Le deal à ne pas rater :
Sélection d’ebooks gratuits en français proposée par La Fnac
Voir le deal

Partagez
 

 it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki]   it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki] EmptySam 2 Aoû 2014 - 2:22

Oscar Luccheti
Oscar Luccheti
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 12/02/2014
Prénom : Ferdi
Célébrité : Thom Morell
Crédit avatar : (c) FA
Messages : 1040
Nationalité / origines : Sicilien (Italien)
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Doctorat en exercice du droit. ("juris doctor" ; 7ème et dernière année)
Job/Métier : Bénévole à l'orphelinat et dans des associations diverses ; il assiste également son frère à faire les comptes pour son salon de tatouage
Adresse de résidence : Eastside, avec son grand frère, Fabio
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : MLTR, YBH, SCS, BSS, PLM, COK

it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki] Empty


it's as clear as the october sky.
FEAT. HIROKI L. GRAY

C'est une troisième semaine qui commence au festival, aujourd'hui. Une troisième semaine annonçant avec elle son lot de nouvelles expériences (encore et toujours !), la croissance exponentielle du bonheur que je ressens, simplement en étant ici ... Et également, un nouvel emploi du temps de bénévolat avec une nouvelle partenaire dans mes tâches. Je suis un peu déçu de ne plus pouvoir travailler aux côtés de Marius, ces deux prochaines semaines ... Mais pour le coup, la jeune fille avec laquelle je suis censé travailler ne me semble pas trop désagréable, ce qui est plutôt prometteur. J'avais également eu droit à une tâche supplémentaire qui m'était individuelle : celle d'assister l'un des photographes pendant les deux prochaines semaines. Levé de bonne heure par ce lundi matin, je m'étais donc rendu au point de rendez-vous convenu avant de me faire accueillir par le dénommé Hiroki Gray. Suite à cela, nous avions probablement plus ou moins fait le tour de la vallée de Coachella à pied, trois fois de suite, lui s'avançant avec élégance et agilité vers de nouvelles destinations, toutes plus intrigantes, visuellement, les unes que les autres ... Moi marchant d'un pas lourd et maladroit, occupé à tenter de trimbaler ce lourd matériel photographique qui, à vue d'oeil et pendant la première demi-heure, ne pèse pas si lourd que ça mais finit malgré tout par épuiser complètement son porteur avant la fin de la journée. C'est donc en tentant de dissimuler mon essoufflement que je suis silencieusement monsieur Gray jusqu'au lac Eldorado, me demandant cependant s'il compte éventuellement s'arrêter pour prendre une pause avant demain et, surtout, comment il compte m'occuper pendant deux semaines alors qu'en une journée il semble avoir pris assez de clichés pour remplir (au moins !) une dizaine d'albums photos.

- Où veux-tu que je pose le trépied cette fois-ci, monsieur Gray ? Je lui demande alors, d'un regard implorant. Pas trop loin, s'il te plait, pas trop loin. Mes mains souffrent le martyr.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki]   it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki] EmptySam 2 Aoû 2014 - 2:47

avatar
Invité
Invité

it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki] Empty


it's as clear as the october sky.
FEAT OSCAR LUCHETTI

Encore un nouvel assistant. Il ne s’y attendait pas vraiment à vrai dire, mais vu comme ça s’est bien passé avec Grace, il est plutôt content de ravoir quelqu’un. C’est tellement un plaisir pour lui de partager sa passion à vrai dire. Et puis, ça lui évite d’être absolument chargé comme une mule, et il faut bien avouer que quand il voit Oscar se ramener, il a envie de l’embrasser longuement en mode : oh oui, un homme avec des muscles ! Mais il n’en fait rien, il se contente de lui sourire gentiment en se présentant, lui expliquant le programme de la journée. Hiro c’est promis de photographier chaque jour le festival afin de pouvoir faire une sorte d’album chronologique et de ne louper absolument rien. Son PC commence d’ailleurs à être un peu meurtri par la tonne de photos qu’il a pu prendre en si peu de temps. Cette fois, il n’a que trois sacs à porter, Oscar se chargeant du plus lourd et plus encombrant, le pauvre. Hiro n’a pu s’empêcher de lui demander plus d’une fois s’il allait bien. Il faut avouer quand même que ce n’est pas si léger que ça. Parfois il se dit qu’il lui faudrait une voiturette de golf, mais lui qui avait un simple torse plat et joliment dessiné, commence à avoir des abdos se dessinant. Alors, il se dit que ce n’est pas si négatif toute cette marche. En fin de journée, ils arrivent au lac, idéal pour terminer une journée de dur labeur à vrai dire. Il sourit en coin en observant la beauté du paysage, s’arrêtant dans un endroit idyllique, pas totalement proche de l’eau pour avoir une vue plus large, mais pas trop éloigné non plus. « Où veux-tu que je pose le trépied cette fois-ci, monsieur Gray ? » Sortant de sa rêverie, il se tourne vers le jeune homme qui semble pas mal exténué. « Laisse le sac ici Oscar, et repose-toi un peu. » Il lui sourit et pose aussi ses sacs à terre avant de lui donner son sac à dos. « Y’a à boire et à manger dedans, fais-toi plaisir, juste que les choses avec une croix rouge dessus, c’est bio et végétarien pour moi. » Il sourit. « Mais si tu veux goûter tu peux hein. » Il attrape un trépied avant de le poser à un endroit, puis un second, le mettant plus loin pour avoir deux vues. Il met l’appareil numérique en automatique pour qu’il prenne une photo toutes les minutes avant de poser celui à réflexes sur le trépied juste à ses côtés. « Demain, on marche pas. » Il fait une petite moue en disant ça. « On va trier les photos et les retoucher. Tu me donneras ton avis dessus comme ça. On fera ça que l’après-midi, tu pourras dormir le matin, ou te baigner. » Il lui sourit. « En tout cas, franchement, bravo pour ta première journée, t’as bien suivi le rythme. » Il se passe la main sous son marcel, laissant ses abdos se dévoiler, même s’il a une tenue légère (parce que tanktop et short, c’est pas si chaud), là, il est vraiment en ébullition avec une journée pareille.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki]   it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki] EmptySam 2 Aoû 2014 - 13:39

Oscar Luccheti
Oscar Luccheti
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 12/02/2014
Prénom : Ferdi
Célébrité : Thom Morell
Crédit avatar : (c) FA
Messages : 1040
Nationalité / origines : Sicilien (Italien)
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Doctorat en exercice du droit. ("juris doctor" ; 7ème et dernière année)
Job/Métier : Bénévole à l'orphelinat et dans des associations diverses ; il assiste également son frère à faire les comptes pour son salon de tatouage
Adresse de résidence : Eastside, avec son grand frère, Fabio
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : MLTR, YBH, SCS, BSS, PLM, COK

it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki] Empty

Punaise, qu'est-ce que c'est lourd, du matériel photo. Je me demande comment monsieur Gray parvient à se trimbaler tout cet impressionnant attirail lorsqu'il ne peut pas faire recours aux services d'un assistant ... Avec de me dire que lorsqu'il est tout seul, il doit probablement s'arranger pour "voyager" plus légèrement. Hiroki m'invite alors à déposer le sac "ici", chose que je fais sans plus attendre, que trop enthousiaste de pouvoir (enfin !) me libérait de ce poids qui me sciait les épaules. Laissant le sac se poser délicatement contre le sol, accompagnant ce mouvement d'un "Ouf" de soulagement, je m'étire alors afin de tenter de faire oublier à mon corps cette douleur meurtrière qui me laissera, très certainement, d'inconfortables courbatures au réveil, demain matin. C'est alors qu'il me propose à boire et à manger et je prends le sac qu'il me tend, surtout parce que je ne veux pas paraitre malpoli. En effet, bien que je n'ai pas eu le temps de déjeuner, avec tout ce que nous avions fait dans la journée, il faut croire que trop d'effort coupe l'appétit. Je ne cracherai pas sur quelque chose à boire, cependant ... Tout du moins, tant qu'il s'agit d'eau de source plate. Ouvrant alors le sac avant d'examiner les contenus de celui-ci, j'écoute ses précisions sur la nourriture organique et bio à ne pas toucher, sauf si je désire en goûter. Pour le coup, la proposition me semble alléchante ... Mais dans la mesure où il n'est pas obligé de me nourrir et de me donner à boire, je n'ose pas franchir une limite à ne pas dépasser. En effet, je me sens mal à l'aise lorsque les employeurs refusent que je les rembourse pour mes frais d'alimentation, me disant que "ici, les bénévoles ne sont pas payés alors les bénévoles ne paient pas". Si c'est certes généreux de leur part, l'idée d'être un poids économique à autrui ne pèse pas léger sur mes épaules. Voyez-vous, je suis un homme qui aime pouvoir assumer ses responsabilités et subvenir lui-même à ses besoins. Je suis un homme qui chercher à encourager la générosité chez les autres mais qui préfère que cette générosité soit dirigée envers des personnes plus méritantes que lui (à savoir des handicapés, des sans abris ou d'autres personnes en grand besoin d'un sourire amical). Pour ma part, je n'ose même pas vivre aux dépends de mon frère ! Aussi rapidement qu'il m'en a été possible, j'avais commencé à gagner de l'argent, moi aussi afin de pouvoir contribuer à nos finances collectives et de pouvoir payer une fraction du loyer.

Monsieur Gray commence alors à installer son matériel tandis que je décapuchonne une bouteille d'eau que je finis éventuellement par trouver, au fond de son sac. M'annonçant le programme de demain, je feins une légère déception ("On non, que c'est dommage ...") jubilant cependant intérieurement à l'idée de pouvoir donner à mon corps une chance de se remettre de ses douleurs de la veille. Je me demande si je devrais me lever tôt le matin ou non, malgré tout, bien qu'il me fait comprendre que cela ne sera pas nécessaire. Lorsqu'il me félicite pour ma première journée d'aide, je lui souris alors avant de répondre :

- Merci. J'espère que ma présence t'as aidé plutôt que le contraire. En effet, quitte à être bénévole, autant être un bénévole utile, non ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki]   it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki] EmptyDim 3 Aoû 2014 - 18:36

avatar
Invité
Invité

it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki] Empty


it's as clear as the october sky.
FEAT OSCAR LUCHETTI

« Merci. J'espère que ma présence t'as aidé plutôt que le contraire. » Hiro continue ses réglages sur les appareils photos sans pour autant se tourner vers Oscar mais il est souriant. Souriant parce que oui, il est content de sa présence et de son aide. « Oui bien sûr que tu m’as aidé. Franchement quand je dois porter tout, j’ai envie de me tirer une balle souvent. » Il rit doucement. Il s’allège quand il est seul mais quand il a vraiment besoin de tout afin de faire des clichés de qualité, il n’a pas le choix et il le fait. « Heureusement que je suis sportif. La prochaine fois que je viens ici, je prends un compteur de pas pour savoir combien de kilomètres je peux faire en une journée. » Il rit légèrement, mais au moins, avec tout ça, pas besoin d’aller courir tous les matins, il fait son sport en même temps que tout ça. Il se tourne légèrement pour le regarder alors, voyant qu’il n’a pris qu’une bouteille d’eau. Machinalement, il fait une petite moue. Il se remet en place pour commencer à prendre quelques photos, le paysage est absolument magnifique, mais à vrai dire, il a déjà pris le lac au soleil couchant. Culpabiliserait-il vraiment de se poser un peu de laisser faire ses appareils sans lui ? Probablement, mais il se dit qu’ils l’ont bien mérité à vrai dire. « J’viens de me rendre compte qu’on a même pas déjeuné… » Il grimace alors en se tournant vers le jeune homme. « Je suis désolé…. J’oublie souvent de manger quand je suis trop pris dans mon travail, tu aurais dû me le dire. » Il vient alors vers lui, se posant à ses côtés en baillant un coup, passant une de ses mains dans sa tignasse brune avant de l’attacher à moitié pour dégager un peu son visage et profiter de l’air frais qui se lève. Ouvrant le sac, il observe l’intérieur et lui donne un sandwich avant de s’en prendre un végétarien. « Franchement mange, de toute façon, même si tu manges pas, faudra que tu repartes avec parce que moi, je mange absolument pas de viandes. J’en prends juste quand j’ai un bénévole avec moi parce que je sais bien que tout le monde est pas végétarien. » Il déballe le sien avant de croquer dedans en poussant un petit soupir d’aise, pliant ses jambes en les ramenant vers lui pour que ses bras puissent trouver appuis sur ses genoux. « Le paysage est vraiment beau. » La scène est d’un romantisme absolue, idéale quand on est en couple à vrai dire. « Hmm, c’est quand même énorme de travailler pendant deux semaines sans être payé… si un jour, t’as des trucs à faire, tu me dis hein, j’vais pas t’enchaîner. » Il sourit. « Et pense aussi à te prendre à manger, c’est pas que ça me gêne de prendre pour deux, au contraire, mais je connais pas tes goûts, alors hésite pas. » Il se prend un jus de kiwi et en bois une bonne moitié d’un coup avant de croquer encore dans son sandwich.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki]   it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki] EmptyDim 3 Aoû 2014 - 22:31

Oscar Luccheti
Oscar Luccheti
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 12/02/2014
Prénom : Ferdi
Célébrité : Thom Morell
Crédit avatar : (c) FA
Messages : 1040
Nationalité / origines : Sicilien (Italien)
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Doctorat en exercice du droit. ("juris doctor" ; 7ème et dernière année)
Job/Métier : Bénévole à l'orphelinat et dans des associations diverses ; il assiste également son frère à faire les comptes pour son salon de tatouage
Adresse de résidence : Eastside, avec son grand frère, Fabio
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : MLTR, YBH, SCS, BSS, PLM, COK

it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki] Empty

Lorsque monsieur Gray m'avoue avoir envie de se "tirer une balle" lorsqu'il se retrouve contraint de se trimbaler tout son matériel de photographe professionnel seul, je ne peux que compatir avec ses propos, ayant moi-même cru que j'allais y passer en n'ayant cependant eu qu'un seul sac à porter tout au long de la journée. Ceci n'était donc pas un jeu de pouvoir sadique ... C'est bon à savoir. Je ne peux cependant pas m'empêcher de jouer sur l'ironie, prétextant un simple :

- Vraiment ? Pourtant, c'est léger comme une plume, ça, là ...

Avant de désigner le fameux sac de trépieds devant très certainement peser une demi-tonne geste de la main furtif et passager. Dire que je vais encore devoir me le porter jusqu'au camping ou jusqu'à son hôtel, selon là où il aura jugé bon de passer ses nuits ... Je souffre déjà rien que d'y penser. Lorsqu'il me déclare être sportif, je ris légèrement, gêné, avant de dire :

- Eh bien dis donc, moi qui me croyais sportif ...

Je devrais peut être me remettre à la gymnastique, étant donné que le yoga, bien qu'excellent pour la méditation, la relaxation et l'éradication du stress, semble bien moins idéal au bon développement des muscles. Tandis que le photographe fait des réglages sur son appareil, je m'occupe pour ma part en avalant goulument la moitié de la bouteille d'eau en quelques rapides gorgées. Ah ! Qu'est-ce que ça fait du bien de se rafraichir un peu ! Il s'excuse alors lorsqu'il se rend compte que nous n'avons toujours pas déjeuné et c'est d'un sourire compatissant que je lui réponds alors.

- Ne t'excuse pas, ce n'est pas grave : je n'aime pas manger lorsque je dois faire de l'exercice physique. Il faut dire que les autres garçons, au lycée, m'en ont rapidement ôté l'idée de la tête lorsqu'ils s'efforçaient à courir tous plus vite les un que les autres après avoir copieusement déjeuné. Les femmes de ménage n'étaient jamais ravies, le mercredi après-midi, ça, c'est quelque chose dont je suis sûr et certain au vu des nombreux vomissements imprévisibles ayant pris place lors de ces deux heures d'éducation physique hebdomadaires. Lorsqu'Hiroki s'assoit en face de moi pour me tendre un sandwich, je l'accepte à contre-coeur bien que pour le coup, le désir de manger s'est complètement évaporé de mes réflexes naturels. Je ne me sens cependant pas à l'aise de refuser le "présent" de la façon dont il m'a été présenté étant donné que maman n'avait jamais cessé de nous dire qu'un cadeau ne se refusait pas et ne se rendait jamais. Mes doigts jouent avec l'emballage en plastique tandis que mes yeux hésitants s'interrogent quant au comportement le plus approprié à adopter à ce moment précis. Ce n'est que lorsque Hiroki se met à croquer dans son sandwich que je déballe le mien avec peu de conviction afin d'y plonger mes dents aiguisées et d'en arracher une bouchée. Je ne pense pas que j'aurai suffisamment d'appétit pour le terminer mais, avec un peu de chance, un écureuil ou une autre bestiole adorablement sauvage se décidera de croiser notre chemin, histoire que je puisse "généreusement" lui refourguer l'intégralité de mon "déjeuner". Lorsqu'Hiroki déclare que le paysage est "vraiment beau", c'est en hochant de la tête que je lui partage mon avis sur le décor s'offrant alors à nous.

- C'est presque aussi beau qu'en Italie ... Mais pas tout à fait. Il en vient alors à parler de notre "collaboration", prévue pour deux semaines, et c'est souriant que je lui révèle que je suis bénévole non pas pour la quinzaine, mais bel et bien pour l'été.

- La raison pour laquelle je suis à Coachella, c'est pour aider. Normalement, je serai bénévole tout l'été et cela ne me dérange pas plus que cela. On reçoit des tickets restaurant, malgré tout, histoire de pouvoir se nourrir, et notre logement est payé pour nous ... Et promis, j'apporterai à manger, la prochaine fois. Une pomme. Ou une banane. Pas grand chose de plus, cependant, vu le peu d'appétit que ces journées épuisantes me laisse, une fois le crépuscule arrivé. Je n'ai même pas envie de diner, ce soir. Le silence s'installe alors paisiblement entre nous avant que je ne me décide à le briser avec ma curiosité.

- Et sinon ... Ça fait longtemps que tu en fais, de la photo ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki]   it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki] EmptyLun 4 Aoû 2014 - 15:13

avatar
Invité
Invité

it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki] Empty


it's as clear as the october sky.
FEAT OSCAR LUCHETTI

« Vraiment ? Pourtant, c'est léger comme une plume, ça, là ... » Il ne peut s’empêcher de rire à la pointe d’ironie d’Oscar. Vraiment, cette petite pique humoristique amuse le jeune photographe, parce que vu l’état actuel du jeune homme, il se doute bien que ça a été dit dans ce sens. Néanmoins, il ne réplique rien, il n’a rien à répliquer sur ça. « Eh bien dis donc, moi qui me croyais sportif ... » Hiroki hausse une épaule dans un petit sourire. « Je n’utilise presque jamais ma voiture, je fais tout à pieds et en plus de l’athlétisme, je fais de la boxe, du tir à l’arc et beaucoup de jogging… » Il sourit en coin. « J’ai du mal à rester inactif en fait. » Il sourit un peu en se disant qu’ici, à part de la marche, il n’en fait pas assez, et pourtant, comme il est constamment en mouvement, ses muscles se sont encore mieux dessinés qu’avant. Il s’empresse alors de s’excuser d’avoir oublié le repas de midi, il faut dire que quand il travaille, ça ne devient plus vraiment une priorité pour lui et on l’engueule souvent pour ça, il le sait parfaitement, mais là, il doit penser à quelqu’un d’autre. M’enfin, Oscar le rassure sur ça. Il fait une petite moue quand même. Manger reste essentiel quand on se dépense, au moins pour ne pas finir par faire de micro-malaise. « C'est presque aussi beau qu'en Italie ... Mais pas tout à fait. » Il tourne un regard intéressé vers le jeune homme. Alors c’est de là qu’il vient ? L’Italie. Il n’aurait pas vraiment su dire avec son air typé latino, il n’arrivait pas savoir avec précision. « Italien alors ? » Il sourit en coin. « J’ai déjà vu des photographies sur l’Italie, ça semble vraiment beau. Je me dis que chaque coin est différent, j’aime les paysages de l’Amérique, mais j’aimais aussi ceux du Japon. » Et pourtant, il n’a pas pu en voir beaucoup depuis l’orphelinat, jusqu’à ce que Grace ne vienne dans sa vie et le sorte de là, lui montrant alors le monde qui l’entourait depuis tout ce temps. Il sourit en coin, entendant vaguement les clics réguliers de l’appareil automatique au loin. « La raison pour laquelle je suis à Coachella, c'est pour aider. Normalement, je serai bénévole tout l'été et cela ne me dérange pas plus que cela. On reçoit des tickets restaurant, malgré tout, histoire de pouvoir se nourrir, et notre logement est payé pour nous ... Et promis, j'apporterai à manger, la prochaine fois. » Il hoche la tête faiblement avant de se tourner vers lui. « C’est bien d’être volontaire. » Il sourit. « Je le fais parfois avec une association qui aide les sans-abris et une autre pour la protection animale. » Ah, lui et son amour pour le règne animal. Mais pour le festival, il ne sait pas s’il aurait fait tout ça gratuitement à vrai dire. Une petite moue se dessine sur son visage presque parfait alors qu’il termine de manger son sandwich, voyant que son compatriote lui, n’en a pas vraiment envie. « Et sinon ... Ça fait longtemps que tu en fais, de la photo ? » Il hoche la tête doucement. « Enfin longtemps… Je sais pas vraiment si ça fait long. J’ai toujours dessiné en fait, beaucoup de portrait. Déjà au Japon, j’en faisais, c’était mon seul loisir. J’ai continué ici, et un jour j’avais 14 ans, on m’a mis un appareil photo en main pour en prendre à un mariage… et ça a été un coup de foudre en fait. » Il sourit un peu. « Et toi, tu as une passion ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki]   it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki] Empty

Contenu sponsorisé

it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
it's as clear as the october sky. [/w. Hiroki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser