-29%
Le deal à ne pas rater :
Griffoir Lion pour chat
9.99 € 13.99 €
Voir le deal
-29%
Le deal à ne pas rater :
Griffoir Lion pour chat
9.99 € 13.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan   Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan EmptyMar 30 Déc 2014 - 15:05

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather

Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan Empty

Bienvenue en Terre d'Asile.
Violet & Logan.
fiche par ©century sex  

Les fêtes, ce n’est pas vraiment mon truc. Il y a toujours de la famille qui vient et c’est toujours trop. A mon habitude, je m’enfuyais dans ma chambre, laissant toute ma famille et même ma sœur en pleine fête. Seule ma jumelle me pardonnait pour l’instant, les autres boudent intérieurement mon absence. Je ne savais pas vraiment quoi faire pour passer ma soirée, ma sœur ne serait pas là tout le temps entre les moments de pause pour voir comment je vais, elle le ressentirait de toute façon si ça n’allait pas. Je me glissais à pas de souris jusqu’à la salle de jeux où il y avait les ordinateurs et les consoles de jeux pour prendre la Xbox ainsi que mon pc portable que j’avais laissé à un de mes frères pour qu’il puisse jouer en ligne avec ses amis. Je faisais limite mes courses jusqu’à ce que j’aperçois une ombre passé devant la fenêtre. Et en bon Marines qui soit, je ne peux m’empêcher de mettre le nez à la fenêtre pour voir. Une femme, petite et fine… une silhouette que je voulais bien reconnaitre. Je posais mon butin sur le bureau et ouvrit la fenêtre en grand pour y passer la moitié de mon corps vers l’extérieur pour attirer son attention : « Violet ! Violet, hey ! » appelais-je la jeune femme pour qu’elle vienne jusqu’à moi. On ne peut pas dire qu’elle n’est pas à l’heure, le timing est parfait. Je serais dans ma chambre, ça serait tellement plus périlleux pour venir jusqu’à moi. Et je ne voulais pas qu’elle risque de tomber de ma chambre. Je ne pouvais lui montrer le plaisir que je ressentais de la voir mais… je l’accueillais ouvertement. Et ceux, tout le temps qu’elle le voulait, surtout que je me doutais bien que si elle venait, ce n’était pas seulement pour me voir mais aussi fuir ses parents. Je la comprends, parfois moi aussi, ça me fait du bien de fuir ma mère. Celle qui se mets à couver son fils de 25 ans parce qu’il est « malade », sérieusement… La jeune femme s’approche enfin : « Passes par ici, ça sera mieux… » Je serre Violet dans mes bras pour la saluer avant de me pousser du chemin, reculant à l’intérieur de la maison pour laisser le passage à Violet dans le bureau.




smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan   Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan EmptyMer 21 Jan 2015 - 15:38

avatar
Invité
Invité

Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan Empty

J’ai eu mal au cœur, hier. Hier, ce n’était pas quelque chose de grand, presque même insignifiant. Mais j’ai eu mal dans mon intérieur. Et comme une ignorante que je ne suis pas vraiment, j’ai eu la bonne idée de le dire à mes parents. Ils ont cru à la mort, ils se sont affolés. Et moi j’ai ri, j’ai ri devant leurs yeux apeurés. J’ai fait semblant de ne rien ressentir, d’avoir oublié un peu la peur, d’être ailleurs. J’ai menti, comme je le fais depuis toujours, depuis la vie. Ils m’ont dit d’arrêter de le faire, de me taire. Mais j’ai encore laissé éclater mes éclats, de rire, cela va de soi. Ils ont voulu me piquer, essayer de m’apaiser. Matin et soir, pour tenter de me sortir du noir. J’ai fuis en début d’après-midi, prétextant une fatigue me forçant à me coucher. Oui, j’ai sauté par la fenêtre de ma chambre de princesse, me suis moi-même délivrée. Là, j’ai suivi mes propres pas, savais pertinemment qu’ils me mèneraient là où je ne parlerai plus de moi, ou de la maladie, mais c’est la même chose comme on dit.

Logan. C’est chez lui que je me suis retrouvée, chez lui que je tente d’entrer, par la fenêtre, une nouvelle fois, en bonne experte. « Violet ! Violet, hey ! » Mon minois se relève vers la voix, et mes prunelles croisent les siennes, illuminées, en moi se trouve l’impression étrange qu’il m’attendait. Ses bras m’accueillent de façon sereine, pour finalement s’éloigner et me laisser la place de rentrer dans l’habitacle. « Passes par ici, ça sera mieux… » J’entre et lui souris, tout simplement, presque bêtement. Je le regarde pendant quelques secondes, en silence, sans savoir si je dois m’expliquer. De toutes les façons, si je suis ici, c’est que ça ne va pas, c’est le cas, à chaque fois. Chaque journée, soirée, où je me permets de faire irruption dans sa vie, sa réalité. Alors c’est en soupirant de moitié, que je fini par lui avouer. « J’ai eu mal au cœur … » Et ils ont cru bon de commencer à me torturer. Ne voulant pas me laisser mourir en paix.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan   Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan EmptyVen 23 Jan 2015 - 15:20

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather

Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan Empty

Bienvenue en Terre d'Asile.
Violet & Logan.
fiche par ©century sex  

Je me demandais ce qui l’a poussé ce soir, à venir me voir, à venir se protéger du monde en mon étreinte, ma protection. Violet était si fragile, si peu attachée à la vie mais qui pour des raisons surement différentes des miennes, elle était encore là. Je la laisse entrer dans le bureau comme je le laisse entrer dans ma vie. Je l’observe pour décrypter un peu, je n’ose pas demander, je n’ai pas envie d’enfoncer le couteau dans la plaie. Elle semble si perdue, si proche de la chute. J’ai l’impression de me voir, il y a quelques années. La jeune femme finit par briser le silence qui s’était imposé entre nous, elle avait eu mal au cœur. Il a failli lâcher, elle a failli s’en aller. Je frissonne de savoir cela, parce que je me rends compte de la douleur que ça serait si ces parents n’auraient pas intervenus, s’ils n’avaient pas sauvés leur enfant. Je contourne la demoiselle pour fermer la fenêtre, prends tout ce qu’il me fallait et les glisse dans un sac à dos. Je l’enfile et je glisse ma main dans celle de Violet. « Viens, on va les oublier. » Tes parents, on les oublie. Ce soir, c’est toi. Moi. Nous, deux. Et sûrement quelques jeux, et quand je vois la grande assiette à présent à moitié pleine de petits sandwich, je quittais la jeune femme quelques secondes pour voler encore quelques trucs dans la cuisine, prendre une bouteille de soda, des verres qui remplissaient mon sac et tenant l’assiette d’une main, j’attire Violet vers l’escalier sous le bruit du repas de famille qui se passait dans la salle à manger. Une fois dans ma chambre, je pose tout sur mon lit. Je me rapproche de Violet, glisse un bras autour de ses reins, l’autre autour de ses épaules, je la tiens contre moi avec douceur. « Tu as bien fait de venir. » Ma joue contre son oreille, je la confortais quelques secondes. Réfléchissant à l’idée si la console de jeu pouvait lui convenir, en plus de ce qu’il y avait à manger.




smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan   Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan EmptyJeu 14 Mai 2015 - 12:06

avatar
Invité
Invité

Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan Empty

Mes pensées s’étiolent à mesure que j’affronte son regard, doux et plaisant, et je remercie celui qui m’a conduit jusqu’ici, ou presque, le hasard. Quand il attrape ma main, je me dis que je pourrai bien le suivre jusqu’à demain. Lui promettre de ne pas mourir, pas ce soir, et oublier ce qui fait de mon monde son côté le plus noir. « Viens, on va les oublier. » On pourrait, oui, c’est vrai, mais je me dis qu’on serait totalement hors de notre réalité. Si je le suis jusqu’à demain, je sais que mes parents seront là au matin. A vouloir me sauver, à faire ceux qui sont capable de tout solutionner.
Mais j’essaie d’omettre tout cela, de me concentrer sur mon ami, rien que ça. Alors j’observe ses doigts attraper de quoi nous faire manger pour le reste de la soirée, et un sourire vint se placer sur mes lèvres tandis que j’attends qu’il m’attrape à nouveau, afin de me mener quelque part où personne ne se souciera de mes maux. Ce qu’il fait, d’ailleurs, en me menant jusque dans sa chambre dans laquelle, déjà, se sent mieux mon cœur.
Une de mes mains se fraie un chemin jusque dans mes cheveux difficiles à dompter, tandis qu’il s’approche et me serre contre lui, je défaille et touche le fond, mon mal lui, est si profond. Mes doigts finalement courent dans son dos, dociles et éduqués, restent dans quelque chose qui frôle le respect. Mes prunelles, affectueusement, reconnaissent les siennes, et dans un silence suprême, dont je me délecte si bien, j’attends. « Tu as bien fait de venir. » Son visage finalement contre le mien, ses lèvres murmurant à mon oreille, et cette impression que ça ira, même si la mort viendra, ça ira.
Bien évidemment j’aurai pu choisir de m’exploser le crane, de tenter, ne serait qu’un peu, le diable. Mais le fait est qu’aujourd’hui j’ai préféré le calme. Je me détache de lui, et puis dans un mouvement que je trouve presque trop naturel, je m’assoie sur son lit, en souriant, me complaisant d’être dans son réel. A défaut d’être dans une vérité, que mon esprit endommagé avec l’alcool et la drogue aurait imaginée, monté de toute pièce, le spectacle de ce moment où enfin, je les quitterai. Et quand je me dis, qu’il va souffrir, lui aussi, je réalise, que mon choix, de me trainer jusque-là, était peut-être mauvais, seulement, je n’ai pas pu m’en empêcher. Je vais mourir et il le sait, je devrai m’en vouloir d’être totalement accroc à notre amitié. « Raconte-moi quelque chose, peu importe, n’importe quoi. Réel ou pas. Juste, dis-moi, que la vie vaut le coup, parfois. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan   Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan EmptySam 13 Juin 2015 - 10:59

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather

Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan Empty

Bienvenue en Terre d'Asile.
Violet & Logan.
fiche par ©century sex  

Violet Dawson… une amitié… qui dure et qui ne juge pas. Je connais parfaitement l’état d’âme de mon amie, de son envie de mourir, de quitter ce monde qui semble la faire souffrir. Et je compatis presque à ce qu’elle ressentait car j’ai ressenti la même chose quand j’étais en mission.

Alors, je la regarde avec douceur, je m’occupe d’elle presque comme si je prenais soin de ma propre sœur. Car c’est différent, Violet est différente et à la fois parfaite. Une perfection brisée par la souffrance. Et à nouveau, elle démontre en quelques mots ce dont il se doutait :

« Raconte-moi quelque chose, peu importe, n’importe quoi. Réel ou pas. Juste, dis-moi, que la vie vaut le coup, parfois. »

Je repense à ce moment. Ce moment où j’ai eu envie de charger cette arme qui reposait sagement dans son étui, la charger pour en finir. J’ai retiré de nombreuses vies pour mon pays, pour des ordres dont je n’ai jamais contesté la légitimité.

Je repense à cette pensée qui a ranimé mon désir de rester en vie. Mon désir de rester pour des raisons auxquelles on ne pense pas forcément quand on souffre et pourtant, qui nous rendraient égoïstes.

« L’amour… » Mes lèvres s’expriment ouvertement sans vraiment à chercher à expliquer pourquoi ? Comment ? Simplement, ce mot devait vibrer dans l’âme de Violet.

Pourquoi lui donner tout alors qu’elle devait simplement décliner ce mot en tous ses sens pour comprendre pourquoi elle devait rester.

L’amour, l’amitié…
L’amour fraternel…
L’amour parental…
L’amour, le véritable, celui ou celle qui t’attend…


« Tous les gens à qui tu assimiles ce mot. C’est à ça qu’il faut penser. Même si tu souffres, ce serait égoïste de faire souffrir les gens avec toi. Bat-toi juste pour aller mieux. C’est comme ça que ça marche. »

Encore vague… mais je ne peux pas lui mâcher le travail. Je ne peux pas lui dire ouvertement ce que je pense. Je ne veux pas me trahir. Je ne veux pas qu’elle comprenne que ce que je lui dis c’est ouvertement ce que j’ai vécu.

Je pose les affaires sur mon bureau, la grande assiette sur mon lit, je nous sers de quoi boire avant de m’asseoir sur le lit aux côtés de Violet. Je bois lentement.  




smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan   Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan EmptyDim 19 Juil 2015 - 17:03

avatar
Invité
Invité

Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan Empty

Quand je lui demande de me trouver une raison de croire en la vie, je réalise qu’il se plonge dans ses souvenirs, dans son esprit. Mes prunelles ne lâchent en aucun cas son regard, parce que je m’y accroche sans penser au poids que ça peut mettre sur ses épaules déjà trop abimées. Je me sens comme une égoïste et je ne peux m’en empêcher, j’ai toujours eu cette drôle de façon de me comporter. Depuis qu’on m’a dit que mon cœur finirait par exploser. Personne, personne ne sait à quel point bon dieu, je me hais …

« L’amour… » Est un mensonge, une illusion, quelque chose crée afin de faire souffrir toute une société. Je ne vois pas en quoi ça vaut le coup, en quoi ça peut m’aider. Je suis mariée avec ma maladie et ce depuis trop d’années. Il me dépeint des chimères, une chose que certains attendent à coup de prière. L’amour … C’est une des premières raisons qui fait que je ne vois pas pourquoi continuer. Si les gens m’aiment, alors ils auront mal, quand la faucheuse me prendra, parce qu’il n’y a pas d’autre issue que celle-là.


« Tous les gens à qui tu assimiles ce mot. C’est à ça qu’il faut penser. Même si tu souffres, ce serait égoïste de faire souffrir les gens avec toi. Bat-toi juste pour aller mieux. C’est comme ça que ça marche. » Mon esprit semble être pris d’assaut par une épaisse fumer, j’ai du mal à comprendre, peut-être aussi à assimiler. Je me souviens de mes nuits à l’hopital, je me rappelle des larmes de ma mère. De l’argent de mon père qui ne pourra jamais m’aider. J’en viens à la drogue, à l’alcool … Et je me dis, qu’il n’y a que mes parents à mettre dans cette catégorie.

Et quand je le vois nous servir à boire, poser la nourriture sur le lit, j’incline le visage et pince les lèvres avant de lui demander, comme une fille qui apprend tout juste à marcher, qui n’a aucune idée de comment les sentiments peuvent fonctionner. « Mais puisque mon cœur va lâcher, à quoi bon faire souffrir mes parents, à quoi bon essayer ? » Puis … « Les personnes qui m’aiment … » Tout le monde sait, même ceux ignorants que je vais crever que « Je ne suis pas la fille la plus aimable qui soit. » Je préfère la haine à l’amour, rien que ça. Je ne décevrai personne de cette façon là.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan   Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan EmptyVen 31 Juil 2015 - 2:15

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather

Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan Empty

Bienvenue en Terre d'Asile.
Violet & Logan.
fiche par ©century sex  

C’est la première idée qui m’est venue. L’amour pour ma famille… particulièrement pour ma sœur. Je sais que c’est bizarre venant de moi mais j’ai été honnête quand elle m’a posé la question. Si je reste, c’est pour éviter de faire encore plus de mal à ma famille. Ils doivent subir mon état d’esprit totalement différent de l’homme qu’ils ont connu, je ne peux pas leur imposer de me perdre totalement. Même si je voudrais retourner en mission, même si je voudrais retrouver l’homme que j’étais. Mais c’est impossible…

J’espère que mes mots ont su trouvés le bon sens dans l’esprit de Violet. Quand je la regarde, j’essaie de lire en elle. Mais ce n’est pas facile. J’ai du mal à me comprendre moi-même alors comprendre les autres ? Violet finit par me répondre… « Mais puisque mon cœur va lâcher, à quoi bon faire souffrir mes parents, à quoi bon essayer ? » avoue-t-elle. « Les personnes qui m’aiment … » Oui, il y en a. J’en suis certain. « Je ne suis pas la fille la plus aimable qui soit. » Si je n’étais pas aussi nul pour montrer mes sentiments, mes yeux rouleraient dans leur orbite d’exaspération.

Je bois une gorgée de ma boisson puis lui réponds : « Certes… mais avec moi, ce n’est pas la fin du monde. Avec d’autres aussi. Et quoi qu’on puisse dire, tes parents t’aiment, qu’ils veuillent bien l’avouer ou non et, malgré nous, on respecte les sentiments des autres en ne les brisant pas davantage… » . Je prends un peu de quoi manger puis pose mon dos contre le mur, toujours assis sur le lit.

« Ton cœur va lâcher… Est-ce vraiment une raison pour t’enfoncer ? » dis-je sans me rendre compte si mes mots sont bons ou pas.





smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan   Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan Empty

Contenu sponsorisé

Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mi casa, es tu casa. - Violet & Logan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser