Le Deal du moment : -29%
Griffoir Lion pour chat
Voir le deal
9.99 €

Partagez
 

 Thea & Mattei - How far can you do what they say ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyMar 12 Fév 2013 - 19:19

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty


Mattei & thea

Après cette longue semaine faite de cour à gogo, de professeurs on ne peut plus chiant - ou encore des professeurs qui se révèlent être des anciens plans cul, de retour du paternelle que j'aurais préféré ne jamais revoir et que je vais devoir supporter toute la semaine dans ma propre université...Bref c'est la folie et j'avais besoin de me changer les idées, de faire la fête, et d'oublier toutes ces conneries de merde qui sont venue envenimé ma petite vie depuis mon entrée à l'université,moi qui pensait que ça allait être super et bien...non. Bien déçue.

Je venais de recevoir un message de la part d'un ami qui m'invita à une soirée organisée sur la plage, apparemment il y aura alcool, mecs, et à ce qui parait je dis bien à ce qui parait l'eau est super bonne même le soir. Très bien, cela s'annonce bien tentant. J'enfilais alors un maillot de bain deux pièces en dessous de mes vêtements au cas ou je termine sous l'eau et me connaissant il y avait au moins deux chances sur trois que ce soit le cas. Bref une fois prête je roulais jusque la plage avec la musique à fond dans la voiture, je me faisais un petit concert manquant presque de faire un accident d'ailleurs.

J'arrivais vingt minutes plus tard à la plage, il y avait pas tant de monde, étais-je en avance ?! Peu importe, je m'incrusta rapidement , la musique était bonne, l'alcool coulait à flot. "Hey Thea, on attend encore quelques personnes, mais hésite pas à boire, on en a assez pour tout le monde" Très bien, ça ne tombait pas dans les oreilles d'une sourde çà. Je pris alors une bouteille de vodka et m'en servit mélanger à du coca, et d'une traite je terminais celui-ci. "Si on commençait un cap ou pas cap ? " proposa l'un des mecs. Je le regardais d'abord en soupirant puis en faite...Pourquoi pas ? Je fis un petit oui de la tête, pour commencer un mec dût boire un verre de vodka cul sec et autant dire qu'il semblait avoir bien du mal. Je rigolais me moquant sans cacher de lui, puis j'entendis une voix familière dire "salut", je me tournais et là...Matt. "Bon c'est à qui le tour prend place Matt ! " Lui disait le chef de soirée.
© fiche créée par ell



Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyMar 12 Fév 2013 - 21:06

avatar
Invité
Invité

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty


Mattei et Théa
« There’s nothing you can do against attraction »


L’avantage à Los Angeles c’est que lorsque l’on sort on peut être sûr de ne pas finir la soirée seul. Enfin je parle pour moi, de manière générale je dirais plutôt qu’on est sûr de ne pas passer la soirée seul. Les nuits à Los Angeles sont réputées pour être vivantes et plutôt folles. Des ingrédients qui me plaisent beaucoup sachant que les soirées au sein de l’armée au fin fond du Pakistan n’étaient pas ce qu’il y’avait de plus excitant ou de plus fou … J’ai tout une jeunesse à rattraper et je ne compte perdre aucune occasion. Alors quand je reçu un message d’un collègue m’invitant à une soirée sur la plage avec l’assurance de boire, de voir de jolies filles et de sûrement rentrer accompagner, je ne pouvais refuser.

Comme il faisait bon je mis simplement un bermuda et un tee-shirt blanc par-dessus. Si jamais le temps se rafraichissait, l’alcool et de charmantes demoiselles devraient suffire à me tenir chaud. C’est un taxi qui m’amena jusqu’au lieu de la fête, si jamais je rentrais un peu trop fait il est hors de question que je prenne le volant, c’est ça être adulte et responsable. Officieusement ma jambe me lançait depuis la veille. Suite à une fracture mal soignée, une infection de l’os j’ai perdu beaucoup de mes fonctions. Les meilleurs jours je peux courir, les plus mauvais je me tiens à tous les murs, rampe et autres objets qui pourraient me servir d’appui ou j’utilise une canne. Un objet que je n’ai pas ressorti depuis mon premier jour à l’université. Résultat des courses il ne valait mieux pas que je prenne le volant ce soir. Avant de rejoindre tout le monde, je fouille dans ma poche et en sort un petit cachet blanc que j’avale machinalement. Ça et l’alcool devrait m’aider à oublier la douleur ce soir.

« Matt, ta pu v’nir c’est cool mon pote ! » Mon collègue accompagna ses paroles d’un verre qu’il plaça dans ma main. Voilà comment commencer une bonne soirée ! « Tu sais que dès qu’il s’agit d’alcool, de filles et de bains de minuit je suis présent ! » Détournant la tête vers le petit groupe assis je lance un salut avant de prendre place. Prenant soin de poser mon verre avant de m’assoir tout en ne pliant pas trop la jambe pour ne pas trop sentir la douleur qui pouvait parfois me lancée au point de tomber dans les pommes, je peux vous dire que la scène était laborieuse vue de l’extérieur. Une fois installé, je remarquais en face de moi un visage familier. Et bim, Théa. Bien sûr une semaine après notre petite discussion à l’université il fallait que je la croise de nouveau. Je n’en étais pas franchement heureux, une humeur qui changerait sûrement quelques verres plus tard.

Apparemment l’organisateur de la soirée avait lancé un jeu, un cap ou pas cap. Un type venait de boire un verre de vodka cul sec. A lui de lancer un gage à une autre personne, il s’empressa de demander à une nana une tequila sur son ventre. Puis vint le tour de la nana qui s’adressa à l’organisateur de la soirée qui du nous montrer avec élégance son postérieur. Nos verres n’étaient jamais vide, je ne me rendais pas compte que quelqu’un veillait à garder un certain niveau dans mon verre et celui des autres. L’ambiance devenait de plus en plus décontracté et même si j’essayais de ne pas trop laissé mon regard sur Théa, malgré moi je ne pouvais m’empêcher de lui lancer quelque regard de temps à autre. Le reste du temps je regardais l’air amusé la scène. Un projectile me réveilla un peu, c’était à mon tour de recevoir un gage. « Matt’, cap ou pas cap d’embrasser dans le cou la fille de ton choix ! » Ah merci les collègues … ça sa s’appel de l’entraide masculine. Qui allait être ma victime ce soir ? Je scrutais une a une les visages des filles présentes toutes me regardaient, sauf une. Deviner laquelle …. C’est justement vers elle que je me dirigeais, me levant difficilement à cause de l’alcool et de ma jambe je me penchais vers elle. « Tu ne peux pas dire non c’est mon gage … » lui murmurais-je à l’oreille écartant une mèche de cheveux délicatement avant de poser mes lèvres encore un peu humides sur son cou. Un sourire aux lèvres encore enivré par son parfum je retournais à ma place. Elle ne me laissait pas indifférent je le savais, mais avec l’alcool je ne voyais qu’elle, mon corps entier me disait d’arrêter là de ne pas insister, de ne pas me tenter de nouveau mais tout en moi l’appelait. « Théa … cap ou pas cap de nous révéler un de tes secrets ? ».



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyMar 12 Fév 2013 - 22:15

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty

]

Mattei & thea

Si il y bien une personne que je ne pensais pas voir ici, c'est lui. Nous avons donc malheureusement des amis en commun, super que dire de plus. Enfin je ne pouvais pas nier le fait qu'il était beau dans son petit bermuda même si je pouvais voir qu'il avait apparemment quelque chose à sa jambe vue qu'il boitait un peu...Enfin on pouvait voir que quelque chose le gênait. Je le laissais prendre place essayant de ne pas trop le regarder, bizarrement j'étais gênée de le voir, qu'il participe à la soirée, oui il me mettait mal à l'aise, c'est pourquoi je pris rapidement un autre verre, puis un autre, histoire d'oublier sa présence.

Je pouffais de rire voyant l'organisateur montrer son postérieur, quant à Matt, je l'ignorais enfin du moins j'essayais parce que il m'arrivait quand même de croiser son regard, mais lorsque c'était le cas je baissais vite la tête et me concentrais sur mon verre qui au passage n'était jamais vide, toujours rechargé. Ce fut ensuite le tour de Matt, il devait embrasser dans le cou la fille de son choix, j'étais presque persuadée que cela allait être quelqu'un d'autre, n'importe quelle fille mais pas moi. Pourtant, c'est bien moi qu'il est venu embrasser dans le cou. Sur le cou, je ressenti un petit frisson parcourir mon corps, je ne sais pas si il était au courant, mais j'étais assez sensible du cou."ouh dit donc Matt on dirait qu'il a jeté son dévolue sur toi. Je me forçais de sourire, et me préparais à boire quelque chose lorsque j'entendis mon nom...Il venait de me choisir. J'eus un petit moment de réfléxion en entendant son défis, puis je pris mon courage à deux mains."Mon père a été en prison pendant dix ans. " Je ne sais pas si c'est l'alcool ou juste mon esprit de compétition, mais j'avais sortie ça très normalement.

Tout le monde ne semblait pas me prendre a sérieux et d'ailleurs ils ont presque tous rigoler suite à mon annonce. Pour faire genre, je rigolais avec eux, puis je portais mon regard sur Matt. "Matt, cap ou pas cap d'aller te baigner nu dans la mer? Là, devant nous." Je le fixais du regard, le défiant clairement amenant mon verre à mes lèvres sans le lâcher du regard une seule seconde.
© fiche créée par ell



Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyMer 13 Fév 2013 - 18:03

avatar
Invité
Invité

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty


Mattei et Théa
« There’s nothing you can do against attraction »


Notre consommation d’alcool avait un lien avec le petit vicieux qui remplissait nos verres au fur et à mesure qu’ils se vidaient. Mais une autre raison devait nous pousser tous les deux à boire plus, la présence de l’autre. Un malaise était palpable au début de la soirée, aucun de nous n’avais apparemment envie de voir l’autre. Pour ma part, les raisons étaient simples. Déjà c’était une étudiantes, en plus j’avais couché avec elle, on s’était ensuite promis de ne plus se revoir et nos retrouvailles n’avaient rien eu d’agréable. Alors si tous ces facteurs m’éloignaient d’elle, pourquoi j’étais resté dès lors que j’avais remarqué sa présence ? Pourquoi j’étais irrémédiablement poussé vers elle au point de ne pas pouvoir m’en empêcher, l’alcool aidant à me désinhiber ?

Je m’amusais à cette soirée, et pas seulement grâce aux autres, je passais un bon moment avec Théa y compris. Mon gage aurait pu se faire avec n’importe qu’elle autre fille. Ce n’était vraiment pas ce qui manquait et elle n’était pas moins jolie que la blondinette. Mais ce soir c’était elle. Pourquoi qu’avait-elle de plus que les autres ? L’alcool ne m’aidait franchement pas à réfléchir, mais pour le moment je me doutais que la difficulté que j’avais éprouvé avec elle, à communiquer, parce qu’elle était étudiante me poussait à aller plus loin, à franchir les interdits. C’était quelque part une sorte de challenge. N’y avait-il que ça ? Je ne saurais dire pour le moment.

Après avoir effectué mon gage j’en lançais à la jolie blonde, qui d’autre de toute façon ? Je lui demandais alors à de nous révéler un secret, la bombe fut larguée. Son père avait été en prison pendant dix ans ? Même si toute l’assistée riait de bon cœur comme si la jeune femme parlait au second degré, ce n’est pas du tout de la manière dont je le prenais. Pourvu que je m’en souvienne demain. Je fixais la jolie blonde sans rien dire, l’air perplexe. J’essayais de réfléchir car je savais que cette histoire était en lien avec ce qui la tracassait mais mon esprit était bien trop embrumé. Ce fut au tour de celle-ci de donner un gage, comme par hasard c’est moi qu’elle désigna. Prendre un bain nu dans la mer … Je souriais elle entrait dans mon jeu, même plus elle me lançait un vrai défi. Je me levais, difficilement encore une fois, ma jambe m’empêchait de faire plus rapidement, l’alcool n’aidait pas du tout. Je me dirigeais ensuite vers le bord de mer enlevant au fur et à mesure mes fringues, d’abord mon tee-shirt, mon bermuda et enfin à deux pas de la plage je baissais lentement mon boxer avant de finalement le remonter entièrement. « CAP OU PAS CAP DE TOUS ME REJOINDRE ??? » Hurlais-je en courant comme je pouvais dans l’eau, un peu froide ce qui était un atout vu le taux d’alcool que j’avais dans le sang. La lueur de la lune avait caché à la vue de tous mes cicatrices. A mes paroles tous le monde se leva et couru me rejoindre, certains habillés, certains nus, mais mes yeux étaient rivés sur Théa, c’est sa réaction que j’attendais, qu’elle me rejoigne elle.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyMer 13 Fév 2013 - 18:27

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty


Mattei & thea

L'acool était surement la raison qui me simplifia la tâche pour mon fameux gage, puis en même temps c'était tellement gros de dire "mon père a été en prison pendant dix ans", j'étais persuadée que personne n'allait me croire, et en même temps j'espérais que Matt me croit, qu'il attrape peur, après tout une fille qui a son père qui a été en prison n'augure rien de bon...Imaginez c'est pour meurtre qu'il y a été, en voulant protéger son frère...Autant dire que Matt était à des années lumières d'imaginer ça et je dois avouer que sur le coup l'imaginer l'apprendre et avoir peur me procura un petit plaisir, je sentais qu'il était très joueur et malheureusement j'avais beau le détester...Je ne pouvais me résoudre à ne pas entré dans son petit jeu, j'étais une compétitrice, j'aime gagner, j'aime relever les défis, et cette soirée était un peu celle de tout les défis...Finalement qu'il soit là est plutôt une bonne chose non ? Je me sentais on ne peut plus motivée à gagner ces défis contre lui, on ne peut plus motivée à le faire perdre...

L'alcool me donnait un peu chaud, et autant dire que le baiser qu'il me fit dans le cou n'arrangea en rien le thermomètre de mon corps, c'est pourquoi je pensais que lui lancer comme défis d'aller dans la mer serait une bonne idée, au moins il s'éloigne un peu de moi. Je le regardais attentivement enlever ces vêtements avec un sourire malicieux sur les lèvres, toutes les filles bavaient sur son corps musclé, j'en levais les aux yeux ciel, je ne sais pas si c'est par jalousie ou parce que elles exagèrent clairement mais je ne pu m'en empêcher. Puis, surprise il remonta son boxer et demanda à tout le monde de le rejoindre, défis non relevé donc. Sur le coup, je ne bougea pas tout de suite mais en voyant tout le monde se précipiter dans l'eau j’ôtais rapidement mon t-shirt et mon mini short pour les rejoindre et première chose : ouuuuuh l'eau n'était pas si chaude que ça, c'est donc avec le visage crispé que j'entrai dans l'eau, et sans chercher à comprendre pourquoi ce fut vers Matt que je me dirigeai, surement mon envie de lui faire remarquer que son défis était perdu. Une fois arrivée juste en face de lui je m'appuyais sur lui essayant de le faire couler tout en ajoutant "Tu as perdu ton défis tu sais ?!" Lui disais-je en le lâchant puisque plusieurs filles vinrent nous rejoindre, arf ce que je n'aimais pas leur compagnie. Une fois libéré de toutes ces filles, je m'approcha assez proche de lui pour lui murmurer à l'oreille. "Fais attention y'a surement des étudiantes dans ce troupeaux de groupies." Puis je m'éloignais de nouveau de lui pour aller jouer avec un autre mec qui depuis le début de la soirée semblait me fixer.
© fiche créée par ell



Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyVen 15 Fév 2013 - 17:39

avatar
Invité
Invité

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty


Mattei et Théa
« There’s nothing you can do against attraction »


En arrivant ici je pensais passer une soirée comme les autres. Me laisser m’enivrer par l’alcool et les jolies femmes, finir par en inviter une dans mon lit et lui demander de partir avant de s’endormir. (Une précaution essentielle à cause de mon SPT et surtout de ce que j’avais fait à Théa. Car finalement avant que l’incident n’arrive, je pensais que s’en était fini, j’étais trop confiant, trop bien à ces côtés, je m’étais autorisé à penser que je pouvais revivre comme si de rien était. Mais mes angoisses n’avaient pas mis trop de temps à me rattraper. Maintenant la règle n°1 dans mon règlement personnel, oui j’ai un règlement de vie et alors ?, la règle n°1 : ne jamais dormir avec une demoiselle.) Voir la jolie blonde me rappelait à quel point mon SPT me rendait minable, à quel point il fallait que j’arrête certaine dérive, comme coucher avec n’importe quelles demoiselles qui pouvaient se trouver être des étudiantes. Il fallait que je reprenne certaines règles que j’arrête de vivre dans l’insouciance. Seulement la simple vue de la jolie blonde avait foutu en l’air tous mes principes. Quelque chose de plus fort que moi m’attirait vers elle, même si tout en moi me hurlait de ne surtout pas m’en approcher, je ne voyais qu’elle.

Une fois dans l’eau froide, mes pensées s’organisèrent un peu. L’eau froide avait toujours été un bon remède contre l’alcoolisation. Malgré tout je restais surexcité et complètement prêt à faire n’importe quoi. J’appelais alors tout le monde à me rejoindre, histoire de finir ce jeu et de passer un peu de temps seul à seul avec Théa. Si elle venait … Du groupe je ne regardais qu’elle, attendant sa réaction. Un sourire très expressif et franc illumina mon visage quand je la vis se lever et enlever ses vêtements pour se retrouver en bikini. Apparemment je n’étais pas le seul à la regarder et ce qui me fit froncer les sourcils. Mais c’est vers moi qu’elle s’avança, essayant de me couler me reprochant d’avoir perdu mon défi. J’aurais bien aimé lui répondre mais un groupe de jeune femme nageait vers nous complètement hystérique et semblant vouloir jouer avec moi. Seulement moi je voulais jouer avec Théa, qui d’ailleurs me laissait un pique sur mes relations avec des étudiantes. Je me libérais tant bien que mal d’elles, en les ignorants simplement (il n’y avait rien de plus efficace). Sauf qu’en attendant la jolie blonde était partie rejoindre d’autres bras.

Je nageais alors sous l’eau, doucement tel un prédateur guettant sa proie même si l’obscurité ne me permettait pas de guetter quoi que ce soit. Sortant de nulle part j’attrapais alors la jeune femme qui parlait avec l’autre jeune homme sans même me soucier de savoir si cet acte lui plairait ou non. J’enlevais simplement la demoiselle sans aucun état d’âme. « Je crois que j’ai un faible pour les étudiantes … ». Lui murmurais-je à l’oreille avant de la relâcher, vu que je l’avais capturé entre mes bras. « Pourquoi tu t’intéresse à cet abruti alors que je suis là ? » Je souriais bêtement, me vantant ouvertement. « J’ai perdu mon défi je pense que je te dois un gage alors … » .


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyVen 15 Fév 2013 - 18:15

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty


Mattei & thea

J'ai toujours été une joueuse, et c'est peut-être pour cette raison que je n'étais pas partie directement en le voyant arriver, surtout que je savais pertinemment que la soirée allait finir par un cap ou pas cap, c'était précisé dans le sms de mon invitation alors bon, puis c'était tout à fait le genre de l'organisateur. Puis je dois quand même avouer que ce baiser dans le cou était tout sauf le bienvenue pour calmer mon envie de jouer. ( et les bisous dans le cou ne m'ont jamais laissée indifférente aussi, à croire qu'il le savait. )

Je sentais son regard sur moi, il ne me lâchait pas du regard depuis le début de la soirée, pourtant cela ne me gênait pas, puis je prenais un malin plaisir à faire celle qui s'en fiche alors que pas du tout, j'espèrais d'ailleurs qu'il s'arrête afin de pouvoir le relancer de moi même mais non son regard était toujours rivé sur moi.

Je me retrouvais alors dans l'eau avec tout le monde, seulement monsieur semblait trop prit par toutes ces groupes folles de lui, pour je ne sais quelle raison cela me piqua à vif et pour le coup je parti vers un autre mec qui lui semblait bien plus libre et disponible. Seulement je ne m'attendais pas à ce que Matt m'enlève de mon nouveau compagnon si vite et sans rien dire en plus, dans ses bras je sentais mon coeur battre un peu plus vite, je ne sais pas si c'est la surprise ou juste le fait d'être collée à lui. « Je crois que tu prends des risques...Des gros risques. ». Lui disais-je ne le lâchant pas du regard avec un petit sourire malicieux sur les lèvres.Voyons que pourrais-je lui faire faire ? « Moi je sais quel gage il doit faire...Ce sont les règles en cas de échec. Matt mon pote, tu dois embrasser celle qui t'as demandé de faire le défis ». S'exclama alors le maître de soirée. Je reporta alors mon regard sur Matt me mordillant la lèvre inférieure m'accrochant alors à lui tout en gardant le visage à une certaine distance. « Qui te dis que je me laisserais faire ? ». Lui disais-je en le fixant.
© fiche créée par ell

[/quote]


Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyDim 17 Fév 2013 - 14:24

avatar
Invité
Invité

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty


Mattei et Théa
« There’s nothing you can do against attraction »


Les jolies demoiselles autour de moi ne m’intéressait pas, elles piaillaient comme des poules dans une marres ce qui avait le don de me saouler profondément. Ce que j’aimais chez une fille c’était la classe qu’elle dégageait, la prestance mais aussi l’idée d’inaccessibilité. Je n’aimais pas les filles qui se jetaient sur moi prête à être abusée. C’était beaucoup trop facile et je n’aimais pas ce qui était facile. Voilà pourquoi ce soir je n’avais d’yeux que pour une demoiselle, celle qui me fuyait, qui m’ignorait et qui me méprisait. C’était elle qui m’intéressait. Théa, la sulfureuse blonde de glace.

Parti dans les bras d’un autre, je ne m’étais pas gêné le moins du monde pour aller récupérer celle qui possédait tout mon intérêt. Le mec avec qui elle était n’avait pas l’air content, bien sûr il devait se sentir honorer avec la présence de la jeune femme. Mais qu’il ose me dire quoi que ce soit, éméché comme j’étais, mon impulsivité devait être bien développée, ce qu’il n’osa pas faire vu le regard que je lui jetais. Autant vous dire que j’en profitais, la jeune femme au creux de mes bras, sa peau contre la mienne, son corps contre le mien. Je sentais d’ailleurs la température de mon corps augmentée légèrement malgré l’eau froide. Je ravalais ma salive un peu trop à attentif à mes sensations plutôt qu’à ses paroles. Elle allait me donner un gage pour avoir perdu mon défis, seulement l’organisateur de la soirée la pris de cours. Je devais l’embrasser, c’était la règle. Je souriais lorsqu’elle s’accrocha à moi. Elle n’était pas d’accord ? « Et si je ne te laissais pas le choix ? ».

Je posais alors ma main sur sa joue, approchant doucement mon visage du sien, m’arrêtant à quelques centimètres de ses lèvres. Mes yeux rivés sur les siens je décidais enfin de l’embrasser. Je posais alors mes lèvres doucement sur les siennes, mêlant ma langue et mon souffle au sien sous les cris et encouragement du groupe qui nous regardait attentivement. Le baiser dura quelques longues secondes que j’appréciais autant que je le pouvais sachant que celui-ci pouvait être le dernier. Une fois terminé je me reculais légèrement.« C’était pas si horrible que ça ». Je souriais légèrement.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyDim 17 Fév 2013 - 15:13

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty

Quelque chose d'incontrôlable m'attirait en lui, et ce depuis notre rencontre en boite la dernière fois et notre nuit d'amour, c'était...indescriptible, à chaque fois que je le voyais il me faisait cet effet, et il était bien le seul. Pourtant combien de mecs m'attirent...Mais lui, même sans rien faire il le faisait, en un seul regard, en un seul geste, c'était un peu gênant d'ailleurs depuis que j'ai appris qu'il est mon professeur - gênant ou pas puisque il faut avouer que cela pimente un peu la chose. -

L'organisateur de la soirée imposa donc ces règles si un gage se terminait par un échec, embrassé la personne qui t'as donné le gage, bizarrement je ne pensais pas cette idée en être une bonne, et pour cause on est censé faire comme si de rien n'était, comme si il n'y avait jamais rien eut entre nous, ce baiser à coup sur n'aiderait pas.

J'allais comme à mon habitude contester ce qu'il venait de dire lorsque ces lèvres touchèrent les miennes, un frisson parcouru tout mon dos et en quelques secondes je pus me souvenir de cette folle nuit et revisionner chaque instant de celle-ci. Après quelques secondes, je me reculais en même temps que lui « C’était pas si horrible que ça » Je lui adressais un petit sourire avant d'ajouter « J'ai vue mieux. » Je m'accrochais ensuite de nouveau à lui voyant une fille s'approcher. "Dit la blonde, tu me le laisses un peu ?" Je me tournais vers elle en lui lançant un regard noir avant d'entendre le maître de soirée parler. "Bon on continue de jouer ou vous avez d'autres propositions?"


Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyLun 18 Fév 2013 - 20:06

avatar
Invité
Invité

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty


Mattei et Théa
« There’s nothing you can do against attraction »


Embrasser la personne qui vous donner le défi, Théa, c’était donc ça mon gage. Encore une fois je ne savais pas trop si c’était un coup de pouce de l’organisateur qui était aussi un de mes amis, qui devait bien voir que j’avais jeté mon dévolu sur la jeune femme ou si c’était bien une règle établie, mais je ne pouvais qu’être content. Content, tout du moins sur le moment. Quelque chose en moi me disait que demain je regretterais tout ça. Mais mon esprit ne fonctionnait plus comme il se devait, l’alcool, la fête et l’excitation ne laissait parler que mon corps et mes sensations. Je n’étais plus à l’heure actuelle un être raisonnable mais un être sensible. Guidé uniquement par ses ressentis, ses émotions et ses pulsions. Et là mes pulsions étaient toutes concentrées vers Théa. L’embrasser fut pour tout dire le nirvana. Déjà parce que ses lèvres avaient un goût sucré malgré l’acidité de l’alcool, mais aussi parce que je pensais que cela ne se reproduirait plus. L’interdit … Le plus fort excitant qu’il soit. Je ne devais pas mais j’en avais terriblement envie, je regretterais mais pas aujourd’hui.

J’ai vu mieux … Voici la réponse de la jolie blonde après notre baiser. Une réponse qui ne concordait pas avec la manière dont elle avait frissonnée, ni avec le petit sourire qu’elle arborait. Un sourire que je plaquais moi aussi sur mon visage. « Tu ne lâches jamais rien toi … » Je fronçais les sourcils comme pour transperçais sa carapace lorsqu’une autre demoiselle vint nous interrompre. Vu le regard que lui lança Théa elle préféra s’éclipser, de toute façon je me fichais bien d’elle, je n’avais pas détourné le regard de la jolie blonde. Aucunes d’elles n’arrivaient à sa cheville, et pour vous dire je connaissais plutôt bien sa cheville … « Serais-tu un peu possessive ? Je me sens flatté ! Théa Stonehevean me veut pour elle seule » Je la taquinais, elle le méritait bien vu les piques qu’elle me lançait.

L’organisateur toujours aussi pris dans son jeu lança une annonce. Je ne l’avais pour tout dire pas vraiment écouté, tout ça ne m’intéressait plus, j’avais ce que je voulais dans les bras … « On s’en va ? On peut s’amuser ailleurs je pense ! » Je ne savais pas vraiment pour aller où, ni pour faire quoi, une chose est sûre je voulais rester avec elle pour la soirée.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyLun 18 Fév 2013 - 20:37

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty

Cet organisateur me semblait bien en faveur de Matt, ou de nous et j'étais clairement partagée dans mes envies, parce que dans un sens il me rendait juste dingue, il n'y a qu'à relever les frissons que jressens à chaque fois qu'il pose ces mains sur moi, mais en même temps je sais que c'est mal d'être avec lui parce que de un c'est mon professeur et de deux en continuant la soirée avec lui je risquais de me faire de nouveau broyer le bras. Non mais sérieusement, depuis quand un professeur est aussi sexy que lui ?! Merde alors, puis pire encore,j'étais bien dans ces bras et je ne désirais pas les quitter.

Apparemment il avait remarquée que j'étais en combat intérieur avec moi-même le concernant, oui je ne lâchais rien pour la seule et unique raison que je déteste donner raisons aux autres, et en admettant que ce baiser m'avait tout simplement mis le cerveau à l'envers je lui donnais raison, je cédais et je ne voulais pas céder ( enfin là encore je suis en plein dilemme. ). Aller soit une femme forte Thea.

« Serais-tu un peu possessive ? Je me sens flatté ! Théa Stonehevean me veut pour elle seule » C'est la remarque qu'il me fit en me voyant limite tuer la fille qui voulait prendre ma place, et merde encore une fois je n'étais pas assez discrète. Cette blondasse semblait être en plus une étudiante alors bon...Oui je veux être la seule étudiante ! « Tu te rends compte que cette fille doit surement être à l'université ou lycée... » Enfin après si il aime la chaire fraîche des étudiantes...Chacun son truc ! Je pensais juste être l'exception, c'était d'ailleurs peut-être ça qui me plaisait aussi avec lui.

Le maître de soirée demanda ensuite si nous avions envie de recommencer un cap ou pas cap, j'allais dire pourquoi pas mais Matt me coupa clairement la parole et surtout lui ne semblait pas vouloir rester. « On s’en va ? On peut s’amuser ailleurs je pense ! » Je le regardais un instant dans les yeux sans rien dire comme si je réfléchissais, là encore j'avais un ange sur une épaule qui me disait "non non dit non" et un petit diable qui me disait "mais putain dit oui ! ". « Je crois que si on reste dans l'eau je vais finir par attraper froid !! » Disais-je avec un petit sourire malicieux, le diable toujours écouter le diable quoi. Je le lâchais alors sortant de l'eau et c'est là que je remarquais avoir oubliée le principale : la serviette. Super. « Et merde, j'ai oubliée de prendre une serviette... » Je frissonnais un peu, c'est qu'en sortant de l'eau tu as clairement moins chaud tout trempée. Matt me rejoignait, je me tournais alors vers lui en me mordillant la lèvre inférieure « Vous avez une idée d'ou continuer cette soirée monsieur le professeur ?» De préférence un lieux ou je pourrais me sécher, et pourquoi pas parler tranquillement ?


Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyLun 18 Fév 2013 - 21:15

avatar
Invité
Invité

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty


Mattei et Théa
« There’s nothing you can do against attraction »


Quelque chose d’inaccessible, d’irrésistiblement attractif m’attirait vers elle. C’était plus fort que moi, je pouvais faire tous les efforts du monde, je finissais près d’elle, j’en avais besoin. Dès que je la voyais elle hantait mon esprit … Etrange pour une jeune femme dont j’avais fait la rencontre une semaine auparavant. Mais elle avait quelque chose de différent, quelque chose que je ne serais décrire mais qui me plaisais infiniment. Ce soir elle était à moi et je n’étais qu’à elle, elle ne s’était pas gênée pour marquer son territoire et j’avais fait de même quelques instants plus tôt en l’enlevant à un autre. Malgré tout, ce n’était pas si simple car la jeune femme gardait son air hautain, méprisant, voir même cynique que je détestais. Etait-elle vraiment comme ça ? Tout le temps ? Avec tout le monde ? Une nature qui me rebutait au plus au point, car finalement je n’aimais pas les filles superficielles et hautaines, à part si tout ce qu’elles émettaient comme son, sont des gémissements lorsqu’elles sont dans mon lits. Bref, je ne saurais dire pour le moment si Théa n’était qu’une fille superficielle ou si elle se cachait derrière une épaisse carapace. Pour le moment j’étais bien trop saoul pour y voir clair dans son jeu.

Quoi qu’il en soit elle avait du répondant, lorsque je la piquais trop elle ne se gênait pas pour me renvoyer comme il le fallait l’ascenseur. Notamment au sujet des étudiantes/lycéennes. « Lycéennes ? T’abuses quand même, tu crois que je me tape des lycéennes ? Même les étudiantes ce n’est pas mon truc ». Je fronçais les sourcils me rendant compte de ma bêtise. Etant étudiante elle pouvait facilement me faire remarquer qu’elle était la preuve que j’aimais les étudiantes. « Je sais, je me fou de la gueule du monde tu en es la preuve, mais ce n’est pas comme si je faisais ça tout le temps ». Justification évasive afin de ne pas lui donner trop d’informations. Je voulais qu’elle se sente flattée mais pas non plus toute puissante même si elle était la seule étudiante avec laquelle j’avais couché, et pire encore avec laquelle j’avais envie de recommencer …

Je lui proposais ensuite de partir. Déjà car ce jeu commençait à me saouler, parce que l’eau était froide et que je commençais sérieusement à m’en rendre compte mais aussi parce que je voulais m’isoler avec la jolie blonde. Heureusement elle avait l’air d’accord mais si elle ronchonna en sortant de l’eau parce qu’elle n’avait pas de serviette. « Tiens met mon tee-shirt, il sera large pour toi tu devrais avoir un peu plus chaud ! » Je me baissais ensuite remettant mon bermuda sur mon caleçon mouillé, ce qui non ne me dérangeais absolument pas. J’attrapais ensuite une bouteille d’alcool fort à peine entamer. « Ça aussi ça devrais nous tenir chaud en attendant ! » Je lui souriais avant d’attraper sa main pour courir vers la route. Là j’appelais un taxi qui s’arrêta, c’était tout de même plus sur. Je laissais monter la jeune femme, en profitant pour la voir de dos avant de la suivre. « Et si on continuait la soirée chez moi ? Tu aurais de quoi te sécher et on serait tranquille ? » Je lui souriais de nouveau avant de boire à nouveau une gorgée d’alcool pour me maintenir dans un état alcoolisé. J’avais essayé de ne pas paraître pour un pervers, même si mes intentions pouvaient être claires, je voulais finir la nuit avec elle et si possible nus.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyLun 18 Fév 2013 - 22:41

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty

L'image superficielle que je montrais était clairement une très, mais très grosse carapace que j'ai mis des années et des années à construire, plus précisément dix ans, depuiis que mon père m'avait abandonnée quoi, mais ça ce n'est surement pas ce soir qu'il le saura, enfin du moins pas si je ne suis pas complètement pleine ou quelque chose qui s'y approche. J'assumais donc totalement mon coté garce cynique parce que c'était la meilleure protection que j'avais contre les mecs, contre tout le monde même je dirais. Les gens doivent se dire que je n'ai pas de coeur, et ça m'arrange tout à fait, seul mon meilleur ami et ma meilleure amie ont pu voir au delà de ma carapace pour le moment. Faut dire que les autres mecs, ne s'intéresse qu'à mon corps aussi enfin bref.

Lorsqu'il mentionna le fait que les étudiantes n'étaient pas trop son genre, je pouffais de rire tellement il n'était pas crédible puisque dans ces bras actuellement il y avait une étudiante, moi. Il se rattrape alors en disant que il ne se tapait pas des étudiantes tout le temps, tiens tiens toujours bon à savoir, je me surpris à l'imaginer dans les bras d'une autre étudiantes et à ma surprise je ressentis un sentiment de jalousie, ce serait pire qu'une adulte comme lui je pense, mais merde quoi Thea, tu es rien pour lui et il n'est rien pour toi alors arrête de penser comme ça. « Si tu le dis je suppose que je suis donc la seule. ». oui bon j'étais clairement en train de lui demander qu'il me tâte un peu les chevilles mais bon c'était clairement dit sur un ton ironique.

Idiote que je suis d'avoir oubliée de prendre une serviette, mais heureusement Matt me proposa son t-shirt, je l'acceptais rapidement l'enfilant immédiatement faut dire que j'avais un peu froid, et la cerise sur le gâteau, il restera donc torse nu rien que pour moi. Merci pour les yeux Dunham, fin faut dire que moi aussi hein son t-shirt me faisait une mini jupe vla le truc. J'entrai alors dans le taxi en essayant tant bien que mal de cacher mes fesses, puis une fois à l'intérieur j'écouta la proposition de Mat. « Et si on continuait la soirée chez moi ? Tu aurais de quoi te sécher et on serait tranquille ? » L'idée de sécher était vraiment très tentante, puis oui on serait tranquille mais directement je pensais à ce qui pourrait...Arriver une seconde fois et là une nouvelle fois j'étais partagée. Puis merde aller je vais me lancer en défis de ne pas finir dans son lit. « Très bien, à condition que tu me laisses prendre une douche parce que...J'ai du sable un peu partout. » Bah quoi ? Et évidemment je pensais à prendre la douche seule, cela va de soit si je ne veux pas finir dans son lit.

Une fois à son appartement, je revisitais des yeux chaque pièce, c'est que mes souvenirs étaient pas très frais tout comme moi qui n'était pas très fraîche ce soir là d'ailleurs. J'allais déposer mon sac à main quand j'entendis le téléphone vibrer, c'était ma soeur. "Tu devrais être plus cool avec papa...Tu ne sais pas ce qu'il a vécue." Je soupirais en jetant mon téléphone dans le sac et me retournais vers Matt en essayant tant bien que mal de me détendre. «Je vais t'emprunter cette bouteille un instant si tu veux bien » disais-je en posant d'abord ma main sur la sienne un instant avant de prendre possession de la bouteille et en boire une bonne gorgée. « La famille...ça craint ! » Merde thea pourquoi tu commences à parler de ça ? Ca ne le regarde pas et il s'en fou. Je me repris et m'approcha de lui avec un air innocent. « Ou est la douche ? Je te promets de ne pas être trop longue ! Tu auras juste le temps de boire une gorgée que je serais déjà la. »


Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyMar 19 Fév 2013 - 19:51

avatar
Invité
Invité

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty


Mattei et Théa
« There’s nothing you can do against attraction »


« La seule … Peut-être bien que oui, peut-être bien que non … » C’est avec humour que j’éludais la question. Pour deux raisons : la première, je ne voulais pas qu’elle se sente trop puissante, voir privilégiée d’être la seule étudiante que j’ai mis dans mon lit. Je ne voulais pas lui laisser trop de pouvoir car je sentais qu’elle était du genre à aimer contrôler, pour se protéger ou parce que c’était simplement une femme avide de pouvoir je n’en savais rien. Tout ce que je savais c’est que je sentais en elle de la distance, de la froideur, aussi brûlante pouvait-elle être dans mon lit, je pouvais facilement l’appeler la reine des glaces lorsque nous discutions. La deuxième raison était toute bête, tellement que je me souriais à moi-même : si je ne savais pas que Théa était une étudiante, comment aurais-je pu le savoir pour les autres ? Il y’en avais peut-être eu, j’avais eu pas mal de conquête depuis mon retour de mission. Mais à ma connaissance aucune d’entre elles n’était étudiante.

Mon appartement n’était pas loin de la plage, on arriva en à peine dix minutes vu le trafic très peu dense à cette heure de la nuit. Il était déjà deux heures du matin et je n’avais pas vu la soirée passée. J’ouvrais la porte pour la deuxième fois de mon appartement à la jeune femme. Cette fois ci également j’avais eu du mal à trouver la serrure, mais ce n’était pas parce que j’étais trop occupé à déshabiller la jeune femme sur mon pallier, cette fois ci c’était simplement l’alcool qui s’amusait à me faire rater le trou de la serrure … Une fois à l’intérieur la jeune femme reçu un texto qu’elle lu rapidement avant de jeter son portable dans son sac et de prendre une gorgée d’alcool. Je n’étais pas crédule, je me doutais que le texto ne devait pas être une bonne nouvelle vu son visage et la manière dont elle me prenait la bouteille. « ça va ? » Mon regard droit dans le sien j’essayais d’avoir l’air … frais. Même si mon esprit restait très embrouillé.

La petite blonde me demande ensuite où était la douche, personne ne pu imaginer à ce moment précis ce qui se passa dans ma tête. Une douche chez moi ? Je désignais rapidement la salle de bain avant de me reprendre de ma rêverie et de l’accompagner. La salle de bain était attenante à la chambre, il fallait donc passer par là pour y arriver. J’allumais la lumière et lui sortait deux serviettes propres. Dans mon appartement il n’y avait rien, on aurait pu facilement parler d’un appartement témoin, tout était bien rangé à sa place, aucunes photos ni objet personnel tout était décoratif. La salle de bain n’échappait pas à l’ambiance générale de l’appartement, simplement blanche et rangée. « Si tu as besoin de quoi que ce soit je serais à côté … » A côté entrain de fantasmer littéralement sur la jolie blonde qui serait entrain d’utiliser ma douche sans moi … Je m’asseyais alors sur mon lit enlevant mes chaussures, mes vêtements mouillés et me rhabillant d’un short de sport. Je buvais quelques gorgées laissant passer le temps quand je m’apperçu que la porte de la salle de bain était entre ouverte. Malgré mon éducation et tous mes principes je ne pu m’empêcher de jeter un œil, ok un long regard dans la pièce ou je distinguais tant bien que mal la jolie silhouette de Théa.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyMar 19 Fév 2013 - 20:20

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty

Arf, ce que je pouvais détester ces réponses évasives qui laissent une grande place à mon imagination, oui parce que mon imagination pouvait être très, très grande et ça m'a surement coûter ma seule et unique relation sérieuse que j'ai pu vivre. - même si dans le cas de cette relation j'avais toutes les raisons d'imaginer tout et n'importe quoi vue qu'il m'avait trompé je ne sais combien de fois, à vrai dire j'ai arrêtée de compter.

Son appartement était à ma grande surprise et contrairement à mes souvenirs qui me faisaient carrément défaut assez rangé, propre, bon en même temps c'est un ancien militaire...Quoi c'est pas un argument pour être propre ? Si hein. C'était la deuxième fois que je venais ici, et pourtant j'étais toujours aussi timide en y entrant, sauf que cette fois-ci je pouvais me souvenir de tout les endroits que nous avons visités avant de finir dans son lit, le canapé, la table de la cuisine, le mur de l'entrée, enfin...partout presque excepté la douche que je n'avais pas visitée ou alors je ne m'en souvenais juste pas.

Cette découverte d'appartement fut interrompu par mon téléphone, et plus précisément par ma soeur. « ça va ? » me demandait Matt, et merde il avait vue ma tête. Reprenant alors un sourire ( forcée ) je lui répondis « Je ne pense pas que tu sois intéressé par mes affaires familiales... » Du moins, pas maintenant, pas ce soir puis moi là tout ce que je désirais c'était une bonne douche, j'espère qu'il a l'eau chaude au moins. Il me montra alors le chemin, c'est en le remerciant d'un geste de la tête que je le laissais seul dans sa chambre qui en passant me rappela bien des souvenirs. J'entrai alors dans la douche laissant l'eau coulé sur mon corps dans un soupire, putain que ça faisait du bien...L'eau était juste bonne, et je dois avouer que pendant un court instant je m'étais demandée si il allait me rejoindre, oser comme il a oser m'embrasser devant tout le monde. Mais non rien du tout. Je cherchais des yeux le gel douche sauf quà mon grand désespoir, il était à l'autre bout de la salle de bain. Et merde. « MAAAAATT ? Je n'arrive pas atteindre le gel douche ! S'il te plais ! » Je croisais les doigts pour qu'il ne se soit pas endormi.


Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyMar 19 Fév 2013 - 20:54

avatar
Invité
Invité

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty


Mattei et Théa
« There’s nothing you can do against attraction »


Des affaires familiales ? C’était la troisième fois qu’elle évoquait sa famille et encore une fois ce n’était pas de façon très positive. Des choses se passait au sein de sa famille, des choses qui la touchait, ça se sentait, même plus ça se voyait. Je ne sais pas si j’y étais plus réceptif que les autres, où si simplement je l’ai vu car je ne m’étais pas concentrer uniquement sur son sale caractère … Allez savoir. Pour le moment j’étais bien trop saoul pour chercher à comprendre, mon esprit bien trop embrouillé, je préférais la dispensée d’une discussion trop sérieuse. Surtout si le sujet était houleux je ne voulais pas la vexée par mon manque de concentration. Je le notais néanmoins dans un coin de ma tête afin d’en parler avec elle une fois que je serais plus frais. Je ne laisserais pas tomber car quelque part je voulais me convaincre qu’il y’avait quelque chose derrière cette carapace en admettant que s’en était bien une et qu’elle était plus qu’une garce.

L’eau coulait dans la pièce à côté, pour ma part je m’étais laissé tomber sur le lit en compagnie de ma bouteille d’alcool. Je sirotais quelques gorgées de temps à autres tout en luttant contre le sommeil. Si je m’endormais maintenant j’aurais l’air con lorsqu’elle sortirait de la douche et puis quelque part je n’avais pas envie de la laisser partir comme ça, j’avais des idées derrière la tête, des envies vis-à-vis de la jolie blonde. Malgré tout ça je finissais par succomber à la tentation de m’endormir. C’est l’appel de mon nom, mais pas exactement d’un diminutif de mon nom qui me réveilla en sursaut. Je posais la bouteille d’alcool sur la table de chevet et me dirigeais vers la salle de bain encore endormi. « Le gel douche ? » Malgré le sommeil, je me réveillais bien vite lorsque je m’aperçu que j’étais dans la salle de bain et que la jeune femme était complètement nue sous ma douche. Caché par un mur (entre nous je détestais ma douche à l’italienne en ce moment présent) elle me demandait de lui amener le gel douche. « Tu m’appel Matt toi maintenant ? Je suis toujours ton prof, Monsieur Dunham me conviendrait mieux. » Je souriais pour moi-même car elle ne pouvait pas me voir. J’attrapais le gel douche dans le placard, rangé à sa place comme chaque objet chez moi. Je m’approchais de la douche pour le lui donner quand une pulsion me pris. « Tiens ! » Dis-je bien trop loin pour qu’elle puisse attraper le gel douche sans qu’elle ne sorte un peu et que je l’aperçoive. Le but étant qu’elle sorte assez pour que je puisse en profiter ! Donc à chaque fois qu’elle tentait d’attraper le gel douche je me reculais.

Bon ok ce n’était peut-être pas drôle, sûrement pas même, mais bourré comme je l’étais je trouvais ça vraiment hilarant. De plus j’en profitais, m’obligeant d’autant plus à ne pas céder à la tentation d’aller plus loin, là maintenant avec elle.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyMar 19 Fév 2013 - 21:22

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty

Je ne sais pas pour quelle raison j'avais commencée à parler une nouvelle fois de ma famille sachant qu'il n'était surement pas intéressé par quoi que ce soit la concernant, enfin pas plus que la dernière fois ou l'on c'est vue j'entends. Puis en temps normal je n'aime pas parler tant que ça, mais l'alcool devait surement y être pour quelque chose, du coup j'ai la langue bien pendue. Esperons que le lendemain il ne se souviendra de strictement rien et que je pourrais donc continuer ma petite vie sans en parler à qui que ce soit, oui parce que les histoires du retour de mon père n'intéresse personne, vraiment personne.

Je me retrouva dans sa douche, et le moment était presque parfait, l'eau chaude coulait et me détendait un maximum lorsque je pris l'initiative de chercher le gel douche qui...Se trouvait juste introuvable ! Super il devait l'avoir mis à l'extérieur de la douche et je n'avais aucune envie de sortir pour le chercher, de un parce que bah je ne voulais pas qu'il me voit et de deux parce que...J'étais bien sous la douche. Je l'appelais en priant pour qu'il ne se soit pas endormi, petit bémol il ne répondait pas, enfin pas tout de suite ! « Tu m’appel Matt toi maintenant ? Je suis toujours ton prof, Monsieur Dunham me conviendrait mieux. » Je levais les yeux au ciel sachant pertinemment qu'il ne pouvait pas me voir, sérieusement faire de l'humour maintenant ?! J'entendis ensuite Matt dire "tiens", mais je ne voyais pas le tube de gel douche, que foutait-il ? Je m'approchai alors un peu plus pour voir, me penchait et essayait tant bien que mal de choper ce gel douche, monsieur s'amusait à l'éloigner dès que je m'en approchais, marrant, d'ailleurs je riais. « Dunham donne moi ce gel douche ! » Voyant qu'il continuait, je me pencha un peu plus cachant mes seins avec mon bras droit, là il pouvait donc apercevoir le haut de mon corps mais caché. « S'il te plais !!!!» Mode yeux de chats triste en route je le regardais avec un petit sourire en coin en attendant qu'il s'approche. « Je vais tout mouiller si tu ne le fais pas »


Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyMer 20 Fév 2013 - 19:39

avatar
Invité
Invité

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty


Mattei et Théa
« There’s nothing you can do against attraction »


Pour tout dire les conflits familiaux n’étaient pas mon point fort. Non parce que ma grande famille de sept frères et sœur n’avait jamais connu de crise, au contraire. On ne connaissait que l’unité, une valeur apprise de notre père que je ne connaissais que trop bien après mon service militaire. Non je n’avais pas vécu de drame familial, peut-être l’absence d’un père mais à part ça rien de bien spécifique. Ce n’était pas mon fort mais dès le lendemain lorsque mon esprit et mon cerveau fonctionneront de nouveau je proposerais mon aide à la jolie blonde. Si je n’étais pas doué pour réconforter, je savais écouter.

Je m’endormais sur mon lit, ma bouteille comme compagne. Je n’avais mis qu’un short de sport mais pas de haut, j’étais encore torse nu. A cause de l’alcool je n’avais pas pris la précaution de remettre un tee-shirt ou au moins de tamisée la lumière pour que mes cicatrices ne soient pas distinctes. En entrant dans la salle de bain les lumières étaient bien trop blanches pour les cachées. Si la jeune femme me regardait, elle percerait un de mes secrets … Encore fallait-il qu’elle s’en souvienne demain.

Le gel douche en main je m’approchais de la jeune femme bien cachée derrière le mur. Seulement d’humeur joueur je ne lui donnait pas directement, dès qu’elle tentait de l’attraper je me reculais pour qu’elle ne le saisisse pas. Agacée elle sortie la tête et le haut de son corps de derrière le mur, et même si je ne voyais pas grand-chose, je ne pouvais m’empêcher de la contempler et de sentir en moi une vague de chaleur remonté de mon ventre jusqu’à mon crâne. C’est son regard qui me fit céder, je lui donnait alors le précieux gel douche, sauf que lorsqu’elle l’attrapa dans sa main j’attrapais son bras de l’autre. La scène fut très rapide, notament car j’avais l’habitude de maîtriser quelqu’un aussi rapidement, sans y réfléchir je l’attrais vers moi, son dos contre mon torse, elle était bloquée. « Je peux te rejoindre ? je crois que j’ai un peu de sable aussi dans les cheveux … » Je souriais pour moi-même encore une fois, dégageant de ma main libre, celle qui ne la bloquait pas contre moi, ses cheveux de sa nuque avant de déposer d’abord mon souffle puis mes lèvres dessus.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyMer 20 Fév 2013 - 23:35

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty

Si il ya bien une chose que je ne supporte pas, en plus du fait de ne réussir à avoir ce que je veux, c'est bien qu'on me fasse languir, et ce pour tout et n'importe quoi, ça peut être pour avoir un gel douche comme ici présent, ou pour autre chose que je désirerais.C'est d'ailleurs assez en contraste avec ce que je fais subir aux autres puisque moi, je prends un malin plaisir à tous les faire languir, en faite c'est souvent moi qui décide quand est-ce que j'en ai marre, et pas l'inverse comme c'était le cas ici.

Lorsqu'il finit par me donner ce foutue gel douche, il me prit par surprise - surement quelque chose qu'il à apprit en tant que militaire et je me retrouvais bloquée contre lui, seul hic, pour me débattre je devais enlever mon bras qui cachait ma poitrine, en d'autres termes : j'étais un peu dans la merde.« Je peux te rejoindre ? je crois que j’ai un peu de sable aussi dans les cheveux … » Puis je sentis son souffle dans le creux de mon cou, mon dieu j'en ressentis des frissons tout le long de mon dos, il est donc inutile de dire que j'étais sur le point de littéralement craquer lorsqu'il y déposa ces lèvres. J'arrêta alors net d'essayer de me débattre, et c'est au moment ou il relâcha prise que je me retourna pour l'embrasser fougueusement tout en entrant de nouveau dans la douche, après quelques secondes, je me reculais comme si je me rendais compte de la connerie, et là je pu voir ces cicatrices, je passais alors mon index sur celle-ci doucement, comme une caresse « Monsieur Dunham a de sacrées cicatrices...» Je me mordillais la lèvre inférieur en reportant ensuite mon regard dans le sien, j'étais curieuse mais là tout de suite je désirais bien autre chose..Malgré moi.


Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyJeu 21 Fév 2013 - 17:54

avatar
Invité
Invité

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty


Mattei et Théa
« There’s nothing you can do against attraction »


Ce n’était pas bien, vraiment pas bien ce qu’il se passait à nouveau dans mon appartement ! Je finirais par m’attirer des problèmes avec Théa, car son statut d’étudiant et mon statut de professeur ne nous autorisaient pas à avoir ce genre de relation. Ni à avoir une autre relation quel qu’elle soit à part celle de professeur/étudiant. Je prenais des risques j’en avais conscience, même complètement bourré dans cette putain de douche j’en avais extrêment conscience. Je mentirais si quelque part je n’étais pas excité par la situation, par l’interdit. Mais je mentirais aussi si je disais qu’elle ne m’attirait pas comme un insecte vers la lumière, lumière sur laquelle je me brûlais souvent, mais qui au fond était vraiment lumineuse. Je le sentais qu’elle cachait quelque chose derrière cette foutue carapace que j’espérais casser un jour. Un espoir peut-être égoïste qu’est-ce que je voulais d’elle ? Qu’est-ce que j’en attendais ? Je voulais simplement jouer le sauveur et l’aider à se sentir mieux ? Je voulais une autre relation avec elle moins … virulente ? Toutes ces questions se bousculaient dans ma tête jusqu’au moment où elle passa le haut de son corps du mur et que je l’aperçu.

Sans hésiter je l’avais bloquée contre moi, dans une prise simple et rapide. J’étais torse nu et elle complètement nue mais la reluquer ne m’intéressait pas. Du moins pas en priorité. Je voulais juste la sentir contre moi, sentir sa peau contre la mienne, absorber la chaleur qu’elle dégageait grâce au temps passé sous l’eau chaude. J’avais embrassé son cou, une chose qui devait lui plaire car elle se tourna vers moi pour m’embrasser fougueusement. Un baiser que j’appréciais encore plus que les premières fois. Elle se reculait ensuite se mettant sous la douche, là je pouvais la regarder, de haut en bas. Elle faisait partie de ces filles auxquelles on ne peut faire aucun reproche physiquement. Elle était belle, simplement belle. Si je me permettais de la reluquer, elle ne se gênait apparemment pas non plus vu sa remarque. La sentir passer son index sur mes cicatrices me colla une impression … étrange. Je pensais que la fille qui verrait ça s’enfuirait en courant. Elle non, je ne me sentais pas comme un monstre en face d’elle et ça me faisait du bien. Même si inconsciemment elle faisait aussi revivre en moi de mauvais souvenir, il fallait que j’oublie ça maintenant. J’enlevais alors sans plus attendre mon short de sport et entrait à mon tour dans la douche. Une fois dedans je la plaquais contre le mur de carelage, qui devait être froid, mon regard droit dans le sien, comme attendant son approbation, je relevais ces jambes les plaçant autour de ma taille et n’attendais pas plus pour passer à l’acte, de manière assez … violente sans la prendre pour une prostituée non plus. J’avais du respect pour elle, plus que pour n’importe qu’elle autre fille que j’avais eue dans mon lit. Mais ce soir j’avais été à ses côtés un long moment et j’en avais tellement eu envie que je ne pouvais plus attendre.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyJeu 21 Fév 2013 - 18:46

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty

Je n'avais encore jamais eut pour habitude d'avoirdes aventures avec mes professeurs et encore moins couché une deuxième fois avec quelqu'un qui était censé rester un plan cul quelconque, et surtout vue son statu de professeur j'aurais du me résigner clairement à remettre ça et pourtant...Je me retrouvais à présent chez lui, dans sa douche et en sa compagnie. Mais i lavait quelque chose dans le regard qui me rendait juste dingue, quelque chose que je ne voyais pas dans les yeux de mes autres plans cul. Pour le moment je n'avais aucune idée de ce que j'attendais de lui, mais une chose était sure et presque évidente : le croiser dans les couloirs de l'université en prétendant qu'il ne c'est rien passé sera une tâche bien difficile, en faite faudrait que je ne le croise jamais ou la tentation de prendre le risque avec lui deviendra encore plus forte qu'elle ne l'est... Déjà.

A chaque instant mon cerveau me disait stop Thea arrête ces conneries, il ne faut pas faire ça, encore plus en voyant ces cicatrices mais malheureusement là mon cerveau trouva ça plus sexy qu'autre chose et surtout il ne répondait plus, out, déconnecté. Il n'y avait plus que mon corps désirant ne faire plus qu'un avec Matt. Je restais tout de même un instant bloquée sur ces sexy cicatrices les dessinant du doigts, avant de le sentir me soulever et de nouveau perdre tout contrôle sur moi-même. Nous étions tout les deux en tenues d'adam et je ne désirais plus qu'une chose : qu'il me fasse l'amour. Le regardant une dernière fois dans le yeux je me mordillai les lèvres avant de pousser un petit gémissement le sentant passer à l'acte, hello le septième ciel, je m'accrochais à lui plantant mes ongles dans son dos, puis je passais suivie de Matt dans la chambre ne quittant pas ses lèvres, couchée sur le dos il vint se caler entre mes cuisses, rien ne pouvait nous arrêtés à ce moment précis, c'est les voisins qui devaient être contents tiens. Je déposais des baisers dans son cou, cherchait ces lèvres qui semblaient déjà me manquer, je ne voulais pas que sa s'arrête...


Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyJeu 21 Fév 2013 - 20:17

avatar
Invité
Invité

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty


Mattei et Théa
« There’s nothing you can do against attraction »


C’est sûr les voisins devaient être content, ce n’était pas la première fois que je ramenais à l’appart une demoiselle. J’en avais d’ailleurs ramené une qui aurait pu réveiller toute la rue à force d’hurler comme une malade … Une chose qui je dois l’avouer m’avait mis très mal à l’aise. Et ne vous moquez pas, on ne sait jamais sur qui on tombe, c’est sûr le moment que l’on comprend son erreur ! Et en parlant d’erreur Théa en était surement une dans un autre genre. Je remettais le couvert avec elle, chose que je m’étais promis de ne pas faire. Parfois il faut être honnête avec soi même et aujourd’hui je pouvais dire que quelque chose en elle m’attirait irrémédiablement, contre ma volonté. C’était comme ça.

Au moment où je me retrouvais avec elle, où je la regardais dans les yeux, ne faisant plus qu’un avec elle, je ressentais cette étrange sensation. Tout mes muscles se décontractaient un par un, je me sentais partir, dans un état presque second, régit par des sentiments complexe et divers. De l’excitation, du plaisir et de l’abandon. Je m’abandonnais en elle, avec elle. C’est con mais c’était tellement simple avec la jolie blonde, sa peau était douce, une légère odeur de savon et de parfum s’en dégageait, ses cheveux chatouillait mon visage, parfois mon nez, elle avait cette manière de serrer ses cuisses autour de ma taille comme si elle ne voulait pas que je m’en aille qui avait le don de me rendre complètement dingue. Ses ongles dans ma peau, son regard qui ne me lâchait pas, son souffle court, ses gémissements … Toutes ses réactions amplifiaient les miennes, à chaque va et viens je me sentais sur le fil du rasoir, je pouvais me laisser aller à tout moment si je le voulais. Mais hors de question de finir maintenant. Je ne voulais pas passer pour un petit joueur. La scène se poursuivie dans mon lit. Je me calais cette fois ci plus doucement entre les cuisses de ma partenaire avant de reprendre mes va et viens, parfois doux, parfois plus fort. Mes mains exploraient son corps, ses cuisses, ses fesses, son ventre, ses seins. Cherchant une zone qui n’était pas parfaite sans jamais la trouver. J’attrapais à présent ses bras d’une main je bloquais ses poignets au dessus de sa tête, enfouissant mon nez et ma bouche dans son cou, le souffle court. Mes coups de reins se firent de plus en plus forts et rapides, plus intense aussi car je veillais à ne pas en faire qu’à ma tête et ne pas y aller comme un bourrin non plus. Je sentais son parfum qui m’enivrait, j’embrassais son cou, parfois je ne pouvais que souffler trop concentré sur mon plaisir. Puis lorsque les gémissements de ma partenaire finirent par se transformer en cris, je me laissais aller en elle, sans préservatif – ce à quoi je ne pensais pas encore mais qui viendrait sûrement encombrer mon esprit plus tard – je soufflais alors une dernière fois de plaisir avant de me relâcher un peu restant quelques instants sur elle.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyJeu 21 Fév 2013 - 20:57

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty

Je n'avais encore jamais senti une telle osmose avec quelqu'un, nous étions bestiale sans franchir la limite qui justement, parce que il y avait un certain respect, même si entre nous avec le comportement que j'avais eut envers lui euh...Bref. Cette protection que j'avais sur moi constamment n'était pas prête de s'enlever, sauf peut-être dans ces moments d'extase totale que je partageais en ce moment avec lui.

Nous étions en train de faire l'amour comme si cela faisait des lustres qu'on attendait ça, comme si c'était soirée avait été la plus longue jamais connue et que nous étions enfin libre de faire ce qu'on veut. J'étais dans un état que seul Mattei pouvait me faire être, mes yeux dans les siens je m'y perdais complètement me donnant complètement à lui, c'est simple à ce moment précis je lui appartenais, j'étais sienne, et à personne d'autres. D'ailleurs sur le moment je voulais n'être que sienne, la seule, l'unique qu'il pouvait regarder de la sorte. Le souffle court j'essayais de me retenir de crier, mais c'était trop bon, chaque va et vient me mettait dans un état second, mes mains étaient plantés dans son dos mon regard dans le sien, autant dire que lorsqu'il m'embrassait le cou c'était même plus du domaine du plaisir, c'était encore plus que ça, je sentais le moment tant attendu arrivé, et le plaisir était si fort que je ne pouvais à présent plus me concentrer à ne pas trop faire de bruit - amen aux voisins -. Je me mordillais les lèvres essayant de minimiser les cris mais sans réelle réussite.

Le préservatif, je n'y avais même pas pensé tant je le désirais, je restais alors le regard dans le siens reprenant doucement mon souffle, Thea non ne te perd pas dans ces yeux maintenant, pourtant je n'arrivais pas quitter ces yeux qui me transperçait, je m'approcha alors de lui déposant un dernier baiser sur ces lèvres, cette fois-ci il était doux, tendre, puis je me coucha à ces cotés la tête dans les nuages. Je m'approcha ensuite de nouveau de lui posant ma tête sur son torse, geste qui je l'avoue était assez innatendu tout comme le baiser que nous avons partagés...Et je ne tardais pas à m'endormir. Surement épuisée par l'alcool et nos ébats.


Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyJeu 21 Fév 2013 - 21:18

avatar
Invité
Invité

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty


Mattei et Théa
« There’s nothing you can do against attraction »


L’osmose, c’était le mot. Nous étions en parfaite osmose à ce moment précis, nous ne faisions plus qu’un, au sens propre comme au sens figuré. Une unité vibrant aux mêmes moments, ressentant les mêmes mouvements d’une même manière, soufflant sur un rythme régulier. Je n’avais jamais été aussi … fusionnel avec une fille, je ne m’étais jamais autant abandonné qu’avec elle. Je me sentais tout simplement bien, en confiance et ça ce n’était pas à mettre seulement sur le compte de l’alcool.

L’acte enfin fini, oui enfin, parce que c’est une torture pour moi de me retenir pour son bien à elle. Elle avait un regard tellement prenant, une manière de bouger, de se caler sur mon rythme, de faire de petits mouvements superflus qui me mettaient à chaque fois en zone rouge. Je n’en pouvais plus, elle me rendait dingue, je n’arrivais plus à me concentrer, à me contenir. Je m’étais donc laisser aller mettant fin à l’acte. Il vaut mieux que ce soit court et intense plutôt que long et chiant, encore une fois je parle d’expérience. Une fois fini j’étais resté quelques instants au dessus d’elle, avant d’enfin m’allonger à ses côtés. Je fermais doucement les yeux quand je sentis ses lèvres se posées sur les miennes, un geste qui me surpris au plus au point mais qui me fit plaisir. Elle posa sa tête sur mon torse et je ne pu m’empêcher de passer un bras derrière sa tête, de le placer sous sa nuque et d’effleurer son dos avec mes doigts, me laissant plonger dans le sommeil, auprès d’elle. Pour une fois m’endormir ne fut pas une épreuve. Habituellement je ne m’endormais pas, je mettais des heures à fermer un œil. Cette nuit, grâce à la jeune femme, à sa présence j’étais tombé comme une masse dans les bras de Morphée.

C’est vers 5 heures du matin que je commençais à m’agiter. Me tournant à gauche puis à droite, heureusement avec le temps Théa c’était éloignée. Mais à présent je ne savais même plus où j’étais, mes angoisses me hantaient, je faisais des cauchemars. On venait me chercher, c’était à mon tour. « Non laisse moi … » Des murmures dans la nuit, mes complaintes à mes bourreaux. « Tue moi … » Mon angoisse me donnait des sueurs froides, je ne me sentais pas bien, comme si j’avais consommé une drogue hallucinantes qui m’emmenait dans un bad trip. Le summum de mon angoisse arriva lorsque Théa posa sa main sur mon torse. Cette sensation, cette main qui me touchait me fit sauter du lit, faisant tomber au passage tout ce qu’il y’avait sur mon chevet. Je voyais la jeune femme sur mon lit, je voyais chaque élément de mon appartement, mais je vivais encore dans mon cauchemar, comme s’ils étaient là, mes bourreaux, prêt à m’attraper de nouveau et à m’enfermer dans un trou, encore une fois. « Part ! VA T’EN ! » Je prenais ma tête entre mes mains et me repliait dans la salle de bain, claquant la porte et la fermant à clé. J’avais besoin d’être contenu. Un bruit de glace brisée se fit entendre de la salle de bain, je venais de mettre mon poing dans celle-ci. Renversant tout au passage. Je n’étais plus moi-même à ce moment là, je ne me contrôlais plus, c’étaient mes angoisses qui me contrôlaient.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? EmptyJeu 21 Fév 2013 - 22:09

Thea C. Stonehevean
Thea C. Stonehevean
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 08/02/2013
Prénom : tchoupi
Célébrité : Claire Holt
Crédit avatar : Hollow bastion signature, Bazzart avatar.
Messages : 3921
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : psychologie spécialité enfance & adolescent
Dispo pour le rp : Oui

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty

Dormir dans sa chambre, jamais je n'aurais pensée le refaire depuis ce qui était arrivée chez lui la dernière fois qu'on c'était vue étant donné le petit malentendu que nous avons eut pendant la nuit. Pourtant voilà je me retrouvais de nouveau chez lui, de nouveau dans son lit et pour une nuit. Sur le moment je n'avais même plus penser à ce qui c'était passé la dernière fois, j'étais juste épuisée et..Je voulais passer la nuit la nuit dans ces bras, ouais je n'avais aucune envie de le quitter et dieu sait que je n'aime pas rester la nuit chez mes partenaires, mais là..Je voulais ces bras, sa présence.

J'étais rassurée que lui aussi semblait vouloir me garder cette nuit, ou alors il était trop fatigué mais peu importe en faite, j'étais juste bien là. Je m'endormis alors sans mal étant exténuée, et la nuit fut superbe...jusqu'à cinq heure du matin ou je sentis Matt bouger, sur le coup je n'y fais pas attention, il devait juste faire un cauchemar, mais lorsqu'il commença à marmonner "laisse moi, tue moi" je me redressais d'un coup net en me frottant les yeux la tête bien encore dans le cul et là il se leva du lit et m'ordonna de partir, comme un malpropre.« Part ? Mais t'es fou qu'est-ce qui te prend? » Je ne comprenais rien, mais alors strictement rien. Ila claqua la porte de la salle de bain et s'y enferma, seul hic même si je voulais partir mes vêtements étaient dans la salle de bain donc bon. J'essayais alors d'ouvrir la porte j'avoue être un peu en panique, il me faisait peur, mais merde quoi il était en plein cauchemar, somnanbule ou je ne sais quoi mais il semblait avoir besoin d'aide.«Matt ? Ouvre moi ! » Puis j'entendis le miroir se briser enfin je suppose que c'était le miroir. Tremblante je reculais de la porte doucement « Matt ? Tu me fais peur...Calme toi, tu dois te calmer. » Je ne comptais pas partir, du moins pas tout de suite il semblait vraiment pas bien et qui sait ce qui pourrait faire tout seul, je ne pouvais donc résolument pas le laisser seul...


Do what you want with my body
J'ai appris avec le temps qu'il ne faut pas faire confiance aux hommes ∞ Grey WIND
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thea & Mattei - How far can you do what they say ?   Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty

Contenu sponsorisé

Thea & Mattei - How far can you do what they say ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Thea & Mattei - How far can you do what they say ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser