Le Deal du moment : -43%
Pied mixeur Moulinex DD64210 OPTICHEF
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 

 Cold champagne for great success [PV Leah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Cold champagne for great success [PV Leah]   Cold champagne for great success [PV Leah] EmptyMer 30 Juil 2014 - 14:15

avatar
Invité
Invité

Cold champagne for great success [PV Leah] Empty


Cold champagne for great success
Leah & Joseph

Ces derniers mois, il n'avait pas particulièrement eu beaucoup de bonnes nouvelles. Que ce soit de la part de ses collaborateurs ou de ses amis, cet été avait été relativement vide. Déjà, des projets sortis n'avaient pas eu les bénéfices escomptés. Sauf un qui avait rapporté huit millions de plus sur le budget de production, ce qui était plutôt quelque chose de bon. Joseph n'était pas habitué à s'occuper de films d'horreur mais celui là avait réussi à avoir un scénario original et le cast qu'ils avaient retenus pour les rôles avait attiré énormément de bonnes critiques sur le film. En terme de publicité pour la Great Major, les bénéfices se calculeraient en terme de nombre d'entrées au prochain film produit. Tout ceci était généralement un superbe départ pour le réalisateur et les acteurs et aussi, ajoutait du poids au CV du producteur. Cette journée-là, Joseph avait un emploi du temps plus light que d'habitude et il fit le point au téléphone avec le réalisateur. Certains acteurs de la production n'étaient pas dans le coin et il avait décidé de prendre rendez-vous avec certains d’entre eux pour leur proposer un éventuel contrat d'exclusivité. Bien entendu, peu de gens aimaient se fermer les portes comme ça, mais un succès n'était généralement pas immortel et il fallait bien surfer sur la vague. D'ailleurs, Joseph se doutait bien que les acteurs les plus ovationnés avaient déjà reçu des centaines de propositions de films, de séries ou de pubs. Le contrat qu'il avait préparé pour le cast principal et secondaire permettait pas mal d'espace pour ne pas se sentir étouffés. Mais tout cela était bien entendu modifiable et certainement altérable plus tard, suivant ce qui se passerait.

Comme pour toutes les réunions en nombre réduit, Joseph donnait rendez-vous aux gens dans son bureau. Spacieux et bien décoré, en plus de son bureau, il offrait un espace avec des canapés et une table basse qui pouvait permettre de parler d'une manière moins professionnelle. C'était aussi une stratégie avec certains investisseurs. Se trouver derrière un bureau pouvait intimider les gens, donner l'illusion qu'on était au même rang pouvait permettre de mettre en place certains contrats. Pour le coup, Joseph ne cherchait pas particulièrement à impressionner la jeune fille qu'il s’apprêtait à recevoir. Leah était une jeune actrice qui avait fait une superbe performance à l'écran. Il avait été présent à son audition et aux premiers jours de tournage. Jo était ensuite revenu se mettre au courant du projet plusieurs fois jusqu'à la fin et avait passé des heures et des heures à la postproduction pour optimiser le résultat selon les souhaits de ses investisseurs. Autant dire que ces derniers étaient très satisfaits de leurs parts. Revenant à peine d'un déjeuner prit sur le pouce, il avait posé sur la table, un panier de fleurs, du champagne et quelques bons, entrées VIP dans des lieux branchés de Los Angeles ainsi que des bons gratuits pour certaines boutiques qui cherchaient à faire porter leurs habits par des stars. Son téléphone sonna. Il appuya sur le bouton du haut parleur. « Monsieur McCloud ? Mademoiselle Bennett vient d'arriver. » « Envoyez la tout de suite. » Ce n'était pas tous les jours qu'il félicitait quelqu'un finalement, les producteurs démarraient toujours des centaines de projets pour en terminer soixante pour cent avant la fin et dans ce qui restait, seulement la moitié amenait des revenus.

Lorsque la porte s'ouvrit, Joseph saisit l'énorme panier et, avec un grand sourire, annonça « Félicitation mademoiselle la star ! » Il lui remit le panier avant d'ajouter « Alors, tu arrives à t'en sortir avec ta nouvelle notoriété ? Ton agent ne devient pas fou ça va ? » Il était souvent difficile de faire face à la célébrité quand on était jeune. Joseph en avait vu des jeunes acteurs enchaîner les mauvais choix juste après un superbe projet.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cold champagne for great success [PV Leah]   Cold champagne for great success [PV Leah] EmptyMer 30 Juil 2014 - 16:27

avatar
Invité
Invité

Cold champagne for great success [PV Leah] Empty

C’est dingue, cet été est passé à une vitesse folle. Mon dernier film est sorti alors que je prenais la route pour Coachella et c’est de là-bas que j’avais vécu le succès surprise du long-métrage. Ce n’était pas vraiment une surprise pour moi, le scénario était vraiment génial, mais nous savons tous dans le milieu que les films d’horreur ne sont pas ceux qui rapportent le plus. Nous avions malgré tout bénéficié d’un budget confortable qui nous avait permis de mettre en scène le scénario de la plus belle des manières, avec des scènes assez gores lors des meurtres et un cadre parfait. Quelques petits effets de sang avaient été ajoutés ensuite en post-production et les quelques milliers de dollars que nous avions pu conserver du budget initial après le tournage avaient été placés dans la campagne marketing. Tout cet aspect financier et promotionnel ne m’avait cependant pas vraiment concerné, je m’étais présentée à quelques avant-premières, quelques séances de dédicaces pour rencontrer le public, impatient de voir le film mais rien de plus. Pas parce que je n’avais pas souhaité en faire plus mais parce que je n’étais que l’une des actrices du casting principal du film.

Ce film, je n’étais pas censée le tourner au départ, je m’étais disputée avec mon père et je m’étais lancée sur le premier projet qui avait attiré mon attention, tout cela pour lui prouver que je n’avais nullement besoin de lui pour faire carrière dans le cinéma. Il avait des raisons de le penser, ma carrière se résume actuellement à 90% de films qui sont ceux qu’il a réalisé mais à présent, le vent semble enfin tourner. Ma performance dans le film a été largement saluée, j’ai été récompensée à deux festivals de films fantastiques et d’épouvante dans lequel le film était présenté en exclusivité et les propositions s’étaient multipliées depuis la sortie du film en salles. Cet été je m’étais donc livrée à la lecture intensive de plusieurs scénarios de films ainsi qu’à deux scénarios de séries télévisées tout en profitant de Coachella. Certaines propositions m’ont fait rire, deux millions de dollars pour accepter le tournage d’un film pornographique par exemple, chose que je ne me vois pas, mais alors pas du tout, faire, ce n’est pas la carrière que je souhaite poursuivre. Alors oui, ils ont bien fait d’essayer hein, qui ne tente rien n’a rien mais bon, ce n’est pas parce qu’une autre actrice et moi avons eu droit à une scène lesbienne très sensuelle à l’écran lors de ce film d’horreur que je vais me mettre à tourner des films X, ce n’est qu’une scène parmi d’autres. Passons, aujourd’hui, maintenant que je suis rentrée de Coachella, j’ai rendez-vous avec Joseph McCloud, le producteur du film, celui qui a cru en moi dès les castings et qui m’a offert ma chance en acceptant de me prendre alors que des actrices bien plus connues que moi s’étaient présentées.

Je dois être à l’heure puisque la secrétaire de Joseph ne tarde pas à me faire monter dans le bureau du producteur, je pensais devoir attendre mais, pour être honnête, ça m’arrange de ne pas avoir à le faire. Je ne suis pas du genre très patiente voyez-vous. J’arrive à la porte de son bureau, la secrétaire me l’ouvre et m’annonce. « Félicitation mademoiselle la star ! » J’entre et referme la porte derrière-moi, souriante. Je m’approche pour lui serrer la main, c’est comme ça que nous sommes censés nous saluer dans le milieu je crois, et prendre le gros panier plein de goodies qu’il m’a préparé. « Merci, merci d’avoir cru en moi ! » Je me sens obligée de le remercier, je lui suis redevable après tout. J’ai d’ailleurs gagné quelques fans supplémentaires cet été en me produisant avec les Mad Minds, le groupe de mon ami Joshua avec lequel je me produis depuis un an maintenant. « Alors, tu arrives à t'en sortir avec ta nouvelle notoriété ? Ton agent ne devient pas fou ça va ? » Je souris, le suis pour m’installer sur le canapé à côté de la petite table basse, je dépose le panier sur le sol, ne prêtant pas trop attention à ce qu’il y a à l’intérieur pour le moment. « C’est encore tout nouveau mais les fans ne sont pas trop encombrants et sont très compréhensifs, tout va pour le mieux. » Je marque une pause et reprends, à propos de mon agent. « On a bien rigolé, mon agent et moi, j’ai reçu des propositions assez spéciales. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cold champagne for great success [PV Leah]   Cold champagne for great success [PV Leah] EmptyLun 4 Aoû 2014 - 12:35

avatar
Invité
Invité

Cold champagne for great success [PV Leah] Empty

Le sourire radieux de la jeune fille redonne un peu de baume au cœur de Joseph. Il y en avait qui, sur l'écran, arrivaient à sourire pendant deux heures consécutives et qui, ensuite, en dehors des plateaux, se tapaient une tête d'enterrement ignobles. Peut être la richesse, peut être le snobisme. En tout cas, Jo espéra que Leah ne troquerait jamais son sourire pour une gueule de marbre dans sa carrière. Après s'être serré la main et lui avait donné le panier, elle le remercie pour l'avoir légèrement sponsorisé auprès des investisseurs « Non non, ne me remercie pas, tu as fais tout le boulot à l'écran. ». Les producteurs étaient du genre petites mains de l'ombre pour les spectateurs. Pour les gens du milieu, c'étaient souvent des emmerdeurs et des oiseaux de mauvaise augure. Chacun sa vision du métier. Le but était de se faire rencontrer les volontés artistiques réalistes et l'argent pour pouvoir obtenir un produit fini. Ca avait l'air simple aux premiers coups d'oeil mais ça demandait bien plus de logistique qu'on ne pouvait le penser. Chaque chose avait son coût et c'était à Joseph de les calculer et d'essayer de ne pas gâcher de l'argent. Bien entendu, il y avait des moments où son boulot se contentait de limiter les dégâts mais heureusement, il vivait aussi pour ces moments-là, où le succès était au rendez-vous.

Une fois installés das les canapés de son bureau, la jeune fille lui confia que tout ce remue-ménage était nouveau pour elle mais, heureusement, les fans n'étaient pas flippants et énervants comme ça pouvait être le cas. Il faudrait peut être encore deux trois films et quelques milliers de dollars en plus pour qu'ils commencent à devenir inquiétants. Pour cette raison (et d'autres), Joseph ne voudrait jamais passer de l'autre côté de la caméra et troquer son anonymat auprès du grand public. Il n’était connu que des personnes riches ou du milieu et ça lui convenait déjà largement. Enfin, elle admit qu'elle avait déjà reçu des propositions, dont certaines « spéciales » comme elle disait. Joseph sourit, il avait sa petite idée au sujet des propositions qu'elle avait reçu, après tout qui ne tente rien n'a rien, mais il n'avait pas particulièrement envie d'en savoir plus. « Oui, c'est là que vont commencer les choix difficiles. Mais tu sais, en plus de ton agent, on peut aussi t'aider à faire le tri, on peut aussi te réserver des projets et même te proposer des scénarios personnalisés... » Des personnes comme ça, il fallait les garder de son côté. Avec sa notoriété, à ce moment, si elle signait un contrat avec eux, elle pourrait relativement demander la priorité sur les castings et sur certains rôles directement. Aussi, pour des personnes aussi jeunes, une certaine flexibilité au niveau des rôles était toujours possible. « Après, ça dépend de ce que tu veux. Si tu veux devenir une actrice de genre avec des films sur le même thème ou diversifier sa carrière. Sache qu'il est très facile de faire un faux pas dans ce milieu. Comme tu as pu le constater dans les propositions que tu as déjà reçu, toutes sortes de gens vont tenter de t'approcher... » Joseph espérait surtout que le fait d'avoir déjà travailler avec elle lui donnerait envie de réitérer l'expérience. Perdre un talent comme ça, ce serait la pire nouvelle du moment à coup sûr.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cold champagne for great success [PV Leah]   Cold champagne for great success [PV Leah] EmptyVen 15 Aoû 2014 - 17:31

avatar
Invité
Invité

Cold champagne for great success [PV Leah] Empty

J’ai eu de terribles moments dans ma vie, le crash d’avion auquel j’ai survécu m’a mis sur les genoux, je ne suis pas parvenue à me relever immédiatement, j’ai sacrifié énormément et je me suis enfoncée dans les ténèbres. Deux tentatives de suicide, le début d’une carrière dans les combats clandestins et le retour de mon meilleur ami Lukah… Voilà ce dont j’ai eu besoin pour me mettre un bon gros coup de pied au cul, j’ai affronté mes démons, je lutte toujours contre certains au quotidien. Jamais je n’oublierais que mon petit frère, comme j’aimais l’appeler, m’a accompagné sur ce vol en direction de Paris pour me faire plaisir, jamais je n’oublierais qu’il n’a pas eu la chance de réchapper à l’accident, contrairement à moi. J’ai soudainement l’une de mes cicatrices qui me démange, celle située au niveau de mon bas ventre, la faute à un vilain morceau de la carcasse d’avion qui m’avait empalée au moment de sombrer dans la flotte. Je reviens de loin et c’est ce qui me donne l’envie de sourire, j’ai envie de me battre pour retrouver la fille que j’étais avant ce tragique accident qui m’a projeté en une des faits divers, moi et les dix-sept autres survivants du crash. Nous avions baigné dans le sang en plein milieu de l’océan pendant dix, peut-être vingt minutes avant d’être secourus. Dans notre malheur nous avons eu énormément de chance, l’anomalie avait été décelée quelques minutes auparavant, tout le monde était déjà sur le coup avant le crash. Passons, la roue tourne enfin et je m’en réjouie, je ne suis pas une actrice prétentieuse, je ne suis pas intéressée par le fric, j’ai juste envie de faire mon travail. Incarner des personnages, aussi différents soient-ils, est ma thérapie, une thérapie efficace et je me sens reconnaissante d’avoir pu compter sur le soutien de Joseph. « Non non, ne me remercie pas, tu as fais tout le boulot à l'écran. » Mon sourire gagne en épaisseur, je baisse la tête, contente de l’entendre dire cela. C’est toujours agréable d’être complimentée par un producteur, surtout dans le milieu, c’est tellement rare. Les producteurs sont globalement tous les mêmes, attirés par l’appât du gain, ils se fichent un peu de ce que pensent les acteurs, s’ils sont banquables ils sont dans leurs petits papiers mais s’ils commencent à être sur le déclin dans un film, s’ils font un flop c’est terminé. Je me méfie d’eux, je préfère butiner un peu partout plutôt que d’être jetée comme une vieille chaussette une fois que j’aurais suffisamment rapporté de fric à l’industrie.

Nous discutons plus sérieusement, nous sommes là pour parler affaires, je le sais et mon agent, l’un de mes amis de longue date, m’a fait un topo, ce contrat pourrait être décisif mais il trahirait cette envie de butiner, de ne pas être la machine à blé d’une équipe le temps que ça devra durer puis d’être jetée comme une malpropre. J’ai envie de durer, pas d’être l’actrice d’un ou deux films seulement. « Oui, c'est là que vont commencer les choix difficiles. Mais tu sais, en plus de ton agent, on peut aussi t'aider à faire le tri, on peut aussi te réserver des projets et même te proposer des scénarios personnalisés... » Je prends le temps de méditer, c’est tout à fait justifié non ? Je ne veux pas prendre une mauvaise décision, surtout pas. « Je dois admettre que l’idée est séduisante, vous avez déjà quelques exemples d’éventuels scénarios, de personnages à me proposer ? » S’il m’a fait venir c’est qu’il a quelque chose derrière la tête, du moins je suppose et je l’espère aussi, j’ai envie de battre le fer pendant qu’il est chaud. « Après, ça dépend de ce que tu veux. Si tu veux devenir une actrice de genre avec des films sur le même thème ou diversifier sa carrière. Sache qu'il est très facile de faire un faux pas dans ce milieu. Comme tu as pu le constater dans les propositions que tu as déjà reçu, toutes sortes de gens vont tenter de t'approcher... » Je l’écoute attentivement, savourant ma coupe de champagne. Je ne le quitte jamais du regard, je bois ses paroles à la même allure que mon champagne, lentement, en prenant bien en compte tout ce qu’il me dit. Il a ce charme, cette capacité à séduire avec les mots, pas besoin d’un physique pour convaincre et il l’a complètement compris. Bon, si on prend une petite seconde pour mater, il est loin d’être en reste non plus, il est très séduisant même. « Pour le moment, j’ai envie de prendre des risques calculés, je ne veux pas me lancer dans un virage trop brutal juste pour dire d’avoir changé de genre. J’apprécie énormément le genre épouvante, fantastique… Poursuivre sur cette lancée ne me dérange pas, cela demande beaucoup plus de travail que pour la plupart des autres genres, je pourrais donc me lancer une fois que j’aurais suffisamment de filets pour rebondir en cas de besoin. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cold champagne for great success [PV Leah]   Cold champagne for great success [PV Leah] Empty

Contenu sponsorisé

Cold champagne for great success [PV Leah] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cold champagne for great success [PV Leah]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser