Partagez
 

 Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptyMar 22 Juil 2014 - 19:57

avatar
Invité
Invité

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty

Le soleil était au rendez vous. Le jeune homme pouvait le sentir flirter doucement avec sa peau alors qu’il attendait son frère près des pédalos mis à disposition des vacanciers sur le lac. Lukah ne faisait pas vraiment partis de ces vacanciers. Il avait été envoyé ici en tant qu’infirmier par l’hôpital de Los Angeles et depuis l’ouverture du festival il avait déjà eut pas mal de patients. Des petits bobos aux cas d’ébriété.  Les journées avaient été chargées et il se réjouissait déjà de se perdre au milieu du lac avec son frangin, là où personne ne pourrait venir les déranger, loin de l’agitation et de la fête. Entre eux deux, la vie reprenait son cours. Les vieilles rancunes ressortaient parfois, surtout lorsqu’une perche permettait à Lys de s’y agripper et de cracher son venin le plus enfoui. Mais dans l’ensemble, les rapports entre les deux frères tendaient vers un mieux. L’angoisse de Lukah ne concernait donc pas leur relation. Non, si sa jambe s’agitait contre le sol c’est parce qu’il venait de changer physiquement. Sa main sur sa tête lui rappela à quel point ses cheveux étaient courts et il redoutait la réaction de son jumeau qui avait déjà du s’habituer à des changements physiques importants. Son avis comptait beaucoup, après tout Lys était son reflet, son double, Lukah ne pouvait se sentir bien dans sa peau que sous le regard approbateur et parfois admiratif de son frère. Reprenant une stature droite et assurée, il guettait les alentours à la recherche du visage capricieux de son frère.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptyMer 23 Juil 2014 - 22:32

Lysander E. Foster
Lysander E. Foster
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Date d'inscription : 25/01/2014
Prénom : Sonia
Célébrité : Aaron Johnson
Crédit avatar : l'homme de Lys.
Messages : 708
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : En couple
Avec qui ? : Avec Peter Michaels, une relation qu'il garde cachée pour l'instant.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Tout juste diplômé en Musique et en Management
Job/Métier : Grâce à son label de musique T△LENT, il produit et enregistre des artistes indépendants
Adresse de résidence : Dans la résidence des Phi Epsilon
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M. Clarence Burns
Voir le profil de l'utilisateur

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty




COACHELLA BROTHERLY


Lukah avait du temps libre. Autant dire que la veille, Lysander avait sauté sur l’occasion pour booker une après-midi avec son frère. Malgré les difficultés, les disputes récurrentes, il avait toujours besoin de sa moitié. C’était lors des temps difficiles qu’il se rendait compte à quel point il était toujours dépendant de cette âme séparée, de ce garçon terre-à-terre qui le maintenait dans la réalité. Bien entendu, il était proscrit que Lukah entende un jour son jumeau formuler ses pensées. Autant mourir plutôt que d’avouer qu’il était le maillon faible de l’histoire. Quoiqu’il en soit, il devait bien s’en douter au vu de l’excitation de Lysander lorsque celui-ci avait proposé une promenade en pédalo sur le lac Eldorado. Le sport n’était pas réellement la tasse de thé du musicien, disons que le pédalo avait été un bon compromis pour entrainer Lukah dans une activité commune. Le principal était de partager un moment unique et privilégié avec son ainé et surtout que personne ne vienne les déranger. Il se languissait parfois de cette période de l’enfance où ils se suffisaient à eux-mêmes, où ils n’étaient que deux contre le monde. C’était donc d’un pas rapide qu’il fendit la foule pour chercher la silhouette baraqué de son infirmier. Quand enfin il capta son regard, il s’avança de lui à grandes enjambées sans comprendre tout de suite que Lukah avait troqué sa crinière contre une coupe très courte, trop courte. « Putain de merde. » S’écria-t-il tout haut comme à son accoutumée. Lysander n’avait jamais sa langue dans sa poche, surtout en matière d’apparence. Surtout quand ça touchait à son jumeau et donc à son reflet. Lukah se tenait droit et Lys dut légèrement hausser les talons pour ébourriffer le peu de cheveux qui lui restaient sur le crâne. « T’es passé sous une tondeuse à gazon ou quoi ? Merde, c’est à ça que je ressemblerai dans dix ans ? » La critique, tout du moins la moquerie toujours, parce que Lysander n’était pas capable de dire quelque chose de plus sentimental. Il s’élança dans ses bras, entourant sa nuque découverte. Il tapota son dos quelques secondes avant de se séparer de lui. « Enfin Monsieur Foster m’accorde du temps ! On devra avancer ensemble comme au bon vieux temps. » Une dernière phrase lourde de sous-entendus, parsemée de reproches tus. Lysander finit par s’approcher du pédalo qui les attendait avant d’esquisser une grimace. Il n’était pas à l’aise dans l’eau c’était le cas de le dire. « Mec tu montes en premier. »


TWIN.       PETER.

if you can just stop loving him then you never really loved him at all; love doesn't work that way. if you ever truly love someone, then it never goes aways. there are all different sorts of love. it can even become hate and, really, hate is just another kind of caring. hate is only a form a love that hasn't found a way to express itself logically. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptyVen 25 Juil 2014 - 13:01

avatar
Invité
Invité

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty

Le jeune homme n’attendit pas longtemps sous le soleil Californien avant que la banane brune de son frère ne lui apparaisse au loin. Lysander se dégageait de la foule, à coup de grandes enjambées et par tout ce qu’il était. Des comme lui, il n’y en avait pas deux aux yeux de son frère qui n’était pourtant autre que son double. Lukah avait toujours partagé l’égocentrisme de son jumeau, lui rabâchant lui-même à quel point il le trouvait unique. Même s’il savait aussi le faire descendre de son piédestal quand son égo devenait étouffant. Une mesure qu’il avait appris à battre au fil de la vie à deux. Putain de merde. Une franchise sans failles, qu’il partageait avec qui voudrait l’entendre. Lukah souriait bêtement, baissant la tête en attendant la sentence de son frère qui ne tarda pas à tomber. « J’ai demandé à la coiffeuse un rafraîchissement et regarde comment j’suis ressorti ! ». C’était un sacré rafraîchissement oui, mais vu la chaleur écrasante, Lukah la bénissait d’avoir osé sournoisement, mais osé tout de même, sortir la tondeuse. Tout en enserrant de ses bras le corps fin de son frère, il tapota légèrement son dos. « Dès que tu auras entamé ta puberté ça sera bon ». Il n’y avait pas de raison. S’il se faisait qualifier de vieux, son physique et ses traits fins, son absence de poils sur tout le corps lui donnait l’apparence d’un frêle et petit jeunot sans même parler de sa maturité. Lukah s’avança vers les embarcations et en poussa une à l’eau sous les mots de son frère. Des mots anodins pour beaucoup que lui savait pourtant chargés de sens. Avancer ensemble, c’était bien tout ce dont rêvait Lukah aujourd’hui. Retrouver sa place auprès de son frère, élaborer des projets à deux, vivre ensemble. Tant de choses qui lui manquait terriblement et qu’il rêvait de retrouver. Pour l’instant, c’était en pédalo qu’ils essaieraient de recoller les morceaux. Lukah n’hésita pas une seconde et monta dans le bateau en plastique. Il tendit ensuite une main à Lysander en parfait gentleman : « Si Madame veut bien se donner la peine ». Il ne put s’empêcher de rire sous ses conneries mais s’attacha surtout à garder l’équilibre pour que son frère puisse monter sans embuches. Une fois fait, il s’assit à sa place et posa ses pieds sur les pédales. « J’te préviens, y’a pas que moi qui pédalera ! ». Un avertissement qui ferait effet durant quelques secondes. Jusqu’à ce que Lys en ait marre et décide de ne plus faire d’effort, Lukah le connaissait que trop bien. Tous les deux s’activèrent et s’éloignèrent des rives. « Alors comment tu va ? ».  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptySam 26 Juil 2014 - 22:07

Lysander E. Foster
Lysander E. Foster
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Date d'inscription : 25/01/2014
Prénom : Sonia
Célébrité : Aaron Johnson
Crédit avatar : l'homme de Lys.
Messages : 708
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : En couple
Avec qui ? : Avec Peter Michaels, une relation qu'il garde cachée pour l'instant.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Tout juste diplômé en Musique et en Management
Job/Métier : Grâce à son label de musique T△LENT, il produit et enregistre des artistes indépendants
Adresse de résidence : Dans la résidence des Phi Epsilon
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M. Clarence Burns
Voir le profil de l'utilisateur

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty




COACHELLA BROTHERLY


Le jumeau n’était pas en mesure d’affirmer s’il aimait réellement le changement de coupe  ou non. C’était ainsi toujours la même rengaine. Dès qu’on touchait à Lukah, l’ambigüité de Lysander à son égard devenait toujours plus sombre et insoluble. La seule certitude qui échappait à ses doutes était qu’il l’aimait de toutes ses forces et qu’il se sentait toujours incomplet en son absence. Même s’il travaillait sur Coachella, il sentait qu’il n’était pas loin de lui, qu’il saurait le trouver si le besoin s’en faisait sentir. Et c’était un faible réconfort que de le savoir à quelques mètres de lui, peut-être en train de penser la même chose. Ouais, qu’il ait une tignasse tressée ou que son crâne soit rasé, au fond il lui portait toujours la même admiration. Il gagnait en charme, en maturité comme toujours. Quant à lui, il paraissait encore un peu plus jeune que son frère alors qu’ils avaient vu le jour cette même date. « Rappelle-moi où tu as été, que je ne confie jamais mes cheveux à cette hystérique du ciseau. » Le nargua-t-il, un sourire en coin. Depuis ce coup de sang désespéré qui l’avait poussé à couper ses boucles pour qu’elle forme une unique masse centrale, Lys n’avait plus accepté que personne ne s’occupe de ses cheveux. C’était son œuvre, sa vengeance qu’il entretenait au fil du temps, comme un souvenir de la trahison de son frère. Il se rasait toujours même s’il ne se déplaisait pas avec une barbe naissante, simplement parce que bien souvent c’était Lukah qui portait ce duvet au menton. « Connard. » Objecta-t-il avant de lui asséner un faible coup de poing dans l’épaule. C’était son choix de paraitre jeune comme si ça lui rendrait la pureté de l’enfance, comme si ça l’épargnerait des difficultés de la vie d’adulte dans lesquelles il baignait déjà. Les Foster se décidèrent enfin à prendre place sur le pédalo qui ne rassurait nullement le musicien. Après avoir prié son ainé d’être le cobaye de la stabilité de l’embarcation, il monta à son tour non sans ignorer royalement la main tendue de Lukah en guise de protestation à sa moquerie. Il s’assit sur le siège libre avant de poser ses pieds sur sa paire de pédales. Heureusement il n’avait pas chaussé ses bottes fétiches, si toutefois elles prenaient l’eau c’en était fini d’elles. Ce fut libérateur, tellement bon quand Lysander laissa échapper son premier éclat de rire. « Putain mais je suis pas si feignasse ! » Pour le prouver, il fut le premier à s’activer afin qu’ils s’éloignent de ce rivage devenu trop habité. Lukah demanda aussitôt de ses nouvelles et il connut ce fameux moment de battement. Que devait-il dire ? Tant sa vie était un échec, tant ses habitudes bouleversées, il éprouvait de la honte à l’idée de lui confier ses troubles. « On a connu mieux. Mec, j’ai pas été choisi pour Coachella, ils ont vraiment des goûts de merde. » Sous toutes ses coutures, la musique était vraiment son échappatoire, le moyen de se détourner du difficile… Il fut un temps ils partageaient leurs émotions respectives, leurs sentiments, leur joie et leur colère, parfois même des opinions communes. Lysander savait quand Lukah allait mal. Quand il souffrait, ce pincement venait torturer son cœur jusqu’à ce qu’il ne se décide à poser la question fatidique. Ces derniers temps, des insomnies l’avaient pris et s’il avait compris que c’était en rapport avec son frère, il n’avait jamais osé lui en parler. C’est pourquoi il commença en toute délicatesse. « Et toi ? Ton retour au sein de la civilisation est pas trop dur ? »


TWIN.       PETER.

if you can just stop loving him then you never really loved him at all; love doesn't work that way. if you ever truly love someone, then it never goes aways. there are all different sorts of love. it can even become hate and, really, hate is just another kind of caring. hate is only a form a love that hasn't found a way to express itself logically. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptyLun 28 Juil 2014 - 11:26

avatar
Invité
Invité

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty

Cette histoire de cheveux était sûrement superficielle, insignifiante. Mais Lukah avait vécu plus de vingt longues années dans le reflet de son frère. Un physique qu’il partageait à l’identique, un physique qui avait bâtit leur identité commune et qui bâtissait aujourd’hui leurs différences. C’était important pour Lukah de savoir ce que son frère pensait de cette différence et surtout, de lui rappeler qu’il n’agissait pas comme ça pour se démarquer de lui, quand bien même c’était peut-être inconsciemment le cas. Quoi qu’il en soit, il comptait bien retrouver sa crinière l’été terminé et ne plus jamais revoir cette hystérique du ciseau comme le qualifiait si bien son frère en lui arrachant un léger rire. Les retrouvailles et autres mots tendres dits, il monta dans l’embarcation le premier et incita son frère à en faire de même. Une fois bien installés, c’est Lys qui s’activa à faire avancer l’engin en quelques coups de pédales. Les éloignant du rivage et de tout ce qui pourrait venir interférer dans ce moment qui était dans l’absolu, le leur. Et c’est arrêté au beau milieu du lac, dérivant au gré du vent et de l’eau, que Lukah décida d’entamer la conversation pour savoir comment se portait son frère. A son attitude, à ce repli qu’il ne montrait pourtant pas tant que ça, il comprit que les choses n’allaient pas. Et Lys ne tarda pas à confirmer son impression en quelques mots. Il trouvait cette décision absurde, pour avoir vu son frère sur scène quelques fois, il savait qu’il possédait un réel talent et qu’il était largement capable d’enflammer une scène aussi vaste et prestigieuse que celle-ci. « C’est n’importe quoi … ». Souffla t-il sans pour autant en faire plus. Lys devait bien assez rager seul, Lukah savait que cela ne servait à rien de remuer le couteau dans la plaie et qu’il devait plutôt relativiser. « Un jour ils te supplieront pour que tu viennes jouer ici et j’espère bien que tu les enverras chier ». Un sourire au coin des lèvres, Lukah fouilla dans sa poche pour en sortir son arsenal de fumette.  Il ne s’adonnait jamais à ce genre de plaisir seul, mais avec son frère c’était devenu un petit rituel. Bien sûr, il ne parlait pas de sa consommation de somnifères et autres substituts médicaux qu’il se procurait illégalement à l’hôpital … « Et ce producteur là, il a pas réussi à t’obtenir une place ? ». Sortant un joint fraîchement roulé, il le plaça entre ses lèvres et l’alluma en tirant légèrement dessus. Depuis combien de temps n’avait-il pas fait ça ? Les agents actifs s’infiltraient déjà dans son sang pour lui donner cette impression de lourdeur. Il s’étira et tourna la tête vers son frère qui avait particulièrement bien formulé sa question. « C’est … pas facile ». Son regard quitta le visage de Lys et se stabilisa sur l’eau. « J’ai du mal à reprendre mes repères. Je bosse beaucoup à l’hôpital, j’enchaîne les gardes … Je suis fatigué ». Fatigué de ce travail, fatigué de cette vie dans laquelle il se perd. Il aurait pu évoquer d’autres sujets, Leah, Jordan mais Lukah n’était pas du genre à se confier aussi facilement même avec son frère. Tirant une dernière fois sur le joint, le jeune homme le tendit du bout des doigts à Lys.
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptyMer 30 Juil 2014 - 18:48

Lysander E. Foster
Lysander E. Foster
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Date d'inscription : 25/01/2014
Prénom : Sonia
Célébrité : Aaron Johnson
Crédit avatar : l'homme de Lys.
Messages : 708
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : En couple
Avec qui ? : Avec Peter Michaels, une relation qu'il garde cachée pour l'instant.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Tout juste diplômé en Musique et en Management
Job/Métier : Grâce à son label de musique T△LENT, il produit et enregistre des artistes indépendants
Adresse de résidence : Dans la résidence des Phi Epsilon
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M. Clarence Burns
Voir le profil de l'utilisateur

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty




COACHELLA BROTHERLY


Lys n’avait pu s’empêcher de sourire lorsque Lukah prit sa défense. Il aurait pu être complètement hermétique à la musique pop rock britannique que jouait son jumeau, il aurait encore trouvé le moyen de lui dire qu’il était le meilleur chanteur de toute l’Amérique. C’était dans cette force gémellaire que Lysander puisait son courage. Et la frustration était apaisée quand son frère clamait que tôt ou tard, Lysander aurait les lauriers qu’il méritait. « Pardon Coachella ? Connais pas ! » Imita-t-il avant de rire aux éclats. Malgré tout, il savait qu’il ne saurait résister à Coachella qui était une publicité pas seulement nationale mais internationale. Le festival était connu à travers le monde et permettait un tremplin visuel sur lequel le musicien ne pouvait décemment pas cracher. Il était heureux que les Mad Minds aient été choisis, c’était bien le seul groupe sur lequel il aurait pu miser parmi tous les boys bands de l’université. Mais la douleur de l’échec demeurait. Progressivement, Lys se redétendit à nouveau lorsqu’il épia son frère en train de sortir de sa poche de quoi s’offrir un petit joint sympathique. Ca faisait un bail qu’il n’avait pas partagé le pétard de la fraternité. « Tu sais me parler, frère. » Lukah évoqua son producteur mais il haussa les épaules. « Il sert à rien. Vivement que je monte mon label, mon patron ça sera moi. » Il lui donna un coup d’épaule pour soutenir ses propos. Il bossait pas pour rien, il trimait pas en management pour espérer faire de simples tournées. Ils finirent par changer de sujet pour rebondir sur la situation de Lukah, situation qui restait très énigmatique depuis son retour sur le sol américain. Lys n’était pas dupe, sa question presque rhétorique. Alors que le bateau s’arrêtait au milieu du lac, il l’écouta attentivement. Il minimisait les choses. Il le sentait. C’était lorsqu’il voyait que ce lien était infaillible et plus puissant que n’importe quel autre qu’il regrettait ses paroles venimeuses envers lui. Parfois, il espérait un retour dans le temps. Un retour dans le passé où il ne laisserait pas Lukah partir afin de sauver et préserver cette connexion unique. Mais les choses étaient faites et désormais il n’y avait que les regrets qui persistaient. Jamais cependant Lysander n’était parvenu à chasser son orgueil pour enfin présenter de réelles excuses, jamais il n’avait cherché à se rattraper et à faire du retour de Lukah un atterrissage plus doux. « T’as l’air crevé, ouais. » Surenchérit-il avant de tirer sur le mégot que venait de lui tendre son jumeau. Il avait tant besoin l’un de l’autre de se confier qu’au final, ni l’un ni l’autre ne pouvait ouvrir le bal. La tête reposée en arrière, il souffla lentement la fumée. « Eden m’a dit que tu n’étais pas toujours toi-même à l’hôpital… » Il ne réalisait pas la portée de ses paroles. « Peut-être que t’as envie d’y retourner ? » La pire de ses hantises. « Ca te manque ? » Après une seconde taffe, il rendit le joint à Lukah, comme pour lui donner la force de répondre.


TWIN.       PETER.

if you can just stop loving him then you never really loved him at all; love doesn't work that way. if you ever truly love someone, then it never goes aways. there are all different sorts of love. it can even become hate and, really, hate is just another kind of caring. hate is only a form a love that hasn't found a way to express itself logically. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptyJeu 31 Juil 2014 - 21:18

avatar
Invité
Invité

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty

« Brûle pas les étapes … ». De simples mots qui s’échappaient de ses lèvres au fil de la fumée blanche. Lukah savait que son frère était ambitieux, qu’il ferait ce qu’il faut pour se faire connaître, mais il savait aussi que Lysander était du genre à s’emballer, à rêver en grand peut-être trop grand parfois. Lukah était la voix de la raison et de la rationalité et il en devenait chiant. Peut-être parce qu’il était confronté à la réalité la plus brute et la plus primaire qu’il existe, il avait les pieds fermement sur terre. Pourtant, il n’en rajouta pas, ne voulant pas passer pour le rabat joie de service. Et c’est presque naturellement que la discussion dévia sur lui, sur ce qu’il se passait dans sa vie en ce moment. Lukah s’essaya sur une phrase qui n’en disait au bout du compte pas tant que ça. Mais bien vite, Lys le surprit en le confrontant à une information véridique dont il ne devrait pas être en possession. « Eden ? ». Répéta t-il déstabilisé, légèrement inquiet de ce qu’avait pu voir la jeune femme et surtout, de ce qu’elle avait pu rapporter à son frère. Il porta son regard sur lui, peut-être pour décrypter sur son visage la raison de cette confession. Savait-il quelque chose et essayait-il de le piéger ? Bien vite, la suspicion s’effaça quand Lukah comprit qu’il était totalement dans l’erreur. Lys avouait à demi-mots ses craintes, ses craintes de le voir partir à nouveau. Dérangé par la fumée, Lukah se rendit compte que son jumeau lui tendait à nouveau le joint, comme s’il s’agissait d’un totem de parole parfois utiliser dans les thérapies familiales pour assurer la parole à chacun des membres en ce passant un objet qui confère la pleine possibilité de s’exprimer. En l’attrapant du bout des doigts, Lukah se dit qu’il était temps de dire quelque chose s’il ne voulait pas inquiéter d’avantage son frère. « Parfois … ». Parfois il ressentait le manque, le manque des grands espaces, de la nature, d’une vie simple auprès de gens simples. Il ressentait le manque du partage, de la convivialité. Il ne se sentait pas utile ici, pas à sa place. Mais pour le moment, le manque n’était pas aussi intense que la peur. Et pour cette simple raison qu’il ne connaissait pas, Lys n’avait pas à s’inquiéter d’un prochain départ. « Mais je ne compte pas repartir tout de suite ». Lança Lukah comme une promesse. Une promesse qui n’expliquait pourtant pas son comportement, il en était conscient. Pensif, il tira sur le joint une nouvelle fois.  « Je ne sais pas ce qu’Eden t’as dit mais t’as pas à t’inquiéter ». Conclut-il parce qu’il ne savait plus quoi dire, parce que ça l’agaçait aussi qu’elle se mêle de ce qui ne la regardait pas. Après tout, était-elle obligée de rapporter à son frère tout ce qui se passait à l’hôpital ? Lukah tentait difficilement de dissimuler l’agacement qui rougissait sur son visage, surtout parce qu’il savait qu’il était en faute.
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptyDim 3 Aoû 2014 - 20:49

Lysander E. Foster
Lysander E. Foster
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Date d'inscription : 25/01/2014
Prénom : Sonia
Célébrité : Aaron Johnson
Crédit avatar : l'homme de Lys.
Messages : 708
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : En couple
Avec qui ? : Avec Peter Michaels, une relation qu'il garde cachée pour l'instant.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Tout juste diplômé en Musique et en Management
Job/Métier : Grâce à son label de musique T△LENT, il produit et enregistre des artistes indépendants
Adresse de résidence : Dans la résidence des Phi Epsilon
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M. Clarence Burns
Voir le profil de l'utilisateur

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty




COACHELLA BROTHERLY


Bien entendu, Lysander hochait toujours la tête aux conseils de Lukah. Ils n’avaient beau n’avoir que quelques minutes d’écart, il était indubitablement l’ainée autant du plan physique que mental. C’était peut-être pour cette poignée de minutes qu’il pensait avoir la science infuse, qu’il avait toujours raison sur l’effronté jumeau. C’était longtemps ce qu’était Lys du moins, incapable de raisonner convenablement. Alors il acquiesçait toujours à ses recommandations, persuadé au fond de lui qu’elles n’étaient pas futiles. Mais jusqu’ici il n’avait jamais su les écouter ou les appliquer pour son propre bien et celui de son entourage. Il aimait brûler les étapes, il voulait les brûler. Il n’aimait pas les longs chemins sinueux qui menaient aux objectifs les plus ambitieux. Il ne s’encombrait pas de bagages lourds qui ne feraient que le ralentir. Pourquoi s’encombrer de cours de solfège pendant une dizaine d’années alors qu’il avait été capable d’apprendre par lui-même la guitare en l’espace de deux trois ans ? Pourquoi attendre le producteur messie qui daignerait le sélectionner pour réaliser son album alors qu’il était en train de faire les études nécessaires à l’ouverture de son propre label ? Seul maitre de lui-même, voilà son but ultime dans la vie. Mais aujourd’hui, il assimilait avec dépit que son ambition était loin d’être accomplie et satisfaisante. Sentant que de nouveaux besoins de se confesser survenaient, il préféra détourner l’attention sur son frère. Son état était inquiétant, affolant pour un sensible comme Lys. Là où Lukah était plus réservé, il le trouvait terriblement renfermé. Là où il accumulait fatigue et perte de repères, Lys entrevoyait déjà l’ombre d’un nouveau départ peut-être motivée par sa propre présence qui l’étouffait. Il poussait toujours les actes et leurs conséquences jusqu’à leur paroxysme. Mais il ne s’attendait pas à la réaction surprise de Lukah. Il côtoyait sa meilleure amie Eden à l’hôpital. Même si elle n’était pas du genre commère à rapporter chacun des faits et gestes de son frère, elle lui avait vaguement fait part de l’attitude de Lukah durant le service. La discussion n’était pas allée plus loin mais elle avait eu le temps de mijoter dans la tête de Lysander qui faisait déjà des connexions improbables sans savoir la vérité. Il croisa les bras, se dévoilant légèrement au soleil. Il ne bronzait pas beaucoup de toute manière, la tentative serait vaine. Etrangement, Lukah finissait toujours deux fois plus bronzé… Ils avaient pourtant hérité des mêmes gênes ! La réponse tant redoutée fut plus rassurante qu’il ne l’aurait espéré. Elle résonnait à son oreille inlassablement pour convaincre le destinataire que ça n’était pas un nouveau mensonge destiné à le préserver. « Tant mieux. »Une œillade à son jumeau l’aida à remarquer que le rouge lui montait aux joues mais les responsables n’étaient ni le soleil brûlant, ni le joint qui faisait effet. « Hey. » Lys posa une main sur l’épaule de son jumeau. Quelque chose qui n’était pas arrivé depuis l’époque où ils étaient inséparables, faisant front envers et contre tout. Lui-même s’en trouva presque embarrassé, toutefois il ne se résolut pas à s’écarter. Il voulait renouer ce lien manquant. Ce nœud qui manquait à l’ensemble du patchwork incomplet et bien peu harmonieux. « Elle pensait juste à moi. Elle voulait m’aider. » Il sentit ses doigts trembler, sous l’émotion mais il essaya de faire son visage paraitre impassible. « Je sais plus qui je suis, Lukah… » Un euphémisme. Une vérité dite à demi-mots qui sous-entendait leur lien fraternel sans souligner l’autre vérité : il n’était pas de l’identité dont il s’était convaincu toute sa vie.


TWIN.       PETER.

if you can just stop loving him then you never really loved him at all; love doesn't work that way. if you ever truly love someone, then it never goes aways. there are all different sorts of love. it can even become hate and, really, hate is just another kind of caring. hate is only a form a love that hasn't found a way to express itself logically. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptyDim 10 Aoû 2014 - 17:47

avatar
Invité
Invité

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty

Sa main sur son épaule déclencha une sorte de décharge électrique dans le cerveau du jumeau, une décharge salvatrice parce qu’aussi anodin soit ce geste, il était le symbole du retour de leur complicité, de leur lien si particulier dont ils étaient tous les deux complètement dépendants. Un geste qui parvint à calmer les brûlures de la confession d’Eden. Une confession qu’il ne méprisait pas en tant que telle, parce qu’au fond lui aussi aurait voulu être au courant de ce qui se trame dans la vie de son frère … Mais ces confessions pouvaient être dangereuses, parce qu’elle pouvait révéler une chose qu’il cachait, une chose dont il avait honte. Sa chute. Après tout, il était le jumeau solide, rationnelle, intouchable … Un rôle que les années avaient construites et qu’il ne pouvait perdre aujourd’hui. Un rôle d’autant plus important après l’aveu de son frère. Un aveu qui lui glaçait le sang tant il résonnait avec ses propres pensées, avec sa propre histoire. Le regard de Lukah se braqua sur celui de son frère. La mâchoire serrée, il ressentit douloureusement cette détresse dont il souffrait lui aussi. « Tu es mon frère … ». Tenta t-il de façon presque inaudible, tout en se demandant si c’était suffisant. Lukah n’était pas naïf et même s’il avait l’habitude de se voir comme le centre du monde dans la vie de son frère, il savait que le malaise ne venait pas seulement de leur relation. Des choses devaient se dérouler dans la vie de Lys, des choses dont il ignorait l’existence simplement parce qu’il n’avait pas été présent. « Qu’est-ce qu’il se passe Lys ? Qu’est-ce que j’ai raté ? ». L’air grave et coupable à la fois, il l’observait sans le quitter une seconde du regard. Malgré son assurance apparente, il était hésitant, craintif à l'idée de se prendre une nouvelle vague de colère de la part de son frère. Lukah avait besoin de comprendre. Trop de choses lui échappaient aujourd’hui, mais son frère ne pouvait plus faire partit de ces choses là. Il lui demandait alors de faire ce que lui n’était pas capable de faire … Se confier. Parce qu’il avait apprit à être là pour les autres sans apprendre lui-même à demander de l’aide lorsque c’était nécessaire.
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptyMar 12 Aoû 2014 - 16:05

Lysander E. Foster
Lysander E. Foster
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Date d'inscription : 25/01/2014
Prénom : Sonia
Célébrité : Aaron Johnson
Crédit avatar : l'homme de Lys.
Messages : 708
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : En couple
Avec qui ? : Avec Peter Michaels, une relation qu'il garde cachée pour l'instant.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Tout juste diplômé en Musique et en Management
Job/Métier : Grâce à son label de musique T△LENT, il produit et enregistre des artistes indépendants
Adresse de résidence : Dans la résidence des Phi Epsilon
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M. Clarence Burns
Voir le profil de l'utilisateur

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty




COACHELLA BROTHERLY


Peut-être était-il temps d’apaiser les tensions, d’effacer la rancœur. Du moins l’enfouir profondément là où elle ne sortirait que dans les moments de crise. Lysander ne pardonnait pas facilement pour ne pas dire jamais. Tel le ying et le yang, il avait toujours cru à la dualité de leur paire. Lui l’instabilité, l’autre la stabilité, lui l’inconscience, l’autre la rationalité. Il avait toujours préféré se choisir l’artiste incompris et Lukah le scientifique altruiste. Parce que c’était plus facile de penser son jumeau trop parfait plutôt que de se pencher sur les signes de sa propre imperfection. Il lui en avait voulu pour ça, pour avoir hérité de forces qu’il n’avait pas et pour avoir su se construire individuellement au contraire de lui. Encore aujourd’hui, malgré son absence, Lys avait vécu en fonction de son jumeau. Quand il se regardait dans le miroir, c’était toujours en contraste avec le reflet de son frère. C’était une grossière erreur qu’il ne pouvait combattre, à laquelle il ne pouvait plus remédier. Il s’était enfoncé trop profondément dans ce jeu de reflets. Désormais, il n’avait plus qu’à l’avouer ou bien se taire. Pourquoi chercher le soutien de Lukah ? Aussitôt qu’il avait confié sa détresse, taisant bien le plus grave dans l’histoire. Il osait à peine soutenir ce regard inquisiteur, ses yeux bleus qu’il croyait être les siens l’ombre d’un instant. Il aimerait tant pouvoir se fondre dans la peau de cet être aimé, pouvoir enfin ressentir le bonheur et la véritable assurance, celle d’être son propre pilier. Se fondre en Lukah pour ne plus être le raté, l’ambitieux, l’insatisfait. Il sentait cet instant hors du temps. Comme si les minutes ne s’égrenaient plus, comme si elles ne pouvaient rivaliser avec la tension qui s’était élevée entre eux deux. Au milieu de ce lac, Lys cherchait enfin une réponse et celle que lui fournit Lukah fut tout aussi évidente qu’il lui semblait l’avoir oublié ces mois précédents. « T’es sûr ? » Répliqua-t-il d’une voix ironique dans l’espoir de détendre une atmosphère qu’il avait lui-même créée. Retomber en enfance où on ne distinguait plus l’un de l’autre, où les simples frustrations étaient de ne pas avoir eu le dessert tant désiré, où la rage de l’échec n’était du qu’à une note rédhibitoire à l’école. Mais lorsque Lukah s’intéressa enfin à ce qui se passait au fond de son être, l’huitre se refermait de nouveau. Lysander avait beau être l’être le plus expressif et émotif de la terre, dès que la profondeur remplaçait la superficialité, il devenait tout aussi secret que n’importe qui. Il ne pouvait pas tout lui raconter, tout révéler. Lukah ne se confiait même pas lui-même ! Qu’en était-il de ces nuits d’insomnie durant lesquelles Lys savait pertinemment qu’il partageait ses suées nocturnes avec son double ? Pourquoi ne lui en avait-il jamais parlé ? N’étaient-ils pas censés se comprendre l’un l’autre, partager les mêmes humeurs ? « Je crois que toi et moi on est trop semblables. » Dit-il, tandis que ses doigts se perdaient dans les courtes mèches de son frère. En d’autres termes, tant que Lukah n’ouvrirait pas son cœur, Lysander se trouverait dans l’incapacité de faire de même. « Je t’aime frère. » Il n’avait jamais eu peur des mots percutants, des phrases qui affolaient, qui touchaient viscéralement. Peut-être avait-il dit ça comme un écho de la voix de Lukah, parce qu’il avait désespérément besoin d’être aimé par son frère. Il se sentait les épaules de chérir pour deux, d'être leur porte-parole. Si seulement il était certain de ne jamais être trahi à nouveau. Pour ne pas risquer d’être déçu, il se remit légèrement à pédaler, faisant tourner l’engin sur lui-même sans avancer.


TWIN.       PETER.

if you can just stop loving him then you never really loved him at all; love doesn't work that way. if you ever truly love someone, then it never goes aways. there are all different sorts of love. it can even become hate and, really, hate is just another kind of caring. hate is only a form a love that hasn't found a way to express itself logically. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptyJeu 14 Aoû 2014 - 23:27

avatar
Invité
Invité

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty

Il n’en avait jamais douté. Même lors des disputes les plus explosives, même séparés par des distances incalculables. L’amour qu’il portait à son frère, le besoin de son double, tout ça c’était viscéral. Il ne le pensait pas, il n’en était pas sûr. Il le ressentait, il le vivait au jour le jour. Et c’était inexplicable. Personne n’aurait pu comprendre. Son frère, sa chaire, son sang, son âme. Rien, absolument rien ne pouvait changer cela. Ils étaient unis et ce depuis la naissance. Un lien aussi invisible que palpable lorsque l’un s’épanchait sur l’autre. Ils n’avaient pas besoin d’être dans la même pièce, une simple pensée, une simple sensation et l’attachement qu’ils se portaient l’un à l’autre devenait évident. La question de Lysander n’en était pas vraiment une. Il savait, mieux que personne ce qui les unissait, ce que Lukah ressentait lorsqu’il évoquait son frère. Mais il pointa l’ironie dans sa phrase et souria légèrement en guise de réponse, ne voulant pas plus s’étendre sur un sujet trop limpide pour être encore alimenté. Lukah gardait cette petite fierté, cette façon de se détacher de lui pour ne pas affronter de sentiments transcendants, éclatants. Il était encore étonné que Lysander puisse douter de sa façon de vivre leur gémellité. Qu’il puisse croire à sa réserve quand il vivait les mêmes émotions vives que lui. Trop semblables disait-il. Le cadet ne savait pas à quel point il avait raison. Mais Lukah comprit qu’il ne parlait plus de leurs émotions respectives mais bel et bien de cette incapacité notoire à se confier qu’ils partageaient aussi bien l’un que l’autre. Il se renfrogna. Pourquoi ne lui disait-il pas simplement ce qui tiraillait son cœur et déchirait son âme ? Peut-être par peur d’être jugé, d’être à ses yeux cet homme blessé par la vie et par l’amour qui ne sait plus vraiment pourquoi il existe si ce n’est pour et à travers son frère. Lui l’indestructible avait sombré. Et comment pourrait-il encore protéger son frère si lui-même n’était plus solide ? Comment pourrait-il encaisser ses rages folles ? Ses colères dévastatrices ? Son ambition démesurée et ses émotions exacerbées ? Il devait être fort, il devait au moins en avoir l’apparence. Pour ce frère qui lui confiait son amour fraternel. Un amour réciproque qu’il ne déclara pas en mot mais à travers un regard tendre qu’il déposa sur lui alors que le décor se mettait doucement à tourner en arrière plan. « Ça prendra peut-être un peu de temps mais je vais tout reconstruire … ». Me reconstruire. Nous reconstruire. Les pilliers, les murs d'une relation particulière, unique. Il n’était pas sûr d’y parvenir mais le temps qu’il passait avec Lys, les mots qu’ils s’échangeaient lui redonnait l’énergie, l’envie de se battre ... Pour lui. De sortir de cette spirale infernale dans laquelle il s’était lui-même enfermé et qui avait aspiré tout ce qu'il avait été. Pour lui, il voulait redevenir celui qu’il était autrefois. Et plus seulement une pâle copie de lui même, un voile d’apparence. A ses côtés il voulait reprendre sa vie en main.
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptyVen 22 Aoû 2014 - 19:09

Lysander E. Foster
Lysander E. Foster
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Date d'inscription : 25/01/2014
Prénom : Sonia
Célébrité : Aaron Johnson
Crédit avatar : l'homme de Lys.
Messages : 708
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : En couple
Avec qui ? : Avec Peter Michaels, une relation qu'il garde cachée pour l'instant.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Tout juste diplômé en Musique et en Management
Job/Métier : Grâce à son label de musique T△LENT, il produit et enregistre des artistes indépendants
Adresse de résidence : Dans la résidence des Phi Epsilon
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M. Clarence Burns
Voir le profil de l'utilisateur

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty




COACHELLA BROTHERLY


Lysander ne se serait jamais douté d’à quel point une simple balade en pédalo pouvait devenir un moment solennel et authentique. Cet instant signait officiellement leur réconciliation. Peut-être pas le pardon de Lys, qui était incapable d’oublier le départ déchirant de son jumeau, mais le présage d’un chemin plus paisible. Enfin, ils voyaient tous deux de nouveau dans la même direction, s’acheminaient vers le même horizon. Il savait qu’ils n’auraient plus jamais les mêmes aspirations, que Lukah le trouverait tout autant futile que lui le trouvait trop grave dans ses actes. Ils étaient jeunes pourquoi était-il parti se noircir l’esprit avec la misère et le malheur ? Pourquoi pensait-il au bonheur des autres avant le sien ? C’était une façon pourtant normale de vivre mais Lys avait toujours cru que le bonheur des autres passait par sa propre satisfaction. Lorsqu’il se sentait bien dans sa peau, il semait la bonne humeur. Lorsqu’il connaissait des jours plus sombres, il trouvait injuste que son entourage ne reste dans la lumière. Tôt ou tard, Lys appréhenderait la sagesse et la maturité. Pour l’heure, il tenait à rester la moitié insouciante et avare de joie. S’il n’avait pu lui avouer les dilemmes qui le hantaient, la peur qui le tenaillait nuit et jour, il s’était accordé à dire que tous deux demeuraient définitivement secrets. Les problèmes de sommeil qu’affrontait Lysander n’étaient pas sans raison. D’abord, lui-même avait l’esprit bien trop encombré pour trouver la tranquillité du repos mais il y avait toujours cet étranglement inexplicable, avertissement que l’autre moitié également subissait le même trouble. Pour l’heure, leurs secrets étaient encore scellés. Les bouches ne s’étaient pas suffisamment déliées, pourtant Lys acceptait la sentence. Il avait achevé cette discussion sérieuse d’une conclusion honnête. Lukah ne lui répondrait pas. Lukah était plus doué dans la démonstration que dans les formules orales. Il but alors tout l’amour qu’on lui confia à travers un échange de regard. Il absorba toute cette énergie, toute cette complicité dont il devait s’abreuver chaque jour pour espérer survivre. Le jumeau esquissa un mince sourire à la promesse de tout reconstruire. Tout s’était effondré mais les ruines possédaient toujours le pouvoir d’être la base d’une nouvelle muraille solide. Le ciment de cette toute nouvelle invulnérabilité était finalement en train de se fortifier par elle-même, au fil du temps. Lys pencha la tête du côté gauche tandis qu’une lueur espiègle illuminait ses yeux azur. « Je serais là pour t’aider ! » Clama-t-il d’une voix enjouée qui contrastait avec la gravité de leur conversation. En effet, cette remarque avait beau être franche, elle dissimulait une autre dimension que Lukah n’allait pas tarder à découvrir. « Je serai là pour te relever, pour te sortir de la merde… » Il leva ses deux mains en l’air. « Ou de l’eau. » Plouf. De toutes ses forces, Lysander avait repoussé violemment son frère pour qu’il ne plonge en arrière dans l’eau du lac. Maintenant, il voulait décompresser, oublier les problèmes et les menaces qui surplombaient leurs deux têtes. Quand il surprit la tête de son frère émergeant de l’eau, il sut que c’était le temps de fuir. Dans un éclat de rire, il se mit à pédaler de toutes ses forces dans l’espoir de s’éloigner de lui avec le pédalo mais il se contenta de tourner en rond comme précédemment. Pour avancer, il fallait être deux. Il hurla à l'aide: « Non non, pitié. »


TWIN.       PETER.

if you can just stop loving him then you never really loved him at all; love doesn't work that way. if you ever truly love someone, then it never goes aways. there are all different sorts of love. it can even become hate and, really, hate is just another kind of caring. hate is only a form a love that hasn't found a way to express itself logically. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptySam 20 Sep 2014 - 17:29

avatar
Invité
Invité

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty

La discussion avait prit ce petit quelque chose de grave, de solennel. Et malgré qu’il soit à l’origine de cela, Lukah remerciait son frère de prendre un ton plus léger, plus enjoué pour lui répondre. Le jumeau avait toujours eu ce petit côté raisonnable et sérieux. Mais il avait l’impression que dans sa vie tout devenait ainsi. Sa relation avec Aleskandra, celle avec Leah, son travail à l’hôpital … Il n’arrivait même plus à faire la coupure, à décompresser. A prendre les choses avec plus de légèreté. Heureusement, Lys était un champion dans ce domaine. Ce qu’il ne tarda pas à prouver quand ses mains s’approchèrent malicieusement de lui pour le pousser en arrière de toutes ses forces. Lukah, prit de court, n’eut pas le temps de réagir et fila droit dans l’eau. Une eau plutôt fraîche, malgré les rayons du soleil qui s’activaient dès l’aube à réchauffer l’eau stagnante. Lukah sortit la tête de l’eau et inspira bruyamment pour reprendre son souffle. Ce petit épisode avait suffit à lui faire oublier tout le sérieux de leur précédente discussion. Doucement, il nagea jusqu’au pédalo que son frère tentait désespérément de faire avancer sans grand succès. « Arrête Lys, on est plus des enfants ! ». Le ton ferme et presque autoritaire, Lukah tend une main à son frère, un faux air excédé. Mais dès que celui-ci la saisie, un sourire malin apparaît sur son visage. Il tire à son tour sur son bras et l’envoie droit dans l’eau. Lukah est littéralement mort de rire. C’était presque trop facile. « J’espère que tu ne m’en voudras pas trop mais la gomina ne tiendra pas ! ». Il rit d’autant plus toujours accroché au bord en plastique de l’engin à pédales.
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptyMar 23 Sep 2014 - 23:06

Lysander E. Foster
Lysander E. Foster
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Date d'inscription : 25/01/2014
Prénom : Sonia
Célébrité : Aaron Johnson
Crédit avatar : l'homme de Lys.
Messages : 708
Nationalité / origines : Anglaise
Situation : En couple
Avec qui ? : Avec Peter Michaels, une relation qu'il garde cachée pour l'instant.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Tout juste diplômé en Musique et en Management
Job/Métier : Grâce à son label de musique T△LENT, il produit et enregistre des artistes indépendants
Adresse de résidence : Dans la résidence des Phi Epsilon
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M. Clarence Burns
Voir le profil de l'utilisateur

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty




COACHELLA BROTHERLY


C’était étrange de partager des contacts heureux et complices avec Lukah. Ce qui avait été l’évidence durant des décennies semblait s’être perdu depuis leur arrivée sur le sol américain. Lysander s’était perdu dans ses ambitions, Lukah dans ses propres choix. Dès que le jumeau pensait à lui, l’autre le considérait comme égoïste. A présent, il réalisait amèrement qu’il avait été le plus égoïste des deux dans l’histoire et si toutefois il n’était pas prêt à formuler réellement sa repentance, il comptait bien rattraper le temps perdu. Peut-être se montrer moins concentré sur lui-même pour mieux appréhender le quotidien de son ainé. Il voulait être présent pour chaque moment dans la douleur comme dans la liesse. Et s’il pouvait être à nouveau responsable de son épanouissement, Lys porterait ce rôle avec fierté. Il avait en quelque sorte signé ce pacte implicite de par une chamaillerie qu’il ne s’était plus permise depuis longtemps. L’étudiant était radieux et heureux. Il fut bien longtemps qu’il n’avait pas laissé l’insouciance engloutir ses angoisses. Néanmoins, il regretta presque son geste quand il lut la revanche dans son regard clair. Il pédala aussi vite dont il était capable mais l’engin refusait d’avancer si bien que Lukah s’accrocha bientôt sur le rebord du bateau. « C’est toi l’enfant, tu veux même pas nager ! Elle est bonne l’eau non ?! » Lys sentit son heure arriver à grands pas et il essaya d’échapper à sa portée mais autant dire que le pédalo n’avait jamais paru aussi étroit.  Il ne supporterait pas d’être mouillé en plus de ne pas être le meilleur des nageurs. Mais l’expression sur le visage de son ainé laissa penser qu’il n’avait peut-être pas autant apprécié la blague comme il l’avait cru. Arborant une moue déçue, il finit par tendre la main pour attraper la sienne et le remonter à bord. Mal lui en prit, à peine leurs paumes se touchèrent que Lysander se sentit happé dans l’eau du lac. Aussitôt il sentit ses boucles lui flotter dans l’eau et lorsqu’il émergea sa tête, elles se collèrent immédiatement sur son front. « Merde putain ! » Hurla-t-il avant de dégager ses yeux. Il fusilla du regard un frère complètement écroulé de rire, tenant à peine à la surface grâce  au pédalo. Furieux, Lysander frappa violemment l’eau pour lui en envoyer au visage. « On voit que c’est pas toi qui met des heures, vu la pelouse que t’as sur le crâne. » Se vengea-t-il en mettant l’accent sur la coiffure visiblement plus courte que Lukah n’avait exigé. Il nagea jusqu’à lui tant bien que mal avant d’attraper ses épaules larges dans l’espoir de le couler. Les gamineries pouvaient durer l’après-midi comme une poignée de minutes… Pour une fois, Lysander accepterait tout ce qui viendrait de lui.


TWIN.       PETER.

if you can just stop loving him then you never really loved him at all; love doesn't work that way. if you ever truly love someone, then it never goes aways. there are all different sorts of love. it can even become hate and, really, hate is just another kind of caring. hate is only a form a love that hasn't found a way to express itself logically. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptyLun 20 Oct 2014 - 21:06

avatar
Invité
Invité

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty

Son air effaré, l’agacement sur ses jointures, Lukah aurait fait n’importe quoi pour les retrouver sur son visage d’enfant boudeur. C’était ainsi qu’il l’avait connu et c’était ainsi qu’il se plaisait à le retrouver. Son frère, la seule personne avec laquelle il se sentait en pleine confiance, la seule personne qui ne le quitterait jamais. Il savait que Lys lui en voudrait terriblement pour ce geste, sur le coup. Parce que le cadet était tout simplement incapable de garder une rancœur contre lui, quelle qu’elle soit … Sa main sur son crâne, Lukah reprit doucement son calme. « C’est vrai que je n’ai plus ce problème là … Tu devrais essayer frère, raser cette tignasse ou laisser tomber la gomina. Je te trouve plutôt pas mal comme ça moi ! ». L’eau volait jusqu’à son visage. Que n’avait-il pas fait ou dit. Les cheveux chez les Foster, il fallait croire que c’était sacré. « T’inquiètes pas, même comme ça tu plairas toujours autant à tes groupies ». Les lèvres mordues pour ne pas laisser un énième rire moqueur s’échapper trop facilement, Lukah prit garde au rapprochement rapide de son frère qui nageait jusqu’à lui. « Fais pas le con Lys ! ». Mais le rire ne pouvait être tenu plus longtemps. Lukah manqua de s’étouffer quand son frère lui mit la tête sous l’eau. Une suffocation, un étouffement de rire et de joie, bien différent de l’étranglement que générais sa vie de tous les jours, il aurait pu le vivre encore et encore, des dizaines de fois. Un moment auquel il n’était pas prêt de mettre fin. Parce que ce jeu, ce moment privilégié retrouvé auprès de son frère lui permettait de penser à autre chose, de réparer ses erreurs et son cœur abimé. Parce qu’il n’aurait voulu être ailleurs pour rien au monde.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... EmptyLun 20 Oct 2014 - 21:06

avatar
Invité
Invité

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty

FIN DU RP
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...   Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty

Contenu sponsorisé

Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lysander ∞ le but c'est de rester sur le pédalo ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a des jours où il est préférable de rester au lit [Fe]
» L'ONU devrait rester 4 ans de plus en Haïti
» Sam et Frodo ou une amitié malsaine ?
» En a marre de rester seule tous les soirs
» On m'a toujours dit qu'il fallait sourire, parce que la vie, elle est belle... L. D. Frot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: