Le Deal du moment : -78%
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
23.95 €

Partagez
 

 I wish I could beat them up • Heliam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: I wish I could beat them up • Heliam   I wish I could beat them up • Heliam EmptyMer 5 Nov 2014 - 10:55

avatar
Invité
Invité

I wish I could beat them up • Heliam Empty

Ah la douce reprise des cours…. Ah les joies de passer du temps à la bibliothèque pour étudier sur les troubles bipolaires. Mon dieu, comme ce fut incroyablement long pour elle. A tel point qu’elle avait fini par s’endormir sur la table comme une pauvre âme en peine. « Heloise… » Elle sent que quelqu’un lui secoue doucement le bras et dans un sursaut, elle se redresse en regardant un peu partout autour d’elle, perdue et déphasée. Elle baille tout en se frottant les yeux doucement avant de passer une de ses mains dans sa chevelure blonde et dense. « Tu t’es endormie, il est 23h passée… » Elle soupire doucement et voit la bibliothécaire qui n’a qu’une hâte, c’est de partir d’ici. Elle regarde alors Nathan et lui sourit un peu. Ils ne se parlent jamais beaucoup, mais ils ont déjà bossé plusieurs fois ensemble et le jeune homme est totalement charmant. Totalement gay aussi… Elle sourit en l’observant avant de se redresser en baillant encore. « Tu veux que je te raccompagne ? » Elle secoue doucement sa tête. « Non ça va, t’en fais pas. » Elle rassemble ses affaires et part de là assez rapidement, le regard courroucé de la femme la met mal à l’aise. Dehors, il fait bon, mais elle est bien contente d’avoir quand même un long gilet sur le dos. Elle baille encore tout en marchant à travers le parc pour rejoindre le parking et sa voiture. Elle s’arrête brutalement derrière des buissons quand elle aperçoit trois types plutôt baraqués au loin qui semblent s’amuser avec un autre étudiant. « Les salauds… » Elle attrape son téléphone prête à appeler le 911 pour demander de l’aide lorsqu’elle les voit partir. Fronçant les sourcils, elle attend un peu avant d’aller là où ils étaient et de voir quelqu’un dans une des tranchées faites récemment pour des conduites de gaz ou un truc du genre. Elle s’approche du bord. « Attendez… bougez pas, je vais vous aider… » Elle regarde le jeune homme d’un air compatissant avant de chercher autour d’elle et de voir une grande branche. Elle l’attrape et revient vers lui pour lui tendre. « J’ai un gabarit de mouche… Va falloir m’aider un peu. » Mais une chose est sûre, elle ne le laissera pas là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I wish I could beat them up • Heliam   I wish I could beat them up • Heliam EmptyMer 5 Nov 2014 - 20:44

Jay Collins
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H

I wish I could beat them up • Heliam Empty

Jade m’a conseillé d’aller un peu plus vers les filles, elle m’a aussi donné des conseils pour engager la discussion ou encore des choses à ne pas dire. Atlanta m’a donné cette notion par une autre manière que je ne citerais pas ici mais au final, j’avais l’impression de « tout savoir » pour draguer une fille et peut-être, je tomberais sur celle qui sera la femme de ma vie. Enfin, je ne sais même pas si je vais réussir à aborder une fille. Mais on verra bien ! Je me suivais les conseils de Jade et Atlanta à la lettre, être un homme parfait pour elle, lui plaire et la séduire. Puis il y a eu cette fille. Grande brune, je ne sais pas vraiment qui elle était mais justement, le hasard fait bien les choses. J’essaie de prendre de l’assurance en restant moi-même. Et j’ai l’impression que c’est… de la magie. Ou alors Jade a payé cette fille, j’ai du mal à y croire. J’ai décroché un rendez-vous avec elle ce soir. Je me suis mis bien beau comme jamais, sans en faire trop mais un minimum pour qu’elle sente que je me suis préparé pour l’occasion. J’arrivais en voiture et me garait pas loin du campus. Je devais la récupérer là, je la vois au loin. Elle m’attend, je marche en sa direction et tout de suite, on est bien tous les deux. On rit, on parle et je passe ma main autour de ses épaules pour la guider à la voiture afin de l’emmener au restaurant. Ce que je ne savais pas, c’est qu’elle avait un prétendant plutôt jaloux et plutôt… un Delta Thêta. Il faut dire que de me retrouver face à lui et ses potes, je ne suis pas capable de faire le poids. La jeune femme s’enfuit de peur et je me retrouve en joute entre mes ennemis de confrérie. Je n’ose pas parler de ce que j’ai pu entendre ou subi par ces cons. Au final, je suis presque inconscient. Et j’ai mal. Super mal à la jambe gauche. Je crois que finalement, j’aime le célibat. J’aime la liberté et je laisse toutes les filles de la planète aux autres hommes sur cette planète. Je rouvre les yeux finalement, j’entends une voix. Une fille. Non, pas encore ! Ce n’est pas la fille de tout à l’heure mais je ne sais pas… J’appréhende un peu. De toute manière, je ne peux pas bouger. Je n’ai pas envie de le faire. Elle me tend quelque chose pour m’aider à me relever. Après tout, je ne vais pas rester ici jusqu’à demain. Je me lève et malgré la douleur, je m’agrippe à ce qu’elle me tend et je me hisse avec l’aide de la non-régularité du sol. Et finalement, mon corps se retrouve allongé sur le bitume. Je respire l’air frais. « Merci de m’avoir aidé. » Une fois un peu revigoré, je me mets en position assise. Mon dieu, je suis crade. Un mal de tête commence à me prendre. Ma jambe valide se referme contre mon torse, je pose mon bras dessus puis mon front. « Rhaaa, je me sens trop mal… ça va être galère pour rentrer… » Je me masse les tempes tout en remontant mon regard vers la jeune femme. « Vous devriez rentrer chez vous, il commence à se faire un peu tard. Je m’excuse d’avance de ne pas vous raccompagner, je ne me sens pas du tout de le faire. »



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I wish I could beat them up • Heliam   I wish I could beat them up • Heliam EmptyJeu 6 Nov 2014 - 0:29

avatar
Invité
Invité

I wish I could beat them up • Heliam Empty

Plus il grimpe et plus elle a mal pour lui. Mon dieu, le pauvre, ils ne l’ont pas épargné ses abrutis de DTiens… Elle a pu voir que l’un portait un pull aux couleurs de la confrérie et les autres doivent aussi en faire partis, elle a bien envie d’aller voir quelqu’un à ce sujet d’ailleurs. Elle tire autant qu’elle peut pour le hisser et quand il atteint enfin le bitume, elle est soulagée et reprend son souffle. « Merci de m’avoir aidé. » Elle hoche doucement sa tête avant de passer sa main dans sa longue chevelure afin de dégager un peu son visage. Elle l’observe alors qu’il se met assis avec lenteur, il ne semble vraiment pas en bonne condition le pauvre. Elle grimace à nouveau en le fixant avant de fouiller dans son sac. « Rhaaa, je me sens trop mal… ça va être galère pour rentrer… » Ah ça oui, avec une jambe pas vraiment valide, il risque de galérer le pauvre. Elle regarde le parking qui n’est pas si loin, puis lui dans une petite moue songeuse. « Vous devriez rentrer chez vous, il commence à se faire un peu tard. Je m’excuse d’avance de ne pas vous raccompagner, je ne me sens pas du tout de le faire. » Elle sourit, il est prévenant dites-donc, ça se fait rare de nos jours. Sagement, elle lui passe la main dans les cheveux pour retirer les saletés qui s’y trouvent avant de prendre de l’eau dans son sac et des mouchoirs et de lui nettoyer doucement le visage, mais surtout sa lèvre saignante. « Si je fais mal, dis-le. » Au diable le vouvoiement, ils sont jeunes après tout non ? Il doit être un étudiant comme elle. « Moi je vais te raccompagner. » Elle le regarde avec beaucoup de sérieux et un sourire des plus tendres. « Ma voiture est juste là. » Elle lui montre en la pointant du doigt avant de continuer à lui nettoyer la face doucement. « En prenant appui sur moi, tu peux y arriver. On peut aller à l’hôpital aussi pour faire voir tes blessures… » Elle soupire doucement en lui tamponnant la lèvre. « Je suis tellement désolée, j’aurai voulu… avoir des muscles pour les taper aussi ou être arrivée plutôt pour les empêcher de faire ça… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I wish I could beat them up • Heliam   I wish I could beat them up • Heliam EmptyDim 9 Nov 2014 - 14:39

Jay Collins
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H

I wish I could beat them up • Heliam Empty

Dans le flou total, j’étais perdu. Et je me sentais presque malade, nauséeux. J’aurais aimé ne pas avoir eu ce genre d’affaire ce soir, juste être au restaurant avec la jeune femme que j’ai vu plus tôt. Mais non… J’ai un spasme soudain quand elle me touche. Je la regarde, c’était seulement pour enlever quelques trucs… mais j’ai eu peur, je ne sais pas… je suis encore à nerfs. J’ai envie de vomir, j’ai l’estomac qui est noué et le corps endoloris. Je rêve à l’atmosphère chaude et réconfortante de ma chambre. Je n’ai même pas la force de refuser son aide. Je la laisse jouer les infirmières avec moi. Et je pense que le peu d’égo masculin que j’avais est piétiné par cette demoiselle, sans être méchante hein, seulement… ça devrait être moi qui la raccompagne, je devrais même l’inviter à la place de la jeune femme à dîner. Je n’ose même pas parler, je ne sais pas quoi lui dire. Elle s’occupe de moi, un véritable légume en ce moment. Je tourne juste les yeux quand elle me dit que sa voiture n’est pas loin. Je tente un bref sourire mais ça me fait mal alors je ne dis rien et la laisse terminer ses soins. Elle s’excuse de ne pas être intervenue. « De toute manière, ils étaient trois. Même moi qui a un peu de muscle, j’ai rien pu faire. Deux qui te tiennent les bras et un qui frappe. Je ne me suis jamais vraiment battu, alors… j’ai été facile à tabasser, tu vois le truc… » Remarque, oui, elle a vu ! Au final, je me suis bien fait avoir et j’ai envie de maudire les jeunes femmes qui m’ont poussé à essayer de séduire. Je regarde la jeune femme, un peu… décontenancé. « Merci de m’aider, c’est gentil. » Avec son aide, je me décide enfin à me relever. Une douleur intense m’arrache un petit gémissement quand je suis enfin sur mes pieds. Je tourne la tête pour cacher la déformation de mon visage à la douleur. En plus de ça, j’ai la tête qui tourne encore plus. « Rappelles moi de te remercier un jour, je me sens vraiment minable là, c’est pas très viril. » Et y’a de quoi. J’ai besoin de ses épaules, j’y passe mon bras pour m’y tenir malgré le mal au ventre que ça me fait. Heureusement qu’il y a des bonnes personnes comme cette fille. D’ailleurs, je ne sais même pas comment elle s’appelle. Je n’ose pas lui demander.



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I wish I could beat them up • Heliam   I wish I could beat them up • Heliam EmptyLun 10 Nov 2014 - 17:25

avatar
Invité
Invité

I wish I could beat them up • Heliam Empty

Il a l’air toujours autant sur la défensive alors qu’elle veut juste l’aider, mais à peine un mouvement et il devient craintif comme un chiot maltraité. Elle ne peut pas vraiment lui en vouloir à vrai dire avec ce qui vient de lui arriver. Elle aurait dû intervenir plutôt au lieu de dormir à la bibliothèque comme une quiche sur son livre. M’enfin, est-ce qu’elle aurait réellement pu éviter tout ça ?  « De toute manière, ils étaient trois. Même moi qui a un peu de muscle, j’ai rien pu faire. Deux qui te tiennent les bras et un qui frappe. Je ne me suis jamais vraiment battu, alors… j’ai été facile à tabasser, tu vois le truc… » « Facile…. Pas vraiment, un contre trois, tu veux faire comment hein ? Ce sont vraiment des enfoirés. C’est sûr que je vais fuir les deltas maintenant, de toute façon, ils n’aiment que les alphas. » Elle hausse doucement ses épaules, complètement blasée par la situation. Elle a décidé de rejoindre les gammas afin de se sentir un peu normale et d’avoir quelque chose en commun avec Madison mais honnêtement, elle passerait bien de la guérilla entre fraternités. « Merci de m’aider, c’est gentil. » « De rien. » Il semble prêt à se redresser, elle l’aide de son mieux et accuse son poids quand il s’accroche à ses épaules. Non pas qu’il soit lourd, mais elle n’est pas épaisse non plus. Heureusement que la boxe lui donne une certaine force dont elle sait se servir. Il gémit, elle a mal pour lui. Il essaye de cacher ça, mais elle voit bien tout ce qui se passe à vrai dire. « Rappelles moi de te remercier un jour, je me sens vraiment minable là, c’est pas très viril. » « N’importe quoi… Ils étaient trois sur toi, tu pouvais pas jouer les superhéros. » Elle soupire faiblement tout en marchant doucement avec lui jusqu’à sa voiture. « Et entre nous, je ne les trouve pas virils ceux qui t’ont fait ça, au contraire, ils méritent plus le statut de gorilles attardés. Être à trois pour en frapper un, c’est pas viril, c’est lâche. » Elle est remontée comme une pendule. « Viens, c’est pas loin, j’vais t’emmener à l’hôpital, tu m’inquiètes… C’est quoi ton prénom au fait ? » Elle rougit doucement avant de le regarder, puis de sortir ses clés pour déverrouiller sa petite micra.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I wish I could beat them up • Heliam   I wish I could beat them up • Heliam EmptyMar 11 Nov 2014 - 21:34

Jay Collins
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H

I wish I could beat them up • Heliam Empty

« Facile…. Pas vraiment, un contre trois, tu veux faire comment hein ? Ce sont vraiment des enfoirés. C’est sûr que je vais fuir les deltas maintenant, de toute façon, ils n’aiment que les alphas. » Elle a raison. Je me sentais comme sans virilité d’un coup, je me rends compte que je n’aurais jamais rien pu faire. De toute manière, je ne peux pas revenir en arrière. Je l’admets… « C’est vrai… » J’essaie finalement d’avancer un peu. Je voudrais rentrer chez moi et me reposer. Demain sera un autre jour. Et puis, je ne suis pas mort non plus. Cette fille m’a aidé et je serais sûrement guéri pour ma jambe d’ici quelques jours. Je me sens redevable envers la demoiselle. J’envisageais de la remercier un jour mais je ne sais pas encore comment. « N’importe quoi… Ils étaient trois sur toi, tu pouvais pas jouer les superhéros. » Je la regarde, un petit sourire. « Certes mais tu es venue m’aider, c’est gentil de ta part. Je sais pas combien de temps je serais resté dans ce trou. » Elle en rajoute même. Me surprenant quelque peu : « Et entre nous, je ne les trouve pas virils ceux qui t’ont fait ça, au contraire, ils méritent plus le statut de gorilles attardés. Être à trois pour en frapper un, c’est pas viril, c’est lâche. » Je me mets à rigoler même si j’ai un peu mal aux côtes. Je la suis timidement jusqu’à la voiture qu’elle m’avait indiqué. La demoiselle a un sacré tempérament, ce qui m’amuse beaucoup. Je sens aussi un peu de colère en elle. « C’est vrai ! Et puis, c’est moi qui a le droit d’être ramené par une jolie fille. » Je dis ça et je suis coupé par la douleur. Je retiens tout signe de douleur externe. J’essaie de garder bonne figure, parce qu’après tout, je ne suis pas à l’article de la mort. « Viens, c’est pas loin, j’vais t’emmener à l’hôpital, tu m’inquiètes… C’est quoi ton prénom au fait ? » Bon… je crois que je n’ai pas le choix. Je suis assez responsable pour accepter, je n’ai pas envie de finir avec pire encore. Et puis, je souris timidement quand elle me demande mon prénom. J’y ai songé aussi. « Liam. Et toi ? » La jeune femme a ouvert sa voiture et grâce à elle, j’essayais de m’installer dans sa voiture. Ce n’est pas facile mais de trouver le confort du siège me fait déjà du bien. Quand Héloïse se retrouve à côté de moi, je la regarde en souriant : « Je suis ravis d’avoir pu te rencontrer, même si les circonstances ne sont pas du tout les meilleures. Je me rattraperais, si tu veux bien. » Après tout, je peux bien faire un pas vers elle. Avant, je serais allé à l’hopital en repoussant son aide. Je sais que je peux changer. En bien.



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I wish I could beat them up • Heliam   I wish I could beat them up • Heliam EmptyJeu 13 Nov 2014 - 14:05

avatar
Invité
Invité

I wish I could beat them up • Heliam Empty

« Certes mais tu es venue m’aider, c’est gentil de ta part. Je sais pas combien de temps je serais resté dans ce trou. » Elle sourit doucement à sa remarque. C’est vrai que peu de personnes l’auraient remarqué sans doute. Le pauvre. Malgré son côté très doux, il n’arrive pas calmer ses pensées et son sang d’écossaise s’extériorise alors en vendant ses pensées. « C’est vrai ! Et puis, c’est moi qui a le droit d’être ramené par une jolie fille. » Là, elle s’arrête de râler tout sou saoul pour le regarder et rougir, elle sourit faiblement pour le remercier à sa façon d’avoir dit qu’elle était jolie. Elle voit toute la douleur qu’il éprouve, et ça lui tort le cœur à vrai dire. On ne devrait pas avoir à souffrir comme ça à cause de l’imbécilité d’autres abrutis. En allant vers la voiture, elle lui demande son prénom, histoire de faire un peu connaissance. « Liam. Et toi ? » « Heloise, comme dans le roman. » Elle sourit doucement avant de réussir à ouvrir la portière pour qu’il puisse grimper, mais tous ses gestes semblent difficiles. Le pauvre, vraiment, elle aimerait faire mieux. Une fois qu’il est installé, elle trottine vers le côté conducteur et grimpe avant de s’attacher rapidement pour démarrer. « Je suis ravis d’avoir pu te rencontrer, même si les circonstances ne sont pas du tout les meilleures. Je me rattraperais, si tu veux bien. » Elle reste rougissante, mais un sourire plus franc s’installe sur ses lèvres. « Moi aussi je suis contente. » Parce qu’il a l’air différent de bien des hommes qu’elle connaît à vrai dire. « Dommage que ça soit dans des circonstances pareilles, mais on se reverra dans une meilleure situation. » Oui, elle vient potentiellement d’accepter une sorte de rendez-vous avec lui. Elle secoue doucement sa tête et sort enfin du parking, heureusement que l’hôpital n’est pas si loin que ça de l’université à vrai dire. C’est vraiment un bon point pour eux. Elle voit l’entrée des urgences se dessiner devant eux et se gare un peu précipitamment avant de freiner sèchement et de grimacer. « Désolée. » Elle se détache, descend et vient lui ouvrir pour l’aider encore. « On y est bientôt. » Elle sourit en le regardant tout en le tenant délicatement contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I wish I could beat them up • Heliam   I wish I could beat them up • Heliam EmptySam 15 Nov 2014 - 17:14

Jay Collins
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H

I wish I could beat them up • Heliam Empty

C’est une fille qui a du caractère, ça se sent. Je suis même surpris quand elle passe à cette facette timide et plus calme quand je lui ai dit qu’elle était une jolie fille. Je ne m’y attendais pas vraiment. Je lui souris aussi en retour. J’apprenais alors son prénom. Héloïse. Je trouve ça beau et peu de femmes possèdent ce prénom aux USA je crois bien. Du moins, elle est la première que je rencontre. « Dans ce cas, je suis enchanté de te rencontrer, Héloïse. » ajoutais-je. Une fois dans la voiture, je n’ai pas pu m’empêcher de lui dire. Ce n’est pas avec une arrière-pensée mais en tout cas, la demoiselle semblait tellement gentille et sociable. Une personne agréable en tout point. J’acquiesçais d’ailleurs ses propos même si je n’osais pas lui répondre. Elle avait plus que raison, et que dire de plus ? Rien, malheureusement. Je n’osais pas lui dire que ça me plairait bien de la revoir, je n’ose pas vraiment. Je ne dis plus vraiment rien durant le trajet, m’enfoncer dans quelques pensées en oubliant presque que j’avais mal à la jambe. Cependant, Héloïse me le rappela quand elle se mit à freiner brusquement. Mon pied frappa malgré lui le plancher. Je forçais mes lèvres à rester close pour ne pas échapper un gémissement de douleurs, je ne voulais pas lui en rajouter. Je contenais la douleur. « Ce n’est rien, franchement. » Je survivrais. Elle m’aide à sortir, je glisse mon bras autour de ses épaules. « Merci. » On marchait sur quelques mètres jusqu’à ce qu’on entre dans l’hôpital. Je m’asseyais sur le premier banc qui se trouvait à ma portée. « Merci, Héloïse. Tu… enfin… Je crois que c’est le moment où qu’on va devoir se séparer… apparemment… et du coup… » Je ne savais pas comment formuler mes mots…



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I wish I could beat them up • Heliam   I wish I could beat them up • Heliam EmptySam 15 Nov 2014 - 17:59

avatar
Invité
Invité

I wish I could beat them up • Heliam Empty

« Ce n’est rien, franchement. » Ou pas, il a dû un peu morfler avec ça. Aish, elle s’en veut à vrai dire… Le pauvre, ça ne doit pas être évident du tout et en plus, elle est en train de passer pour une piètre conductrice alors que normalement, elle n’est pas si nulle que ça. Enfin, normalement. Quoi que, elle n’a jamais eu d’accident encore, c’est un point à souligner non ? Elle sort rapidement pour faire le tour et venir l’aider. « Merci. » « Arrête de me remercier, c’est normal. » Oui, c’est amplement normal et justifié à vrai dire. Une fois dedans, il s’installe sur le premier banc visible et libre, elle espère qu’il sera rapidement pris en charge, mais une infirmière semble avoir compris que c’est assez sérieux et s’avance vers eux avec un fauteuil roulant pour l’aider. « Merci, Héloïse. Tu… enfin… Je crois que c’est le moment où qu’on va devoir se séparer… apparemment… et du coup… » Elle allait râler à cause du énième merci, mais à la place, elle l’installe dans le fauteuil avec l’aide de l’autre jeune femme, puis, elle se pose accroupie à ses côtés et attrape un stylo dans son sac à main avant de lui prendre la main et d’y noter son numéro. « Appelle-moi quand tu seras en forme et en attendant, prends soin de toi Liam… » Elle lui offre un doux sourire doux et tendre puis de venir l’embrasser sur la joue délicatement. « Faites attention à lui. » Elle se redresse et les regarde partir en lui faisant un signe de la main avant de s’en aller à son tour. Quelle soirée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I wish I could beat them up • Heliam   I wish I could beat them up • Heliam Empty

Contenu sponsorisé

I wish I could beat them up • Heliam Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I wish I could beat them up • Heliam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser