-29%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur PC Ultra-Portable HP 14
199.99 € 279.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA]   Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] EmptyMar 9 Sep 2014 - 17:12

Kai Norton
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 26
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden

Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] Empty





BASTON !!!!!
Kai & Charly



Non, mais, pour qui il se prend ce connard ? Il s’en prend aux filles maintenant ? Il était déjà pitoyable avant, mais alors maintenant, c’est encore pire ! Bientôt il va se mettre à frapper les enfants. Stop, il faut arrêter ce massacre. Il faut le remettre à sa place et vite ! Il commence sérieusement à dépasser les bornes ce trouffion d’Allemand. Je vais lui montrer moi ce que c’est d’avoir provoqué un Norton, il va regretter amèrement ce qu’il a put dire. Ou même, ne pas dire, tiens. J’en ai ras-le-bol de ce mec, c’est décidé, je vais lui faire la peau ! Qu’il s’attaque à moi, je m’en contre fou, il peut bien faire ce qu’il veut, rien ne m’atteins venant de lui, mais alors, qu’il aille faire des réflexions à Théa, non de non ! Ce n’est pas du tout comme ça qu’il faut faire. Il a qu’à m’envoyer une carte postale aussi pour ouvrir sa grande gueule de merde, ça pourrait en revenir au même. Sérieusement, c’est quoi ce bordel ? Il se prend pour qui ce pauvre mec ? Je vais lui faire la peau, c’est sûr !

Le Heineken Beer Garden. Je sais que c’est là qu’il se cache. J’ai mes sources mine de rien. Il doit être quelque part là dedans ce pauvre naze. Ça va dégénérer, mais tant pis, pour une fois je vais y aller franco, quitte à finir à l’hosto s’il faut, je dois vraiment faire quelque chose. Si j’essayais de me calmer ? Euh non, ça je n’y arrive pas. Et dire que Théa avait voulu venir avec moi, n’importe quoi ! Pour qu’elle soit blessée sans que je ne le veuille, hors de question ! Elle m’avait parlé de ce que l’autre con a put lui dire, c’est déjà bien. La bataille, elle reste pour moi. Ce n’est même plus une guerre à laquelle il joue là. D’ailleurs, je ne sais même pas à quoi il peut bien jouer, il risque beaucoup trop, je ne comprends vraiment pas. Il est encore plus con que ce que j’imaginais en fait. Je vois sa silhouette se dessinait là-bas. Pâle comme une aspirine. Quelle honte ! Je gueule de toutes mes forces. « VON BODMAN ! » Enervé comme je suis, vaux mieux pas qu’il me fasse ses réflexions à deux balles. Putain, j’ai envie de me jeter sur lui tout de suite et de lui décoller une droite monumentale. De le foutre au tapis. De lui péter la gueule. Et si je le faisais ? Après tout, pourquoi devrais-je me retenir ? Ça fait des années qu’il me pourrit la vie ce con là, autant que je me fasse plaisir ! Je marche vite, à la limite de la course. Oh ouais, je vais lui en faire baver. J’arrive derrière lui. Il y a du monde autour, tant pis. Je prends son épaule et le tire brutalement, le faisant retourner d’un coup sec. Je le regarde dans les yeux un instant. Même son regard je ne peux plus le supporter. C’est trop pour moi. D’un geste, d’un seul petit geste. Enfin petit c’est une manière de parler. Je lui assène un coup de poing en plein visage. « Alors comme ça on va voir les copines maintenant pour se plaindre ? » Je sens la colère monter encore davantage. J’espère tellement lui avoir fait mal. J’espère tellement l’avoir au moins blessé. C’est fou d’être aussi mauvais avec quelqu’un. Mais alors avec lui, je ne m’en priverai jamais. Je me rapproche vers lui tout en continuant à lui parler, ou plutôt à m’acharner verbalement sur l’espère de petit corps masculin qui se tient la joue.  « T’as pas assez de couilles pour venir me voir ? » Si je pouvais le tuer d’un regard, il serait déjà mort vingt fois. Voir plus. « Un homme doit avoir le courage de venir en face, comme je suis en train de le faire avec toi. » Allez mon bonhomme, prends une leçon de la vie au passage.



made by pandora.


FRAT LOVE:
 


Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] 15010401232481345

CLIQUES SUR LE COW BOY Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] 1601312334
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA]   Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] EmptyDim 14 Sep 2014 - 18:56

Mana'arii Baldwin
Mana'arii Baldwin
À votre service
À votre service
Age : 24
Date d'inscription : 21/04/2014
Prénom : Razowski
Célébrité : The Great Woolston
Crédit avatar : Feu Ardent (a) endlesslove (s)
Messages : 3244
Nationalité / origines : Américain. Il est né à Honolulu mais il a passé toute son enfance et son adolescence sur Maui, une île de l'archipel d'Hawaï
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Il est en deuxième année d'histoire. Il voudrait se spécialiser dans l'étude des peuples d'Océanie.
Dispo pour le rp : Oui

Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] Empty

Ces derniers temps, tout avait été plus vite, tout avait pris un tournant différent. Coachella commençait à toucher à sa fin et même si l’ambiance y restait explosive, la fatigue de ceux qui y étaient depuis le premier jour –comme Charly-, se faisait ressentir toujours un peu plus lorsqu’il fallait ouvrir les yeux au petit matin. Une chose était sûre, il n’aura pas profité de ses vacances pour se reposer, c’était même tout le contraire, mais il s’en fichait. Il était jeune, plein d’énergie, plein de vie… Il devait à Coachella des moments incroyables partagés avec des proches ou même avec de parfaits inconnus et le bilan de son séjour était positif tout simplement… Pourtant Dieu sait qu’il était compliqué à séduire dès qu’il s’agissait de baigner dans une tradition américaine, là où la puissance pourrait encore une fois exposer sa magnificence ridicule et son égo surdimensionné. Mais il devait sa satisfaction à une personne en particulier, une personne dont l’Allemagne n’était pas étrangère. Le hasard fait souvent bien les choses, c’est ce qui se dit la plupart du temps et Charly ne peut qu’affirmer ces dires… Grand organisateur de l’Oktoberfest avec son cousin Andreas, il avait eu la joie et la surprise d’y croiser celle pour qui il avait toujours eu un peu plus de compassion que les autres : Ren. Leur rencontre remontait à des années, à une époque où Charly semblait encore sympathique aux yeux de tous, une époque encore innocente. Ils avaient échangé des regards, des gestes tendres et des mots doux, comme les gamins qu’ils étaient, mais cela avait suffi à l’Allemand pour s’attacher à Ren au point de ne pas l’oublier. Elle comptait pour lui et même s’il n’était plus celui qu’elle avait pu connaître, l’Allemand restait entiché d’elle à tel point qu’elle en devenait son principal point faible.
Se revoir était presque devenu vital pour ces deux jeunes gens que le sort avait décidé de réunir. Ren avait certes décidé de leur donner une heure de rendez-vous mais Charly n’avait pas la patience de rester enfermé dans sa chambre d’hôtel à attendre comme un lion en cage. La chaleur étant –comme à son habitude- des plus étouffantes, le jeune homme décida d’aller prendre une bière au stand prévu à cet effet. Et alors que ses lèvres avaient à peine eu le temps de toucher la mousse de la boisson, une voix qui lui sembla familière hurla son nom d’un ton à faire fuir les gosses. Kai Norton déboula à l’intérieur du stand furieux, tout en faisant allusion à l’attitude qu’avait eu Charly avec une fille soi-disant… Qu’est-ce qu’il pouvait être emmerdant celui-là, fallait qu’il vienne faire chier le monde aujourd’hui. Et rien qu’à voir sa tête, Charly se sentait tout de suite un peu plus irritable. « Viens pas me faire chier Norton, j’ai… » Sans lui laisser le temps de répliquer, Kai lui balança une droite qui venait du fond cœur. L’Allemand eu la chance de trouver le bar pour stopper sa chute et ainsi l’aider à se relever. L’Hawaïen avait beau avoir des allures douteuses d’hétéro, il avait suffisamment de force pour vous envoyer un coup assommant… « J’avais oublié mais maintenant ça me revient parfaitement. Tu parles de cette blondasse qui te sert de coup d’un soir ? » Charly palpa lentement son nez, là où il avait accueilli malgré lui le coup de son adversaire puis il lança un regard plein de rage vers ce dernier. « J’espère pour toi qu’elle est bonne » lança-t-il avant de lui envoyer son reste de bière à la figure et de l’attraper par le col de sa petite chemise trop bien repassée. L’Allemand eut un semblant de sourire, ce sourire prétentieux qu’il avait par habitude d’arborer fièrement et sans peser le pour et le contre de son geste, il envoya valser son ennemi dans les tables et chaises mis à disposition pour les clients du bar. Kai pensait-il vraiment que Charly se laisserait faire aussi facilement ?


    Ka Pua Maila I Ka Mauna

    There is pleasure in the pathless woods, there is rapture on the lonely shore, there is society where none intrudes. By the deep sea and the music in its roar. I love not man the less, but Nature more.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA]   Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] EmptyLun 15 Sep 2014 - 9:01

Kai Norton
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 26
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden

Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] Empty



FRAT LOVE:
 


Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] 15010401232481345

CLIQUES SUR LE COW BOY Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] 1601312334
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA]   Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] EmptyDim 21 Sep 2014 - 17:47

Kai Norton
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 26
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden

Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] Empty





BASTON !!!!!
Kai & Charly



Est-ce que c’est possible d’exploser de colère ? Genre gonfler comme un ballon et exploser à la fin tellement on se sent énervé ! Je demande ça parce que je suis tellement énervé que j’ai l’impression que ma tête va exploser. Mais c’est un truc de dingue ! Je dois être tout rouge, je me sens tout rouge. Tiens, d’ailleurs, elle doit venir de là l’expression être rouge de colère. Je comprends mieux maintenant les joies du langage ! Mais on s’en fou. Tout ce qui me préoccupe à cet instant précis, c’est de péter la gueule de ce bon à rien de Von Bodman. Ce minable de première. Non mais vous savez ce qu’il a fait ? Il est partit baver sur ma gueule auprès de Théa quand même ! De un, elle ne le connait même pas, donc d’où il peut se permettre de lui parler ? Et de deux, pourquoi est-ce qu’il ne vient pas me parler en face ? Ben alors mon petit Charly, on a tellement pas de couilles qu’on préfère aller raconter des trucs de merde à la petite amie hein ? Je plains ce genre de mecs, mais qu’est-ce qu’il fait pitié ! Normal, il n’a pas de petite-amie, personne ne veux de lui alors forcément, il essaye de se venger. Lamentable ! Ouais, ce gars est lamentable !

« Ne parles pas comme ça d’elle ou je vais sérieusement t’envoyer au cimetière ! » T’as beau me regarder comme si tu voulais me faire peur, je ne te crains absolument pas trou du cul ! Coup d’un soir, mais bien sûr ! Allez, parles encore pour rien dire ! Vas-y ! Crache ton venin, fais-toi plaisir. Rien venant de toi ne peut m’atteindre, mais alors rien du tout ! Tu peux dire ce que tu veux, je n’en ai rien à cirer ! Tu ne sais que jacter en faisant des espèces de sons qui sortent de ta bouche, mais regardes toi bouffon, tu ne ressembles à rien ! Même les coups d’un soir ne veulent pas de toi. Ou peut-être les aveugles, ça je ne sais pas, je n’ai pas encore testé. Je le regarde palper son nez et j’espère intérieurement que j’ai réussi à lui faire mal, voir même que ce petit bout de cher puisse être cassé. Je l’espère même sincèrement. Surtout quand il ouvre de nouveau sa bouche. J’ai envie de lui remettre mon poing dans sa gueule ! On ne parle pas ainsi des femmes ! Mais trop tard, je reçois une bière en plein visage, pas le temps d’agir, j’ai les yeux qui piquent. C’est qu’en plus, c’est de la merde ce qu’il boit ! Sans m’en rendre vraiment compte je me retrouve valser dans les tables et les chaises, non sans en faire tomber quelques unes. Oh putain ! Il va me le payer ! Il ne pouvait pas se contenter d’avoir le nez de traviole et de s’excuser … Non, il fallait qu’il réplique. Et bien, tu vas voir ce que tu vas voir toi ! Je me relève en m’essuyant les yeux. C’est que ça colle sa merde ! Je serre la mâchoire. « Ben alors connard, c’est tout ce que tu sais faire ? » Comment ça je suis prétentieux ? Peut-être un peu. Mais je m’en fou ! Je n’attends pas plus longtemps. Ce mec me sort par les yeux ! « Tu parles d’elle comme ça juste parce que t’es pas foutu de te taper une seule gonzesse, personne ne veux de toi ! » Oups, c’est dit ! Sans réfléchir, je m’avance de nouveau vers lui et le pousse un bon coup en arrière, espérant qu’il perde l’équilibre. J’enchaîne automatiquement en lui collant une nouvelle droite. Cette fois, s’il ne saigne pas un minimum, je ne comprends pas.



made by pandora.


Remerciements a écrit:
Merci à tous les votants, vous allez adorer la suite ! Cool


FRAT LOVE:
 


Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] 15010401232481345

CLIQUES SUR LE COW BOY Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] 1601312334
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA]   Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] EmptyMar 7 Oct 2014 - 0:05

Mana'arii Baldwin
Mana'arii Baldwin
À votre service
À votre service
Age : 24
Date d'inscription : 21/04/2014
Prénom : Razowski
Célébrité : The Great Woolston
Crédit avatar : Feu Ardent (a) endlesslove (s)
Messages : 3244
Nationalité / origines : Américain. Il est né à Honolulu mais il a passé toute son enfance et son adolescence sur Maui, une île de l'archipel d'Hawaï
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Il est en deuxième année d'histoire. Il voudrait se spécialiser dans l'étude des peuples d'Océanie.
Dispo pour le rp : Oui

Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] Empty

« Hum, c’est vrai que chez les Norton votre défense laisse à désirer. J’ai vu le résultat avec ta chère sœur aussi pitoyable que toi en fait. » dit-il alors qu’il se remémorait cette fameuse fois avec la fille Norton. Charly savait qu’en évoquant la sœur de ce pourri il ne ferait qu’amplifier sa colère, ce qui –évidemment- réduisait ses propres chances de sortir de ce tête à tête sans une seule égratignure. Pourquoi prendre un tel risque ? Tout simplement parce que Charly donnerait tout ce qu’il avait pour voir Kai salement amoché. Ce petit con pensait-il vraiment que la partie était jouée d’avance ? Depuis qu’il le connaissait, Charly n’a jamais su l’apprécier. Il ne connaît rien de lui mais franchement, qui voudrait en savoir plus sur Kai Norton ? Un garçon si facile, si frêle, un joujou vivant c’est tout ce qu’il semblait être. Au lieu de s’exciter comme un gamin, il valait mieux pour lui qu’il rentre gentiment chez lui, maman serait trop triste de voir son fiston avec un vilain œil au beurre noir.
Bien-sûr, Kai avait tenté par bien des façons d’atteindre l’Allemand, comme en insistant sur le fait que « personne ne voulait de lui ». Depuis quand Charly avait des comptes à rendre sur ses fréquentations ? Et surtout avec LUI.  L’idée le fit sourire, alors qu’il commandait une deuxième bière. Réfléchissant à bien des manières de virer les fesses de Norton de la tente, Charly ne vu que trop tard le second coup que cette brêle lui asséna. C’était un joli coup, ferme et probablement usant de toute la force que ce minable était capable d’employer. Par réflexe, Charly tâta une nouvelle fois son nez tandis que ses doigts changeaient rapidement de couleur, un sang liquide et rougeâtre s’écoulant jusqu’à son poignet. « Scheiβe ! Tu vas me le payer connard ! » siffla-t-il à l’intention de son ennemi, tandis qu’armé d’un mouchoir, il essayait tant bien que mal d’éponger les traces de sang qui coulaient vers ses lèvres. Tout le monde avait été témoin de la scène. C’était un point pour Norton et zéro pour Von Bodman. Putain de merde, dans quel état Ren aller bien pouvoir le retrouver, c’était une bonne question… Le seul avantage que Charly entrevu dans tout ce bordel c’était sa taille. 1m92 ça n’était pas négligeable et c’était plutôt un atout et il comptait bien jouer la carte de l’avantage dans cette partie plutôt mal partie…
D’un geste, il cogna son poing sur la jolie petite pommette de Kai avant de virevolter,  se retrouvant cette fois à la place qu’occupait ce dernier quelques secondes plus tôt. Il enchaîna sans se faire prier, un sourire satisfait aux coins des lèvres comme s’il y prenait du plaisir, ses mains s’étaient déplacées jusqu’à sa gorge qu’il serrait uniquement pour tenter de le maîtriser. « La seule différence entre toi et moi Norton, c’est que moi je ne crie pas sur tous les toits avec qui je réchauffe mes draps. Entre-nous, tu la payes combien ta poupée gonflable ? » Si l’idée d’étrangler Kai Norton lui avait rapidement traversé l’esprit, Charly se résolut quand même à relâcher ce bouffon immature et conclut en lui envoyant une seconde droite sur l’arcade sourcilière. Rien que d’imaginer Kai Norton couvert de sang suffisait à son bonheur, comme quoi, il se contentait de peu.

Spoiler:
 


    Ka Pua Maila I Ka Mauna

    There is pleasure in the pathless woods, there is rapture on the lonely shore, there is society where none intrudes. By the deep sea and the music in its roar. I love not man the less, but Nature more.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA]   Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] EmptyVen 10 Oct 2014 - 13:39

Heather Edwards
Heather Edwards
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 27
Date d'inscription : 06/09/2014
Célébrité : DAISY LOWE
Crédit avatar : LiLOO59 (signature : excelsior)
Messages : 2189
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Employée à la cafétaria d'UCLA && Youtubeuse/Bloggeuse culinaire
Adresse de résidence : Central.
Dispo pour le rp : Oui

Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] Empty

J’aime passer du temps avec Charly. Notre relation est si lointaine dans le temps mais j’ai l’impression d’avoir manqué trop de bons moments à ses côtés. Aujourd’hui, ce serait une nouvelle occasion de se voir. A la base, je devais le rejoindre dans sa chambre mais il fait trop chaud. J’avais le temps de devenir laide et puer à cause de la chaleur. Charly m’a prévenu qu’il m’attendrait au stand de bières le temps que je me prépare. Il faut dire que je ne savais par où commencer, je suis une fille, j’ai besoin d’être… bien dans mes escarpins ! Un simple SMS pour lui dire de se mettre à l’aise et me voilà partie !

J’ai pris pour mon temps : une bonne douche, des soins du visage et du corps, tout ce qu’une fille peut faire avant un rendez-vous. Car même si Charly était un ami, j’ai besoin de lui plaire, qu’il n’est pas honte de ce que je suis en sa présence : je veux être belle, y’a du boulot... Alors je mettais du temps à me décider pour ma tenue – une jupe courte noire avec un haut blanc, quelques touches de mascara ou encore de gloss sur mes lèvres. Je me regarde dans le miroir, je suis – trop – rayonnante.

Je ne me doutais pas que l’attente de Charly était bien plus brutale que je ne pouvais l’imaginer. Et personne ne se doute, pas même moi en train de mettre mes escarpins, qu’il était en train de jouer les cow-boys avec un autre. Je marche l’esprit vagabond, repensant à tout, à rien. Je me refusais de m’inquiéter pour ce qu’il se passait à même Los Angeles, mes parents sont là pour lui. De toute manière, je tombais de haut quand j’arrive devant le stand de bières.

Charly Von Bodman frappant un inconnu – pour moi. Je suis paralysée pendant plusieurs secondes, entre le sang qui coule sur son nez et le côté assez impressionnant de l’affaire. J’ai mis du temps avant de me planter devant Charly, manquant de me rompre le cou avec mes escarpins dans la précipitation. Je pose mes mains sur les avant-bras du jeune homme. « Charly ! Tu te calmes tout de suite ! » - et lui aussi mais je n’ai pas envie de lui parler.

Mon ami pourrait être en tort que je n’en ai rien à faire. Cependant, je suis remontée : « Alors, c’est ça se rafraichir au stand, hein ? Tu ne peux pas attendre sagement comme tout le monde ?! » Je fais une moue boudeuse, je lui en veux, c’est certain. Cependant, je n’aime pas voir le sang ainsi couler sur son visage. « Viens-là avant que ce soit moi qui vous tabasse ! » Je le tire par la main, l’obligeant à s’asseoir.

Je jetais un coup d’œil à l’autre. Le regard mauvais, je ne voulais pas qu’il approche de nous. J’ai des escarpins et ça peut faire très mal. Finalement, je sors un mouchoir et maintiens le visage de Charly entre mes mains. Je mouille le mouchoir du bout de ma langue pour finalement tapoter autour du nez de l’allemand. « Warum hast du gegen diesen Idioten gekämpft?* » demandais-je en essayant de rester calme. Ça ne saigne plus, c’est le principal. Je restais cependant face à face avec Charly. Je restais tendue à cause de la présence de l’autre garçon, je n’ai pas envie qu’ils continuent. Je n'approuve pas la violence, même si bon… bref.


*Pourquoi tu t'es battu contre cet idiot ?



i'm stronger than these criminals

   
⋆ Born to be your fantasy, your addiction.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA]   Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] EmptyMar 14 Oct 2014 - 17:58

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui

Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] Empty

Ayant reçu des sms assez virulent de la part de mon copain qui semblait en colère contre un certain Charly qui lui aurait eut des propos désobligeant me concernant, sur le coup j'avoue ne pas l'avoir prit au sérieux, puis n'ayant plus de nouvelles de Kai, je m'étais empressée de le rejoindre dans le bar ou il devait se trouver, enfin normalement. Croisant les doigts pour ne pas les trouver en sang je me gare sur le parking du bar, envoyant un énième message à Kai qui ne me réponds pas depuis maintenant une bonne vingtaines de minutes. C'est que je commence à m'inquiéter, pourtant je ne voyais pas Norton être si violent, enfin je ne le connais pas encore si bien mais tout de même...C'est un agneaux, enfin avec moi.

Bref, je me précipitais du mieux que je pouvais dans ce bar, oui parce que j'ai pris la première paire de chaussure qui me vient sous la main et malheureusement il se trouve que c'est une paire à talon, super. J'entre alors dans le lieu ou il devait logiquement se trouver, puis le cherche du regard lorsque je enfin je le trouve en train de se battre avec Charly, et merde j'arrive trop tard, sur le coup j'étais tellement choquée de les voir se battre que j'en étais paralysée, bloquée sur mes talons sans pouvoir rien faire, puis j'aperçue une fille les séparés, enfin prendre Charly à part, super, je me précipitais alors vers Kai qui saignait et semblait un peu mal en point. Le retenant dans un premier temps de retourner foncer sur son adversaire je lui dis le fixant droit dans les yeux. "Kai calme toi ce mec n'en vaut pas la peine..." suis-je ridicule si j'ai juste un peu peur de me prendre une droite ou d'être poussée pour qu'il puisse avoir le champ libre pour le massacrer, non parce que en lisant dans son regard je ne pouvais que voir à quel point il était en colère contre ce mec, je crois que si il avait un fusil Charly serait mort au moins cent fois.

Je pourrais lui dire plus tard que ce geste me touche hein, mais là tout de suite je suis surtout occupée à le contenir, le calmer. "Ne lui donne pas plus satisfaction, de toute manière c'est un pauvre con, puis tu l'as déjà bien amoché..." ok la dernière partie j'aurais pu ne pas la dire, mais j'essayais en même temps de me détendre, je ne lui en voulais pas, j'étais juste inquiète pour lui, il saignait de l'arcade et semblait un peu gonflé à la joue..."Vient par là..." dis-je en mouillant un mouchoir puis je tâtais très légèrement sa blessure à l'arcade. "Je crois que tu vas avoir besoin de glace là dessus...Et là." dis-je en jetant un regard à sa joue, puis j'appelle un serveur pour rester avec lui quelques secondes. Je me dirige alors vers ce connard, le fusillant du regard, si il croit me faire peur... Je l'observe alors sans rien dire, puis lui dit. "Hm, ça va tu es bien amoché..." puis je m'approche de lui pour lui murmurer à l'oreille. "La poupée gonflable te fera regretter tes paroles, je t'aurais bien donnée un coup mais il semblerait que tu n'as rien entre les jambes...Le vide intersidérale." oui je voulais par là lui faire comprendre que oui parler sur moi quand je suis absente, me traiter de poupée gonflable etc ça ne vole pas très haut... Je tournais ensuite les talons pour retourner vers mon cher et tendre.


Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA]   Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] EmptyMer 15 Oct 2014 - 17:57

Kai Norton
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 26
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden

Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] Empty



D'où il parle d'Haleah lui ? On ne touche pas à la famille ! Il m'énerve encore davantage, tout ce qu'il mérite c'est de finir la gueule de traviole ! On n'a pas le droit de toucher aux gens aussi proches. Non de non ! Et encore moins lorsqu'il s'agit de ma sœur, l'être le plus important dans ma vie sans aucuns doutes. Je lui lance un regard tellement noir que je ne sais plus trop ce qu'il se passe autour de nous. Les gens sont peut-être affolés, mais je m'en contre fiche ! Tout ce que je veux c'est lui faire payer une bonne fois pour toute d'avoir osé agir ainsi. De un, je ne le supporte pas. De deux, un vrai mec n'a pas besoin d'aller voir les nanas. Et de deux trois, on ne s'approche pas de la famille Norton. Je croie bien que ce mec est du début jusqu'à la fin, le truc ambulant que je déteste le plus au monde. Tout mon corps le ré pulse et me dit de l'envoyer valser dans le décor tant que je le peux. Je serre les dents en espérant que cela puisse atténuer ne serait-ce qu'un tout petit minimum ma colère. Mais c'est peine perdue, il a dépassé les limites, tout ce que j'ai envie à ce moment là c'est de lui fracasser le crâne, de le rendre en bouillie. De le massacrer. Cette simple image me rend joyeux encore un peu plus. Mais je suis toujours énervé et le resterait encore un long moment. Seule la vue du sang s'échapper de son corps pourrait me calmer. Et encore. Je ne suis sûr de rien. Sinon, si on revenait deux secondes avec ce qu'il venait de dire … De quel résultat est-il en train de parler ? Je m'énerve davantage. Mais je suis curieux aussi. Je demande sur le ton le plus désagréable possible « De quoi tu parles ? Laisses ma sœur en dehors de ça, enfoiré ! » J'étais obligé de rajouter cette mignonne petite insulte à la fin de ma question. Il ne fallait pas que je sois perçu trop sentimentaliste en si peu de temps voyons.


Et ce con me tourne le dos et prend le temps de se commander une autre bière. Mais vas-y voyons ! Tu n'as qu'à aussi prendre une petite pause, t'allonger quelques instants et manger des biscuits. Quel comportement de merde ! Il n'y a pas de pause dans ce genre de moment et mon poing part finalement se loger dans son visage. Pile comme je l'avais espéré. Je regarde mon adversaire au sol s'éponger d'un petit mouchoir et je ne peut m'empêcher de sourire en le voyant agir de cette façon. Et on ose appeler ça un mec … Laissez-moi rire ! « Oh mon pauvre petit, on a peur du sang, on est obligé de l'éponger avec son petit mouchoir, comme c'est mignon ! » Oui je me fous littéralement de sa gueule ! Vous y voyez un problème ? Pas moi en tout cas. Ça me fait même énormément plaisir d'avoir  cet avantage. J'en rirais presque dis donc. Je baisse ma garde un instant. Seulement quelques micro secondes le temps d'apprécier la petite défaite de l'Allemand, mais ce fut ce court laps de temps qui me trahit. Il se jette sur moi et je perds l'équilibre, tentant de me rattraper le plus rapidement possible. Mais c'est lui qui me rattrape. Par le cou. Je sens ses doigts se serrer autour de mon cou et ma respiration commençait à se faire plus faible. J'ai mal putain ! Je ne put me débattre trop longtemps qu'il me sortit une réplique cinglante avant d'enfin me lâcher. Je tente de reprendre ma respiration. Je suffoques. Sur ce coup là, il m'a bien eu. J'ai faillis répondre quand je sentit le coup venir sur mon arcade. Je ne l'ai pas vu venir celle-là. Je suis carrément envoyé au tapis sans le vouloir et sans même pouvoir me défendre. Je veux bien l'avouer, il m'a eu pour une fois. Mais comme on dit, ma vengeance sera terrible. Je reste au sol. Profitant de ce moment de répits pour reprendre complètement ma respiration et par la même occasion, mes esprits. C'est qu'il m'a sonné ce con avec ce coup de poing bien placé.


Je me redresse enfin, assez péniblement je dois bien l'avouer. Je serres les dents et laisse échapper un son trident de mes lèvres. Aïe ça fait mal. Mais je ne le dis pas à voix haute, je n'ai pas envie de lui faire ce plaisir là. Oh que non ! Je n'en ai pas finis avec lui. La bagarre ne fait que commencer, sois-en sûr Von Bodman ! Appuyé sur les coudes je jette un regard vers mon ennemi et je voie une nana lui tapoter le nez. Euh … C'est quoi ce bordel ? Elle sort d'où cette pinbeche ? Il l'a payé combien pour faire semblant que quelqu'un pourrait s'intéresser à lui ? Tiens, je suis curieux de connaître le prix. Et puis d'abord, je m'en fou de cette nana, c'est lui qui m'intéresse, c'est le faire souffrir que je veux. Alors je me relève, prêt à en découdre de nouveau avec Charly. Prêt à lui faire le plus de mal possible. Ma vue est un peu floutée par le sang qui coule de mon arcade, mais je ne m'en préoccupe pas. Ce n'est qu'un détail. Je me dirige vers le charmant petit couple d'Allemands quand on m'intercepte. Bon, excusez-moi les paparazzis, j'ai une affaire en cours, je viendrai répondre aux interviews après avoir donné une bonne leçon à Charly. Ah non … Ce paparazzi là est blond … Enfin blonde plutôt. Je m'arrête alors net en m'apercevant de qui il s'agit. « Théa ? » Je suis trop surpris pour la pousser ou la frapper. Chose que j'aurais fait si je ne m'étais pas rendu compte que c'était elle. Ma colère s'estompe rapidement et je la laisse faire. « Mais qu'est-ce que tu fais là ? » Je demande d'un air absent. Là, ça devient trop bizarre. On a plus le droit de se battre entre mecs. J'en suis déçu. Je m’assois en exécutant tout ce que ma petite-amie me dicte comme un bon esclave écouterait son maître. Mais ce n'est pas par soumission -ou juste un peu- mais davantage par surprise. Je ne m'attendais absolument pas à ce qu'elle débarque à ce moment là. Je la laisse s'occuper de mon arcade quelques secondes, j'entends ses paroles qui se veulent rassurantes, mais mon regard retourne auprès de Charly et ma colère remonte quasi instantanément. Je me relève d'un bond, mais une main puissante me rassoit. Han ! La vérité c'est que Théa est Hulk ! Mais de quelle sorte de petite amie j'ai eu le droit moi ? Ah non ! C'est le serveur qui me force à reposer mon postérieur. Ben, elle est où ma belle blonde ? Je regarde autour de nous quand je m'aperçois qu'elle est près de Charly. Trop près à mon goût même. J'essaye de me relever une nouvelle fois, mais le serveur fait son boulot et me pousse. Je le regarde et inspire fortement pour lui faire comprendre que je ne suis pas d'accord. Théa revient. Et finalement je ne fais rien. Ce n'est pas l'envie qui manque. « Qu'est-ce que tu lui as dis ? » Ma question est sèche. Je m'en rend compte seulement après. Mais c'est mon combat. Mon adversaire. Ma proie. « Tu devrais retourner à l'hôtel, ça ne va pas être long. » Cette fois je me lève et l'embrasse délicatement pour la rassurer avant de retourner vers mon ennemi. « Allez, relèves-toi poule mouillée, on en a pas finit toi et moi. »


FRAT LOVE:
 


Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] 15010401232481345

CLIQUES SUR LE COW BOY Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] 1601312334
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA]   Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] EmptyJeu 16 Oct 2014 - 23:25

Mana'arii Baldwin
Mana'arii Baldwin
À votre service
À votre service
Age : 24
Date d'inscription : 21/04/2014
Prénom : Razowski
Célébrité : The Great Woolston
Crédit avatar : Feu Ardent (a) endlesslove (s)
Messages : 3244
Nationalité / origines : Américain. Il est né à Honolulu mais il a passé toute son enfance et son adolescence sur Maui, une île de l'archipel d'Hawaï
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Il est en deuxième année d'histoire. Il voudrait se spécialiser dans l'étude des peuples d'Océanie.
Dispo pour le rp : Oui

Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] Empty

Quelques secondes de répit c’est tout ce qu’il pouvait accorder à cet hawaïen de pacotille. Il ne le laisserait pas faire oh ça non, quitte à se battre pendant toute la nuit s’il le fallait. Leur querelle était à peine commencée mais Charly savait pertinemment que le gagnant ça serait lui, du moins il ferait tout pour que cela le soit. Le contraire le dégoûtait et accentuait sa rage. Ce connard ne savait vraiment pas à qui il avait affaire. Qu’est-ce qu’un misérable dans son genre pouvait espérer face à la grandeur d’un Von Bodman ? Il était suicidaire, c’était la seule explication sensée. Quoi qu’il fasse, il serait perdant. Et c’était dans des moments comme celui-ci que le fait d’appartenir à une famille puissante, possédant de multiples moyens, avait son avantage. Intérieurement, Charly bouillonnait mais il ressentait également une certaine satisfaction. Il voulait le pousser à bout, qu’il franchisse la limite et sa vie deviendrait alors un véritable enfer. L’Allemand n’hésiterait pas à lui coller un procès au cul. Ses parents connaissaient les meilleurs avocats du pays si bien que le cas « Kai Norton » serait vite réglé. Pas sûr que ce dernier est suffisamment de défense pour contrer une attaque de ce genre... Et puis qui se souciait d’un Norton ?
Charly ne manqua pas d’imaginer son adversaire derrière les barreaux, une image fort plaisante mais un tantinet démesurée pour cette simple confrontation qui pourtant lui décrocha un sourire radieux. Quel rêve ça serait…
A l’affût du moindre geste de son ennemi, Charly resta à le fixer, guettant la moindre goutte de sang s’échappant de son arcade sourcilière. Alors qu’il allait surenchérir avec un second coup, il sentit de fines mains se poser sur ses bras tandis qu’une voix familière lui fit ce qui ressemblait à une leçon de morale. Ren. Ren l’empêchait d’avancer. D’abord surpris de la voir à ses côtés, Charly fut rapidement agacé par les propos qu’elle tenait. Comme si c’était de sa faute à lui ! « Je suis pas ton mec, tu me parles pas comme ça ! Et puis qu’est-ce que tu fous ici ?  » Son attention uniquement reportée sur Kai Norton, Charly en avait oublié son rendez-vous avec Ren, si bien que lorsqu’il s’en souvint, il regretta immédiatement ses mots. Il ne voulait pas être comme ça avec elle. Ren n’était pas n’importe quelle fille qu’il avait déjà fréquentée et menée à la baguette non, Ren valait beaucoup mieux que ça. « Je suis désolé, c’était méchant. » Assis sur un tabouret, il laissait la jeune femme éponger le sang autour de son nez. L’allemand leva alors les yeux vers Kai, qui profitait de la scène pour lui lancer un pique.  C’était de la provocation pure et dure mais qu’est-ce que ça fonctionnait bien. « T’en as pas eu assez c’est ça ? Il t’en faut encore ? » Attrapant la première bière à sa portée, Charly la lança en direction de Kai mais sans atteindre sa cible. Le verre explosa au contact d’une table, dissimulant l’arrivée d’une blonde aux airs de secrétaire dévergondée. Par déduction, le jeune homme identifia cette fille comme la copine de Kai. Il avait beau avoir dit toutes sortes de choses à son propos, jamais il ne s’était rapproché d’elle au point de mémoriser son visage. Mais elle au contraire, son brushing parfaitement effectué, semblait l’avoir repéré depuis assez longtemps pour lui cracher son venin à la figure. D’un rire amusé, Charly se releva, trouvant la situation particulièrement comique. Il pouvait au moins affirmer que le couple s’était bien trouvé, deux cons ensemble ça ne pouvait que fonctionner. « Tu peux répéter ? Non parce que le botox de tes lèvres t’empêche sans doute d’articuler, ce qui rend tes propos incompréhensibles » glissa l’Allemand à la blondasse avant de reporter son attention vers Kai. « Elle a des putain d’obus ta nana ! Ah la chirurgie et ses miracles ! »
Cette fois-ci, il comptait bien viser la barre du dessus et rendre ce con fou de rage. Non, ce n’était pas terminé, lui comme Kai, ils attendaient ce réglage de comptes depuis trop longtemps déjà.  Glissant à son tour ses mains sur les avant-bras de Ren, Charly lui offrit un sourire qui se voulait rassurant. « Je pense que je vais encore avoir besoin de tes services… » Aussitôt qu’il dit ces mots, il ne manqua pas de voir Kai se rapprocher de lui et de l’entendre le provoquer à nouveau. « Je commence à croire que t’aimes te faire cogner. Ca plairait à Miss Refaite 2014 de voir son mec à l’hôpital ? » Gonflant légèrement son buste, Charly poussa violemment Kai, le renvoyant presque de là où il venait. C’était une sorte de remise en jeu, un avant-goût du second round. Et que le meilleur gagne.


    Ka Pua Maila I Ka Mauna

    There is pleasure in the pathless woods, there is rapture on the lonely shore, there is society where none intrudes. By the deep sea and the music in its roar. I love not man the less, but Nature more.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA]   Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] EmptyDim 19 Oct 2014 - 19:44

Heather Edwards
Heather Edwards
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 27
Date d'inscription : 06/09/2014
Célébrité : DAISY LOWE
Crédit avatar : LiLOO59 (signature : excelsior)
Messages : 2189
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Employée à la cafétaria d'UCLA && Youtubeuse/Bloggeuse culinaire
Adresse de résidence : Central.
Dispo pour le rp : Oui

Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] Empty

« Je suis pas ton mec, tu me parles pas comme ça ! Et puis qu’est-ce que tu fous ici ?  » Mon cœur se serre. Certes, je ne suis pas sa petite-amie mais je ne suis pas non plus obligée de rien faire pour que ça s’arrange. Je suis son amie. Mais ce qui me vexe, c’est qu’il en oublie notre rendez-vous. Je serre mon ventre avec mes bras. « Je suis désolé, c’était méchant. » Mes lèvres se tordent mais je sens qu’il est sincère. Simplement, il est emporté dans sa colère à cause de ce garçon. Je n’aime pas le voir comme ça. Il vaut tellement mieux que ça.

Seulement, ce sont des gamins. L’autre garçon provoque Charly, je me sens déconcertée. Je ne fais pas du tout attention à ce qu’ils peuvent bien se dire, du moment qu’il n’approche pas du tout. Je ne faisais attention à personne hormis Charly. Je voulais seulement que les choses se calment et que je puisse profiter de mon rendez-vous avec mon allemand.

C’était sans compter qu’une blonde débarque. Comme ça, elle n’est pas gênée celle-là. Elle veut aussi lui rouler une pelle à être si proche de lui. Je sais que ce n’est pas bien d’être jalouse, mais c’est plus fort que moi. Je ne supporte pas ça. Je perçois finalement les mots qu’elle a pour Charly. Et là, j’ai envie de faire un meurtre. Mon esprit imagine mille morts pour cette blondasse. Moi, je sais ce que vaut Charly. Ça se voit qu’elle ne le connait pas du tout.

Je regarde Charly, je me sens mauvaise. Je croise les bras contre ma poitrine. D’une parce que j’en ai pas autant que la fille dont il vient de se moquer et aussi parce qu’ils se relancent encore tous les deux. Il me regarde d’une façon dont je fonds et tout de suite, je ne lui en veux plus. Mais la phrase qui suit de sa bouche, à mon intention, ne me plait pas du tout. « Charly… » murmurais-je…

Les voilà, repartis. Des vrais gamins ! Lorsque Charly pousse Kai violemment, je me poste devant Charly. Mes mains sur son torse, j’essaie de le convaincre. « Ne t’abaisses pas à ces gens-là, ce sont des personnes qui sont perfides et vicieuses. Ils ne connaissent pas l’homme incroyable que tu es. Ne t’abaisses pas à leur niveau. » Je me mords la lèvre, anxieuse. Je n’ai pas envie que ça dégénère. Des personnes sont mortes de la même connerie. « Bitte… (s’il te plait – DE) »

J’inspire puis je me retourne. Je regarde Kai et Théa. Je ne les connais pas mais j’ai envie de mettre une bonne claque à cette blonde. C’est elle que je toise. Je ne peux pas être totalement sereine face à elle. « Pour ton information, pétasse, Charly n’a pas le vide intersidéral entre les cuisses mais une queue. Pour avoir couché plusieurs fois avec lui, je peux même te dire qu’il s’en sert très bien ! Et crois-moi qu’elle donne beaucoup de plus de plaisirs que ta bouche de pute. Maintenant, casses-toi avec ton playboy. » Mon dieu, je me sens… mieux.

Je saisis l’ironie de mes mots. Je ris mais je préférais en rajouter une couche. « Ah oui, désolé… une bouche de suceuse, je ne voudrais pas insulter les putes. » Un bref sourire moqueur à son égard avant de discrètement regarder Charly. Je me sens un peu bête. J’agis encore au niveau d’une fille qui est plus importante pour lui, mais je n’y peux rien. Je ne supportes pas leur attitude alors que Charly est quelqu’un de bien, seulement, personne ne peut le voir.


i'm stronger than these criminals

   
⋆ Born to be your fantasy, your addiction.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA]   Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] Empty

Contenu sponsorisé

Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand je fais de la purée Mousseline .. [PV. CHACHA]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser