Partagez | 
 

 « Vous cherchez quelque chose M. Maëwan ? » ♣ Kanvaël & Candice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: « Vous cherchez quelque chose M. Maëwan ? » ♣ Kanvaël & Candice   Mer 13 Fév 2013 - 0:07

Invité
Invité






Kanvaël & Candice

Je regardais ma montre durant quelques minutes, il était presque 15 heures, c'est bon il me restait encore un peu de temps devant moi avant que ce ne soit la cohue dans les couloirs et accessoirement ici même. Le midi et la fin d'après-midi étaient toujours les deux moments de rush dans la journée. Entre les deux c'est généralement plutôt calme, certes il y a quelques personnes dans différents coin, attablées, dans les immenses allées ou encore en train de faire passer ou rendre leurs livres mais rien de bien méchant. Où suis-je donc? Simplement dans la bibliothèque de la très célèbre UCLA! J'y suis maintenant bibliothécaire depuis quelques mois, j'eus un petit sourire de contentement. Je sais, quand on me regarde au premier abord, jeans moulants, petits tout aussi moulants avec décolletés plongeant, on a du mal à ce dire que je suis bibliothécaire et pourtant... C'est ma vie, c'était mon ambition depuis l'âge de quoi? 15 ans, et finalement elle se concrétisait! Je tournais mon chariot, m'engageant dans une nouvelle longue allée, quand j'arrivais enfin à ma destination ma main plongea dans le chariot et en sortit les livres qui devaient être rangé à cet endroit précis. C'était devenu instinctif, je connaissais cette bibliothèque comme ma poche, même si j'y travaillais que depuis quelques mois. J'y avais étudié pendant plusieurs années avant de partir finir mes études en Europe alors j'y étais une habituée, à l'époque j'y passais réellement beaucoup de temps, je n'étais pas du genre à faire la fête... Ce qui est maintenant le cas! Mais maintenant plus besoin d'y rester à la place de faire la fête puisque j'y travaille. J'avais pratiquement terminé mon rangement de livres, là était ma tâche du moment, quand les élèves et professeurs donnent cours, on en profitent en général pour ranger ceux qu'on nous a ramé plutôt afin qu'ils soient rapidement accessibles aux gens. Le catalogage, fourrer les livres ou encore en acheter des nouveaux c'est pour quand y a du monde qui passent, ainsi on reste à nos bureaux, à proximité des gens. Je respirais un bon coup l'odeur des livres que j'appréciais tant, celle des anciens et celle des neufs se mélangeaient ensemble. Oui ici c'était une partie de mon bonheur...

Je remontais tranquillement la longue allée centrale en regardant dans les rayonnages quand je vis un visage plus que familier... C'était un « collègue » de travail si je puis dire, un professeur. Je l'avais parfois vu dans UCLA ou dans le coin du staff certes... Mais il est surtout un grand habitué de la bibliothèque. Au début il venait très souvent, en fait on pouvait même dire qu'il avait un abonnement à la bibliothèque, puis il y a eu un creu, quelques temps où il venait moins: C'est cependant à ce moment-là que j'ai pu observer les premières regards qu'il me faisait. Puis il a reprit en quelque sorte un abonnement, bon pas aussi souvent qu'au tout début hein! J'avais aussi remarquer qu'il venait souvent faire typer ses livres à rendre ou ceux qu'il prend auprès de moi, ou encore à venir me poser une question sur tel ouvrage... Même une ou deux fois où j'ai pu voir qu'il changeait de fil ou laissait passer quelqu'un avant lui, quand ça aurait du être son tour d'aller avec une collègue. N'étant plus la même qu'à l'époque, m'y connaissant un peu mieux en mec, j'en avais déduis que je dois lui faire une certaine... impression dirons-nous! Même une de mes collègues de la biblio avec qui je suis proche avait fini par m'en faire la remarque, ce à quoi je lui avais fait un sourire malicieux. Mais jamais il n'était venu réellement me parler ou me demander pour une sortie, peut-être était-il timide? Ou alors le fait que je sois du staff le dérange qui sait? J'approchais toujours en silence, lorsque je le vis regarder entre deux livres en direction du bureau des bibliothécaire et se raviser pour retourner à ses livres. Mon sourire s'élargit, pour le coup j'aurais même pu en rire si je n'étais pas dans la bibliothèque. J'arrivais enfin à sa hauteur, et, toujours avec ce sourire malicieux et joueur je m'approchais de lui par derrière.

« Vous cherchez quelque chose M. Maëwan ? » dis-je en chuchotant pour ne pas déranger la quiétude du lieu et des quelques personnes qui s'y trouvaient mais avec à la fois un peu de malice.
(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Vous cherchez quelque chose M. Maëwan ? » ♣ Kanvaël & Candice   Mer 20 Fév 2013 - 17:28

Invité
Invité


La bibliothèque était l'endroit parfait de Kanvaël, et ce pour plusieurs raisons. L'endroit en lui même était reposant, apaisant. Les gens y venaient, silencieux, calme et serein, dans l'unique but de lire, découvrir et apprendre. Le climat lui rappelait étrangement les montagnes de son pays natal. Montagnes dans lesquelles il allait courir matin et soir, un grand calme, aucun cri, aucun brouhaha causé par l'Homme, un lieu parfait. Enfin parfait … Une fois, le jeune homme avait eu la « chance » de croiser un ours dans les dites montagnes et … Étrangement l'endroit semblait nettement moins parfait tout d'un coup. L'athlète eut beaucoup de chance ce jour-là, son père réussit à abattre la bête avant qu'elle ne puisse s'en prendre sérieusement au jeune homme qui avait réussi à échapper de justesse aux pattes de l'animal qui ne put qu'écorcher le dos de sa proie. Écorchure qui, quand même laissa trois belles cicatrices, de la clavicule droite jusqu’aux côtes gauches, autant dire, un beau souvenir.

Ensuite, il y avait les livres, bien entendu. Depuis la perte de son œil, le boxeur s'était mis à lire bien des choses, même s'il avait une préférence pour la littérature de son pays et britannique, Aussi, il savait très bien que ses élèves ne viendraient pas le chercher ici. Hé oui, un prof de sport dans une bibliothèque ? Impensable pour le commun des mortels.

Mais … Il y avait quelque chose d'autre, de plus important que tout le reste, de plus beau, de plus merveilleux, de plus indispensable qui le faisait venir et revenir dans ce lieu. Avant qu'il ne la découvre, Kanvaël avait cessé de venir lire des livres, et depuis … Ses visites sont quotidiennes.
Cette « chose » est en fait une personne, une bibliothèque répondant au doux nom de Candice Angelice Mooneyes. Cette femme était … Parfaite. Du point de vue de notre irlandais, il n'avait jamais vu si belle femme, les superlatifs me manquent pour vous décrire cette création des Dieux. Une rousse au visage sublime, un sourire capable d’apaiser les cœurs, un regard qui interdit quelconque refus, subjugué par cette beauté d'ailleurs. En plus de cela, les Dieux lui avaient donné un corps de rêve, bien des élèves doivent avoir des pensées peu catholiques, mais, le professeur la voit différemment, voulant juste admirer la huitième merveille du monde. Aller lui parler ? Ahah. Jamais. Je vous rappelle que nous parlons de Kanvaël là. Cela fait juste des mois qu'il vient la voir, tapis dans l'ombre, faisant tout pour la voir de plus près quand l'occasion de présente, venant lui poser les questions à elle et non aux autres documentalistes. Bon, c'est sûr que, dit comme ça, il semblerait que je vous décrive un gros détraqué sexuel, mais, il n'en est rien.

Tout ça pour enchaîner sur une petite histoire qui concerne ces deux jeunes gens. L'action se déroule par une journée qui semblait tellement quelconque. Notre bon prof borgne avait dispensé son savoir toute la matinée et au début de l'après-midi, avait bien mangé, prit une douche, puis, enfilé un jean accompagné d'une chemise, pour enfin se rendre dans la fameuse bibliothèque, il salua les membres du personnel, ainsi que sa belle avec un grand sourire, avant d'aller s'asseoir à une table libre, voulant finir un livre sur les highlanders. Il lui fallut un bon quart d'heure pour achever les quelques pages restantes, relevant de temps à autres l’œil pour se délecter de la beauté de la demoiselle. Une fois le livre fini, le professeur se releva pour poser le fameux livre, profitant pour jeter un coup d’œil en direction de l’accueil, et, ô tristesse, l'ange descendu des cieux n'était plus là. Inquiet, il jeta un coup d’œil à droite puis à gauche afin de la retrouver , mais, sans grand succès. Quand tout à coup … Une voix vint se glisser dans son oreille, un chuchotement accompagné d'un doux parfum enivrant. Voix et odeur que l'étranger aurait reconnu entre mille, c'était elle, Candice, qui lui demandait s'il cherchait quelque chose. Il se retourna avec un grand sourire.

« Wah, vous avez faillit me faire peur. »


La regardant droit l’œil dans les yeux, sans même loucher une seule fois dans son décolleté à la fois généreux et plongeant, il se décida de répondre à la question, hésitant et désordonné.

« Bah heu … Je … Pas vraiment. Je … Ne suis pas très calé en livres, alors bah … Heu, comment on dit dans votre langue déjà ? Heu … Arpenter ? Arpenter les rayons en quête d'un … Rah, lui aussi je l'ai perdu … Hmm … Trésor ? »


L'athlète souriait gêné, avant de baisser les yeux, toujours sans s'arrêter sur l'exquis panorama, riant légèrement, d'un air idiot. Fou ? D'elle, oui. Amoureux ? Non, mais, complètement sous le charme. De si près, elle n'était que plus belle, et, il en perdait ses moyens, se montrant du coup idiot.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Vous cherchez quelque chose M. Maëwan ? » ♣ Kanvaël & Candice   Mer 6 Mar 2013 - 22:10

Invité
Invité






Kanvaël & Candice

Je n'eus pas à attendre très longtemps avant que le professeur se retourne sur moi, il semblait assez surpris d'ailleurs. Je lui avais fait peur apparemment, enfin presque comme il me dit. J'eus un petit rire sincère mais discret en entendant ses mots. En même temps... Je venais de le surprendre royalement en pleine session de... comment dire, espionnage? Oui c'est le mot qui convient je pense. Il avait directement tourné son regard sur moi, son oeil unique me fixait dans les yeux. Je n'en fût pas gênée pour autant, j'y étais habituée. Bien sûr la première fois que je l'avais vu cela m'avait fait étrange, on ne voit pas tous les jours une personne avec un oeil, l'autre caché par une sorte de coque. Certainement un accident dans son passé. Mais au-delà de la surprise, cela ne m'avait pas plus dérangé que cela, j'avais déjà vu une ou deux personnes qui l'observait étrangement, comme si il était différent, peut-être l'est-il mais pas en mal. Les gens de nos jours jugent beaucoup trop vite dès qu'on sort des standards où encore quand on est malade, ça avait parfois le don de me mettre en colère. Mon collègue est quelqu'un qui me semble tout à fait normal lorsqu'il vient pour ses livres, en plus il en reste très... charmant! En même temps si un professeur de sport et boxe n'a pas un putain de physique, personne n'en a un vous allez me dire!

Je soutenais son regard, une preuve aussi qu'il ne m'effrayait pas où que sais-je aussi. Et puis il avait un regard agréable, on pouvait s'y perdre par instants. Je notais quand même qu'il n'avait pas détourné le regard même une seule micro seconde du haut de mon corps, pas une fois il n'avait louché sur mon décolleté ou encore sur mes hanches, bref, très correcte... voir même un peu trop? Alors que j'allais prendre la parole, il me devança. Ses propos étaient quelque peu hésitants, il semblait un peu perdu sur ce qu'il voulait dire. En fait en l'écoutant, il me semblait... intimidé? Ce peut-il qu'il soit mal à l'aise face à moi? J'avais bien deviné que je lui plaisais, et apparemment j'avais donc bien deviné aussi qu'il n'ose pas venir. Ses propos brouillés semblent pencher dans ce sens là en tout cas. Mon sourire s'élargit malgré moi, je trouvais ça... mignon. Je ne suis pas de ces nanas qui se foutent d'un mec qui est timide, ou qui drague de façon mal assurée. Je ne pouvais pas en être sachant que plus jeune, j'étais comme lui, j'étais la petite timide qui ne savait pas draguer... J'avais avec le temps surmonté tout ceci. Il me dit donc qu'il n'est pas très calé en livres et qu'il arpente les rayons à la recherche d'un en particulier... Sauf que, il l'a oublié. Je me mordillais la lèvre pour ne pas rire, pas par moquerie mais gentiment, il était vraiment... mignon! Surtout qu'il avait baissé les yeux comme si il était gêné, en fait non rectification, il l'est. Enfin pour la première fois depuis qu'il avait tourné son regard sur moi il fixa mon décolleté, ce qui fit grandir encore mon sourire...

« Je peux vous aider à chercher M. Maëwan...? » dis-je d'un ton amical « C'était quoi le titre? » Je fis une petite pause en me mordillant la lèvre, je me lançais ou pas? Je jouais un peu ou pas? Oh allez jouons quelques instants, juste pour être sûre... Nous commencions à marcher dans le rayon

« Vous venez souvent à la bibliothèque je me trompe? » dis-je d'un ton que je voulais détaché pour le moment. « Un intérêt particulier peut-être? » continuais-je plus joueuse...
(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Vous cherchez quelque chose M. Maëwan ? » ♣ Kanvaël & Candice   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
« Vous cherchez quelque chose M. Maëwan ? » ♣ Kanvaël & Candice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Vous cherchez quelque chose M. Maëwan ? » ♣ Kanvaël & Candice
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.
» Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer.
» - Que voudriez-vous graver sur votre tombe ? - Quelque chose de court et simple, comme : Je reviens dans 5 minutes.
» Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers: