Le Deal du moment :
Les 10 jeux vidéo indispensables pour bien ...
Voir le deal

Partagez
 

 Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)    Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)  EmptyLun 1 Sep 2014 - 0:31

avatar
Invité
Invité

Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)  Empty

La vie n'est pas un long fleuve tranquille. Chaque existence, courte ou longue, calme ou mouvementé connaît sa part de montagnes russes. Pour certains le train ne fait que monter, monter toujours plus haut jusqu'à la chute finale. Pour d'autres ce n'est qu'un enchaînement de montées puis de descentes, un enchaînement qui s'acharne toujours un peu plus et qui parfois relève du cercle vicieux. Est-ce que la chance a une quelconque conséquence sur nos vies ? Nombreux sont ceux qui diraient oui. Moi, moi je suis de ces personnes qui pensent que tout à une explication, qu'une chute n'est qu'une accumulation de petit problème que l'on laisse grandir, que l'on oublie et qui subitement vous retombent dessus. Je savais que mon frère déconnait, je savais que j'avais un rôle de grand-frère à tenir mais je n'ai rien fait, ébloui par un futur que je pensais calculer d'avance. J'ai payé le prix nécessaire et ma négligence a été punie, j'ai été puni. Parmi les gens qui m'ont toujours soutenu il y avait plusieurs proches, des amis mais aussi des connaissances. Des connaissances à qui il a fallu faire rapidement confiance. M et Mme Winterbell en faisaient partie. Les aiguilles de ma montre m'assure qu'un détour par chez les Winterbell est possible. Avocats de profession, le couple m'a défendu devant la justice pendant cette période...et prendre des nouvelles de la famille est devenu une habitude. Arrivé devant la villa, je suis le chemin qui mène jusqu'à la porte d'entrée. Je profite de ma "visite" pour admirer le jardin et l'harmonie des couleurs qui se dégagent des fleurs. Non pas que j'ai la main verte mais un joli jardin est toujours agréable à regarder... Mon regard est vite distrait par quelqu'un qui profite de la chaleur du jour pour lézarder près de la piscine. « Salut Liam, tes parents sont dans le coin ? » dis-je d'un ton enjoué. Ma relation avec le fils Winterbell a toujours été comment dire... Fragile. Nombreuses furent les conversations où se mettre d'accord était une chose compliquée, surtout lorsqu'il s'agissait de parler comportement... Il n'empêche qu'il est charmant, vraiment charmant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)    Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)  EmptyLun 1 Sep 2014 - 18:05

Jay Collins
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H

Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)  Empty

Tout est bien qui finit bien.
Marius & Liam
fiche par ©century sex  

C’est comme d’habitude. Pour une fois que je suis venu à la maison durant le Coachella, je pensais que nous passerions du temps ensemble. C’était rare mais possible. Ils ont pris des vacances. Mais … « Tu comprends, on pensait que tu ne passerais pas en vacances durant le Coachella alors on va voir des amis aux Hamptons pour deux jours. On se revoit à notre retour, nous irons manger ensemble à ton restaurant préféré. Tiens mon chéri, $500 pour passer le temps ! Allez, je reviens, je dois faire les valises de ton père, il va encore emmener ses chaussettes horribles ! » Bref, c’est comme ça que débute ma journée. Le niveau de saturation est donc extrêmement bas.
Sur le bord de la piscine, je m’installe une véritable fiesta pour personne seule. Tous mes amis sont au Coachella et moi j’ai dit que je serais retourné chez mes parents alors imaginez-vous, je n’ai pas envie de leur montrer à quel point ma vie de famille est géniale. Mauvaise bouffe, boissons dont certaines alcoolisées, et un nouveau livre qu’une fille m’a fait découvrir durant le Coachella. Il semble plutôt bien et comme ça, j’aurais toujours quelque chose à lui raconter quand je reviendrais m’amuser là-bas ! Après m’être mis en maillot de bain, je m’allonge tranquillement sur le transat. Je commence à en lire quelques pages quand des bruits de pas se font entendre.
Marius. C’est l’homme qui me rend tellement contradictoire en fait. J’ai du mal à l’accepter dans mon entourage, il essaie de me parler de mes parents parce qu’on se frite souvent. Déjà qu’ils en parlent à un inconnu, ça m’énerve totalement mais en plus, à quelqu’un qui essaie de me ranger les jupes de mes parents ! Je fais déjà tellement de choses que je n’aime pas pour eux, j’en ai marre d’être parfait. Ils me reprochent même plus ce que je pense que ce que je fais vraiment. Alors, ce n’est pas vraiment avec un sourire béat que je l’accueille. Même si au fond, je n’arrive pas à le détester, à le maudire comme je le fais avec mes parents.
« Salut … Ouai, ils sont à l’intérieur. Ils se préparent pour leurs deux jours aux Hamptons sans leur vilain petit canard. Dépêches toi avant qu’ils partent sans parler à leur toutou ! ça serait dommage que tu n’ai pas eu une petite caresse avant que les maitres partent ! » grognais-je à son encontre. D’ailleurs, je me trouvais une nouvelle raison de m’éloigner de lui en me levant pour prendre la crème solaire qui était sur la table. Je m’assieds à moitié sur cette fameuse table, tenant la bouteille à la main sans pour autant m’en couvrir.



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)    Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)  EmptyDim 7 Sep 2014 - 22:10

avatar
Invité
Invité

Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)  Empty

Si Marius avait assuré trouver le fils Winterbell sympathique, il n'en restait pas moins étonné de la façon dont ce gosse venait de l'accueillir. Le Français était loin d'ignorer la rancune que pouvait ressentir Liam envers lui mais de là à lui parler sur ce ton... Peut-être qu'après tout il avait faux sur toute la ligne, voir Liam se réconcilier avec ses parents relevait plus de l'utopie que de la réalité. Pourtant, son expérience dans la vie et son métier l'avaient toujours poussé à ne jamais baisser les bras et Liam Winterbell n'était pas un cas désespéré, Marius en était persuadé. Quotidiennement il avait affaires à ces gamins à qui la vie ne fait pas de cadeau et Liam n'était clairement pas à mettre dans ce genre de registre. La technique "je suis gentil, j'essaye de t'aider, je ne te veux aucun mal" n'ayant pas porté ses fruits avec ce jeune homme, Marius se laissa tenter par une méthode plus radicale et totalement contraire à ses habitudes. « Je suis pas venu ici pour te voir m'envoyer balader. Tu peux jouer à ce jeu avec tes potes mais pas avec moi. Et puisque tu tiens tellement  à moi, je pense que je vais rester en ta compagnie encore un moment. J'imagine que tu n'y vois aucun inconvénient ? » Sur ces mots, Marius s’installa près du jeune homme. Sans demander l'avis de ce dernier, il s'empara d'une canette de Coca-Cola qui traînait sur la table et en bu quelques gorgées. Sa visite chez les Winterbell n'était qu'en toute amitié et il en serait toujours ainsi désormais. D'un côté, sa relation avec Liam l’attristait. Comment des gens aussi fabuleux pouvaient-ils avoir un garçon aussi... Puant ? Marius culpabilisait, penser ainsi du fils de ses amis n'était certes pas très poli. Mais son savoir-vivre et en quelque sorte sa positive attitude restaient persuadés que ce garçon était tout simplement prit au piège dans une mauvaise période, ce qu'on pourrait aussi qualifier de crise d'ado mais dans son cas, il semblait tout de même un peu vieux pour être victime de ce phénomène. « Bon, je t'écoute, qu'est-ce que tu détestes chez moi au point de me comparer à un toutou ? J'espère seulement que dans ta tête je ressemblais plus à un berger allemand qu'à un yorkshire. » Jamais il ne serait intimidé par ce gosse, du moins pas lorsqu'il s'agissait de s'y confronter. Marius avait vécu des situations beaucoup plus intimidantes et carrément plus dangereuses que celle-ci. Encore une fois c'était triste à dire mais... aux yeux de Marius, Liam n'avait qu'une grande gueule.  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)    Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)  EmptyLun 8 Sep 2014 - 20:54

Jay Collins
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H

Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)  Empty

Tout est bien qui finit bien.
Marius & Liam
fiche par ©century sex  

Sa présence me rend nerveux. J’ai envie qu’il parte car c’est devenu trop difficile pour moi. Je me sens obligé de l’agresser, de lui dire des mots qui dépassent ma pensée. Au fond, je sais que je ne le déteste pas vraiment mais il est trop… du côté de mes bourreaux, trop bien pour qu’ils voient en lui qu’un simple ami mais pire encore à mes yeux… Mais tout ça, je n’en ai pas conscience, je n’arrive pas à accepter ce qu’il pourrait être pour moi.

Alors qu’il vienne à la charge, moi qui pensais me débarrasser de lui en le traitant de la sorte, je suis surpris. Je chancelle. Il se trompe sur certaines choses mais je n’ai pas envie de parler avec lui. Il s’installe alors que je désire le contraire. « Mes amis ne connaissent pas cette partie de moi en colère. » C’est vrai… Quand je suis avec mes amis, ma vie est différente. Je me sens bien. On me juge pas, on ne décide pas pour moi.

« Et oui, ça me dérange que tu te poses. » finissais-je par dire alors qu’il s’installe et vole même ma boisson. J’ai envie de le pousser pour qu’il s’en aille mais je me retiens. Je ne suis pas un homme violent. Mon poing se serre, mes muscles se crispent mais je ne bouge pas d’un pouce. Mes yeux n’arrivent pas à quitter la silhouette de l’éducateur. Je suis comme ce « toutou » dont je l’ai insulté, j’ai envie de mordre, de grogner, de me battre… J’ai honte de moi, de ce que ça fait de moi.

Et quand il me demande pourquoi je dis ça, pourquoi je fais ça. J’ai l’impression qu’il me demande de me lâcher, d’être honnête sans la moindre conséquence. J’ai envie de me lâcher. « Parce que tu défends des gens qui m’ont toujours privé de ma liberté. Ils m’ont étouffés durant toute ma vie, ils ont pris des décisions pour mon avenir sans savoir si ça me plaisait ou non ! » Je me rapproche de lui, le poussant un peu en frappant mes mains contre son torse. « Et toi, tu cautionnes ça ! »

Je me recule pour prendre ma tête entre mes mains. Il me rend fou, j’explose et ça me fait mal. « Dégages de là, merde ! Va les rejoindre, je n’ai pas envie de te voir ! Va voir tes bons amis, ils sont tellement bons avec toi ! T’es le fils qu’ils auraient voulu avoir, j’en suis sûr ! Celui qui leur obéit sans réfléchir, celui qui ne leur cause pas de problème ! » Encore, je le frappe ! Encore et encore, j’ai envie de marteler son torse sans me rendre compte que j’approchais du bord de la piscine.

« Je te déteste parce qu’ils voudraient que ce soit toi leur fils ! Ça se voit ! J’ai beau leur avoir dit Amen durant toute ma vie, je ne suis pas aussi beau, aussi musclé, aussi sportif, aussi accomplis que toi ! Et jamais je ne le serais ! Tu leur apporterais leur belle-fille potentielle, j’en suis incapable ! Incapable de satisfaire leur fierté, incapable d’aimer, incapable d’être ce que je ne serais jamais ! Je te déteste, putain, voilà ce que tu veux entendre, non ?! Je t’ai bien résumé la chose, non ?! » criais-je en frappant à nouveau. Je reste choqué qu’il disparaisse d'un coup de ma vision.



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)    Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)  Empty

Contenu sponsorisé

Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout est bien qui finit bien. (Winterlin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser