-82%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
19.90 € 110 €
Voir le deal

Partagez
 

 just another day without you (jordan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: just another day without you (jordan)   just another day without you (jordan) EmptyDim 21 Déc 2014 - 17:57

avatar
Invité
Invité

just another day without you (jordan) Empty

LUKAH T. FOSTER & A. JORDAN ANDERSON

Mes semelles foulent le bitumes librement. Pas de chaines, pas de portes scellées. Pas d'entraves à la liberté. Une liberté que je devrais savourer mais que j'ai du mal à goûter. Parce que je n'en ai pas l'envie, la volonté. Parce que je préfère me terrer, plutôt que d'en profiter. Trop heureux de me complaire dans la douleur ou trop malheureux pour encore savoir comment atteindre le bonheur. Je ne sais plus. Tout a perdu de sa saveur, de son sens. Et j'erre, j'erre dans les rues de Los Angeles à la recherche de cette adresse sur un bout de papier que j'ai obtenu grâce à une secrétaire un peu trop manipulable de l'université. Son immeuble, quelques escaliers et me voilà sur le pallier, posté devant une porte close sur laquelle je frappe trois coups. Les mains encore glacées de la fraicheur de l'hiver. J'attends. Un judas face à moi me souffle qu'elle n'ouvrira peut-être pas. Alors je tente un faible : « Aleksandra ? », en me disant qu'à moi, elle ouvrira. Et trop fièrement, qu'elle ne sait pas me dire non, qu'elle ne sait pas m'effacer de sa vie quand il lui a fallut une nuit, une nuit pour tout oublier, pour me quitter. Le silence est assassin. Je finis par me dire que malgré l'heure tardive, elle n'est pas chez elle, peut-être chez un autre, un autre que moi. Mais du bruit derrière la porte, me retient soudainement. M'intime de ne pas m'éloigner, de ne pas la laisser. « J'ai besoin de te parler … Ouvres moi ». S'il te plaît …Ouvres moi. J'ai besoin de te voir et de milliers d'autres choses que je ne t'avoues pas. Je suis sorti depuis quelques jours déjà de ma petite cellule provisoire et la seule chose à laquelle j'ai pensé, c'est elle. Savoir comment elle va, comment elle se sent, comment elle vit ce qu'il se passe. Effacer le souvenir de sa détresse lorsque je l'ai eu au téléphone la dernière fois …
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: just another day without you (jordan)   just another day without you (jordan) EmptyLun 22 Déc 2014 - 13:53

Athéna J. Shawn
Athéna J. Shawn
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Jade
Célébrité : Doutzen Kroes
Crédit avatar : (c) toxic heart
Messages : 2245
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Journaliste au LA Times
Dispo pour le rp : Oui

just another day without you (jordan) Empty

LUKAH T. FOSTER & A. JORDAN ANDERSON

Je ne dors pas. Je ne dors plus. Plus depuis des jours, des semaines... Plus depuis son appel. Ce fameux coup de téléphone qui m'avait tant chamboulée. La culpabilité ne m'avait plus quitté depuis ce jour-là. Tout comme l'insomnie d'ailleurs... Et puis il y avait la tristesse, la déception aussi. La tristesse de l'avoir perdu, de l'avoir entraîné dans tant de perturbations, tant de malheurs. La déception de ne pas être celle qu'il avait choisi, d'avoir été écartée, oubliée. Qui étais-je si je n'étais plus l'élue ? Où était ma place si ce n'était plus au creux de ses bras ? Je m'étais perdue en chemin et je peinais à me retrouver, aveuglée par cet amour qui semblait nous détruire plus qu'autre chose. Mais pourquoi devais-je vivre si ce n'était plus pour lui ? Lukah avait donné un sens à ma vie, sans lui, quel était mon but ? Je n'étais pas certaine de pouvoir supporter une existence où il ne serait pas là. Car chaque minute, chaque seconde qui passaient ne cessaient d'agrandir le manque qu'il laissait au fond de moi. Comment étais-je censée combler ce vide ? Je n'en savais rien...  Alors je continuais de souffrir en silence, dans mon coin. Je me repassais en boucle les récents événements en pensant trouver la solution miracle à mes problèmes. Mais au contraire, je ne faisais que m’enfoncer d'avantage dans l'abîme de mes regrets. Pourquoi n’arrivais-je pas à aller de l’avant ? Pourquoi n’arrivais-je pas à l’effacer de ma vie ? Je me sentais tellement coupable… Qu’avais-je apporté dans son existence si ce n’est de la souffrance ? J’avais la désagréable sensation d’être la source de ses problèmes, le frein à son bonheur. Et je ne pouvais vivre avec ce sentiment plus longtemps. Je devais disparaître, m’effacer de sa vie. Pour lui. Pour moi. Je devais réapprendre à vivre sans le jeune homme à mes côtés. Je devais taire mes sentiments pour pouvoir aimer à nouveau. Pour pouvoir continuer, pour pouvoir survivre… Je tentais de me convaincre que c’était mieux ainsi, que c’était pour son bien et pour le mien. Mais on ne peut oublier un amour aussi fort en un claquement de doigts. Je n’étais même pas certaine de pouvoir l’effacer un jour… Peut-être étais-je vouée à l’aimer pour l’éternité ? A souffrir jusqu'à la fin de ma vie de cet amour à sens unique. De cet amour qui ne peut voir le jour à nouveau. C’était injuste… Terriblement injuste. Mais je n’avais guère d’autres choix. Je ne pouvais plus être ce poids dans la vie du jeune Foster. Je n’en avais plus la force… Du bruit à l’entrée est alors venu interrompre le silence de la pièce, stoppant ainsi le fil de mes pensées moroses. Loin de me douter qu’il s’agissait de l’homme qui occupait toutes mes pensées derrière la porte en bois, je me levais péniblement un peu surprise d’avoir de la visite. La dernière personne venu me voir était Lysander, le frère jumeau de Lukah. Je devais admettre être encore étonnée de cette petite entrevue inattendue. Si Lukah semblait être un livre ouvert, Lys en revanche restait un parfait mystère pour moi. Alors que je me demandais qui venait interrompre ce moment de solitude quotidien, sa voix se fit entendre, m’immobilisant sur le champ. Mon sang se glaça de le savoir ici. Que faisait-il là ? Il n’aurait pas dû… Comment allais-je tenir s’il continuer à être présent ? Comment pouvais-je m’éloigner s’il revenait à chaque fois ? J’étais faible, bien trop faible lorsqu'il s’agissait de Lukah. D'un simple regard il pouvait tout remettre en cause. Mais nous ne pouvons plus continuer à ce jeu du chat et de la souris. C’était terminé. Notre histoire faisait partie du passé, encore plus maintenant qu’il en vivait une nouvelle. Il ne pouvait pas jouer sur deux tableaux, il n’en avait pas le droit. « J'ai besoin de te parler … Ouvres moi ». Je luttais. Luttais pour ne pas retomber dans ce cercle vicieux qui semblait nous coller à la peau. C’était si difficile, si douloureux… Mon cœur tambourinant dans ma poitrine me criait de lui ouvrir alors que ma tête me priait de ne rien faire. La passion face à la raison. Je laissais échapper un long soupir tandis que je m’adossais à la porte, ma tête venant cogner doucement contre le bois. Je ne savais que faire… Tiraillée entre deux sentiments contraires je ne parvenais plus à penser correctement. Alors que je décidais de m’éloigner il revenait à la charge, installant ces doutes que je redoutais tant. « Qu’est-ce que tu fais là Lukah ? Tu ne devrais pas être ici… » répondis-je, dans l’espoir peut-être de le faire partir. Mais en avais-je vraiment envie ? Non, évidemment que non. Il me manquait terriblement et j’étais soulagée de le savoir en liberté et non plus derrière les barreaux. Mais je me devais d’être forte et je n’étais pas certaine de parvenir à le rester en le voyant face à moi. Alors je gardais cette porte close, unique barrière entre lui et moi…


men made madness
Found myself just the other day in the backyard of a friends place, thinkin' about you, thinkin' of the crowd you're in. What you up too where you been ?
Revenir en haut Aller en bas
 
just another day without you (jordan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser