Partagez | 
 

 have yourself a merry little christmas. [noah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: have yourself a merry little christmas. [noah]   Sam 10 Jan 2015 - 19:58

Lisa T. M. Renfield
À votre service
À votre service
Age : 20
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Ferdi.
Célébrité : Amanda Seyfried.
Crédit avatar : FA
Messages : 6890
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Neuvième année d'études, dernière année de Doctorat dans le domaine de l'Oncologie. Possède un Bachelor de Médecine, un Master d'Oncologie et un Master de Radiologie.
Job/Métier : Travaille à temps-partiel à l'hôpital de Los Angeles en tant que médecin généraliste.
Adresse de résidence : Northeast (colocation en appartement proche de l'hôpital).
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Yannick B. Hobbs, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.
Voir le profil de l'utilisateur


25 Décembre 2014.
Ping !

Le minuteur s'interrompt alors, m'indiquant que le poulet est finalement, après tant d'attente, correctement rôti. Du moins ... Je l'espère. Passant rapidement le tablier beige autour de mon cou avant de le nouer dans mon dos, je me dirige alors vers le four, attrapant au passage le gant à four afin de ne pas me brûler les doigts sur le plat. Ouvrant la porte de celui-ci, je m'accroupis alors avant de tirer la grille, de ramasser le plat et de le hisser jusqu'au plan de travail, où je le laisse reposer. Puis, ramassant le gigantesque couteau digne des psychopathes que j'avais laissé sur ce même plan de travail, plusieurs minutes plus tôt, lorsque j'avais voulu vérifier si la viande était encore trop crue vers le centre ou non, je me permets d'effectuer un nouveau test - avant de constater, cette fois-ci avec une satisfaction apparente, que le rôti est bel et bien cuit.

- J... Noah ! À table !

Je m'écrie alors avant de sortir deux assiettes du placard et de les déposer sur la table de la cuisine. Lorsque maman veut fêter Noël avec nous, elle insiste toujours pour que nous allions déjeuner dans l'immeeeense salle à manger, ce qui, à mes yeux, est absolument ridicule. Heureusement, maman n'est pas là cette année. Elle est partie faire ses festivités avec James, le nouveau "grand amour de sa vie" (ou pas, si vous voulez mon avis), en Floride ... Non pas que je m'en plaigne, cela veut dire que la villa nous appartient exclusivement l'espace de quelques jours, à Noah et à moi. Oui, mon frère s'appelle Noah. Avant, c'était Jake, mais je me suis enfin décidée à respecter son changement de prénom. Je ne peux que comprendre, après tout, ayant été dans la même situation, lorsque j'avais eu envie de changer de nom, moi aussi. Je n'avais jamais aimé Amy, c'est vrai ... (En même temps, si vous l'aviez vue, vous auriez probablement compris pourquoi !) Mais je suis quand même capable de respecter ce qu'elle représentait ... représente encore à Noah. Même si je maintiens encore qu'ils étaient trop jeunes pour se marier. BREF. Noah. Il s'appelle No-Ah. Comme le type dans la bible, celui avec les animaux. Oui, lui. Le barbu, là. Exactement.

Puisque maman n'est pas là pour me dire quoi faire, je dépose les assiettes sur la table de la cuisine, plus modeste et adaptée à ce petit dîner pour deux personnes que la gigantesque table en bois vernis sur laquelle elle insiste habituellement que le dîner de Noël soit déposé. J'attends alors que mon frère me rejoigne en rangeant quelques couverts sales dans l'évier. Puis, je sors deux verres à vin de l'armoire, ramassant au passage la bouteille de Bordeaux jusqu'à présent oubliée dans un coin du plan de travail ... Et finalement, l'argenterie. Je me dirige vers là où elle se cache, habituellement, bien déterminée à célébrer Noël avec style et élégance, comme à l'accoutumée. Ce n'est pas parce que nous mangeons dans la cuisine que nous ne pouvons pas le faire avec dignité, après tout.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: have yourself a merry little christmas. [noah]   Mer 18 Fév 2015 - 23:17

Noah E. J. Renfield
Dieu du stade
Dieu du stade
Date d'inscription : 07/08/2014
Prénom : Emmy
Célébrité : AlexHotPettyfer
Messages : 189
Nationalité / origines : Américain
Situation : Veuf(ve)
Avec qui ? : mon CŒUR brisé
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : (4 année) Médecine vétérinaire + zoologie + basketball
Job/Métier : Bénévole dans un refuge animal
Adresse de résidence : Villa Renfield
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Heath masculin
Voir le profil de l'utilisateur



Lisa &Noah❧ have yourself a merry little christmas
.
Noël qu'elle belle époque. Disons qu'à LA ce n'est pas totalement le rêve, il fait chaud tout le temps et on a pas la magie de la neige. Embêtant mais on s'y fait. La télé fait le reste ou les voyages. Chez les Renfield, il n'y a pas réellement de rites pour cette fête où on est censé dîner dans la joie et s'offrir des cadeaux pour prouver son amour. Chez nous c'est plutôt du style, chacun de son côté de la table, des plats exubérants et pour seuls conversations des trucs bateaux genre la pluie et le beau temps. Oui, plutôt déprimant et totalement minable. Seulement cette année, cela allait changer, en tout cas j'en avais bien l'intention. Juste Lisa et moi. Ça faisais tellement longtemps que je ne m'étais pas retrouvé avec elle et déblatérer sur les aléas de la vie, s'embêter, passer un bon moment ensemble quoi. Elle me manque. Mais je suis bien le seul fautif à ce faussé qui c'était créé entre nous. A vrai dire, je n'ai jamais compris pourquoi elle voulait tant réussir pour faire plaisir à cet homme qui était à ce qu'il paraît notre père. J'ai jamais vraiment compris. Et je me suis éloigné. Je voulais être quelqu'un d'autre. C'est bien pour ça que j'ai changé de prénom. Plutôt déroutant. Bizarre. Mais j'avais eu besoin de ça pour mieux me projeter dans la vie. Et j'ai rencontré celle avec qui je croyais finir ma vie avant qu'elle ne meurt. Je crois que Lisa n'a jamais apprécié le lien qui nous liait, ou juste elle, enfin je crois que je n'avais pas non plus fait mon devoir.
Bref. Lisa avait prit tout en main pour préparer le repas, mis la table. Lisa ne voulait rien d’exubérant. Repas dans la cuisine, tout de même avec un rôti. L'odeur de celui-ci montait jusqu'à ma chambre et je m'en léchais d'avance les babines. « J... Noah ! À table ! » Un sourire se forgea sur mon visage. J'entendais déjà les cloches et les cantiques. Je me dépêcha. Bon, j'avais quand sortis le grand jeu, je voulais être un minimum élégant pour cette soirée. J'avais sortie la chemise et m'étais contenté d'un jean. Mes cheveux étais un peu en bazar mais j'avais carrément la flemme. Avant de descendre rejoindre ma blonde de sœur, j’attrapai deux goodies que j'avais gardé et stocké dans ma chambre. Je dévala les escaliers et arriva dans la cuisine tout sourire. « Alors femme, le repas est prêt ?! » Je m'approcha d'elle la bouscula légèrement en guise d'affection. « En tout cas ça sent super bon. Qu'est-ce que je deviendrais sans toi... » C'est alors que je posa sur le haut de sa tête un serre-tête avec des cornes de rênes et je posa sur ma tête un bonnet de lutin avec les oreilles apparentes. « Il te manque juste ton petit nez marron. » dis-je tout en lui touchant le bout du nez. Ouais je sais, je suis plutôt tactile, mais j'avais envie de créer une réelle relation de frère et sœur. Je veux la comprendre et je veux la soutenir. Ne plus être cet égoïste qui pourrissait la vie de tous ceux qui l'entourait. « Tu veux que je fasse quelque chose ? Ouvrir la bouteille ? Enfin si tu n'as pas peur que le bouchon casse quelque chose... A moins que tu veuilles que je chante des 'Petit Papa Noël à tu-tête ?... »
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: have yourself a merry little christmas. [noah]   Ven 6 Mar 2015 - 2:14

Lisa T. M. Renfield
À votre service
À votre service
Age : 20
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Ferdi.
Célébrité : Amanda Seyfried.
Crédit avatar : FA
Messages : 6890
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Neuvième année d'études, dernière année de Doctorat dans le domaine de l'Oncologie. Possède un Bachelor de Médecine, un Master d'Oncologie et un Master de Radiologie.
Job/Métier : Travaille à temps-partiel à l'hôpital de Los Angeles en tant que médecin généraliste.
Adresse de résidence : Northeast (colocation en appartement proche de l'hôpital).
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Yannick B. Hobbs, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.
Voir le profil de l'utilisateur


- Alors femme, le repas est prêt ?!

Légèrement agacée, je me retourne alors afin de faire face à mon frère. Femme. Je n'aime pas spécialement que les hommes se permettent parfois de me parler comme si je n'étais qu'une simple chose - un vulgaire objet. Lorsque mon petit frère s'y met également, autant dire que cela m'enchante bien moins. Malgré tout, je ne dis rien, persuadée qu'il s'agit là d'une mauvaise blague de sa part, comme toutes les nombreuses autres mauvaises blagues qu'il a bien pu me sortir, au fil des années - tiens, maintenant que j'y pense, celle-ci n'est d'ailleurs pas si mauvaise que cela ... ! - Il me bouscule alors légèrement ce qui lui vaut une légère réprimande de ma part.

- Noah, fais attention, enfin ! Il y a des plats bouillants par ici !

D'ordinaire, je ne suis pas une fille qui aime particulièrement les farces. Lorsqu'il s'agit de m'en faire dans la cuisine, cela dit ... Autant dire que mon seuil de tolérance est bien plus strict. Noah parvient cependant à m'amadouer lorsqu'il me déclare que l'odeur de ce que je lui ai préparé, ce soir, lui plaît. Souriant légèrement, je ne peux pas m'empêcher de plaisanter :

- Tu serais trop occupé à essayer d'apprendre à cuisiner pour devenir grand chose, à mon avis. Ouvrant alors le four, je sors le plat contenant le poulet rôti avant de le poser sur le plan de travail, au dessus d'un dessous de plat. J'observe alors l'oiseau carbonisé avant de grimacer, quelque peu.

- Mince, je crois que je l'ai laissé un peu trop longtemps à rôtir, celui-ci ... Je me mords la lèvre, légèrement embarrassée, avant de tenter de relativiser. Mais bon, cela devrait quand même aller, l'intérieur doit toujours être tendre ... Enfin, on verra bien, de toutes manières ! À ce moment là, Noah me dépose quelque chose sur la tête que je m'empresse hâtivement d'ôter, soupirant bruyamment.

- Noah ...

Je souris légèrement, agacée. Dans sa tête, mon frère semble ne jamais avoir changé, depuis cette époque où il s'amusait à démembrer toutes mes poupées préférées. La seule chose qui a changé, depuis, c'est que je ne joue plus avec des poupées. Si c'était encore le cas, je crois bien qu'il prendrait toujours un malin plaisir à les écarteler ... Ahlala, les garçons ! C'est à se demander si un jour, les hommes se retrouvent réellement dotés de maturité ou s'il ne s'agit là que d'un mythe façonné pour continuer de nous faire espérer ... Il me parle de nez marron, mais déjà, voilà que je me retourne afin de sortir deux verres à vin en crystal du placard du haut. Mon frère me propose alors d'ouvrir la bouteille, et c'est avec nonchalance que je lui réponds.

- Oui, si tu veux ! Dans le pire des cas, si tu casses quelque chose, ce ne serait pas bien grave ... Je me tais alors, avant de réfléchir et d'ajouter avec empressement : Mais ne chante pas, s'il te plait, je tiens à conserver mes oreilles pendant au moins quelques bonnes années de plus, si tu veux bien. Je le charrie, évidemment. C'est comme cela que nous nous aimons, Noah et moi. Verres à déposés sur la table, devant leurs assiettes et leurs couverts respectifs, je m'approche alors du bloc à couteau afin de sortir la grande lame conçue pour couper la viande. Puis, je me rapproche du poulet et je me mets à le séparer, membre par membre ... Exactement comme Noah faisait avec mes vieilles poupées, tiens ! Peut être que j'aurais dû lui demander de découper cette volaille, tout compte fait, il doit probablement avoir bien plus d'expérience que moi dans le domaine !


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: have yourself a merry little christmas. [noah]   Mer 3 Juin 2015 - 13:32

Noah E. J. Renfield
Dieu du stade
Dieu du stade
Date d'inscription : 07/08/2014
Prénom : Emmy
Célébrité : AlexHotPettyfer
Messages : 189
Nationalité / origines : Américain
Situation : Veuf(ve)
Avec qui ? : mon CŒUR brisé
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : (4 année) Médecine vétérinaire + zoologie + basketball
Job/Métier : Bénévole dans un refuge animal
Adresse de résidence : Villa Renfield
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Heath masculin
Voir le profil de l'utilisateur



Lisa &Noah❧ have yourself a merry little christmas
.
J'étais d'humeur joyeuse, ça devait être l'ambiance des fêtes et le fait qu'on ne se retrouve que tous les deux cette année. Au moins ça sera moins morose qu'avec la compagnie de la greluche hautaine. Bien que nous n'allions pas chantez des cantiques guirlande autour du cou sourire au lèvres. Je savais très bien que Lisa n'étais pas de ce genre et nous n'avions plus l'âge pour ce genre de bêtise, pourtant j’espérais que nous passerions une bonne soirée. En tout cas, Lisa nous avait préparé un plat des plus exquis qui me donnait l'eau à la bouche. Mais comme à mon habitude, quand je m'emballais ça avait le don d’insupporter Lisa qui me voyait toujours comme le petit garçon emmerdant qui piquait ses poupées ou ses affaires pour les cacher ou les casser. Mais je crois qu'elle ne voyait pas l'appel que je lui envoyais, j'avais besoin d'elle parce que j'allais pas mieux, depuis la mort d'Amy et Lisa saurait comment m'aider mais, elle ne voyait que l'inconscient qui c'était marier beaucoup trop jeune avec blondie et que j'avais gâché ma vie. Alors je continuais à être l'insupportable Noah, ou Jake ou je ne sais qui encore, parce qu'au final, je n'ai plus réellement d'identité, je me suis perdu dans mes mensonges et j'essayais d'être quelqu'un d'autre, mais est-ce que je le peux vraiment ?...
Alors quand je la bouscula légèrement pour m'amuser, enfin nous amuser elle grogna pour me lancer :« Noah, fais attention, enfin ! Il y a des plats bouillants par ici ! » Oui, j'étais typiquement le petit garçon d'autre fois, avant qu'il y est le drame de la mort d'Amy, et ça, Lisa s'en était bien rendu compte. Alors je me rattrapa en vantant l'alléchante odeur que dégageait son appétissant poulet. « Tu serais trop occupé à essayer d'apprendre à cuisiner pour devenir grand chose, à mon avis. » Elle était plutôt contente de sa réplique cinglante qu'elle avait accompagné d'un petit sourire conquis. Mais je ne m'entêterais pas à lui répondre, mais juste grimacer puis lancer un rire en voyant le poulet carbonisé. Son charma la rattrape. « Mince, je crois que je l'ai laissé un peu trop longtemps à rôtir, celui-ci ... Mais bon, cela devrait quand même aller, l'intérieur doit toujours être tendre ... Enfin, on verra bien, de toutes manières ! » Je la regardais amusé de la voir essayer de se convaincre que le dîner ne sera pas une catastrophe. Je lui rappellerais plus tard au moment de goûter le tout qu'on aurait pu faire appel à un traiteur. Elle me taperas et c'est bien ça qui m'amuse. En tout cas je continua dans ma volée et posa sur la tête le serre-tête qu'elle retira de suite en soupirant mais souriant tout de même un peu, mais c'était de l'agacement.
Je n'aimais pas la voir me regarder ainsi, je devrais peut-être me comporter comme l'homme que je devrais être mais, bien que Lisa dû être adulte très tôt et ne ressent peut-être pas le besoin de vivre l'enfance qu'elle n'a jamais eu, moi j'avais envie d'être ce petit garçon innocent qui ne savait rien du monde qui l'entour... Mais quand elle sortit deux verres de crystal je décida de faire un effort et lui proposer d'ouvrir la bouteille. « Oui, si tu veux ! Dans le pire des cas, si tu casses quelque chose, ce ne serait pas bien grave ... Mais ne chante pas, s'il te plaît, je tiens à conserver mes oreilles pendant au moins quelques bonnes années de plus, si tu veux bien. » Je lui souris gentiment mais il ne fallait pas qu'elle compte sur ça ! J'ai gardé les chants de noël dans ma chambre et elle y passera ça c'est sûr, devant le feu, bonnet de père Noël sur la tête devant le programme spécial chants à la télé. Ou pas...
En tout cas je la regardais découper le poulet tout en essayant de servir correctement le vin dans les verres. Je n'étais pas très doué pour ça, sûrement dû à un manque de concentration flagrante... Mais pour l'embêter et couvrir le silence, j'allumai la télé sur la chaîne des chants et la regarda avec un sourire malicieux tout en commençant à fredonner, rien que pour l'embêter. « Tu as besoin d'aide pour autre chose ou ..? dis-je tout en ramenant les verres de vin et en lui tendant un. » Je m'appuya contre le plan de travail où Lisa s'acharnait sur le poulet. « Enfin un Noël sans cette pimbêche ! » Je me décolla du meuble et y posa mon verre avant de grimper l'escalier deux marches par deux et rejoindre ma chambre pour y prendre des cadeaux pour les descendre au pied du sapin. J'en posa un juste à côté de l'assiette de Lisa, ce n'était pas vraiment un cadeau mais plus un souvenir que je voulais lui donner, une photo où on avait été heureux et insouciant, une photo de nous deux avec nos parents pendant un noël, une photo que j'avais gardé sur ma table de chevet et qui me rappelais comme quoi la vie est tellement plus simple quand on est qu'un enfant.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: have yourself a merry little christmas. [noah]   Jeu 9 Juil 2015 - 0:21

Lisa T. M. Renfield
À votre service
À votre service
Age : 20
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Ferdi.
Célébrité : Amanda Seyfried.
Crédit avatar : FA
Messages : 6890
Nationalité / origines : Américaine.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Neuvième année d'études, dernière année de Doctorat dans le domaine de l'Oncologie. Possède un Bachelor de Médecine, un Master d'Oncologie et un Master de Radiologie.
Job/Métier : Travaille à temps-partiel à l'hôpital de Los Angeles en tant que médecin généraliste.
Adresse de résidence : Northeast (colocation en appartement proche de l'hôpital).
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Yannick B. Hobbs, Sapphire C. Sachs, B. Stephen Smith, Oscar Luccheti, Peter L. Michaels & Croesus O. Kingsley.
Voir le profil de l'utilisateur


Pile au moment où je pensais avoir réussi à m'assurer une soirée calme et sophistiquée, la télévision s'allume alors. Voilà que des chants de Noël – comme c'est original – viennent envahir le salon, passant même jusqu'à la salle à manger... Et que mes yeux se roulent tendrement vers le plafond. Ah, la la... Noah, Jake... Il y a certaines choses qui ne changent jamais réellement. Lorsqu'il me propose un peu d'aide, cela dit, c'est avec le sourire que je lui réponds – et pas n'importe quel sourire! Un sourire sincère et chaleureux. Malgré tout, je suis réellement heureuse de pouvoir partager ce moment ici, avec lui.

– Ça va aller, ne t'en fais pas!

Malgré tout, Noah reste mon petit frère. Le lil' bro. Le petit favori de la famille. Moi, en tous les cas, c'est mon préféré. En même temps, lorsque l'on voit la concurrence... Une pimbêche de 1m69 vivant à Malibu avec son nouvel amoureux... Autant dire que le choix est vite fait: de loin, Noah est le meilleur, sans la moindre hésitation. Il semble d'ailleurs en penser de même à mon sujet ce qui, malgré tout, me rassure énormément. En effet, voilà qu'il me déclare, sans cacher sa joie, que nous fêtons "Enfin un Noël sans cette pimbêche!" Un sourire se dessine alors sur mes lèvres.

– Pour une fois qu'elle n'est pas là! En effet, je n'ai jamais compris pourquoi maman a toujours été aussi charmante avec cette garce – car il n'y a aucune marge d'erreur, il s'agit là bel et bien d'une garce et de la souche la plus pure qui soit – et je n'ai certainement jamais accepté d'être charmante avec elle à mon tour. Cette fille n'a rien à voir avec moi, elle n'a rien à voir avec ma famille et elle n'est certainement pas MIEUX que moi. Loin de là. Quoi que papa ait pu penser d'elle, cela n'a aucune valeur à mes yeux. Il n'est d'ailleurs plus là pour nous répéter à quelle point sa petite chérie est spectaculaire. Cela veut pratiquement tout dire. Le temps que je me perde dans mes réflexions, Noah s'était absenté. À son retour, le sapin se retrouve entouré de davantage de paquets qu'auparavant. À côté de mon assiette, une photographie qui... Oh mais... Non, je rêve...?

– Noah... Où as-tu trouvé ça?

Un sourire, imperceptible, se dessine à nouveau sur mes lèvres tandis que je peine à empêcher à mes larmes de couler. Il s'agit d'une de mes photos préférées, une photo de notre famille lorsqu'elle semblait encore heureuse et lorsqu'elle était complète. Papa était encore en vie, alors. Jake et moi, nous n'avions même pas atteint les sept ans. Cette photo, ça fait des années que je la cherche. Je me demande bien où elle est partie se cacher, toutes ces années. À l'époque, le prénom de Cheryl n'existait pas encore, dans cette maison... Enfin... Je crois.

Je suis consciente que parfois, j'ai probablement l'air ridicule avec cette rage qui me prend aux tripes depuis tant d'années. Je suis consciente que cette fille, au final, ne m'a jamais fait grand chose de mal – et je suis consciente, également, que la haine est un sentiment laid et malsain qu'il vaudrait mieux éviter de ressentir. Mais je ne puis m'en empêcher. Moi, j'aime les gens autour de moi. J'aime les gens qui tiennent à moi. Mais pour toute force, il doit exister une force égale en magnitude et appliquée dans la direction opposée. Car que serait l'amour, sans haine, comment pourrait-on aimer, sans haine? C'est ma rancoeur qui me permet de me souvenir de la valeur de ceux qui me sont chers – et même lorsque Noah m'est insupportable, penser à Cheryl suffit à me rappeler que mon frère, au final, n'est pas si mauvais que cela. Ce moment est d'ailleurs l'un de ceux qui me permettent de me souvenir de sa valeur, à mes yeux. Et c'est donc pour cela que j'enroule mes bras autour de son cou avant de lui faire un câlin.

– Je suis heureuse que tu sois encore là pour moi.

Un aveu. Je n'en fais pas souvent, mais lorsque j'en fais, c'est que je le pense vraiment.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: have yourself a merry little christmas. [noah]   Sam 14 Nov 2015 - 15:26

Noah E. J. Renfield
Dieu du stade
Dieu du stade
Date d'inscription : 07/08/2014
Prénom : Emmy
Célébrité : AlexHotPettyfer
Messages : 189
Nationalité / origines : Américain
Situation : Veuf(ve)
Avec qui ? : mon CŒUR brisé
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : (4 année) Médecine vétérinaire + zoologie + basketball
Job/Métier : Bénévole dans un refuge animal
Adresse de résidence : Villa Renfield
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Heath masculin
Voir le profil de l'utilisateur


J'avais ramené cette photo que j'avais posé sur le coin de la table. Je sais que Lisa y tenait beaucoup , je crois que c'était même pour ça que je l'avais piqué à l'époque. Eh oui, j'ai toujours été ce gamin chieur qui aimait piqué ou casser tout ce que les autres pouvaient apprécié. J'en suis pas trop fier mais c'était le moyen que j'avais trouvé pour me faire voir, que l'on me porte un peu d'attention. Mais j'ai changé. Maintenant la seule chose qui pouvait me porter un peu de réconfort c'est Lisa, la voir heureuse, voir ce sourire sur son visage s'illuminer à l'approche de cette photo. «  Noah... Où as-tu trouvé ça? » Je souris en la voyant son visage touché et s'insère. Elle avait besoin de savoir que moi aussi j'étais de son avis, de son côté, cette Cheryl lui a bouffé ça vie et c'est bien la seule chose que je pouvais faire pour elle en tant que petit frère emmerdeur. « Je suis heureuse que tu sois encore là pour moi. » Elle m'avais prise dans ses bras, enrouler ses bras autour de mon cou, moi je la serra fort contre moi. « Lisa, je suis déçu que tu doutes de moi... Je serais toujours là pour toi, petite sœur.. » Peut-être que j'étais le plus petit en âge, mais pas en taille et j'aimais en jouer. Et je voulais aussi détendre l'atmosphère, ou du moins ajouter un peu de rire que de larme. J'aime bien les moments sentimentales comme ça mais j'aime encore plus me friter gentiment avec Lisa. N'est-ce pas l'un des petits plaisirs à avoir des frères et sœurs, se soutenir et toujours être là pour l'autre mais aussi se charrier, se provoquer, parfois se battre...
Je déposa un baiser sur le haut de son front et recula avant de me prendre un coup. Elle avait l'air d'un ange comme ça, mais c'était un vrai tirant... « Non non me tape pas.... C'est toi la grande sœur.. » Peureux ? Non.. Mais un peu quand même... « J'arrête, promis si tu met le chapeau. Allez Lisouille, fait moi plaisir pour une fois. Moi je t'ai donné, ou plutôt offert la photo... bon ok je l'avais piqué de base mais, c'est un beau geste, non ? » Je gardais une distance de sécurité, les bras en avant. « Je t'aime Lisa, tu le sais ça » Je savais pas si je disais ça pour l'amadouer ou juste pour passer pour le gentil... « Je peux éteindre la télé en échange, je sais que tu n'aimes pas les chants de Noël.. tu me diras que c'est peut-être pour ça que je l'ai allumé, ou peut-être parce que j'adore les chants de Noël.. Tu m'en chantes un ? » Lisa et chant ça faisait deux, enfin en ce qui concerne les chants de Noël.. Elle était le genre de personne sophistiquée qui passait son repas de Noël éclairé à la bougie dans des plats en or, avec une musique d'ambiance qui n'avait rien à voir avec les chants de petits choristes habillés en ange dans une crèche vivante..
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: have yourself a merry little christmas. [noah]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
have yourself a merry little christmas. [noah]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Have yourself a merry little Christmas ! (Dan)
» Merry Christmas!!
» END - Merry Christmas : Le miracle de noël ? [Chuchu]
» Merry Christmas or not ♦ Roxanne
» Yannick Noah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les logements-
Sauter vers: