon la plupart du temps je préfère profiter du festival comme je l’entends. Et là j’avoue que ça me fait vraiment plaisir d’être avec toi ma belle… » En fait la musicienne aime bien se balader seule pour faire de nouvelle rencontre ou même profiter d’être un peu seule. Ses journées étaient rythmées par les concerts, les soirées au camping et ses amis. Mais à force ça devient vite trop étouffant. C’est pourquoi elle appréciait tout particulièrement ce moment passé en très bonne compagnie. En fixant à nouveau Talya Mad’ ne pu s’empêcher de remarquer qu’une de ces mèches tombait légèrement sur son visage. « Attends ta mèche refait des siennes » Et c’est sans réfléchir qu’elle s’approcha d’elle passant sa mèche derrière son oreille, le bout de ses doigts effleurant sa joue, son visage assez près du sien pour qu’elle s’imagine un milliard de choses. Elle se recula après quelques instants, le temps pour elle de réaliser qu’à se moment là elle avait juste envie de l’embrasser, encore une fois… « Excuse moi c’était peut être un peu déplacé… » Elle à beau dire ça ne l’avait pas gêné de le faire, au contraire. A vrai dire elle ne savait pas vraiment comment s’y prendre avec elle. N’ayant aucunes certitudes sur le fait qu’elle pouvait lui plaire ou non elle reprit tout de même espoir qu’elle soit aussi attirée par les femmes, ou au moins bi.  Comme on dit il ne faut pas forcer le destin mais en cas de force majeur autant utiliser les grands moyens. « Sinon à par ça, qu’est ce qui occupe une magnifique étudiante en droit à par ses cours. Un copain surement ? Si c’est le cas je vais peut être essayé de le rendre jaloux... » En même temps qu’elle lança cette phrase Maddy prit sa main dans la sienne et effleura sa paume avec son pouce plus ou moins involontairement. Elle affichait un sourire un peu taquin voir séducteur. Bon là elle y avait été un peu fort. Mais au moins si elle est hétéro la question ne lui paraîtrait pas trop décalée. Par contre le geste surement. En fait Maddy était légèrement excusait, elle reste une personne assez tactile, la plupart du temps ça ne lui pose pas trop de soucis. Pour essayer de masquer un peu tous les sous-entendus (ou pas) Maddy se mordit légèrement la lèvre tout en affichant un sourire, à première vue, pas si innocent que ça. Le serveur déposa les assiettes ainsi que les deux bières, qu’il décapsula sur le champ, sur la table. Sans trop sans apercevoir sa main était resté dans la sienne, elle remercia le serveur avant de, sans pouvoir s’en empêcher,  replonger son regard dans le sien. Un peu inquiète tout de même à se demander si elle ne l’avait pas trop gêné.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyVen 25 Juil 2014 - 21:20

Talya S. Adams
Talya S. Adams
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 23
Date d'inscription : 30/06/2014
Prénom : gatgat.
Célébrité : Shay Mitchell
Crédit avatar : Ferdi jotem.
Messages : 418
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Master 2 en Droit Pénal
Dispo pour le rp : Oui

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Une amie? Une amie genre, une pote, ou une amie genre? Une petite-amie? Dans les deux cas, Talya n'eut pas été étonnée. Elle semblait très amicale, donc ça ne l'étonnait pas que quelqu'un puisse décider de partir avec elle deux mois en continu. Mais quand même, deux mois, c'était long non? Quel ami voudrait partager une tente minuscule avec vous, alors qu'il pourrait partager votre appartement toute l'année en colocation? Tal avait préféré être seule à l'hôtel, ça lui permettait de faire ce que bon lui semblait sans avoir à ce soucier de la vie de son éventuelle coloc' de chambrée. Elle vivait déjà avec Emily sept jours sur sept et vingt quatre heures sur vingt quatre à l'université, alors ça faisait un peu partie de ses vacances d'être plus indépendante. En tout cas, point positif, son état d'alerte quant à son téléphone concernait son groupe. Est-ce que sa petite amie la laisserait traîner toute seule au festival sans au moins l'appeler? Peut-être que Talya s'enflammait, peut-être que c'était une simple amie avec qui elle avait voulu venir pour ne pas être seule. En mode accompagnée pour se rassurer en quelque sorte... Mais pourquoi une petite amie l'aurait forcée à dormir avec elle? Non c'était juste une amie. Talya se faisait des films. Il ne s'agissait pas d'une petite amie et cette fille n'était absolument pas gay, malheureusement.

Ou peut-être?

Une épaisse mèche brune glissa sur le côté de son visage. En fait, cette mèche ne la dérangeait pas plus que ça, et en fait, ce qui suit la dérangea autrement plus. En un éclair, la douceur des doigts de la musicienne vinrent remettre cette mèche à sa place, effleurant avec délicatesse et légèreté la joue de Talya. La sensation fut si agréable qu'elle resta muette et sous le choc quelques secondes. Est-ce que c'était pas un peu abusé? C'était légèrement intrusif, tout de même...

« A vrai dire... oui, c'était un peu déplacé.. »

Ce qui la stupéfia, était l'aplomb avec lequel Maddy avait fait ça, et même si elle s'excusait oralement, ses yeux ne s'excusaient pas. A vrai, dire, ses yeux, ils disaient "j'en veux encore plus." sur l'instant, Talya avait apprécié la douceur, la délicatesse, mais au fond, assez pessimiste, elle se demandait si cette fille n'était pas en train de se foutre d'elle. Elle avait peut-être entendu chanter quelque part que Talya était gay et elle se jouait d'elle ? Ou alors... il fallait arrêter de voir le mal partout et accepter que peut-être... je dis bien peut-être.. Maddy était un tant soit peu intéressée...

Si elle en avait douté, peut-être que sa main, doucement captée par celle de la blonde dans une finesse extrême eut été un indice. Ou le fait qu'elle veuille rendre jaloux son hypothétique copain. Alors elle ne savait pas? Laissant faire le manège du serveur, elle demeura circonspecte, se murant dans son silence. Est-ce qu'elle devait abonder dans son sens? Ou au contraire aller chercher plus loin ?... Sans dégager sa main, bien qu'un peu intimidée par ce geste qui lui semblait a priori un peu précipité, elle s'empara de l'autre main de la bière, fraîchement arrivée et en descendit un bon quart.

« En fait oui, un copain. Je suis assez sportive aussi, je fais de la natation à haut niveau et du hockey. J'ai un père canadien alors l'attrait pour le hockey et les pancakes au sirop d'érable coule naturellement dans mes veines... »

Elle venait de mentir. Ce copain, il n'existait pas.
Copine non plus cela dit, elle était célibataire. Mais elle venait de mentir. Inconsciemment, elle voulait voir ce qui ce qui cachait sous cette subite impulsion de Maddy. Voir s'il y avait un vrai fond. Elle jouait quitte ou double. N'importe qui connaissant Talya de loin défoncerait sa couverture d'hétéro. Et à l'instant même où elle avait répondu, elle avait sentit le poids colossal du mensonge peser sur ses épaules. Elle allait maintenant devoir réfléchir à deux fois avant de parler pour ne pas se contredire. Elle allait devoir jouer un rôle de composition. Bon sang, ce qu'elle détestait mentir. Pourquoi ne pas baser cette relation sur quelque chose de sain? Ha non c'était bien trop facile...

Ses yeux océans qui l'enthousiasmaient tant était devenus deux poignards. Pourquoi diable avait-elle eu besoin de lui mentir? ... Parce qu'elle avait peur qu'elle se rapproche trop? Parce qu'elle avait peur de ses sentiments?
Boire. Il fallait boire. Il fallait oublier. Oublier très vite.
Si bien que la bière bien fraîche entamée fut terminée en une fraction de seconde. Elle maudissait les organisateurs, maudissait leur politique anti-alcool. Combien de bières il allait lui falloir pour se sentir moins idiote, hein?

« Et toi? Tu dois bien avoir un copain, des centres d'intérêts je suppose? Tiens d'ailleurs, tu joues de quoi instrument ? »

En même temps, elle s'était vendue comme une demie canadienne, qui bouffait des pancakes au sirop d'érable, ce qui certes, était vrai, mais qui n'était pas franchement représentatif de qui elle était. Elle aurait pu dire : "une pauvre menteuse gay qui te trouve diablement sexy qui aime la pizza", là, ça aurait été plus représentatif. Ouais, mais non. C'était tellement simple de dire la vérité...




did it mean anything ?
« Although it hurts I'll be the first to say that I was wrong »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyLun 28 Juil 2014 - 0:20

avatar
Invité
Invité

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Après plusieurs tentatives de dragues foireuses que Maddy a à son actif elle finissait encore une fois par se prendre un râteau d'hétéro comme elle disait. Cela commençait à devenir une habitude en fait, et ça devenait désespérant. Pourquoi ne pouvait elle pas tomber sur une fille aussi belle, intelligente, engagée, passionnée et j'en passe qui serait lesbienne. Merde à la fin. sans vraiment se laisser le choix elle décida de passer outre. Tant pis si elle a un mec, tant pis si son karma était plus pourrie que celui d'une truite d’élevage elle ne s’arrêtera pas là. Puis au pire elle se prendra une baffe et basta. Bizarrement Talya ne semblait pas plus emballée que ça en parlant de son copain comme si c'était une information futile. Peut être que ça se passait mal... En tout cas l'image du cliché de la  canadienne ne lui allait pas tellement, c'était surement exagéré d'ailleurs mais drôle quand même. Sa main était restée dans la sienne à son plus grand étonnement, comme quoi il n'y avait pas d'animosités entre elles deux. Vint le tour de Maddy d'apporter plus de précision sur sa vie. C'était le moment d'être clair. elle devait lui dire la vérité de toute façon qu'est ce que ça pouvait changer... Au pire elle se méfiera davantage d'elle. "En fait non... et les mecs c'est vraiment pas mon truc si tu vois ce que je veux dire. Et du coup j'ai pas de copine non plus en ce moment donc je suis célibataire. En fait je n'ai eu qu'une seule vraie relation amoureuse pendant ma première année de fac et depuis je n'ai jamais vraiment eu de sentiment assez fort envers quelqu'un pour m'engager et comme je ne suis pas du genre à draguer sans raison. Oui j'ai quand même quelques conquêtes mais ça n'est pas important... A par ça ouais je joues de la guitare et j'apprends la batterie. Je sors pas mal je l'avoue même trop parfois mais mes études sont quand même ma priorité. Si je veux réaliser mes rêves il faut bien que je boss non ?" Elle termina sa phrase avec un sourire complice et doux. Voilà au moins c'était clair... Au moins là plus de doutes sur rien. Elle s'était même plus livrée qu'elle ne le pensait. Le problème c'est qu'elle n'est pas attirée par les femmes. D'ailleurs ça paraissait étrange vue son attitude... Une fille en couple et hétéro aurait acceptée de garder sa main dans celle d'une pseudo inconnue qui lui fait du rentre dedans ? A moins qu'elle soit bi... Oui mais elle a un copain. Mais bordel pourquoi elle a un copain c'est naze... Bon rien n'était perdu mais histoire de se donner du courage Maddy prit une flask dans la poche arrière de son mini-short masqué par son tee-shirt expres, puis elle en bu quelques gorgées. enfin de l'alcool fort pouvait noyer ses chagrins. elle l'a tendit à Talya essayant de se remettre de cette nouvelle des plus emmerdantes. Il fallait peut être se faire une raison... Ou non. "Tiens si ça te tente bois ça sans trop te faire remarquer. Avec le badge "musicien" c'est plus facile d'en introduire en festival. C'est de la vodka t'inquiètes pas je ne compte pas te droguer. Sinon, ça se passe bien avec ton copain tu n'as pas l'air très emballée quand tu en parles..." Maddy se trouvait un peu trop indiscrète puis elle tenta de rattraper les apparences avec un peu de difficultés. Bien qu'elle l'a connaissait un peu elle n'avait pas vraiment le droit de se permettre de juger son couple. En fait à force de vouloir la draguer elle en oubliait que non... ça ne se fait pas de vouloir draguer celle d'un autre... "Non mais excuses moi ça ne me regarde pas vraiment... en fait quand je te parle je perds un peu mes moyens... je te trouve si..." C'est ce qu'on appel un moment d’égarement. Pendant qu'elle parlait elle n'hésitait pas à caresser sa paume avec son pouce. Elle ne portait pas vraiment attention à ce qu'elle faisait. A la minute où son regard se fixe sur le sien plus grand chose n'a d'importance. Une douleurs assez intense lui emplit le ventre et la poitrine à ce moment là. Surtout du à l'instant présent. Est-ce qu'elle l'a faisait craquer à ce point ? "ça ne peut pas continuer... autant laisser les choses où elles en sont ça m'évitera de me faire du mal inutilement..." Elle devait se l'admettre malgré se rapprochement naissant si les choses avancés entre elles, ou du moins si elles venaient à se voir plus souvent, elle en souffrirai. Actuellement elle pourrait passer à autre rapidement mais là s'en était trop. La situation devenait trop ambiguë. L'assiette devant elle restait toujours intact, la faim lui manquait. "Je vais peut être te laisser tranquille, je n'ai pas envie de t'embêter plus longtemps et je commence à me sentir mal en fait" Son sourire s'effaça. Elle retira sa main de la sienne, se leva prenant un billet et le déposa sur la table. "Excuses moi..." C'était brutal mais pour elle s'était peut être mieux ainsi. Après ça Talya allait surement l'ignorer et même l'éviter. En même temps elle l'a laissé en plan et ça serait normal mais autant éviter tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyLun 28 Juil 2014 - 1:37

Talya S. Adams
Talya S. Adams
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 23
Date d'inscription : 30/06/2014
Prénom : gatgat.
Célébrité : Shay Mitchell
Crédit avatar : Ferdi jotem.
Messages : 418
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Master 2 en Droit Pénal
Dispo pour le rp : Oui

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Tumblr_m6b6pyZrr91qkphsho1_500

Ses mots... Ses mots sifflaient plus vite que les balles d'un fusil. C'est bien simple, elle n'avait eu l'occasion de répondre à ses questions à aucun moment. Un sourire, un regard outré, un froncement de sourcils. C'est tout ce qu'elle avait à répondre. Maddy soulevait des questions mais c'était comme si elle se fichait éperdument des réponses. Sa main sur la sienne était passée de présente à inexistante. Elle s'était retirée hâtivement. Est-ce qu'elle avait dit quelque chose qu'il ne fallait pas? Ou... Non. Elle n'avait rien dit en fait. Soit c'était l'assimilation des informations distillées auparavant, soit c'était Maddy qui se prenait le chou toute seule. Les dollars sur la table. L'excuse-moi-aurevoir-adieu. Le mélodrame. Talya pour toute réponse, déglutit difficilement, et porta sa bouteille de bière à ses lèvres pour en laisser un simple fond. Elle ne comprenait pas bien l'attitude de Maddy, d'un coup, elle avait pété les plombs. Ses yeux se plantèrent sur sa part de pizza. Elle n'avait plus fin non plus d'un coup. Sa gorge s'était nouée et son estomac brûlait. Elle sentait cet arrière goût amer de l'inachevé la gagner. Amère. L'idée l'effleura que peut-être, si la musicienne était gay ... Elle avait peut-être pas été si indifférente que ça à la juriste. Son attitude, ses mots, ses gestes. Qu'est-ce qu'il lui manquait comme signal? Des flèches clignotantes et un orchestre mexicain pour lui faire comprendre que cette fille s'intéressait à elle? Ou s'était intéressée. Ses prunelles se noyaient dans le dé à coudre de bière qu'il lui restait, et elle sentit la présence de Maddy s'effacer.

Non...

Sa gorge se serra. Ses doigts se crispèrent. Ses yeux se fermèrent et sa tête tomba contre la paume de sa main, l'air déconfite. La laisser partir, c'était la plus grosse connerie qu'elle avait faite, juste devant s'inventer un copain imaginaire pour qu'elle puisse faire avancer les choses doucement. Mais les choses ne voulaient pas aller doucement. Les choses lui disaient : rattrape-là, embrasse-là, épouse-là. Oui, mais non. Ca ne pouvait pas se jouer en accéléré. Sinon quoi? Divorcez, pleurez, mourrez? C'était quoi la suite de l'histoire? Talya ne voulait jamais précipiter les choses. Pourquoi le destin ne voulait pas les laisser tranquilles?

« Attends... »

Elle ne savait plus où regarder. Elle ne savait même pas si Maddy était assez proche pour l'entendre. Elle ne savait plus où elle était. Ses doigts serraient la nappe, son autre main, celle qui avait touché Maddy se trouvait dans sa nuque, massant cette dernière, endolorie par la rude journée qu'elle avait eue. Ses yeux posés sur la pizza, elle finit par porter son regard sur Maddy. Maddy qui était déjà... loin. Elle n'avait plus qu'à laisser tomber... Faire une croix sur cette fille, cette possibilité, cette porte ouverte, cette main tendue, cette délicieuse odeur, cette peau douce, ses yeux perçants, ses cheveux soyeux, son corps sublime, son esprit vif... Non... Elle ne pouvait pas.

« Attends... ! »

Sa voix se fit plus forte, la fine silhouette se dégageait dans la nuit. La pénombre commençait à gagner du terrain. Sa hantise, c'était de la perdre. Si elle la laissait partir maintenant, elle la laissait partir pour toujours. Elle laissa en toute hâte une poignée de dollars sur la table et se leva. Les pas se faisaient pressants, l'allure rapide, son souffle court. Elle avait l'habitude de courir, mais pas à cette vitesse. Son souffle dégageant une légère fumée blanche, s'accéléra. Pas elle, pas maintenant. Son pied buta sur un caillou sur le chemin, la déséquilibrant légèrement mais elle continua sa course effrénée. Ses pas s'enchaînaient aussi vite que c'était humainement possible, si bien qu'après avoir battu le record d'Usain Bolt, elle dépassa Maddy pour se planter devant elle et lui attraper le poignet pour qu'elle cesse de fuir.

« Attends putain.. »

Essoufflée, elle posa sa main libre sur le bas de sa cuisse, haletante, comme si ça allait l'aider à reprendre son souffle. Le regard souffrant, elle la supplia du regard.

« Laisse-moi t'expliquer... Je te demande dix minutes, un tour sur la grande roue, et après tu feras ce que tu voudras, promis, mais il faut que tu me laisses t'expliquer... Je t'en prie, Maddy... »

Ca n'était pas par acquis de conscience qu'elle voulait s'expliquer, mais parce qu'elle était persuadée que son mensonge était à l'origine de tout ça. C'était comme une colombe qui volait tranquillement dans le ciel a qui on aurait attaché un boulet à la patte. Elle avait tout plombé. Elle avait laissé cela gâter son attitude, et ça c'était ressenti. Elle avait ignoré les appels de Maddy, ses signes, elle lui avait quasiment mis un râteau alors elle s'attendait à en prendre un... Mais elle ne pouvait la laisser partir sans lui dire. Elle devait se persuader d'abord que ça n'avait pas de lien avec son copain imaginaire, mais au fond d'elle, elle savait bien que si. Elle s'était refermée comme une huître... Maddy s'était sentie gênée manifestement...

« Je peux pas te laisser partir comme ça... Tu peux me gifler, me pousser, me mordre, me frapper, j'en sais rien.. Je bougerai pas de ton chemin. T'as pas le choix, c'est oui, ou oui. Allez... S'il te plaît... »

Elle pinça ses lèvres, suspendue aux siennes. A son jugement. Elle tentait de se montrer effrayante, mais si ça se trouve, Maddy était championne de boxe, et là elle n'allait pas faire la maline longtemps, mais elle devait prendre le risque, pour elle, pour elles. Elle répondrait à ses questions, elle lui dirait la vérité... Peut-être qu'ainsi elles pourraient repartir sur des bases plus saines... ?

« Alors.. dis... tu viens? »




did it mean anything ?
« Although it hurts I'll be the first to say that I was wrong »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyLun 28 Juil 2014 - 3:08

avatar
Invité
Invité

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Rien n'était plus horrible que ressentir ce sentiment. En partant elle détacha son regard de celui de Talya, cette femme qui provoqua chez elle des réactions auxquelles même Maddy n'y comprenait rien. Comme si elle ne voulait même pas continuer à discuter avec elle. Elle avait un copain, en somme ça n'était pas un drame mais il faut la comprendre. c'était clairement un râteau des plus violents. Il y avait bien trop de questions qui resteraient sans réponse si elle restait. Alors autant s'enfuir, passer à autre chose et essayer de tomber sous le charme d'une autre fille. Mais ça faisait si longtemps qu'elle n'avait pas ressentit ça pour quelqu'un. Elle là la jeune juriste détruisit le peu d'espoir qu'elle avait. Pour elle ça ne servait plus à rien d'espérer. Au meilleur des cas elles deviendraient amies. Au meilleur des cas elle la verrait dans les bras de quelqu'un d'autre... au meilleur des cas elle souffrirait de ne pas oser lui dire qu'elle veut la rendre heureuse. C'était impensable. C'est finit tout ça. D'un pas hésitant elle partit en direction de... de nul part en fait elle ne savait pas vraiment quoi faire. Tout de même elle accéléra le pas, essayant de fuir cette situation si gênante. Mais comme quoi son karma n'était pas en gros enfoiré. "Talya...?" Elle la vit apparaître devant elle tenant son poignée, à force de penser elle n'avait pas remarqué qu'elle l'avait rattrapé. Elle tenait son poignée assez fort comme pour ne pas la laisser partir à nouveau. Mais pourquoi faire ça ? Maddy ne savait vraiment pas à quoi s'attendre. Sa gorge se serrait et son cœur s'emballa, comme à quoi fois qu'elle la voyait mais là c'était différent. Elle passa sa main sur son épaule comme par signe d’inquiétude. "Qu'est ce..." Elle n'eu pas le temps de finir sa phrase que la jeune juriste lui demanda de la laisser s'expliquer. Mais s'expliquer sur quoi ? Surtout au point de la prier d'accepter. "Mais..." Pourquoi elle y tenait à ce point. A croire que cette fille pouvait lui retourner le cerveau en claquant des doigts. Elle n'allait pas refuser. ça semblait important aux yeux de Talya "Si tu insistes, allons y" Elle ne chercha pas plus loin, de toute façon elle allait savoir bien assez tôt la raison de tout ça. Elle la laissa reprendre un peu son souffle et la suivit jusqu'à la grande roue. Le ciel s'assombrissait peu à peu mais l'heure n'avait pas d'importance, rien ne pouvait la retenir d'accepter. Ce n'était pas de curiosité dont elle faisait preuve mais elle espérait surtout que cette situation ne pouvait qu'aller en s'arrangeant. Elle se tenait à côté d'elle dans la file d'attente qui était presque vide, la regardant du coin de l’œil. son attitude se faisait plus timide, en fait elle avait peur de dire quoi que ce soit préférant attendre. elle prirent place dans la grande roue. Maddy s’essaya à côté d'elle sans trop se serrer. Sa main se posa contre le siège près de celle de Talya. Quelques centimètres qui semblaient les séparer. Elle n'osait même plus s'approcher davantage. Elle ne savait vraiment pas quoi dire. Elle regarda sa main puis remonter son regard tournant un peu la tête pour captiver son attention. "Qu'est ce que tu voulais me dire de si important ?" Le soleil était presque couché, la musique se faisait encore entendre, Talya était là mais l’atmosphère avait changé. Pourtant rien ne semblait plus parfait que cet instant. En la voyant comme ça si proche d'elle son cœur lui hurler de l'embrasser, de lui dire qu'elle était la plus belle femme qu'elle avait rencontré et que tout chez elle lui plaisait. Mais rien ne pu s'échapper de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyMar 29 Juil 2014 - 1:20

Talya S. Adams
Talya S. Adams
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 23
Date d'inscription : 30/06/2014
Prénom : gatgat.
Célébrité : Shay Mitchell
Crédit avatar : Ferdi jotem.
Messages : 418
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Master 2 en Droit Pénal
Dispo pour le rp : Oui

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Tumblr_mzhhmfGXYb1qihrelo1_500

Sur l'instant, elle avait sentit que rattraper Maddy était la chose à faire. Qu'il fallait le faire. Que Maddy méritait mieux que de s'évanouir peu à peu dans la nuit. Elle méritait la vérité, elle méritait de comprendre, mais plus leur place dans la courte file avançait, plus elle se sentait mal. Angoissée par sa réaction, stressée de son ressenti, et persuadée qu'elle avait déjà tout gâché, qu'elle ne faisait que sauver les pots cassés. Ayant l'air d'un condamné à mort fonçant vers la chaise électrique, elle sentait brièvement le regard doux de Maddy posé sur elle, mais elle était incapable d'en faire autant, son élan de courage s'étant évanoui à mesure que sa respiration s'était calmée. Les deux jeunes femmes s'étaient retrouvées assises dans une sorte de nacelle circulaire, dont le périmètre était bordés de multiples sièges assez moelleux pour qu'on puisse s'y asseoir confortablement, mais il demeurait une assez grande place au centre, pour que les courageux puissent se lever. On pouvait alors se tenir aux barreaux de fer qui bordaient la nacelle à hauteur humaine, mais étrangement, Talya qui n'était pas très à l'aise avec la hauteur n'envisagea même pas l'idée de se lever... pour l'instant..

Elle percevait la respiration de Maddy de là où elle était, elle semblait presque aussi anxieuse qu'elle. Elle lui demanda ensuite la raison pour laquelle elle l'avait emmenée ici, il y avait bien une raison. Oui, elle devait lui raconter toute la vérité. Elle se sentait si mal à l'aise d'avoir menti... Elle pourtant si attachée au principe de transparence, elle avait lâché le mensonge le plus faux et le plus idiot de sa vie. Maladroitement elle effleura la main de Maddy, posée sur la banquette, se voulant rassurante. Elle voulait lui témoigner de ses bonnes intentions, mais elle était si excitée que ça ne dut ressembler qu'à une erreur. La brune déglutit, et entendit le moteur démarrer.

« J'attends juste que ça ait démarré... »

Elle repoussait juste l'échéance. Elle le savait bien. Elle essayait de se convaincre que ce n'était pas vrai, mais elle avait peur. Leurs yeux se croisèrent longuement, se toisant un peu l'une l'autre, ne sachant pas à quoi s'attendre. Maddy attendait la révélation, Talya attendant la réaction. Timidement, la brune finit par dégager ses yeux et regarda à l'horizon. Bon dieu, ce que ça montait haut cette saloperie...

« Mesdames et Messieurs, la grande roue va démarrer. »

Avec sa voix digne d'un animateur du club med, un monsieur étrange avec un grand chapeau haut de forme et une Moustache faisant pâlir Salvador Dali, en agitant ses bras avec enthousiasme. Le bruit du moteur de la grande roue ronronna, et soudain elles décollèrent du sol. Sa main se crispa légèrement sur la banquette dans un sursaut de surprise - heureusement qu'il avait prévenu - elle glissa ses doigts contre la paume de Maddy pour se donner du courage, et retrouva les perles bleues dragées qui lui servaient d'yeux. Elle humecta légèrement ses lèvres.

« S'expliquer c'est plus dur que ce que je croyais en fait ... »

Elles gagnaient quelques mètres précieux.

« L'avantage, c'est que maintenant, soit tu m'écoutes jusqu'au bout soit tu sautes en marche, mais tu vas vraiment te faire mal, alors t'as plus le choix, t'es coincée avec moi... parce que je te laisserai pas sauter.  »

La brune avait fixé son regard sur elle, un court instant, avant de détourner pour observer le paysage noircit du festival, de là on voyait les scènes, le lac, tout était beau, on avait beau être la nuit, il y avait du silence, de belles couleurs... Un endroit vraiment agréable. En oubliant le fait qu'on se trouvait à plus de cents mètres du sol. La jeune juriste serra légèrement la main de la belle blonde et se pinça les lèvres... Ca y est, le moment était venu.

« Bon.. Tout d'abord, je voudrais te dire quelque chose... Tu me plais. Je veux dire... vraiment. On se connaît pas depuis très longtemps, c'est vrai, mais quand je suis avec toi, je suis bien. Je suis bien. J'ai été bien, jusqu'à cette question que tu m'as posé tout à l'heure. Tu m'as demandé si j'avais un copain et...»

Sa voix mourut dans sa gorge. Elle ne pouvait la regarder dans les yeux et lui dire ça. Talya eut le souffle coupé. Et hasard ou non, elles étaient presque au plus haut point de la grande roue, et cette dernière freina, s'arrêtant et les suspendant au dessus du sol. Une voix cracha dans les micros.

« Mesdames et Messieurs, merci de ne pas paniquer, suite à un problème technique, la grande roue va redémarrer d'ici une dizaine de minutes, merci de votre compréhension. »
« Génial... »

Son plan avait été de piéger Maddy pour l'empêcher de partir, maintenant elles se retrouvaient piégées toutes les deux. La nacelle immobilisée, Talya prit le courage de se lever, bravant le léger voltige qui l'avait gagnée plus tôt et se plaça aussi loin que possible de Maddy, inconsciemment, sans doute, mais elle le fit. La fixant droit dans les yeux, elle sentit ses yeux piquer. Quand même pas ... ? Non. Elle se mordit la lèvre inférieure. Pourquoi ça lui faisait si mal de le dire? ...

« Je t'ai sentie... tactile et... j'ai paniqué. Tu m'as demandé si j'avais un copain et j'ai dit oui... Mais j'ai menti... »

Une larme se décrocha d'un de ses yeux, spontanément. Honteuse, de son mensonge, et de pleurnicher dans ces circonstances et pour cela, elle tourna les talons et lui fit dos. Malgré elle. Elle ne pouvait pas la regarder et continuer son discours.

« Je suis gay. Et je ne sais pas ce qui m'a pris de te dire ça. Je t'ai menti. Et je me sens tellement mal. Tellement tellement mal. Non seulement, je t'ai menti à toi. Mais je me suis menti à moi-même. J'ai le sentiment d'avoir fait un gros pas en arrière. Je ne savais pas que tu étais gay aussi... Et j'ai eu tellement peur de ce que tu allais pouvoir penser de moi que ... J'ai fait un pas en arrière. J'ai menti, comme j'ai eu l'habitude de mentir avant, à me prétendre hétéro pour éviter les ennuis. J'ai été idiote. Vraiment idiote. Et je le sais. Je l'ai compris à l'instant même où je l'ai dit. Mais c'était trop tard. Je me suis murée dans mon mensonge, et c'est pour ça que j'ai changé brutalement d'attitude, je me suis sentie tellement bête... Et je crois que le coup de grâce, c'est quand tu m'as dit avec tout ton enthousiasme que les garçons c'était pas ton truc. T'as fait ce que j'ai jamais osé faire. J'ai pas de problème avec ça. Mes amis le savent, les gens en général le savent. Mais toi tu le savais pas, et moi, j'ai fait le choix de pas te le dire, parce que je croyais que tu allais me juger. Et je regrette. Je regrette tellement. Parce que je sais que tu vas plus pouvoir me faire confiance si je te mens sur quelque chose d'aussi idiot... Je le sais... J'ai merdé. »

Le regard dans le vide. Elle sentait la présence de Maddy dans la nacelle, mais ça ne lui suffisait plus. Aussi près qu'elle fut, elle était toujours trop loin. Un sanglot lui souleva le cœur. Elle prenait peu à peu conscience du problème... L'eau salée venait goûter ses joues avec ardeur. Elle les essuya du dos de la main, ne trompant personne avec leur rougeur. Mais elle s'en fichait. Maintenant elle était à nu. Elle lui avait tout dit. Tout excepté...

« Me déteste pas... S'il te plaît... »

Le regard suppliant, elle se retourna face à la blonde, pour lui faire face. Ses paroles sonnaient comme une supplique. « Je sais que les filles comme toi n'aiment pas les filles comme moi. Tu t'assumes tellement. Tu n'en as rien à faire de ce que pensent les gens. Tu planes au-dessus d'eux, tu es si forte... Moi j'en suis incapable. J'ai toujours essayé de rentrer dans le moule, tout en étant bien consciente que je ne rentrais pas dedans. Je m'assume... Je sais qui je suis... Mais quand je te vois, avec tes saloperies d'yeux... je suis plus rien. Je pouvais plus rien te dire. Je voulais pas voir de rejet dans tes yeux. Je voulais pas voir ça. Je voulais que tu te dises que je suis forte moi aussi. J'ai échoué. J'ai échoué. Mais je t'ai avoué. Je t'ai tout dit. Moi aussi je suis forte. Prouve le moi. Dis le moi... Je veux le voir dans tes yeux... Maddy... » Elle déglutit avec difficulté et laissa son regard gagner le sol une nouvelle fois. Elle n'y arrivait pas. Elle n'arrivait plus à regarder cette fille qu'elle aurait aimé être, celle qui se fiche des autres et qui vit pour elle... A défaut de pouvoir être elle, elle aurait aimé pouvoir être avec elle, tout en sachant que son mensonge risquait bien d'avoir pourri la plante de leur histoire naissante, jusqu'à la racine.




did it mean anything ?
« Although it hurts I'll be the first to say that I was wrong »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyMar 29 Juil 2014 - 19:55

avatar
Invité
Invité

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Ça y est le tour pouvait commencer et Talya se fit longue pour déballer ce qu’elle avait à lui dire. En fait c’était comme si elle attendait le dernier moment. Son regard croisait rarement celui de Maddy, peut être allait elle carrément lui dire que bien qu’elle l’aime bien ça serait mieux de s’éviter… Bordel elle ne savait toujours pas à quoi s’attendre jusqu’au moment où la roue démarra enfin. Maddy n’avait rien contre l’altitude, en fait c’est une adepte du saut à l’élastique ou de toutes sortes les conneries qu’on peut faire en haut d’une falaise ou encore des parcs d’attraction. Pour elle ce n’était vraiment rien mais ça ne devait pas être le cas de Talya qui prit sa main dans la sienne dès qu’elle sentit la roue partir et que le sol s’éloignait au fur et à mesure. En fait Maddy paraissait quand même anxieuse en attendant cette fameuse explication. La musicienne se demanda d’ailleurs pourquoi la grande roue sachant que la jolie brune l’avait prévenu que ça n’était pas vraiment son truc. Peut être qu’elle voulait faire bonne impression et lui montrer que pour Maddy elle oserait le faire. Cette pensé la toucha qu’elle soit confirmée ou non. Talya semblait ravit à l’idée que Maddy n’avait pas moyen d’échapper à ses paroles. En même temps elle n’avait rien à perdre en acceptant et elle n’allait surement pas partir. A moins que la nouvelle soit si horrible que ça à attendre, mais là elle était coincée. « Je ne compte pas sauter ne t’inquiètes pas » Elle lui souriait dès qu’elle avait l’occasion de croisait son regard histoire de la rassurée mais la juriste semblait trop inquiète et angoissée pour capter quoi que ce soit. Enfin elle la fixa. Son regard en disait presque trop. Le choc fut assez intense. Elle lui plaisait, déjà ça c’était une bonne chose à savoir mais ça n’arrangeait rien à la situation au final. C’est vrai que dès que Maddy sent la présence de Talya elle est apaisée, elle se sent bien mais sa gorge resta nouée à l’idée qu’elle ne pourra jamais vraiment profiter de cette attirance réciproque.« Et merde… » Ouais la grande roue subissait un problème technique. Au bon moment tient… Talya se leva pour se placer à l’extrémité de la passerelle. Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi. La jolie brune continua alors. Elle lui avoua avoir mentit. L’information eue un peu de mal passée. Pourquoi lui mentir ? Elle craignait quoi, qu’elle lui saute dessus dès qu’elle lui aurait annoncé qu’elle était lesbienne ? La suite de son discours semblait trop difficile pour lui dire en face vue qu’elle se mit de dos. Au grand étonnement de Maddy. Peut être était elle honteuse. Sincèrement elle ne savait pas comment le prendre. Surtout qu’elle déteste qu’on lui mente mais Talya s’en voulait ça se ressentait assez clairement. Au final quoi, elle lui plait et c’est réciproque. Elle écouta attentivement la suite. Fixant ses mains se rappelant la sensation qu’elle avait pu avoir en la touchant. Cette sensation si douce qui pouvait presque lui faire oublier ce mensonge. Presque. Son discours était sincère, elle s’en voulait plus que Maddy ne le pensait. Au point de se mettre à pleurer. Ce n’est pas ce qu’elle voulait, Maddy déteste voir des gens pleurer, surtout quand elle est en cause. Talya lui demande de la pardonner. La musicienne ne comptait pas lui en vouloir, elle l’avait mal prit au début certes mais elle ne pouvait absolument pas la détester au contraire ça l’attendrissait. C’était la première fois qu’on lui portait autant d’intérêt. Quand même… ça l’a mettait tellement mal qu’elle en pleurait… Maddy se leva et s’avança vers elle pour lui faire face. D’un geste doux elle l’entraina à la regarder dans les yeux. Elles étaient face à face, très proche l’une de l’autre Maddy se voulait rassurante. « Ecoute je ne vais pas te détester. Je comprends pourquoi tu m’as menti et tu en as le droit, j’avoue que je me moque de se que pense les gens car ça ne m’atteint pas et professionnellement ça ne posera pas de problème. Mais cela n’est pas le cas de tout le monde et c’est un choix d’en parler ou non, un choix respectable. Tu voulais te protéger et tu ne me connais pas beaucoup c’est normal. Mais je vais te dire quelques choses. Je ne juge personne et avec moi tu n’as rien à craindre. » Elle caressa sa joue tendrement lui souriant reprenant d’une voix douce. « Avec toi je suis bien… je t’apprécie beaucoup et tu me plais. Tu as fait l’effort de me dire tout ça face à face et pour ça tu n’as pas attendu. C’est déjà courageux de ta part. Et en plus tu as vaincu ta peur en m’amenant sur la grande roue c’est tout autant courageux ! » Elle ria doucement d’un rire complice mais elle avait trop de chose à lui dire. Elle caressa son bras descendant jusqu’à sa main qu’elle prit dans la sienne. « Avec moi tu peux être toi, ne te caches pas je veux te connaitre pour qui tu es et t’apprécier pour tes qualités et même tes défauts. Je vois déjà en toi une fille courageuse, forte, intelligente et ambitieuse. Une fille qui veut profiter de la vie mais qui sait se protéger quand il le faut. Tu me plais ça c’est clair mais ça n’est pas seulement parce que tu es magnifique… tu me plais pour qui tu es et je hâte de te connaitre, que tu puisses me faire confiance, que tu n’ai pas peur te confier à moi sur tes rêves, tes envies, tes peurs, tes joies et tout le reste. Et peut être… » Elle sentit son cœur battre de plus en plus fort et ses mains tremblaient légèrement. Vraiment cette fille l’a déstabilisé et elle ne s’attendait pas à lui dire ça. « Peut être que plus tard on pourra partager beaucoup de moments ensemble et pas seulement en tant qu’amies. Car je dois te l’avouer mais tu es vraiment trop parfaite à mes yeux pour que je m’empêche d’aller plus loin avec toi et au final je me rends compte que je t’apprécie plus que je ne le pensais…» Chacun de ses mots étaient pensés. Peut être était-ce trop rapide mais à ses yeux non. Talya fut la première femme qui provoqua chez elle autant de sensations, d’envies et de désir. Dans un bruit puissant la grande roue redémarra provoquant une secousse assez impressionnante quand on est debout. Maddy fut un peu déséquilibrée mais elle sentit Talya tomber en avant alors sans attendre elle l’a rattrapa posant une main sur la barrière l’autre l’attrapant à la taille légèrement dans son dos. Elles se trouvèrent face à face, Talya serrait contre elle, leurs lèvres à quelques centimètres, elle sentait son souffle sur ses lèvres. A ce moment là elle désirait seulement l’embrasser son regard posait dans le sien puis sur ses lèvres. Dans les quelques secondes qui suivirent un message se fit entendre. La grande roue était visiblement réparée mais elle n’écoutait pas vraiment trop captivée par ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyMer 30 Juil 2014 - 1:14

Talya S. Adams
Talya S. Adams
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 23
Date d'inscription : 30/06/2014
Prénom : gatgat.
Célébrité : Shay Mitchell
Crédit avatar : Ferdi jotem.
Messages : 418
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Master 2 en Droit Pénal
Dispo pour le rp : Oui

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Tumblr_maishgb5761qkdght


Les doigts fins de la blonde se posèrent sur son menton, afin de le soulever. Rencontrant, un peu malgré elle, les yeux de cette femme qui la troublaient, elle se laissa faire. Ses larmes refusaient de s'arrêter de mourir sur ses joues. Les mots l'apaisèrent. Beaucoup. Les gestes aussi. Elle était bien incapable de parler. De répondre. Elle se sentait molle, les jambes en coton. Elle se sentait forte, à nouveau. Elle se sentait terriblement coupable. Elle se sentait libérée. Sa tête était victime d'un flot de sentiments contradictoires qui partait dans tous les sens. Elle se croyait plus raisonnable que ça. Plus calme. Mais intérieurement son cerveau bouillonnait. Brutalement, elle poussa un cri de surprise sentant le sol bouger sous ses pieds et déséquilibrée par la grande roue qui redémarrait, sans prévenir, elle manqua d'apprendre à voler en chutant de la nacelle, mais par chance, Maddy qui avait mieux encaissé le choc avait pu la rattraper.
Elles se retrouvaient maintenant collées l'une à l'autre. Talya se retrouvait brutalement de proche, à très proche. Serrée contre elle. Elle profita de ces sensations nouvelles, son odeur, celle de sa peau, celle de ses cheveux, la douceur de ceux-ci qui effleuraient les épaules de la brune, le battement de son cœur contre le sien. C'était si agréable. Son parfum venait chatouiller ses narines. Ses lèvres, elles étaient si proches. Si appétissantes. Elle n'aurait pas été Maddy Lawson, elle les aurait goûté, sans plus d'hésitation. Mais elle ne voulait pas aller trop vite, elle ne voulait pas tout saloper.

« La grande roue a redémarré comme vous pouvez le constater, merci de vous asseoir pour éviter tout accident. »

La brune planta ses yeux dans ceux de Maddy, la questionnant du regard. Devaient-elles sagement écouter les consignes de sécurité? Elles devraient. Mais en avaient-elles envie. La juriste devait bien avouer qu'elle n'avait aucune envie de rompre ce contact si agréable, mais il le fallait. Il était trop tôt, elle ne voulait pas faire quelque chose qu'elle aurait regretté d'avoir précipité. Elle sentait que le regard de la belle blonde n'était pas vraiment focalisé sur le bon truc. Ses yeux fixaient... sa bouche. Pensait-elle à la même chose? Plus il fallait se détacher plus Talya se serrait. Elle ne voulait pas. Elle ne voulait pas la quitter. Elle ne voulait pas.
Ce moment était parfait, et elle ne voulait rien y changer. Rien. Les faire s'asseoir risquait de briser l'harmonie. Elle ne voulait pas, de plus, Maddy n'avait apparemment rien entendu. Ou elle prétendait, exactement comme elle, n'avoir rien entendu. Sa main toujours dans la sienne... Elle la sentit trembler légèrement. Sa main libre vint replacer une mèche blonde tombant sur son front derrière son oreille et elle ne put se résoudre à rester si proche sans l'embrasser.

Ses lèvres avaient l'air si douces...

C'est pourquoi... elle recula légèrement, histoire de maintenir une proximité certaine, sans être trop tentée de lui voler ses lèvres, l'espace d'un instant d'égarement, elle s'en était fini d'elle. Elle était sous son charme, ça n'était pas difficile à deviner. Elle se mettait dans des états pas possibles, elle était certes, ultrasensible, mais elle ressentait une vigueur dans chacun de ses sentiments qu'elle ne connaissait pas. Elle ressentait tout puissance mille. Elle n'était pas juste attirée, elle était magnétisée, elle n'aimait pas ses yeux bleus, elle était hypnotisée par eux, elle n'était pas déçue d'elle même, elle pleurait à chaudes larmes. Elle se surprenait. Elle se croyait plus résistante que ça. Peut-être que c'était ça, cette étincelle spéciale qu'on ne ressent qu'une fois dans une vie. On en parle souvent comme d'un amour déçu... Mais elle ne voulait pas d'un amour déçu. Elle la voulait, elle la voulait toute entière, mais pas maintenant...

« Merci... Pour m'avoir évité de faire le grand saut ... Et pour ce qui tu as dit...  Je voulais te dire que... moi aussi, je voudrais peut-être qu'on ... - »
« Mesdemoiselles en haut de la grande roue, vous arrêtez de vous faire un gros câlin, et vous vous asseyez comme tout le monde. Merci. »

Interrompue, la brune piqua un léger fard. Non seulement elle s'apprêtait à lui dire quelque chose d'important, à savoir qu'elle aussi, elle se verrait bien avec elle dans le futur et qu'elle l'appréciait tout autant, mais cet idiot moustachu avait encore tout niqué. Encore. Elle se pencha, autant qu'elle put sans éclater le câlin et la proximité et sorte à apercevoir le petit bonhomme qui s'agitait encore.

« Hey toi ! TA GUEULE. »

Bon, voilà, elle avait un peu craqué. A de nombreuses personnes, qui les fixaient déjà parce qu'ils voulaient voir qui se faisait un gros câlin, s'ajoutèrent des curieux et des gens outrés. Il faut dire, qu'elle l'avait dit sacrément fort, surement assez pour qu'il l'entende, même d'aussi loin qu'il était. Elle sourit à Maddy, un peu gênée de l'esclandre qu'elle venait de provoquer. Bon, au moins, elle avait cassé l'instant-magique, mais elle n'avait rien fait pour, tout revenait à ce connard de monsieur Loyal.

« Je suis désolée... Bon et il va falloir que j'arête d'être désolée... J'arrête pas. Ce que j'essayais de te dire c'est que -  »
« -mais elles vont s'asseoir ces connasses? »

C'était glamour. Se faire traiter de connasse dans les hauts parleurs d'une attraction c'était inédit. Elle regarda Maddy avec un sourire complice.

« J'espère moi aussi qu'on pourra peut-être être plus que des amies... Parce que tu me plais bien trop aussi... Et je sais pas toi, mais moi j'ai pas du tout envie de m'asseoir.. »




did it mean anything ?
« Although it hurts I'll be the first to say that I was wrong »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyMer 30 Juil 2014 - 2:30

avatar
Invité
Invité

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

L’instant était parfait. Parfait mais peut être trop… ça n’était pas vraiment le genre de Maddy que de bousculer les choses. Surtout quand il s’agit de sentiments. D’ailleurs en général les sentiments ça la dépasse. En voyant la réaction de Talya elle ne savait toujours pas quoi faire mais au final non… c’était vraiment trop tôt. Tous les sentiments qu’elle avait ressenties jusque là suffisait à rendre ce moment passé ensemble unique. Tous ces sourires qu’elle avait pu lui adresser, sa manière de la regarder, sa peau si agréable rendait Maddy un peu plus folle d’elle. La situation ne bougea pas jusqu’à ce que Talya ne lui réponde, coupé par ce connard aigrit. Elle approuva l’injure qu’elle émise étouffant un léger rire. Franchement quoi de plus abusait que ça. Déjà que tout le monde essayer de les voir il se permettait le droit de les insulter. Le truc à ne pas faire avec Maddy. Elle prit vraiment sur elle pour ne pas lui gueuler dessus à son tour, tellement qu’elle s’en étonnait. Bref elle évita de relever, Talya l’avait déjà fait une fois. Bordel pourquoi s’était si dur de juste s’assoir… Cette proximité et cet instant étaient trop beaux mais pourtant il fallait bien faire quelque chose pour ne pas déranger davantage. A contre cœur elle fixa Talya d’un air désolé. Elle refixa ses lèvres et perdit à nouveau toutes convictions de s’assoir, elle n’allait pas laisser cette situation ce terminer ainsi alors elle du faire un compromis.« Il va falloir mais moi non plus je n’en ai pas envie… » Elle glissa doucement sa main dans son cou et approcha ses lèvres des siennes regardant alternativement ses yeux puis sa bouche. Elle approcha ses lèvres des siennes mais n’osa pas l’embrasser. Du moins pas sur les lèvres, elle déposa un baiser sur la commissure de celles-ci. Son autre main se plaça sur sa taille et d’un mouvement lent mais assuré elle l’entraina à s’assoir se détachant d’elle la laissant s’assoir ne gardant que sa main dans la sienne. A son tour et tout en gardant leur main liée Maddy prit place tout proche d’elle. La musicienne posa leur main sur la cuisse de Talya laissant son regard se plonger dans le sien. « Je ne vais pas te mentir… actuellement je n’ai envie que d’une chose, c’est de t’embrasser. Mais…  je pense qu’on voit les choses de la même façon. Autant prendre notre temps. Je me permets juste de te dire que tu es vraiment une femme magnifique une nouvelle fois. » La roue entreprenait ses dernières minutes de rotation. Le soleil s’était enfuit et le temps n’était plus vraiment adéquate. C’était l’heure de partir ailleurs. Pendant les derniers instants qu’ils restaient furent l’occasion de penser à plus tard. La musicienne n’allait pas juste lui dire au revoir et à plus tard. Non elle voulait encore profiter de sa présence. Quitte à aller danser et profiter ensemble du festival. La tentation en serait plus grande mais pourquoi pas juste profiter encore... « J’ai pas envie de te laisser partir maintenant… je ne sais pas si tu as quelque chose de prévu mais si tu veux on peux aller au Dancefloor c’est la boite du festival, les scènes sont presque fermées à cette heure là… où je peux très bien te raccompagner. Mais si je te dérange je te laisse en bas de la roue hein ! » Elle ria à sa dernière phrase regardant la jolie brune d’un air complice. Bien sur elle plaisantait elle n’allait surement pas la laisser comme ça en plan… Même si en fait elle en avait peut être d’autres des plans… Même peut être avec une nana. Non rien que l’idée d’être jalouse la fit redescendre sur terre. Déjà parce qu’elle n’est pas du genre jalouse mais en plus s’était totalement déplacée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre EmptyJeu 31 Juil 2014 - 4:41

Talya S. Adams
Talya S. Adams
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 23
Date d'inscription : 30/06/2014
Prénom : gatgat.
Célébrité : Shay Mitchell
Crédit avatar : Ferdi jotem.
Messages : 418
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Master 2 en Droit Pénal
Dispo pour le rp : Oui

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Tumblr_lx4xy4hsMl1r4kfic


Cette femme. Cette odeur. Ce parfum. Cette douceur.
Elle était enivrée. Telle un bon alcool qui coule dans les veines. Elle sentait son sang bouillir dans ses veines, son cœur taper fort contre sa poitrine, ses tempes battre, son corps attiré, ses yeux s'accrocher, son cerveau fixer ce moment pour toujours. Ses lèvres s'approchèrent des siennes, comme la fatalité. La brune ferma les yeux. Ça allait trop vite, bon sang, ça allait trop vite, mais elle en mourrait d'envie... Aussi lorsque les douces lèvres de la demoiselle vinrent s'écraser contre le coin de ses lèvres... Elle fut mi-déçue, mi-soulagée. Il valait mieux attendre et elle était ravie que Maddy l'ait comprit, ou si elle ne l'avait pas compris, qu'elle le concevait de la même manière. C'était agréable de se sentir comprise. C'était le cas, avec elle. Elle s'était montrée assez magnanime, en définitive, avec son mensonge, et les larmes de Talya semblaient même l'avoir adoucie davantage. Un bon point. A retenir d'ailleurs. Si Talya devait se faire pardonner de quelque chose avec elle, il suffirait d'être acteur studio et de sortir les mouchoirs. Il lui restait plus qu'à apprendre à pleurer sur commande.

D'un coup d'un seul, elle était charmée, et assise.
Maddy faisait vraiment ce qu'elle voulait d'elle maintenant. Elle était complètement fascinée par les lèvres qui l'avaient presque embrassée il y a quelques instants. Le temps que son cerveau finisse son reboot, son pouce caressa le dessus de sa main, avec tendresse, tandis que son regard retrouvait le sien, frissonnant au contact des doigts de la musicienne sur sa cuisse. Bon sang. Chaque morceau de sa peau qui était en contact avec elle finissait par s'embraser. Elle sentait l'incandescence de sa peau sous sa main. Gosh. Pourquoi fallait-il qu'elle soit si parfaite? Pourquoi elles ne pouvaient pas juste se rendre à l'hôtel et s'envoyer en l'air? Pourquoi fallait-il que Talya n'ait pas juste envie de ce corps parfait, mais envie de cette âme, en son intégralité? A l'instant où elle proposa de la raccompagner, Talya s'imagina l'attirer jusqu'à sa chambre d'hôtel en l'embrassant avec fougue et lui proposer d'entrer, mais elle n'était pas sûre que ça soit extrêmement raisonnable. Elle avait aussi envie de ne pas la lâcher en si bon chemin... Mais elle se savait bien incapable d'attendre.

L'imaginant danser, onduler sur les ondes sonores. L'inviter à partager une danse. Elle ne pouvait pas. Elle n'allait pas pouvoir résister à la tentation grandissante. Il fallait s'éclipser. Elle ne voulait pas paraître rustre, ni quoi que ce soit, ni avoir l'air de la repousser, mais elle voulait calmer le jeu... Faire durer le supplice de voir ses lèvres libres des siennes. Il le fallait. Si elle voulait que Maddy soit plus qu'une fille de passage, ou pire.. une amie.. Il le fallait.

« Oh ... t'es adorable... j'aurais bien aimé passer plus de temps avec toi, moi aussi.. Mais je crois que je vais rentrer... Je crois que j'ai eu mon compte de sensations fortes aujourd'hui... »

Continuant de caresser sa main. Elle sentit la roue commencer à faire de brefs arrêts, pour que chaque passager de chaque nacelle puisse descendre. Leur tour arrivait à grand pas, et les yeux de la belle blonde commençaient à nouveau à lui donner envie de faire n'importe quoi...

« De toute façon, t'as mon numéro... N'hésite pas à m'appeler, si on se recroise pas tout de suite, on se fera un petit truc un de ces jours. »

Paraître détachée. Le plus dur de la terre.
Faire croire que si elle n'a pas de message demain, voir même ce soir, elle n'allait pas devenir toute verte et se rouler par terre. C'était faux. Ce message elle y tenait, et si par malheur Maddy ne l'envoyait pas, Talya serait obligée de le faire elle, et quand c'est vous qui envoyez un message alors que vous demandez à ce qu'on vous l'envoie, vous vous sentez comme Paris Hilton dans un musée d'histoire naturelle : comme une conne.

« Tu me raccompagnes - quand même ?»

Un sourire au lèvres, toujours main dans la main avec Maddy, elle descendit de la grande roue, et sans vraiment attendre de réponse, elle l'entraîna, fusillant au passage du regard le forrain en colère. Sa soirée se termina dans les bras de Morphée, toujours rêveuse à l'idée de ce qui se passerait dans les jours qui suivent, avec la magie de Coachella.

- THE END -




did it mean anything ?
« Although it hurts I'll be the first to say that I was wrong »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre   Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Contenu sponsorisé

Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser