-33%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC HP 27xq 27″ QHD Noir
199.99 € 299.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 YOU DA ONE + Morgan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: YOU DA ONE + Morgan   YOU DA ONE + Morgan EmptySam 3 Jan 2015 - 18:55

avatar
Invité
Invité

YOU DA ONE + Morgan Empty

LEWIS ∞ MORGAN
You the one that I dream about all day. You the one that I think about always. You Are The One So I Make Sure I Behave!
Noël, l’une des périodes de l’année que je préfère car très festive. Nous nous sommes bien amusés hier soir, ma famille et moi. Nous étions tous au complet, même ma mère a pu faire le déplacement alors qu’elle offrait un concert l’après-midi même à l’autre bout de la planète. C’est-à-dire qu’elle n’aurait raté ce réveillon pour rien au monde puisque c’est la seule fois dans l’année où nous sommes tous réunis. Les cadeaux ont été nombreux, l’alcool également et nous avons fait la fête chez moi, dans ma villa, jusqu’au bout de la nuit. Avec très peu d’heures de sommeil je ne pouvais cependant pas balayer mes engagements pour le vingt-cinq décembre. Je ne fêterais pas Noël avec mes mais, non, mais la manière dont je vais le partager me plait davantage encore. Je suis parvenu à convaincre une association qui vient en aide aux sans-domiciles fixe de faire un geste pour les fêtes de fin d’années, j’ai donné beaucoup d’argent pour pouvoir louer une grande salle de musique et acheter un petit quelque chose à chaque personne en difficultés qui viendra en cette fin d’après-midi. Et je ne me suis pas trompé, ils sont nombreux à avoir fait le déplacement, effrayés les uns des autres et tous gênés de devoir accepter qu’on leur tende la main. C’en est émouvant et je ne peux retenir ces larmes qui me submergent. Heureusement que je suis encore en coulisse, je n’aime pas montrer mes sentiments de cette manière. Il est en tout cas temps de venir tous les saluer, leur distribuer le repas que j’ai commandé pour tout le monde et commencer à fêter, tous ensemble, ce que je considère comme étant le véritable esprit de Noël.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: YOU DA ONE + Morgan   YOU DA ONE + Morgan EmptySam 3 Jan 2015 - 22:58

avatar
Invité
Invité

YOU DA ONE + Morgan Empty

YOU DA ONE + Morgan Tumblr_n06ndkd1iI1qhmo8oo5_250
Morgan & Lewis

YOU DA ONE + Morgan Tumblr_ml0wa7qXsn1qca9vlo1_250



Morgan avait beau mettre de la distance entre la villa Leonetti et lui, son mal être augmentait. Il roulait sans même savoir où aller. Il ne pouvait pas retourner à la chambre d’hôtel que lui louaient son oncle et sa tante, encore moins accéder à sa chambre à la résidence des Phi. Eulalia n’était pas chez elle, et il n’avait pas la clef de son appartement. En fait, le seul qu’il voulait voir était Lewis, tout en le redoutant. Un battement cil, et les larmes débordèrent, brulant ses joues. Arrêté à un feu rouge, il les essuya rageusement avant d’attraper son téléphone pour composer le numéro de Lewis, mais l’écran s’alluma et sa sonnerie retentit. Sa tante tentait de le contacter pour la quatrième fois. Morgan raccrocha et souffla un bon coup pour se calmer. Une part de lui ne voulait pas déranger Lewis. Il passait la soirée de Noël dans une salle et donnait un mini concert pour des personnes défavorisées. Un geste noble de sa part. L’Italien était fier de lui, et se sentit encore plus mal. Le feu passa au vert, et Morgan redémarra, plaquant son téléphone contre son oreille. Mais ça sonnait dans le vide. À l’heure qu’il était, Lewis devait être sur scène, depuis déjà un moment. Il tomba donc rapidement sur son répondeur.  

- Lewis ? C’est Morgan, je… ça c’est pas passé comme prévu
, annonça-t-il, la voix tremblante. On peut se voir ?

Mais soudain, une voiture arriva sur sa droite en grillant un stop. Morgan jura et freina d’un coup sec en donnant un coup de volant à gauche. Heureusement les rues étaient désertes, et personne n’arrivait à contre sens. Quelque peu choqué, Morgan s’arrêta sur le bord de la route, et récupéra son téléphone sous le siège passager. Merde.

- Euh… je suis sur la route. Rappelle moi quand tu peux s’il te plait.  

Morgan raccrocha et se remit en route, roulant prudemment. Il ne manquerait plus que ça, qu’il ait un accident ! Il était à au moins une demi-heure de South Central en partant de Santa Monica, ça n’était pas le moment de se déconcentrer. La sonnerie de son téléphone retentit une nouvelle fois, alors qu’il pénétrait enfin dans Los Angeles. Il jeta un simple coup d’œil, mais constata que c’était son oncle. Ça, ça craint !. Qu’est-ce que Gia avait bien pu leur dire ? Morgan laissa donc sonner, mais un petit bip bip le coupa à sa place. Plus de batterie. Au moins il ne se ferait plus embêter. Il trouva finalement la salle quelques minutes plus tard et entra, à peine conscient de l’image qu’il dégageait.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: YOU DA ONE + Morgan   YOU DA ONE + Morgan EmptyDim 4 Jan 2015 - 17:56

avatar
Invité
Invité

YOU DA ONE + Morgan Empty

LEWIS ∞ MORGAN
You the one that I dream about all day. You the one that I think about always. You Are The One So I Make Sure I Behave!
J’ai la pression parce que j’ignore comment ces personnes dans le besoin peuvent percevoir le fait que je sois présent ce soir pour eux. Sont-ils émus ? Heureux ? Ont-ils l’impression que je cherche à me servir de cet événement pour ma popularité ? Je n’espère pas car je suis réellement présent ici par bonté de cœur, cette même bonté qui m’a poussée à mettre généreusement la main au portemonnaie pour la construction d’un centre accueillant les personnes en difficultés gratuitement ou à moindre frais. Personne ne devrait dormir dehors et vivre dans la misère, encore moins à cette période de l’année où le froid est l’une des principales causes de mortalité dans cette communauté de personnes dont la vie a arrêté de sourire. Je me suis inquiété pour rien car ils me réservent un accueil au top, qui me gênerait presque. Je prends rapidement part au buffet pour aider les bénévoles qui se chargent de servir les repas, n’hésitant pas à mouiller le maillot en allant chercher dans le camion des ressources supplémentaires pour de nouveau cuisiner à manger. Nous n’attendions pas autant de monde. Je sens mon portable vibrer dans la poche de mon jean mais je n’y prête pas attention, depuis que j’ai coupé les vibrations provoquées par mes notifications twitter je suis bien plus tranquille et je sais que lorsque mon téléphone fait du boucan c’est plus important. Ce n’est finalement qu’après avoir terminé de distribuer une bonne partie des repas que je m’offre cinq petites minutes pour attraper mon portable, c’est Morgan qui a essayé de m’appeler deux fois, il m’a laissé un message. « Lewis ? C’est Morgan, je… ça c’est pas passé comme prévu » Le sourire que j’arbore disparait bien trop rapidement à mon goût, j’entends à sa voix que quelque chose ne va pas. « On peut se voir ? » Je répondrais presque machinalement que oui en oubliant que nous ne sommes pas réellement au téléphone, un brusque bruit de frein vient m’hérisser les poils. J’ai le sentiment que quelque chose est arrivé et je ne peux pas savoir, rien faire et ça me panique. « Euh… je suis sur la route. Rappelle moi quand tu peux s’il te plait. » Ah non, il ne peut pas raccrocher, il ne peut pas me laisser après de tels bruits. Mon cœur s’emballe et tape tellement fort que je n’entends plus rien de ce qui m’entoure. Je suis pris par des sueurs froides, j’ai peur, peur qu’il lui soit arrivé quelque chose.

Je me retourne et la première chose que je vois me rassure, putain le con, je soupire, rassuré, alors que mes mains continuent de trembler et sans hésitations je me hisse parmi la foule, bousculant en m’excusant plusieurs personnes pour l’atteindre. Dès qu’il m’apparait suffisamment proche je lui saute dans les bras, le serrant fort contre moi comme pour m’assurer que tout va bien. « Ne refait plus jamais ça, j’ai eu si peur ! » Je relâche légèrement mon emprise pour qu’il puisse respirer car je le serre vachement fort mine de rien et en profite pour lui voler un baiser, rien à foutre du regard des autres.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: YOU DA ONE + Morgan   YOU DA ONE + Morgan EmptyDim 4 Jan 2015 - 20:02

avatar
Invité
Invité

YOU DA ONE + Morgan Empty

YOU DA ONE + Morgan Tumblr_n06ndkd1iI1qhmo8oo5_250
Morgan & Lewis

YOU DA ONE + Morgan Tumblr_ml0wa7qXsn1qca9vlo1_250



En pénétrant dans la salle, Morgan se retrouva face à des visages étonnés. Étonnés de voir débarquer un jeune homme à l’air paumé et à la chemise ouverte. L’Italien bredouilla des excuses, et commença à avancer entre les tables, à la recherche de Lewis. Tous ces gens avaient l’air heureux, bavardaient allègrement une fois la première gène passée. Tout ça grâce à LUI, à un chanteur qui leur avait donné un peu de son temps. Il le remarqua alors de dos au loin, son téléphone plaqué à son oreille. Oh non, n’écoute pas ça ! Morgan le vit finalement se retourner, pâle et l’air inquiet. Il voulait lui faire de grands signes, lui dire qu’il allait bien, mais Lewis le repéra presque aussitôt. Il s’approcha alors à grand pas, et de là où il était, Morgan pouvait voir ses mains trembler. Alors qu’un mètre seulement les séparait, il ne savait toujours pas si Lewis allait se prendre dans ses bras ou l’engueuler. Heureusement il choisit la première option, et Morgan s’y réfugia volontiers. Mais ce contact réconfortant lui fit monter une nouvelle fois les larmes aux yeux. Le visage caché dans le cou de Lewis, il les retint de toutes ses forces et les ravala.

- Ça va, parvint-il à articuler malgré la force dont Lewis le serrait. Je voulais pas te faire peur, j’ai rien.

Morgan esquissa un sourire quand il le relâcha finalement. C’était là qu’il aurait dû être dès le début de la soirée. Lewis lui vola alors un baiser, et Morgan se sentit bêtement rougir. Mais bien vite, il secoua la tête. Pas question de se donner en spectacle, ou de faire passer ses caprices avant tous ces gens qui comptaient sur Lewis.

- On parlera tout à l’heure… Il reste des choses à faire ? Je veux vous aider.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: YOU DA ONE + Morgan   YOU DA ONE + Morgan EmptyDim 25 Jan 2015 - 13:04

avatar
Invité
Invité

YOU DA ONE + Morgan Empty

LEWIS ∞ MORGAN
You the one that I dream about all day. You the one that I think about always. You Are The One So I Make Sure I Behave!
Je ne suis pas du genre stressé au quotidien mais ce message m’a vraiment fait flipper. Il aurait très bien pu avoir un accident de voiture avec de lourdes séquelles, il aurait pu y rester et je crois que je ne m’en serais pas remis. Nous ne sommes peut-être officiellement ensemble que depuis le dix décembre, un peu plus de deux semaines, mais je me sens très attaché à lui. Je ne me suis jamais senti aussi bien avec quelqu’un et le fait qu’il soit le premier garçon avec qui je décide de sauter un cap si important en me mettant en couple n’est qu’une preuve supplémentaire de cela. Me sentir aussi… Accro, à la limite d’être en danger me fait peur mais cette pression quasi-permanente est paradoxalement très appréciable. Le mec confiant que j’ai l’habitude d’être se brise rapidement et je panique, devrais-je partir à sa recherche ? Je ne sais même pas où il est… Et s’il était blessé, seul ? Il fait froid dehors et… Non, je ne peux pas le laisser tout seul. Mes jambes tremblent, mon cœur bat la chamade dans ma poitrine mais pas pour les raisons habituelles, je flippe comme jamais. Ce n’est finalement que lorsque Morgan me rejoint que je me sens rassuré, soulagé, mais pour l’heure je n’ai pas le temps de me concentrer là-dessus. Je lui saute dans les bras, le serrant très fort contre moi pour m’assurer qu’il soit bel et bien là. « Ca va ! » Et je l’engueule, j’ai été à deux doigts de la crise cardiaque ! « Je voulais pas te faire peur, j’ai rien. » Je relâche un peu la pression, recule d’un pas pour le contempler de haut en bas. Pas convaincu ! « T’es sûr que ça va ? Allons voir un médecin pour s’en assurer ! » Je n’oublie pas qu’il souffre d’une maladie qui l’empêche de ressentir la douleur, il est peut-être en train de faire une hémorragie interne et il ne le sait pas. « Laisse-moi attraper ma veste et on y va ! » Mon cœur bat tellement fort dans ma poitrine, je n’entends plus rien autour de moi, sonné et occupé par ce bruit irrégulier et incessant de battement. Rien à foutre des autres, j’ai besoin de l’embrasser et je n’hésite pas. J’oublie ce qu’il m’a confié hier soir au bal de Noël, j’oublie tout, je n’arrive pas à me concentrer sur autre chose que ce besoin de l’avoir à mes côtés. C’est vital, je ne suis pas encore rassuré, j’ai besoin d’être certain qu’il va bien. « On parlera tout à l’heure… Il reste des choses à faire ? Je veux vous aider. » Bon, il ne semble pas décidé à aller voir un médecin, je garderais un œil sur lui et relancerait le sujet si je vois qu’il en va pas bien. « On continue de servir les repas, et après… Tu pourrais m’aider à m’installer pour chanter ? » Avant cela, je n’ai pas oublié son message. « Quelque chose s’est mal passé avec ta famille ? » Je demande, soucieux.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: YOU DA ONE + Morgan   YOU DA ONE + Morgan EmptyJeu 19 Fév 2015 - 0:32

avatar
Invité
Invité

YOU DA ONE + Morgan Empty

YOU DA ONE + Morgan Tumblr_n06ndkd1iI1qhmo8oo5_250
Morgan & Lewis

YOU DA ONE + Morgan Tumblr_ml0wa7qXsn1qca9vlo1_250




Lorsque Lewis consentit enfin à s’écarter pour le laisser respirer, Morgan réalisa qu’il n’était pas prêt pour autant à lâcher l’affaire. L’italien sentait déjà venir la suite. Il n’aimait pas qu’on s’inquiète ainsi pour lui, ça le fatiguait, et le stressait plus qu’autre chose. C’était en partie pour cette raison qu’il parlait rarement de sa maladie, les autres arrêtaient de se comporter normalement avec lui. On le regardait comme s’il allait tomber à tout moment. Morgan soupira et leva les yeux au ciel quand Lewis se mit à paniquer.

- Du calme, répliqua Morgan d’un ton ferme en posant une main sur son avant-bras, avant qu’il ne se saisisse de sa veste. C’était juste un coup de frein, un crétin qui m’a coupé la route.

Certes, il s’était fait une belle frayeur, mais il n’y avait eu aucun choc. Et puis, il se sentait en sécurité dans les bras de Lewis, loin de tout. Il aurait aimé rester là toute la soirée, à embrasser son bel amant. Ils auraient dû passer un noël tranquille, ensemble. Egoïstement, Morgan aurait voulu l’avoir pour lui seul durant cette soirée, pour son anniversaire. Mais Lewis était un chanteur professionnel, il avait un grand cœur et voulait donner aux autres. Le Phi avait besoin de lui, maintenant. Mais alors qu’ils échangeaient un dernier baiser, Morgan se serra contre lui en inspirant un bon coup. Il arriverait bien à patienter un peu, à lutter contre sa volonté de lui demander de rentrer. Il se sentait coupable de ce qui venait de se passer avec Gia, et plus les minutes s’étiraient, plus ses pensées les hantaient. Il avait vraiment voulu faire un effort. Leur famille s’entendaient bien, pourquoi est-ce que ça coinçait autant entre eux ? Pourquoi donc l’avait-elle embrassé sitôt qu’il avait baissé sa garde ? Il refusait de croire qu’elle puisse avoir des sentiments pour lui, c’était inconcevable. Et dire qu’il avait failli se laisser aller... Morgan avait l’esprit lourd, mais il avait des repas à servir, et des gens à faire sourire. L’italien hocha la tête, ça ne lui semblait pas bien difficile comme programme. Le Phi allait se dirigeait vers la porte des cuisines, quand Lewis lui demanda s’il avait eu un problème avec sa famille. Levant les yeux vers lui, Morgan hésita une demi seconde. Il serait plus simple d’acquiescer.

- Avec Gia.

Morgan lui avait plus ou moins parlé de la demoiselle. Une amie de la famille avec qui il ne s’entendait pas toujours. Lewis savait qu’il était allé à reculons à cette soirée puisqu’ils étaient en froid. Mais Morgan était resté vague à ce sujet. Il se composa alors un sourire, et entra dans les cuisines, où les assiettes commençaient déjà à se dresser sous les doigts experts des cuisiniers.

***

Ça n’était finalement pas difficile. La bonne humeur de Morgan était revenue rapidement, il ne pouvait pas en être autrement tant l’ambiance était conviviale et joyeuse. Le cuisinier avait cessé de s’étonner de le voir prendre sans hésiter les assiettes parfois très chaudes. Les odeurs étaient délicieuses, faisaient gargouiller son ventre et lui faisaient prendre conscience qu’avec toute cette histoire, il n’avait pas diné. Tant pis, il attendrait la fin pour manger avec Lewis. Le plat principal venait d’être terminé et des bénévoles débarrassaient déjà les tables. Il avait été décidé que le concert débuterait quand seraient servis les desserts. Morgan, lui, était occupé dans un coin de la salle, où il avait trouvé une fillette en larme, au grand dam de ses parents. Armé d’un stylo bic, il s’était empressé de recouvrir le nappe en papier de divers dessins. Ses doigts s’activaient sans hésitation selon les moindres demandes de la petite fille, animaux, princesse, fleurs ou encore ses héros favoris. C’est ainsi que le trouva Lewis : tout sourire, penché au-dessus de la table pour dessiner un chat. Il dut alors délaisser la famille pour le suivre derrière le rideau qui cachait la scène. Il avait acquis quelques bases en sons et lumières lors de son stage, et ne serait donc pas complètement inutile. Il observa en silence le matériel mis à disposition, la tête posée contre l’épaule de son Apollon. Ses joues étaient colorées après avoir bu deux verres de vin rouge que le père de la fillette lui avait chaleureusement servi en insistant. Morgan avait l’impression qu’une douce chaleur l’enveloppait. Il était bien, tout simplement. Mais soudain, un hoquet lui échappa, et il leva les yeux vers Lewis avec un petit rire.

- Bon, c’est l’heure du dessert, souligna Morgan avec un pointe de sous-entendu coquin dans la voix.

Sa joue roula sur l’épaule de Lewis, et il y posa ses lèvres pour un chaste baiser. Mais un homme entra alors dans leur espace jusque-là privé et ce mis à brancher divers fils. Morgan afficha alors un air tout à fait innocent et alla à sa rencontre pour proposer son aide. Patience. Patience.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: YOU DA ONE + Morgan   YOU DA ONE + Morgan EmptyJeu 19 Fév 2015 - 19:21

avatar
Invité
Invité

YOU DA ONE + Morgan Empty

LEWIS ∞ MORGAN
You the one that I dream about all day. You the one that I think about always. You Are The One So I Make Sure I Behave!
L’inquiétude, ce n’est pourtant pas mon truc. On ne peut pas dire que je sois le garçon le plus stressé au monde. Je dirais même qu’on m’a à plusieurs fois reproché de prendre la vie de manière trop légère. Pourtant, avec Morgan tout est différent. Je m’inquiète pour lui, pas parce qu’il souffre… Enfin souffrir, je dirais plutôt le contraire dans son cas. Sa maladie ne lui permet pas de ressentir la douleur et même si on peut le voir comme un avantage dans certaines relations il demeure très dangereux de ne pas repérer les signes. Je ne suis pas encore habitué, je ne parviens pas à être suffisamment attentif pour voir, pour constater lorsque quelque chose ne va pas alors je monte en pression. J’ai peur, imaginez qu’il fasse une hémorragie interne et qu’il s’effondre dans mes bras ? Putain s’il lui arrive quelque chose je vais devenir dingue ! « Du calme » M’impose-t-il avec une fermeté que je lui ignorais jusqu’à présent. Simple et efficace puisque je ne tarde pas à me taire pour plonger mon regard dans le sien, pas rassuré pour autant. « C’était juste un coup de frein, un crétin qui m’a coupé la route. » Bon, s’il le dit, c’est probablement que c’est vrai non ? « Sûr à trois cent pourcents ? » Je demande une dernière fois avec un petit sourire tout mignon. J’ai besoin d’en avoir la certitude, je ne parviendrais pas à m’occuper des autres si mon esprit est ailleurs. « Hey, ne me fait plus jamais ça petit con ! » Je me permets d’ajouter en glissant frénétiquement ma main contre ma poitrine à l’endroit supposé où se trouve mon cœur. Je lui prends la main pour la plaquer à ce même endroit, le laissant entendre à quel point cet abruti donne la mesure là-dessous. « Tu le sens ? » Je demande, en caressant sa main tendrement. Nous échangeons un dernier baiser et je propose à Morgan de mettre la main à la pâte, à défaut de pouvoir nous offrir notre premier Noël en tête à tête. Avant cela, je me demande néanmoins d’où vient le problème, aurait-il parlé de moi à sa famille ? J’ai cru comprendre qu’ils ne sont pas vraiment ouverts, ceci expliquerait cela ? J’espère que non, je m’en voudrais tellement autrement. « Avec Gia. » Une jeune femme dont le prénom ne m’est pas inconnue. Morgan m’en a parlé à plusieurs reprises, pas le genre de personnes avec qui je m’entendrais bien. « Tu veux m’en dire plus ? » Je lui demande en me rapprochant à nouveau de lui, j’aimerais qu’il le fasse, d’autant plus qu’il a l’air drôlement embêté. Qu’a-t-il bien pu se passer ?

Il est maintenant temps que je me remette au boulot, il y a de quoi faire et j’ai des obligations. A contrecœur j’abandonne donc Morgan qui ne tarde d’ailleurs pas à être accosté par d’autres bénévoles. Il oubliera très vite le fiasco de son repas, surtout avec le travail qui nous attend. Occupés comme nous le sommes, les minutes ne tardent pas à s’écouler les unes après les autres, si bien qu’on pourrait avoir l’impression d’avoir été les victimes d’un joueur impatient, comme dans les sims lorsque vous faites avancer l’heure en accéléré. Cette fois je ne m’en plaindrais pas cela dit, il est l’heure pour moi de passer à la musique, ce que je fais de mieux, et qui de mieux que Morgan pour m’aider à me préparer en coulisse ? Je n’ose cependant pas l’interrompre, pas tout de suite, il est tellement mignon avec cette fillette, à lui dessiner de petits trucs pour lui faire retrouver le sourire. Il serait un bon père, il le sera oui ! Je me surprends à sourire bêtement, attendri par cette image de mon chéri avec un enfant, ce n’est que lorsqu’il me repère que je tâche de retrouver un air plus neutre, nous avons du travail. Arrivés en coulisse je ne tarde pas à jeter un premier coup d’œil à tous les fils qui sont en train d’être mis en place par les techniciens qui ont fait le déplacement gratuitement pour l’occasion. Morgan ne tarde pas à me rejoindre et le sentir adosser sa jolie petite gueule d’ange contre mon épaule fait s’emballer mon cœur. Cette fois je n’ai pas peur, je me sens juste… Terriblement bien, à ma place ! « Hey, abuse pas trop de l’alcool hein, j’veux que tu sois en pleine possession de tes moyens pour quand on rentrera… Je prévois de te faire couler un bon bain chaud et… » Je m’arrête volontairement, gardant la bouche entrouverte pour glisser ma langue le long de la commissure de mes lèvres. Lui laissant imaginer la suite. « Bon, c’est l’heure du dessert » Le petit coquin m’embrasse, un technicien nous interrompt. Merde, il tombe vraiment mal. Peu importe, j’ai envie de serrer mon copain dans mes bras et il n’y aucune raison pour que je me prive de cela. Je me retourne pour faire face à ce bel Apollon que je n’arrive encore pas à considérer comme mien, suis-je vraiment chanceux à ce point ? Pourvu que ce soit vraiment le cas. « Un bisou pour me donner du courage ! » Je quémande comme un enfant en glissant mes bras le long de sa taille pour le rapprocher et le serrer fort contre moi.


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: YOU DA ONE + Morgan   YOU DA ONE + Morgan EmptyDim 22 Fév 2015 - 21:21

avatar
Invité
Invité

YOU DA ONE + Morgan Empty

YOU DA ONE + Morgan Tumblr_n06ndkd1iI1qhmo8oo5_250
Morgan & Lewis

YOU DA ONE + Morgan Tumblr_ml0wa7qXsn1qca9vlo1_250


Morgan avait toujours été quelqu’un d’indépendant. Il vivait sa vie comme il le désirait, sans tenir compte des autres. D’ailleurs, il ne rendait de compte à personne. Il détestait qu’on le surveille ou qu’on lui pose des questions sur ses faits et gestes. À cet instant, Morgan n’avait qu’une envie : se braquer. Mais il ne voulait pas envoyer bouler Lewis alors qu’il s’inquiétait pour lui. Il se contenta alors de hocher la tête pour lui répondre que oui, il était certain d’aller bien. Il se laissa faire quand le chanteur prit sa main pour la poser contre son torse, et n’osa pas l’enlever. Sentir les battements de son cœur contre sa peau lui donner une sensation de brulure. Du moins il imaginait que se bruler les doigts devait avoir cet effet. Pourtant, s’il voulait que ça fonctionne avec Lewis, il ne devait pas commencer à fuir dès que les choses devenaient sérieuses. Morgan redoutait de faire un faux pas qui repousserait Lewis, ou qui le ferait retomber dans ses mauvaises habitudes. Il allait devoir apprendre à supporter tout ça. Tout était plus simple quand ils se voyaient à l’hôtel. L’intimité de la chambre le rendait calme et totalement ouvert à Lewis. Mais à l’extérieur, l’Italien n’était plus sûr de rien. Il ne savait pas où allait leur histoire, où ils allaient tous les deux.

Morgan lui promit de lui raconter ce qui venait de se passer avec Gia après leur service. Il n’était pas certain de ce qu’il allait lui dire, et il ne voulait pas gâcher la soirée de ces gens en risquant une crise. L’Italien se laissa alors absorber par sa tâche. Peu à peu il retrouvaient le sourire, se détendait et plaisantait avec les autres. Mais outre le service, Morgan pu se rendre réellement utile auprès d’une famille dont la fillette devait retrouver le sourire. Pour le Phi c’était facile, il était dans son élément. Il pouvait passer des heures à dessiner, et boire du vin. Malheureusement, il n’était pas là pour ça. Pendant une heure et demi il n’avait pu échanger que des regards et des sourires avec Lewis, aussi fut il heureux de se retrouver seul avec lui. Une certaine euphorie l’habitait, couplée à des idées qu’il ne pouvait pas formuler à voix haute. Il leva les yeux vers Lewis, un sourire innocent étirant ses lèvres. Mais le chanteur laissa sa phrase en suspens. Les yeux bruns de l’Italien furent irrémédiablement attirés par cette bouche gourmande, et cette langue qui l’attirait. Oui ! Un bain chaud et… ?! Morgan allait le lui demander, mais un des bénévoles venait de faire son apparition. Déjà son esprit dérivait. Il s’éloigna de Lewis afin de résister à la tentation de lui sauter dessus, ou de le supplier de lui accorder quelques minutes en tête à tête. Mais alors qu’il allait se détourner pour aborder le technicien et lui proposer son aide, Morgan sentit des mains le retenir. Sans résister, il se laissa aller contre Lewis avec un sourire. Il glissa ses mains sur son torse dont il devinait chaque muscle, et arrangea distraitement le col de sa chemise en faisant mine de réfléchir.

- Mmh, je ne sais pas trop… murmura Morgan. Tu vas parfaitement t’en sortir.

L’Italien embrassa alors le coin de ses lèvres. Un baiser chaste, léger et sage. Mais c’était également la promesse de quelque chose de plus grand. Oui, Morgan voulait le faire patienter un peu. Qu’il reste sur sa faim. Le Phi se dégagea alors en douceur, sans pourvoir toutefois cacher son sourire taquin. Pour l’instant, il allait devoir avancer dans les méandres brumeux de son esprit pour réaliser divers branchements. Il se mit alors au travail, et bientôt il fut totalement absorbé par ce qu’il faisait. Le synthétiseur. L’ampli et la guitare. Le micro. En une dizaine de minutes, la petite scène fut prête. Le rideau s’ouvrirait dans quelques secondes. Morgan venait de vérifier un derniers détails sur l’éclairage, et se dirigea vers les coulisses. Il repéra Lewis dos à lui, qui patientait sur le côté, surement déjà concentré sur ses morceaux. Morgan glissa ses mains sur ses hanches et déposa un baiser sur sa nuque en lui murmurait un bonne chance. Une jeune femme blonde s’avança alors sur la scène pour annoncer le chanteur, et Morgan le regard s’avancer sous les applaudissements. L’Italien rejoignit la salle plongée dans une semi pénombre et s’appuya contre un mur pour profiter du spectacle, rapidement rejoint par quelques bénévoles. Les premières notes s’élevèrent, brisant le silence qui s’était installé. Lewis était éblouissant sous les projecteurs. Cette image lui arracha un sourire. Il ne s’était pas trompé en fuyant la villa, c’était ici sa place.  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: YOU DA ONE + Morgan   YOU DA ONE + Morgan EmptyVen 13 Mar 2015 - 17:49

avatar
Invité
Invité

YOU DA ONE + Morgan Empty

LEWIS ∞ MORGAN
You the one that I dream about all day. You the one that I think about always. You Are The One So I Make Sure I Behave!
Me comporter ainsi avec quelqu’un d’autre c’est tout nouveau pour moi. Jusqu’à maintenant j’ai toujours été très indépendant, je n’ai jamais laissé quiconque me dicter ma conduite ou influencer mes décisions. Imaginez donc les difficultés et le travail à effectuer pour envoyer mes anciennes habitudes de vieux garçon au placard. Pour la première fois de ma vie je ne suis pas découragé par l’effort à fournir, en temps normal j’aurais peut-être pris cela à la légère mais pas aujourd’hui, pas avec Morgan. Il compte tellement à mes yeux, en très peu de temps nous sommes parvenus à nous lier d’une manière totalement inédite et je ne sacrifierais pas cela pour rester ancré dans mon petit quotidien. Je suis prêt à tout chambouler pour créer la place nécessaire à Morgan, pour qu’il puisse se sentir bien à mes côtés, pour ne pas qu’il m’abandonne. Ce qui est horrible, au final, je crois bien que c’est cela, cette angoisse toujours plus profonde de prendre une immense déception dans les dents. Je me suis senti prêt pour la première fois à franchir une limite que je m’étais pourtant imposée volontairement, je me suis mis en couple avec un homme et je ne me sens tout simplement pas prêt à affronter une première déception amoureuse. Pourquoi suis-je en train d’imaginer cela d’ailleurs ? Tout va pour le mieux entre nous non ? Bon, Morgan a encore d’énormes difficultés à assumer notre relation lorsque nous nous échappons de notre petit cocon intime mais avec le temps il parviendra surement à franchir le cap lui aussi… Espérons-le en tout cas.

Pour l’heure, je profite de l’intimité que procurent les coulisses pour embrasser mon petit-ami qui m’a terriblement manqué pendant cette longue poignée de minutes pendant lesquelles nous n’avons fait que de nous sourire et d’échanger quelques regards. Il va réellement finir par me rendre fou et je ne parviens pas à comprendre comment il s’y prend pour créer un tel sentiment d’addiction, un besoin si intense de le voir, de le toucher, de l’embrasser. En parlant de l’embrasser, je suis à deux doigts de monter sur scène mais avant cela, j’aimerais pouvoir profiter à nouveau de ses lèvres, pour me donner du courage dirons-nous. « Mmh, je ne sais pas trop… » Ses doigts se perdent contre mon torse, rien de tel pour me faire frissonner et faire naitre des envies nettement moins catholiques que précédemment. « Tu vas parfaitement t’en sortir. » Le vilain dépose un vil baiser à la commissure de mes lèvres et se dérobe de mon emprise, sourire satisfait aux lèvres. Je l’observe, une moue largement boudeuse sur les lèvres et explose de rire, il joue avec le feu et je me ferais une joie de le brûler tout à l’heure, en fin de soirée, lorsque nous nous retrouverons tous les deux. Avant de partir, et pendant qu’il est suffisamment proche de moi, je me cambre pour pouvoir lui mettre une petite fessée sur son popotin que j’aime tant. « Tu ne t’en sortiras pas comme ça ! » Oh oui, c’est une promesse de ma part. Pour l’heure, il est temps pour moi de me concentrer sur mes chansons, sur l’émotion que je souhaite communiquer à mon public très particulier du soir. Soudain, je sens des petites mains musclées caresser mes hanches, un homme me susurre un bonne chance auquel je ne réponds que par un sourire. Je monte sur scène, guitare à la main, et attaque directement avec ma chanson la plus festive, histoire de bien mettre tout le monde dans l’ambiance. Les minutes s’écoulent, les chansons s’enchainent et je garde la même énergie sans jamais faiblir… Savoir que Morgan me regarde est une source suffisante d’énergie renouvelable, j’ai envie d’être parfait pour lui, de me surpasser comme il se doit.

HS : Je suis désolé pour la médiocrité de cette réponse. gla

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: YOU DA ONE + Morgan   YOU DA ONE + Morgan EmptyLun 27 Avr 2015 - 21:59

avatar
Invité
Invité

YOU DA ONE + Morgan Empty

YOU DA ONE + Morgan Tumblr_n06ndkd1iI1qhmo8oo5_250
Morgan & Lewis

YOU DA ONE + Morgan Tumblr_ml0wa7qXsn1qca9vlo1_250


Les convives applaudissaient en rythme, chantaient à tue-tête ou marquaient le tempo de leur doigts sur la table. Les plus petits osaient finalement s’approcher de sa scène et s’amusaient entre eux sans même se connaître, comme on sait si bien le faire enfant. L’ambiance était chaleureuse, arrivait presque à faire taire les angoisses et craintes, le temps de quelques heures. Dans l’ombre du décors, les bénévoles profitaient d’un moment de répit. Une bouteille de vin avait été débouchée et les verres distribués sans que personne ne pense à demander son âge à Morgan. De toute façon, il en avait déjà bu deux verres et ses joues chauffaient agréablement. Il avait l’impression que certains le regardaient bizarrement, surement encore surpris que Lewis l’ait embrassé. Heureusement, d’autres lui adressaient des sourires amicaux et engageants. Morgan était loin d’être timide, mais il était reconnaissant que personne ne lui pose de question sur sa relation avec Lewis. Leur intimité lui convenait tout à fait. Mais le secret –enfin, s’il pouvait vraiment appeler cela un secret- commençait à lui peser. Il avait enfin envie de quelque chose de plus qu’un simple amant. Que les gens sachent que Lewis Graham n’était pas libre, qu’ils sachent qu’il était désormais une propriété privée. De plus, Morgan était conscient que le chanteur n’aimait pas se cacher. Le Phi aurait aimé se ficher autant des regards des autres, mais ça n’était pas dans sa nature. Chez lui il fallait sans cesse mentir, passer pour ce que l’on était pas. Une famille mafieuse, une famille modèle. Il avait toujours menti. Pour quoi ? Mystère. Pour protéger quelque chose qu’il ne connaissait pas. Mentir pour se faire croire à lui-même qu’il savait. Lewis ne devait pas apprendre ça. Jamais.

Morgan but une gorgée de vin, sans quitter des yeux son homme. Le voir aussi à l’aise lui faisait toujours quelque chose. Voir Lewis ainsi dans son élément, il ne s’en lasserait probablement jamais. Il admirait ce côté-là, cette confiance en lui inébranlable qu’il dégageait, et son aisance. Tout lui paraissait si simple. Morgan baissa les yeux sur la montre qu’il avait au poignet, que sa tante lui avait offerte pour son anniversaire, -ou Noël ?- et se sentit vaguement coupable. Il avait laissé son téléphone déchargé dans sa voiture, elle s’évertuait probablement à le joindre. Il n’avait pas fini d’entendre son oncle crier… le Phi essayait de se concentrer sur Lewis, mais son esprit déviait sans cesse. Gia avait-elle remis son masque d’hôte parfaite ? Étaient-ils passés à table comme si de rien n’était ? Ils avaient l’habitude de ses sottes d’humeur après tout, ils n’en avaient probablement pas tenu compte. Ça l’arrangeait, mais ça lui enserrer tout de même la gorge, un peu.

Morgan sentait sa bonne humeur le quitter une nouvelle fois. Son euphorie retombait maintenant que Lewis n’était plus à ses côtés. Sa main libre passa distraitement dans ses cheveux tandis qu’il repensait à Gia. Il devait bien l’avouer, la détermination de la jeune femme et sa soudaine sauvagerie de l’avait pas laissé indifférent. Son corps avait même commencé à répondre. Aurait-elle agi ainsi si elle avait su qu’il avait quelqu’un ? Une chose était certaine, Morgan ne voulait pas tout gâcher alors même que son histoire avec le chanteur débutait à peine. L’Italien porta son verre à ses lèvres pour s’empêcher de les mordiller. Morgan secoua lentement la tête, bien décidé à enfouir cette soirée quelque part dans son esprit pour l’ignorer. C’était ainsi qu’il fonctionnait. Le Phi se concentra donc sur Lewis, sur son pied qui battait la mesure, sur ses doigts agiles qui grattaient les cordes de la guitares, sur ses lèvres…

Mais bientôt les dernières notes s’élevèrent dans l’air, douces et claires. La salle éclata alors en un tonnerre d’applaudissement. Morgan s’y joignit sans hésiter. Mais il n’eut guère le temps de s’y attarder. Lorsque les invités commencèrent à se rassoir, les bénévoles s’activèrent. Bien que l’Italien désirait par-dessus tout rejoindre Lewis dans les coulisses, il s’arma de patience et empila assiettes et verres pour aider à débarrasser. Certains commençaient déjà à rassembler leurs affaires en les remerciant chaleureusement. La fillette qu’il avait amusé une heure et demi auparavant lui fit paresseusement au revoir de la main en étouffant un bâillement avant d’enfouir son visage dans le cou de son père et de s’endormir. Morgan esquissa un sourire, sa tante aurait adoré le voir s’assoupir si vite lorsqu’il était gamin.

Les mains et l’esprit occupés, Morgan ne vit pas tout de suite Lewis. Il tourna cependant vivement la tête lorsque les autres bénévoles l’acclamèrent et le félicitèrent à son entrée. L’Italien ne savait pas très bien comment réagir. Se glisser près de lui ? Lui prendre la main en la félicitant devant tout le monde ? Comment ça marchait ce genre de chose ? Le Phi n’avait jamais été très démonstratif en public avec ses relations, encore moins avec un homme. Quel était le bon comportement à adopter? Peut-être en commençant par arrêter de tout vouloir tout contrôler et planifier. Morgan posa la pile d’assiette qu’il venait d’amener dans les cuisines et essuya ses mains avant de se mêler aux autres en ne cessant de se répéter qu’il en avait parfaitement le droit. Morgan attendit que le bénévole avec qui Lewis échangeait quelques mots se détourne, et lui adressa un sourire lorsqu’il croisa son regard. Sans hésitation, il embrassa doucement ses lèvres et passa ses mains derrière sa nuque.

- Encore une fois j’avais raison, commença-t-il d’un air taquin. Tu t’en es parfaitement sorti.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: YOU DA ONE + Morgan   YOU DA ONE + Morgan EmptyJeu 11 Juin 2015 - 21:33

avatar
Invité
Invité

YOU DA ONE + Morgan Empty

LEWIS ∞ MORGAN
You the one that I dream about all day. You the one that I think about always. You Are The One So I Make Sure I Behave!
Donner de la voix pour une bonne cause, il n’y a rien de mieux pour toucher en plein cœur. Car oui, ce soir je suis particulièrement ému à l’idée d’apporter un petit peu de bonheur à ces personnes qui éprouvent quotidiennement d’immenses difficultés, qui n’ont pas eu de chance dans la vie et qui sont obligées d’en baver pour s’en sortir. Mon compte en banque, ridiculement haut, m’oblige à ressentir une certaine honte. Je devrais faire bien plus que cela, bien plus que chanter quelques chansons qu’ils n’auraient jamais pu entendre en live si je ne m’offrais pas gratuitement à eux ce soir. Il n’est pas rare que je dépasse cette barrière financière pour signer de gros chèques aux associations qui visent à secourir les plus défavorisés, est-ce suffisant pour autant ? Qu’on se le dise, ce n’est pas ma fortune qui changera les choses, je pourrai très bien donner l’intégralité de mon argent sans que cela change quoique ce soit. Il faudrait au moins multiplier mon compte en banque par soixante, au moins, pour que tout le monde puisse au minimum dormir avec un toit sous sa tête et manger à sa faim. La vie est une pute, elle est cruelle, sauvage. Je l’ai compris il y a bien longtemps et j’ai conscience que ce n’est pas mon action qui changera les choses, elle participera néanmoins à améliorer les choses pour une poignée de personnes et c’est déjà ça. Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas changer le problème dans sa globalité qu’on ne doit pas mettre la main à la pâte. Je donne tout vocalement, je me défonce. Les lumières font grimper la température, une fine pellicule de sueur enveloppe ma peau. Je ne lâche pas ma guitare, lorsque je me décide à l’abandonner c’est pour laisser place à une bande son et mettre en œuvre la chorégraphie du clip de mes deux premiers singles. J’ai prévu, aux côtés de mes deux producteurs, de proposer une sorte de trilogie avec les titres de mon premier album. Je ne compte sortir que trois singles pour le promouvoir et boucler la promotion de ce premier essai qui s’est couronné de succès. Certains artistes useraient l’album jusqu’à la moelle, pas moi, je préfère me tourner vers l’avenir et écrire pour enregistrer au plus vite mon deuxième disque, un album que je souhaite plus aérien avec quelques titres plus personnels et sombres pour aborder une autre facette de ma personnalité. Je propose, en exclusivité, une version acoustic de mon prochain single, que je dévoile également exclusivement pour les personnes présentes ici. Cette nouvelle visite de mon titre se veut plus touchante, plus concentrée sur l’émotion et sur la voix, je ne failli pas une seule seconde et à plusieurs reprises je croise le regard de Morgan à qui je dédie plusieurs paroles. Cette chanson, je l’ai terminée après Coachella, après lui, après ce qu’il s’est passé au lac, il m’en a inspiré les deux premiers couplets et le refrain ! Peut-être qu’il se reconnaitra, c’est même fort probable.

J’achève les dernières notes de ma chanson sur une grosse montée vocale, mes cordes vocales prennent cher mais je m’en fiche, mon métier m’impose de prendre des risques pour faire plaisir à mon public… Pour me faire plaisir même si j’ai également conscience que je ne pourrais pas proposer des prestations aussi impeccables vocalement sur toutes mes dates, à chaque concert. La voix est un outil de travail casse-gueule, en mouvement permanent, qui ne sonne pas pareil chaque jour, il faut savoir composer avec et aviser lorsqu’elle n’est pas au top. J’abandonne la petite scène improvisée sous les applaudissements du public et prends quelques minutes pour me rafraichir un petit peu. Je suis à nouveau accueilli par les acclamations des personnes qui ont fait le déplacement ce soir. « Merci, merci à tous ! » Avant de pouvoir rejoindre mon petit-ami, car il l’est à présent, je reste très disponible, des photos, des autographes, des petites conversations, des câlins… Je donne autant que l’on m’a donné ce soir et bien plus encore, c’est le moins que je puisse faire. Un dernier échange avec un bénévole qui me remercie d’avoir accepté de venir et d’avoir pris tous les frais pour les repas, la location de la salle et toutes les dépenses externes et nous voilà à nouveau tous les deux avec Morgan, au milieu de la foule qui se disperse lentement mais surement. « Encore une fois j’avais raison… Tu t’en es parfaitement sorti. » Il me surprend en m’embrassant, lui qui n’est malheureusement pas trop démonstratif. Je m’en demande même souvent s’il assume sa relation avec moi, aurait-il honte d’être avec un homme ? D’être avec moi ? Tout ceci me travaille mais je ne le questionnerai pas ce soir, pas tout de suite. Ne gâchons pas un si beau moment. « Lorsque je n’étais pas sûr je te regardais, tu m’as donné l’énergie nécessaire pour ne jamais relâcher ! » Je lui confie, intimidé comme un gosse. « Et si tu me disais maintenant ce qui te tracasse ? Je vois bien qu’il y a quelque chose qui ne va pas depuis que tu m’as appelé, dis-moi tout ! »


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: YOU DA ONE + Morgan   YOU DA ONE + Morgan Empty

Contenu sponsorisé

YOU DA ONE + Morgan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
YOU DA ONE + Morgan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser