Le Deal du moment : -29%
Griffoir Lion pour chat
Voir le deal
9.99 €

Partagez
 

 cold world. [lukah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: cold world. [lukah]   cold world. [lukah] EmptyMar 6 Jan 2015 - 20:54

Lisa T. M. Renfield
Lisa T. M. Renfield
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Ferdi.
Célébrité : Amanda Seyfried.
Crédit avatar : FA
Messages : 6890
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Neuvième année d'études, dernière année de Doctorat dans le domaine de l'Oncologie. Possède un Bachelor de Médecine, un Master d'Oncologie et un Master de Radiologie.
Job/Métier : Travaille à temps-partiel à l'hôpital de Los Angeles en tant que médecin généraliste.
Adresse de résidence : Northeast (colocation en appartement proche de l'hôpital).
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Yannick B. Hobbs, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.

cold world. [lukah] Empty

- Hmpfff.

Je me laisse tomber sur le canapé, lasse. La journée a été longue ... Et elle ne fait que commencer. Mes yeux se posent distraitement sur les quatre cartons empilés dans le coin de la salle, à côté de la télévision. Ils contemplent cette étrange construction, tour symbolique d'un nouvel envol ; un nouveau départ. Un ami m'avait aidé à transporter ces caisses lourdement remplies de sa voiture jusqu'ici ... Puis ... Il était reparti. "Stacy chante au bar, ce soir, et je dois encore rentrer me changer ... J'espère que tu comprends." Double Hmpfff. Et maintenant, je suis seule. Je me lève alors. Puis, je marche jusqu'aux fenêtres. Les stores sont fermés. Mes doigts s'amusent à filer entre chacun d'entre eux, laissant de fins filets de lumière infiltrer la pièce par ci et par là. Subitement, j'arrête alors, me retournant pour marcher à nouveau vers les cartons entassés qui n'attendent qu'une chose : que je me mette à les déballer. Et pourtant ... Je n'en ai pas envie. Mes yeux se posent à nouveau sur chaque objet autour de moi. Ce canapé, ces stores, ces oreilles, ces murs ... Froid, froid, froid. Tout est tellement froid. Brrr. Je ne m'en étais pas rendu compte, la première fois que je suis venue ici ... Il faut dire que la lumière du soleil devait beaucoup y jouer. La lumière de nuit, elle, n'est pas aussi chaleureuse, malheureusement. Il s'agit d'une lumière blanche, ce genre de lumières stériles et maladives qu'on voit partout, à l'hôpital ... Il me faut un pull. Soupirant alors, je me dis qu'il va donc falloir que je les vide maintenant, ces cartons. Je m'apprête à m'y attaquer lorsque je constate - évidemment - que la pile est bien trop haute pour moi. Et évidemment, il n'y a aucune chaise, en plastique ou en bois, ou même un tabouret, sur lequel je pourrais me hisser. Ce serait bien trop facile, sinon.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: cold world. [lukah]   cold world. [lukah] EmptySam 17 Jan 2015 - 11:31

avatar
Invité
Invité

cold world. [lukah] Empty

Les urgences s'étaient enchaînées toute la journée dans le service. Des urgences plus ou moins complexes, qui m'avaient demandé une réactivité et une concentration de tous les instants. Mon cœur palpite encore et je peux sentir ses filets de transpiration sur mon front et dans le creux de mon dos. Les membres lourds, les muscles courbaturés, je marche dans la rue qui mène à mon appartement. Rêvant au clair d'une lune brillante dans le ciel noir, de la chaleur d'une douche et de la volupté du calme. Heureusement l'immeuble n'est pas très éloigné de l'hôpital, un choix stratégique pour éviter les retards et les longues minutes passées dans la voiture. Encore quelques marches et j'arrive sur le pallier. J'ouvre la porte et me rends compte que la lumière est restée allumée dans le salon. Seulement quand je me tourne, je me retrouve nez à nez avec une pile de carton qui elle, je le suis sûr n'était pas là ce matin. La pile tangue légèrement et quand je la dépasse, un objet mouvant aux lignes blondes me fait légèrement sursauter. « Merde ! ». Mon sac posé sur une épaule en tombe par terre mais petit à petit l'objet de ma frayeur reprends une forme humaine familière. Plutôt petite, de longs cheveux dorées et des lignes aussi sinueuses que dangereuses. Un regard clair et un sourire qu'elle sait adapter à toutes les situations. Lisa. « Hey ! ». J'essaye de faire comme si je savais qu'elle devait emménager aujourd'hui. En réalité, je me sens con de ne pas avoir été présent pour son arrivée. D'autant plus qu'elle est seule, seule à se débattre avec cette pile de carton dont elle ne peut même pas atteindre le sommet. « Tu es toute seule ? ». Je rattrape le sac posé au sol et le balance dans un coin de l'entrée, j'accroche ma veste au porte manteau et retourne près d'elle pour attraper le premier carton. « Allez, je vais t'aider. Où je dépose celui-ci ? ». Parce que je veux peut-être me faire pardonner, parce que je veux peut-être qu'elle se sente bien ici ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: cold world. [lukah]   cold world. [lukah] EmptyLun 19 Jan 2015 - 4:06

Lisa T. M. Renfield
Lisa T. M. Renfield
À votre service
À votre service
Age : 23
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Ferdi.
Célébrité : Amanda Seyfried.
Crédit avatar : FA
Messages : 6890
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Neuvième année d'études, dernière année de Doctorat dans le domaine de l'Oncologie. Possède un Bachelor de Médecine, un Master d'Oncologie et un Master de Radiologie.
Job/Métier : Travaille à temps-partiel à l'hôpital de Los Angeles en tant que médecin généraliste.
Adresse de résidence : Northeast (colocation en appartement proche de l'hôpital).
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Yannick B. Hobbs, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.

cold world. [lukah] Empty

Sursautant alors, je me retourne subitement afin de me retrouver face à ... Lui. Mon nouveau colocataire. "Lukah Foster", comme je le connaissais.

- Oh, c'est toi !

Et non pas le vendeur de glaces, l'épicier ou ma coiffeuse, qui auraient tous d'excellentes raisons de se trouver ici, eux aussi, évidemment. Non mais franchement, Lisa, réfléchis un peu avant de parler. Taisant rapidement mon agaçante voix intérieure, je m'efforce à lui présenter mon plus éclatant sourire, comme pour compenser de la gêne que son arrivée impromptue a générée en moi. Puis ... Je lui réponds, au naturel. Ou tout du moins ... Aussi naturellement que je suis capable de le faire.

- Tu as passé une bonne journée ?

Évidemment, je suis obligée de le lui demander au moment même où lui me demande si je suis toute seule. Je suis vraiment trop cruche, lorsque je m'y mets ... L'envie de me frapper le front plusieurs fois de suite me semble soudainement irrésistible, mais elle aussi, je la fais taire, comme ma voix intérieure. Je préfère plutôt lui répondre calmement, histoire d'au moins lui donner l'impression, ne serait-ce que pour le moment, que je suis une fille relativement normale. Il aura après tout tout le temps du monde pour apprendre à me connaître une fois que je serais confortablement installée dans mon nouveau chez moi ... Non ?

- Oui, un ami m'a aidé à emporter mes affaires mais il a dû partir. Il y a encore quelques choses que j'ai laissé chez m ... Dans mon ancienne habitation que je compte récupérer dans les jours à venir. J'espère que je ne suis pas arrivée à un mauvais moment ?

Je lui demande alors, sait-on jamais. Davantage par politesse que par réel embarras, dans la mesure où, normalement, nous nous étions mis d'accords sur le fait que j'arriverais aujourd'hui, à seize heures ... Mais il me semble probable que ça, il l'ait oublié, au vu de l'air légèrement surpris qu'il avait affiché à mon arrivée. Lorsque mon nouveau "coloc" jette son sac dans un coin dans la salle, mon regard le suit avec une inquiétude à peine voilée. J'espère qu'il rangera ses affaires, je n'aime pas quand c'est désorganisé ... Bon, après il y a mon bureau, mais ça, c'est autre chose, encore ... Il me demande alors que faire du carton tout en haut de la pile, et par réflexe, je me sens comme obligée de préciser :

- Tu n'es pas obligé de m'aider, tu sais, je me débrouillerai, sinon, ne t'embête pas pour moi ... Parce que je n'ai absolument pas envie de gêner, pas dès le premier jour. Le but, pour l'instant, est de faire bonne figure. Il y aura bien assez de temps pour cultiver nos différences et les tensions qui en découleront à l'avenir, je le sais d'expérience. Il ne m'écoute pas, d'ailleurs, et si c'est bien gentil de sa part, je ne peux m'empêcher de constater qu'il ne m'écoutera probablement pas non plus lorsque je lui demanderai gentiment de ne pas laisser le siège des toilettes levé ou lorsque je lui demanderai de bien vouloir baisser le son de la télévision la veille de mes examens. Génial. Voilà qu'il se dirige déjà vers la salle qui sera, logiquement, ma nouvelle chambre ... Et je me sens obligée de lui déclarer que :

- Si tu le laisses dans un coin de la chambre, je pourrai me débrouiller, vraiment. Je sais bien qu'il y aurait probablement pensé de lui même mais c'est plus fort que moi. C'est bien connu que lorsque je ne suis pas à l'aise, je parle trop, non ?

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: cold world. [lukah]   cold world. [lukah] Empty

Contenu sponsorisé

cold world. [lukah] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
cold world. [lukah]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser