-40%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de football Third Paris Saint-Germain – 2019/2020
54 € 90 €
Voir le deal

Partagez
 

 What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey}   What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey} EmptyLun 4 Aoû 2014 - 22:41

avatar
Invité
Invité

What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey} Empty


What did you say? Oh, right, just bullshit
Bailey & Alejandro

17 h 30, voilà l’heure qu’affichait actuellement le portable d’Alejandro. Il n’était ni trop tôt, ni trop tard, mais pour le jeune espagnol cela ne lui laissait qu’une petite demi-heure pour se préparer et partir en direction d’un bar pour y retrouver l’un de ses amis. Oui un pote à lui avait proposer une petite sortie, un rendez-vous au bar histoire de boire un ou deux verres et de parler de tout et n’importe quoi, enfin la routine quoi.

Posant son portable sur son bureau il partit dans la salle de bain pour se préparer, prenant une douche rapide tout en séchant une fois sortie. Il enfila un jean, une chemise et des chaussures de ville pour finalement se coiffer, parfumer et sortir tout habiller de la salle de bain. Observant l’heure sur son téléphone il pouvait dorénavant remarquer qu’il était déjà 17 h 50 et qu’il avait rendez-vous à 18 h. Aie. Envoyant un rapide SMS à son ami il lui prévint qu’il aurait maximum dix minutes de retard et qu’il pouvait déjà lui commander son verre si ça ne le dérangeait pas.

Dévalant quatre à quatre les escaliers il s’empara de ses clés pour finalement sortir de chez lui et prendre la voiture jusqu’à destination, passant un bon quart d’heure sur le trajet pour finir par se garer sur ledit lieu. Il descendit alors de son véhicule, le verrouillant au passage pour partir en direction du bar, entrant à l’intérieur de celui-ci pour rejoindre son ami, le saluant et le remerciant puisqu’il l’avait écouté et que son verre était déjà servi.

Très vite ils se mirent à parler de tout et de rien, conquêtes, familles, amis, cours, festival, tout et rien quoi. Mais un sujet se fit plus percutant qu’un autre, celui sur les sectes. Al’ ne savait pas grand-chose à propos de ces fameuses organisations. Pour lui elles étaient malveillantes et surtout mal vues :

- Personnellement, les sectes, c’est de la connerie. D’où se permettent-ils de manipuler mentalement leur disciple pour finalement s’approprier leurs biens et les maintenir sous contrôle ? Ne sont-ils que des chiens pour eux ?

Il se mit à secouer la tête, prenant son verre qu’il vida d’une traite, le reposant alors en écoutant son ami répliquer qu’il était d’accord, que les sectes ne devraient pas exister et que tous ceux qui en font partie sont soit des cinglés soit des demeurés, chose que le brundinet approuva d’un rire et d’un hochement de tête, ils emmerdaient ces satanés membres, voilà ce qu’il pensait d’eux.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey}   What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey} EmptyJeu 14 Aoû 2014 - 1:10

avatar
Invité
Invité

What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey} Empty



Je ne sais pas ce que je fais ici, à la base je devais retrouver une amie pour faire quelques achats pour la rentrée mais elle s’était confondue en excuses en annulant à la dernière minute. Difficile de lui en vouloir, sachant qu’elle était retenue chez elle après l’arrivée surprise de ses parents chez elle, parents qu’elle n’a pas eu l’occasion de voir depuis un an. C’est dans des moments comme ceux-là où je me retrouve submergé par la nostalgie, moi aussi j’aimerais avoir l’occasion de revoir mes parents mais ce n’est pas possible. Je n’ai pas la chance de disposer d’un père et d’une mère qui m’aiment, ils ont le cerveau complètement formaté et suivent les règles d’une stupide secte. Je les déteste, ils m’ont laissé souffrir, ils m’ont frappé, insulté et ont laissé les autres me frapper à leur tour, les traces de fouets seront présentes toute ma vie pour me le rappeler, mon corps entier en est recouvert, en particulier mon torse et mon dos et les souvenirs désagréables de cette période de ma vie ne cessent de me revenir en pleine gueule dès que j’ai le malheur d’ouvrir la porte à certaines réflexions intérieures sur mon passé. Je me suis échappé de cette secte il y a deux ans, je pense être en sécurité à présent, le serais-je à cent pourcent un jour ? J’ai du mal à y croire, j’ai toujours peur d’être retrouvé par des membres de la secte, je sais qu’ils m’ont cherché pendant un moment, ma tante m’a protégé et a trouvé un moyen de leur faire croire que je n’étais pas chez elle mais tôt ou tard, je le sais, ils feront le rapprochement et trouveront un moyen de m’approcher. J’en frissonne rien que d’y penser.

Tout cela pour dire que je n’étais pas censé finir dans un bar comme celui-ci, je fais simplement une petite pause, un bon chocolat chaud me réchauffant légèrement entre les doigts. Je suis installé au comptoir et j’écoute, bien malgré moi, les conversations de deux jeunes sur le côté gauche, ils parlent de tout et de rien mais un sujet retient mon attention. « Personnellement, les sectes, c’est de la connerie. D’où se permettent-ils de manipuler mentalement leur disciple pour finalement s’approprier leurs biens et les maintenir sous contrôle ? Ne sont-ils que des chiens pour eux ? » L’ami du petit jeune, à l’accent latino, rajoute une couche en qualifiant les gens présents dans les sectes de fous, ils seraient tous cinglés, je serais donc, moi aussi, cinglé ? Cette affirmation me touche directement et je me sens obligé de répondre, en les fixant. « Pour avoir été retenu dix-sept ans contre mon gré dans une secte, je ne pense pas que tous les membres soient cinglés, certains sont juste apeurés et n’ont pas d’autres options pour se sortir d’une mauvaise passe… » Je marque une pause, ne pouvant m’empêcher de rajouter, plus cassant. « Il vaut mieux éviter de juger un livre à sa couverture quand on ne sait pas de quoi il parle ! »


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey}   What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey} EmptyJeu 14 Aoû 2014 - 20:15

avatar
Invité
Invité

What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey} Empty


What did you say? Oh, right, just bullshit
Bailey & Alejandro

Alejandro était parti sur un sujet assez spécial il fallait l’avouer. Qui parlerait de sectes intentionnellement ou alors même passerait d’un sujet ultra banal contre un autre largement moins ? Peu de gens en effet, et parmi ceux-là se trouvaient le jeune espagnol. Très vite il se mit à donner son avis sur la question et il ne faisait pas vraiment gaffe aux gens l’entourant, non. Il se contentait d’exprimer son point de vue, point à la ligne. Mais malheureusement un homme, à leur droite, avait entendu leur conversation et visiblement ça ne lui plaisait pas vraiment que les deux jeunes hommes parlent de secte sans vraiment en savoir quelque chose. Bon ok Alejandro n’avait pas fait partie d’une de ces conneries, mais après avoir fait un devoir sur le sujet il savait de quoi il traitait, quand même, alors tout en arquant un sourcil il observa l’homme de haut en bas, répliquant finalement :

- Dans ta secte ils ne t’apprennent pas qu’on n’écoute pas la conversation des autres si on n’y est pas mêlé ? Non, j’en doute.

Il marque une pause et durant cette pause il observe l’homme face à eux. Peut-être allait-il trop loin, mais il n’aimait pas qu’on se mêle de choses qui ne concernaient pas les autres. Bon ok le gars face à lui disait avoir être membre durant dix-sept années contre son gré, mais disait-il la vérité ? Pourquoi mentirait-il après tout ? Mais bon avec tout ce qui se passe dernièrement, on pouvait bien se méfier des gens, alors le bel espagnol rajouta finalement :

- Je suis désolé que notre conversation t’es importunée. On va partir, ne te dérange pas pour nous. Puis sur ses mots il s’éclipsa accompagner de son ami, prêt à sortir du lieu communautaire.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey}   What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey} EmptyLun 18 Aoû 2014 - 12:24

avatar
Invité
Invité

What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey} Empty



Je n’ai pas pu me retenir, entendre à quel point on peut se faire une image négative de tous les gens qui sont dans des sectes sans se poser les bonnes questions m’agace. Alors oui, la plupart des membres d’une secte sont vraiment réellement timbrés mais il en existe un certain nombre qui sont là parce qu’ils n’ont plus rien, plus de proches, pas de famille, plus de travail, plus d’argent… Parce qu’ils ont besoin d’aide. Ils tombent dans une spirale infernale mais ils sont là par détresse et non par illumination. J’en ai croisé, des membres de ma secte qui n’avaient pas les mêmes idées que les gros dirigeants, ceux qui font peur aux gens comme moi. Je peux vous assurer qu’ils sont nombreux mais une fois que tu mets les pieds dans cet univers, une fois que tu deviens membre, difficile de raccrocher sans avoir de problèmes. Comment croyez-vous que j’en suis arrivé à laisser un homme pour mort en fuyant ? J’ai couru pendant des kilomètres, nourri par la peur, par l’adrénaline, pieds nus dans la forêt, j’ai été pris dans les ronces, les épines ont laissé des traces sur la paume de mes pieds. Ces deux jours intensifs ont laissé des traces, aussi bien physiquement que psychologiquement. Un vrai scénario de film d’horreur, ils m’ont cherché partout, je me suis même retrouvé à devoir plonger dans un lac pour leur échapper alors qu’ils étaient de passage en voiture, ils savaient bien que je ne pouvais pas faire des miracles à pied. J’ai mis du temps mais je m’en suis sorti, j’ai même fait le nécessaire pour m’assurer de ne plus jamais les revoir, du moins j’espère. Oui, car il y aura toujours un risque, que m’arrivera-t-il s’ils me retrouvent un jour ? Je connais les habitudes de ceux qui gèrent la secte, ceux qui font les lois au « village ». Beaucoup ont disparu du jour au lendemain et ne sont jamais revenus, que croyez-vous qu’ils soient devenus ? Je ne tiens pas à en être témoin, je ne tiens pas à être torturé, puni avant d’être achevé, je ne tiens pas à finir ma vie dans un trou sans manquer à personne.

Moi qui ne suis pas du genre à m’énerver, je ne peux cependant pas me contenir, j’ouvre ma grande bouche quitte à surprendre les deux jeunes hommes qui se trouvent à côté de moi, je tiens mon verre fermement dans une main et je n’hésite pas à rentrer dans le vif du sujet avec eux. « Dans ta secte ils ne t’apprennent pas qu’on n’écoute pas la conversation des autres si on n’y est pas mêlé ? Non, j’en doute. » Je le regarde avec dédain, de haut en bas, est-il vraiment sérieux ? Je ne suis pas de ces mecs qui parlent avec leurs poings mais je dois malgré tout admettre que la tentation est immense à cet instant. « Fais attention à ce que tu dis… » Et réfléchis bien avant de me répondre, je suis à deux doigts de te faire bouffer la surface en bois du bar sur lequel se trouvent nos verres. « Je suis désolé que notre conversation t’es importunée. On va partir, ne te dérange pas pour nous. » Ils sont sur le point de partir mais je suis décidé à ne pas le laisser s’en sortir comme ça. Je me lève, lui attrape le bras pour qu’il se retourne puis je soulève mon t-shirt, laissant entrevoir les cicatrices qui me rappellent quotidiennement d’où je viens et quelle est la sensation de la chair à vif après trente coups de fouet. « Tiens, fais-toi plaisir, toi qui aime juger les sectes sans savoir de quoi tu parles, prends cet argument pour mettre en exergue la folie de tous les membres ! »


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey}   What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey} Empty

Contenu sponsorisé

What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
What did you say? Oh, right, just bullshit. {feat Bailey}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser