Partagez
 

 royals + VONBODMAN-STERLING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: royals + VONBODMAN-STERLING   royals + VONBODMAN-STERLING EmptyMar 25 Nov 2014 - 15:57

Oxanna Sterling-Woods
Oxanna Sterling-Woods
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 29
Date d'inscription : 17/11/2014
Prénom : Isa
Célébrité : Adelaide Kane
Crédit avatar : razowski (chacha)
Messages : 1171
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : sa collection de talons hauts
Orientation sexuelle : Asexuel(le)
Etudes/études passées : Sociologie + 4e année
Job/Métier : héritière
Adresse de résidence : westwood
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

royals + VONBODMAN-STERLING Empty

Anna fait face à son reflet, le toisant d’une incertitude grandissante. Sur son corps se tends le satin d’une robe qui s’étire en une meringue de taffetas, lui donnant l’impression d’avoir six ans et d’aller au mariage de sa grande-tante trois fois divorcée. La couleur est celle d’une innocence qu’on lui a ironiquement volé. Ce rose bien délavé lui creuse le teint, lui rougis les yeux. L’attirail lui est arrivé dans une grande boîte blanche, livrée par le chauffeur de son père. Ce présent est  une obligation en boîte, un ordre de satin, une façon vicieuse de l’obliger à prendre part aux mondanités qui n’intéressent que les momies poudrées.

Le coeur d’Oxanna se débat, elle étouffe dans le corset, elle étouffe dans sa vie. La robe est passée par dessus sa tête, envoyée valser sur le plancher, remplacée par quelque chose qui ne crie pas à l’enfance qu’on lui a volée. Une petite robe de dentelle brodée aux manches délicates qui entourent ses épaules dans un chic digne d’un autre âge. Les doigts d’Anna se retiennent de tirer les épingles de son chignon, sa volonté souhaitant le démolir, lui et tout ce qu’il représente. Résignée, mademoiselle Woods enfile une paire d’escarpins, les extirpant de la boîte où est gravée le nom d’un designer haute couture. Un collier de diamants remplace la chaîne en argent qui orne quotidiennement son cou. Son porte-feuille est glissé dans une pochette du mois passé, histoire de faire parler les commères et leur mémoire d’éléphant. Anna souhaite seulement que son père soit retenu au bureau et qu’il ne puisse pas faire acte de présence à la soirée bénéfice de ce soir, lui laissant la possibilité de s’enfuir à la première occasion, lui donnant la possibilité d’ouvrir ses ailes, quand ça deviendra trop pour elle.

Son téléphone laisse échapper un petit son triste. Anna n’a pas besoin de lire le message pour savoir que Charly est en bas. Sa lente descente vers l’enfer se fait en talons dans un escalier en colimaçon. Le chauffeur lui ouvre la porte, laissant la limousine engouffrer Oxanna. Charly est là, beau comme toujours, beau d’une génétique de première classe. « Hey, darling. » Lui lance ironiquement mademoiselle Sterling, toute sourire et charme. « Tu sais où on vas ? La dernière fois c’était un bénéfice pour la restauration de la façade du musée, quelle connerie est-ce qu’ils ont inventé cette fois ? » Les jambes d’Anna se croisent comme celles d’une fille bien, sa cuisse contre celle de Charly. Oxanna aurait pu s’asseoir n’importe où dans ce moyen de transport un peu trop spacieux, mais ça la rassure qu’il soit là, à portée de main. Ils jouent à ce jeu où les paternels décident de la partie comme deux adversaires lors d’un match d’échecs. Un des deux a envoyé ce corbillard pour être certains qu’Anna et Charly soient à leurs propres funérailles. Le champagne pétille dans la bouteille, juste devant mademoiselle Woods, scintillant d’une étincelle de passé ou elle en a abusé. Ça serait moins terrible, avec quelques gouttes d’alcool, se dit Oxanna, se demandant si Charly a commencé sans elle.


nothing scares me anymore
⊹There she was my new best friend. High heels in her hands, swayin' in the wind While she starts to cry, mascara runnin' down her little Bambi eyes (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: royals + VONBODMAN-STERLING   royals + VONBODMAN-STERLING EmptyDim 30 Nov 2014 - 21:58

Mana'arii Baldwin
Mana'arii Baldwin
À votre service
À votre service
Age : 24
Date d'inscription : 21/04/2014
Prénom : Razowski
Célébrité : The Great Woolston
Crédit avatar : Feu Ardent (a) endlesslove (s)
Messages : 3244
Nationalité / origines : Américain. Il est né à Honolulu mais il a passé toute son enfance et son adolescence sur Maui, une île de l'archipel d'Hawaï
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Il est en deuxième année d'histoire. Il voudrait se spécialiser dans l'étude des peuples d'Océanie.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

royals + VONBODMAN-STERLING Empty

Quatre ans qu’il vivait à L.A, quatre ans que la puissance germanique des Von Bodman s’imposait sur le marché américain. Quatre ans, c’était aussi le nombre d’années qui séparaient Charly de sa ville natale : Berlin ; et cela faisait aussi quatre ans qu’il n’avait pas connu un hiver comparable à ceux que l’on peut vivre en Allemagne. A Los Angeles, c’était l’été toute l’année, maillots de bain, crèmes glacées et barbecues faisaient parties du quotidien de ces américains à qui la neige ne semble pas manquer.
Assis dans sa limousine flamboyante, Charly laisse perdre son regard dans le paysage de Beverly Hills. Il pense au prochain hiver qu’il vivra à nouveau en Californie. Il imagine, s’interroge, se questionne sur ce que pourrait être le paysage de la cité des anges recouvert de neige et peuplé d’enfants armés de luges, de skis, fabriquant bonhommes de neige et igloos. Le soleil resté haut dans le ciel indique une nuit des plus claires où les étoiles essayeront de se frayer un chemin entre les rejets polluants de la ville de L.A. Son récent tête à tête avec son paternel l’avait, comme toujours, énervé de manière surdimensionnée. Le père Von Bodman était le seul homme qui était capable de sortir autant de conneries en si peu de temps. Des conneries blessantes et inutiles qui plus est. Pas étonnant qu’il s’est fait une réputation de reptile dans la région, parce que c’est tout ce qu’il est, un reptile sans pitié, mais patient, attendant le meilleur moment pour attaquer sa proie et savourer silencieusement sa victoire.
Sa cravate ajustée, ses chaussures cirées et ses boutons de manchettes hors de prix à leur place, le jeune allemand attend avec impatience la seule qui dans ce monde berné par les dollars, semble comprendre ce que le mal-être d’un héritier peut être. Jongler entre leurs obligations du week-end faisait partie de leur quotidien. Le couple rêvé des deux papas s’apprêtant à représenter l’entente Sterling/Von Bodman, quoi de plus beau pour deux hommes dont l’avenir personnel compte avant celui de leurs enfants ?
« Mademoiselle Sterling-Wood, vous êtes très en beauté ce soir, je suis un futur homme marié conquis. » lance Charly à son amie avec une pointe d’humour alors que celle-ci le rejoint à l’intérieur de la limousine. Il hoche négativement la tête lorsque celle-ci s’inquiète de leur destination, mais connaissant les papas, ils auront probablement l’obligation de s’afficher tout sourire devant des gens dont la prétention n’a pas épargné. Et même si Charly se sentirait probablement dans son élément, il n’aimait décidément pas être la marionnette d’un complot mesquin entre deux vieux snobs. L’idée d’être manipulé par son propre paternel n’était pas une pensée très heureuse mais pour qui le serait-ce après tout ? « Aucune idée, mais t’en fais pas on ne va pas s’amuser si c’est ta question. Du champagne ? »


    Ka Pua Maila I Ka Mauna

    There is pleasure in the pathless woods, there is rapture on the lonely shore, there is society where none intrudes. By the deep sea and the music in its roar. I love not man the less, but Nature more.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: royals + VONBODMAN-STERLING   royals + VONBODMAN-STERLING EmptyMer 3 Déc 2014 - 17:50

Oxanna Sterling-Woods
Oxanna Sterling-Woods
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 29
Date d'inscription : 17/11/2014
Prénom : Isa
Célébrité : Adelaide Kane
Crédit avatar : razowski (chacha)
Messages : 1171
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : sa collection de talons hauts
Orientation sexuelle : Asexuel(le)
Etudes/études passées : Sociologie + 4e année
Job/Métier : héritière
Adresse de résidence : westwood
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

royals + VONBODMAN-STERLING Empty

« Mademoiselle Sterling-Wood, vous êtes très en beauté ce soir, je suis un futur homme marié conquis. » Laisse tomber Charly de sa voix de gentleman, les habitués percevant l’ironie sous la politesse. Il est fait de métal, martelé par les restrictions d’une royauté allemande. Sa présence est charmante, et les dames se l’arrachent alors qu’il se moque en silence. Mademoiselle Woods a beau se dire que c’est son monde, qu’elle a été élevée pour tourner dans cet univers, elle en méprise l’étiquette. On lui demandera d’où vient sa robe, on la complimentera sur ses cheveux bien épinglés, on supposera qu’elle est folle de joie à l’idée d’un mariage prochain. Personne ne demandera comment vont ses études, comment se porte son coeur.

Les questions d’Anna sont si frivoles qu’elle pourrait en rire si sa gorge n’était pas entravée par les phobies sociales qu’elle cache entre ses dents. « Aucune idée, mais t’en fais pas on ne va pas s’amuser si c’est ta question. Du champagne ? » Ne pas s’amuser, c’est définitivement l’euphémisme de la soirée. Un hochement de tête, une coupe entre les doigts, des bulles qui anesthésient sa gorge. Un seul verre, se dit Oxanna, étant consciente qu’elle devient brutalement honnête une fois que l’alcool s’empare de ses décisions.

Le poids des attentes de son père s’alourdissent avec le temps. Elle a postulé à une confrérie, pour faire plaisir à Mr Sterling. Elle a continué ses études à L.A., pour plaire à Mr Sterling. Elle muselle qui elle est, pour avoir l’approbation de Mr Sterling. Mais rien ne sera jamais assez. Elle est fautive d’avoir les yeux et l’attitude de sa mère. Et ça, Jeremy Sterling ne le pardonnera jamais. « Tu crois que Mme Jordan sera là, tu sais la vieille dame qui s’habille comme la reine d’Angleterre. Quand on étaient jeunes on lui avait volé son chapeau pour le mettre à la statue de glace. . . » Se souvient Oxanna, en grand besoin de distraction. Ça la fait sourire un instant, avant de se rappeler la tornade d’injures lancée par son père le moment où ils ont mis les pieds à la maison.

Le trajet est trop court au goût d’Anna. La présence de Charly lui donne le courage d’aller au devant de ses peurs. Il sera là pour la rattraper, pour tenir les harpies à distance, pour détourner l’attention. Oxanna ne s’imagine pas jouer la poupée de la haute société sans Charly. « C’était moins pénible quand on étaient assez petits pour se cacher sous les tables. » Avoue Anna, collant à ses lèvres un sourire froid. La porte s’ouvre sur le pavé d’une grande salle de réception. Charly sort le premier et lui tends une galante main gantée, la présentant au monde entier, l’aidant à ne pas fuir à toutes jambes. « Tu crois qu’on va s’en sortir vivants ? » Demande Anna à l’oreille de Charly, amusée par la galerie. Les épaules de mademoiselle Sterling se tiennent droites. Son seul souhait serait fait réalité si Jeremy Sterling pouvait briller de son absence. C’est beau de rêver.


nothing scares me anymore
⊹There she was my new best friend. High heels in her hands, swayin' in the wind While she starts to cry, mascara runnin' down her little Bambi eyes (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: royals + VONBODMAN-STERLING   royals + VONBODMAN-STERLING EmptyJeu 11 Déc 2014 - 18:21

Mana'arii Baldwin
Mana'arii Baldwin
À votre service
À votre service
Age : 24
Date d'inscription : 21/04/2014
Prénom : Razowski
Célébrité : The Great Woolston
Crédit avatar : Feu Ardent (a) endlesslove (s)
Messages : 3244
Nationalité / origines : Américain. Il est né à Honolulu mais il a passé toute son enfance et son adolescence sur Maui, une île de l'archipel d'Hawaï
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Il est en deuxième année d'histoire. Il voudrait se spécialiser dans l'étude des peuples d'Océanie.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

royals + VONBODMAN-STERLING Empty

L’amertume se lisait sur le visage de l’Allemand. Il savait, comme à chaque fois, qu’il aurait à jouer son rôle de parfait petit noble, son rôle de fils modèle qu’il n’était plus depuis longtemps. Il fut un temps où il était maniable, un temps où il disait oui à tout sans se poser de questions, uniquement dicté par une idée de conduite qu’on lui avait enseignée dès sa naissance. Il s’agissait de d’habitudes à prendre comme l’obligation de vouvoiement imposé lorsqu’il s’adressait à ses parents, il fallait savoir danser avec charme et finesse, il fallait adopter les bons gestes et les bonnes manières, la politesse étant le fil de rouge de la conduite vers laquelle il devait tendre. Le jeune homme avait été réglé comme du papier à musique. Sa réputation lorsqu’il côtoyait encore les rues de Berlin était dorée et lisse. Ses relations avec son père restaient bonnes, loin des conflits quotidiens d’aujourd’hui.
Son arrivée à Los Angeles avait bousculé ses habitudes, son existence, son caractère et son avenir. Charly n’ignorait pas le fait que son ascension au sein de l’entreprise de son père était inévitable, il n’ignorait pas non plus que ses vœux de fiançailles seraient imminents. Oxanna, aux yeux de nombreux prétendants, seraient l’épouse rêvée, probablement une des plus convoitées si l’on se situait durant des siècles passés. La jeune femme était à la hauteur des souhaits que pouvait espérer l’aristocrate allemand, Charly le savait, c’était uniquement pour ça que son père l’avait choisie.
« Peut-être, peut-être pas. Si on m’annonçait sa mort récente je ne pense pas m’étonner. » dit-il avec une pointe d’ironie en passant en revue l’apparence qu’il donnait. Si le fait d’être un fils Von Bodman avait de nombreux défauts, Charly avait toujours apprécié le fait de posséder n’importe quelle belle chose. Voiture, montre, costume, chaussures… C’était peut-être la seule partie de sa vie dont il n’avait pas à se plaindre.
Ses yeux inspectaient chaque millimètre de tissu, aucun fil ne dépassait, aucune tâche n’était visible, le jeune homme était fin prêt à affronter ceux qui le connaissaient uniquement sous véritable prénom : « Charles ».
Le lieu était superbe, comme toujours. Les gens étaient superficiels, comme toujours. Son bras par-dessous celui d’Oxanna, Charly s’avançait sur le tapis d’entrée, mimant quelques signes de têtes aux visages qu’il connaissait ou semblait connaître. La question d’Oxanna de sa cavalière le fit sourire. Il n’avait pas la réponse, sachant pertinemment qu’à ses soirées il fallait toujours s’attendre au pire. « Dis-toi que nous sommes leur couple princier. Tu es Kate, je suis William et bientôt tu verras ton visage sur les tasses les plus horribles du royaume. T’es prête à assumer ça ? Heureusement qu’on a plutôt un physique avantageux n’est-ce pas ? » La situation était ridicule, elle l’avait toujours été, mais Charly n’était pas décidé à condamner leur peu de bonne humeur pour un simple repas prout-prout.


    Ka Pua Maila I Ka Mauna

    There is pleasure in the pathless woods, there is rapture on the lonely shore, there is society where none intrudes. By the deep sea and the music in its roar. I love not man the less, but Nature more.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: royals + VONBODMAN-STERLING   royals + VONBODMAN-STERLING EmptyJeu 11 Déc 2014 - 21:21

Oxanna Sterling-Woods
Oxanna Sterling-Woods
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 29
Date d'inscription : 17/11/2014
Prénom : Isa
Célébrité : Adelaide Kane
Crédit avatar : razowski (chacha)
Messages : 1171
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : sa collection de talons hauts
Orientation sexuelle : Asexuel(le)
Etudes/études passées : Sociologie + 4e année
Job/Métier : héritière
Adresse de résidence : westwood
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

royals + VONBODMAN-STERLING Empty

Les gens observent. Tous familiers au premier regard. Tous étrangers au second. Ils s’étirent en une ribambelle coupée à même une liasse de billets verts. Les chandeliers de cristal, les planchers de marbre. Les gants de soie, les manteaux de fourrure. Les yeux avides, les regards morts. Les doigts d'Oxanna Sterling glissent contre la manche du complet de Charly. Un héritier Von Bodman pour son amusement, pour la vie. Il y a des moments où Anna se laisse croire que ça ne serait pas si mal de marier un de ses meilleurs amis. Il y a d’autres moments où elle ne peut pas s’imaginer une supercherie plus mesquine. Dans quinze ans, elle sera une mégère, il sera un infidèle. Quelle agréable vision.

Pourtant, Charly sait comment tisser les pensées de mademoiselle Sterling, il sait comment la polir pour qu'elle brille aux yeux des avares. « Dis-toi que nous sommes leur couple princier. Tu es Kate, je suis William et bientôt tu verras ton visage sur les tasses les plus horribles du royaume. T’es prête à assumer ça ? Heureusement qu’on a plutôt un physique avantageux n’est-ce pas ? » Les lèvres d’Anna mordent un sourire. Les demoiselles ne s’esclafent pas en publique. Ses yeux brillent maintenant comme les diamants à ses oreilles. Les murmures ne s’accrochent plus à son moral. La gravité n’a plus de prise sur ses émotions. « Tu serais beau sur un timbre, ou ton profil sur les pièces de monnaie. » Blague mademoiselle Woods, de disant que leur bagage génétique n’est pas à renier. C’est ce qu’Anna préfère chez elle, son apparence. Aussi superficiel que ça puisse sembler, c’est son arme contre la cruauté des humains. « Quoi que pour le bonheur de nos pères, on ferait de sacrés beaux enfants tous les deux. » Le toise Oxanna, lui piquant les côtes d’un petit de coude discret.

Un petit regard langoureux plus tard, ils sont tous deux dans la salle de bal où un orchestre d’une vingtaine de musiciens joue une pièce classique. Anna accroche ses bras au cou de Charly, lui murmurant à l’oreille. « Même pas en rêve. Je pratique le célibat depuis mon retour du pensionnat et ça me va plutôt bien. Quelqu’un m’a même complimenté un peu plus tôt. » Termine Oxanna, feignant de ne pouvoir se remémorer qui lui a offert ledit compliment. Sa robe tourne autour de ses genoux, alors qu’elle se détache un peu de son cavalier, un sourire malicieux sur ses lèvres rosées. Les femmes sont des mystères. Elles passent par toutes les émotions avant qu’un homme ait pu identifier la première. Deux jeunes adultes se regardent dans les yeux, créant l’envie des fantômes en boutons de machettes dorés, leur sorcières aux souliers de crocodile tenant leur bras.


nothing scares me anymore
⊹There she was my new best friend. High heels in her hands, swayin' in the wind While she starts to cry, mascara runnin' down her little Bambi eyes (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: royals + VONBODMAN-STERLING   royals + VONBODMAN-STERLING EmptyMer 31 Déc 2014 - 13:27

Mana'arii Baldwin
Mana'arii Baldwin
À votre service
À votre service
Age : 24
Date d'inscription : 21/04/2014
Prénom : Razowski
Célébrité : The Great Woolston
Crédit avatar : Feu Ardent (a) endlesslove (s)
Messages : 3244
Nationalité / origines : Américain. Il est né à Honolulu mais il a passé toute son enfance et son adolescence sur Maui, une île de l'archipel d'Hawaï
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Il est en deuxième année d'histoire. Il voudrait se spécialiser dans l'étude des peuples d'Océanie.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

royals + VONBODMAN-STERLING Empty

Leur entrée dans la fausse aux lions n’avait été ignorée de personne. S’ils apparaissaient comme le couple le plus jeune de la soirée, Oxanna et Charly étaient avant tout le couple le plus puissant, à qui tout semblait sourire, ou presque. Le jeune allemand ne manqua pas de reconnaître plusieurs têtes à la fois sympathiques et antipathiques, mais il ne pouvait s’empêcher de penser qu’il fallait tout type de personnes à cette soirée et il regrettait secrètement que son monde ne soit pas plus peuplé de gens honnêtes et réfléchis. Dans le fond, il n’était pas si différent, comme si être détenteur d’un pouvoir et d’une richesse vous rendait automatiquement imbuvable et prétentieux. C’était en quelque sorte une attitude à adopter pour s’assurer de gérer parfaitement son job de millionnaire et croyez bien qu’être possesseur de billets verts ne rend pas votre vie meilleure pour autant.
Les danses, il les avait toutes dansées. Les musiques, il les connaissait toutes par cœur. Rien de cette soirée ne sortirait de l’ordinaire, il le savait. C’était sa routine à lui, à eux. Tandis que d’autres n’ont pour quotidien que les études, le travail, la famille, Oxanna et Charly doivent s’efforcer de sourire, de parler business même si ça les dépasse. Oxanna est la reine du bal, Charly en est roi et ils incarnent leur rôle à merveille, comme à chaque fois, comme ils le feront toujours. « Quelle angoisse que de se voir sur chaque billet, chaque pièce de monnaie. Je suis Européen et je peux te dire qu’en Europe, nos billets sont beaucoup mieux qu’ici mais qu’importe… » Débattre sur les différents systèmes monétaires était une conversation qu’il laissait aux adultes, à ces aristocrates qui pensaient que leur avis était supérieur à tous les autres. Charly se concentra alors sur Oxanna qui parlait déjà de descendance, sujet qu’il préférait clore tout de suite. « Je dois profiter de la vie avant de m’engager là-dedans. Si je m’engage d’ailleurs… » Il haussa les épaules. Lui père ? Quelle drôle d’idée. « Vu que tu ne sembles pas décidée à danser, je propose qu’on s’éclipse sur la terrasse. J’ai bien envie, exceptionnellement, de ruiner cette soirée. Tu te sens capable de me suivre Woods ? » Charly ne s’imposerait aucune limite. Pour une fois, il voulait que ce monde qui était le sien, puisse le voir sous son vrai jour. L’Allemand était un perturbateur, il l’avait toujours été, il se fichait de tout le monde et de chaque chose. Pourquoi se plier à respecter une façon d’être uniquement pour les beaux yeux de son père ? Jamais il n’avait respecté ses règles et jamais plus il ne les respecterait. Jouer les rebelles lui allait bien, il espérait seulement que sa cavalière le suivrait, au moins pour cette fois.


    Ka Pua Maila I Ka Mauna

    There is pleasure in the pathless woods, there is rapture on the lonely shore, there is society where none intrudes. By the deep sea and the music in its roar. I love not man the less, but Nature more.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: royals + VONBODMAN-STERLING   royals + VONBODMAN-STERLING EmptyLun 5 Jan 2015 - 16:56

Oxanna Sterling-Woods
Oxanna Sterling-Woods
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 29
Date d'inscription : 17/11/2014
Prénom : Isa
Célébrité : Adelaide Kane
Crédit avatar : razowski (chacha)
Messages : 1171
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : sa collection de talons hauts
Orientation sexuelle : Asexuel(le)
Etudes/études passées : Sociologie + 4e année
Job/Métier : héritière
Adresse de résidence : westwood
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

royals + VONBODMAN-STERLING Empty

La situation pourrait être sortie d’un grand roman classique. Un de ces bals de la royauté qui fait pâlir d’envie la populace. Au final, ces évènements semblent mieux de l’extérieur, quand on les regarde avec envie plutôt que de voir l’envers du décor et les spectateur dans leurs chaises. Les pieds d’Anna voudraient saigner, mais jamais elle dira un seul mot. Se plaindre d’avoir choisi la grandeur, ça n’est pas son genre. Oxanna admire en silence la façon qu’a Charly de se mouvoir sans effort dans cette vie. Les apparences sont belles quand on regarde dans sa direction.

Il ouvre la bouche de cet air désillusionné. Comme s'il avait vu les décors de l'univers entier et qu'il avait perdu sa magie. « Je dois profiter de la vie avant de m’engager là-dedans. Si je m’engage d’ailleurs… » Le coeur d’Oxanna soupire de contentement. Elle a du mal à s’imaginer jouer la comédie toute sa vie. Ce serait tragique de marier deux coeurs volages. Charly irait jouer dans d’autre jupons, Anna voudrait simplement crever. Les accoupler, ça serait un outrage. Une belle génétique de haute société n’est pas un valide point de départ pour lier leurs vies. Que des conneries d’un autre âge, que deux pères bornés et aveugles.

L’ambiance est à crever, les momies se tirent les bandages et leurs enfants attendent de pouvoir récupérer les bijoux. « Vu que tu ne sembles pas décidée à danser, je propose qu’on s’éclipse sur la terrasse. J’ai bien envie, exceptionnellement, de ruiner cette soirée. Tu te sens capable de me suivre Woods ? » Un sourire malicieux s’étends sur les lèvres d’Oxanna. Si elle en est capable ? Charly n’a pas été spectateur de ses grandes frasques et c’est une très bonne chose. Il ne la regarderait pas ainsi s’il avait vu les folies qu’elle a faites à un âge trop jeune, en grande révolte, en rébellion. Mademoiselle Woods a encore en elle un peu de ce feu sacré, une belle envie d’emmerder son père. « Te suivre ? Mais où sont tes bonnes manières ? Les dames d’abord, mon cher. » Lance Oxanna Sterling, ayant retrouvé vie, touchant à une partie d’elle-même. Cette adolescente enfermée sous le masque a été domptée, mais Anna choisis aujourd’hui d’ouvrir la cage, de se laisser libre. Charly est là, elle est en sécurité, cette fois.

Ils se déplacent vers la terrasse, Oxanna ayant oublié son inconfort, ayant oublié où ils se trouvent. L’air est pur, loin des parfums et de l’hypocrisie. « Qu’est-ce que t’as en tête, Von Bodman ? » Demande suspicieusement Anna, prête à faire semblant de s’évanouir, s’il le faut, pour faire diversion. Aucune idée ne sera trop folle. Pas ce soir, pas avec cette Anna.



nothing scares me anymore
⊹There she was my new best friend. High heels in her hands, swayin' in the wind While she starts to cry, mascara runnin' down her little Bambi eyes (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: royals + VONBODMAN-STERLING   royals + VONBODMAN-STERLING EmptyJeu 29 Jan 2015 - 18:15

Mana'arii Baldwin
Mana'arii Baldwin
À votre service
À votre service
Age : 24
Date d'inscription : 21/04/2014
Prénom : Razowski
Célébrité : The Great Woolston
Crédit avatar : Feu Ardent (a) endlesslove (s)
Messages : 3244
Nationalité / origines : Américain. Il est né à Honolulu mais il a passé toute son enfance et son adolescence sur Maui, une île de l'archipel d'Hawaï
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Il est en deuxième année d'histoire. Il voudrait se spécialiser dans l'étude des peuples d'Océanie.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

royals + VONBODMAN-STERLING Empty

Egoïstes, privilégiés, c’était probablement ces adjectifs qu’utiliserait la plèbe pour qualifier ces deux héritiers que seul le résultat d’une soirée gâchée semblait amuser. Ils souriaient, insouciants, avec ce sentiment de ne pas se sentir concernés par la misère du monde. Non, Oxanna et Charly ne connaissaient pas la pauvreté, ils n’avaient jamais fait l’expérience d’une récompense durement gagnée. Ils se contentaient juste de se fondre dans une population plus huppée que la moyenne et elle aussi, peu intéressée par les malheurs de la planète. « C’est la vie, vous êtes nés comme ça et puis c'est tout. » assurerait probablement leur entourage. Oui, ils étaient nés avec une cuillère en argent dans la bouche, assurés de vivre une vie hors du commun, promis à côtoyer des soirées comme celle de ce soir. Pourtant, ils restaient insatisfaits, malgré la couronne qu’ils portaient au-dessus de la tête, malgré une vie plus confortable que la moyenne ; nourris, choyés, protégés, ils avaient tout mais tout, mais ce « tout » n’assurait en rien leur bonheur.

« J’ai envie de retirer le balai qui reste coincé entre le cul de ces mégères. J’ai envie de casser tous ces petits doigts en l’air. J’ai beau faire partie de ce monde, je refuse de me contraindre à respecter un comportement excessif qui pue l’hypocrisie et tout ce qui va avec. Toutes ces règles censées dicter notre rang social, elles sont toutes dépassées, nous ne sommes plus au XVIII siècle. » Charly n’était pas le mieux placé pour critiquer un statut dont il se servait lorsque cela l’arrangeait le plus. L’Allemand aimait le fait de se sentir puissant, au-dessus des autres. Il aimait étaler aux yeux des autres ce qu’il possédait, il aimait étonner et donner envie et il était persuadé qu’Oxanna, elle aussi, savait se satisfaire de certains critères de la vie qu’elle menait.
Néanmoins, Charly réfutait l’idée que noblesse et facilité de vie étaient synonymes d’une existence fade et programmée depuis la naissance. « J’en ai marre de devoir paraître lisse, ce n’est pas moi. Toutes ces personnes à l’intérieur, est-ce qu’ils connaissent seulement autre chose que notre titre ? » Charly lâcha un soupire puis s’appuya contre le piédestal d’une statue, symbole pompeux de cette aristocratie matérielle. « Tu es une Alpha, je suis un Delta. Tu ne crois pas qu’il serait temps de montrer à ces meringues décolorées ce que nos confréries savent faire de mieux ? » Un sourire malicieux s’installa finalement sur les lèvres de l’Allemand qui pointa l’intérieur de la propriété du doigt en continuant d’exposer son idée à celle qui lui était –malgré lui- promise. « J’ai pas de limite, je n’ai aucune morale. Ce soir, j’ai envie d’agir comme un goujat, j’ai envie de choquer et je me fiche bien de ce que papa dira. » Charly commença par retirer ce nœud papillon qui lui serrait la gorge puis il se débarrassa de ses boutons de manchettes dont leur triste sort finit dans la fontaine en contre bas de la terrasse. Sa chemise entrouverte, sa veste de costume sur l’épaule, l’Allemand se rapprocha d’Oxanna, le regard brûlant d’impatience, le sourire respirant la connerie. « Chérie, tu es trop bien habillée. Je te fais confiance pour m’arranger tout ça. J’ai ouïe dire que tu n’avais pas eu un passé si innocent que ça. Ce soir, sois cette Oxanna inconnue à mes yeux, sois cette Oxanna du passé et… Amusons-nous au moins pour cette fois. »


    Ka Pua Maila I Ka Mauna

    There is pleasure in the pathless woods, there is rapture on the lonely shore, there is society where none intrudes. By the deep sea and the music in its roar. I love not man the less, but Nature more.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: royals + VONBODMAN-STERLING   royals + VONBODMAN-STERLING EmptyLun 9 Fév 2015 - 16:25

Oxanna Sterling-Woods
Oxanna Sterling-Woods
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 29
Date d'inscription : 17/11/2014
Prénom : Isa
Célébrité : Adelaide Kane
Crédit avatar : razowski (chacha)
Messages : 1171
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : sa collection de talons hauts
Orientation sexuelle : Asexuel(le)
Etudes/études passées : Sociologie + 4e année
Job/Métier : héritière
Adresse de résidence : westwood
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

royals + VONBODMAN-STERLING Empty

   « J’ai envie de retirer le balai qui reste coincé entre le cul de ces mégères » S’insurge Charly, cause l’hilarité chez Anna. « J’ai envie de casser tous ces petits doigts en l’air. » S’emporte le bellâtre dans un coup de théâtre. « J’ai beau faire partie de ce monde, je refuse de me contraindre à respecter un comportement excessif qui pue l’hypocrisie et tout ce qui va avec. Toutes ces règles censées dicter notre rang social, elles sont toutes dépassées, nous ne sommes plus au XVIII siècle. » Mademoiselle Sterling ne peut s’empêcher de remarquer que les règles d’accouplement archaïques dont ils font l’objet seraient les premières à renier, plutôt que de choquer la bourgeoisie et leurs manières. Malheureusement, refuser cette union serait probablement la goutte qui ferait craquer la paix entre Jeremy Sterling et sa fille.  « J’en ai marre de devoir paraître lisse, ce n’est pas moi. Toutes ces personnes à l’intérieur, est-ce qu’ils connaissent seulement autre chose que notre titre ? » Le souffle de vie qui semble avoir été insurgé à Charly est contagieux et Oxanna a envie de révolte, de leur faire manger leurs diamants, de les écheveler d'une folie impensable. « Tu es une Alpha, je suis un Delta. Tu ne crois pas qu’il serait temps de montrer à ces meringues décolorées ce que nos confréries savent faire de mieux ? »  Les grands discours de Charly éveillent l'ancienne Anna qui dors depuis trop longtemps. L'extravagance, c’est son second prénom. Il fut un temps où elle était la vie des fêtes, toujours plus brillante que ses compagnons, n’ayant pas à se soucier des règles et des ragots. « J’ai pas de limite, je n’ai aucune morale. Ce soir, j’ai envie d’agir comme un goujat, j’ai envie de choquer et je me fiche bien de ce que papa dira. » Lance Charly, ayant balancé son noeud papillon dans la fontaine, ayant renvoyé ses bonnes manière. Toute cette énergie rebelle ne fait qu’accentuer les désirs de révolte bien enfouis sous la façade d’Oxanna. « Chérie, tu es trop bien habillée. Je te fais confiance pour m’arranger tout ça. J’ai ouïe dire que tu n’avais pas eu un passé si innocent que ça. Ce soir, sois cette Oxanna inconnue à mes yeux, sois cette Oxanna du passé et… Amusons-nous au moins pour cette fois. » Buvant les paroles de Charly, rien ne pourra plus retenir la Oxanna de ses quinze ans, celle qui savait créer un scandale tout comme vider la carte de crédit de son père. « Oh, tu ne connais pas le monstre que tu as réveillé, darling. Ils vont parler de cette soirée pour la prochaine décennie, je peux te le garantir. »  Mademoiselle Woods s’étire le bras pour voler un couteau sur la table la plus proche. Les manches en dentelle de sa robe sont charcutées avec violence, l’ourlet est raccourci en un coup de couteau. Elle sors de sa pochette un rouge à la lèvres flamboyant et un crayon noir, accentuant ses lèvres et ses yeux comme si elle avait l’intention d’assister à un concert de musique rock. Les pièces d’identité et cartes de crédit qui peuplaient son sac à main son glissés avec classe dans son soutient gorge. Le sac à main balancé dans un buisson. Ce sera le genre de soirées où mademoiselle Sterling aura besoin de ses deux mains pour orchestrer tout ça. « c’est mieux ? » Demande Oxanna, un regard de prédateur au visage. Elle avance comme un félin en chasse, subtilisant une bouteille de champagne de l’autre côté du bar extérieur, à l’insu du serveur, revenant vers Charly, des bulles plein la gorge. « Un peu de courage liquide avant de choquer les masses ? » Lance Anna en lui tendant la bouteille, profitant de la liberté de ses mains pour monter sur le bar et une fois debout faire éclater les verres de ses escarpins comme des milliers de cristaux tranchants. « Je t’ai déjà dit que j’ai un penchant pour la destruction. » Sourit malicieusement Oxanna, prenant la main tendue de Charly pour redescendre en toute classe du bar sous le regard choqué du serveur.


nothing scares me anymore
⊹There she was my new best friend. High heels in her hands, swayin' in the wind While she starts to cry, mascara runnin' down her little Bambi eyes (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: royals + VONBODMAN-STERLING   royals + VONBODMAN-STERLING EmptyLun 18 Mai 2015 - 23:38

Mana'arii Baldwin
Mana'arii Baldwin
À votre service
À votre service
Age : 24
Date d'inscription : 21/04/2014
Prénom : Razowski
Célébrité : The Great Woolston
Crédit avatar : Feu Ardent (a) endlesslove (s)
Messages : 3244
Nationalité / origines : Américain. Il est né à Honolulu mais il a passé toute son enfance et son adolescence sur Maui, une île de l'archipel d'Hawaï
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Il est en deuxième année d'histoire. Il voudrait se spécialiser dans l'étude des peuples d'Océanie.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

royals + VONBODMAN-STERLING Empty

Ce que Charly préférait par-dessus tout lorsqu’il côtoyait Oxanna, c’était qu’elle n’était jamais à court de surprises et cette soirée en était la preuve. Bien-sûr, il avait déjà vécu aux côtés de la sulfureuse Anna, celle du passé, celle qui n’hésitait pas à prendre les devants de sa vie plutôt que de boire les paroles de son paternel. Il l’aimait bien cette Anna et parfois, elle lui manquait. Mais le jeune homme savait également quels dégâts elle pouvait causer, quels problèmes elle pouvait créer. Pourtant ce soir, il avait décidé de la réveiller et c’est le sourire aux lèvres qu’il suivait sa promise jusqu’à la salle de réception. « Cette partie de ta personnalité m’a beaucoup manqué tu sais ? Tu penses bien que je vais en profiter. » L’Allemand glissa un rapide clin d’œil à sa complice avant d’imiter ses précédents gestes. Il se débarrassa de tout ce qu’il considérait comme « tape à l’œil », abandonnant ainsi ses boutons de manchette appartenant à ses ancêtres, sa cravate hors de prix, ses chaussures luisantes et sa montre offerte par des associés de son père. Charly jubilait à l’idée qu’on les voit tel un couple maudit ayant ruiné une des soirées les plus importantes de l’année. D’un geste rapide, il déchira à son tour ses vêtements, laissant gésir les manches de sa chemise dont il ouvra tous les boutons. D’une certaine façon, il se sentait assez Rock ‘N’ Roll et il eut une rapide pensée pour son meilleur ami Lysander qui serait probablement très fier de lui. « On est trop sexy pour eux je crois… » Charly leva les yeux au ciel avant de se diriger vers le buffet hors de prix. Une bouteille à la main, il observa l’étiquette puis s’exprima alors haut et fort : « Domaines des Ormes… Je crois que je possède ce vignoble. »  Il but quelques gorgées de cet alcool qu’il jugeait aphrodisiaque avant balancer la bouteille contre le mur qui lui faisait dos. Celle-ci explosa en mille morceaux alors que le liquide s’écoulait déjà contre la nouvelle tapisserie de la pièce. « Oups. » se manifesta Charly avant de s’approcher des invités dont le regard était pétrifié. « Que ça soit clair pour tout le monde, je vous interdis de boire ce vin qui m’appartient à moi et à moi seul. Lâchez vos verres ou je promets de le faire à votre place. »
Explosif, c’était le mot qui qualifiait le mieux Charly à cet instant précis. Le temps de quelques minutes, il revisita chaque moment important de sa vie, il revit alors son père et ses règles qu’il avait été obligé de suivre depuis sa naissance. Il revit aussi la jeune Oxanna, sa future épouse, celle qui était censé l’accompagner pour régner sur « l’empire ». Mais, Charly aimait sa vie avec ses côtés misérables et fabuleux à la fois. « En fait, ce que je n’aime pas c’est vous. » finit-il par avouer à tous ceux qui avaient encore eu le courage de rester. « Vous dîtes tenir un rang mais tout ce que vous savez faire c’est vous rendre pitoyables. Vos valeurs ne sont que des chimères, elles existent uniquement pour que vous puissiez faire bonne impression. En fait, vous êtes tous des cons, des incapables. » L’Allemand saisit alors le verre d’un puissant businessman qui se trouvait à sa droite puis s’exclama à nouveau : « A vous ! Cas désespérés peuplant une ville toute aussi désespérante ! Mais surtout à nous, ma future femme et moi pour notre classe, notre sincérité et notre savoir vivre. Prost ! »


    Ka Pua Maila I Ka Mauna

    There is pleasure in the pathless woods, there is rapture on the lonely shore, there is society where none intrudes. By the deep sea and the music in its roar. I love not man the less, but Nature more.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: royals + VONBODMAN-STERLING   royals + VONBODMAN-STERLING EmptyVen 29 Mai 2015 - 0:54

Oxanna Sterling-Woods
Oxanna Sterling-Woods
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 29
Date d'inscription : 17/11/2014
Prénom : Isa
Célébrité : Adelaide Kane
Crédit avatar : razowski (chacha)
Messages : 1171
Nationalité / origines : américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : sa collection de talons hauts
Orientation sexuelle : Asexuel(le)
Etudes/études passées : Sociologie + 4e année
Job/Métier : héritière
Adresse de résidence : westwood
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

royals + VONBODMAN-STERLING Empty

Alors que la destruction est imminente, Charly ouvre ses lèvres aristocrates pour officialiser la métamorphose qui se déroule devant ses yeux. « Cette partie de ta personnalité m’a beaucoup manqué tu sais ? Tu penses bien que je vais en profiter. » Et Anna est gratifiée d'un clin d'oeil de la part de Von Bodman, qui suis le même chemin vers la semi-nudité. Ces vieux capitalistes vont avoir une crise de coeur au beau milieu du buffet. Oxanna Sterling, en chair en lambeaux. Qui aurait cru voir le retour de l'enfant rebelle. La princesse de la haute société se transforme en délinquante alors que son cavalier passe de prince à vandale. « On est trop sexy pour eux je crois… » S’exclame Charly, provoquant l’hilarité de sa compagne qui fait connaissance avec une bouteille de champage, la baladant de sa main droite à ses lèvres. « Il n’ont jamais rien vu comme toi et moi. » Conclut Oxanna, remontant ses jupes sans pudeur. Elle admire alors que Charly s’éternise dans une tirade. Le vin semble lui monter à la tête, lui donner des idées effrontées. Ça amuse Anna, qui le suit vers la salle de réception, alors que les gens bien comme il faut reculent à leur passage.

Les lèvres d’Oxanna Sterling sont collées au goulot d’une bouteille alors que Charly emmerde l’univers « Que ça soit clair pour tout le monde, je vous interdis de boire ce vin qui m’appartient à moi et à moi seul. Lâchez vos verres ou je promets de le faire à votre place. » Et c’est à ce moment qu’Oxanna envoie balader de sa main vide les coupes encore aux mains des invités. Et le verre s’écrase au sol en mille cristaux tranchants, sous les cris aigüs des dames. Elle se fait l’instrument des mots de Charly, femme soumise, fille indomptable. « En fait, ce que je n’aime pas c’est vous. » Geule Charly sous les regards offusqués, sous les bouches ouvertes d’indignation. « C’est outrageux. » Crie une vieille dame. « Ces enfants n’ont aucunes manières. » sussure plus fort qu’il ne voudrait, un homme en beaux habits. « Quel affront. » s’indigne un organisateur. Oxanna les toise, comme s’ils n’étaient que de la vermine. « Vous dîtes tenir un rang mais tout ce que vous savez faire c’est vous rendre pitoyables. Vos valeurs ne sont que des chimères, elles existent uniquement pour que vous puissiez faire bonne impression. En fait, vous êtes tous des cons, des incapables. » « T'en fais pas, darling. Dans quelques années, ils travaillerons tous pour nous, ils seront à nos pieds et on pourra les écraser comme les insectes qu'ils sont. À mort leurs fausses morales. » S'exlamme Oxanna, maintenant deboût sur une chaise, ayant terminé sa bouteille. la levant au ciel, préméditant le toast endiablé du fils Von Bodman. « A vous ! Cas désespérés peuplant une ville toute aussi désespérante ! Mais surtout à nous, ma future femme et moi pour notre classe, notre sincérité et notre savoir vivre. Prost ! » Et Oxanna descends de son podium pour trinquer avec Charly d’un verre abandonné par ci par là. Manquerais plus qu’une lignée de coke sur le coin de la table et ça tuerais les derniers invités qui sont probablement figés sur place, rendus immobiles par la stupeur.

Et malgré son corps qui commence à chatouiller à ses extrémités, Oxanna est encore assez alerte pour remarquer les deux grands baraqués tout habillés de noir qui s’approchent à pas de dinausores. Il semblerait que finalement, quelqu’un s’occupe de la sécurité, ici ce soir. « Charly... » Questionne à mi-mots Oxanna, en accompagnant ses paroles d’un geste du doigt vers les chiens de gardes, préférant lui laisser choisir la suite. Ils pourraient fuir, s’échapper, pour continuer à festoyer loin de ces gens détestés. Ils pourraient se tenir deboût et se battre pour leurs idéaux, quitte à finir la soirée en taule à attendre deux paternels enragés. Peu importe, Anna se sens intouchable, indestructible. C’est peut-être le vin, le champagne, qui coule maintenant dans ses veines, ça lui rappelle de vieux abus, cette sensation d’être loin de tout, de ne plus toucher au sol, de ne plus avoir mal, jusqu’au noir total, jusqu’à ces nuits dont elle ne connait pas la fin. Mais ce soir, rien ne peut l’arrêter.


nothing scares me anymore
⊹There she was my new best friend. High heels in her hands, swayin' in the wind While she starts to cry, mascara runnin' down her little Bambi eyes (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: royals + VONBODMAN-STERLING   royals + VONBODMAN-STERLING Empty

Contenu sponsorisé

royals + VONBODMAN-STERLING Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
royals + VONBODMAN-STERLING
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» royals + VONBODMAN-STERLING
» And we'll never be royals ➹ JUDAH & SOMEONE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers: