Le Deal du moment : -46%
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
206 €
anipassion.com

Partagez
 

 find you (violet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: find you (violet)   find you (violet) EmptySam 22 Nov 2014 - 18:30

avatar
Invité
Invité

find you (violet) Empty


Trouves moi. Quelques mots sur son cellulaire et un nom qui faisait palpiter le cœur du jeune homme. Violet était de retour et il savait qu’il n’avait pas besoin de la chercher à travers toute la ville. Sa partenaire de jeu était précisément dans l’hôpital dans lequel le jeune homme travaillait, dans lequel ils s’étaient rencontrés. Il n’avait plus qu’à arpenter les couloirs pour retrouver sa silhouette divine parmi les blouses blanches et les patients hospitalisés. Lukah avait abandonné la traumato, prétextant une urgence dans un autre service. Il ne s’inquiétait pas, il y’avait bien assez de médecin pour qu’il puisse se le permettre et puis son bipper n’oublierait pas de sonner si sa présence était réellement requise. D’un pas rapide, il se déplaçait à travers les différents services et de dos, à quelques mètres de lui il reconnaissait enfin l’objet de son euphorie. En quelques pas, il se retrouva juste derrière elle et accompagné d’un sourire malicieux, il lança un mot à son oreille. « Trouvé ».
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: find you (violet)   find you (violet) EmptyMer 3 Déc 2014 - 11:51

avatar
Invité
Invité

find you (violet) Empty

Trouves-moi.




Je ne sais plus combien de temps cela fait, maman n’arrête pas de dire que cela se compte en simple journée. Pas plus de trois, mais moi, je jure que c’est une impression d’éternité lorsque je suis là. Lorsque je crève en grand apparat. J’ai refusé de prendre mon traitement ce matin, d’un commun accord avec papa, ils ont décidé de me transfuser, j’aurai voulu les égorger. J’ai eu l’impression que ce qui coulait dans mes veines me brûler. De l’intérieur, par l’intérieur. Cela faisait même plus mal que mon corps, mon cœur, lorsqu'il se décide à jouer avec moi, ou lorsque j'ai trop joué avec lui, je ne sais pas. « Qu’est-ce qu’il s’est passé Violet ? » J’ai fermé les yeux quand on m’a demandé, refusant de donné une réponse à leurs questions sans intérêt. Ce qu’il s’était passé ? Je m’étais loupé, encore une fois, je pensais que mon cœur arrêterait de se foutre de moi. Les effets indésirables se sont estompés, dans le début de l’après-midi, ou la fin, je ne sais pas, le temps lorsqu’on se retrouve ici, il ne défile pas de la même manière, croyez-moi. Et si mon portable m’avait été confisqué, c’était sans compter que l’infirmier était un nouvel arrivant et qu’à mon sourire d’ange il n’a pas pu résister. Et quand je vogue dans l’hôpital en connaissant chacun de ses recoins par cœur, je m’amuse à torturer mon organe en envoyant un message à Lukah, faisant perdurer notre tradition qui me manque, je crois. Je me permets de courir un peu tandis que je fonce me cacher, sachant très bien que c’est une mauvaise idée, parce qu’il va me trouver, et que mon cœur s’emballe alors qu’il ne le devrait pas. Dans ma blouse de malade qui attend que la torture s’arrête enfin, je rigole d’un air enfantin. Et quand à mes oreilles j’entends sa voix, le ton cristallin, je me retourne en souriant, malicieusement. « Trouvé » Je mords ma lèvre en détaillant son regard, son visage, il m’a manqué, je le sais, et c’est affreux comme sentiment, quand ma conscience me hurle que je vais être forcée de le quitter. Que des patients, il a dû en perdre bien assez. Alors en minaudant, mon regard se pose sur mon poigné, sur une montre que je ne possède pas, pour le taquiner juste comme ça. « Mhm … Trois minutes et vingt-sept secondes. » Je me fais accusatrice. Et je pointe d’ailleurs vers lui mon index inquisiteur. « C’est ton plus mauvais temps pour arriver jusqu’à moi. » Dis Lukah, tu sais toi, dans quel état il est mon intérieur ? Tu pourras leur dire qu’en le torturant tous les jours ils font une erreur ? Tu pourras leur demander de dire oui à mes volontés ? De me laisser mourir en paix ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: find you (violet)   find you (violet) EmptyDim 21 Déc 2014 - 12:44

avatar
Invité
Invité

find you (violet) Empty


Un rire enfantin résonnait dans un couloir, une odeur de parfum flottait dans les airs. L'odeur de ses longs cheveux bruns, sûrement … Lukah n'avait pas le souvenir qu'elle usait d'une quelconque fragrance. Pas ici, entre ses quatre murs où il l'avait connu et où la seule préoccupation de la jeune femme consistait à supporter la douleur. Enveloppée dans une blouse légère qui ne laissait aucun doute sur la raison de sa présence dans l'enceinte de l'hôpital, dans laquelle il avait perdu l'habitude d'entendre sa voix et de détailler son visage. Un visage mutin, malicieux qu'elle lui offrait en le détaillant. S'exprimant l'un à l'autre sans un geste, la hauteur du manque qu'ils avaient ressentis durant l'absence du brun puis de la brune. Trois minutes et vingt-sept secondes ou trois ans qu'est-ce que cela changeait-il ? Mais Lukah prit de gros yeux ronds sous le ton accusateur de la jeune femme quand doucement ses mains s'élevèrent dans les airs, comme s'il se rendait. « Il y'avait des obstacles sur mon parcours ! Un vieux avec son porte-perfes et une nana agonisante sur un brancard au milieu du couloirs ! ». Se défendait-il, le sourire rieur dévoilant à peine les mensonges dont il usait pour la convaincre de la rapidité qu'il avait mis à la rejoindre. Puis ses mains retrouvaient lâchement son corps, le long de ses jambes. « Je suis un peu rouillé, je n'ai pas joué à ça depuis un long moment ... ». Le regard bleuté du jeune homme s'arrêtait sur celui de Violet. Il ne lui reprochait rien, mais il pointait ses longs mois qu'il avait passé à l'hôpital sans qu'elle n'y soit, sans qu'elle n'y fasse une apparition. Lukah connaissait la maladie de la jeune femme, il lui avait lui-même apporté quelques soins des moins agréables dans le cadre de son exercice … Il savait avant tout combien il était important qu'elle se rendre régulièrement à l'hôpital pour pouvoir continuer à vivre ou à survivre. Quand les médecins se félicitait d'avoir accorder quelques jours, quelques mois ou quelques années de plus à un patient, Lukah se demandait comment ce même patient le vivait. Partageait-il la même allégresse quand il pouvait profiter encore de ses proches ? Le même enthousiasme quand la douleur devenait moins supportable que l'idée de mourir ? « Où étais-tu passée ? ». Ses longs mois où tu n'étais pas là …
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: find you (violet)   find you (violet) Empty

Contenu sponsorisé

find you (violet) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
find you (violet)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser