Le Deal du moment : -85%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
22.95 €

Partagez
 

 ▬ liquor store blues ▬ brieg et victoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: ▬ liquor store blues ▬ brieg et victoire.   ▬ liquor store blues ▬ brieg et victoire. EmptyJeu 14 Aoû 2014 - 18:58

avatar
Invité
Invité

▬ liquor store blues ▬ brieg et victoire. Empty

Outrage à agent. En état d’ivresse. Douze heures en cellule.

D’un revers de main je frotte mon visage une énième fois.

« Vas y Vic, tu reprends un verre. » C’était avec un sourire que j’avais hésité. C’était en passant ma langue sur mes lèvres que j’avais hoché la tête en guise de non. Et c’était avec un regard insistant que j’avais accepté le verre en me disant que je n’y toucherai pas, que l’alcool ce n’était pas pour moi.

J’ai chaud. Trop chaud. Je tourne en rond, j’ai horreur de cela. Comme un lion en cage. Sauvage.

« J’ai trop bu. » Je me suis entendu prononcer après mon énième verre à une de mes amies, ou à une inconnue, il faut avouer qu’à ce moment-là, je ne reconnaissais plus personne. Je savais bien que je n’aurai pas dû me laisser aller autant, mais il fallait bien que je fête mon année comme il se doit. On ne passe pas en classe supérieure avec les meilleurs résultats tous les jours, n’est-ce pas ?

J’arrête de faire les cents pas. Je crois que ça me donne encore plus envie de vomir, à la vérité, et plus de cela, il faut avouer, que ça ne servira à rien de plus s’énerver.

Une fête étudiante qui tourne mal, il y en a souvent, non ? Une bande de gosses intelligents qui jouaient aux cons. Aux grands. « Les flics arrivent. » Je n’avais même pas réalisé, complétement bourrée. Comme jamais pour dire vrai. Première cuite, comme on dit, et je n’avais pas chômé. Il faut une première fois à tout, même à ça.

Je relève la tête en entendant du bruit, ça tourne autour de moi et je distingue le visage d’un mec que je ne connais pas. En même temps, je ne suis pas forcément habituée à faire un tour au commissariat.

« Je suis innocente, faites pas chier. » Je ne savais plus vraiment ce qu’on me reprochait, mais je savais juste que je ne voulais pas bouger du canapé. Ouais, c’était ça, je ne voulais pas rentrer. J’étais bien moi, là où j’étais.

Alors je me relève, rapidement, ou pas, j’en sais trop rien, et je m’approche de la porte de la cellule bien décidée à en sortir, bousculant le nouvel arrivant. « Je veux rentrer chez moi ! » Pour la crédibilité je repasserai, non parce que j’étais la numéro une sur la liste de ceux qui ne voulaient pas écouter et qui a préféré insulter.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ liquor store blues ▬ brieg et victoire.   ▬ liquor store blues ▬ brieg et victoire. EmptyDim 24 Aoû 2014 - 0:44

avatar
Invité
Invité

▬ liquor store blues ▬ brieg et victoire. Empty

Comment dire... A Los Angeles on pourrait croire que le monde est différent, et comment penser autrement une fois le regard plongé sur tous ces ornements? Il est perdu au milieu de nulle part, entre saint reno street et Beverly boulevard mais voilà pourquoi  il aime se promener la nuit, une fois tous ces bourges pieutés, calfeutrés à l'abri. Avachis sur un garde corps, il roule agréablement une pelle à son hot dog tout en reluquant une prostituée un peu plus loin sur le trottoir. Pas que ce soit d'un grand intérêt mais l'espace creusé dans cette mie imbibée sous sa langue le laisse songeur. Cela fait quelques temps que sa vie reste au point mort et qui pourrait-il blâmer? Personne en particulier car il en veut au monde entier... Il n'a qu'un maigre salaire, un frère à charge, un appartement dans un état pitoyable qu'il a lui même décoré d'un gout douteux, avec pour seule vue sur le monde extérieur quelques vitres brisées dont les morceaux, tout comme sa vie, ont été maladroitement recollés les uns aux autres.  Mais la vue de cette pute plus loin donne à son esprit le droit à quelques libertés qu'il n'a plus les moyens de se payer * Putain si j'avais 20 dollars je me la ferais bien...*

Finalement il saute de son perchoir, bien décidé à changer la donne. Il n'a plus fait de casse en solo depuis un bail, un détail qui dérange sur son cv d'anarchiste juvénile. Et comme il a perdu l'habitude de se couvrir, il y a fort à parier qu'il commettra un impair s'il s'y prend à la hâte.  Il dévale d'un pas lent la ruelle, songeant au prochain méfait qu'il commettra. Tirer un sac ne lui rapportera pas grand chose, une bagnole un peu plus, mais rien de tout cela ne lui vaudra de redorer son blason. Alors il décide d'aller dans les beaux quartiers un peu plus en amont où les villas victoriennes pullulent à foison. Mais c'est ici aussi que les flics se montrent les plus hargneux, où même les petits comités de quartier  veillent à leur sécurité...c'est un véritable défi qui l'attend, il en est conscient mais c'est aussi cela qui l'incite. Une demeure attire son regard, baignée dans la pénombre d'un grand platane qui borde l'allée centrale. Des buissons cheminent le long de la propriété, propices à sa furtivité. Plié en deux , l'anglo-saxon longe les haies jusqu'à la demeure qu'il observe méticuleusement. Le plan est déjà tout tracé: une fenêtre entre ouverte à l'étage sera son billet d'entrée. Comme une ombre mouvante il escalade, n'ayant rien perdu de son agilité, et pénètre à l'intérieur dans le but de trouver quelque chose de quoi le sustenter. Direction la cuisine, il arrache au passage l'un des couteaux et se sert directement dans le frigo qu'il laisse, sans gène, ouvert. Un saucisson dans le bec qu'il mâchonne insidieusement, il commence à scruter les alentours dont en premier lieu les murs du salon.  " Bordel , z'ont aucun gout ces viocs". Ici et là, il discerne des photos de famille, des tapisseries d'un autre temps, d'un autre continent dont il ne verra jamais la couleur, duquel il ne goutera jamais les saveurs,  ce qui le rend encore un peu plus amer à chaque seconde. Mais déjà son regard accroche un détail, il a trouvé son affaire: un portrait à la gouache qui n'a vraisemblablement pas sa place.  D'un geste délicat il décroche le cadre tandis qu'une présence se fait ressentir, une brise légère lui parcourt l'échine. Deux yeux tapis dans l'ombre observent l'importun qui ne se doute de rien et pourtant, il aurait du dénoter la présence au sol d'un bol argenté brillant au clair de lune d'une lueur éthérée. Au premier geste rapide, cette chose grommelle dans la nuit ce qui l'immobilise. Le petit con arrête son opération et détourne le regard pour entrevoir les crocs du berger qui le menace. Dans un élan d'espoir, il lui balance le morceau de charcuterie mastiquée mais le chien n'y touche pas. Au lieu de cela, il le renifle et le maugréer, le délaisse pour mieux se rapprocher. Pris de panique, l'intrus se rue vers la première fenêtre qu'il ouvre déclenchant l'alarme silencieuse, mordu au cul par l'animal cannibale. Il court dans les taillis déplorer les dégâts et se touche, tâtonne la zone douloureuse mais ce n'est qu'un jeans qui en a déjà vu d'autres. Il reprend alors la route mais aux premiers gyrophares il commet l'impardonnable...il reprend sa course, se rendant ainsi coupable. Et tandis qu'il galope dans les jardins clôturés, malgré un fessier légèrement traumatisé, il enjambe les taillis, saute les murets pour finalement se faire plaquer au sol par un flic qui l'attendait de l'autre coté. Le diable se défend, hurle, crache sur ses opposants. Mais rien n'y fait, il est séquestré dans une voiture menottes aux poignets.

"Je cherchais mon chat putain!" "Inutile d'être grossier" "C'est un crime d'appeler son chat Putain?" Deux flics endimanchés l'accompagnent jusqu'à sa cellule où il consent à aller, riant aux éclats car il sait qu'aucune preuve ne sera retenue contre lui.  De multiples plaintes s'élèvent des cellules dont une qui se différencie des autres par un timbre un peu trop aiguë pour la normale « Je suis innocente, faites pas chier. ». Il se retourne alors vers ses joailliers et d'un doigt en l'air les gratifie d'un large sourire "Elle me l'a ôté de la bouche, moi aussi!" Mais le petit connard se fait rembarrer d'un coup d'épaule, et se retrouve face à la grille qui s'ouvre sur son passage. Il pénètre et prend note de son nouvel environnement qu'il ne tardera pas à quitter, prend son mal en patience tout en observant les murs qu'il devine d'époque. « Je veux rentrer chez moi ! » Oh putain la nuit va être longue.... Sur son passage cette gamine qui de surcroit vient de lui assener un coup violent dans l'épaule, sent l'alcool à plein nez. Quelques secondes lui suffiront pour la cataloguer, dans les 19-20ans et de milieu social non défavorisé. * Ruiner ses chances de cette façon...  quelle conne* Il s'assit alors sur la banquette et la regarde faire son numéro, quitte à passer le temps autant le faire gaiement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ liquor store blues ▬ brieg et victoire.   ▬ liquor store blues ▬ brieg et victoire. EmptySam 30 Aoû 2014 - 15:53

avatar
Invité
Invité

▬ liquor store blues ▬ brieg et victoire. Empty

La possibilité que mon crâne finisse par exploser me semble de plus en plus plausible. Si je ne le savais pas avant aujourd’hui, je peux à présent affirmer que l’alcool ce n’est pas pour moi. Alors je vacille, alors me yeux ne veulent plus voir et je me demande sérieusement si je suis encore capable de marcher. Moi index toujours pointé vers l’officier que je suis certaine, je connais. Je suis presque certaine que c’est lui qui m’a arrêté, alors profondément, je le maudis. Et j’ai envie de pleurer aussi, afin de me retrouver au plus vite dans mon lit. J’envisage ô pas vraiment longtemps hein, juste que sur le moment, l’idée me plait, d’aller coller mon visage sur la porte afin de plaider ma cause, mais je réalise bien vite que ma repartie ne me servira pas aujourd’hui, cette nuit, que les mots ne veulent pas sortir de ma gorge comme s’ils y étaient bloqués, le liquide ambré alors, ça rend aussi muet ? Non surement que cela c’est ma conscience qui le fait, histoire de me démontrer que c’est une mauvaise idée de le faire, que parfois, il suffit juste de se taire. De se taire et d’attendre que le temps passe. Si possible rapidement. Combien d’heures déjà ? Combien de verre en somme la réelle question est là. Mon visage oscille de gauche à droite, de haute en bas, puis mes yeux se posent sur le sol, dépitée. Mes doigts tapotent nerveusement mes cuisses dénudées, incapable de rester en place plus de trente secondes, alors je respire lentement, je me calme mentalement, sauf que la vérité c’est que c’est le bordel à l’intérieur, au niveau de l’estomac, du foie. Mordillant ma lèvre inférieure je me tourne finalement vers mon compagnon de cellule, et je hausse les épaules parce que j’ai l’intime conviction que je dois aller lui adresser la parole, oui, sur le moment ça me parait être une idée, ce qu’il y a de plus grand en définir. Du coup je ne perds pas plus de temps, et je vais m’assoir à ses côtés, qu’il le veuille ou non, de toutes les façons, je ne suis pas le genre de filles qui laissent le choix. « Et toi pourquoi t’es là ? » Si parfois je peux sembler sauvage, je suis bien consciente que ma langue est bien déliée pour le reste de la soirée. « Si je peux me permettre, t’as pas l’air de bonne humeur, pourtant, je peux te l’assurer, il y en a des tas de mecs qui aimeraient être à ta place. Des filles aussi d'ailleurs. » Et je hoche le visage pour appuyer mes dires ou bien parce que je ne trouve rien d’autre à faire sur le moment. « J’étais à une soirée, ouais tu t’en fous, je sais, mais le truc c’est qu’on me dit toujours que je dois me décoincer. Qu’est-ce que j’en savais moi que j’allais finir ici ? Sérieusement. C’est mauvais pour mon dossier, bordel, trop mauvais. » Et ce que je suis en train de faire aussi, me plaindre auprès d’un inconnu que je ne verrai jamais plus de toute ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ▬ liquor store blues ▬ brieg et victoire.   ▬ liquor store blues ▬ brieg et victoire. Empty

Contenu sponsorisé

▬ liquor store blues ▬ brieg et victoire. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
▬ liquor store blues ▬ brieg et victoire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser