Partagez
 

 EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain!   EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! EmptyMer 5 Nov 2014 - 2:04

avatar
Invité
Invité

EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! Empty


 
IMPOSSIBLE N'EST PAS AMÉRICAIN!
Feat. EZECHIEL TOWNSEND
Elle avait hésité un long moment à dire oui. Arwen n'aimait pas trop se rendre chez les inconnus, elle était toujours mal à l'aise à l'idée de faire une bêtise ou d'en dire une. Mais là, elle avait fini par accepter, parce qu'elle savait qu'elle ne serait pas seule dans cette maison. Effectivement, depuis qu'Arwen avait littéralement changé de vie, quittant son travail très prenant pour reprendre ses études, elle se retrouvait avec du temps libre et en grande amatrice de cuisine, elle s'était donc inscrite dans un club... de cuisine. Cet après-midi, une femme du club qu'elle ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam avait décidé d'inviter toutes les femmes du club pour un thé parsemé de friandises qu'elle avait confectionné elle-même et qu'elle voulait faire découvrir à son club. Arwen avait donc accepté, comme une petite dizaine d'autres femmes d'ailleurs. C'est ainsi qu'elle s'était retrouvé tout un après-midi chez une inconnue ou presque à discuter de recettes, de récipients de tel matière mieux qu'une autre, de robot ménagers... Finalement elle ne savait pas vraiment ce qu'elle faisait là. Elle aimait la cuisine mais de là à en parler toute la journée, non. Les clubs n'étaient peut-être pas fait pour elle ou bien devait-elle simplement se contenter des réunions sans aller plus loin. Quoi qu'il en soit elle était restée polie et disait finalement au revoir à l'hôte en même temps que tout le monde, en fin d'après-midi dans les environs de 17h30. Tandis qu'elle quittait la maison, un dernier signe de la main effectuée, elle parcourait le court chemin qui séparait la porte d'entrée du portail du jardin. Sur ce fameux chemin, d'autres femmes allaient dans son sens pour rentrer chez elles, passant le portail à leurs tours en disant bonne soirée à l'homme qui prenait le chemin inverse, probablement le mari qui rentrait chez lui. Toujours avenante et polie, Arwen lui souhaitait une bonne soirée à son tour tandis qu'elle passait à côté de lui. Puis soudainement, comme un flash! Elle avait effectué deux petits mètres que cela la frappait au visage! « Ezechiel?! » S'exclamait-elle en se retournant brusquement. C'était lui, elle en était sûre. Soit lui, soit un clone!
codage par Nutty sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain!   EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! EmptyMer 5 Nov 2014 - 18:00

avatar
Invité
Invité

EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! Empty

Impossible n'est pas américain!
Arwen ∞ Ezechiel
Une journée entière en dehors de chez moi. Heureusement que je possède le plus de responsabilité à la paroisse sinon je me demande ce que je pourrais bien faire pour passer le temps en dehors de la maison. Certes, j’ai une femme bien aimante qui sait parfaitement m’offrir son amour. Cependant, je ne voulais pas le déranger pour l’instant. Et puis, je trouvais à faire une fois arrivé à la paroisse. Plusieurs personnes en passe de confessions ou d’aides à me demander étaient là pour occuper ma longue journée. Ce n’est que plus tard en soirée que je retrouvais enfin le chemin de la maison. J’eus un temps de réflexion en voyant le nombre de femmes sur le pas de la porte. Un petit club hein… Je m’en doutais qu’elle minimisait largement le nombre mais à ce point-là, je ne m’y attendais pas du tout. Aucune place disponible pour rentrer chez moi. Non, je dus faire plusieurs mètres avant de garer ma voiture en face d’un voisin. Je le saluais d’ailleurs, riant avec lui des femmes qui s’en allaient en papotant. Puis finalement, je pris mon courage pour traverser l’allée en saluant les dames. Mais je fus stoppé par une personne en particulier. Ça faisait quoi…. Plus de quinze années. « Arwen, c’est toi ? » Wow. Ça, par exemple ! Je ne m’y attendais pas du tout ! Je détaillais la jeune femme. Bien sûr que c’est elle. Je suis plus que surpris. « ça fait des années… Tu as… tellement changé. Normal après tout. Tu… es devenue une très belle femme. » Je ris, nerveusement amusé. « Que deviens-tu ? En dehors du fait d’être invitée par ma femme, à ce que je vois. » Le hasard fait si bien les choses. Je me sens content de la revoir. Des souvenirs de jeunesse me revenaient. Bien que je n’ai partagé qu’une bonne année avec la jeune femme à l’Université.
   
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain!   EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! EmptyJeu 6 Nov 2014 - 4:18

avatar
Invité
Invité

EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! Empty


IMPOSSIBLE N'EST PAS AMÉRICAIN!
Feat. EZECHIEL TOWNSEND
WTF?!
On lui aurait dit que c'était un rêve, qu'elle allait se réveiller dans quelques minutes, Arwen y aurait probablement cru. Combien de chances avait-elle de croiser un ancien camarade de fac une bonne dizaine d'années plus tard, à tout hasard, en face de chez lui parce que sa femme est adhérente dans le même club qu'elle? Très peu de chance, il fallait l'avouer! Et pourtant elle l'avait aujourd'hui, cette chance, en cet fin d'après-midi, aussi étonnant que cela puisse être. En réalité, Ezechiel était bien plus qu'un camarade de faculté, il était un ami, un confident un petit peu bien qu'il ne savait pas son plus grand secret mais surtout, il avait été son parrain lors de son entrée à l'université. En quelques sortes, elle avait été son poulain et si quelques années en arrière on pouvait facilement voir la différence d'âge entre eux compte tenu de leurs niveaux d'études respectifs, aujourd'hui la différence s'était totalement effacée. Ils étaient devenu des adultes épanouis et clairement accomplis l'un comme l'autre. « J'ai pas si changé que cela si tu as réussi à me reconnaître. » Disait-elle sur un ton plaisantin. Evidemment qu'elle avait changé, évidemment qu'elle avait mûri aussi bien physiquement que mentalement, mais elle se plaisait à croire qu'elle était restée fidèle à elle-même pendant toutes ses années. « Merci c'est gentil en tout cas. Tu n'as pas trop changé en revanche de ton côté. Toujours aussi grand. » Elle le disait pour le taquiner. Déjà la fac leur différence de taille était notable et s'il avait plaisanté avec elle autrefois sur la "petite" taille de la jeune femme par rapport à lui, elle lui rendait la monnaie de sa pièce en le taquinant aujourd'hui sur sa grande taille. « Comme tu le sais, quand je suis rentrée à la fac c'était pour faire des études de droit. Je les ai évidemment terminées et j'ai fini avocate mais aujourd'hui c'est fini, j'ai repris mes études cette année en lettres. Croise les doigts pour moi, j'espère que ça portera ses fruits. » Parce qu'elle voulait être romancière et elle savait d'avance que cela ne serait pas gagné. « Et toi alors? Raconte-moi tout. Mon parrain est-il devenu celui qu'il voulait être il y a quinze ans? »
codage par Nutty sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain!   EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! EmptyDim 9 Nov 2014 - 14:45

avatar
Invité
Invité

EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! Empty

Impossible n'est pas américain!
Arwen ∞ Ezechiel
J’ai l’impression de retomber presque 15 ans plus tôt, quand j’étais Senior des Phi Epsilon et son parrain à l’Université. Je me sens admiratif de voir Arwen ici sous mes yeux. Je ne peux même pas m’empêcher de rire quand elle dit qu’elle n’a pas changé. On sent le temps qui a eu des effets sur elle, certes, mais son visage reste le même pour moi. « C’est vrai, tu pourrais me dire que tu es toujours la jeune femme de 18 ans, je pourrais te croire ! » dis-je sur le ton de plaisanterie, même si j’avoue qu’elle ne les fait pas du tout à mes yeux. Je ris encore plus quand elle parlait de ma grandeur presque handicapante, du moins, la plupart du temps. « Peut-être que dans 20 ans, je vais me tasser un peu, avec de la chance ! » Mais ce qui me surprend encore, c’est l’évolution significative d’Arwen professionnellement. Moi, ce n’est pas un secret, ça se remarque à mon col et ma chemise impeccable. Mais elle, je bois ses paroles avec plaisir. Arwen, Avocate, elle avait réussi. Je suis quand même surpris de son changement de voix. « J’espère que tu réussiras, alors. Si c’est ce que tu veux, je te souhaite bonne chance. » Et finalement, elle me retourne la question. A vrai dire, je n’avais pas vraiment de grande ambition, seulement rester dans la foi et aider les gens. Même si je n’ai rien fais dans le social, j’admettrais que c’est une bonne réussite. « Oh, oui, je pense que j’ai réussi mon but : j’ai une jolie femme, un fils, des responsabilités, je gère une paroisse avec beaucoup de plaisirs. Et pour ce qui est de l’Art, c’est devenu plus un passe-temps, tu vois. » Je remarque ma femme sur le pas de la porte, surprise et en même temps, je me souviens qu’elles n’ont pas dû beaucoup se croiser pour se marquer à l’esprit. « Entres, on va se mettre dans le petit salon, c’est mon coin personnel, on pourra discuter. » Je pose ma main dans son dos et avec un sourire chaleureux, je l’invite à re-rentrer, je suppose dans la maison. Mais au lieu de retourner aux festivités, nous passons par la cuisine puis par une sorte de petit bureau/salon que je me suis aménagé. Un peu comme si je ramenais le boulot à la maison. « Tu veux boire quelque chose ? »
   
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain!   EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! EmptyDim 16 Nov 2014 - 5:42

avatar
Invité
Invité

EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! Empty


IMPOSSIBLE N'EST PAS AMÉRICAIN!
Feat. EZECHIEL TOWNSEND
Incroyable, c'était incroyable de retrouver Ezechiel, comme cela, au coin d'une rue ou plutôt devrait-elle dire au coin d'une maison, au détour d'une réunion. Elle n'aurait jamais cru le recroiser un jour, à vrai dire elle avait presque oublié son visage. Quinze ans sans se voir ni même s'entendre, c'était d'ailleurs presque étonnant qu'ils se soient reconnus aussi facilement. Mais elle ressentait cette chaleur s'éprendre d'elle, celle du plaisir de le revoir. Il était toujours aussi simple et chaleureux, il n'avait pas changé et cela faisait plaisir à voir. « J'espère pas pour toi quand même, tu risques d'avoir mal au dos sinon. » Et bien qu'elle disait cela pour plaisanter et rebondir sur le fait qu'Ezechiel allait se tasser, elle savait que dans un sens elle n'avait pas tort. Lorsqu'on est grand, on a plus facilement des difficultés à se tenir droit lorsqu'on vieilli et les problèmes de dos s'additionnent automatiquement. Quoi qu'il en soit, elle lui souhaitait d'y faire face le plus tard possible. Bien vite la conservation finissait par se tourner vers leurs évolutions et un rapide résumé de ce qu'ils avaient pu faire de leurs vies. Forcément Arwen avait été amenée à s'exprimer sur son métier, son abandon et son changement de voie radicale. « Merci c'est gentil, j'apprécie beaucoup. » Avait-elle prononcé en souriant. Réussir à être romancière. C'était un rêve de gosse, qu'elle savait quasiment inatteignable, mais elle s'en fichait bien et se battrait jusqu'au bout pour y arriver, par tous les moyens possibles et inimaginables. « C'est dommage je trouve, ça aurait pu te servir à beaucoup d'autres choses que simplement être un passe-temps. » Après tout il aurait pu s'en servir dans sa paroisse, d'une façon ou d'une autre, un moyen d'aider les gens aussi par la thérapie par l'art, ou quelque chose comme ça. A vrai dire elle n'y connaissait rien en art ni en religion, alors peut-être que cela n'allait pas ensemble bien que ça serait étonnant sinon Dieu n'aurait pas doté l'Homme de capacités artistiques et d'esprit critique. Bref. La femme fut surprise de l'invitation qu'Ezechiel lui faisait à l'instant. D'habitude lorsqu'on rencontre quelqu'un que l'on a pas vu depuis longtemps, on discute 5 minutes, un petit malaise s'installe et on fini par se dire au revoir et à bientôt. Mais avec le pasteur qui l'invitait à entrer, la guidant dans la maison jusqu'à un petit bureau salon qu'elle trouvait fort sympathique en décoration. « Non merci. C'est gentil mais avec la réunion qui vient de se passer, on a beaucoup mangé et beaucoup bu. » Oh non, pas de l'alcool, des trucs de filles plutôt, comme du thé par exemple bien qu'Arwen n'était pas adepte de cela, elle avait préféré du café, comme deux ou trois femmes avec elles. « Toi et ta femme vous avez une très jolie maison en tout cas. » S'approchant un peu du bureau, elle regardait une photo qu'elle pointait timidement du doigt. « C'est ton fils? »
codage par Nutty sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain!   EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! EmptyLun 17 Nov 2014 - 22:07

avatar
Invité
Invité

EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! Empty

Impossible n'est pas américain!
Arwen ∞ Ezechiel
Je ris joyeusement quand on parlait de mon dos. C’est vrai… j’aimerais garder ma taille mais on verra bien ce que l’avenir nous dira. Tout comme pour elle et son nouvel horizon, je lui souhaitais de réussir. D’ailleurs, je trouvais ça bien qu’elle choisisse de faire ça, comme quoi nous ne sommes pas cantonner à un seul avenir, un seul métier. Ce qui reste dommage de mon côté car l’Art était une passion pour moi que j’aurais pu exploiter. Comme elle, je pourrais faire ce choix, mais je n’ai pas le même courage, ni le besoin de changement. Ma vie est si bien comme ça que je n’ai pas envie de changer. J’ai peur que ça change beaucoup de choses. « C’est vrai mais peut-être qu’un jour, je me tournerais un peu plus vers l’Art. Je verrais bien ! » dis-je avec un grand sourire. Puis vint l’idée d’inviter Arwen à l’intérieur pour qu’on puisse discuter. Après tout, j’étais bien content de la revoir, pourquoi refuserais-je de discuter un peu plus avec elle ? Ma vie est belle, bien que depuis bien des années, la seule chose qui a changé c’est l’amour que je ressentais pour ma femme. Nous n’étions plus que des meilleurs amis, qui rient ensemble, qui passent du temps ensemble mais nous n’étions plus les amants que nous avions été. Mais ça, c’était secret. Ma vie, aux yeux d’Arwen, devait rester idyllique, toujours aussi belle que lorsque je l’ai rencontré pour la parrainer à UCLA. Je regarde Arwen en souriant quand elle refusa à boire, je comprenais parfaitement. Et dans un sens, j’admirais sa capacité à apprécier ce genre de réunion. La maison ? Ah oui, c’est vrai. Ça fait tellement longtemps que je ne m’en rends même pas compte qu’elle est bien. L’habitude, vous me direz… « Merci ! » Je me tenais les mains en la regardant, la laissant faire ce qu’elle voulait. C’est alors qu’elle vit la photographie de mon fils. Elle date un peu. « Oui, c’est lui. Il avait 18 ans sur la photo mais maintenant, il en a 21. Ça grandit vite ! J’ai l’impression que c’était hier que ma femme accouchait de lui. » Nous avions été si jeune aussi. A l’époque d’Arwen, il avait quoi ? 5/6 ans quand elle l’a vu. De penser à lui me trouble un peu, ma relation avec lui n’est pas des plus cordiales, ce n’est pas vraiment facile. « Et toi ? Tu es mariée, des enfants ? » demandais-je par curiosité. Je m’approchais du mini bar pour me servir un doigt de whisky et m’asseoir sur un fauteuil, invitant la jeune femme à s’asseoir sur celui d’à côté, dans un regard, si elle en avait envie.
   
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain!   EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! EmptySam 6 Déc 2014 - 3:15

avatar
Invité
Invité

EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! Empty


 
IMPOSSIBLE N'EST PAS AMÉRICAIN!
Feat. EZECHIEL TOWNSEND
Invitée à retourner à l'intérieur, Arwen ne s'en fit pas prier. A vrai dire elle n'avait pas grand chose à faire chez elle et elle venait de retrouver un vieil ami sur le perron de sa porte, cela serait dommage de couper court à la conversation pour rentrer et ne rien faire alors qu'il y avait là, pour tous les deux, le temps et l'occasion de prendre des nouvelles. Il est vrai qu'elle ne savait pas trop par quoi commencer, alors forcément, elle avait parlé de ce qui lui semblait le plus logique: la maison. Grande, bien organisée, parfaitement bien décorée. Elle se sentait presque bête à son âge de ne pas avoir de maison et de se contenter d'un appartement spacieux au style new-yorkais bien qu'il s'agissait pareillement du sien. Peut-être était-ce à cause de son mode de vie mouvementé ou simplement parce qu'elle vivait seule. Après tout quel est l'intérêt d'une maison si c'est pour que cette dernière soit vide? Elle n'avait pas besoin de maison, son appartement était très bien pour elle, accueillant à souhait et c'était bien comme cela. Elle ne cherchait pas plus à argumenter sur ce sujet et s'intéressait plutôt à ce qui l'entourait dans ce bureau et notamment cette photo de famille qui la faisait sourire. Cela lui rappelait bien des souvenirs lorsque ses deux parents étaient encore en vie et qu'ils pouvaient tous jouir de la vie de famille, Atlanta y compris. « Il te ressemble je trouve, on reconnait bien l'air Townsend. » Reposant la photo à sa place, elle ne pouvait pas s'empêcher de rire un peu à sa question. En réalité, elle riait un peu nerveusement de sa question. Qu'est-ce qu'elle était mariée? Avait-elle des enfants? Il voulait quelle version, l'officielle ou l'officieuse? Bien qu'elle savait qu'Ezechiel était un religieux, elle ne se sentait pas de lui dire la vérité. « Si tu veux tout savoir, je suis en plein divorce et je n'ai toujours pas d'enfant... Cela dit je t'arrête de suite, ne me sort pas le genre de phrase "je suis désolé" ou "je suis navré." Lui et moi on se sépare d'un commun accord, c'est mieux pour nous deux alors je le vois pas comme quelque chose de négatif, au contraire. » L'idée même de lui mentir la mettait un peu mal à l'aise, mais elle ne laissait rien paraître parce qu'elle savait d'avance qu'il n'approuverait pas la véritable histoire de sa vie. Avoir fait un enfant, sa sœur aux yeux du monde, à 14 ans. Mariée à son meilleur ami gay pour le couvrir. Etre en train de divorcer parce qu'il a trouvé l'homme de sa vie. Non définitivement, ce n'était pas une histoire à raconter à un religieux, celle-ci entrant en contradiction directe avec tous les principes de la religion.
codage par Nutty sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain!   EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! EmptySam 13 Déc 2014 - 20:01

avatar
Invité
Invité

EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! Empty

Impossible n'est pas américain!
Arwen ∞ Ezechiel
« Il te ressemble je trouve, on reconnait bien l'air Townsend. » Je souris, à la fois gêné et amusé. C’est vrai qu’il me ressemble beaucoup en certains points mais il avait aussi le caractère de sa mère, ce qui le rendait vraiment unique en son genre. Je me demandais cependant où Arwen en était de son côté. Depuis le temps qui est passé depuis que l’on s’est vu, je me demande ce qu’elle est devenue en plus d’une carrière professionnelle qui changeait en ce moment. Sa vie plus personnelle. J’espérais que sa vie soit bien plus rose que la mienne ne l’était pas en réalité. Un garçon avec qui je suis en conflit, une femme pour qui je ne ressens plus d’amour et que je trompe à m’en arracher l’âme. « Si tu veux tout savoir, je suis en plein divorce et je n'ai toujours pas d'enfant... Cela dit je t'arrête de suite, ne me sort pas le genre de phrase "je suis désolé" ou "je suis navré." Lui et moi on se sépare d'un commun accord, c'est mieux pour nous deux alors je le vois pas comme quelque chose de négatif, au contraire. » Je suis navré pour elle, c’est vrai. J’espérais qu’elle aurait pu faire tenir son mariage, ça aurait été tellement bien. Mais ce sont des choses qui arrivent de nos jours. Beaucoup de personnes se séparent et j’aurais aimé pouvoir faire pareil. Je l’avoue. Divorcer de Magdalene me venait à l’esprit mais je suis bien trop fier pour admettre que j’ai échoué. « Disons que c’est notre époque qui veut ça. J’ai vu beaucoup de divorces ces dernières années. J’espère pour toi que ce changement sera bénéfique. » Même si le divorce signifiait l’échec à mes yeux. Avoir échoué dans un engagement pour la vie, dans une vie que l’on dédiait à Dieu, c’était comme offrir une boite de chocolat périmé à un ami. Je m’assois à moitié sur le bord du bureau, croisant les bras contre ma poitrine. « Tu te reconstruis en ce moment, tu changes de voie professionnelle, peut-être tu retrouveras quelqu’un. Je te souhaite vraiment ce bonheur. » souhaitais-je à la demoiselle. Enfin… « Madame », même si … « Tu as commencé à écrire, d’ailleurs ? » Par rapport à son désir de devenir écrivain…
   
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain!   EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! EmptyVen 19 Déc 2014 - 21:33

avatar
Invité
Invité

EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! Empty


 
IMPOSSIBLE N'EST PAS AMÉRICAIN!
Feat. EZECHIEL TOWNSEND
La vie d'Arwen changeait, beaucoup, de façon radicale, mais elle n'en était pas moins malheureuse. Au contraire, même si c'était difficile de tout changer d'un seul coup, elle semblait soulagée de le faire. Libérée d'un mari gay - bien qu'il ne l'a gênait pas en soi -, sur la bonne voie pour faire ce qu'elle souhaite comme métier et non plus un métier pour satisfaire l'envie de réussite de ses parents. Non, sincèrement, elle se sentait bien. Elle s'était donc plus ou moins sentie obligée de préciser à Ezechiel de ne pas se sentir désolé pour elle. Il n'avait pas à le faire, puisqu'elle n'était pas triste. Le jeune homme semblait bien l'avoir compris dès l'instant où il lui souhaitait que ce changement soit bénéfique. La brune n'en doutait pas une seule seconde! Elle était persuadée que de faire de sa vie ce qu'elle voulait et non plus ce que les autres attendaient, ça ne pouvait que lui apporter une satisfaction personnelle grandiose. « Merci, c'est gentil. Tu n'es pas le seul à en avoir vu des divorces, tu peux me croire. » Disait-elle en riant doucement. Non seulement elle en avait connu quelques uns dans sa famille mais surtout, et bien qu'elle n'était pas spécialisée là-dedans, elle en avait vu un bon nombre défilé sous ses yeux en tant qu'avocate. A vrai dire, elle ne savait pas trop si cela devait l'inquiéter vis-à-vis de l'amour ou des mariages qui durent pendant de longues années et ce jusqu'au décès des deux protagonistes ou si, au contraire, cela était simplement un signe de liberté, aussi bien pour l'homme que la femme. « C'est probablement malheureux à dire mais je dois avouer que pour le moment, je suis très bien toute seule. » Même si elle approchait de plus en plus de la quarantaine, réduisant ainsi ses chances de choisir un homme plutôt que d'être choisie par un homme mais ça, c'était une autre histoire. Ce qu'elle voulait pour le moment c'était profiter de la vie, celle qu'elle a toujours mise entre parenthèses pour satisfaire les autres. Aujourd'hui elle se débarrassait du superflu pour vivre, juste ça, et il fallait avouer que dans sa tête, pour le moment, un homme était plus encombrant qu'autre chose. Ah, indépendance quand tu nous tiens! Haussant doucement les épaules, elle enchaînait sur la prochaine question. « Plus ou moins oui. De toute façon mon désir d'être écrivaine vient forcément de ma passion pour l'écriture mais disons que quoi que j'écrive, j'en suis jamais réellement satisfaite, alors je retouche, je recommence. Donc j'écris oui, mais pour le fait d'avoir un produit fini, on en est encore loin je pense. »
codage par Nutty sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain!   EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! EmptyJeu 25 Déc 2014 - 20:19

avatar
Invité
Invité

EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! Empty

Impossible n'est pas américain!
Arwen ∞ Ezechiel
« Merci, c'est gentil. Tu n'es pas le seul à en avoir vu des divorces, tu peux me croire. » Je grimace. Ça me fend le cœur de parler de ça alors que je devrais y songer moi aussi. Je ne suis pas l’ange qu’elle a connu, je ne le suis plus. Je suis devenu un homme torturé et mensonger. Un homme qui aimerait pouvoir parler, à quelqu’un… malheureusement, il n’y a personne pour cela. « C'est probablement malheureux à dire mais je dois avouer que pour le moment, je suis très bien toute seule. » ajoute-t-elle à ma grande surprise. Elle se sent bien en étant seule ? J’aimerais pouvoir me mettre à sa place mais j’ai tellement besoin d’une personne à mes côtés que j’éprouve une certaine difficulté. « Si pour l’instant, tu en es heureuse, c’est le principal. » glissais-je avant de lui demander si elle avait commencé à écrire un peu. Après tout, si elle a changé de voie, c’est bien pour le faire plus aisément. « Plus ou moins oui. De toute façon mon désir d'être écrivaine vient forcément de ma passion pour l'écriture mais disons que quoi que j'écrive, j'en suis jamais réellement satisfaite, alors je retouche, je recommence. Donc j'écris oui, mais pour le fait d'avoir un produit fini, on en est encore loin je pense. » Je souris avec tendresse. Le besoin de perfection, beaucoup de gens la connaisse. « Peut-être un temps d’adaptation ? » Je n’y connais pas grand-chose en littérature, je lis des livres mais les écrire était sûrement une autre histoire. Je comprenais le besoin de la demoiselle à se perfectionner, à être satisfaite de son œuvre comme je pourrais l’être lors d’un sermon un dimanche matin. Je fais le tour de mon bureau pour prendre un petit papier et y inscrire mes coordonnées. J’y repense. Et je ne veux pas oublier. « J’y repense, ce serait dommage de se reperdre de vue après aujourd’hui, je te donne mes coordonnées. » Je fais le tour du bureau, prends sa main avec douceur pour y déposer le papier. C’est alors que Magdalene rentre dans mon bureau sans frapper, pensant que j’y étais seul. « Oh, désolé. J’ai besoin de toi pour ranger, Eze. » me demande-t-elle alors que je parlais avec Arwen. De la jalousie ? Possible. Arwen est une très belle femme, comme elle. Elle repart puis je regarde mon amie : « il faudrait qu’on se donne rendez-vous pour se voir tous les deux. Peut-être même tu m’offriras l’exclusivité d’une lecture… » dis-je en souriant.
   
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain!   EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! EmptyDim 4 Jan 2015 - 21:38

avatar
Invité
Invité

EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! Empty


 
IMPOSSIBLE N'EST PAS AMÉRICAIN!
Feat. EZECHIEL TOWNSEND

Etre heureuse. C'est ce qu'Arwen cherchait en brisant son faux mariage que tout le monde pense vrai, en quittant son travail qu'elle aimait certes mais qu'elle désirait moins que celui d'écrivaine. C'est ce qu'elle cherchait à faire et pour le moment, aussi étonnant que cela puisse paraître, son bonheur passait par la solitude, par le nombrilisme peut-être, égoïstement. Elle avait besoin de se retrouver, de comprendre réellement ce qu'elle voulait pour elle et ce qu'elle ne voulait pas. Elle avait passé plus de trente ans de sa vie à vivre pour les autres, à tenter de les rendre fiers sans que cela ne lui fasse ni chaud ni froid. Aujourd'hui elle voulait vivre des sensations, des vraies. Celles qui lui retourneraient l'estomac, la prendraient aux tripes et lui ferraient monter des larmes de peine ou de joie. Peu importe, elle cherchait juste à se sentir en vie et bien dans ses baskets. Hochant doucement la tête, elle souriait. « Oui je pense aussi. Et surtout je dois me trouver un nouveau rythme, entre la fac et le stage qui va avec, la fatigue s'accumule un peu, il faut que j'arrive à bien me caler dans tout ça. » Elle avait oublié à quel point la vie d'un étudiant, surtout à UCLA, pouvait être prenante et fatigante, mais elle s'en sortait plutôt bien. Après tout elle avait déjà traversé cela, à UCLA même, et surtout elle avait un travail qui lui aussi était prenant et par conséquent, l'organisation, elle en connaissait un rayon. Elle savait donc qu'elle n'allait pas perdre trop de temps pour avoir un rythme régulier et enclin à lui laisser du temps pour l'écriture. Observant son ancien mentor, elle le regardait faire avec curiosité avant qu'il lui indique ce qu'il était en train de fabriquer. « Oui t'as raison, ça serait bête de se retrouver que dans quinze ans. » Disait-elle avec un sourire amusé au coin des lèvres, attrapant le morceau de papier qu'il lui donnait avant qu'ils ne soient interrompus par la femme d'Ezechiel. Souriant poliment, Arwen ne cherchait pas vraiment le pourquoi de cette intervention soudaine et se dirigeait lentement vers la sortie tout en répondant au grand blond. « Pour la lecture je sais pas trop mais pour le rendez-vous c'est d'accord, je t'enverrais un message pour que tu puisses avoir mon numéro et on verra ça. » Un dernier sourire. « A bientôt, Townsend. » Disait-elle avec un clin d'oeil. Townsend, comme elle l'appelait lorsqu'ils étaient encore à l'université. « T'embêtes pas pour moi, je connais la sortie. » Un dernier signe de la main et elle sortait du bureau, saluant au passage la femme d'Ezechiel pour mieux sortir de la maison et rentrer chez elle, heureuse d'avoir retrouvé un ami, un véritable.

FIN DU SUJET
codage par Nutty sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain!   EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! Empty

Contenu sponsorisé

EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
EZEWEN ∴ Impossible n'est pas américain!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ayton le bouledogue américain
» impossible d' actualiser l' assedic par la toile
» Le tavernier canadien et le croque-mort américain.
» [help me] IMPOSSIBLE DE JOUER ET D ALLEZ SUR LEUR FORUM
» Mon impossible amour...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: