Partagez
 

 Can you help me? ► CLAYMA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Can you help me? ► CLAYMA   Can you help me? ► CLAYMA EmptyLun 3 Nov 2014 - 2:50

avatar
Invité
Invité

Can you help me? ► CLAYMA Empty

CAN YOU HELP ME?
codage par palypsyla sur apple-spring

   
Une journée de libre, une journée de détente, enfin! Emma était de ces femmes qui, même pendant une journée de libre, avait ce besoin de bouger, de faire quelque chose de leurs mains, de leur esprit et de leur temps. A défaut d'aller faire du sport, de faire du ménage ou de prendre soin de ses soeurs bien assez grandes pour prendre soin d'elles toutes seules, la jeune femme préférait investir de son temps dans des associations non lucratives, bien généralement tournées vers les enfants ou les personnes démunies. En réalité, depuis qu'elle avait eu la chance de faire plusieurs voyages humanitaires avec ses feu parents et qu'elle s'était prise la misère du monde en pleine face, elle considérait qu'il était de son devoir d'aider son prochain, notamment celui qui en a le plus besoin. Et aujourd'hui, en cette période si proche de noël, cela lui tenait à coeur de faire un cadeau à des enfants. Elle était médecin, on ne pouvait pas dire qu'ele roulait sur l'or non plus, mais elle était loin d'être pauvre. D'autant plus que sa religion et son éducation faisaient d'elle une personne vivant sur peu de moyens, ne voyant pas d'intérêt de dépenser des milles et des cents. Elle avait donc une petite économie devant elle. Une économie bien assez grande pour offrir à dix orphelins une journée au zoo. Elle savait que la plupart d'entre eux ne pourraient probablement jamais sortir de ce pays ni même de cette ville alors si elle pouvait les faire rêver et les emmener ailleurs le temps d'une journée, elle le faisait. C'est ainsi qu'elle avait passé une bonne partie de la soirée de la veille à cuisiner des plats et des gâteaux pour emmener un pique-nique digne de ce nom pour une journée différente de celles qu'ils peuvent vivre au quotidien. Emma y tenait plus que tout. Alors certes, lorsqu'enfin ses pieds, ceux des enfants et des autres accompagnatrices frôlaient les terres du zoo, elle pouvait ressentir un peu de fatigue, mais elle s'en fichait bien en voyant tous ces sourires et ces manifestations de joie autour d'elle. C'était en partie pour cela qu'elle vivait. Pendant un instant elle s'était éloignée du groupe, laissant les autres accompagnatrices avec les enfants, le temps de se rendre aux toilettes. Pour avoir le temps de faire tout le tour du zoo, elle savait qu'elle devait les laisser partir devant... une très mauvaise idée. Effectivement, en sortant des toilettes après sa petite affaire, elle se retrouvait bien embêter. Le zoo s'étalait sur plusieurs hectares et maintenant, elle n'avait pas pensé à prendre de plan à l'entrée. Elle devait se rendre dans la partie du zoo dédiée à l'Antarctique mais là, clairement, à côté des panthères, c'était pas le bon endroit. Terriblement mauvaise en orientation, elle préférait donc demander timidement son chemin à un grand blond dont le sweatshirt laissait savoir qu'il travaillait ici. « Excusez-moi. J'aimerais me rendre du côté de l'Antarctique mais je suis très mauvaise pour me repérer, vous pouvez m'aider s'il vous plait? » Sorti de son contexte, cette phrase était étrange, certes, mais elle savait qu'il comprendrait ce qu'elle voulait.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can you help me? ► CLAYMA   Can you help me? ► CLAYMA EmptyLun 17 Nov 2014 - 19:07

M. Clarence Burns
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster
Voir le profil de l'utilisateur

Can you help me? ► CLAYMA Empty




usher in the jungle

Depuis l’épisode du serval, la sécurité du parc animalier de Los Angeles avait été renforcée. On pouvait distinguer dans l’ombre des silhouettes imposantes, habillés civilement, mais qui épiaient chaque aller et venue, chaque fait et geste des visiteurs. Certains auraient pu croire à l’arrivée d’un personnage important, d’un nouvel animal au sein des autres espèces. Pourtant, l’inquiétude était à son maximum concernant les enclos des félins et désormais, un périmètre de sécurité avait été instauré en plus de l’enclos grillagé. Il n’y avait pas moins de deux mètres entre les passants et les enclos afin que personne ne puisse les atteindre. Toutes ses précautions avaient été au prix de longues et épuisants négociations. Des jours durant, Clarence s’était absenté pour des réunions interminables avec la hiérarchie. On ne le blâmait pas d’une éventuelle négligence : il ne pouvait pas être partout et les soigneurs étaient également là pour veiller au bien-être des occupants à quatre pattes. Cependant un serval, espèce menacée et protégée, avait failli périr et il était hors de question pour l’ainé Burns qu’ils se retrouvent à nouveau si près de la catastrophe. Fatigué, angoissé, Clay ruminait depuis des semaines ce qu’il considérait comme un échec sans trouver la moindre épaule pour se confier. Voilà des jours que la communication était absente, du moins très formelle et brève, avec Leaven et depuis hier, il n’avait pas eu de réponse. Il se réfugiait donc dans son labeur, bêchant les mauvaises racines, enlevant les vieilles litières, remplissant les abreuvoirs. Il suait légèrement dans son sweat-shirt aux couleurs du parc, malgré la température californienne qu’il trouvait plutôt fraiche ces derniers temps. L’homme venait de nourrir les panthères qui se délectaient à présent de leur morceau de viande sans se soucier des curieux qui les contemplaient. Il nettoya la brouette à coups de jet d’eau glacée avant de la retourner pour la laisser sécher au coin du bâtiment dédié au personnel. Il se lava soigneusement les mains - consciencieusement comme toujours par respect et attention pour l’autre animal potentiellement exposé qui l’attendait à la maison. Clay reprit à pied la longue promenade qui longeait les différentes clôtures quand il fut interpelé par une demoiselle. Il suffit d’un regard affuté sur ses longs cheveux bruns, ses yeux d’un noir profond et expressif pour deviner ses origines italiennes. Avec le temps il était devenu un vrai expert et cette pensée mi-réconfortante mi-comique laissa trainer un sourire sur son visage. Avenant, il écouta la requête de l’inconnue puis sourit. « Mais on est en Antarctique, disons que les manchots ont changé de régime. » Il désigna d’un mouvement de tête les panthères. C’était plus fort que lui : dès qu’il était en contact avec le public, toute mauvaise idée s’envolait. Et il fut heureux que la jeune femme se soit adressée à lui, lui offrant l’opportunité d’être utile. « Ici vous êtes dans la zone jungle. L’antarctique c’est au bout du parc là où on a pu installer des systèmes plus froids. » Elle en avait rien à foutre de tes explications pro, Clay. « Si vous voulez je vous y accompagne. J’ai malheureusement pas de plan sur moi. Vous êtes venue seule ? »


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can you help me? ► CLAYMA   Can you help me? ► CLAYMA EmptySam 6 Déc 2014 - 2:54

avatar
Invité
Invité

Can you help me? ► CLAYMA Empty

CAN YOU HELP ME?
codage par palypsyla sur apple-spring

   
Se consacrer aux autres. C'était le combat de la vie d'Emma, elle passait ses journées à faire ça. Peut-être qu'un jour ça la perdrait, peut-être qu'un jour elle finirait par regretter ce choix. Elle n'était pas à ce point-là mais il est vrai que depuis quelques semaines elle se posait de plus en plus de questions. Elle était à moins d'une année de ses trente ans et qu'avait-elle réellement à elle si ce n'est son métier qui lui donnait une situation financière stable? Rien, concrètement. Elle n'avait pas de petit-ami, même pas l'ombre d'un homme dans sa vie, elle n'avait pas de maison ou d'appartement à son nom, seulement l'appartement partagé avec ses sœurs, elle n'avait pas d'enfants, les deux qu'elle avait porté n'étaient pas les siens. Oui, elle n'avait rien mise à part son métier et sa foi et parfois, ça lui faisait peur. Elle avait cette impression de stagner, de pédaler dans la semoule comme on dit et même si elle trouvait de la satisfaction à aider les autres, il restait un vide en elle qui ne semblait pas pouvoir être comblé de cette manière. Alors elle le fuyait, elle s'occupait, elle restait en activité constante pour ne pas y penser malgré que cela en devenait épuisant. C'est pour cette raison et parce qu'elle en avait heureusement envie, qu'elle se retrouvait cet après-midi là au zoo de Los Angeles, accompagnées de dix enfants et de deux autres accompagnatrices. C'est du moins sa situation de base. Ce qu'elle n'avait pas prévu c'est qu'elle serait capable de se perdre dans les allées du parc et de ne plus retrouver son groupe à défaut d'avoir pris un plan à l'entrée. Quelle idée elle avait eu... de toute façon même avec un plan, douée comme elle était en orientation, elle n'aurait peut-être pas sut retrouver son chemin pour autant. Cela dit, son défaut d'orientation était comblé par sa qualité d'observation. Repérer un sweat-shirt du parc c'était sa clé de sortie. Elle ne mit pas réellement de temps à le faire d'ailleurs, d'autant plus que cet homme avait une taille remarquable de loin même sans son pull qui indiquait qu'il faisait parti du personnel du parc. Naturellement elle avait donc fait quelques pas vers lui pour lui demander son chemin. Le sourire de cette personne faisait plaisir à voir tandis qu'elle observait les panthères suite à sa plaisanterie à laquelle elle souriait à son tour. « Et de gabarie. » Autant dire que les manchots n'ont absolument rien à voir avec les félins mais ça, c'était une autre histoire. Hochant doucement la tête, elle semblait ravie que cet homme ne l'évince pas d'une réponse sèche et rapide et lui propose même de l'accompagner. Après tout on ne sait jamais sur qui on va tomber et même si pour l'image du parc les employés devaient probablement suivre un protocole de gentillesse et de courtoisie, on était jamais à l'abri d'une personne de mauvaise humeur ce jour-là. « Oui je veux bien, ça serait gentil. » Emboitant le pas pour commencer à marcher, elle n'avait pas trop de temps à perdre et lui non plus probablement, il n'était pas là pour la détente après tout. « Non, je suis venue avec un groupe. Dix enfants et deux autres accompagnatrices, je pense pas qu'on aura du mal à les voir si on les croise. » Disait-elle avec un sourire amusé au coin de lèvres. Cela dit rien  n'était moins sûr, le zoo restait très fréquenté car connu et ils étaient loin d'être le seul groupe dans le parc, mais bon. « Quitte à aller à l'autre bout du parc ensemble, autant discuter un peu non? Je vous avoue que les blancs me rendent mal à l'aise. Vous travaillez dans le secteur de la jungle ou vous étiez juste de passage quand je vous ai abordé? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can you help me? ► CLAYMA   Can you help me? ► CLAYMA EmptyDim 28 Déc 2014 - 23:43

M. Clarence Burns
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster
Voir le profil de l'utilisateur

Can you help me? ► CLAYMA Empty




usher in the jungle

Visiblement, la jeune femme avait de l’humour. Elle ne faisait pas partie de ces visiteurs qui s’étaient fait trainés jusqu’au zoo par obligation professionnelle ou personnelle. Parmi les prunelles émerveillées, Clarence apercevait quelques regards las qui se posaient à peine sur les bêtes pourtant en manque d’attention. Ce n’était pas le cas de la jolie brune qui accueillait les boutades du soigneur avec naturel et sympathie. Cette entrevue lui rappelait brièvement une rencontre avec une belle blonde qui remontait à plus d’une année désormais. Cependant il n’y avait que les termes de la discussion de commun puisque depuis la blonde était devenue sa petite amie. Et pour rien au monde, il ne rejouerait cette scène sinon avec la principale concernée. Ainsi, il n’oublia pas son rôle de guide et se proposa pour l’accompagner jusqu’à la région du parc qu’elle recherchait. Clay ne refusait pas quelques minutes de pause dans son travail éreintant. Son dos lui faisait mal nuit et jour. A cela s’ajoutait même une ancienne douleur à l’épaule, réminiscence d’une cicatrice du passé. Il hésitait à consulter mais n’en avait pipé mot à personne, de peur qu’on ne s’affole. Passer un peu de temps avec quelqu’un de complètement extérieur à sa profession lui ferait le plus grand bien, même si c’était pour parler des animaux. Il réarrangea ses cheveux pour paraitre toujours irréprochables aux yeux des gens qu’il allait croiser tandis qu’il interrogeait l’inconnue sur les raisons de sa visite. Pur loisir ? Il aimait à croire que des gens comme lui aimaient encore passer du temps auprès de ce qu’offrait encore généreusement la nature au lieu de rester scotché à des écrans ou bien à des personnages superficiels, parfois virtuels. Dès que la jeune femme révéla qu’elle n’était pas venue seule mais entourée de dix bambins, l’intérêt de Clay fut davantage éveillé. S’il dédiait toute son énergie à la cause animale, il était tout aussi touché par le sort des enfants qui n’étaient pas aussi privilégiés qu’on aurait pu le croire dans un pays tel que l’Amérique du Nord. De plus, avec l’arrivée imminente d’un enfant dans son entourage proche, l’instinct paternel du trentenaire était vivace et sur le qui vive. « Ah bon ? C’est super ça. » Il se doutait bien qu’il ne s’agissait pas de ses propres enfants mais qu’elle était également accompagnatrice. Il n’eut pas le temps de poser d’autres questions que la jeune femme surenchérit. Bavarde et spontanée, il aimait ça. Enfin Clarence soufflait. Il mit ses mains en l’air pour souligner le fait que : « Avec moi pas de souci, je suis toujours heureux de pouvoir échanger. Les félins ne sont pas très loquaces. » Il sourit brièvement à un collègue qui passait avec une sacoche de premiers soins sans l’interpeler. Ouf, pas d’urgence... « Oui oui, je suis responsable de tous les félins du zoo. Je suis soigneur mais je suis aussi responsable de leur vie après le zoo et de la paperasse qui les concerne. » Un nouveau poste qui le comblait tout autant qu’il le fatiguait : il avait enfin les moyens d’améliorer la vie de ses chats adorés. « Ca fait plus de huit ans que je bosse ici. Tu es bien tombée... » Il se gratta un instant la tête avant de laisser échapper un faible rire. « Excusez-moi, maintenant qu’on est dans les confidences, j’aime pas les formalités. Clarence, enchanté. » Autant mettre un nom sur ce joli visage avenant et intéressant. Il n’aimait pas le vouvoiement qui lui rappelait la rigueur militaire. Il attendit qu’elle lui réponde avant d’ajouter : « Tu fais quoi dans la vie toi ? Auprès des enfants tout le temps ? »


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can you help me? ► CLAYMA   Can you help me? ► CLAYMA EmptyVen 9 Jan 2015 - 16:47

avatar
Invité
Invité

Can you help me? ► CLAYMA Empty

CAN YOU HELP ME?
codage par palypsyla sur apple-spring

   
L'environnement était propice à l'apaisement. Il faisait beau, tout allait bien, elle n'avait aucune raison d'être de mauvaise humeur malgré qu'elle s'était perdu comme une idiote. Fort heureusement pour elle, elle était tombée sur un soigneur des plus sympathique - en plus d'être agréable a regarder, avouons le - qui acceptait même de l’escorter jusqu'à son groupe. Un groupe d'enfants orphelins qu'elle accompagnait avec d'autres animatrices pour leur changer un peu les idées, tout en leur donnant un peu de culture sur les animaux de la planète et un environnement bien plus sain que l'orphelinat où la misère et la solitude se faisaient ressentir plus qu'autre chose. Emma avait donc eu à cœur de leur offrir ce cadeau de noël qui durait certes qu'une journée, mais qui resterait quelque part dans leur mémoire, elle le savait. Et visiblement, elle n'était pas la seule à penser que c'était une bonne idée de les emmener ici puisque même le grand blond qu'elle venait de rencontrer semblait ravi cette initiative auprès des enfants pas forcément aussi chanceux qu'on pourrait le penser. Et forcément, lorsqu'on lance Emma sur cette pente, on ne s'en sort pas. Monopolisant la conversation, elle avait tout de même fini par avouer que les blancs l’embarrassaient et qu'elle préférait parler en marchant plutôt que de subir un silence, ce qui ne semblait pas le gêner plus que cela, au contraire. « J'espère que vous avez au moins la possibilité de discuter de temps à autre avec un collègue sinon je sais pas comment vous faites pour supporter. » Même elle dans son travail avait toujours un petit moment de pause pour pouvoir croiser un collègue et discute mais pour le moment, ce n'est pas spécialement d'elle dont il s'agissait. « Sacrée responsabilité. » Autant que la sienne avec des vies humaines, Emma ayant toujours estimé les animaux aussi précieux que les humains. Elle riait doucement à sa remarque suivante, comme si c'était susceptible d'être gênant. « T'inquiètes pas, c'est pas grave. Moi c'est Emma, enchantée aussi. » Glissant ses mains dans les poches de sa veste, elle en avait presque oublié son groupe, plus concentrée dans sa question avec Clarence que dans sa recherche, les sachant encore bien devant eux. Secouant doucement la tête, elle souriait tendrement. « Non, bien que ça serait pas désagréable non plus. Je suis médecin, plus spécialisé dans la cardiologie mais il m'arrive de faire des gardes de nuit, donc disons que je suis habituée un peu à tous les cas, des plus drôles aux plus graves. » Oh si, parfois des situations en deviennent drôles, surtout la nuit. Quoi qu'il en soit, elle profitait de leur passage pour observer les animaux et qui dit jungle, dit forcément singes. C'est d'ailleurs à cet instant qu'ils passaient près d'une île pour les gorilles, des animaux qu'elle trouvait aussi majestueux que dangereux. Cela dit, à l'instar des enfants, c'était des animaux très joueurs et par réflexe, Emma saisissait le bras de Clarence pour tirer dessus afin qu'il se baisse lorsqu'une femelle gorille leur jetait une botte d'herbe et de terre fraichement arrachée, ce qui faisait rire Emma. « Elle t'aime pas ou c'est de la jalousie? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can you help me? ► CLAYMA   Can you help me? ► CLAYMA EmptyMar 27 Jan 2015 - 23:49

M. Clarence Burns
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster
Voir le profil de l'utilisateur

Can you help me? ► CLAYMA Empty




usher in the jungle

« Ils sont sympas les collègues mais parfois je préfère vraiment rester avec les lions. » Critique acerbe, exagérée certes mais pas totalement fausses. Il y avait parfois de bonnes surprises humaines au sein d’un zoo. Clarence devait se rendre à l’évidence : elles se faisaient de plus en plus rares au fur et à mesure que la consommation dominait le réel intérêt pour autrui. Désormais les enfants venaient au parc par obligation scolaire ou bien pour déguster une glace devant des animaux qu’ils n’avaient l’occasion de n’apercevoir qu’à la télé. Les adultes faisaient soit partie de la première situation ou bien de la seconde. Combien de couples de quarantenaires avait-il rencontré depuis un an ou deux ? Il n’était même pas capable de s’en rappeler un en particulier, ni d’adolescents réellement passionnés, ni même une personne seule qui était là pour se détendre au sein d’une nature recomposée certes mais qui était souveraine sur le bitume pollué qui attendait derrière les grilles de sortie. Beaucoup ne se rendaient pas compte de la chance qui était offerte sur un plateau d’argent. Pendant de longs mois, il s’était battu pour que le prix des tickets n’augmente pas bien qu’il n’eut pas réel pouvoir là-dessus en tant que soigneur. Si Clay s’épanouissait toujours parmi les félins sauvages, les gens de l’autre côté du grillage lui paraissaient de moins en moins semblables. Puis il y avait Emma. A l’instar de Leaven, elle avait franchi l’entrée sans arrière-pensée, sans double objectif à sa visite sinon faire plaisir et se faire plaisir. La simple attention qu’elle portait à tout suffisait à lui redonner un peu de courage et d’espoir comme un vieil aigri à qui on expliquait la vie. Il aimait ce prénom à la fois ordinaire et exotique. Tout le monde connaissait des Emma mais qui pouvait se vanter de porter aussi bien la douceur de ce prénom ? Sa petite-amie aurait pu porter ce prénom tellement elle incarnait la générosité et le naturel. Tout à coup, le soigneur se rendit compte qu’il pensait beaucoup trop à sa petite-amie alors qu’il avait l’occasion de la voir toute la journée si seulement il se donnait la peine de poser ses jours de congé. Discuter avec l’accompagnatrice et s’intéresser à son quotidien était un moyen d’échapper au sien et de pouvoir réapprivoiser le monde humain. Quand elle lui expliqua qu’elle était médecin, Clay ne dissimula pas une expression surprise et admiratif. De longues études laborieuses. Tout ce qu’il n’aurait pas pu supporter. « Impressionnant. » Ils continuaient de marcher, arrivant désormais aux enclos installés pour les singes et aux différents vivariums qu’exposait le parc. « Tu as d’autant plus de mérite alors de consacrer de ton temps. » Personne n’ignorait que les médecins n’étaient pas le corps de métier le plus reposant. Rares étaient ceux qui prenaient soin d’eux-mêmes dès lorsqu’ils ne soignaient plus les autres. L’ainé des Burns en savait un peu, il lui suffisait d’observer sa propre mère. Alors qu’ils discutaient toujours, il fut surpris par l’attaque impromptue d’un gorille sur sa personne. Si les rugissements des félins ne le faisaient plus sursauter, il se rattrapa brutalement à Emma qui venait de le sauver d’une attaque de terre. « Hé ! » Se redressant, il éclata de rire. Lui pouvait rarement jouer avec les mammifères dont il s’occupait tant leurs réactions étaient imprévisibles. « Je sais pas trop. Peut-être qu’elle aurait voulu que je la promène elle aussi. » Il jeta un bref coup d’œil à la responsable avant de lui tirer la langue. Le gorille partit aussitôt au quart de tour, hurlant et courant partout dans son enclos. « C’est drôle comment les singes sont réactifs à nos propres visages. » Ils traversaient maintenant une arche faite de paille qui marquait l’entrée dans une nouvelle région. « Oh tiens ! Tu as peur des serpents ? Je t’avoue je suis pas à l’aise avec eux mais on vient de recevoir un boa de Colombie. » Il guetta la réaction d’Emma. Libre à elle de refuser sinon les enfants étaient capables de l’attendre un peu plus.


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can you help me? ► CLAYMA   Can you help me? ► CLAYMA EmptyLun 16 Mar 2015 - 5:45

avatar
Invité
Invité

Can you help me? ► CLAYMA Empty

CAN YOU HELP ME?
codage par palypsyla sur apple-spring

   
Discuter sans devoir se prendre la tête pour savoir s'il ne manque personne à l'appel, sans avoir à faire attention qu'un enfant n'est pas laissé tout seul face à un enclos pendant que le groupe avance: ça faisait du bien! C'était un peu comme une sorte de pause pour elle, un moyen de reprendre un peu du poil de la bête comme on dit. Évidemment, c'était un plaisir pour elle de s'occuper des enfants, d'autant plus sans parents, mais elle restait humaine et avait parfois besoin de quelques minutes de pause dans toutes ses activités et si cette pause peut être prise en bonne compagnie, elle n'avait aucune raison de refus. Très vite le tutoiement s'était installé entre eux, après tout il n'y avait pas vraiment une grande différence d'âge et il fallait dire que le courant passait plutôt bien entre eux. Haussant doucement les épaules, elle souriait un peu. « Oh tu sais si j'étais pas là pour des enfants, je serais sûrement ailleurs pour quelqu'un d'autre ou pour une autre cause. Je suis pas le genre de personne à savoir rester chez elle et se regarder dans le miroir en train de rien faire en sachant que je peux mettre ce temps au profit au moins des autres si ce n'est pas pour moi-même. Une question d'habitude je suppose. » C'est comme tout, Emma était persuadée qu'il suffisait de prendre le pli pour s'habituer aux choses, elle avait d'ailleurs un très bon exemple dans son entourage du nom d'Adam qui était un grand voyageur mais qui avait fini par se poser à Los Angeles. Si au début il avait eu du mal à s'accrocher, il trouvait petit à petit des raisons de s'attacher. Cela dit, dans son cas, prendre le pli et s'habituer à être occupée c'était peut-être un bon moyen de fuir sa propre vie privée qui, en dehors de ses sœurs et de l'amour de la lecture pour des livres du monde entier, était bien vide.

Une conversation vite coupée par l'attaque d'une gorille à coup de mottes de terre, relativement bien lancées, il fallait le dire. Un acte qui faisait rire les deux protagonistes, loin d'être traumatisés, le prenant plus à la rigolade qu'autre chose. « Je ferais attention à ta place en revenant par ici la prochaine fois, elle va te faire payer cet affront. » Celui de lui avoir tiré la langue. Vu la réaction de la bête, nul doute qu'elle lui ferait payer tôt ou tard cette impolitesse. Reprenant leur route à la recherche du groupe d'Emma, ils prenaient leur temps à vrai dire. Non pas qu'elle fuyait son groupe comme la peste mais elle n'avait aucune raison de courir non plus et malgré ses appréhensions, elle secouait doucement la tête à la question de Clarence. « Peur non pas spécialement après je me suis jamais retrouvée avec un serpent en face-à-face sans qu'il soit enfermé ou en photo. » A vrai dire elle n'avait jamais réellement penser à ce type de situation, on ne croise pas des serpents tous les jours à Los Angeles. « Je suppose qu'il est gros si c'est un boa, non? » Contrairement à beaucoup de personnes, Emma avait tendance à plus paniquer face aux petites bêtes qu'aux grosses, persuadée que leur taille suffit à impressionner tandis que pour les petits, ils étaient plus vicieux selon elle. Une logique un peu étrange mais c'était la sienne après tout. Cela dit, rien n'empêchait tout de même le stress de monter, loin d'être habituée à ce genre de chose. Finalement elle n'était peut-être pas aussi rassurée qu'elle le prétendait. « Vaut peut-être mieux être dans une pièce fermée, faudrait pas qu'il s'en aille si je le lâche. » Disait-elle pour plaisanter, bien qu'elle serait capable de le lâcher mais plus en le posant dans les mains de Clarence qu'en le lâchant sur le sol pour fuir à toutes jambes dehors.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can you help me? ► CLAYMA   Can you help me? ► CLAYMA EmptyMer 3 Juin 2015 - 23:29

M. Clarence Burns
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster
Voir le profil de l'utilisateur

Can you help me? ► CLAYMA Empty




usher in the jungle

Sitôt que la discussion concernait de nouveau les animaux, Clarence se trouvait de nouveau intarissable. Il avait beau connaître Emma depuis moins d’une heure, il était capable de lui conter toutes les nouveautés du zoo des heures durant. Il aurait pu lui faire part de ses sujets de recherche, des zones d’ombre qu’il découvrait au fur et à mesure qu’il évoluait dans ce poste à responsabilités. Il aurait pu lui conter combien ce métier l’épanouissait chaque jour un peu plus, combien il était à la fois si absorbant si bien que lui à son tour, aimerait parfois avoir du temps pour se contempler dans la glace. Ne rien faire. Voilà une activité qu’il n’avait pas pratiquée depuis longtemps et qu’il n’était même plus certain de savoir faire. Mais Clay n’avait aucun regret. Il continuait d’avancer avec ses fiertés sur une épaule, ses échecs sur l’autre et cet équilibre fragile, il le maintenait grâce aux objectifs qui pavaient au fur et à mesure son chemin. Il ne fallait pas s’excuser d’être ce que l’on était, de ne pas être comme son voisin. Au fond, Emma lui ressemblait, excepté que c’était des âmes humaines qu’elles accompagnaient et des corps humains qu’elle pansait. C’était peut-être pour cette raison qu’il ne se demandait pas s’il était ennuyeux ou pompeux avec ses histoires. En général, l’attention des visiteurs était très limitée et rapidement distraite par une nouvelle attraction. C’est ainsi que le parc était conçu : les enclos se jouxtaient, les univers se succédaient pour mieux inciter le public à voguer d’un bout à l’autre du parc et de rentabiliser le prix élevé de son entrée. Quant à lui, le soigneur pouvait demeurer des heures à contempler la même bête, sans éprouver la moindre lassitude. C’était troublant de remarquer, qu’au bout de quelques heures seulement, on pouvait déceler des habitudes et des réflexes chez ces créatures pourtant sauvages. D’ailleurs, Emma avait raison : ce singe aurait aussitôt fait de l’assaillir de nouveau de ces excrément si Clay s’aventurait à remontrer sa tête par ici avant le lendemain. « Tu crois pas si bien dire. Je vais peut-être faire tout le tour, au retour. » Plaisanta-t-il, finalement peu craintif des nouveaux assauts du singe farceur.

Alors qu’ils traversaient le vivarium, Clay lui proposa une expérience inédite. Ils étaient déjà proches du secteur de la jungle et étrangement, il souhaitait lui offrir quelques privilèges avant qu’elle ne retrouve son groupe de bambins. D’autant plus qu’elle n’aurait probablement pas le loisir d’approcher un serpent avec des dizaines d’enfants à coup sûr effrayés par ces reptiles qui souffraient encore d’une mauvaise réputation. Alors qu’Emma venait à peine de lui dire qu’elle s’était contentée de les apercevoir à travers une vitre ou un écran, il l’entraîna dans les locaux réservés au personnel. Tandis qu’il sortit son talkie pour qu’un collègue ne lui déverrouille à distance la porte, il jeta un coup d’œil en biais à sa nouvelle amie : « Oh, juste quelques mètres de long, t’inquiète pas. » Il épia brièvement sa réaction avec un sourire taquin avant de pousser la porte suite au bruit sonore qui signalait son ouverture. « Je tiens pas non plus à provoquer une émeute dans tout le zoo. » Dit-il, l’invitant à entrer dans une salle qui contenait plusieurs vivariums dérobés à la vue des spectateurs. Ceux-ci étaient réservés aux serpents qui venaient d’arriver et qui n’avaient pas encore subi tous les examens et vérifications administratives afin d’être finalement soumis au regard extérieur. « Tu vas voir, c’est unique comme sensation. » Il lui adressa un sourire rassurant, son visage détendu mais concentré. Il remonta ses manches puis fit de même avec celles d’Emma. Il écarta doucement ses mains, paumes vers le ciel. « Surtout si tu as peur, tu me le dis et tu ne fais pas de mouvement brusque. Je crois que le serpent est plus impressionnable que toi. » Il ouvrit consciencieusement un terrarium où l’on pouvait distinguer un énorme serpent à la peau jaune criarde. Clarence n’était pas un expert en serpents. Comme tout étudiant en zoologie, il avait étudié son habitat et sa physionomie. Puis comme soigneur, il avait vu quelques fois le soigneur spécialisé manipuler le reptile en toute sécurité. De toute manière, le boa n’était pas dangereux, encore tranquillisé par son voyage. D’une poigne ferme, il attrapa la bête à deux mains et l’extirpa lentement de son refuge. Il le laissa quelques secondes entre ses mains, le temps d’évaluer une possible réticence de l’animal. Clay se tourna enfin vers Emma. « Essaie de décrire cette expérience après coup, qu’on rigole. Tu pourras te vanter auprès de tes gosses. » Il déposa délicatement le boa autour de la nuque d’Emma en prenant soin de ne pas l’enrouler. Il déposa la tête dans une main et le bout de la queue dans l’autre pour qu’il demeure relativement loin du tour de son cou. De son regard clair, il essaya de savoir si Emma était prête avant de le lâche et de les observer.


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can you help me? ► CLAYMA   Can you help me? ► CLAYMA EmptyLun 8 Juin 2015 - 16:26

avatar
Invité
Invité

Can you help me? ► CLAYMA Empty

CAN YOU HELP ME?
codage par palypsyla sur apple-spring

   
Voir un serpent et le toucher, voire même le porter, étaient deux choses bien différentes. Il est tellement plus facile de dire que l'on a pas peur quand on voit un serpent que lorsque l'on est amené à le toucher. En général, Emma n'avait pas spécialement peur des serpents, mais jamais ô grand jamais elle ne s'était imaginée faire autre chose que les observer. Alors forcément, dès l'instant où ils passaient la porte réservée au personnel, le stress faisait battre son cœur un peu plus vite et son sang ne faisait qu'un tour. Un privilège, c'est ainsi qu'elle le voyait, c'est ainsi que tout le monde l'aurait probablement conçu de toute manière. « Quelques mètres, rien de méchant, je devrais gérer. » Elle faisait faussement la fière et ça se voyait. Si elle n'était pas rassurée, elle lui faisait étrangement confiance tout de même. C'était un responsable du zoo, c'était un soigneur avant tout et même si ce n'était pas son domaine, elle savait qu'il ne lui mettrait pas n'importe quel serpent dans les mains et qu'il restait probablement prudent. C'était peut-être pour cette raison que le stress d'Emma ne montait pas au point de non-retour, celui de la panique. Stressée mais zen dans ses gestes, c'était là le plus important. Se laissant naturellement faire, elle gardait ses mains comme il les avait mise, paumes vers le ciel. « D'accord. »

La concentration était de mise. Elle avait un peu peur, certes, mais elle ne voulait pas non plus faire n'importe quoi et surtout pas blesser le serpent. Après tout il n'y était pour rien, il n'avait rien demandé et il n'était pas là pour être maltraité, au contraire d'ailleurs. Alors forcément, la jeune femme restait concentrée, observatrice, notamment lorsque Clarence ouvrait le terrarium. « Ah ouais, quand même. » Impressionnante taille, impressionnante grosseur et longueur. Ce serpent avait tout pour faire peur et pourtant le calme de la bête rassurait le médecin. « Il est super beau. » Ça, c'était un constat que tout le monde pouvait faire. Il était vrai que les serpents avaient tendance à effrayer mais que leurs couleurs, pour la plupart en tout cas, restaient fascinantes, hypnotisables parfois. Dès l'instant où Clarence posait le serpent sur sa nuque, un frisson intense traversait son échine. Il avait raison, c'était unique comme sensation et pas du tout ce qu'elle pensait. Les aprioris parfois... « C'est moins froid que je le pensais, pas du tout visqueux... et beaucoup plus doux bizarrement. » Parce que tout le monde disait que c'était incroyablement froid et rugueux. Cela devait sûrement dépendre des espèces mais tout de même. Elle riait doucement à la réflexion qui lui traversait l'esprit. « Par contre tout le monde a raison en disant qu'un serpent c'est lourd et qu'on sent tout. » Le moindre mouvement, même le plus petit, elle pouvait le sentir et deviner la puissance du vertébré. « C'est peut-être bête dit comme ça mais c'est vraiment comme du cuir. Bon, fort heureusement, lui est au moins en vie. » Un sourire aux lèvres, elle relevait son regard vers le soigneur. « Merci. » De cette expérience unique, de sa confiance aussi dans un sens, de lui octroyer un tel privilège sans vraiment la connaitre. Inconscience ou gentillesse, peu importe, elle le remerciait pour tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can you help me? ► CLAYMA   Can you help me? ► CLAYMA EmptyVen 10 Juil 2015 - 23:57

M. Clarence Burns
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster
Voir le profil de l'utilisateur

Can you help me? ► CLAYMA Empty




usher in the jungle

Tout à coup, Emma se montrait attentive et concentrée. C’était étrange mais Clarence n’avait aucun de mal à l’imaginer ainsi, pour son travail de médecin ou même lorsqu’elle accompagnait toute une ribambelle d’enfants. Alors que la majorité des personnes à qui il aurait proposé cette expérience auraient pu prendre peur face à la taille du reptile, la jeune femme ne se démonta pas. Pour une telle expérience, il n’aurait pas misé sur beaucoup de personnes – hormis Leaven dont la cécité constituait un réel avantage dans ce cas. Aaron aurait peut-être joué les gros bras, lui qui avait déjà crapahuté dans l’Amazonie en sa compagnie. La réaction d’Emma fut prévisible mais elle surenchérit par la suite sur la beauté du serpent. Au toucher, ce n’était pas l’espèce la plus agréable. Cependant, personne ne pouvait contredire la variété des couleurs selon chaque sous-espèce. Chaque peau de serpent était unique et pouvait séduire l’œil curieux d’un amateur. Lui-même avait bloqué quelques instants sur le boa, fasciné par sa couleur qui se rapprochait de l’acidité du citron. Au final, cette remarque était de bon augure et Clay se décida alors à déposer délicatement le serpent autour du cou de sa nouvelle amie. Il croisa les bras pour regarder Emma et la créature s’apprivoiser. Intelligemment, Emma remit en cause un autre préjugé qui concernait la température basse de la peau des serpents. « Les serpents sont dits des animaux à sang froid. Je ne suis pas expert mais ils régulent leur température en fonction de leur environnement. S’ils sont trop froids, ça voudrait justement dire que la température de la pièce est trop basse. » Le reptile était curieux mais point remuant. Il bougeait lentement la tête de droite à gauche, à la recherche de repères mais jusqu’ici, il ne s’approchait pas du visage de la jeune femme. Aidé par les tranquillisants, le corps musculeux du serpent ne se contractait pas et ne cherchait pas à s’enrouler autour d’elle. Bon signe. Il n’était pas agressif – une bonne nouvelle pour les soigneurs et une bonne perspective d’une longue vie dans le zoo de Los Angeles.

« Oui c’est étrange, hein ? » Il se souvenait de la sensation lourde sur ses épaules, la première fois qu’il l’avait approché. Nul doute que si un boa tel que celui-ci se décidait à attaquer, la victime aurait tout le temps de sentir la prise prédatrice se refermer autour de lui afin de compresser chacun de ses membres. Presque soulagée, Emma se permit une petite plaisanterie à laquelle Clay répondit par un rire. « Tu parles d’un investissement s’il nous arrivait dans le même état que le sac d’une bourge. » Oui, quand il s’agissait de la vie animale et du goût de luxe exécrable des plus nantis, il avait une opinion acérée et obstinée. Il ne supportait pas les cuirs authentiques, les véritables fourrures. Combien de fois avait-il manifesté contre cette aberration de la société ? « Ceci dit, ça arrive parfois, c’est la vie. » Ajouta-t-il en haussant les épaules. Malheureusement, les bêtes ne supportaient toujours pas les trajets parfois longs qu’on leur infligeait pour les transférer d’un zoo à un autre. Enthousiaste, il fourra ses mains dans ses poches pour essayer de préserver sa modestie. « De rien. Disons qu’avec la marmaille avec toi, tu n’aurais pas pu en profiter. » Clay laissa un moment Emma profiter du serpent avant de le saisir à nouveau. « Désolé mais il ne va pas apprécier longtemps d’être manipulé. » Le boa devait retourner à son nouveau foyer et se reposer plusieurs journées encore avant d’intégrer son nouveau vivarium, cette fois-ci accessible au public. « Puis les gamins vont finir par faire un appel à l’accueil pour une accompagnatrice perdue. » Plaisanta-t-il tandis qu’il refermait la boite et vérifiait la température ambiante de la pièce.


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can you help me? ► CLAYMA   Can you help me? ► CLAYMA EmptyMar 14 Juil 2015 - 0:36

avatar
Invité
Invité

Can you help me? ► CLAYMA Empty

CAN YOU HELP ME?
codage par palypsyla sur apple-spring

Elle se contentait simplement de hocher la tête. A vrai dire, Emma était tellement fascinée par le serpent qu'elle en oubliait peut-être d'aligner les mots pour Clarence. Elle n'avait pas grand chose à dire non plus, il fallait l'avouer, puisque l'homme confirmait simplement ses dires avec des données plus scientifiques que les paroles de la jeune femme. Emma s'intéressait à beaucoup de choses mais il était vrai que son domaine était plus de la médecine humaine, des civilisations plutôt que des animaux et encore moins exotiques. Peut-être pourrait-elle aider pour une pattes cassées d'un chien ou pour détecter une possible maladie étrangement similaire à celle d'un humain sur un autre animal mais en dehors de cela, elle n'y connaissait absolument rien. Alors forcément, sa fascination face au serpent était celle d'une enfant qui découvrait, avec la prudence d'une adulte, une créature de la terre. C'était aussi beau qu'effrayant, aussi attirant que repoussant. Un rire passait pourtant le seuil de ses lèvres, léger, probablement par instinct, pour éviter de paniquer le serpent avec de possibles vibrations qu'il capterait comme étranges. « Ca serait un très mauvais investissement, je confirme. » Parce que les zoo n'étaient pas fait pour tuer mais bien pour conserver, bien que Clarence mettait le doigt sur un point sensible qu'est la mort possible des animaux en ces lieux. Si cela n'était pas joyeux, ce n'était, en revanche, pas de la faute des soigneurs si cela arrivait, ou en tout cas pas de la faute du zoo qui reçoit. Peut-être qu'un pré-examen de l'animal mal fait ou très précipité pouvait engendrer ce genre de désagrément. A vrai dire, elle n'en savait rien.

Sans protester, elle laissait le blond reprendre le serpent, toujours aussi calme. Le voyage l'avait probablement épuisé et cela avait été un atout de taille pour qu'une inconnue comme elle, un citoyen lambda comme elle, puisse le manipuler, sans trop d'appréhension pour elle ni de crainte pour Clarence. Le poids en moins sur ses épaules, elle les faisait un peu rouler comme pour les détendre et soufflait un peu. « Ca m'arrange que tu le reprennes, je commençais à plus sentir mes épaules. » Même si elle disait cela pour plaisanter, il était vrai que le poids de l'animal restait conséquent et que la carrure très fine et légère d'Emma avait sentit une grande différence. « Ou ils ont même pas fait attention que j'étais plus là tellement ils doivent être fascinés. » Disait-elle avec le sourire dans l'espoir sûrement que les enfants d'aujourd'hui puissent s'intéresser à ce qui les entoure sans mépris. Hum... bien qu'il s'agissait d'enfants pauvres et en orphelinat, elle doutait pourtant de cela. Se dirigeant vers la sortie, elle s'assurait que le soigneur la suivait bien avant de s'autoriser une petite question. « C'est sûrement indiscret et t'es pas obligé de répondre mais le médecin en moi est obligé de demandé. J'ai remarqué que tu grimaçais un peu ou tu avais des gestes un peu plus prudents quand il s'agit de bouger tes épaules. Tu as une douleur quelque part? » Elle n'avait pas spécialement fait attention de quelle épaule il s'agissait, simplement qu'il semblait gêné par une douleur pour certains gestes.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can you help me? ► CLAYMA   Can you help me? ► CLAYMA EmptySam 8 Aoû 2015 - 20:31

M. Clarence Burns
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster
Voir le profil de l'utilisateur

Can you help me? ► CLAYMA Empty




usher in the jungle

Emma semblait passer un agréable moment en compagnie du soigneur. Clarence n’avait même plus l’impression d’être en service tant la conversation avec la jeune femme était naturelle et décomplexée. Il n’y avait pas de connaisseur et de novice, d’employé et de cliente mais une relation d’égal à égal qui s’était construite sitôt qu’ils s’étaient présentés l’un à l’autre. Emma s’était montrée intéressée et curieuse, dépassant toute appréhension qu’elle aurait pu avoir à l’idée d’approcher une espèce mal considérée. Elle s’intéressait à tout sans même s’y forcer et l’homme était rassuré de voir que certains avaient encore le goût de voir au-delà de leur personne. Il sortait un peu de son contexte de soigneur félin, de sa routine où il passait la plupart de la journée enfermé à nourrir les bêtes ou à nettoyer leur enclos. Son travail le fatiguait, l’énervait parfois mais ne le lassait jamais. Clay était certain de pouvoir encore s’épanouir quelques décennies dans ce parc jusqu’à ce qu’il ne puisse plus endurer le labeur physique. Il était certain que quitter les animaux serait frustrant pour lui, finir derrière un bureau encore plus. Alors, même s’il n’était qu’à la moitié de sa carrière, il l’espérait, il profitait de chaque instant pour créer une nouvelle occasion. Continuer de découvrir et faire découvrir. L’homme finit par reprendre le serpent pour le remettre dans son habitat spécialement créé pour son espèce. Emma fit un commentaire sur le poids de l’animal qui ne payait pas de mine la largeur relativement raisonnable pour une longueur souvent impressionnante – commentaire auquel il répondit par un sourire. A l’instar des hommes, les êtres les plus dangereux n’étaient pas toujours les plus remarquables tandis que les plus doux suscitaient peut-être la peur au premier abord. Seulement, les animaux demeuraient toujours honnêtes dans leurs intentions, les leurres ne servant qu’à alimenter leur survie. La race humaine, elle, continuait de se diversifier, offrant à la société des profils plus ou moins recommandables. Clarence avait eu un petit aperçu depuis qu’il travaillait dans le monde de la cause animale et cet aperçu lui restait encore en travers de la gorge.

Il rappela Emma au souvenir des enfants qui devaient avoir fait le tour du parc à l’heure qu’il était. Combien de temps avaient-ils flâné sur la route de l’Antarctique ? Combien de cris enjoués et d’exclamations fascinées avait-elle manqué au profit d’un petit privilège ? La femme médecin semblait peu inquiète de retrouver ses bambins et Clay ne put qu’acquiescer. « Le profil commercial et associatif du zoo se base majoritairement sur le divertissement et la sensibilisation des enfants. Je ne doute pas qu’ils auront au moins plein de choses à te raconter. Tu pourras rivaliser avec cette rencontre reptilienne. » Suggéra-t-il tandis qu’il délaissait le local à serpents qu’il verrouilla à l’aide d’un code. Ils reprirent sagement leur route jusqu’à la région Antarctique qui n’était plus très loin à présent. Cette région n’était pas la plus fournie en créatures, à cause du climat californien qui engendraient des coûts pour recréer une atmosphère polaire, mais elle demeurait l’une des plus appréciées. A elle la joie des ours polaires et des phoques. Des espèces qui avaient toujours intrigué Clarence sans qu’il n’exprime le besoin de les approcher autrement qu’en visiteur, à son tour. Emma changea de sujet, en lui posant une question personnelle qui n’offensa pas Clarence, sinon le surprit légèrement. Cela était-il si visible ? A cet instant, il s’en voulut. « Oui, enfin non. » Il passa une main dans ses cheveux blonds avant de répondre en tout neutralité : « J’ai eu une blessure par balle à l’époque il y a bientôt dix ans à l’épaule gauche. Ca ne me gêne pas dans mon travail mais c’est encore parfois douloureux. » Il n’allait pas non plus entrer dans les détails mais elle était médecin, elle comprendrait. « L’os de la clavicule a été touché et même s’il s’est ressoudé, il y a parfois encore le fantôme de la douleur. C’est assez désagréable. » Il l’avouait enfin, lui qui s’était toujours tu. Pourtant la douleur était bel et bien là, surtout après des heures à porter de lourdes caisses. Son regard bleu dévia vers elle : il ne serait pas contre un conseil, après tout.


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can you help me? ► CLAYMA   Can you help me? ► CLAYMA EmptyVen 14 Aoû 2015 - 18:52

avatar
Invité
Invité

Can you help me? ► CLAYMA Empty

CAN YOU HELP ME?
codage par palypsyla sur apple-spring

« Pour ça j'en doute pas une seule seconde qu'ils vont avoir beaucoup de choses à me raconter. » Un sourire aux lèvres, Emma n'aurait jamais cru que cet après-midi allait tourner de la sorte. Elle s'attendait à supporter les cris des enfants toute la journée - parce qu'elle avait beau les aimer, plusieurs enfants émerveillés par tout et n'importe quoi, ça n'en restait pas moins fatigant pour les oreilles et la tête - elle s'attendait à beaucoup marcher, expliquer mais elle ne s'attendait certainement pas à être celle à qui on donnerait des explications, des conseils. Elle n'aurait jamais cru avoir une petite parenthèse dans ce périple au milieu des animaux sauvages, d'autant plus une parenthèse agréable, il fallait le noter. Clarence était de ces hommes faciles d'accès, elle l'avait sentit dès l'instant où il lui avait adressé ses premiers mots. Avenant et passionné, il avait réussi à captiver la quasi-trentenaire et à lui transmettre son amour pour les bêtes, même les moins appréciées en général. Un intermède agréable, oui, et tout aussi étonnant.

Si pendant un long moment elle s'était intéréssée à ce qu'il lui disait sur les animaux, la conversation avait fini par se tourner vers l'homme en lui-même et plus particulièrement cette douleur qu'elle avait devinée à de légères grimaces parfois et surtout à ses gestes prudents. Elle n'avait pas pu s'empêcher de demander, très clairement, tandis qu'ils reprenaient le chemin pour retrouver le groupe d'Emma. Elle l'écoutait attentivement parler de sa blessure, sans le couper, mais avec étonnement. Il n'était pas rentré dans les détails et naturellement elle se posait donc la question du pourquoi et du comment. Si les armes circulaient avec bien trop d'aisance aux Etats-Unis, il n'en restait pas moins étonnant de croiser une personne souffrant d'une ancienne blessure par balle. « Un nerf a peut-être été pincé ou s'est peut-être déplacé. Il serait intéressant de refaire une radio, elle a peut-être bougée un peu et si on peut faire quelque chose pour éviter la douleur, ça serait le mieux. » Souriant un peu, elle apercevait les enfants un peu plus loin. Elle s'arrêtait alors pour mettre fin à cette conversation correctement sans être dérangée. « Je sais que ça va être difficile, mais évites les charges lourdes, ça serait le mieux. Et beaucoup de repos pour cette épaule quand tu le peux. » notamment les jours de congés où, même si Emma l'ignorait, monsieur avait tendance à porter sa petite-amie certes d'un poids léger pour un humain mais loin d'être légère sur l'échelle mondiale des poids. « Je vais devoir y aller, je crois qu'on m'attend. » Des pupilles s'étaient en effet tournées vers eux. « Bon courage pour ta fin journée et merci encore. » Un dernier sourire, un dernier geste de main et voilà qu'elle était prête à raconter la petite aventure qu'elle avait vécu de son côté aux enfants curieux et toujours plus assoiffés.

SUJET TERMINÉ
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can you help me? ► CLAYMA   Can you help me? ► CLAYMA Empty

Contenu sponsorisé

Can you help me? ► CLAYMA Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Can you help me? ► CLAYMA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: