Partagez
 

 And I'm gonna make your head burn. - Joshen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptySam 15 Nov 2014 - 18:48

Heather Edwards
Heather Edwards
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 26
Date d'inscription : 06/09/2014
Célébrité : DAISY LOWE
Crédit avatar : LiLOO59 (signature : excelsior)
Messages : 2189
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Employée à la cafétaria d'UCLA && Youtubeuse/Bloggeuse culinaire
Adresse de résidence : Central.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Why can't I keep my fingers off you, baby?
Joshua & Ren.
fiche par ©century sex  

Her dress tonight.
Dans un sens, il a raison. Je n’ai pas été très innocente, ni très sage. Mais je n’étais pas non plus une obsédée, ni une femme vulgaire. J’ai simplement joué avec Joshua, comme il jouait aussi avec moi. C’était un simple jeu entre deux personnes attirées l’une pour l’autre. Ça me faisait étrange tout ça, et ça me faisait peur. Pendant quelques minutes, je me suis dit que c’était une mauvaise idée. C’est alors en voyant mes parents faire les idiots ensemble, à se faire des papouilles, que je comprenais. C’est simplement normal entre deux personnes. Ne te prends pas la tête, Ren. Tu te fais belle et tu y vas. Je ne manquais pas d’imagination pour me définir belle. Une tresse, fine et travaillée, un bijou traversant la tresse, celle-ci partant sur le côté. J’enfile un pantalon classe puis la tunique blanche. Mes talons dorés font plus que le meilleur effet. Ma mère me tend mon petit sac à main et m’embrasse sur la joue. C’est la première fois que je lui parle d’un garçon, n’aillant jamais eu le courage de dire à mes parents que j’ai déjà eu mon premier amour à l’âge de 16 ans. Joshua était le second depuis des années… ça me fait bizarre. Passer mes doigts pour taper le digicode pour entrer chez Joshua. Une fois que je suis à l’intérieur, la vision de tout ça, vide, sans personne. Wow, il m’a fait confiance. Il me fait confiance. Je devrais me dire que je pourrais essayer aussi ? Je m’écœure en pensant aux mensonges qui m’enfoncent au fur et à mesure. Je les efface de mon esprit en sachant que Joshua est en haut. Je monte jusqu’à son chez lui, entres timidement dans l’appartement. Mes talons claquent dans le couloir, et sans un mot, j’entre dans sa chambre. Je pose mon manteau et mon sac sur son lit. J’entends le bruit de l’eau dans la salle de bain. Je ris, il ne rigolait pas. Je m’approche alors de la porte de la salle de bain, et y frappe quelques coups : « Je suis là, Joshua. » annonçais-je timidement. Je n’osais pas entrer alors que je connaissais déjà par cœur son corps. Seulement… par respect…


i'm stronger than these criminals

   
⋆ Born to be your fantasy, your addiction.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptySam 15 Nov 2014 - 22:13

avatar
Invité
Invité

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

L’emmener au resto ou cuisiner pour elle ? cette question débile l’avait turlupiné durant une bonne partie de l’après-midi jusqu’à ce qu’il n’envoie un sms à son paternel en lui demandant ce qui était le mieux. Sms auquel il avait répondu un magnifique : A la maison si tu comptes vraiment l’impressionner pour la faire fondre. Ce qui n’est pas si faux que ça cela dit en passant. Il s’était arrangé avec Andy pour que la boutique ferme une heure plutôt ce soir-là et tant pis pour les comptes de la journée, il ne les ferait que demain matin avant d’ouvrir. Ça ne lui prendrait pas tellement de temps. Une fois en haut, il fit un brin de ménage, avant de redescendre pour balader Rusty pendant un bon quart d’heure, puis de revenir et de commencer à s’atteler au repas. Papillotes de poisson avec une sauce piquante, petits légumes au miel, nouilles sautés au soja et chapignons pour la plat, salade de choux fleurs au curry et croustillants au fromage en entrée, fondant au chocolat avec un coulis de framboise en dessert sans compter le champagne au frais. Il ne lui restait plus qu’à décorer la table avec une nappe blanche, un chemin de table noir, des assiettes carrées au bouts arrondis,  des verres pour le vin, le champagne et l’eau, des serviettes rouges et un petit bouquet de coquelicots bien colorés déposés sur l’assiette de Ren qu’il a pris durant sa promenade avec Rusty, des bougies et ça suffit. Il est 19h20 quand il entre sous la douche pour pouvoir se délecter de l’eau chaude et oublier le reste. « Je suis là, Joshua. » Comme il voit que la porte ne s’ouvre pas, il affiche une petite moue boudeuse tout en terminant de se laver avant de simplement enfiler une serviette autour de sa taille et d’ouvrir la porte pour se trouver face à elle. « Bonsoir… » Il la regarde de haut en bas en la trouvant délicieusement belle. « Beauté fatale. » Il sourit et vient l’embrasser au coin des lèvres et de passer à ses côtés pour se diriger vers son armoire. Il se sèche tout en restant à moitié cacher derrière la porte ouverte et commence alors à s’habiller. Jean blanc, chemise à carreaux jaunes et un boxer blanc en dessous. Rien de bien folichon, mais classe à la fois. Il coiffe sa chevelure noire et dense assez rapidement avant de se tourner vers elle dans un beau sourire. « Et voilà ! Je suis prêt à m’occuper de toi. » Il arrive vers elle et lui attrape la main pour l’emmener à la cuisine mais une fois là, il se met derrière elle et lui cache les yeux avec une main tout en la tenant à la taille de l’autre. « Attention aux deux petites marches. » Il la fait descendre avec lui en la gardant bien contre son corps avant de la diriger à la salle à manger. De là, il la lâche. « Attends encore un peu. » Il s’éloigne et allume des lampes de chevets ainsi que des bougies pour créer une ambiance romantique tout en ayant une vue sur la ville et le coucher du soleil. « Voilà, tu peux les ouvrir. » Il se tient à côté de la table et lui tend alors le bouquet dans un beau sourire.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyDim 16 Nov 2014 - 22:59

Heather Edwards
Heather Edwards
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 26
Date d'inscription : 06/09/2014
Célébrité : DAISY LOWE
Crédit avatar : LiLOO59 (signature : excelsior)
Messages : 2189
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Employée à la cafétaria d'UCLA && Youtubeuse/Bloggeuse culinaire
Adresse de résidence : Central.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Why can't I keep my fingers off you, baby?
Joshua & Ren.
fiche par ©century sex  

Her dress tonight.
Je savais qu’il était nu, que possiblement je pourrais me glisser dans la salle de bain pour me déshabiller et espérer de lui faire l’amour sous la douche mais je me retenais. Je ne pouvais pas le posséder autant que ça, il n’est pas mien, je ne pense pas… je ne pourrais pas. Ce n’est pas mon petit-ami, seulement… un ami non ? Mon âme le désire pourtant… C’est encore pire quand il est là, sous mes yeux, le torse humide, musclé, appétissant et juste une serviette pour m’empêcher de voir cette partie intime et sensuelle de son corps. Mes lèvres se tordent. « Bon-Bonsoir… Josh’ » Je me sentais rougissante. Il est trop beau, ça m’énerve… Je ferme les yeux quand il m’embrasse, bien que le baiser est trop court à mon goût. Je suis frustrée mais tant pis, j’ai toute la soirée pour lui en voler un autre. Je le regarde amusée quand il s’habille, j’aperçois parfois un bout de hanche, de fessier ou son coude quand il s’habille. Mes yeux brillent de mille feux quand il s’approche de moi. « J’aime entendre ça… » Qu’il s’occupe de moi, j’ai hâte de voir ce qu’il me réserve. Je me laisse guider par Joshua avec confiance, bien que je me sente un peu apeurée quand il cache mes yeux et me tienne contre lui alors qu’on avance dans sa cuisine. Je posais ma main sur la sienne quand je faillis manquer les marches. Je ferme les yeux, par automatisme. « D’accord… » Et plus j’attends, plus je sens l’excitation me gagner. Je suis impatiente de voir ce qu’il me réserve. Je me demande ce que c’est. Mon imagination ne m’aide pas mais quand finalement, il me laisse ouvrir les yeux, j’ai peur de m’évanouir tellement la surprise est… romantique. Ma bouche s’ouvre mais je n’arrive pas à émettre le moindre son. Le pire pour mon pauvre cœur, c’est quand je vois Joshua avec le bouquet de fleurs. C’est… « J-Josh… c’est… tellement beau… » Et réaction contraire, des larmes coulent sur mes joues. C’est la première fois de ma vie que je me sens retournée de cette façon. Je marche jusqu’à l’asiatique mais ce n’est pas le bouquet que je prends entre mes mains mais son visage pour l’approcher de moi et l’embrasser avec ardeur. Je n’arrive pas à m’arrêter, l’embrasser encore et encore… parce qu’il m’a touché énormément… le seul moment que je quitte ses lèvres, c’est pour reprendre mon souffle : « Désolé… je n’avais pas les mots pour te dire tout ça… » Je glisse doucement mon pouce sous sa lèvre inférieure pour l’essuyer. J’ai été très/trop passionnée pour le coup. Je me décide enfin à prendre le bouquet entre mes mains pour humer le parfum : « Elles sont belles, elles sentent bon. Merci… » Je le regarde dans les yeux, tellement contente… J’en oubliais presque que c’était un dîner… « Je suis désolé, de pleurer comme ça… c’est la première fois… qu’un garçon est si prévenant avec moi. Même… » Charly ? Sur le coup, j’ai failli en parler mais vu qu’ils sont les cousins respectifs d’Andreas, je trouve ça bizarre de parler. Je regarde la table, surprise aussi, je capte enfin « On va manger ici ? » demandais-je à Joshua en l’interrogeant aussi du regard.


i'm stronger than these criminals

   
⋆ Born to be your fantasy, your addiction.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyLun 17 Nov 2014 - 0:06

avatar
Invité
Invité

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Elle est rougissante quand elle le voit comme ça, le fait qu’elle bégaye sur le coup, il trouve ça craquant. Il joue avec elle, avec ce qu’elle peut apercevoir ou pas, ce qu’il a envie de lui montrer. Ce n’est pas un jeu malsain, c’est juste une façon d’entrer un peu plus dans la séduction entre eux. Il s’habille relativement rapidement afin de pouvoir la mener vers sa surprise. Il a passé du temps dessus après tout, alors, il a hâte de lui montrer tout ça. Elle ne semble pas vraiment rassurée et s’accroche à ses mains alors qu’il la dirige à travers la cuisine et les petites marches qui séparent le coin préparation du coin repas et repos. Il se mord les lèvres, nerveux, anxieux. C’est peut-être trop finalement non ? Ou… pas assez ? Ou alors trop romantique… ? Argh, il aurait peut-être dû réfléchir un peu avant de foncer tête baissée non ? Il hésite quelques secondes avant de lui dire d’ouvrir les yeux et se contente de sourire comme un gamin trop fier de lui tout en lui tendant le bouquet. Cependant, quand elle se met à pleurer, il hausse un sourcil sans trop savoir quoi faire. Ça le prend totalement de cours. « Ren… ? » Il n’ose pas bouger ou avancer et se sent un peu comme un con sur le coup en la regardant. « J-Josh… c’est… tellement beau… » C’est un bon point. Enfin sûrement. Pourquoi est-ce qu’elle pleure aussi fort alors ? Il se masse la nuque doucement avant de se faire attraper le visage par la belle brune et d’avoir le droit à un baiser plein d’ardeur, de passion et de gratitude. Il ferme alors ses yeux et l’enlace avec son bras de libre afin de la tenir contre lui. dans la précipitation et la fougue, il s’est retrouvé contre le dossier d’une chaise et à légèrement fait bouger la table. Il faut dire qu’il ne pensait pas avoir le droit à une Ren si… fougueuse. Il ne trouve pas d’autre mot en fait. Il participe à son baiser jusqu’à se retrouver complètement à bout de souffle et de reprendre sa respiration en restant proche d’elle. Il ouvre ses pupilles et fixe les siennes en déglutissant lentement, le voilà tout chose d’un coup. « Désolé… je n’avais pas les mots pour te dire tout ça… » « C’est… » C’est quoi ? Reprends-toi Josh. « C’est aussi bien comme ça. » Il sourit doucement avant de pousser un petit soupir d’extase tout en souriant. Elle attrape enfin le bouquet de coquelicots, il trouvait ça plus original et moins sérieux que des roses, et elle les sent en appréciant. Il sourit encore. « Je suis désolé, de pleurer comme ça… c’est la première fois… qu’un garçon est si prévenant avec moi. Même… » « Même qui ? » Il avance ses mains pour lui essuyer délicatement ses joues avant de la regarder dans un tendre sourire. « C’est rien, ça me fait plaisir au contraire de t’offrir ça et de te rendre heureuse. » « On va manger ici ? » Il hoche la tête en souriant. « Je t’avais promis de cuisiner pour toi non ? » Il sourit en coin avant de retourner à la cuisine pour sortir le champagne du frais et ouvrir la bouteille avant de la ramener avec deux coupes. Il l’ouvre une fois à la table et serre les verres avant de lui en tendre un. Il se contentera d’une coupe ou deux, pas plus, mais elle est là, autant trinquer à tout ça. « A toi, future interne génialissime, à moi qui entre officiellement en studio pour faire un album solo à partir de demain et à nous et notre relation. » Il sourit en coin et cogne sa coupe contre la sienne avant de boire un peu tout en souriant. « Alors ce soir, c’est : Papillotes de poisson avec une sauce piquante, petits légumes au miel, nouilles sautés au soja et chapignons pour la plat, salade de choux fleurs au curry et croustillants au fromage en entrée, fondant au chocolat avec un coulis de framboise en dessert. » Il l’observe. « J’espère que ça ira, j’aime mélanger les saveurs et cuisines. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyLun 17 Nov 2014 - 0:48

Heather Edwards
Heather Edwards
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 26
Date d'inscription : 06/09/2014
Célébrité : DAISY LOWE
Crédit avatar : LiLOO59 (signature : excelsior)
Messages : 2189
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Employée à la cafétaria d'UCLA && Youtubeuse/Bloggeuse culinaire
Adresse de résidence : Central.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Why can't I keep my fingers off you, baby?
Joshua & Ren.
fiche par ©century sex  

Her dress tonight.
Ma réaction est peut-être disproportionnée mais « tout ça » me rend dingue de lui. J’ai eu qu’une seule envie pour exprimer ce que je ressens, car il m’a toujours été impossible de dire franchement ce que je ressens à quelqu’un. Même l’exprimer m’effraierait vraiment. Alors des actes, c’est plus à ma portée. Et plus intense. Ça me permet de tirer les réactions à vif, aussi… Joshua est retourné par mon geste, plus que moi, ce qui me fait du bien de savoir que c’est réciproque sans avoir à dire les mots, à s’engager. « Même qui ? » Mes lèvres se tordent quand je me rends compte que j’allais parler de Charly, qui était le « cousin de son cousin » et aussi mon premier amour. C’est tellement bizarre que je passe directement à autre chose. Je baisse la tête quand il caresse ma joue pour essuyer mes larmes. « C’est rien, ça me fait plaisir au contraire de t’offrir ça et de te rendre heureuse. » Je lui souris, je me sens radieuse. Je lui demandais si on mange ici, et il acquiesce : « Je t’avais promis de cuisiner pour toi non ? » Ma bouche forme un petit « o » de surprise. « oui, exacte ! Mais je me sens comme une princesse tellement tu me gâtes… » C’est vrai… il ne manque plus que … je ne sais pas ! Que je sois réellement une princesse ? Je suis une sorte de Cendrillon des temps modernes sans la belle-mère. Je regarde Joshua s’en aller dans la cuisine, je frémis et repense à tout ça. Ce qu’il se passe. J’ai l’impression que les choses deviennent plus intenses. Je souris à Joshua et prends la coupe qu’il me tend. Il formule un toast à l’image de notre relation. Je me pince la lèvre. Future Interne, ça me fait frissonner rien que d’y penser. Sans parler de Joshua et sa carrière solo. « A nos réussites respectives… » Nos verres tintent et je bois une petite gorgée. J’observe Joshua d’un œil brillant… Il détaille l’ensemble du menu, je suis impressionnée. Carrément. « Wow… c’est… » magique. « J’espère que ça ira, j’aime mélanger les saveurs et cuisines. » Je crois qu’il se sous-estime franchement. Je pose le bouquet de coquelicots sur la table et me rapproche de lui en glissant ma main dans son dos : « Ne t’en fais pas, c’est parfait… tu es un véritable cordon bleu… » sans parler qu’il est beau, talentueux, qu’il me plait. Il semble si parfait, ce qui me place soudainement dans un embarras intérieur : je suis tellement l’opposé en réalité. Pour cacher ce mal qui ronge soudainement mon esprit, j’approche mon visage de Joshua pour l’embrasser du bout des lèvres. J’emprisonne sa lèvre inférieure entre mes dents avant de la libérer et le regarder, amusée, ma peur s’est envolée en un baiser : « Je devrais plutôt dévorer ce que tu as préparé au lieu de te dévorer tout cru… » Finalement, je le libère de mon emprise, buvant une gorgée de champagne. Je pose le verre sur la table en scrutant Joshua. Pour le reste du repas, je comptais conserver au moins cinquante centimètres de distance avec lui, histoire de le terminer. Alors, je le lance sur un sujet plus… sérieux, plus approfondi : « J’espère que ça se passera bien pour ta carrière solo. Tu as déjà des musiques de prévus pour ton album ou tu découvres ça demain ? » demandais-je. Dans un sens, notre relation devait être amicale et m’intéresser à lui devait être une habitude au lieu d’avoir envie d’un peu plus. Je devais être civilisée, non mais !


i'm stronger than these criminals

   
⋆ Born to be your fantasy, your addiction.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyLun 17 Nov 2014 - 22:35

avatar
Invité
Invité

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

« Oui, exacte ! Mais je me sens comme une princesse tellement tu me gâtes… » Elle est mignonne à dire ça et puis entre sa bouille et sa voix, ça n’aide pas à vrai dire. « Tu ressembles plus à Cléopâtre dans cette tenue. J’veux bien être ton Marc-Antoine. Quoi que… » Il se regarde avant de rire. « Je suis un peu trop habillé pour ça. » Il hausse les épaules négligemment avant de lui sourire tendrement puis d’aller chercher le champagne et les coupes afin de pouvoir porter un toast et reprendre un peu de contenance. « A nos réussites respectives… » Il boit avec elle dans un autre sourire avant de lui détailler le repas qu’il a préféré. Une pointe de vantardise et une fausse modestie. Il aime se mettre en avant, on ne le refera pas. Il avait envie de l’impressionner, visiblement, c’est réussi et son égo se retrouve légèrement flatté. Ah… quel homme. Elle se rapproche et glisse une main dans son dos, un geste qu’il n’aurait pas supporté un mois avant et maintenant, ça semble si facile. Il sourit et la tient d’un bras contre lui en lui enlaçant la taille. « Ne t’en fais pas, c’est parfait… tu es un véritable cordon bleu… » « Tu n’as pas encore goûté, comment tu peux dire ça ? » Il sourit en coin, il sait que ça sera bon, mais peut-être pas à son goût. Elle est sensuelle, coquine, belle. Il se mord les lèvres alors qu’elle s’approche encore pour déposer un baiser léger sur ses lèvres puis d’emprisonner sa chair entre ses dents. Elle est tellement divine dans sa malice à ce moment précis. « Je devrais plutôt dévorer ce que tu as préparé au lieu de te dévorer tout cru… » « Ahem… je… » Il rougit et déglutit lentement sa salive avant de boire la moitié de sa coupe. « J’espère que ça se passera bien pour ta carrière solo. Tu as déjà des musiques de prévus pour ton album ou tu découvres ça demain ? » Il sourit un peu, remerciant presque le ciel de la faire changer de sujet. Il pose sa coupe et se dirige à la cuisine pour faire cuire les croustillants de fromage et commencer à dresser les assiettes. « Ben en fait, il prend que mes compositions, je lui en avais donné genre… une cinquantaine et il en a pris 12 qu’on va enregistrer à coup sûr. Je jouerai la guitare et le piano sur les morceaux et j’vais tout enregistrer en bas. Ça fera une rentrée d’argent pour la boutique comme ça au moins, il a bien voulu ça. » Il sourit en y pensant. « J’ai hâte j’te jure ! » Il se tourne vers elle le temps de la regarder avant de reprendre la cuisine. « Et toi ? Tu seras dans quel service ? » Il pose les croustillants sur un papier absorbant quelques secondes avant de les mettre dans les assiettes avec la salade de choux fleurs et de revenir vers elle. « Si Mademoiselle veut bien s’installer. » Il dépose les assiettes avant de lui tirer la chaise pour l’aider, puis d’aller se mettre face à elle. « Masike deuseyo ! (Bon app) » Il sourit en coin avant de commencer à manger avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyMar 18 Nov 2014 - 14:37

Heather Edwards
Heather Edwards
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 26
Date d'inscription : 06/09/2014
Célébrité : DAISY LOWE
Crédit avatar : LiLOO59 (signature : excelsior)
Messages : 2189
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Employée à la cafétaria d'UCLA && Youtubeuse/Bloggeuse culinaire
Adresse de résidence : Central.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Why can't I keep my fingers off you, baby?
Joshua & Ren.
fiche par ©century sex  

Her dress tonight.
« Mon » Marc-Antoine ? Je me tords les lèvres à imaginer. Il me torture, en fait, il me séduit et veut que je tombe pour lui. « Je suis un peu trop habillé pour ça. » Oh, j’avais une belle réponse à lui donner pour ça mais je me retenais. Je ne voulais pas le dire. Pas maintenant. Et puis après ce toast, je ne me rendais pas compte que Joshua était encore plus fier qu’on peut le penser, pas si humble mais je ne vois rien. J’ai plutôt foi en lui, il faut dire et pas seulement pour la musique. « Tu n’as pas encore goûté, comment tu peux dire ça ? » Comme pour la cuisine par exemple. Je souris, amusée : « Parce que tu ne prendrais pas le risque de le faire si tu n’étais pas un bon cuisinier. » C’est vrai, je le sais, et c’est logique. Tout aussi logique pour moi que de l’embrasser parce qu’il m’attire, que je ne dois pas me retenir de trop, un baiser… juste un pour ne pas céder à plus intense, comme tout à l’heure. Je sens sa gêne quand je lui dis ça, et c’est normal. Je me sens gênée à mon tour et dévie sur un sujet plus « sérieux », un sujet qui m’intéressait quand même. Je le regarde au loin alors qu’il m’expliquait ce qu’il s’était passé avec le producteur, je crois. Je suis agréablement surprise et impressionnée par ce qu’il me dit. Je me rends compte qu’il a énormément bossé sans que je le sache. Après tout, je ne suis pas tous les jours à ses côtés pour le voir. « Wow… » murmurais-je alors que je l’admirais, les yeux brillant. Il en parle avec passion, je trouvais ça magnifique. « J’ai hâte j’te jure ! » Mon rire cristallin résonne dans la pièce. « T’es dingue ! Mais sérieusement, c’est bien. » finissais-je en baissant le ton. Je suis bien là… Je frémis cependant quand il vint à s’intéresser à ce que j’allais faire. « Et toi ? Tu seras dans quel service ? » Je grommelle parce que je n’ai pas non plus un boulot plus excitant que le sien. Mais c’est toujours mieux que ce que je faisais avant. Je préfère aider que de continuer à donner ma personne alors qu’à côté, il était là, auprès de moi. « En fait, je ferais un peu tous les services. L’internat c’est l’année prochaine. Là… je bosse juste pour gagner un peu d’argent de poche en plus. Je ferais le sale boulot. » Je le regarde s’approcher. Mes yeux brillent en voyant ce qu’il apporte. « Si Mademoiselle veut bien s’installer. » Je rougis et vint m’installer lorsqu’il reculait la chaise. « Merci, Josh’ » Puis… je regarde l’assiette, prenant alors les couverts pour entamer l’assiette. « Masike deuseyo ! (Bon app) » Je relève mon regard vers Joshua. Euuuh… il a dit quoi ? Ne parlant pas coréen, je ne comprenais donc pas ce qu’il m’a dit. Je me sens un peu gênée, je ne sais pas quoi ajouter et reporte alors mon attention sur l’assiette. Je finissais ma bouchée : « Et bien, j’avais raison, c’est très bon. » Je lui jette un petit regard complice avant de continuer de manger. Et bien évidemment, l’assiette fut terminée en peu de temps. « aaah, c’était délicieux… Je ne sais pas si j’arriverais à caser tout ce que tu as préparé dans mon estomac mais tu m’as offert une partie du paradis. » Je sens que ce dîner sera plus que réussi. Je prends le verre de champagne et finit la coupe. J’avais encore soif : « Hm, je vais chercher de l’eau… avant de passer à l’étape suivante ! » Histoire de diluer encore mieux l’alcool. Je voudrais garder tout mon esprit avec Joshua. De bonne volonté, je me levais pour aller dans la cuisine.


i'm stronger than these criminals

   
⋆ Born to be your fantasy, your addiction.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyMar 18 Nov 2014 - 19:40

avatar
Invité
Invité

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

« Parce que tu ne prendrais pas le risque de le faire si tu n’étais pas un bon cuisinier. » Good point, il a l’impression qu’elle le connait déjà trop alors qu’au fond, ça ne fait pas si longtemps qu’ils se tournent autour et se découvrent. Il fait une petite moue à la fois amusée et boudeuse avant de sourire plus franchement tout en ayant l’air fier d’un paon. Elle lui demande pour sa carrière solo, alors, pendant qu’il prépare, il lui raconte les choses comme il le vit. Sa passion, ses envies, son impatience aussi. « T’es dingue ! Mais sérieusement, c’est bien. » « Passionné, c’est différent ! » Et puis, il a toujours été du genre hyperactif à avoir besoin de courir partout pour se sentir bien. La preuve, il a la boutique, il fait encore des choses avec les Phi, la carrière solo, mais il se sent bien en gérant tout ça. Son père pense que c’est à cause de son cerveau de surdoué qui a constamment besoin d’être occupé. C’est fort probable après tout. Il s’intéresse à elle, il aime savoir ce qu’elle fait, ce qu’elle vit. Après tout, ils sont amis non ? « En fait, je ferais un peu tous les services. L’internat c’est l’année prochaine. Là… je bosse juste pour gagner un peu d’argent de poche en plus. Je ferais le sale boulot. » Il revient vers elle avec les assiettes. « C’est pas grave, c’est un début et l’année prochaine, tu seras awesome ! » Il sourit en coin et l’aide à s’installer, comme un gentleman qu’il n’est qu’à moitié. Elle est rougissante, elle est mignonne. Il aime ce petit effet qu’il a sur elle avec pas grand-chose pourtant. Machinalement, il lui dit bon appétit en coréen, il oublie parfois que toutes les demoiselles ne peuvent pas le comprendre comme Riley… « Oh pardon, c’est bon appétit. » Sa langue maternelle lui revient trop souvent spontanément, surtout depuis quelques semaines. « Et bien, j’avais raison, c’est très bon. » Il sourit en coin, il le savait déjà, mais c’est si agréable à entendre, surtout venant d’elle. « Aaah, c’était délicieux… Je ne sais pas si j’arriverais à caser tout ce que tu as préparé dans mon estomac mais tu m’as offert une partie du paradis. » Il pose sa fourchette presque en même temps qu’elle avant d’essuyer ses lèvres et de finir sa coupe de champagne. Il hésite à en reprendre une mais il sait que ce n’est pas sérieux. « Hm, je vais chercher de l’eau… avant de passer à l’étape suivante ! » Il hoche la tête pour dire que c’est une bonne idée. De toute façon, les papillotes sont au four pour encore une vingtaine de minutes, il fera les nouilles et les légumes au dernier moment, ils ont le temps de digérer un peu et profiter du moment pas si romantique que ça vu la force avec laquelle Rusty se met à ronfler. « Ce chien est déprimant. » Il rit de bon cœur tout en cachant sa tête dans ses mains. « Aish…. » Il se met dans le fond de la chaise et regarde Ren qui vient se remettre face à lui. « Tu viendras me voir en studio ? » Il joue avec le verre face à lui tout en l’observant. « Ça se passe bien chez les Alpha ? » Honnêtement, ça le stresse un peu en sachant que Riley est là-bas et qu’Alice ne semble pas vouloir l’aider vu qu’elle veut le voir revenir vers son ex… « Franchement, ça m’a surpris de savoir que tu allais là-dedans, tu n’es tellement pas comme elles…. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyMer 19 Nov 2014 - 19:39

Heather Edwards
Heather Edwards
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 26
Date d'inscription : 06/09/2014
Célébrité : DAISY LOWE
Crédit avatar : LiLOO59 (signature : excelsior)
Messages : 2189
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Employée à la cafétaria d'UCLA && Youtubeuse/Bloggeuse culinaire
Adresse de résidence : Central.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Why can't I keep my fingers off you, baby?
Joshua & Ren.
fiche par ©century sex  

Her dress tonight.
Joshua m’impressionnera toujours, cependant, je pense que je suis encore loin de connaitre totalement, il continuera de m’impressionner encore longtemps. Je trouve ça même beau de découvrir l’homme passionné qu’il est, c’est rare de voir quelqu’un d’aussi impliqué. Sûrement l’effervescence de ce nouveau départ. J’aimerais tant vivre la même chose mais moi, je ne serais qu’une petite employée avant d’être un peu plus importante : une interne. « C’est pas grave, c’est un début et l’année prochaine, tu seras awesome ! » Je fais une petite moue amusée et bizarrement, j’ai envie de le taquiner : « Parce que je ne le suis pas déjà ? » Simple taquinerie. Mais très vite, je perds mon sourire parce que je suis un peu perdue. Il parle dans une langue que je ne comprends pas. Je me sens tellement… gênée ? désarmée ? C’est étrange mais je ne m’en formalise pas. J’acquiesce et suit la conversation sur un autre sujet. Je m’éclipsais quelques secondes dans la cuisine, cherchant quelque chose pour l’eau. Je remplissais alors une cruche que je trouvais enfin et revenais dans le salon en m’esclaffant. Son chien ronflait et moi … « Mooh il est trop mignon ! » Je souris en le regardant. Je m’assois à nouveau en me servant un verre d’eau. « Tu viendras me voir en studio ? » Joshua me surprends, et j’ai envie de lui répondre. Je n’ai pas le temps, il enchaine aussitôt.  « Ça se passe bien chez les Alpha ? » Oh. Alice. Riley. Et sûrement d’autres. J’ai su plus exactement sur Joshua et Riley il y a peu. J’ai pu savoir à quel point leur relation a pu les marquer, et pourquoi je ressens comme une ombre au-dessus de ma tête pour être celle qui empêche la réunification d’un couple emblème d’UCLA. « Franchement, ça m’a surpris de savoir que tu allais là-dedans, tu n’es tellement pas comme elles…. » Je pousse un soupir. Il ne parle pas de Riley mais au fond, c’est elle le sujet de discussion. Je le sais. Je le sens. « Je ne suis pas comme elles … ou comme Riley ? C’est vrai que… je n’ai pas l’air comme ça, j’ai du mal à me mettre en avant, je suis loin de l’image d’une Alpha Bêta mais j’ai envie d’être comme les filles d’Alpha. J’ai envie d’être capable de séduire un homme, je veux être belle, qu’on me désire, être à la pointe de la mode, être une femme resplendissante et épanouie, et surtout, avoir des amies comme ça aussi. Elles ont autant d’ambitions que moi. Je sais que d’être avec elles, j’apprendrais à être plus sûre de moi. Et pour te répondre, ça se passe bien… » J’espérais que Joshua comprenne. Ce n’est pas autant de passion que lui pour la musique mais j’en ai envie. « Je sais que tu t’en fais à cause de Riley et je le sens bien que beaucoup pensent que je veux prendre sa place. Je ne la veux pas. Je sais que c’est impossible de toute façon, je veux me faire ma propre place à tes côtés. » C’est un peu bizarre de dire ça, d’en parler. Je ne sais pas comment lui parler de la situation en cachant mes propres sentiments, les cacher pour le protéger et me protéger. « ça fait un moment que vous n’êtes plus ensemble. Pourquoi tout le monde espère que vous vous remettiez ensemble si vous ne l’avez pas fait en six mois ? Je le sens bien que vous vous aimez mais il y a quelque chose qui vous en empêche. » Je rentre dans le tas mais je me rends compte que j’ai toujours eu envie de savoir. Savoir où il en est avec Riley. Je ne suis pas une commère mais je le sens qu’elle est encore présente en lui. « Je sais que ce n’est pas moi. » je conclus timidement. J’ai le ventre noué parce que je ne pensais pas le déballer comme ça durant le repas. Mais il fallait le dire un jour. Et ce soir, c’était l’occasion.


i'm stronger than these criminals

   
⋆ Born to be your fantasy, your addiction.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyJeu 20 Nov 2014 - 20:00

avatar
Invité
Invité

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Il met un peu les pieds dans le plat quand elle lui parle des alphas. Oui, il ne la voit pas du tout comme elles. Rien qu’à voir sa rencontre au parc avec Alice et lui, elle ressemblait à un agneau devant une lionne affamée et il sait parfaitement que contrairement aux gamma, les alphas peuvent être sacrément cruelles ou chieuses. Il en a aimé une plus que sa vie et une autre est sa meilleure amie, alors on ne peut pas dire qu’il les déteste ou les juge trop difficilement, non, il les connaît tout simplement. « Je ne suis pas comme elles … ou comme Riley ? » Il hausse un sourcil quand elle parle comme ça de son ex. Déjà, ça l’étonne qu’elle sache son prénom pour être honnête, il ne s’y attendait pas. « C’est vrai que… je n’ai pas l’air comme ça, j’ai du mal à me mettre en avant, je suis loin de l’image d’une Alpha Bêta mais j’ai envie d’être comme les filles d’Alpha. J’ai envie d’être capable de séduire un homme, je veux être belle, qu’on me désire, être à la pointe de la mode, être une femme resplendissante et épanouie, et surtout, avoir des amies comme ça aussi. Elles ont autant d’ambitions que moi. Je sais que d’être avec elles, j’apprendrais à être plus sûre de moi. Et pour te répondre, ça se passe bien… » « Je crois que tu fais fausse route Ren… » Ça lui fait presque mal au cœur de voir qu’elle ne se pensera belle que si elle entre dans cette fraternité. Il ne la pensait pas si complexée ou si peu confiante en elle. « Je sais que tu t’en fais à cause de Riley et je le sens bien que beaucoup pensent que je veux prendre sa place. Je ne la veux pas. Je sais que c’est impossible de toute façon, je veux me faire ma propre place à tes côtés. » Il a envie de l’arrêter et redresse faiblement sa main en ouvrant sa bouche, mais comme elle poursuit, il se tait. « Ça fait un moment que vous n’êtes plus ensemble. Pourquoi tout le monde espère que vous vous remettiez ensemble si vous ne l’avez pas fait en six mois ? Je le sens bien que vous vous aimez mais il y a quelque chose qui vous en empêche. » Il fronce à nouveau ses sourcils avant de croiser les bras presque interdit face à tout ça. Il ne sait pas vraiment quoi répondre en réalité. « Je sais que ce n’est pas moi. » Là, c’est trop. Il se lève et vient à ses côtés pour se mettre accroupi près d’elle. « Ren…. Regarde-moi et écoute-moi attentivement. » Il lui attrape la main doucement et cherche ses mots pour ne pas être trop brute ou trop râleur. « Ren, tu n’as pas besoin de cette confrérie pour être belle. C’est une chose que tu ne comprends pas. Tu es magnifique, réellement magnifique et quand je t’ai rencontré, j’étais justement attiré et heureux parce que tu n’es pas comme elles. Pas comme Riley, pas comme JJ, pas comme Alice. Je les adore, mais justement, je connais mieux que personne leur côté bitchy et j’en ai souffert. Je ne dis pas que je suis déçu que tu en sois une, mais c’est vrai, je ne pensais pas t’y retrouver. » Il se racle doucement la gorge. « Si tu veux vraiment évoluer là-dedans et que tout se passe bien, je serais sincèrement content pour toi parce que je sais à quel point c’est cool d’être dans une confrérie et de se sentir entouré. Mais je t’assure, t’as pas besoin de ça ou d’elles pour être belle, à la pointe de la mode, resplendissante ou épanouie…. Quant à Riley et moi… » Il pousse un long soupir avant de perdre son regard dans le vide. « On se connait depuis des années, on a toujours été ensemble et ça a changé, quant à la rupture, c’est elle qui l’a décidé, j’ai mis du temps à m’y faire mais elle a tout fait pour que je tourne la page, alors je tourne la page. Il n’y a pas de place à prendre ou à voler. Tu ne seras jamais elle, elle ne sera jamais toi et tu ne la remplaces pas, tu n’es pas un bouche-trou, si j’en avais voulu un, je coucherai simplement avec qui je veux sans me soucier de rien ni me casser le cul à essayer de faire un peu plaisir. » Il lui sourit doucement. « Ce qui nous empêche de nous aimer, c’est qu’elle ne veut plus m’aimer. Et moi j’en ai marre de courir après un fantôme, je veux avancer et si c’est sans elle, alors c’est comme ça. » Il la regarde dans les yeux. « Je suis désolé Ren, je n’ai pas envie que tu souffres à cause de tout ça. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyVen 21 Nov 2014 - 23:46

Heather Edwards
Heather Edwards
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 26
Date d'inscription : 06/09/2014
Célébrité : DAISY LOWE
Crédit avatar : LiLOO59 (signature : excelsior)
Messages : 2189
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Employée à la cafétaria d'UCLA && Youtubeuse/Bloggeuse culinaire
Adresse de résidence : Central.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Why can't I keep my fingers off you, baby?
Joshua & Ren.
fiche par ©century sex  

Her dress tonight.
J’ai eu envie de savoir. De parler et de dire ouvertement ce que je voulais à Joshua. Pour la première fois de ma vie, je n’ai rien brodé du tout. Pas un seul mensonge n’est sorti de ma bouche. Ce qui en soit, était plutôt un exploit. Je sais que je suis une pure mythomane et au fond de moi, je me sentais fière d’avoir parlé ouvertement, libre de montrer qui est Ren Osbourn. J’ai capté ses réactions mais je voulais parler jusqu’au bout. Je suis surprise quand il se lève, je lis sur son visage que j’ai trop parlé. Je tente de refouler la peur en moi quand il se retrouve devant moi. « Ren…. Regarde-moi et écoute-moi attentivement. » Il me prends mes mains et j’inspire profondément. Mes yeux ne le quittent pas. Mes oreilles sont toutes ouïes pour lui. Je l’écoute sur le sujet de la confrérie, Alpha Bêta, que je ne suis pas comme ses meilleures amies, comme une fille que je ne connais que de nom. Je me rends compte que Joshua ne me connait pas assez, ne sait pas ce dont je suis capable même si je suis incapable de faire du mal à quelqu’un sciemment. Il me dit que je n’ai pas besoin d’elle pour être ce que je veux, mais moi je continue de penser que si. Je suis confortée qu’il me soutiendra quand même, ça me fait plaisir. Je le trouve tellement adorable et charmant. Mais quand il prononce le prénom de son ex-blonde, je serre un peu ses mains dans les miennes. Mon corps s’anime et je dois avouer que je me sens jalouse d’elle. Parce qu’elle a eu la possibilité de vivre une histoire avec Joshua qu’une partie de moi voudrait bien, si elle n’était pas enchainée à la peur. Il continue et je me sens… retournée par ses mots. Il ne se rend pas compte que j’apprécie sa franchise. Mais je sens aussi qu’il l’aime encore. Je le sens que Riley pourrait arriver à lui à tout moment, lui dire les deux mots magiques et de vouloir qu’il la reprenne. Il dirait oui. Et d’imaginer cette scène dans ma tête, j’ai un peu mal. Il a raison, je pourrais en souffrir. Parce que je sais que je m’attache à lui. Je m’en rends compte. Parce que je suis jalouse de Riley, envieuse de sa relation avec Joshua. Mais je ne peux pas dire ça à Joshua. Lui dire ce que je ressens. Enfin, je mens. J’essaie de trouver de l’assurance pour lui parler. « Je… je ne souffre pas. » Pas maintenant, pas encore. C’est encore trop tôt pour ça. « Je m’interrogeais seulement. On me dit ce que vous avez été, tout le monde espère mais on ne me disait pas ce qu’il en était vraiment. Alors, autant demander à la personne concernée, non ? » Je tente un sourire, malgré mes lèvres tremblantes, pour le conforter sur tout ça. Je libère ma main de la sienne et la pose doucement sur sa joue, je caresse sa lèvre avec envie. « On ne se connait pas encore, c’est pour ça que tu penses que je ne leur conviens pas mais j’ai envie d’avoir de nouvelles amies comme les Alpha Bêta. Je pourrais m’affirmer grâce à elles. Je te jure que j’en ai besoin. Mais je te jure que je ne te ferais jamais souffrir, jamais je n’aurais envie de le faire. Mais tu seras sûrement déçu un jour ou l’autre de moi, tu ne seras pas blessé mais déçu quand tu sauras tout de moi. Je ne me sens pas juste de me dévoiler entièrement à toi pour l’instant, je veux que tu vois que je suis vraie et naturelle avec toi. » Mes lèvres se tordent. Une envie. Oh pi zut. Je baisse mon visage pour déposer mes lèvres contre les siennes.


i'm stronger than these criminals

   
⋆ Born to be your fantasy, your addiction.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyDim 23 Nov 2014 - 1:30

avatar
Invité
Invité

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

« Je… je ne souffre pas. » Pour le moment, mais elle souffrira non ? Après tout, il a bien dû faire souffrir Riley pour qu’elle décide autant de partir loin de lui et de leur relation. « Je m’interrogeais seulement. On me dit ce que vous avez été, tout le monde espère mais on ne me disait pas ce qu’il en était vraiment. Alors, autant demander à la personne concernée, non ? » Il sourit un peu sans savoir quoi dire en réalité. Il ne sait pas pourquoi « tout le monde » parle d’eux. En quoi ça les regarde après tout ? Il connait certes le point de vue d’Alice et il l’accepte, mais à part elle, ça ne devrait concerner personne d’autre. Et surtout, ils n’ont pas à en parler à Ren. C’est tuant, vraiment et navrant aussi. Il soupire encore. Quand elle pose sa main sur sa joue, il sourit à nouveau, faiblement, et presse un peu sa tête contre cette petite paume chaude et douce. « On ne se connait pas encore, c’est pour ça que tu penses que je ne leur conviens pas mais j’ai envie d’avoir de nouvelles amies comme les Alpha Bêta. Je pourrais m’affirmer grâce à elles. Je te jure que j’en ai besoin. Mais je te jure que je ne te ferais jamais souffrir, jamais je n’aurais envie de le faire. Mais tu seras sûrement déçu un jour ou l’autre de moi, tu ne seras pas blessé mais déçu quand tu sauras tout de moi. Je ne me sens pas juste de me dévoiler entièrement à toi pour l’instant, je veux que tu vois que je suis vraie et naturelle avec toi. » Déçu ? Pourquoi déçu ? Il n’a pas le temps de le demander qu’elle lui attrape les lèvres pour un baiser doux et sensuel. Il se laisse enivrer et l’enlace d’un bras à la taille pour la rapprocher de lui. Machinalement, il approfondit leur échange tout en s’enivrant d’elle et de ce qu’elle lui offre avant d’entendre le minuteur qui se met à hurler dans la cuisine. Il s’arrête, essoufflé, pantelant, haletant. Son regard se perd alors dans celui de la belle brune, il lui en vole un second avant de se lever pour sortir vérifier les papillotes et mettre à cuire le reste pour tout servir chaud. Il revient au bout d’une dizaine de minutes avec les assiettes pleines et se remet à table avec elle. « Je vois pas pourquoi je serais déçu de toi tu sais. » Il sourit en commençant à manger en s’aidant des baguettes mises à disposition sur la table. « La seule chose qui me décevrait, ce serait que tu renonces à ce que tu es vraiment pour te parfaire aux yeux de gens qui n’en valent pas la peine. » Il lui sourit avant de commencer à manger. « Mais je suis sûr que ça n’arrivera pas. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyLun 24 Nov 2014 - 13:21

Heather Edwards
Heather Edwards
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 26
Date d'inscription : 06/09/2014
Célébrité : DAISY LOWE
Crédit avatar : LiLOO59 (signature : excelsior)
Messages : 2189
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Employée à la cafétaria d'UCLA && Youtubeuse/Bloggeuse culinaire
Adresse de résidence : Central.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Why can't I keep my fingers off you, baby?
Joshua & Ren.
fiche par ©century sex  

Her dress tonight.
L’embrasser n’est pas une façon de fuir la discussion, simplement il était là devant moi, à genoux et inquiet de ce que je ressentais, de ce que je voulais être. Il m’a touché profondément et j’ai eu envie de ses lèvres parce qu’elles me réconfortaient beaucoup. Je glisse mes mains jusqu’à sa nuque et apprécie le rapprochement physique qu’il y a entre nous. J’ai envie de l’embrasser jusqu’à plus de souffle mais une sonnette se fait entendre. Le baiser se rompt et je déplore qu’il doive s’éloigner. Il m’embrasse une seconde fois, un baiser trop court à mon gout. Mais je ne peux rien faire de plus, il s’est éloigné. Je me remets droite, caressant mes lèvres, songeuse. Je repense à tout ça, à mon choix d’arrêter de faire « le sale boulot » parce que j’avais envie d’être respectueuse envers Joshua mais dans un sens, j’ai l’impression de faire ça… pour rien. Riley est encore présente en Joshua, il veut tourner la page mais j’ai l’impression qu’il y a encore ce doigt qui peut la ramener à tout moment. Ma réflexion est tellement profonde que je ne vis pas le temps passer jusqu’à ce que Joshua revienne. « Je vois pas pourquoi je serais déçu de toi tu sais. » « Oh si tu savais ce que je suis Joshua ». Je sais parfaitement que je ne suis pas du tout la princesse qu’il voit en moi. J’ai menti ouvertement sur mes origines. Je suis encore surprise que Charly ne lui ai pas dit. Je porte mon attention sur l’assiette qu’il venait d’apporter. « La seule chose qui me décevrait, ce serait que tu renonces à ce que tu es vraiment pour te parfaire aux yeux de gens qui n’en valent pas la peine. » je tenais la fourchette et elle m’échappe des mains, atterrissant quelques centimètres plus bas sur ma serviette. C’est pire encore. Pendant six années, je me suis fourvoyée à être une fille différente, du moins, ma personnalité, mon caractère n’a pas changé. Mais les détails, la richesse, ma famille, tout est un mensonge. « Mais je suis sûr que ça n’arrivera pas. » Je tente de sourire pour affirmer ce qu’il dit mais je me sens perturbée. Je commence à manger un petit peu, juste une bouchée mais là… je stresse… trop. Je prends mon verre d’eau que je vide d’une traite. « On ne sait pas ce genre de choses tant qu’on y est pas confronté, peut-être, un jour, qui sait… » dis-je d’un air détaché pour essayer de dissocier mes mots de ma réaction… bizarre. Je pointe mon regard, mes couverts sur ce qu’a préparé Joshua. Cependant, j’ai besoin de changer de conversation. Mon âme a envie d’être honnête envers lui, Josh, lui dire tout ce que je suis pour qu’il n’ait pas de mauvaises surprises. Mais j’ai peur. Peur de sa réaction, peur de le perdre, peur de le décevoir. « C’est très bon ce que tu as préparé. Je pense que je vais prendre des tickets pour mes repas ici, c’est tellement mieux de manger un bon repas fait maison. » Nouveau sujet, beaucoup plus… moins stress, moins déprimant et plus conviviale à la vue de la soirée que l’on devait passer ensemble. J’essaie de lui offrir un joli sourire. « Tu cuisines depuis longtemps ? »


i'm stronger than these criminals

   
⋆ Born to be your fantasy, your addiction.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyJeu 27 Nov 2014 - 23:49

avatar
Invité
Invité

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Elle échappe sa fourchette, ça l’étonne vraiment et en même temps, il essaye de la réconforter d’une possible chose qu’il aurait dite. « On ne sait pas ce genre de choses tant qu’on y est pas confronté, peut-être, un jour, qui sait… » C’est vrai, peut-être un jour après tout. Tout comme lui peut la décevoir grandement. C’est possible. C’est étrange, il a l’impression de parler comme si le cheminement suivant serait de se mettre en couple ensemble. Elle semble tellement gênée de tout ça en tout cas qu’il se demande ce qu’il a pu bien dire pour la rendre dans un tel état. « C’est très bon ce que tu as préparé. Je pense que je vais prendre des tickets pour mes repas ici, c’est tellement mieux de manger un bon repas fait maison. » Il sourit en coin, il a remarqué que Ren est chef dans l’art subtile de changer de sujet. Il se demande bien ce qui la fait autant fuir à vrai dire. « Tu cuisines depuis longtemps ? » Il hausse une épaule. « Quelques années. J’ai appris avec mon père comme ça, puis ça s’est avéré utile avec JJ si je voulais manger un peu équilibré… » Il se gratte doucement le front avant de continuer son repas, puis d’entendre Rusty couiner à ses pieds afin de quémander un petit bout en son propre honneur. Josh affiche un petit sourire et lui laisse un petit morceau de rouget avant de continuer sa dégustation.

Le reste du repas se passe tranquillement à discuter de tout et de rien. Il apprécie sa compagnie et après avoir fini de manger et de mettre tout au lave-vaisselle, il se dit qu’ils ont encore un peu le temps avant de prendre le dessert. Le reste était déjà bien assez copieux comme ça. Il prépare alors une théière d’infusion framboise, citron vert et thé blanc afin de digérer le tout plus facilement, tout en laissant un petit bâillement s’échapper de ses lèvres. Il la rejoint et pose le service sur la table basse du coin salon avant de mettre de la musique en route puis de s’installer à ses côtés. « J’ai envie d’en apprendre plus sur toi. D’où tu viens, comment est ta famille, pourquoi faire médecine… Ce genre de choses. » Il se penche pour lui servir une tasse de thé avant de s’en prendre une puis de se réinstaller confortablement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptySam 29 Nov 2014 - 18:44

Heather Edwards
Heather Edwards
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 26
Date d'inscription : 06/09/2014
Célébrité : DAISY LOWE
Crédit avatar : LiLOO59 (signature : excelsior)
Messages : 2189
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Employée à la cafétaria d'UCLA && Youtubeuse/Bloggeuse culinaire
Adresse de résidence : Central.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Why can't I keep my fingers off you, baby?
Joshua & Ren.
fiche par ©century sex  

Her dress tonight.
J’ai envie de dire à Joshua ce que je suis vraiment, celle pour qui il a eu envie de faire l’amour et pas seulement ça. Enfin… c’est vrai que nous n’avions plus vraiment rien fait depuis. On se côtoie comme des amis et sûrement qu’il ne voyait que ça ? Que je me fais des idées sur ses sentiments ? Que Riley est bien trop ancrée dans le corps de l’asiatique pour espérer avoir une place dans son cœur, avoir une place importante. Au fond, mon âme se battait pour la vouloir mais au fond, la refouler si ça venait à être concret par peur d’être « trop sale » pour mériter quoi que ce soit de bien. Quand le sujet change, qu’il parle de la cuisine, je me sens plus que soulagée qu’on ne parle plus de sujets qui me font peur. Encore maintenant, je ne suis pas vraiment confortée de notre discussion précédente. Je place mon attention sur Rusty quand il fait du bruit, c’est vraiment amusant, pour ne pas repenser aux choses négatives. Et finalement, le repas se passe un peu mieux pour moi. Je pars m’asseoir sur le canapé quand Joshua va tout mettre dans le lave-vaisselle. Je le regarde quand il arrive avec une théière, il me sert une tasse que je ne prends pas… « J’ai envie d’en apprendre plus sur toi. D’où tu viens, comment est ta famille, pourquoi faire médecine… Ce genre de choses. » Parce que je savais ce que j’allais dire. « Je t’ai déjà parlé de ma famille, lors de notre rendez-vous au jardin des roses. Pour ce qui est la médecine, c’est moins… joyeux. » dis-je en émettant un petit rire. Rien de gai, juste… c’est plus délicat. Dans ma tête, je me dis qu’il faut que je brode un peu une partie de l’histoire. « En fait, j’ai choisi la médecine à cause d’un évènement qui s’est passé quand j’avais 15 ans. Ce n’est pas très joyeux mais… c’est ce qui m’a fait choisir la médecine… » J’inspire un peu, parce que je vais parler d’un petit garçon… d’une histoire triste et douloureuse… « Dans une chambre, à l’Hôpital, il y avait un petit garçon, il avait seulement neuf ans. A ce que je sais, c’était un petit garçon vif, joyeux, bien vivant. Puis un jour… il s’est brisé la jambe. Il n’y avait rien. Pas un accident, pas un seul choc, sa jambe s’est brisée comme ça ! Je te passe les dégâts et souffrances que ça peut être. Je voyais les parents qui lui disaient qu’il avait le droit de lâcher prise, qu’il a le droit de se laisser partir. Parce qu’il souffrait… vraiment… ce n’est pas imaginable comme sensation… » Je sens mes joues rougir, parce que mes yeux s’embuent. Ce petit garçon qui souffre, ça me fait mal… « Les médecins ont tentés le tout pour le tout, mais ils ne garantissaient rien. Ils lui ont amputés la jambe au ¾ . Mais ils lui ont sauvés la vie. Seulement… quand tu le vois souffrir comme ça, le voir pleurer et que les médecins ne savent pas s’il va survivre, que tu puisses rien faire pour lui… c’est… » Tout remonte en moi. Tout cela me fait mal parce que ce petit garçon était mon frère, et que ça me faisait mal de revoir l’image de mon frère qui souffre à tel point que la morphine n’y faisait plus rien. Je tente de garder tout cela en moi mais c’est difficile. « Excuse-moi, des fois j’pense être assez forte pour le dire mais là… » je me laisse glisser dans les bras de Joshua. Je glisse ma poitrine contre son torse, ma tête dans le creux de son cou. Je le serre contre moi et me réconforte, qu’il le veuille ou non. Ça me fait du bien de le tenir dans mes bras. Finalement, c’est fort en sensations ce soir…


i'm stronger than these criminals

   
⋆ Born to be your fantasy, your addiction.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyDim 30 Nov 2014 - 17:34

avatar
Invité
Invité

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

« Je t’ai déjà parlé de ma famille, lors de notre rendez-vous au jardin des roses. Pour ce qui est la médecine, c’est moins… joyeux. » Oui mais tout était resté vague, du moins à son goût, comme si elle avait peur d’explorer ça à vrai dire. « En fait, j’ai choisi la médecine à cause d’un évènement qui s’est passé quand j’avais 15 ans. Ce n’est pas très joyeux mais… c’est ce qui m’a fait choisir la médecine… »  Il le sent mal, il ne pensait pas se retrouver face à ce genre d’histoire à vrai dire. Doucement, il se mord la lèvre, mais il la laisse continuer son récit, aussi triste soit-il. « Dans une chambre, à l’Hôpital, il y avait un petit garçon, il avait seulement neuf ans. A ce que je sais, c’était un petit garçon vif, joyeux, bien vivant. Puis un jour… il s’est brisé la jambe. Il n’y avait rien. Pas un accident, pas un seul choc, sa jambe s’est brisée comme ça ! Je te passe les dégâts et souffrances que ça peut être. Je voyais les parents qui lui disaient qu’il avait le droit de lâcher prise, qu’il a le droit de se laisser partir. Parce qu’il souffrait… vraiment… ce n’est pas imaginable comme sensation… » Il hausse un sourcil tout en la regardant avec compassion. Elle donne tellement l’impression de parler d’un proche… D’un frère. Pourtant, elle est fille unique non ? Il réfléchit un moment sur ça alors qu’elle reprend sa narration tout en parlant d’une amputation. Il a une grimace d’horreur et un léger haut-le-cœur qui le prend. Mon Dieu, le pauvre. « Excuse-moi, des fois j’pense être assez forte pour le dire mais là… » Il sort de ses songes et l’observe alors qu’elle se niche contre lui à la recherche d’un gros réconfort… Il fait alors une petite moue et vient l’enlacer tendrement tout en posant sa tête sur la sienne et avec tendresse, il lui caresse le bras doucement tout en réfléchissant. « On dirait que tu parles d’un frère, tu dois bien le connaître... C’est beau d’avoir voulu faire ça grâce à lui en tout cas…. Je t’admire. » Il dépose un baiser sur son front. « C’est un cousin c’est ça ? » Il lui sourit tendrement avant de se passer la main dans les cheveux. « Tu connais… enfin… tu sais s’il a un rêve ? Une envie très forte ? » Oui, il s’identifie à ce gamin qu’il ne connaît pas, il en était un après tout même s’il n’a pas été amputé, il a aussi été grièvement blessé et encore maintenant, les séquelles peuvent lui pourrir la vie, cependant, il a pu s’en sortir, vivre ses passions et recevoir beaucoup, il pourrait donner un peu maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyDim 30 Nov 2014 - 19:50

Heather Edwards
Heather Edwards
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 26
Date d'inscription : 06/09/2014
Célébrité : DAISY LOWE
Crédit avatar : LiLOO59 (signature : excelsior)
Messages : 2189
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Employée à la cafétaria d'UCLA && Youtubeuse/Bloggeuse culinaire
Adresse de résidence : Central.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Why can't I keep my fingers off you, baby?
Joshua & Ren.
fiche par ©century sex  

Her dress tonight.
J’ai le cœur si lourd. Parce que ça me fait si mal de parler d’une chose en se sentant quand même prisonnier de ses propos, comme si de parler ne suffisait pas à alléger l’âme. Sûrement parce que je mens encore, que mon cœur contient encore plus de mensonges dans mon pauvre corps. Je me serre dans mes bras de Joshua, j’ai besoin de lui et du réconfort qu’il m’apporte par sa proximité. « On dirait que tu parles d’un frère, tu dois bien le connaître... C’est beau d’avoir voulu faire ça grâce à lui en tout cas…. Je t’admire. » Je frémis, mes doigts tremblent et par finalité, harponnent encore plus les vêtements de Joshua. Je ne veux pas qu’il voit ma réaction, j’ai peur. L’explosion, c’est ça qui menace mon corps. Le fait qu’il m’admire, je ne supporte pas. S’il savait tout, il n’admirait pas la personne que je suis. Il serait répugné, j’en suis sûre. Je sens les larmes coulées à flot sur mon visage et j’essaie de les cacher. « C’est un cousin c’est ça ? » Je me mords la lèvre. Je pourrais dire que oui, mais… « Non… » sanglotais-je. Je ferme les yeux, implore tous les Dieux qui puisse exister d’apporter la paix à mon âme. Je pense que ça vient, que le calme s’empare enfin de mon corps. J’essuie lentement mes joues. « Tu connais… enfin… tu sais s’il a un rêve ? Une envie très forte ? » Je me souviens de ce jour-là, quand je lui ai demandé s’il désirait quelque chose. N’importe quoi, ce qu’il voulait. Je voulais utiliser un peu de l’argent de mes études pour lui faire plaisir. Je ris presque quand je me vois répondre à Joshua : « Il n’a jamais voulu me le dire, je ne sais pas pourquoi. » Mes lèvres se tordent, je ne sais plus où j’en suis. « Je vais aller dans la salle de bain me rafraichir, je reviens. » murmurais-je en me levant du canapé. Je traverse le couloir, sa chambre et ferme la porte derrière moi, pas à clef. Le visage humide, je m’observe dans le miroir. Combien de temps j’aurais pu tenir ce masque ? Un jour ou l’autre, j’aurais eu envie d’en parler à quelqu’un, de lui faire savoir ma vie pour expier mes erreurs. Je ne pensais pas qu’un jour, je rencontrerais Joshua, un Joshua qui vous donne envie de vous racheter de tous vos mensonges. Me tenant au lavabo, je regarde mon propre reflet : « Six ans à mentir, ça suffit non ? » J’expire, dépitée. Je ne sais pas si j’aurais le courage d’avouer… J’ai peur de perdre les personnes qui sauront ce que je suis, ce que j’ai été. Même si je n’ai jamais menti sur ma façon d’être…


i'm stronger than these criminals

   
⋆ Born to be your fantasy, your addiction.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyLun 1 Déc 2014 - 2:22

avatar
Invité
Invité

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

« Non… » Non ? Okay… entre ça et les sanglots de la belle brune, il est plutôt… perdu. Très perdu en fait. C’est étrange, terriblement étrange. Il fait une petite moue avant de la regarder pour essayer de comprendre, mais c’est peine perdue, Ren semble fermée comme une huître. Il essaye de passer à autre chose en demandant si elle connait le rêve de ce jeune homme, peut-être qu’il pourra aider à réaliser ça, on sait jamais. Après tout, lui aussi est un peu passé par ça et maintenant tout se concrétise… P’t’être qu’il pourrait aider quelqu’un à avoir un peu de bonheur dans sa vie. « Il n’a jamais voulu me le dire, je ne sais pas pourquoi. » Argh, décidément, rien ne va dans son sens. Il fait une autre moue avant de se passer la main dans les cheveux lentement. « Je vais aller dans la salle de bain me rafraichir, je reviens. » Elle le murmure à peine, il fronce les sourcils et la regarde partir comme ça. Cette soirée est franchement pleine d’imprévus qu’il ne pensait pas possible à créer à vrai dire. Il reste comme un con dans le canapé avant de boire sa tisane et de songer à tout ça en soupirant. « C’est qui si s’est pas son cousin… » Il se gratte la joue doucement tout en fronçant les sourcils à force de réfléchir. Elle vient quand même de lui poser une sorte de colle et en plus, elle est complètement chamboulée… Il grogne faiblement avant de pousser un autre soupir, bien plus long que les autres et de poser sa tête sur le dossier du canapé avant de masser son visage dans ses mains pour essayer d’y voir plus clair, sans succès forcément. Il se lève et va dans la chambre pour voir qu’elle n’est pas encore sortie de la salle de bain. Il se recule prêt à partir avant revenir et de frapper doucement à la porte. « Ren… ça va ? Tu m’inquiètes. » Il se met contre le mur, mains dans les poches. « Je suis désolé si j’ai dit quelque chose de mal… » Bien qu’il ne voit pas quoi à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyVen 5 Déc 2014 - 23:49

Heather Edwards
Heather Edwards
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 26
Date d'inscription : 06/09/2014
Célébrité : DAISY LOWE
Crédit avatar : LiLOO59 (signature : excelsior)
Messages : 2189
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Employée à la cafétaria d'UCLA && Youtubeuse/Bloggeuse culinaire
Adresse de résidence : Central.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Why can't I keep my fingers off you, baby?
Joshua & Ren.
fiche par ©century sex  

Her dress tonight.
Le poids est trop lourd. Chaque année, mon état d’âme s’alourdit et à présent, je croule sous cette culpabilité. Sous cette envie d’être véritable aux yeux de tous, d’être aimé pour ce que je suis et non pas pour ce que je prétends être. J’ai conscience que je n’aurais jamais pu rester longtemps sans le dire à quelqu’un mais à présent que j’y suis confronté, j’ai peur de le perdre. Mais c’est pire ce soir que je le laisse dans l’interrogation la plus totale, il se doute sûrement que je cache des choses, voir même je suis sûre qu’il commence à se lasser de moi. Je deviens parano sur la réaction de Joshua, l’angoisse est telle que je manque de m’effondrer sur le sol quand Joshua frappe à la porte. « Ren… ça va ? Tu m’inquiètes. » Tu as le droit de dire que tu me trouves bizarre, spéciale, tout ce que tu veux. Je suis pire que ça. « Je suis désolé si j’ai dit quelque chose de mal… » Mon cœur se soulève. Non, ne penses pas ça… J’ouvre la porte et fixe l’asiatique qui me fait face. « Ce n’est pas toi… c’est moi, j’ai… » Je me rapproche de l’asiatique, encore et encore jusqu’à ce que je puisse glisser mes mains autour de lui, les rejoignant dans son dos alors que je glissais mon visage dans le creux de son cou. De me rapprocher de lui, de l’avoir contre moi, ça me fait du bien. C’est réconfortant de sentir Joshua contre moi, je me sens apaisée. « J’ai… j’ai des aspects qui te déplairont de moi. J’ai… j’ai menti… » j’avale douloureusement ma salive. « pendant près de six ans… à tout le monde… à mes amis… à ma propre famille… parfois… même à moi-même… » Je plaque mon front contre sa peau, hume son parfum. Mes doigts crispés se desserrent. « J’ai fais des choses… sales… contre la nature propre de ce que je suis… aujourd’hui… de te connaitre… de t’apprécier de plus en plus… je me rends compte du poids… et je n’arrive plus à porter ça toute seule… au fond de moi, j’ai envie de parler… pour me soulager… m’en libérer… mais j’ai peur que ce soit trop lourd pour toutes les personnes qui viendraient à le savoir… Et de parler avec toi… d’avoir eu des sujets qui m’en rappellent… je me sens mal. » Je recule légèrement mon visage pour planter mon regard dans celui de Joshua. « Mais je n’ai jamais menti sur ma façon d’être et… sur ce que je ressentais. Je tiens vraiment à toi. » J’essaie de lire dans son regard, ce n’est pas facile. « C’est pour ça, que je n’ose pas t’en parler… j’ai peur de te perdre. » Je grimace et baisse mon visage. Je devrais abandonner…


i'm stronger than these criminals

   
⋆ Born to be your fantasy, your addiction.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyLun 8 Déc 2014 - 7:54

avatar
Invité
Invité

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

La porte s’ouvre finalement sur la demoiselle. Il fronce les sourcils quand il la voit vraiment… étrange. Elle semble avoir perdu toute joie de vivre à cet instant et ce qu’il voit lui file un pincement au cœur. « Ce n’est pas toi… c’est moi, j’ai… » Il hausse un sourcil face à son hésitation en se demandant ce qui peut bien se passer. Et puis soyons honnête, une discussion avec une fille qui commence souvent par une phrase du style : non, c’est ma faute, pas la tienne… et bien ça finit souvent mal. Il se mord la lèvre doucement en se demandant à quelle sauce il va être avalé et s’il supportera à nouveau de se faire rejeter. Malgré ça, il ne la rejette pas quand elle vient l’enlacer, il sent qu’elle en a besoin et lui aussi probablement. « J’ai… j’ai des aspects qui te déplairont de moi. J’ai… j’ai menti… » Encore une qui fait ça ? Un de ses poings se serre sous les aveux partiels de Ren, il détourne le regard quelques secondes avant de l’affronter à nouveau ou du moins, de fixer sa chevelure brune, puis la salle de bain face à lui. « Pendant près de six ans… à tout le monde… à mes amis… à ma propre famille… parfois… même à moi-même… » Il n’arrive pas à décrisper son visage, ni à comprendre de quoi elle peut bien lui parler en réalité. Comment a-t-elle pu se mentir pendant 6 ans ? Lui mentir encore…. Il n’est qu’un étranger encore dans sa vie (et encore, il a beaucoup de mal avec ça). « J’ai fais des choses… sales… contre la nature propre de ce que je suis… aujourd’hui… de te connaitre… de t’apprécier de plus en plus… je me rends compte du poids… et je n’arrive plus à porter ça toute seule… au fond de moi, j’ai envie de parler… pour me soulager… m’en libérer… mais j’ai peur que ce soit trop lourd pour toutes les personnes qui viendraient à le savoir… Et de parler avec toi… d’avoir eu des sujets qui m’en rappellent… je me sens mal. » Il sent comme un coup de poignard dans son dos. Pourquoi est-ce qu’il doit encore subir tout ça hein ? Il se masse doucement le front tout en soupirant d’exaspération, de dépit, de déception sûrement.  « Mais je n’ai jamais menti sur ma façon d’être et… sur ce que je ressentais. Je tiens vraiment à toi. » C’est rassurant… enfin sûrement, il n’en sait trop rien. Il est confus, inquiet, en colère, il ne sait pas quoi faire. « Mais je n’ai jamais menti sur ma façon d’être et… sur ce que je ressentais. Je tiens vraiment à toi. » Il sourit par nervosité, il a envie de rire pour relâcher la pression, mais par respect pour elle, il ne le fait pas. « C’est pour ça, que je n’ose pas t’en parler… j’ai peur de te perdre. » Allons bon… Il secoue sa tête doucement avant de la repousser doucement pour aller vers la fenêtre de sa chambre et l’ouvrir un peu histoire de prendre l’air. « J’avais tort en fait… Tu seras parfaite chez les Alpha…. » C’est méchant, c’est gratuit, mais visiblement, c’est la confrérie des menteuses là-dedans. Riley… JJ…. Et maintenant Ren. Ça lui fait mal, c’est clair… Il laisse son regard se perdre sur la ville avant de soupirer doucement et de se tourner vers elle. « Je crois que j’m’en fiche au fond que tu m’aies menti. C’est pas comme si on avait une relation depuis des années. Je ne me sens même pas trahi à vrai dire. » Il la fixe dans les yeux. « J’m’en veux de pas l’avoir compris en fait. » Il serre doucement ses poings. « A quoi ça sert d’avoir un super cerveau si je sais pas m’en servir pour comprendre les gens qui m’entourent hein ? » Il la regarde à nouveau, puis il soupire faiblement et revient vers elle. « Mais malgré tout…. » Il lui remet une mèche en place. « J’ai aucun droit de te juger Ren. » Oh ça non, lui aussi à ses démons. « Tu n’es pas parfaite et tu ne le seras jamais Dieu merci. » Il lui sourit un peu en essayant de relativiser. « L’année dernière, j’ai participé à des cambriolages. Oh je ne gardais rien de ce qui a été volé… J’y allais simplement pour l’adrénaline et le fait de… Pirater les systèmes d’alarmes des maisons. » Il lui avoue sa plus grosse honte, quelque chose qui le ronge, quelque chose dont il n’a jamais parlé à Andy, Alice ou n’importe qui. Pas même Riley. « Qui je suis pour te juger ? » Il la regarde dans les yeux. « Parle-moi Ren, parle autant que tu veux si tu as encore confiance en moi. Mais j’t’en prie, ne te mens plus, ça fait mal à la longue, surtout à toi. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyLun 8 Déc 2014 - 12:15

Heather Edwards
Heather Edwards
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 26
Date d'inscription : 06/09/2014
Célébrité : DAISY LOWE
Crédit avatar : LiLOO59 (signature : excelsior)
Messages : 2189
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Employée à la cafétaria d'UCLA && Youtubeuse/Bloggeuse culinaire
Adresse de résidence : Central.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Why can't I keep my fingers off you, baby?
Joshua & Ren.
fiche par ©century sex  

Her dress tonight.
Il me repousse et je me doute que ça ne lui plait pas. Et encore… il n’a pas les détails de ma vie. « J’avais tort en fait… Tu seras parfaite chez les Alpha…. » Sortie de son contexte, ça peut faire plaisir mais ci-présent, ça avait une façon de me le reprocher. Je frémis et serre mes bras autour de mon ventre pour ne pas fléchir. « Je crois que j’m’en fiche au fond que tu m’aies menti. C’est pas comme si on avait une relation depuis des années. Je ne me sens même pas trahi à vrai dire. » Je lève mon regard vers lui. Surprise. Déboussolée. « J’m’en veux de pas l’avoir compris en fait. » Et comment pourrait-il ? Six ans que je me suis formée à mentir, tout le monde croyait en mon mensonge, personne pour me vendre. Du moins, mes deux mondes ne se sont pas souvent mélangés. « A quoi ça sert d’avoir un super cerveau si je sais pas m’en servir pour comprendre les gens qui m’entourent hein ? » Je pousse un soupir, désespérée. « Tu ne pouvais pas savoir… j’ai… menti à tout le monde sans exception. » Il se rapproche et j’ai un petit mouvement de retrait. J’ai peur … « Mais malgré tout… » Je relève la tête, il ne fait que me surprendre. « J’ai aucun droit de te juger Ren. Tu n’es pas parfaite et tu ne le seras jamais Dieu merci. » Je penche légèrement ma tête sur le côté. A mes yeux, personne ne l’était. J’observe le jeune homme, en le laissant parler ; « L’année dernière, j’ai participé à des cambriolages. Oh je ne gardais rien de ce qui a été volé… J’y allais simplement pour l’adrénaline et le fait de… Pirater les systèmes d’alarmes des maisons. » J’entrouvre la bouche. Là, je suis choquée. Je ne m’attendais pas à ce genre de confidence, Joshua était le symbole de la réussite, de la combativité et… il a fait ça ? Ça me choque mais après tout, tout le monde a ses faiblesses, ses démons… « Qui je suis pour te juger ? » Je grimace. Parce que lui c’était un évènement ponctuel et moi ça fait six ans ? « Parle-moi Ren, parle autant que tu veux si tu as encore confiance en moi. Mais j’t’en prie, ne te mens plus, ça fait mal à la longue, surtout à toi. » Je réfléchis quelques secondes. Pas pour le manque de confiance en Joshua, je ne l’ai jamais perdu. Mais parce qu’il désire que je me confie à lui. J’ai peur des répercussions de mon acte. Mais il a le droit de savoir. Il devient important pour moi de jour en jour. « D’accord… mais… je veux tout te dire du début. » Je tends mes mains vers les siennes pour les saisir et l’attirer jusqu’au lit. Déjà pieds nues, je m’y assois en tailleur et garde serrer ses mains dans les miennes parce que j’ai besoin de sentir qu’il est avec moi. « Le petit garçon dont je t’ai parlé… c’est mon petit-frère… il avait seulement neuf ans et … sa maladie a été un coup dur dans notre famille… Parce que… ma mère n’est qu’une simple femme de ménage. Mon père… un simple ouvrier d’usine. » Premier mensonge relevé. Je regarde Joshua et essaie de continuer. « Quand on souscrit au minimum pour les assurances, il faut s’attendre à payer le plus lourd. Nous avions déjà du mal à vivre avant ça. C’était rare qu’on fasse 3 repas par jour, rares ont été les Noël. Avec sa maladie, c’était pire encore. Mon père… a emprunté de l’argent… à des hommes pas forcément très … net. Puis… les voisins ont vus ses gens venir chez nous, ils ont contactés les services sociaux… ils menaçaient mes parents de nous retirer de la famille. On avait beau être pauvre, que ma mère se batte pour nous, ça nous aurait tous déchiré. Alors, j’ai essayé de trouver un travail… pour aider mes parents. Dans cette recherche, j’ai rencontré un homme. Il m’a dit que je pouvais me faire de l’argent rapide et pas mal d’argent. Mais ce n’était pas de l’argent facile pour moi… parce que j’ai dû faire des choses sales… mais quand tous les mois, je rapporte cette somme importante à ma famille, qu’on peut manger à notre faim, payer les créanciers… que je peux en mettre un peu de côté, je me sens heureuse d’avoir fait ça pour ma famille. J’ai dit à mes parents que je travaillais dans un bar, qu’il fallait juste rien dire sur mon âge. Officieusement, je vendais mon corps à des hommes dans une maison close… » Sachant le choc de mon annonce, je serres encore plus mon emprise sur les mains de Joshua et posais mon autre main sur sa joue, mon pouce sur ses lèvres. « Laisses-moi terminer, s’il te plait… » demandais-je à l’asiatique. Je ferme les yeux quelques secondes et je me reprends : « Je gagnais pas mal d’argent, je pouvais me faire des plaisirs comme des vêtements et toutes ces choses-là. Seulement… j’ai encore menti… parce que j’ai rencontré un garçon. On se côtoyait par correspondance, il vivait en Allemagne, moi aux USA. Seulement c’était un garçon très riche, un noble allemand. Tu le connais un peu, je pense, c’est Charly, le cousin d’Andreas. Il était un garçon si… noble, si… j’étais amoureuse de lui. J’ai eu peur qu’il me rejette parce que j’étais différente, pas de son monde… alors j’ai dit la même chose que je t’ai dite sur la plage, mes parents sont riches, chirurgiens, je suis fille unique etc… Tout pour lui plaire et avec l’argent que j’avais, je pouvais manipuler mon mensonge. Quand j’ai compris que mentir sur ma condition me permettrait d’accéder à des relations intéressantes, à devenir quelqu’un… je me suis laissé aller. J’ai utilisé une partie de mon argent pour des vêtements et quand j’ai fini de payer les dettes de mes parents, j’ai décidé d’économiser pour aller à UCLA pour faire médecine, de pouvoir intégrer une confrérie et devenir une personne reconnue. Et comme tu le sais, j’ai réussi à intégrer les Alpha Bêta. Mais maintenant… tout ça, c’est amère. Charly a découvert que je suis pauvre à cause de la soirée d’Halloween, on avait trop bu et j’ai dû proposer de dormir chez ma famille, il a dû se réveiller avant moi … et il m’en veut tellement. » Je sens mes mains tremblés en pensant à Charly. Ça me fait mal de l’avoir perdu, j’ai l’impression qu’on m’a arraché une partie de moi. « Je veux que tu saches qu’après Charly, quand j’étais jeune, je n’ai jamais eu d’autres relations avant toi… Dès le premier regard, j’essayais de repousser si j’intéressais quelqu’un mais… avec toi, je ne l’ai pas vu venir. Alors j’ai… tu sais… quand on était dans la salle de bain tous les deux… pour la douche… » Je rougis un peu en y pensant… « Je t’ai demandé si tu regrettais notre relation, ta réponse… m’a motivé à arrêter. D’arrêter de vendre mon corps maintenant que je vivais dans le superflu. A trouver la dignité qu’il faut pour pouvoir accepter un jour de vivre une véritable histoire… saine… même si je sais que c’est très compromis… maintenant… » ‘avec toi’… Je suis sale, souillée, horrible… Je relâche ses mains et je le laisse s’en aller s’il le désire. Ou me mettre dehors, il en a tous les droits. Je ne peux soutenir plus longtemps son regard. « Je suppose que maintenant… que tu connais la vraie Ren… tu es dégouté… » soupirais-je, la tête tournée vers le mur pour ne pas l’affronter.


i'm stronger than these criminals

   
⋆ Born to be your fantasy, your addiction.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyLun 8 Déc 2014 - 21:06

avatar
Invité
Invité

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

« D’accord… mais… je veux tout te dire du début. » Il hoche lentement sa tête alors qu’elle l’amène vers le lit, il se dit que au moins, elle ne le repousse pas à cause de son aveu et que par conséquent, il doit l’écouter jusqu’au bout sans la juger. Elle le mérite bien non ? « Le petit garçon dont je t’ai parlé… c’est mon petit-frère… il avait seulement neuf ans et … sa maladie a été un coup dur dans notre famille… Parce que… ma mère n’est qu’une simple femme de ménage. Mon père… un simple ouvrier d’usine. » C’est triste d’avoir honte de sa famille au point de tout imaginer et d’oublier volontairement son petit frère. Il lui en veut presque pour ça et en même temps, il ne connait pas toute l’affaire. Alors il se tait et laisse ses mains dans les siennes pour la rassurer, mais aussi pour s’empêcher de fuir. Parce que malgré tout, l’atmosphère est très pesante, trop pesante même et dire qu’à la base, c’était un simple dîner pour la séduire un peu plus, mais il a l’impression maintenant de devoir mettre cartes sur table comme avant un mariage. Il l’écoute, il ne dit rien, mais parfois, ça le démange. Il a envie d’hurler, de crier au scandale, d’aller tuer ce mac qui a osé dire a à Ren, d’envoyer chier beaucoup de choses. Il est légèrement sous le choc, il ne peut pas le nier, ses yeux sont grands écarquillés alors qu’il entend toutes ses révélations. C’est difficile à concevoir, il doit bien l’avouer. Lentement, il ouvre sa bouche afin de parler. Mais un morceau de chair l’empêche de prononcer la moindre parole. « Laisses-moi terminer, s’il te plait… » Il hoche à nouveau faiblement sa tête tout en la regardant avant de baisser son visage, ce n’est pas qu’elle est dure à affronter, c’est juste qu’il a aussi besoin de temps pour tout assimiler. Mais lorsque le nom de Charly arrive sur le tapis, il redresse son minois avec véhémence tout en fixant la belle brune. Qu’est-ce qu’il vient faire là-dedans celui-là ? Et puis le dénouement arrive. Il comprend. Charly est beau, riche, il a tout pour plaire hormis son caractère impossible. Il se mord la lèvre doucement tout en grognant faiblement. Sérieusement, « cousin » ou pas, il a envie de l’achever pour le moment. « Je veux que tu saches qu’après Charly, quand j’étais jeune, je n’ai jamais eu d’autres relations avant toi… Dès le premier regard, j’essayais de repousser si j’intéressais quelqu’un mais… avec toi, je ne l’ai pas vu venir. Alors j’ai… tu sais… quand on était dans la salle de bain tous les deux… pour la douche… » Il déglutit lentement en repensant à ce moment et ses joues se teintent légèrement alors que son regard se fait plus fuyant. C’est difficile de se dire qu’il a couché avec une femme que ben des hommes ont pu avoir. « Je t’ai demandé si tu regrettais notre relation, ta réponse… m’a motivé à arrêter. D’arrêter de vendre mon corps maintenant que je vivais dans le superflu. A trouver la dignité qu’il faut pour pouvoir accepter un jour de vivre une véritable histoire… saine… même si je sais que c’est très compromis… maintenant… » Il hausse un sourcil avant de la regarder à nouveau. C’était donc pour ça…. Elle a arrêté alors ? Il est perdu et réfléchit sans doute un peu trop mais il se rend compte qu’elle lui lâche les mains. « Je suppose que maintenant… que tu connais la vraie Ren… tu es dégouté… » Il reste là, planté comme un pantin sur le bord du lit à ne pas savoir quoi faire d’elle, de lui, d’eux… C’est difficile… Il se mord la lèvre doucement avant de se lever pour marcher un peu et se passer la main dans sa chevelure dense. « C’est…. C’est juste dingue. » Tellement, comme quoi, ça n’arrive pas qu’aux autres non ? Il se frotte lentement le visage avant de fixer le vide puis de revenir vers elle afin de se mettre dans son dos et de l’enlacer doucement. « J’ai du mal à me dire que tu as traversé tout ça… » Il secoue doucement sa tête avant de la poser sur la sienne. « Et dire que parfois, je me plaignais de ma vie. Je me sens égoïste et stupide. » Il resserre un peu son étreinte. « T’as fait ça pour eux… » Même si oui, c’est dégoûtant en y pensant, comment lui en vouloir ? ça n’était pas pour elle et elle était jeune en devant commencer tout ça. Comment pourrait-il la blâmer, la repousser ? « Je suis désolé Ren… » Désolé qu’elle ait dû vivre, subir et souffrir de ça. « Moi aussi j’ai envie que tu arrêtes. Même si je suis simplement de passage dans ta vie, c’est pas pour moi, mais pour toi… quitte tout ça et si ton mac fait chier, je lui rentrerai dans la lard. » Parce que non, hors de question qu’il la laisse ainsi. Il est même remonté contre cet homme qui lui a promis monts et merveilles en échange de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyLun 8 Déc 2014 - 23:20

Heather Edwards
Heather Edwards
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 26
Date d'inscription : 06/09/2014
Célébrité : DAISY LOWE
Crédit avatar : LiLOO59 (signature : excelsior)
Messages : 2189
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Employée à la cafétaria d'UCLA && Youtubeuse/Bloggeuse culinaire
Adresse de résidence : Central.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Why can't I keep my fingers off you, baby?
Joshua & Ren.
fiche par ©century sex  

Her dress tonight.
Me voilà seule ? Je ne sais pas… j’ai peur que Joshua me repousse par ce qu’il a entendu. Je me suis attendu à tellement de scénarios dans ma tête que ça me fait du mal de voir sa réaction même si elle est totalement naturelle. « C’est…. C’est juste dingue. » Je ne le quittes pas des yeux, j’attends qu’il me dise les mots. De m’en aller, de ne plus chercher à entrer en contact avec moi. Mais… il revient, et de sentir sa chaleur dans mon dos, de sentir qu’il m’étreint, je me sens tout de suite apaisée. « J’ai du mal à me dire que tu as traversé tout ça… » Je ne sais pas quoi lui dire. J’ai vécu ça, pas autrement. « Et dire que parfois, je me plaignais de ma vie. Je me sens égoïste et stupide. » Je me tiens contre lui, il digère petit à petit la chose, je n’ose pas parler. « T’as fait ça pour eux… » Seulement un petit « Hm. » s’échappe de ma bouche pour confirmer. Oui, je n’aurais jamais fait ça pour le plaisir de gagner de l’argent, je me suis seulement laissée emporter par le gain au bout d’un moment mais c’est fini tout ça… « Je suis désolé Ren… » Bien qu’il m’étreigne, je tourne la tête vers lui, surprise. « Il ne faut pas… » Il n’y est pour rien et n’aurait rien pu faire pour ça. « Moi aussi j’ai envie que tu arrêtes. Même si je suis simplement de passage dans ta vie, c’est pas pour moi, mais pour toi… quitte tout ça et si ton mac fait chier, je lui rentrerai dans la lard. » Je pense qu’il n’a pas compris, tant de choses à savoir et il n’a pas compris. Je me tourne pour le regarder, lui sourit avec tendresse. Je pose ma main sur sa joue, caressant doucement son menton : « J’ai arrêté, Joshua. Il y a un peu plus d’un mois… quand… j’ai choisi d’arrêter le jour où tu m’as dit que tu ne regrettais pas ce qu’on est devenu. C’est pour ça que j’ai trouvé un job étudiant à l’hôpital, pour arrêter ça… ne plus être « ça », je voulais me sentir mériter que tu me regardes, que tu me touches… que tu m’apprécies… avant, je me sentais… trop sale pour accepter ce qu’on fait, ce qu’on est… » Je me tourne encore plus pour pouvoir poser mon front contre le sien. « ça me fait du bien de t’en avoir parler … et que tu ne me repousses pas, tu sais… » je passe ma main sur sa joue, une caresse, puis une seconde… « Surtout que maintenant… tu sais tout de moi, plus que quiconque sur cette planète, ça me fait bizarre… je me sens toute nue… » dis-je en riant. C’est vrai… je n’ai plus de secrets pour Joshua, du moins, je ne pense pas en avoir à l’instant.


i'm stronger than these criminals

   
⋆ Born to be your fantasy, your addiction.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen EmptyMar 9 Déc 2014 - 21:10

avatar
Invité
Invité

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

« J’ai arrêté, Joshua. » Un petit « o » se dessine sur sa bouche. Avec ce long speech, il avait mal compris l’information. Mais là, il est vraiment dedans et l’écoute attentivement, assez fier d’elle. « Il y a un peu plus d’un mois… quand… j’ai choisi d’arrêter le jour où tu m’as dit que tu ne regrettais pas ce qu’on est devenu. C’est pour ça que j’ai trouvé un job étudiant à l’hôpital, pour arrêter ça… ne plus être « ça », je voulais me sentir mériter que tu me regardes, que tu me touches… que tu m’apprécies… avant, je me sentais… trop sale pour accepter ce qu’on fait, ce qu’on est… » Il se mord la lèvre doucement. Il peut comprendre qu’elle se sentait sale, honnêtement, il l’a vu comme ça aussi durant un court instant. « ça me fait du bien de t’en avoir parler … et que tu ne me repousses pas, tu sais… » « J’ai pas envie de te repousser. On est bien ensemble. » Il aurait pu la repousser. A vrai dire, le Josh d’avant n’aurait pas vraiment hésité, parce que fréquenter une fille comme ça l’aurait rebuté, c’est vrai. Mais il a changé en fréquentant Riley et JJ, il s’est ouvert un peu plus à beaucoup de choses, il est devenu plus tolérant et il sent que Ren en a assez de tout ça. « Surtout que maintenant… tu sais tout de moi, plus que quiconque sur cette planète, ça me fait bizarre… je me sens toute nue… » Là, il rit doucement. « Non, tu es pas encore toute nue… » Il la dévore du regard en souriant avant de s’attaquer à sa tunique. « Mais tu vas bientôt y être. » Quelle autre délicieuse façon de conclure sur autant de choses qu’en se faisant l’amour hein ? Aucune sûrement.

The End.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: And I'm gonna make your head burn. - Joshen   And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Contenu sponsorisé

And I'm gonna make your head burn. - Joshen Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
And I'm gonna make your head burn. - Joshen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kol Mikaelson - Power and control, I'm gonna make you fall²
» James ♦ make a kingdom burn and the bloodshed start
» You're gonna make mistakes, you're young || Cesare Da Conti
» I'm gonna make it hurt.
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: